Jump to content

[Accepté] [Candidature] Amrod08


Amrod
 Share

Recommended Posts

Edit : Je suis conscient que cela vous prend du temps de regarder chaque candidature au rang de paysan, et étant donné que la mienne est assez chargée dans le but de vous démontrer ma bonne foie et ma motivation, je comprend bien qu'elle risque d'être plus longue à juger que les autres, si vraiment ça coince n'hésitez pas à m'en faire part :)

 

 

 

Partie 1 : Ma vie, mon œuvre, mon narcissisme avoué.

 

Présentation IRL

 

Bonjour à toute la communauté de Minefield.

Je me présente, je m’appelle Clément, j’ai 22 années à mon actif.

 

Mon pseudo IG est Amrod08

Je suis résident du chef-lieu des Ardennes qui soit dit en passant n’a de chef-lieu que le nom, un trou paumé comme on en fait plus.

Je suis actuellement en formation télécommunication et réseaux, dans le but de travailler dans le milieu informatique.

 

 

Concernant mes loisirs en dehors de minecraft, je crois que je peux me cataloguer dans le « banal » car otaku, geek, gamer, rôliste sont des adjectifs qui regroupent très bien mes activités personnelles, mais je vais quand même détailler le plus croustillant.

 

 

Fervent joueur de jeu de rôle plateau dont D&D, je suis aussi un passionné de jeux de rôle grandeur nature et bien évidemment de role play depuis maintenant 10 bonnes années.

Ayant affiné mes gouts en matière de roleplay et ayant vécu une formidable aventure de 6 années sur le jeu de rôle Neverwinter Nights, et ses modules online, je crois pouvoir dire que ce qui m’attire le plus sur un jeu online est bien entendu la dimension rp qu’il peut proposer.

 

 

 

Pour détailler mes goûts en matière de manga, encore une fois « banal » est un terme adéquat mais terriblement efficace. Depuis de nombreuses années maintenant je suis un fan inconditionnel du pirate au chapeau de paille dont je ne louperai le scan ou l’épisode hebdomadaire pour rien au monde. Mais je suis passé par de très nombreux autres mangas, Kenshin, Death note, fullmetal alchemist, Kiba, samurai champloo, et la liste est encore longue, mais si vous voulez en savoir plus, je ne suis jamais contre une discussion sur le sujet, mais je préviens, je peux être très chiant, car je ne sais pas m’arrêter.

 

 

 

Une seconde passion qui ne me lâche pas depuis que j’ai dit au-revoir à Pampers est le culte du jeu-vidéo.

Je ne parle pas de la passion qui anime la génération actuelle pour ce loisir, non là je parle d’un véritable culte du pad et du souffle dans les cartouches.

Ayant entamé une petite collection et ayant pour le moment 24 consoles et pas loin de 250 jeux allant de l’atari 2600 à la playstation 3, je crois pouvoir dire que pour moi le dixième art est bien celui du jeu-vidéo.

J’ai commencé en parallèle un petit projet de vidéo-test de jeux (retro, actuels, ovnis videoludiques etc) depuis 7-8 mois maintenant, et je compte bien présenter minecraft dans un futur proche, je serais d’ailleurs ravi de pouvoir présenter le serveur Minefield dans l’une de mes vidéos.

 

 

Pour compléter un peu la liste de ce qui me passionne en évitant de trop paver, voici une petite liste non exhaustive des sujets sur lesquels je pourrais bavarder pendant des heures.

 

-Star wars et son univers étendu, dont je fouille les encyclopédies fréquemment à la recherche de plus de connaissance.

- Tous les romans de R.A Salvatore, et en particulier ceux du fameux elfe noir à qui il a magnifiquement donné vie (d’ailleurs le skin de mon personnage sur minecraft n’est autre que celui du fameux Drizzt Do’Urden, même si l’ayant téléchargé je n’en suis pas tout à fait satisfait)

-Tolkien, les terres du milieu, Valinor , les valar et Illuvatar (Amrod fait d’ailleurs référence à un personnage imaginé par cet écrivain de génie)

-La musique, allant du métal symphonique, à du bon hard rock, en passant par du vieux rock, sans oublier les OST d’animés et de jeux-vidéos, j’avoue avoir beaucoup de mal à passer du temps sans écouter quelques mélodies.

 

Ainsi se conclut le chapitre sur ma personne, mais j’en ai gardé sous le coude pour qu’il reste encore des choses à savoir sur moi. Hé oui je suis le roi du cliffhanger raté  .

 

 

 

 

Partie 2 : La découverte du cube³ et l’attrait du champ de mine.

