Jump to content
Sign in to follow this  
Lucasbauert

[Accepté]Candidature Citoyenne - Lucas / Tinxtène Bauert

Recommended Posts

481812Bau.png

 

Avant Propos : Candidatures subsidiaires et liens utiles.

 

Candidature Paysan (Datée du 15 Février 2011).

 

Candidature Voyageur (Datée du 09 Mars 2011).

 

Candidature Commerçante (Datée du 31 Juillet 2011).

 

Lien vers mon topic vidéos (Chaîne fermée car reboot prochaine sur une nouvelle chaîne).

 

Lien vers le Bauert's Johnfield.

 

Introduction : I.R.L et goûts.

 

Il s'agit de mon ultime candidature, car dernier rang auquel je puisse prétendre, c'est pourquoi je vais tâcher de vous apprendre tout ce qu'il faut savoir de moi, et cela commence par l'IRL.

Ma situation personnelle a pas mal évolué depuis mon arrivé sur le serveur, c'est pourquoi je juge nécessaire de m'étendre un chouilla sur le sujet, sans paraître, je l'espère, orgueilleux ou imbus de ma personne :P .

 

Je m’appelle Lucas, j'ai 18 ans, et je vis à Nantes, en Loire Atlantique. Je suis actuellement en année semi-sabbatique, et en attente d'un concours d'Ecole de Design à la fin Février. Je souhaite devenir Designer Graphique, à équivalence Bac +5.

 

Ce que j'aime :

 

■ Le sport (Football et pourtant je ne suis pas beauf à ma connaissance, le Tennis, pour l'avoir pratiqué 9 ans, le Handball, le Football Américain - Fan des NY Giants, Champions NFL depuis hier soit dit en passant -, et le sport en général.

 

■ La musique > Electronique avec des groupes et DJ comme Approaching Nirvana, Madeon, Deadmau5 ou Axiotronic. > Rock avec des groupes que tout le monde connait comme les Rolling Stones, Les Beatles, The Hives, The Who, et j'en passe par centaines. > Pop avec des artistes plus indépendants.

 

■ Les jeux vidéos : indépendants avec Minecraft ou Super Meat Boy ; de stratégie / gestion avec la série des Annos, Warcraft, ou encore SW Empire At War. Et tout un tat d'autres jeux que je naurais pas le temps de citer.

 

■ Le cinéma : Mon film préféré, The Dark Knight, par mon réalisateur préféré (Christopher Nolan) ou mon second film préféré (qui est aussi mon livre préféré) Le Retour du Roi, par mon seconde réalisateur préféré (Peter Jackson). Pas le temps de m'étendre trop sur mes gouts cinématographiques, mais je citerait juste comme ça : Inglourious Basterds, Star Trek, Star Wars (comme quoi on peux aimer les deux, Drive, Astérix & Obélix Mission Cléopatre, La Chute du Faucon Noir, ...

 

■ La Littérature : Fantastique avec l'intégralité de la bibliographie de Tolkien, ou encore la trilogie de l'héritage de Christopher Paolini. Thriller, avec par exemple l'excellent " Ce Cher Dexter " de Jeff Lindsay, qui a donné lieu à la production de la série à succès Dexter.

 

Ce que je n'aime pas :

 

Les prétentieux, les nazis, les dictateurs, les faschos, les beaufs, Twilight, Bambi 2, Justin Bieber, Loana, le Rap et Francis Lalane.

 

I - Roleplay :.

 

/ ! \ Ce RP constitue un Reboot total de mon personnage, il n'a ainsi aucun lien avec les RP des candidatures et post précédents. Bonne lecture ! :)

 

La pluie s’abat avec force sur le village et ses environs. Le crépuscule s’installe, et les cœurs se resserrent. Certains disent déjà sentir le tremblement de leurs pas, cadencés tel le cliquetis d’une horloge, annonçant l’écoulement de nos vies, tel le minuteur nous menant vers la mort. Leur arrivée n’est plus qu’une question de minutes, et l’espoir semble s’estomper avec les dernières lueurs d’un soleil vermeil. Leur odeur putride s’installe dans l’air avec la furtivité d’une ombre, nombreux sont ceux qui comme moi se retiennent de vomir en humant cet horrible mélange de pourriture et de relents de souffre. C’est dans ces périodes sombres de nos vies que l’on songe au passé, à ce que l’on aurait pu devenir si nous n’avions pas effectué les même choix.

