Jump to content

ArthuT (Khamelot)

Minefieldien
  • Content Count

    290
  • Joined

  • Last visited

About ArthuT (Khamelot)

  • Rank

Contact Methods

  • Website URL
    http://khamelot.fr

Profile Information

  • Pseudo minecraft
    Khamelot

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour Dionysos, Goo_m_ba et moi avons été très pris ce mois-ci (comme beaucoup d'entre vous sans doute haha). Période d'examens, concours, et autres machines infernales à stress nous ont obligé à laisser le projet de côté. Toutefois, nous sommes toujours portés par le désir de construire ensemble et Faroèste nous tient toujours à cœur. Nous pensons en effet que la demande est à présent complète et peut être étudiée, mais c'est à toi de nous le confirmer. Goo_m_ba est actuellement dans une phase très tendue d'oraux et de préparation de dossiers, je tiendrai donc sans doute les rênes s'il manque encore des éléments ou si vous avez d'autres questions. Merci et à bientôt !
  2. La fiche a été ajoutée au post. En espérant n'avoir oublié aucune information nécessaire. Nous revenons vers vous avec quelques idées pour un nouveau bâtiment de Faroèste ! Merci une fois de plus à tous pour vos retours. Nous faisons notre possible pour s'assurer que Faroèste convienne le mieux possible à Minefield.
  3. Avant toute chose, merci pour vos nombreux retours ! Nous les avons tous lus avec beaucoup d'attention, et nous avons pris en compte toutes vos remarques. Nous travaillons d'arrache-pied sur d'avantage de contenu à vous montrer. Nous avons conscience que l'architecture manque pour l'instant de détails, et ce sont des points que nous prévoyons de revoir et d'améliorer constamment au cours du développement du projet. Malheureusement, il a été assez difficile de se calquer sur des références architecturales intéressantes jusqu'à présent, en raison de sa simplicité. Pour autant, Goo_m_ba et moi sommes intimement persuadés que le projet trouvera sa singularité dans son ensemble, dans une cohérence entre les bâtiments et les éléments de décor. Pour autant, nous partageons votre point de vue, et voyons ce projet de ville comme participatif et évolutif. Si l'autorisation de construire nous est donnée, vos idées et votre aide sur le terrain seront les bienvenues ! Petite parenthèse concernant les câbles de télégraphe : Nous avons longuement hésité avant de décider de les incorporer. Mais dans la mesure où aujourd'hui, Minefield compte de nombreux projets steampunks voire même technomagiques, y compris sur Stendel, la technologie du télégraphe ne nous semble pas du tout inaccessible. Et elle donne, justement, un petit plus à l'aspect far-west du projet. Nous avons essayé de l'aborder au mieux dans le RP de la ville : Si notre objectif est principalement de construire un projet inspiré du far-west sans se prendre la tête, nous souhaitons malgré tout y apporter une patte particulière. Pas tant dans un surplus de détails architecturaux mais, au même titre que de Windalis, dans une volonté de construire un espace pour y encrer un background, des mystères, des détails, qui donneront d'avantage de relief à la ville que des bâtiments écrasants pour une ville qui, on le sait bien, se tiendra isolée de tout et devra donc trouver autre chose qu'une complexité architecturale pour attirer du monde. Notre expérience à tous les deux sur le serveur nous a clairement montré qu'un projet ne gagne pas à puiser son intérêt dans un surplus de constructions gargantuesques, mais véritablement dans une richesse de découverte et de ce que la ville raconte. C'est ce que nous attendons réellement de Faroèste. Des screenshots sont en cours d'acheminement, pas d'inquiétude à ce sujet. Nous avons bien compris dans les messages précédents que les joueurs souhaitaient en voir d'avantage. Les deux premiers bâtiments ont été conçus justement dans le but de proposer deux références architecturales pour donner un ordre d'idée de ce que nous avions en tête. Ils ne sont pas représentatifs d'un ensemble que nous souhaitons développer, et qui ne comprend pas uniquement des habitations. J'avoue cependant ne pas comprendre l'objet d'un point de vue modérateur si tôt dans une demande, dans la mesure où elle n'a pas encore été mise à étudier par un scribe. Il va de soi que nous allions proposer d'autres éléments, de réponse comme d'aspects esthétiques. Mais encore une fois, nous-même ne savons pas ce à quoi ressemblera Faroèste demain. Nous avons une idée de projet que nous souhaitons concrétiser, et nous ne pouvons pas garantir que chaque screenshot posté ici est une promesse inébranlable d'un aspect graphique défini. L'acceptation du projet est cependant un cap qu'on a besoin de franchir pour véritablement expérimenter sur le biome. Concernant l’appropriation du biome d'ailleurs, pas de soucis. On est déjà en train de dégager ce qui n'était pas en règle et on mettra notre impatience de côté jusqu'à avis officiel.
