Jump to content
Sign in to follow this  
hooder

RP du village Folias

Recommended Posts

-Première mouture, encore en cours d'écriture-

 

Les dryades, peuple paisible à la peau couleur mousse, sont particulièrement connues pour leur défiance à l’égard de la mégalomanie humaine. Une partie d’entre elles s’installa naguère dans les environs du majestueux Hypérion, arbre protecteur des elfes sylvains. Plus précisément en ce lieu aujourd’hui nommé Baie Dryade.

 

Certaines d’entre elles prolongèrent légèrement leur périple afin de s’isoler avec plus d’efficacité et de communier plus pleinement avec la nature. En ce lieu reculé, loin de la mer, loin de l’agitation, le monde extérieur n’existait plus. Même le récit de la renaissance d’Hypérion ne put tracer son chemin jusqu’à cette communauté de dryades. Et pourtant cet événement eu une influence irrémédiable sur la vie de ces douces créatures.

 

En effet, revenons sur ce récit. L’Hypérion, comme le font parfois certaines plantes, se mit à concevoir de nombreuses graines avant de mourir, usant de toute son énergie restante pour engendrer la vie. Nous le savons aujourd’hui, l’arbre immense connu une renaissance bien plus tard. Quant à ses graines elles se propagèrent, prêtes à faire éclore les espoirs de l’arbre mourant. De ces graines la plupart n’avaient pas atteint leur maturité avant l’heure fatidique. Les autres ne connurent pour autant pas un meilleur destin. Ironie du sort, la magie à l’origine de ces germes était en train de les détruire de l’intérieur. Les graines bien trop fragiles étaient écrasées par l’inimaginable magie à l’état brut issue de l’arbre qui les avait créées.

 

Malgré tout dans la multitude le vent en déposa quelques unes au sein du village de la communauté des dryades recluses. Ces créatures particulièrement sensibles à la magie purement naturelle émanant des graines ont ainsi ressenti la détresse de ces vies en devenir. Leur puissance magique bien que ridicule comparée à celle de héros comme Laëfir est en symbiose totale avec la nature. Ces créatures prirent soin des graines et sous leurs efforts conjugués un petit nombre parvinrent à survivre et à donner de jeunes pousses. Etres encore fragiles mais pouvant désormais résister au poids magique les imprégnant.

 

Ces pousses grandirent lentement mais au fil des siècles leur particularité ne put qu’apparaitre au grand jour. A l’image d’Hypérion qui leur avait donné le jour ces arbres devinrent majestueux, empreints d’une suprême sagesse. Ils forment aujourd’hui une forêt qui a conservé le nom choisi par les gardiennes dryades : les Folias.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...