 

 

 

J’entends parler de minecraft depuis sa sortie, sans jamais avoir réellement été intéressé par le sujet. En effet ayant comme projet le vidéo test de jeux-vidéo, je me tiens informé de l’actualité de ce loisir par le biais de nombreux site professionnels et projets amateurs.

Bien entendu Minecraft n’a pas échappé à la règle. La première fois est toujours décevante, cela n’a jamais été aussi vrai car en ayant aperçu les premières images du soft, j’ai fait preuve d’une fermeture d’esprit dont je ne suis pas très fier.

« Mon dieu c’est moche, il refont une seconde jeunesse à l’intellivision ? »

Que j’eusse été … con.

 

 

Puis voyant un attrait grandissant par de nombreux bipèdes pour les cubes et autre bouillie de pixel, j’ai récemment décidé de finalement voir ce qui découlait vraiment de cet OVNI.

Me voila alors lancé, les gaming live de JVC, les forums tels que JOL, la pub qui poussait comme du chiendent partout où je daignais fouler le sol numérique. Au final ce sont les vidéos de Fantasio, les tuto aussi bien que le FFS (fédération française de soda ??? joke ^^) que j’ai bouclé en une après-midi qui ont fini de me convaincre.

 

 

Me voila donc lancé dans l’aventure, les jours défilent vite quand on devient accroc n’est-ce pas ?

Je construis, je creuse, je meurs, je test etc, et au final je regarde au loin et ….

« Oh mon dieu, c’est moche, je ne suis pas très doué quand même »

 

 

Comment on peut voir de si belles choses sur les vidéos et être simplement capable de faire la cabane au fond du jardin où j’ai juste envie d’y déposer tous mes quatrains ?

 

 

A partir de ce moment j’ai eu envie d’apprendre à construire avec un minimum de savoir faire, voila pourquoi Minefield et ses joueurs de talents m’ont tout de suite attirés.

 

 

Je dois donc avouer que je n’ai pas de réel projet en tant que nouvel arrivant, mon but premier est de m’inspirer et pourquoi pas autour d’un bon petit rp trouver un maître qui pourra m’apprendre toutes les ficelles du métier. Je pense que chaque chose doit venir en son temps, et qui sait un jour peut-être me lancerais-je dans un édifice qui ressemblera à autre chose que la caverne de gollum.

 

Je suis cependant bien motivé pour effectuer diverses petites tâches afin de glaner quelques PA.

 

« Pose ce bloc à cet endroit, va me chercher de la pierre, fournis moi des matériaux, fais moi du pain, touche pas à ça p’tit con »

 

Sont d’autant de petites tâches dont je pourrais m’acquitter sans trop de soucis, je pourrais même tenter de m’installer dans un petit coin tranquille pour améliorer ma cabane.

 

Dans un futur proche, j’ai même dans l’idée si vraiment je me sens bien d’investir un peu pour aider le serveur, voir passer voyageur ou citoyen si tout se présente bien.

 

 

 

Pour terminer j’aimerais faire un petit topo sur ce que j’entends en dehors des murs de Minefield. J’entends beaucoup de plaintes sur la manière dont est géré le serveur, ses règles et son système de rang. De mon point de vue c’est un mal pour un bien, j’imagine que la notoriété du jeu et du serveur obligent à quelques contraintes.

 

Cependant je dois avouer que je suis du genre à me laisser brider par les règles. En effet n’étant jamais réellement convaincu de ce que je crée, et ayant toujours l’impression que mes goûts sont souvent mal compris, je ne m’expose que rarement au danger , il ne sera donc pas étonnant de me voir peu parler sur le canal du serveur, et aussi de constater que mes constructions sont souvent dans un coin reculé assez loin de la vue de tous. Cependant il ne faut pas que cela soit mal compris et que ce soit interprété comme un manque de motivation, il faut de tout pour faire un monde.

Cependant j’adore aller dans les villes pour m’inspirer.

 

 

Voila pour ce qui concerne le jeu, maintenant je vais passer à la part… hé qu’est-ce qui vous prend ? Vous en avez marre de mes pavés ? Mais si ne t’en fais pas lecteur, il y aura bien une fin à ce post mais… pas avant que je termine la partie RP Mouahahahaha ‘ ;.. ;’.