  4. Rapport d’enquête Rédigé par le noble Goo_m_ba et le chevalier Khamelot À l’attention des gouverneurs et gouverneures du royaume, Nous nous présentons à vous aujourd’hui pour vous faire part non pas d’une menace, mais d’une curiosité qui a retenu notre attention et qui, nous l’espérons, retiendra aussi la vôtre. Vous n’êtes pas sans savoir que pour résoudre la problématique qu’était l’appropriation de territoires du royaume New Stendelien, l'agrandissement des frontières a véritablement été bénéfique pour l’ensemble de ses habitants. Cela a permis à bon nombre d’entre nous de découvrir des terres jusqu’alors jamais foulées, et de mettre la main sur de nombreux trésors à votre profit. Cependant, nous craignons de devoir vous faire part de cette missive urgente, qui pourrait s’avérer être une bonne comme une mauvaise nouvelle. Lors d’une exploration approfondie du sud-est du territoire, nous avons aperçu dans le lointain ce qui nous semblait être un village tout à fait habité. Aussi étrange que cela puisse paraître, son architecture nous a paru obsolète, et paradoxalement remarquable. Presque comme une évolution de créativité adjacente à la nôtre. Mais lorsque nous avons décidé de nous en approcher, un son de cloche a retenti et en moins de temps qu’il nous en fallut pour arriver jusqu’à l’entrée du village, tous s’étaient réfugiés dans leur demeures. À peine nous étions arrivés que tout était déjà d’un silence presque inquiétant. Nous avons tenté tant bien que mal de les rassurer, affirmant avec ferveur à haute voix que nos intentions n’étaient pas hostiles. En vain. Nous n’avons véritablement rien trouvé de plus dans le village, même en le traversant tout du long. Cependant, excentrée des habitations, une étrange grange a attiré notre attention. Comparée aux autres bâtisses, celle-ci était immense. Son bois, presque vivant, craquait à n’en plus finir alors qu’il n’y avait pourtant pas un brin de vent. Nous avons bien sûr tenté de l’ouvrir, mais elle était solidement fermée, presque barricadée. Il aurait pu s’agir d’un simple espace de stockage, et pourtant elle suscitait chez nous un malaise et une anxiété palpables, si bien que nous décidâmes de nous en éloigner. Mais alors que nous rebroussions chemin, un puissant soupir rauque se fit entendre à maintes et maintes reprises. Cela provenait vraisemblablement de la grange. Il nous parvint alors une inquiétude : Et si ce n’était pas de nous que les habitants de ce village se cachaient ? Nous avons décidé de quitter le village, mais de poursuivre nos recherches au travers des archives de Stendel. Nous ne disposions que de trop peu d’informations à propos de cette localité. Pas de nom, pas de gentilé, pas de récits de quelque aventurier qui nous aurait précédé, cette bourgade n’apparaissait sur aucune carte, aucun texte officiel nous permettant d’en apprendre plus. Après avoir épluché tous les cadastres officiels de l’empire, il fallut se rendre à l’évidence. La réponse à nos questions, si elle existait, se trouvait dans les documents officieux, les brouillons, les lettres refusées, les cahiers de doléances. La paperasse de l’Empire. L’on décida donc de se plonger littéralement dans cette mer de formulaires et autres missives de plaintes adressées aux empereurs, dans l’espoire, maigre, de trouver quelque mot à propos de cette bien étrange communauté. Si cette partie des archives, peu consultée n'était pas malgré le dévouement des bibliothécaires, la mieux rangée, elle était toutefois correctement datée, et c’est ce qui nous a permis de mettre la main sur ce que nous cherchions. Malgré les faibles informations que nous avions pu rapporter de notre voyage, notre flair, dont les mérites ne sont plus à conter, nous a fait découvrir par où il fallait chercher. En relisant encore et encore les quelques carnets d’études, nous nous aperçûmes que le village, aussi archaïque soit-il utilisait par endroits des technologies, propres à l’Empire. Bien qu’anciennes celles-ci étaient parfaitement identifiables et cela ne faisait aucun doute quant à leur provenance. Ainsi, nous comprîmes que ces gens étaient vraisemblablement originaires de l’Empire et nous nous mîmes, se servant du registre des innovations pour dater le dernier contact en quête de quelconque missives parlant d'expéditions, de voyage, d’exil, au delà des frontières. Après mainte recherches, et encore plus de coupures dues aux classeurs que nous passions des nuits entières à effeuiller, nous tombâmes enfin sur un brin de lettre, délavé, à l’écriture maladroite, que nous vous retranscrivons ci-dessous. “Gouverneurs de Stendel, Sachez que devant la débauche et la décadence qui semblent envahir les rues et les chemins des terres chères à mon coeur, et devant une réaction de votre part qui ne se fait que trop attendre, je décide de partir avec ma famille et les quelques braves qui veulent me suivre, chercher une vie meilleure au delà de l’Empire. Les récoltes sont maigres depuis déjà trois saisons, et surtout, les filons en sous sol semblent tous épuisés, alors que l’aide de la Capitale tarde à arriver. j’ai peur de voir ceux que j’aime mourir de faim. Lorsque vous aurez reçu cette missive, j’aurais déjà quitté ma maison de Chnafon. Adieu.” La signature était masquée par l’empreinte d’un gros tampon rouge, signe, que celle ci n’avait pas été transmise aux Empereurs, faute d'intérêt suffisant. la date concordait avec ce que nous avions vu au village, et celui ci se trouvait dans la direction générale du bourg frontalier de Chnafon. Juste là, sous le nez de l’empire, s’était bâtie une ville à l’écart de tout. Pensez à la richesse que cela représente pour nos propres connaissances, à tout ce que nous pourrions découvrir de ces coupés du monde ! C’est pourquoi nous nous portons volontaire pour une étude sociologique approfondie. Nous vous proposons de nous fondre dans leur populace. D’apprendre leur curieux langage dérivé de celui du royaume, et de comprendre comment une ville si rudimentaire a pu subvenir à ses besoins en autonomie si longtemps. Mais ce n’est pas la seule raison qui nous pousse à vouloir les surveiller et à se renseigner sur l’évolution de ce village autarcique. Vous souvenez-vous de l’immense grange abordée plus