 

La mienne n’est pas des plus intéressantes, et ressemble d’avantage aux pérégrinations d’une âme sans but qu’à la vie telle qu’elle peut être conçue par le commun des mortels. Je me nomme Tinxtène, Tinxtène Bauert. Je suis né il y de cela mille et une lunes aux confins de l’Empire, dans le Comté d’Orgon. De mon père, vitrier à la cour du Comte, et de ma mère, tapissière pour la compagnie des Antipodes, je ne conserve plus que de lointains souvenirs. Leur disparition a laissé en moi un vide immense, une faille sans fond, qui déchire mon âme depuis ma quatorzième lune. Les armées de la légion avaient alors envahis le Comté en une nuit, tuant et pillant sur leur passage, semant la mort comme le ferait un fléau insidieux. La vie ne m’avait pas été prise cette nuit-là, alors que mon oncle m’avait entrainé dans les caves de l’atelier familial, au cœur de laquelle il nous avait caché. Après des heures passées dans d’anciennes caches de contrebandes, datant de la grande prohibition de l’ère tertiaire, la découverte du Comté à feu et à sang m’avait marqué au plus profonde de mon âme. Sans même le savoir, j’avais alors prêté serment de venger la mort de tous ces innocents, mes parents comme le dernier des inconnus.

 

Mon oncle m’avait alors emmené avec lui dans ses voyages autour du monde, en quête d’explication, d’une vie, et d’un nouveau départ. Il m’apprit alors les rudiments de la profession de vitrier, et durant près de six-cent lunes j’eu le temps de perfectionner cet art. Je m’épris de la beauté des bâtiments du village d’Alton ou nous élûmes domicile, et j’appris auprès de véritables maitres les ficèles de l’architecture. Mais au plus profond de mon cœur, le mal me rongeait petit à petit, jusqu’à me pousser à partir, à l’aube de ma huit-centième lune, à la recherche de la vengeance pure.

 

Je m’engageais dans l’armée Impériale, premier rempart face aux hordes de la légion, et perfectionnais mon maniement de l’arc et de l’épée courte. L’ironie voulait que je sois affecté à la Compagnie des Antipodes, celle pour laquelle jadis ma mère cousait tabards et étendards. Maintes missions suivirent, durant lesquelles je vis toute l’horreur que la vie pouvait offrir. A mesure que les bataillons de la légion tombaient sous les assauts de la Compagnie, mon désir de vengeance s’amenuisait. Mais cent lunes dans l’armée Impériale eurent raison de ma résignation, et le soldat qui attend les ordres sait se faire philosophe. Je compris alors que mon temps était terminé, que la page devait être tournée, et à mesure que le temps s’écoulait, je regrettais toutes ces vies que j’avais ôté.

 

Me voici aujourd’hui, aux côtés de ma conscience tourmentée, prêt à livrer mon ultime bataille. Ma décision est prise, une fois cette mission effectuée, je rendrai le tabard d’Or et d’Encre, et je partirai en quête d’une troisième vie, loin des affres de la guerre.

 

Mais les grondements de la légion me sortent de ma torpeur, ils sont à présent tout près. Le Capitaine de la Compagnie nous a sommé de tenir le pont du village de Shore jusqu’à l’aube, à laquelle la Compagnie du Quatrième Ciel arrivera en renfort depuis le front Est.

Le porte étendard de la Légion sort de la forêt d’Osgil, sur l’autre rive, et est immédiatement abattu par un archer de la Compagnie. Je sors une flèche de mon carquois, bande mon arc, et atteint ma cible entre les deux yeux. La bataille est lancée.

 

Me voici chevauchant vers le soleil couchant, mon armure et mon tabard dans le lourd sac de cuir pendant sur les hanches de mon étalon. La bataille avait été une vraie boucherie. Nombre de soldats de l’Empire avait perdu la vie cette nuit-là, notre victoire n’avait tenu qu’à l’écroulement du pont sous les incantations de notre Mage Apothicaire. Notre tâche accomplie, j’avais quitté la Compagnie et rejoint la route pour la capitale, Stendel, dans l’optique d’y restituer mon équipement et de m’y établir quelques temps. Mais alors que je franchissais le lourd pont levis de la porte Nord, une sensation me traversait de la tête aux orteils, me soufflant que ma vie m’attendait dans cette cité, aux détours d’une rue pavée. L’une des tavernes m’accueillerait durant quelques jours, le temps de soumettre ma requête de citoyenneté auprès des Gouverneurs de la cité Impériale. Je contemplais à présent la quintessence de l’Empire, ce que j’avais protégé au sein de la Compagnie durant les dernières années de ma vie. Très vite la volonté de m’établir s’imposa comme une évidence, et je pris pour objectif d’ouvrir un commerce de vitrier au cœur de la capitale. Que ma profession d’artisan puisse éclairer mon âme dévorée par la vengeance, que mon verre puisse parer les demeures de l’Empire.

 

 

II - Mon parcours, mes ambitions :.

 

Membre fondateur de Fingelberg en Février 2011, j'ai par la suite dirigée le village / Ville / puis Cité de manière quasi continue, au poste de 1er Ministre, de Chancelier, ou de Roi. J'ai fondé la Nation de Frowin au mois d'Avril 2011, et la Fédération Minefielienne de Spleef (FMFS).

 

Mon style de jeu étant d'avantage tourné vers la construction et la gestion, je n'ai eu de cesse d'essayer de gérer avec l'aide de mes amis et citoyens Le Royaume de Fingelberg, Frowin à ses début. J'ai à présent participé au lancement de l'Ënrik d'Almarïs sur Stendel, ai été nommé Sentinelle de l'Architecture par la Reine Dägmaar beautifulreal. Ce nouveau départ ré insuffle en moi un vent de nouveauté très agréable. :)

 

Je me plait à dessiner et concevoir l'Architecture des bâtiments, jadis pour le Grand Royaume de Fingelberg, aujourd'hui pour la cité Santuaire d'Almarïs.

