Jump to content

[Accepté] Postuler au rang de voyageur: BladOBeron


BladOBeron
 Share

Recommended Posts

Bonsoir Minefield!

Oui, je demande à passer voyageur, pour plusieurs raisons. En effet, si je devais donner une motivation pour cette candidature, ce serait à un niveau roleplay, un bucheron a vachement plus la classe en tant que voyageur que simple paysan! Si je devais donner un argument, je ne donnerai qu'un exemple, le fait d'avoir un peu plus d'importance et d'être écouté, je dirais même entendu sur le chat général, et si je devais en rajouter plus, ce serait un moyen de justifier mon récent paiement, 5€ pour un joli cuboïdage de ma jolie maison.

 

Voici mon fantastique récit depuis que je suis sur Minefield, aussi court que passionnant! (court en durée, j'entends.)

 

:sign: Petit récapitulatif_ Candidature de paysan

 

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

 

 

:axe: Chapitre I _ L'arrivée à bon port :axe:

 

L'horreur m'avait éclaté à la vue! Mes yeux me brulaient, je ne supportais pas de voir cette immense chose grise et sombre, le manque de couleurs me brulait la rétine, je n'avais qu'une seule envie: Fuir cet endroit! Si mes jambes dérobées me l'avaient permis. Je me suis donc assis sur place, me forçant à observer cette immense bâtisse sans âme, comptant les vas-et-viens de ses habitants. Alors voici donc ce qu'était la capitale de ce vaste monde, New Stendel, le village tant convoité... Ma foi, pour un village, c'était un gros village, mais ou étaient passés tous les arbres? l'herbe, les fleurs, les animaux? à l'intérieur, tout n'était que grouillant de ces fous, et échange de divers outils, matériaux et autres objets tous plus mystérieux les uns que les autres, contre ces étranges petites choses en or, les mêmes que j'avais trouvé sous le panneau qui m'avait indiqué la voie. Je me devais de m'avouer, tout de même, que ces systèmes n'étaient pas totalement déplaisants, que cette pierre polie sous mes pieds étaient plus agréables que la caillasse, et que l'échange de dons et de services, y compris certains objets plus faciles à acquérir pour les uns que pour les autres, aurait été à privilégier dans mon village.

 

Une chose de sure, je ne pouvais me résoudre à loger dans cet endroit! surtout que les propriétaires des lits dans cette ville n'étaient guère accueillants. Beaucoup semblaient rester tard dans la nuit à la rue, et après quelques discussions autour d'un petit puits de lave, loin de la ville, j'appris que seuls quelques rares avaient le privilège de posséder ne serais-ce qu'un carré de terre dans cet endroit démesurément surélevé.

 

Le lendemain, je laissais alors mes amis de refuge, et cherchais un endroit plus prospère qui nous accepterait, moi et mes passions. Ce que je découvrit, en arrivant dans la ville de Minar...

 

Emblème de Minar

 

20110427192928.png

 

 

Je m'étais arrêté devant le symbole de ce petit rassemblement de maisons, prenant pause après avoir tailladé quelques arbres, quand un poulpe en furie tout habillé de blanc me sauta au cou, injuriant et me menaçant, criant qu'on ne coupe pas les arbres, à minar! Que chaque bout de bois a son importance, tout comme la porte d'une maison, que je ne citerai pas le reste, tant il y avait d'exemple, d'exclamation, d'énervement et de non sens dans les aberrations de son langage porté à bout par une si petite hache. Tout allait enfin se calmer lorsque les yeux du poulpe devinrent ronds au moment ou, par terre, pâle comme un linge, j'enlevais parmi toutes les buches une de sapin. Ce fut ce moment silencieux comme un gros bide que choisit un fou dangereux armé d'une épée à la couleur du lac les jours de soleil, habillé étrangement tout de noir, signes morbides rouges sur son futal et son torse, grognant et déblatérant qu'un enf..fumé avait "défoncé" son arbre. Je me suis senti en danger au moment ou sa trajectoire changea vers ma buche de sapin, je me sentais cerné et grandement en danger, je me vis dans l'obligation d'agir à l'extrême par un moyen que seuls les sages connaissent! D'une main de fer, déterminé, je répandis les pousses de divers arbres par terre et abaissa ma tête au sol, subissant en silence la douleur de mon front s'écrasant sur ce sol lisse et ferme.