haut ? Nous craignons que cette ville couve quelque chose prêt à éclater du jour au lendemain à la figure de l’empire. Quelque chose de gros et de dangereux, d’à peine humain, que ces habitants cachent à l’extérieur du royaume et sur lequel ils fondent un curieux taboo. En tant que noble et chevalier, nous souhaitons nous assurer que l’empire sera toujours protégé, et au péril de notre vie, nous maintiendrons cette menace, quelle qu’elle soit, loin de vous. Si d’autres braves souhaitent venir nous aider à enquêter et à assurer la pérennité de ce village tout comme celle du royaume, nous ferons en sorte qu’ils soient les bienvenus. [À cette lettre, vous trouvez joints un ensemble de plans et de photographies de ce qui semble être la ville sus-citée. Chacun des documents est légendé avec attention. Sur le plan, Goo_m_ba a bien fait attention de coder ses informations pour s’assurer que cet échange reste secret.] Le territoire tel que nous l'avons tracé lors de notre repérage. Seule une partie du biome est habitée. Le reste semble appartenir à ce que nous avons baptisé la "pampa", un espace où personne ne vit, si ce n'est des cactus. Et ils ne sont pas très loquaces, croyez-nous. Veuillez trouver ci-joint, pour le confort de vos mirettes, la fiche technique de Faroèste : > Nom : Faroèste > Coordonnées : Aux alentours de x: 2350 z: 2350 > Territoires voisins : Chnafon + Illumia (Responsable Tonacs). Accord obtenu le 29/04/2018 > Dimensions : Environ 320 x 310 > Hauteur : • Minimale : Bedrock • Maximale : D'une manière générale, pas plus de 100 cubes maximum au dessus de la plus haute montagne du territoire. > Zone de construction : Surface pour l'ensemble de la ville, sous-terrain pour les planques et les mines. > Objectif du Projet : Projet narratif et rôleplay. Se déplacer à l'intérieur vous permettra d'en découvrir l'histoire. Les joueurs le souhaitant seront cependant les bienvenus pour s'y installer. > Personnes responsables du projet : Goo_m_ba et Khamelot. Je souhaite m'excuser personnellement quant à la piètre qualité de cette photographie. C'était notre meilleur cliché, et Goo_m_ba l'a mâchouillé car il avait faim. L'intérieur du Saloon au rez-de-chaussée. Une habitation, possiblement celle d'un villageois lambda de Faroèste. Comme nous vous l'avions annoncé, l'architecture du lieu semble très rudimentaire. Elle est essentiellement composée de tous types de bois et de quelques éléments métalliques. Pour autant, certaines d'entre elles se démarquent un peu, nous laissant deviner que dans leur projet utopique, les habitant.e.s de Faroèste n'ont pas aussi bien réparti les richesses que ce qu'on voudrait nous faire croire. Certains bâtiments ont su cependant nous surprendre d'avantage, notamment cette curieuse église. Nous pensons qu'elle a nécessité bien plus de labeur à sa construction que les bicoques environnantes. Faroèste semble faire tourner son économie grâce aux innombrables mines creusées dans les falaises. C'est à se demander comment leur carrière, au sens propre comme au figuré, ne s'est pas encore écroulée. Dans les environs, nous avons aussi aperçu des aménagements çà et là dans les montagnes. Nous pensons que certains d'entre eux sont clandestins. Il est possible que même dans un si petit territoire, quelques bandits fassent discrètement leurs affaires. [Je glisse ici un aparté pour détailler nos ambitions quant à la réalisation de ce projet Goo_m_ba et moi. À notre retour sur New Stendel, et alors que nous l'explorions d'avantage, nous sommes tombés sur ce biome mesa laissé tout triste qu'il est tout au bout de la map. Nous avions envie d'en faire quelque chose de chouette et d'accessible. Au delà de ça, nous sommes aussi animés par une volonté de créer quelque chose de simple et d'amusant, sans prise de tête, "comme à la belle époque" pour reprendre les dires de Goo_m_ba. Plusieurs autres anciens joueurs s'y sont intéressés, et seront ravis de nous y aider voire même de se joindre à nous. Qui que vous soyez, vous qui lisez ceci, vous êtes le bienvenu à Faroèste !] Merci d’avoir pris le temps de lire notre missive. Si vous avez des questions, nous serons ravis d’y répondre au plus vite. Dévoués au royaume, Goo_m_ba et Khamelot
  5. Bonjour par ici, Je viens, par la présente, apporter mon soutien à cette merveilleuse rencontre qu'est Quentcat. Derrière une personnalité qui peut sembler au détour du tchat parfois un peu moqueuse, passer du temps avec une tavernière aussi passionnée est un véritable plaisir. Quent a confirmé tout le positif que je pensais d'elle sur mon précédent plussoiement. Et cette positivité n'a fait que croître par la réalisation et l'animation de sa taverne à Windalis. Il s'agit là d'une perle rare, une Minefieldienne investie et qui a soif de proposer de quoi innover et dynamiser le royaume. Elle pourrait aller très loin, et c'est exactement ce à quoi je l'encourage. Une telle volonté se doit, à mon sens, d'être récompensée. Aussi l'obtention de sa citoyenneté me semble évidente et amplement méritée. Ceci étant dit, je te souhaite bonne chance Quentcat. Tu feras une excellente citoyenne !
  6. Bonjour par ici ! Windalis (sur New-Stendel) aurait besoin d'une zone d'ambiance installée dans sa taverne. En fait la zone serait sur d'un seul bloc : une jukebox. C'est essentiellement pour une ambiance sonore. On va par la suite appliquer une transition sur plusieurs cubes. Vu qu'à Winda on a déjà des zones d'ambiances, ça ne fera que 100 PA. Pas de balise du coup, hormis le bloc qui est une jukebox dans la taverne. • 1419 143 1865 Nom de la zone : amb_tavwin Propriétaires : Khamelot ; Quentcat Pour l'argent, je vous invite à le débiter de mon crédit cubo ! Vous trouverez sur place, sur l'un des murs intérieurs du RDC de la taverne, toutes les indications reprécisées. Merci et à bientôt
  7. Mais en fait les teintures dans les cheveux c'est un peu la vie D:
  8. J'ai rencontré Quentcat il y a de cela une semaine, et j'ai été véritablement drogué à coup de cookies, je m'en passe plus ! C'est une personne qui vaut de l'or, et qu'il faut apprendre à connaître, au delà de son humour parfois un peu trop piquant . Tu as mon entier soutien Quent. Ton RP est bon, et tes motivations claires. Bonne chance !
