Jump to content
Sign in to follow this  
psxomega

[Accepté] Postuler au rang de voyageur : Psxomega

Recommended Posts

Qui suis-je? O_o(musique d'horreur !)

 

Bonjour, je suis psxomega, mon nom IRL est Thomas et j'ai 16 ans. Je suis déjà paysan depuis très longtemps et je fais donc ma 2ème candidature voyageur car l’ancienne avait un gout de raté… Enfin…Je me suis ressaisi et repris une nouvelle plume et de l’encre.

 

Je pense que je suis un joueur calme qui s'énerve rarement mais à certains moments je suis complètement l'inverse (c'est à ce moment là que je mets de l'ambiance sur le mumble et que je m'éclate). Je pense aussi que je peux être très saoulant pour certains (sans faire exprès) que voulez-vous tout le monde a ces défauts.

 

 

Ce que j'ai pu faire durant ma vie de paysan:

 

Construire, s'éclater avec des amis (par tous les moyens) et aider ceux qui me demande d'aider (amis ou pas j'm'en fiche) sont mes premières préoccupations. Même si j’ai du mal à m’exprimer le cœur y est.

 

Historique paysan semi-RP :

 

Après de nombreux manque de noyade, de prises d’otages et de plans foireux, j'ai enfin réussi à trouver Torcuba.

Après avoir pénétré dans Torcuba et essayer de me faire une petite place. Embauché en tant que marin dit d’eau douce ma présence commençait à ne plus choquer ceux qui me croisaient. Je faisais donc parti du paysage et donc de la ville.

 

Grâce à mes petites relations de pirate j’ai pu me dégoter un recoin dans Torcuba qui devint mon petit chez moi . Ensuite j'ai pu acheter une maison à Termalis grâce à un ami pirate GuizmoLePerfide qui me vendit un terrain qu’il avait lui-même gagné un soir dans un bar en jouant aux cartes.

 

Par la suite mon travail ne fût pas vide. Bien que j’ai une sainte horreur du terraforming, j'ai quand même un peu aidé pour celui de Torcuba. Car je suis plus habile et motivé à construire des structures et bâtiments où j’y prends vraiment mon pied. J’ai aussi risqué ma vie au cours de divers jeux tel que le dé à coudre d'Ourik et le cluédo de Dutho sur Hyperion.

 

 

 

VzLUKJ.png

maison sur Termalis

 

 

Mon prochain grand projet : Voyageur

 

Quoi de mieux pour un pirate de pouvoir voyager aux grès des vents ! Certes je ne suis pas capitaine d’un navire mais rien que le fait d’être transporté par les vagues m’emplit de joie.

De plus en passant voyageur je pourrai choisir le métier de forgeron. Quel équipage ne serait pas heureux de m’avoir à son bord. Entre les canons à retaper avec des lingots de fer, fournir des outilleurs pour réparer quoi que ce soit dans le navire et bien-sur fournir les armuriers pour leur permettre de nous forger les épées les plus belles et le plus aiguisées pour les glisser sous la gorge des pauvres navires commerçants que nous attaquerons.

 

Un peu de Role Play :

 

Revenons aux sources (un peu revue, corrigés sans ajout de grand tournant.)

 

L'endroit de départ : en mer dans un monde imaginé.

Tout cela a commencé dans ma mer "chlaringrapuf" à la recherche d'un trésor maudit qui était à mon grand-père qui est mort (on se demande pourquoi). Tout était calme, rien puis une brume arrive. Rien de bien grave. Ensuite du vent qui aurait dû enlever la brume mais elle ne partait pas cela commençait à être inquiétant, puis la voile commençait à se déchirer toute seule, nous sortons les armes puis la mer s'agitait et là ... Crac le bateau se fait décomposer et moi et mon équipage sommes aspiré dans une sorte de siphon.

Je me réveille sur une plage déserte, mon équipage allongé à coté de moi ... mort à moitié mangé par je ne sais quoi mais j'ai sans doute eu de la chance de ne pas mourir de la

même façon.