 

:axe: Chapitre II_ Le pied-à-terre du Bucheron :axe:

 

Ce fut ainsi qu'une visite de ce charmant village me fut offerte, après quoi je profitais d'un moment de distraction pour m'évader et me cacher dans un coin, afin de commencer à construire ma bicoque qui me permettrait de passer des jours un peu plus joyeux. Hop, deux arbres en pousse, les fondations avec de la bonne pierre solide, une forme naturelle, et une fois que les deux arbres sont apparus dans toute leur splendeur, le terraformage général et la construction planche par planche de ma maison autour, comme si l'habitat avait accepté la nature comme maitre de sa demeure, le prolongement du charme et du paisible, sous forme humaine bien entendu. Et puis, surtout, de quoi planquer bien au chaud toutes les ressources que je récoltais, Eh oui, je suis un bucheron, j'ai les épaules solides, mais le tissu de mon sac risquait de lâcher à tout moment.

Maison du bucheron

20110428002352.png

 

Bien sur, toute maison se doit d'être habitable, et comme moi, Blad le Bucheron, savait tailler élégamment le bois, je pris des notes des intérieurs de toutes les maisons chez qui je m'incrustais, volant leur intimité et leurs idées, j'arrivais enfin, au bout d'acharnement et de coups de hache, de colle naturelle et de clous, à donner à mon intérieur une impression confortable, tout y étais, rien ne manquait, et tout semblait si bien se concorder! J'avais l'impression que l'harmonie vibrait dans les airs, influant sur ma tension et sur l'irrigation de mon cerveau, je me sentais enfin bien, je me sentais enfin CHEZ MOI!

 

20110428002550.png

 

Bien entendu, je me devais de plaire à ceux qui m'ont accueilli (de force) chez eux, ces personnes qui m'ont hébergé dans leur ville et laissé participer à la propagation d'un petit bijou naturel, là ou chaque feuille est précieuse! Attention, si vous touchez un tronc, un poulpe viendra vous assassiner dans votre sommeil! Que de bonheur. Je me devais donc de participer à ma façon en aménageant le petit lac près de chez moi, afin qu'il soit facile d'accès et ou l'on puisse s'asseoir à l'ombre d'un grand et fier bois tout en profitant du son apaisant du lac, sentant les parfums mélangés du pin et de la pomme... Oui, des pommes. Moi, mes arbres, ils font des pommes, on ne les voit pas, c'est tout. Mais on sent son odeur si on se concentre, je vous assure. Je continue donc. Chacun peut s'adosser au siège ou à l'arbre, et se laisser bercer par les pousses de bambou, se secouant au vent, pour s'endormir dans un calme parfait. Promis, je ne vous réveillerai pas à coups de hache...

Petit coin de paradis

 

20110428002823.png

 

Mais bien sur que non, la tranquillité et le calme ne sont pas toute ma vie. Moi aussi, j'ai des ambitions et un goût prononcé pour le feu, eh oui, comme vous! Et surtout pour tout ce qui est fourbe, comme les circuits de redstone. J'en frémissait d'envie, après avoir construit tout cela, pouvoir enfin me lâcher dans un coin sombre et isolé, sous terre, miner et comploter, aménager et commencer ma production! Eh oui, vous l'avez deviné, j'ai fini par prendre goût à ces piécettes et au pouvoir qu'elles procurent, de pouvoir s'acheter ses désirs! Et surtout, pouvoir me suffire à moi-même sans aller éclater le paysage et creuser sa tête à savoir comment planter pour que la nature s'accorde, mais il est vrai que devenir un fournisseur en bois est un but que je me suis fixé. Car le bois, c'est la vie, si on n'en vit pas, on en meurt! Sachez bien cela, chacun de nous a une part obscure en lui qui ne demande qu'à ressurgir. Le paradis pourrait bien cacher un enfer.

le côté obscur

 

20110428002936.png

 