  9. Dans 4 jours, ça fera 5 ans que l'archipel volant de Windalis a été créé. Alors comme cadeau d'anniversaire, on va lui offrir un jouli SPLASH ! Il va s'agir de relier le SPLASH à la capitale New-Stendel, soit 7000PA avec la réduction récente héhéhé ! Voici le trajet global : Entrons dans les détails : Pas spécialement de précisions pour son trajet, si ce n'est qu'il serait amusant de faire passer l'oiseau entre les deux jambes du colosse d'Héliopolis, la ville voisine. Il faudrait aussi que l'oiseau vole assez haut lorsqu'il passe au dessus de la forêt, sinon il va entrer dans la zone d'ambiance et ça sera tout pas beau. En revanche, voici un petit zoom pour éclaircir son arrivée : L'idée serait de faire un petit tour autour de l'île en descendant lentement pour une arrivée toute en douceur dans l'espèce de kiosque. Le trajet de retour serait identique, au moins pour le départ. Coordonnées : Zone d’atterrissage : 1398 140 1816 (Regard vers le Sud 0,2 / 3,6) PNJ du SPLASH : 1397 140 1816 (Regard vers l'Est -91,0 / 2,7) Oiseau décoratif sympathique (de couleur Rouge) : 1402 139 1818 (Regard vers le Sud 23,0 / 3,4) Couleurs et nom de PNJ : -Trajet sur un oiseau Rouge (On dirait un titre de roman expérimental) -Une demande un peu particulière au sujet du PNJ de SPLASH : J'aimerais beaucoup avoir un PNJ féminin. En fait je trouve ça dommage qu'il n'y ait que des skins masculins pour le trajet, et ça collerait mieux à l'atmosphère de Windalis d'avoir une experte en piaf locomoteurs, plutôt qu'un expert. C'est un avis strictement personnel, bien entendu. Par conséquent, s'il nous est possible d'avoir une PNJ : "S. Kaelle Ander" Sinon, ce sera un PNJ : "S. Kyle Ander" Paiement Sur la somme totale de 7000Pa, 1000Pa seront à prendre sur mon crédit cubo. Je paie le reste à l'instant ! Merci d'avance !
  10. Bonjour Lettow, J'avais bien compris qu'il s'agissait de parallélépipèdes, aussi j'ai indiqué sur place à l'aide de panneaux la position de la seconde balise protect (autrement dit, celle qui se trouve à l'autre extrémité, en bas). Je vais ajouter les coordonnées de chaque deuxième balise en biais en plus des coordonnées de chaque première balise. Désolé pour cet oubli ! Edit : Corrections effectuées !
  11. Bonjour ! Windalis vient à son tour faire une première demande de zone d'ambiance, pour l'instant uniquement pour la forêt qui entoure le projet. Il s'agira donc d'une série de 20 zones balisées dans le but de bien suivre les contours de cet infâme bosquet géant. Tout a été quadrillé du dessus pour permettre de mieux voir les différentes balises. Chaque panneau indique la position parallèlement verticale d'une deuxième balise pour la création des zones. Pour les autorisations : Khamelot Pour le son d'ambiance : Je souhaite uploader une musique pour cet ensemble de zones. Il s'agit d'une ambiance réalisée par moi-même pour ladite forêt, avec des assemblages de sons que j'ai créé + de sons récupérés et modifiés d'Universal Soundbank (http://www.universal-soundbank.com/), une banque sonore libre et gratuite. Voici ladite ambiance, téléchargeable en format wav depuis cette même page : https://soundcloud.com/khamelot/foret-sinistre-mouvements Quant à la longueur des transitions, 15 cubes feront l'affaire pour toutes les zones. Passons donc à la liste des balises, pfiouuu qu'elle est longue ! Zone 1 wi_foret_1 Balise 1: 1371 94 1866 Balise 2: 1361 58 1893 Zone 2 wi_foret_2 Balise 1: 1364 94 1875 Balise 2: 1353 60 1886 Zone 3 wi_foret_3 Balise 1: 1365 94 1793 Balise 2: 1345 61 1875 Zone 4 wi_foret_4 Balise 1: 1410 94 1773 Balise 2: 1353 62 1793 Zone 5 wi_foret_5 Balise 1: 1389 94 1775 Balise 2: 1370 63 1768 Zone 6 wi_foret_6 Balise 1: 1507 94 1773 Balise 2: 1490 66 1783 Zone 7 wi_foret_7 Balise 1: 1389 94 1773 Balise 2: 1543 61 1737 Zone 8 wi_foret_8 Balise 1: 1507 95 1771 Balise 2: 1562 64 1864 Zone 9 wi_foret_9 Balise 1: 1513 94 1862 Balise 2: 1539 69 1871 Zone 10 wi_foret_10 Balise 1: 1505 94 1863 Balise 2: 1515 65 1889 Zone 11 wi_foret_11 Balise 1: 1503 94 1887 Balise 2: 1514 62 1911 Zone 12 wi_foret_12 Balise 1: 1488 94 1902 Balise 2: 1503 62 1918 Zone 13 wi_foret_13 Balise 1: 1464 94 1909 Balise 2: 1490 61 1916 Zone 14 wi_foret_14 Balise 1: 1385 94 1914 Balise 2: 1501 62 1933 Zone 15 wi_foret_15 Balise 1: 1477 94 1933 Balise 2: 1487 62 1942 Zone 16 wi_foret_16 Balise 1: 1425 64 1933 Balise 2: 1480 60 1950 Zone 17 wi_foret_17 Balise 1: 1427 94 1929 Balise 2: 1419 57 1939 Zone 18 wi_foret_18 Balise 1: 1419 95 1893 Balise 2: 1371 59 1922 Zone 19 wi_foret_19 Balise 1: 1377 94 1890 Balise 2: 1366 59 1901 Paiement Première zone: 4000 18 zones supplémentaires : 18*100 (1800) Ajout d'une ambiance : 100 Soit un total de 5900 PA, payés au serveur à l'instant où je poste ce message. Merci beaucoup, et bon courage ! Edit : Erreur de calcul de ma part, il y a 19 zones, et non 21. Tant pis pour moi, les 6100PA sont déjà payées Edit Lettow : Vu avec Khamelot, il n'y a pas besoin de 19 zones d'ambiances mais de 1 + 18 extensions. La différence à été remboursée.