 

 

 

 

Partie 3 : Once upon a time. [RP]

 

 

 

*Un souffle brusque fit voler la poussière qui avait élu domicile sur cet ouvrage aux pages vierges, sur lesquelles seule l’encre d’une main tenant la plume était attendue,

Le jeune homme qui se tenait là, avait entrepris de poser son histoire qui demeurerait éternelle dans ce livre*

 

Où que je regarde, cette couleur est dominante, du bleu. La tête levée, je la vois, baissée, cela est encore plus vrai. Ma dix-neuvième année s’achève, et depuis ce temps, je navigue. Je ne sais que peu de choses sur mes origines, je serais issu d’une famille nombreuse qui ne doit ses revenus qu’à la vente de ses chérubins dans divers commerces, l’esclavage, la pêche, quelques atrocités de sombres milieux, et dans mon cas… la piraterie.

 

Le capitaine Van Hersten et son équipage de flibustiers, m’ont pris sous leurs ailes alors que je n’avais pas quitté les couches sales qui me souillaient l’entre-jambe. Cet équipage est tristement connu pour leurs actes, et la simple évocation du nom du navire, le Suilad Mëlon, suffisait à faire trembler le plus preux des chevaliers.

 

Cela est surement un honneur d’être intégré parmi un tel équipage me direz-vous ? La réalité est toute autre, ma tâche consiste à nettoyer sans relâche aucune ce bâtiment, à servir les repas, à nettoyer l’enclos des porcs du capitaine, on ne voit pas ça tous les jours. Jamais je n’ai été entraîné à me battre, je n’ai jamais assisté aux pillages et aux meurtres, et encore moins assisté aux fêtes de célébrations quotidiennes qui se déroulent chaque jour sur le Suilad. En dehors de mes corvées le seul endroit qui m’était autorisé était cette cabine, ou était entreposé un lit de bois, une table et un hublot encrassé qui me permettait d’entrevoir le dessous de la surface et ses habitants.

Voila tout ce qui fut mon lot quotidien durant cette partie de ma vie. Mais le soir, allongé sur ce matelas poussiéreux, je me permettais l’interdit, le rêve.

J’aspirais dans ma conscience à bien plus que cette vie de débauche, je m’imaginais la terre ferme, une civilisation accueillante, un endroit où je pourrais prospérer et espérer que mon visage pourrait être vu et reconnu par quelques uns. Je voulais vivre par moi-même, mais cela m’était impossible, j’avais été acheté à vie par le capitaine, et celle-ci était vouée à son service.

Mais lors d’une nuit agitée, le destin me parla dans mon rêve, sous l’incarnation d’un faucon de taille démesurée, il me tint ces propos :

 

« Jeune homme dont la vie n’a été que servitude et isolement, tes rêves ont étés entendus, tu te permets de penser liberté sans savoir ce que cela signifie, tu penses grandeur, toi qui n’a connu que l’étroitesse de ton enclos, tu penses à la terre, toi pour qui l’eau est la seule vue autorisée, alors réveille-toi, oui, réveille-toi, et vis soit ce que tu aspires être »

 

 

A ce moment, je m’en rappel parfaitement je fus réveillé par une secousse.

Terrifié, je voyais par mon hublot que le ciel était déchaine, la mer semblait furieuse, le navire était en proie à ses caprices.

 

Que devais-je faire ? Sortir et risquer le courroux de l’équipage ? Ou rester et voir mes chances de survie diminuer ?

 

Je franchis alors la porte de ma cabine, l’eau m’arrivait aux genoux, le bâtiment sombrait, je courus alors sur le pont pour voir le bois que j’avais tant nettoyé par le passé, rongé par les flammes, il y avait déjà des victimes, dans l’eau certains se débattaient, d’autres dérivaient dans un corps dénué de toute vie.

 

C’est alors que je le vis, le regard du capitaine, assis devant le gouvernail, il me fixait puis je vis son sourire, serein, calme et détendu, et ses yeux se fermèrent lentement, la vie l’avait quittée.

Affolé je me suis retourné juste assez rapidement pour voir le mât heurter ma tête, avant de sombrer dans le néant.

 

Vidé de toutes mes forces, je me suis relevé péniblement sur cette plage non loin de là avec autour plus aucune trace du navire ou de l’équipage, comme s’il n’avait jamais existé. Depuis j’ai repris des forces grâce à ce que j’ai pu trouver. Je suis maintenant sur la terre ferme, le monde s’étend devant moi comme je le désirais ou peut-être avais-je toujours été là, je ne sais plus exactement. Non loin j’ai vu cette pancarte

« New Stendel continuez tout droit »

 

Il est temps pour moi, de rencontrer le monde.

 

*Le livre, empreint de sa poussière, comme si elle ne l’avait jamais quitté, se referma, pour ne plus jamais s’ouvrir*

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...