 

 

:axe: Chapitre III_ La communauté de Minar :axe:

[J'ai tenté de glisser le mot Minarstirit pour le clin d’œil, mais je n'ai pas réussi, vous m'en voyez désolé]

 

bien sur, je n'aurai jamais été aussi motivé et aussi spontané sans cette communauté soudée, ils m'ont appris à apprécier l'univers de Stendel bien plus en détails que je ne l'aurai espéré, ils bougent et construisent, détruisent et sautillent partout sans arrêt, que du spectacle qui convient à un fort et fier bucheron comme moi, le seul regret que j'aie, c'est que ce n'est pas comme dans les douches à l'armée, mais bon, on s'en passera! Sinon ils vont finir par me détester. Aujourd'hui, je fête mes quelques jours passés avec eux, qui m'ont déjà semblé bien plus d'une semaine, car depuis mon arrivée, se sont enchainés l'officialisation de Minar, s'en sont suivis trois ou quatre griefs (on va finir par ouvrir un tableau de chasse, pour marquer les scores), des destructions de maisons abandonnés, une grosse boule de feuille (hors minar, mais vraiment excellent) la participation à la chasse au trésor (d'ailleurs on a trouvé une des sphères! \o/), puis un miracle sensationnel dans la ville de New Stendel (je retire ce que j'ai dit sur la ville "sans âme", du coups) ou on a pu prendre un bain de lave en discutant autour d'un bon sandwich au poisson grillant dans les flammes infernales, je me suis senti Héroïque! SuperBucheron! Et enfin, le gâteau sur la cerise, saupoudré de sucre de bambou et de lait de coco à la framboise, l'inauguration du conseil de Minar, tout ce qu'il manquait à cette ville. Sauf éventuellement le shop à venir, car Oui le shop Viendra! le shop de Minar, le grand le vaillant, celui qui nous rendra célèbres et qui enflera nos chevilles à en éclater l'encadrement de la porte!

On attendrait presque le déluge.

Inauguration du Conseil de Minar

 

20110428005207.png

 

 

Je remercie ceux qui auront eu le courage de tout lire,

et un grand merci à l'équipe de Minar pour m'avoir accueilli et donné confiance si vite, et si bien. (owi!)

Link to comment
Share on other sites

En voilà un RP de maître !

 

Blad est un joueur extrêmement sympathique, ultra présent sur le Mumble, et déjà intégré dans la communauté de Minar. Son goût prononcé pour la nature en fera très certainement un architecte respectueux de l'environnement ;)

 

Je soutiens fortement cette candidature !

 

Sbargogo.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je plussoie cette candidature ! Ce nouvel habitant de Minar est très sympathique et prend part à l'avancement de notre communauté. J'espère qu'il continuera aussi dans son avancement sur Minefield !

Link to comment
Share on other sites

*Passant à New Stendel devant l'échoppe ou trône les candidatures, Taibot savant fou s'arrêta devant une des bibliothèques contenant les candidatures des Aventuriers :shelf: *

 

Bonjour ... euh ... Bonjour ! Enfin voilà quoi ...

Pourquoi je suis venu moi déjà ? ...

Ah oui !

 

Je vais tant que possible ... mais ou suis-je ? ... malgré mon handicap, exprimé mon profond respect.

Je ne connais absolument pas BladOBeron ... qui ? ... euh ... Même si c'est un grand regret maintenant que je vois un chef d’œuvre pareil.

 

En effet, les écrits du dit paysan, sont tout simplement ... quoi déjà ? ... ah oui, majestueusement palpitant ! :book:

C'est le pourquoi de ma venue, qui ma foi ne sera pas bien inutile à mon avis, mais qui fera probablement chaud au cœur de ce bon vieux ... qui est vieux ? ... BladOBeron.

 

J'atteste de ma venue et de mon sceau d'adjoint du Fortin Doré, que ce paysan mérite amplement d'acquérir plus de pouvoirs grâce à vous Dieux de Minefield !

 

*Sors son sceau* :ironbock::goldblock::ironbock:

Cordialement,

Taibot, adjoint conseillers du Fortin Doré.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...