  12. Bon, Je n'ai pas apporté mon soutien à une candidature depuis longtemps, très longtemps même. Me voilà sorti de mon silence, et autant dire que je ne sais pas par où commencer... Marieb. Hm, c'est un bon début, mais là je bloque. Je crois qu'elle fait partie des gens que j'apprécie le plus de croiser lorsque je passe dans le royaume. De part son incroyable potentiel à rendre le sourire à quiconque lui adresse la parole, mais aussi son imagination et sa créativité débordante, rigoureusement canalisés par un esprit rationnel, elle a su se faire une place au sein de la communauté Minefieldienne, avant de grimper les échelons de la société à une vitesse alarmante. Oui, j'ai bien utilisé le terme "rationnel" ! N'en déplaise aux déprimés incurables, cette jeune fille a prouvé de nombreuses fois qu'il n'était pas nécessaire d'être un individu barbant à la voix monotone pour faire preuve de maturité. Derrière ce masque de clown sur pattes se cache une personnalité unique et un esprit critique aiguisé, doublée d'un optimisme et d'une bonne humeur quasi-constante. Cette bonne humeur, elle ne la doit pas aux stacks de redstone qu'on a pu consommer par le passé elle et moi, non ! En revanche, tout comme avec la poudre rouge, le courant est immédiatement passé entre nous deux, et nous avons très vite appris à bien nous entendre. C'est aussi pour cela que j'apporte mon plus profond soutien (et s'il existait des mots pour l'accentuer, je les utiliserais) à Marieb, chevalier en devenir. Enfin... Je dis Chevalier... Chevalière, Chevavigne ou bien poulet rôti, tu es bien libre de choisir le terme qui te conviendra p'tite pirate. Mais je n'ai nul doute sur ton acceptation dans nos rangs, et ce pour la simple et bonne raison que tu en es cent... Que dis-je... Mille fois digne, tes projets et ta motivation en témoignent plus que ces quelques mots. Pour son île à Windalis qu'elle a jamais eu, pour ces longues soirées passées à raconter des anneries et à construire ensemble, pour ces interventions inattendues qui ont su me redonner le sourire dans le tchat, et, surtout, SURTOUT, pour cette joie et cette fraîcheur de vivre, qui font de toi un exemple pour la communauté Minefieldienne de l'alchimie délicate entre l'humour et la maturité. Bonne chance Marieb, mon amie, ma petite soeur dirais-je même. Continue à faire de grandes choses.
  13. "Aucun prix fixé, je suis ouvert à toute négociation. Mais bon, je resterai sur un prix assez haut, c'est pour un projet quand même."
  14. (Pas mal de gens se sont intéressés à l'histoire de Windalis car elle est en constante évolution. Plus qu'un background, l'histoire du territoire influence chacune de nos modifications. En reprenant les points importants du background, j'ai décidé de retracer et de poster l'intégralité du passé et du présent du projet. Bonne lecture !) 3 Septembre an 0, naissance de la ville. Extrait du journal de Khamelot : Il faisait un temps magnifique, ce jour là. J'errais dans les contrées Stendeliennes, à la recherche d'un petit lac dans lequel je pourrais me rafraîchir. J'arrivai devant une colline imposante et je décidai de la franchir, persuadé de trouver derrière cet obstacle un point d'eau fantastique. Tant bien que mal, je parvins en haut de la dite colline. J'étais alors face à un paysage me laissant sans voix. A l'horizon, une terre volante était suspendue à quelques mètres au dessus d'un lac bleu profond. Alors que j'avançais en direction de l'île, je me rendis compte que celle-ci se délabrait. Elle était morte... Seul quelques plantes sèches résistaient sur la terre stérile et dévastée. Une île volante à Stendel ! Ca alors ! C'était vraiment plus qu'impressionant... Peut être qu'elle s'était détachée de Nubes, et qu'elle avait dérivé longtemps dans le ciel avant de se stabiliser au dessus de ce lac... Il fallait à tout prix conserver ce fabuleux trésor. C'est pourquoi je demandai à mes amis de m'aider à réaliser quelque chose capable d'empêcher la gravité d'agir sur cette terre qui se délabrait de plus en plus. Nous mîmes au point une machine baptisée la RedSteam, ce qui se traduit littéralement par "Vapeur rouge". Cet objet composé à l'aide de fumée de redstone compressée dans une boîte de fer hermétique crée une énergie si intense qu'elle peut rendre un bloc de terre totalement indépendant, en lui donnant sa propre gravité, tel un noyau artificiel. Après de nombreux efforts, nous parvîmes à récupérer de la fumée de redstone et la canaliser dans la boîte en fer. Dès le lendemain, à l'aube, nous creusâmes jusqu'à ce qui nous semblait être le centre de l'île et nous installâmes la machine. L'île se redressa alors violemment. Cela fonctionnait ! Elle flottait de nouveau ! Elle était désormais totalement autonome ! Cela alla bien au delà de nos espérances, car, lorsque nous sortîmes, la terre autrefois désertique était désormais verdoyante et parsemée d'arbres. Des cascades s'échappaient de l'île, et un magnifique petit étang était né sur l'île principale. Nous baptisâmes ce havre de paix Windalis. A notre grande surprise, l'énergie canalisée dans la RedSteam était beaucoup trop puissante. Ainsi, les terres confrontées aux deux gravités s'envolaient et flottaient