Jump to content

[Accepté] Sny_de_Treves - L'antre de Fenrir


Sny_de_Treves
 Share

Recommended Posts

Bonjour/Bonsoir, je suis Sny_de_Treves, vous m'avez certainement déjà vu dans des candidatures ou projets tel que "demande de candidature- Sny-de-Treves" (candidatures-serveur-minecraft/demande-candidature-sny-treves-t23184.html), ainsi que "[Projet] Lupus silvae, la forêt des loups" (valides-f418/lupus-silvae-foret-des-loups-t24181.html) ou encore "Postuler au rang de voyageur : Sny_de_Treves" (voyageurs-f483/postuler-rang-voyageur-sny-treves-t25913.html). Eh bien me voilà pour cette fois une candidature commerçant, oui car les PAs sont une nécessité, et puis je ne compte pas m'arrêter à voyageur :b

 

Ce jour là, après 1 mois et demi de patience, je ne m'attendais à rien en allant de nouveau vérifier les postulations quand je fus surpris par un nombre incroyable de candidatures acceptées et refusées. Ayant l'habitude de n'en voir que quelques-unes avec une réponse, je m'attardais un peu pour finalement voir que le gouverneur qui s'en occupait n'était autre la célèbre maniaque des candid', Louvinette. Ce qui me surprit était qu'elle avait la réputation de ne s'occuper que des candidatures paysans mais c'était peu important. Je cherchais ma candidature parmi toutes celles présentes devant moi, et quelle ne fut pas ma joie à la découverte du mot Acceptée sur ma candidature !

 

Malheureusement, cette joie ne fut que passagère et mes réjouissances brèves car j'avais depuis quelques temps un problème : l'argent commençait à manquer... Je m'étais un peu renseigné et le meilleur moyen d'en gagner me semblait être de vendre des objets. Vendre, oui, mais pour ça il me fallait apprendre un métier et avoir une licence de commerçant. Le plus important était pour moi le métier, je partis donc à la recherche d'un maître qui m'apprendrait un métier...

 

Vous vous demandez sûrement "mais où est Hikari ?". Eh bien au bout d'un moment, il faut bien que quelqu'un s'occupe de la forêt. Surtout que rien n'est protégé, et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai besoin de PAs. Elle était donc repartie dans la forêt tandis que je restais pour m'occuper des tous ces problèmes.

 

Je parcourais donc les villes à la recherche d'une personne assez habile pour m'apprendre son métier. Malheureusement, les places d'apprentis était très demandées et il me fut donc impossible de trouver un maître. Alors que mon espoir s'envolait petit à petit, je prenais le chemin de retour lorsque je passai devant un monastère dont le panneau, en partie effacé, affichait Monastère Khaî. A ce moment là, je crus entendre une voix m'appeler, j'entrai donc dans le monastère à la recherche de la source de ce bruit. Au bout de quelques minutes de recherche, j'arrivai dans une salle assez grande et vide où se tenait un homme, les yeux fermé, et l'air endormi. Il ouvrit soudain les yeux, ce qui me surprit, et engagea la conversation :

 

Mystérieux moine : "Je t'attendais..."

Moi : "Vous... m'attendiez ?"

Mystérieux moine : "Oui, j'ai entendu parler de toi et je me doutais que tu passerais par ici..."

Moi : "Mais qui êtes-vous ?"

Mystérieux moine : "Je suis Mazev, le propriétaire de ce monastère, et je pense avoir ce que tu cherches..."

Moi : "Parce que vous savez ce que je cherche ?"

Mazhev : "Tu cherches bien un métier à apprendre et un maître ?"

Moi : "Oui mais je ne vois pas comment vous pourriez m'aider sauf en étant un maître vous-même."

Mazhev : "Désolé, je ne suis pas un maître, mais je sais comment tu pourras en trouver un. J'ai ici un parchemin qui indique l'emplacement d'un bâtiment secret où habite un maître de la magie."

Moi : "Un maître de la magie ?"

Mazhev : "Oui, un magicien très puissant et expérimenté qui pourra tout t'apprendre"

Moi : "Il est vrai que ça m'aiderait beaucoup mais pourquoi me le donner à moi ?"

Mazhev : "Tu sembles en avoir besoin et je n'en ai nulle utilité, je t'offre donc ce parchemin"

 

Sur ces paroles, il me tendit le parchemin que je pris avant de m'évanouir pour d'obscures raisons. En me réveillant, le moine avait disparu. Je me relevai doucement, comme assommé, et crus tout d'abord à un rêve. J'aperçus alors le parchemin qui était toujours dans ma main, ce qui me ramena à la réalité. Je l'ouvris pour découvrir un point rouge sur le côté du parchemin au milieu d'une page vierge. Je ne comprenais pas et décidai de me diriger vers la sortie en examinant ce parchemin. C'est alors que je vis apparaître un point noir au milieu et que je remarquai un déplacement du point rouge. Je compris vite que je devais me diriger vers le point rouge, ce que je fis en courant. Le chemin était long mais avec de la patience, j'arrivai au bout. Le point rouge était pratiquement confondu avec le noir lorsque tout à coup je fus téléporté sur une drôle de plage où il faisait sombre, le parchemin disparut alors...