 

Je commence à me levé, sable aux yeux, à la recherche d'une source d'eau pour me les rincer , j'ai finalement trouvé une fontaine un peu bizarre au passage, et là je regarde derrière

moi et tout était cubique je commençais à croire que j'étais devenu fou. Mais non au bout de quelques minutes je réalisais que c'était la réalité. Ensuite j'ai glissé sans trop faire exprès et là je vois une sorte d'entrée secrète derrière la cascade. Je rentre dedans, cela semble habité et là pleins de personnes sont venues me frapper sans me faire mal (trop bizarre) avec des minis fours cubiques et l'un me dit : "N'ais pas peur on te baptise" je répondis : "baptisé de quoi ??" il me répliqua "tu as trouvé Torcuba ! Bienvenue mousaillon."

Je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait puis on me demande si je voulais faire la visite de Torcuba, je répondis oui et tout s'est enchaîné.

Je me suis fait des amis pirates et tout va bien. J'ai construit ma maison avec des amis et la vie s'écoula gentiment tout en oubliant le trésor maudit que je cherchais car j’avais trouvé quelque chose de beaucoup plus merveilleux : une famille, les Torcubains !

 

 

Une fois accueilli à Torcuba, mes jours s'écoulaient paisiblement. Il y avait du rhum, du whisky, de la bière et des tas de bonnes choses plus ou moins dévêtues.

 

Mais il y a déjà quelques jours, lorsque je me suis réveillé pour la première fois sur Torcuba, une tache verte était apparue sur la cheville. Cela ne ressemblait pas à un champignon ou autre chose de connu. J’ai donc décidé d’essayer de l'enlever par tous les moyens en évitant de m'arracher un membre, mais rien à faire. Je me suis donc résolu à ne plus m'en inquiéter.

Grosse erreur de ma part, car en effet, une semaine après ce n'était plus la même chose. Ce n'est plus qu'une simple tache verte inoffensive car cette dernière s'est propagée sur tout le corps ! Mais à part mon apparence physique qui a changé, je ne ressentais aucune douleur particulaire. On aurait dit que j’étais en symbiose avec elle !

 

Un soir où je traînais dans la taverne de la ville et un peu démontée à cause du rhum que je m’étais enfilé, une dispute s’est déclarée et je m’en suis mêlé… Ce fut un grand grabuge comme tous les soirs. Le tavernier a d’ailleurs dit : « Dernière baston après je ferme. » Les coups ont volé, les gobelets, pichets, chaises comme à son habitude… Et soudain un homme assis penard dans son coin se pris le dossier d’un chaise sur son dos. Que fut la une bien sombre idée… Il grogna, me regarda et se leva… 2m de muscle fit soudainement l’apparition devant moi. Amoché par l’alcool je ne me défila pas et lui clama de s’approcher si c’était un homme.

Tout le monde autour de moi cessa de se battre et commença à chuchoter « Il est fou, pas lui il va pas s’en relever », « je paris sur le gros »,  « hé les gars on va perdre un membre de l’équipage je crois, voir tous ahaha…, hé les gars vous avez saisi, il va pas perdre un membre mais tous, c’est une blague, Oh ! », ‘BING’, « tais-toi, toi… » , « chuuut ».

Ce géant leva le bras, moi tout excité sautillais devant lui près à lui en mettre pour son grade. Je lui dis « Vas-y frappe, t’as peur de te faire mal ? » Et la BAM une grosse gifle qui me fit valdinguer dans un pilier de bar ronchon. Ce dernier se réveilla et me frappa avec le cul de sa chope… Tout le monde poussa un « Ooooh… ». Et là je pris conscience d’une chose ! Je ne ressens rien et mon corps absorbe les coups comme de la gelée ! Je me suis relevé près à recourir sur le gros et là le tavernier s’exclama : « Non, j’avais dit la dernière ! Maintenant sortez et allez vous coucher bande de poivrots … » Tous monde râla mais se plia à sa volonté s'ils tenaient à revenir le lendemain. Même le ‘gros’ me tourna le dos et sorti. Je fis donc de même en semi-titubant à cause de l’alcool.

 

De retour chez moi je compris que grâce a cette tâche verdâtre je ne ressentais quasiment plus la douleur. Cette tâche était-elle une malédiction ou bénédiction...?

il y avait des avantages comme des inconvénients et c'est là que je me suis dit :

"Ce n'est pas cela qui va m'empêcher de piller toutes les richesses, saccager sans pitié et couler les bateaux qui se m'étaient en travers de mon chemin et celui de mes compagnons ? ‘’ Rien de tel pour moi d'être un pirate sans fois ni lois! C'était mon passe temps favori : sang et souffrance des personnes pillées faisaient ma joie de vivre.