près de la terre-mère de Windalis. De ce fait, de plus en plus de terres gravitaient autour de l'île. Ne sachant plus quoi en faire, nous avons décider des les vendre. Ainsi, tout le monde peut obtenir son petit coin de paradis, où le calme règne en permanence. Ce fut le calme avant la tempête. Nous nous étions pris pour des saints, mais nous n'avions réanimé que les pires démons. Photo d'archive: Création de Windalis 21 Décembre an 0, quelque chose se trame à Windalis. Lors de la création de Windalis, nombreux sont ceux qui s'y sont installés dans l'unique but de s'offrir une place au havre de la paix, loin de toute mécanique. Pourtant, l'île ne flotte pas par magie, et cela a déjà été expliqué. Ce n'est pourtant pas ce qui préoccupe les habitants ces derniers temps... Il semblerait que les créateurs ne disent pas l'entière vérité. Des rumeurs beaucoup moins paisibles se répandent de plus en plus au sein de la communauté Windaloise... Que cachent réellement les conseillers et le maire ? Quelles sont ces étranges réunions qu'ils réalisent tard, après le couvre-feu ? Il semblerait que Windalis cache un secret bien plus effrayant qu'une simple histoire de Redstone... Lettre calcinée découverte par un Windalois, égarée à proximité de la ville : "Conseillers, l'heure est grave. Il semblerait que la forêt ait repoussé, et cela en moins d'une nuit. Depuis, elle ne cesse de croître, c'est une catastrophe... J'étais pourtant sûr que l'aura magique qui s'étendait en ces lieux avait été éteinte depuis que nous avions mis en place le noyau. La terre se délabrait et la magie se mourrait, et cela jusqu'à ce que l'on place ce coeur. Pensez-vous qu'il serait possible que la magie ait reprit vie grâce à ... la redstone ?... C'est une théorie absurde. Pourtant, la végétation, elle, ne semble pas vouloir disparaître. Je crois même avoir aperçu les créatures à l'orée. Il faut mettre un terme à cela. Si ça continue, les Windalois vont découvrir la vérité. J'espère que le problème sera réglé rapidement, je vous tiens au courant." De toute évidence, quelque chose se tramait à Windalis. Certains villageois imprudents décidèrent de s'en mêler, à leurs risques et périls. Photo d'archive: Les premiers Windalois Malgré cela, la ville connaît une année paisible d'existence, marquant ainsi le début de l'an 1. 28 Avril an 1, les terres subissent un bouleversement climatique. Les éléments se déchaînent, et les îles se fragilisent. Extrait des archives Windaloises : "Depuis déjà quelques lunes, Windalis agit étrangement sur l'environnement. Quelle surprise fut ce matin lorsque le ciel s'est mit à neiger, pleuvoir et teinter d'un soleil violent en même temps ! Un cataclysme. Les îles se retrouvent parsemées de biomes totalement incompatibles les uns des autres. Il semblerait que les îles ne volent plus comme auparavant, la terre se fragilise, le sol s'effrite et tombe vingt mètres plus bas dans un "plouf" tonitruant. Nous sommes dès lors confrontés à un grave problème. Mes conseillers et moi même n'arrivons pas à déterminer la cause de ce cataclysme, et pire encore, si Windalis va s'en sortir. Ça n'est pas tout, toutes les lignes de transport sont bloquées. Il est désormais impossible de se déplacer en C.R.A.S.H., le réseau ne fonctionne plus. La forêt est devenue inquiétante. Nous avons interdit aux villageois de s'en approcher, sous peine d'un bannissement de la ville." Tels furent les mots qui figurèrent, d'une écriture tremblante, au milieu des parchemins d'archive de la ville. Les pauvres habitants ignoraient une fois de plus que les véritables responsables n'étaient pas si inconnus que cela. Mais ils ne cherchèrent pas à en savoir plus. A quoi bon, après tout ? Windalis était une ville si paisible... Un petit coin de paradis... Cette petite perturbation climatique ne tarderait pas à être réglée... ...Si seulement ils savaient... Photo d'archive: Windalis, un an après 25 Mai an 1, La nuit des disparus. La dite forêt n'était désormais plus négligeable. Il ne s'agissait plus que d'un secret à garder, mais d'une menace à éloigner. Le conseiller Yernono avait disparu après une téméraire expédition, et personne ne retrouva le cadavre du pauvre homme. Les villageois se mobilisèrent pour faire reculer la forêt, malgré les interdictions du maire, sans même savoir ce qui les y attendaient réellement. Ils s'armèrent de torches, de haches, de briquets et de cisailles, et à la nuit tombée, attaquèrent la forêt. Mais ils comprirent immédiatement qu'ils n'avaient pas été les seuls à se préparer. La nuit du 25 au 26 Mars fut accompagnée une mélodie tranchante et sinistre. Les cris de douleur des pauvres villageois emportés dans l'ombre retentirent à travers New Stendel. Une complainte perdue dans le vent qui dura plusieurs heures. Certains villageois, plus coriaces que d'autres, parvinrent à se hisser hors de cet enfer, et rentrèrent à Windalis, fous ou traumatisés. Certains Windalois, en excursion hors de la ville cette nuit là, ne furent jamais mis au courant de ce tragique événement. Mais le secret n'en était plus un. S'il était encore possible d'y entrer, il était cependant devenu impossible de sortir de la ville pour quiconque y possédait un îlot. Photo