 

J'observai un peu les alentours. Autour de moi se trouvaient des minéraux noirs sortant du sol tel des racines, le ciel était couvert et le seul son présent était celui des vagues... La lune se profilait à l'horizon et éclairait cet endroit apparemment désolé... Alors que je réfléchissais à comment sortir, un portail sombre, très sombre, comme des ténèbres devenues palpables, apparut devant moi et un homme habillé tout de noir en sortit.

 

Homme en noir : "Bienvenue à toi ! Pourquoi es-tu là ?"

Moi : "Je recherche un maître de la magie."

Homme en noir : "Et comment s'appelle cette personne ?"

Moi : "Aucune idée, on m'a juste donné un parchemin qui a disparu en arrivant ici..."

Homme en noir : "Et tu espères trouver avec si peu d'indications ?"

Moi : "Je n'ai pas vraiment le choix !"

Homme en noir : "Je peux sûrement t'aider mais d'abord... tu vas devoir me prouver ta valeur !"

 

L'homme jeta alors son habit. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir devant moi, non pas un homme, mais un gigantesque loup gris aux yeux noirs! Il se mit en position d'attaque, grogna, et bondit dans ma direction. A ce moment, tout s'arrêta, le temps, son attaque, mes mouvements, je me voyais déjà mort dans sa gueule... Je n'avais aucune chance ! Je pensais que tout était perdu... mais je ne pouvais pas me résoudre à ça, je devais combattre de toutes mes forces ! Le temps repris soudain, je me mis de nouveau sur mes quatre pattes, je retrouvai mon instinct qui avait peu à peu disparu depuis mon intégration chez les hommes, je redevins un loup ! Je bondis sur le côté pour esquiver, voyant alors un sourire apparaître sur le visage de mon adversaire, sûrement ravi de me voir retrouver mon identité perdue. Le combat qui s'en suivit fut acharné, les coups de griffes et de crocs fusaient, je reçus de nombreuses blessures et mon ennemi avait le dessus de par sa taille. Ma rapidité ne compensait pas du tout et mes attaques ne lui faisaient rien. Je remarquai alors un détail, il avait un trou dans le pelage, une cicatrice, je me devais d'attaquer ce point et ce serait sûrement ma dernière attaque. Il compris bien vite ce que j'avais en tête et recula d'un pas pour préparer la contre-attaque. Je fonçai sur lui à toute vitesse, j'esquivai de justesse son coup de patte et atteins son point faible, malheureusement, il fit un bond et se laissa retomber afin de me plaquer. J'avais perdu... Il devint alors une ombre et retourna dans sa tunique.

 

Homme-loup : "Tu as perdu... mais tu t'es bien battu et tu n'as pas oublié qui tu étais ! Je vais donc pouvoir t'aider..."

 

Il leva alors ses bras lentement, puis les dirigea soudain vers moi. Une lumière verte jaillit dans ma direction et m'entoura. Je me sentis tout à coup mieux, j'étais guéri. L'homme-loup se présenta alors.

 

Homme-loup : "Je suis Fenrir, le légendaire loup des glaces et je peux prendre forme humaine grâce à cette tenue. Je suis le puissant mage que tu cherches."

Moi : "Alors tu vas m'apprendre la magie ?!?"

Fenrir : "Oui... Viens maintenant."

 

Le portail sombre se rouvrit et je le vis disparaître à l'intérieur. Je me levai et courus vers le portail qui se referma sur moi. De l'autre côté du portail se trouvait un bâtiment en forme de tête de loup dans lequel il me fit entrer. Une fois à l'intérieur, il m'expliqua les bases de la magie, ce qui pris environ 2 semaines, pour finalement me demander si je voulais continuer la magie.

 

Moi : "Évidemment je veux continuer ! Pourquoi voudrais-je arrêter ?"

Fenrir : "Tu sais, je t'ai appris les bases, mais la suite est beaucoup plus dure et tu n'es peut-être pas prêt à supporter le véritable entrainement de magicien. Réfléchis bien..."

Moi : "Bien sûr que je suis prêt !"

Fenrir, affichant un sourire malsain : "Très bien, alors passe ton premier test !"

 

Il ouvrit soudain un portail et me jeta dedans avec violence, apparemment énervé par mon trop-plein d'assurance. Je tombai sur une plateforme en pierre, dans une salle très sombre. J'aperçus alors une silhouette d'au moins 10 cubes de haut avancer vers moi, tandis que Fenrir me criait qu'il s'agissait d'un golem de pierre, insensible aux attaques physiques. Je dus me débrouiller seul face à cette immense masse de roche, ce qui me donna bien du souci car je ne connaissais que les bases et on sait tous qu'une simple boule de feu ne tuera jamais un golem. Le combat dura une heure, exactement le temps qu'il me fallut pour apprendre un sort d'eau en plein combat. Une fois le golem complètement détruit et moi, au sol, épuisé, Fenrir vint me chercher et me ramena dans son antre par le portail. Il me remit debout et m'obligea à le rester, ce que je fis avec beaucoup de peine.