Le soir quand on rentrait à la maison j'allais au bar pour me saouler d'alcool et pour s'amuser. Toute l'île vivait et vie toujours bien grâce au butin énorme que nous ramenons à chaque expédition.

 

Tout allait bien pour nous tous jusqu'au jour où une terrible tempête s’abattit sur Torcuba beaucoup on périt et d'autres

se sont réfugiés dans les souterrains végétaux de Torcuba. La tempête fût critique. La ville pirate s'était transformé en ville fantôme quasiment totalement détruite par la tempête il y avait des débris de partout. La montagne qui y avait sur l'île c'était faite à moitié détruire et c'était transformée un volcan, même un kraken n'avait pas pu résister à cette tempête. Il y en a d'ailleurs un échoué sur la muraille à moitié effondrée, les tremblements terribles ont provoqué la création de grandes grottes sous la montagne devenue volcan actif, c'est alors que la vrais Torcuba cachée est née. Tout le monde c'était mis à construire des maisons dans les murs

et un peu partout.

Pendant des années nous nous sommes cachés dans cette grotte jusqu'au jour ou l'un d'entre nous décida de sortir. Une parcelle de l'île était reverdie il y avait toujours la ville devenue fantôme lors de la tempête, peu de temps après cela, nous avons commencé à reconstruire le port de commerce mais aussi pour amarrer les grands galions que nous avons construits au fil du temps, puis la vie s'est rétablie au fur et à mesure.

Il y a pas si longtemps nous avons découvert qu'une forme de vie s'était installée sur notre île mais c'était une forme de vie pas comme les autres elle était indifférente de tout ce qui se passait autour d'elle mais toutes les personnes ayant voulu y pénétrer ne sont jamais revenues mais depuis nous cohabitons avec ces êtres. C'est alors que notre chef dit: "Ils ne nous hanterons pas du moment qu'on ne vient pas les chercher". Tout le monde était d'accord sur ce point là.

 

Le port étant reconstruit avec ses galions nous avons commencé à entreprendre la construction d'une mer pour nos galions.

 

C'est ce que nous faisons actuellement, Torcubain dans l’âme et seul le futur nous réservera ses secrets.

 

 

 

 

Merci de m’avoir lue et n'oubliez surtout pas le chlaringrapuf !

 

Je dis aussi merci à mon entourage qui m'ont donné le gout de rester sur minefield !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joueur fort sympathique !

Même s'il a du mal à s'exprimer sur le forum beaucoup de choses peuvent être caché entre ses lignes !( que du positif bien sure). Sinon, il est souvent motivé pour tout ce qui se passe autour de lui et aide même sur le terraforming qu'il déteste tant ^^ (même si c'est qu'un peu).

 

Bref on le croise, on lui parle, on l'adopte !

 

Donc un +1 pour ce joueur car il plein d' énergie à revendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu viens sur mon navire quand tu veux ;) Par contre je ne veux pas de pirates illettrés sur mon bâtiment aussi tu suivras des cours très intensifs sans repos ni sommeil juste du Rhum!!!

 

Yaaarrrrr!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yaaaaaaarh Pirate !

 

Je suis présent en ce jour pour...

 

Laisse tomber .. -_- Je suis là pour te plussoiyer jeune pomme. Psxomega est une personne que j’apprécie beaucoup. De plus, si il passe voyageur il pourra choisir un métier et ce serra PARFAIT à Torcuba.

 

Bonne chance Psx!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle jolie candidature ! On sent l'écriture soignée et la relecture longue et ardue. ;)

Sachant que nous avons là un joueur unique en son genre et à l'amitié agréable, je me permets de dire qu'il rassemble un bon nombre de qualité digne de la fonction demandée !

 

Yaaaar(gniark-gniark) !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'apporte mon soutien à ce joueur sympathique et toujours courtois. Il a également la volonté de faire avancer les choses, ce qui est pour moi une grande qualité sur minefield!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...