d'archive: La forêt du territoire 24 Septembre an 2, le grand sommeil. L'apparition des transports aériens sur New Stendel fut, pour tous les Windalois, une libération. Enfin, pour presque tous. Un oiseau avait été envoyé au dessus des terres pour récupérer les villageois encore vivants les uns après les autres, et les ramener à la capitale. Il ne restait sur le territoire que Khamelot, et sa conscience beaucoup trop lourde pour être supportée par un oiseau du SPLASH. Une étincelle de magie, ravivée par un système de redstone... Quelle ironie. Ce détail qui semblait si insignifiant à la création de la ville avait pris une ampleur démesurée. Plus ils avaient essayé, ses conseillers et lui, de combattre cette magie, et plus elle était devenue envahissante. Chaque amplification du signal de la redstone la rendait encore plus destructrice. C'en était trop. Trois mois plus tard, il plaça sur le panneau d'affichage de la ville un parchemin à contrecoeur : "Bonsoir à tous, villageois et villageoises de Windalis... Enfin, même s'il n'en reste pas. Les terres ont été lâchement désertées, pourtant j'ai pu constater que des nouveaux arrivants continuaient de chercher à nous... à me rejoindre. Afin d'éviter tout malentendu, je placarde ici un avis résolu et irrémédiable : les recrutements de citoyens Windalois prennent fin en ce jour. ... Je suis navré." Mais alors qu'il se laissait traîner sur l'île principale, Khamelot aperçu une forme lui faisant signe à l'orée de la forêt. Des couleurs vives, un corps de laine... Il s'agissait de Goo_m_ba, qui n'avait pas donné signe de vie depuis la nuit des disparus. Ni une ni deux, le maire se précipita à l'orée pour le rejoindre. Mais une fois sur place, l'homme de laine n'était plus là. Khamelot, après de longues minutes, se décida à s'avancer dans la forêt, la boule au ventre et les mains moites. Après à peine quelques pas, il tomba nez à nez avec un bouton de pierre incrusté dans un talus. Il appuya dessus, et découvrit un dédale creusé maladroitement s'enfonçant dans l'obscurité. Sans trop réfléchir, il s'y avança, presque rassuré de ne plus être au milieu des arbres. Photo d'archive: La caverne secrète de Goo_m_ba Les murs y étaient parsemés d'écritures, de plans schématiques, et de théories insensées. Un vrombissement répété laissait deviner que quelque part dans ce terrier devait se trouver un système de redstone conséquent. Le maire s'approcha d'une autre salle, d'où semblait provenir ledit bruit et y vit Goo_m_ba, se tenant assis devant un énorme système semblable au projet RedSteam. - Ça. Dit l'homme de laine. Ça canalise la magie ça. C'est moi qu'ai fait. L'ex Windalois ne semblait plus avoir toute sa tête. Mais son système n'en restait pas moins impressionnant. - Ça. Répéta t-il. Faut mettre dans l'île ! Plus de problèmes ! J'ai fait... J'ai fait des plans là. Les plans pour donner ça. Goo_m_ba tendit un morceau de roche plat, mal taillé, sur lequel il avait écrit un algorithme et fait un schéma avec de la poudre de redstone. Khamelot le saisit. - Mais... Demanda le maire. Tu veux revenir ? Tu vas revenir à Windalis, pas vra- - ATTENDRE ! Cria l'homme de laine. Pas l'heure. Besoin de temps. Trop de choses dans ma tête... Dormir, oublier, pour reprendre mes esprits. Il poussa Khamelot en direction de la sortie, et lui fit signe de déguerpir. Le maire ne se fit pas prier, et rebroussa chemin en direction de sa ville, l'algorithme en main. 5 Février an 2, seconde étude de l'algorithme. Retranscription de l'enregistrement effectué lors du déchiffrage de l'algorithme. "Ici Khamelot. Nous sommes le 5 Février, cela fait deux ans que Windalis a été fondée. Goo_m_ba n'est toujours pas revenu, mais j'ai sur moi la "formule" de sa technologie. Mais la plupart de ce qui est écrit est indéchiffrable. Il n'y a pas que du langage mécanique, mais aussi un nombre hallucinant de runes et de textes ésotériques que je suis incapable de traduire. Je dois me documenter sur la magie si je veux en apprendre d'avantage. Fin de l'enregistrement." 12 Août an 2, cinquième étude de l'algorithme. Retranscription de l'enregistrement effectué lors du déchiffrage de l'algorithme. "Ici Khamelot. Nous sommes le 12 Août, an... deux. Toujours. Mes quelques documentations ne sont vraisemblablement pas suffisantes pour me permettre de comprendre l'intégralité de la formule permettant de concevoir le modèle. Je... Je ne sais même pas ce que je fais. L'état de Windalis empire de jours en jours, malgré tout ce que je fais pour maintenir l'île mère en lévitation. J'ai besoin de quelqu'un pour déchiffrer ça plus vite. Fin de l'enregistrement." 26 Décembre an 3, dix-huitième étude de l'algorithme. Retranscription de l'enregistrement effectué lors du déchiffrage de l'algorithme. "*soupire* Khamelot. 26 Décembre, an trois... Le mage a été formel... Visiblement il s'agirait d'une combinaison de la magie et de la redstone. Le principe serait de se servir de la redstone pour augmenter le flux magique, et se servir de ce même flux pour produire une vapeur qui améliorerait la stabilisation des îles. Donc pour être plus précis, un ramassis de conneries ! *bruit de documents tombant au sol* ... J'ai passé une année entière à déchiffrer un torchon rédigé par un fou ! Pendant ce temps des îles se sont accumulées au dessus du territoire, je ne contrôle plus rien ! PLUS RIEN ! ... J'ai trouvé un assistant. Il va m'aider à effectuer la maintenance du coeur principal. Je peux encore l'améliorer. Il s'affaiblit en ce moment. S'il me lâche, tout est fini. Fin de l'enregistrement." 