 

Fenrir : "Sache que ton apprentissage durera plusieurs années et que la difficulté ira crescendo. Le golem était ridiculement facile par rapport à la suite. Tu n'as aucune garantie d'en réchapper. Alors je te le demande une dernière fois, veux-tu aller jusqu'au bout ?"

Moi : "Oui !"

 

Après ça, il a commencé à m'entraîner très dur, je revenais parfois en morceaux au sens strict, mais il me soignait toujours. Pendant des années, j'ai travaillé, j'ai combattu, et c'était très dur. Je n'ai jamais rien regretté mais il m'aura fallu beaucoup de volonté pour résister à ce parcours. Finalement, au bout de 13 ans, je finis par atteindre le niveau de mon maître. Durant notre dernier combat, il perdit l'équilibre en esquivant un sort, ce qui me permit de le toucher. Il se releva et me dit :

 

Fenrir : "Félicitation, tu m'as touché pour la première fois, tu as fini ta formation. Mais avant de partir, tu dois exécuter un dernier sort pour suivre la tradition."

Moi : "Lequel ?"

Fenrir : "Dans la tradition des plus puissants mages, lorsque l'élève touche son maître dans un combat sérieux, qu'il a atteint le niveau escompté, il doit réussir un dernier sort pour avoir droit au titre de mage. Il doit utiliser le sort de la mort pour tuer son maître car un mage de notre niveau est immortel et ne peut mourir que de cette façon. Voilà pourquoi chaque mage ne prend qu'un disciple dans sa vie. Bien sûr rien ne t'oblige à suivre la tradition si tu prends un disciple mais tu va devoir me tuer désormais.

Moi : "Vous n'êtes pas sérieux ?!?"

Fenrir : "Je t'ai tout appris, maintenant tu dois le faire sinon je le ferai !"

 

Déprimé par une pareille nouvelle, mais ne pouvant aller contre la volonté de mon maître, je décidai de le tuer. Je mis trois jours et trois nuits avant de réussir le sort et c'est le matin du quatrième jour que je fis un sort de mort parfait, me surprenant moi-même. Au même instant, mon maître eut le temps de me lancer un sort en pleine tête, lequel m’effraya. Une fois mon maître mort, les effets du sort me parvinrent, j'entendis la voix de Fenrir :

 

"Vis, vis autant que tu le peux et un jour, lègue ton savoir comme je l'ai fait avec toi... Ne pleure pas sur mon sort, sinon mon enseignement aura été vain... Au revoir, nous nous reverrons dans le néant, une fois ton savoir transmis..."

 

Puis plus rien, mon maître était mort pour de bon... Je partis donc par ce portail qui m'avait tant surpris il y a 13 ans. J'allais poster ma demande pour devenir marchand afin de rendre utile tout ce savoir si durement acquis en devenant un mage officiel !

 

 

Passons à ma boutique :

 

Les prix :

 

 

Sceptre foudroyant : 30 PA / 1

Sceptre flamboyant : 25 PA / 1

Boules de neige : 1 PA / 16

Blocs de neige : 1 PA / 4

Livres : 1 PA / 16

Champignons : 1 PA / 8

 

 

Quelques clichés :

 

Mon premier magasin, à Lupus silvae :

 

 

1109240622501102878790646.png

1109240622451102878790645.png

1109240622541102878790649.png

1109250137411102878792743.png

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai l'immense (mais non, je n'exagère pas) honneur d'inaugurer les plussoyements pour l'épique candidature commerçant de Sny, qui est un bon joueur, apte à aider, et faire vivre la communauté. Pour ces raisons je pense qu'il est totalement apte pour le rôle de marchand sur ce serveur.

Link to comment
Share on other sites

Le plus gentil toutou que e connaisse, je l'ai enfermé dans la citadelle des mercenaire qui lui sert maintenant de niche, je sais pas a qui il veu vendre je sais pas quoi mais je plussoie avant d'aller voire si il a pas crevé dans sa niche ;)

Link to comment
Share on other sites

Le point rouge était pratiquement confondu avec le noir lorsque tout à coup je fus téléporté sur une drôle de plage où il faisait sombre, le parchemin disparut alors...

 

A je suis désoler ici c'est moi qui a éternuer ^^

 

Plus sérieusement, bon RolePlay pour un magicien magique.

Link to comment
Share on other sites

Bon chien, il à fait une zolie candidature, il explique bien son enseignement et ses raisons, plussoyé et bien écrit, s'parfait.

 

 

Accepté!

 

Je t'invite à m'envoyer un screen en mp du règlement de ta licence de 500 pa via un /pay 500.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...