10 Mars an 3, l'arrêt cardiaque de l'île mère. Retranscription de l'enregistrement effectué involontairement lors de l'incident. *bruits de secousses* - Ça ne marche pas ! Le cœur n'a plus assez d'énergie ! - Réessayez. *bruit de secousses, encore, suivi d'une sirène d'alarme qui ne semble pas s'arrêter* - L'île se disloque ! Je n'y arrive pas ! - *soupir* Laissez-moi faire. *grondement sourd, suivi d'un court silence où seul l'alarme retentit, explosion* - Purée, la charge 2B6 ! Rebranchez-la ! - Je l'ai ! *cri* C'est brûlant ! - Pauvre idiot ! Ramassez-la avant qu'elle tombe, vite ! - Oui ! Je v-*on entend la charge qui roule jusqu'à des barreaux avant de tomber* Non ! *bruit de secousses, encore, suivi d'une deuxième explosion* - On ne peut pas le maintenir, il surchauffe ! La terre a déjà commencé à se disloquer ! *des leviers sont abaissés, l'alarme cesse, puis reprend* - Je... Je vais chercher une nouvelle charge ! - Non, pas le temps ! Préparez-vous au lancement de la configuration : Survie ! Attrapez le levier ! *silence* Non, l'autre, idiot ! *silence* Mais quel empoté vous faites ! Attrapez celui-là ! *le son d'alarme s'amplifie, les secousses reprennent* - Il nous faut plus d'énergie ! Je désactive la maintenance de l'écosystème artificiel ! - Mais l'île va redevenir un tas de terre stérile ! - Peuh ! Ça c'est le dernier de mes soucis ! Vous préférez quoi ? Voir des poules et des arbres où éviter de finir écrasé comme un cube de terre ? - *silence*... Vu comme ça... *bruit répété de leviers s'abaissant un à un, l'alarme cesse peu à peu, tout comme les secousses et le grondement sourd* - ... On s'en est sorti... Une fois de plus... - Ça va tenir longtemps ? - Je l'ignore. Ce truc ce fait vieux... Une mécanique qui tienne le coup, c'est tout ce que je demande ! *bruit de coup de pied dans une plaque de métal* - Doucement, sire Khamelot ! Le système a déjà du mal à se refroidir... Ne l'endommagez pas d'avantage... *silence* - Je commence à me dire que l'algorithme de Goo_m_ba n'était pas si idiot. *silence* - Que voulez-vous dire ? *silence* - Est-ce que tu penses possible l'alliance de la magie et de la redstone ? - Euh... Vous savez sire... Moi je sais juste trifouiller les systèmes hein ! *silence* - Il faut essayer. Windalis repart à zéro. 12 Juillet an 3, avant-dernière étude de l'algorithme. Retranscription de l'enregistrement effectué lors du déchiffrage de l'algorithme. "Kham. 12 Juillet, an trois. J'ai eu tort. La combinaison de la redstone et de la magie n'est pas impossible. C'est une idée de génie. Les deux forces semblent complémentaires, le résultat promet d'être incroyable. J'ai remarqué que Goo_m_ba avait baptisé cette formule "Technomagie" dans son algorithme. Est-ce lui qui l'a inventée ? Il s'agit là d'un incroyable chef d'oeuvre. Peut-être avait-il encore toute sa tête. Je vais travailler nuit et jour à l'élaboration d'un prototype. Je n'enregistrerai un nouveau message qu'en cas de réussite. Fin de l'enregistrement." 5 Avril an 4, dernière étude de l'algorithme. Retranscription de l'enregistrement effectué lors de l'élaboration du prototype. "Kham. 5 Avril, an quatre. Ça m'aura pris un temps considérable, mais j'ai enfin déchiffré la totalité de l'algorithme. J'ai entamé la construction du prototype à l'intérieur d'une des hautes îles. Elles sont de plus en plus nombreuses à dériver en direction du territoire, sûrement en raison de la magie de ces lieux qui n'a cessé de croître. En me servant du nouveau système, je dois pouvoir les stabiliser en hauteur, et créer un genre de réseau d'îles. Pour ce qui est de l'île mère, elle a fait son temps. Je vais définitivement désactiver son cœur. Libre à la magie du territoire de le faire flotter de lui-même." 7 Juillet an 4, un nouveau départ. Aussi fou que cela puisse paraître, Windalis a désormais retrouvé son calme d'antan. L'harmonie régnant entre le flux magique et mécanique du territoire semble fonctionner à merveille. La forêt, aussi effrayante soit-elle, semble s'être apaisée. L'île mère s'est effondrée, et de nouvelles îles à la dérive, attirées par l'ancien flux de redstone s'ont venues s'y écraser, formant un plateau sur lequel la nature a repris ses droits. Quant à Khamelot, il a trouvé son quotidien. Il s'est mis à chasser les îles à la dérive. Sautant sur les terres flottantes et armé de sa technomagie, il les creuse, et les stabilise sur le territoire. Chacune d'elles trouve ainsi une place au sein de Windalis. Mais ces nouvelles îles, imbibées de magie et non plus artificielles, sont très souvent déjà recouvertes de vestiges de civilisations passées. Il n'est plus question d'offrir des habitations, mais un nouveau territoire rempli de mystères à explorer. C'est le début d'une nouvelle ère pour Windalis. L'ère de la technomagie. Photo d'archive: La nouvelle Windalis
×
×
  • Create New...