 

Voici à présent quelques unes de mes réalisations personnelles récentes sur le serveur (pour les autres, cf Fingelberg) :

 

La Porte Principale de la puissante Protection d'Almarïs :

125695PortedAlmars.png

 

Un Extracteur Eolien de Lotharium, conçu pour le projet de l'Ënrik d'Almarïs :

941841Extracteur.png

 

Un essai d'Architecture Almar :

561790MaisonettePaysanne.png

 

Conclusion :.

 

Cette ultime candidature ne serait pas complète sans une liste extrêmement longue de remerciements. Certains attendent leur adieux pour le faire, moi je préfère le dire tout de suite. En outre, je tiens à remercier toutes des personnes qui suivent, car elles ont contribué à faire de moi ce que je suis aujourd’hui, à ma "carrière" sur Minefield, et à mon plaisir de jeu, et par ordre d'apparition dans ma vie de joueur, s'il vous plait.

 

Je m'excuse par avances pour la répétitivité de mon vocabulaire sur le mot "amitié".

 

Mon ami Enrmax, avec qui j'ai débuté l'aventure Minecraft en Novembre 2010. Sans lui, je ne serais jamais venu sur Minefield.fr. Cela aurait changé la face du monde. Rien que pour ça, il mérite mon plus profond respect.

 

Puis cet inconnu qui est devenu un ami fidèle, sa modestie n'a d'égal que son talent d'ingénieur, je veux bien évidemment parler de mon cher Trukbidule, surnommé par la suite Moustache (Surnom sous copyright, the Cadillaq Company® tous droits réservés).

 

Le premier habitant du petit village de Fingelberg, hors membres fondateurs, Ashang, pour sa maturité, son implications dans les premiers mois du projet, et sa bonne humeur contagieuse. Son absence depuis le mois d'Août laisse dans nos coeurs un vide que nul ne pourra jamais combler.

 

Le second habitant, PaladinNoir, dit "Pala", mais des fois il est là quand même. Excusez cette boutade au goût de renfermé. Pour son amitié, sa joie de vivre et de jouer.

 

Son frère, Ulfendaine, qui a mis une grosse claque dans la face du monde en prouvant que la maturité peut préexister à l'adolescence. 10 ans (11 à présent si je ne me trompe) et toutes ses dents, il a toujours été un très bon ami, fin gourmet en matière de bûches et de hâches.

 

Magabon, ce canard extraordinaire, qui a su nous convaincre qu'une ambassade en L était plus sympathique qu'en U. Il devint un ami proche, Roi de Fingelberg, et Canard/Batman/Aviateur/Ressuscité de renom.

 

Thirrit, le p'tit suisse, pour son dévouement et son amitié.

 

Elfyr (à ne pas confondre avec Aelfyr), katana475, Stockilleur, pour avoir cru en Fingelberg à ses débuts.

 

Rikirell, mon Panda favori, n'en déplaise à tous ces faux pandas qui arpente le serveur avec leur pseudos bambous.

 

Kayorano, le déséquilibré mental, buveur de Schweppes invétéré, dont la bonne humeur et l'amitié me permet de surmonter les périodes de doute mental.

 

Didjock et Pims, membres de la vague de Coréens, qui ont fait de Fingelberg une île. Ils ont malheureusement dû nous quitter par manque de temps.

 

Les Boréaliens : Legumanigo, Kanaan, Gloryflix et leur fine bande, pour leur amitié sans faille et leur soutien.

 

Stiguyraft, mon pingouin préféré, transfuge de Boréalis la Végétale, qui a su m'apporter son amitié, et sa touche bio et neuve à Fingelberg.

 

Reibish (Oh ma biche), mon renard préféré, qui malgré sa discrétion a toujours été un ami fidèle aux boutades réfléchies :P

 

Mikadojekiff (ou Okamijador, je ne sais plus :°) qui m'a démontré qu'un vrai fan de Boblennon sait résister à l'usage du temps. Sa rencontre sur la Robinson DDOS a été une révélation.

 

Gydy et Dubdeouf, pour leur amitié et leur maturité. Des voisins en :goldblock: or :)

 

BigsowliD76, ma brebis préférée (je n'en ai pas encore terminé avec l'arche de Noé), toujours aussi dérangé et pervertis qu'à l'origine, que demander de plus !

 

Cadillaq, Kureha et Leo Rattus, qui ont prouvé que les pirates savaient être diplomates et devenir de bons amis.

 

Vimill, le bridé au cerveau débridé, ami plus que fidèle et bout-en train indispensable.

 

Les Miklagärdiens : darkez, Daznaar, Le Docteur, Yugaye, Asiratlan, Smyli, pour leur amitié et leur soutien sans faille.

 

Les Leyawins : TempArea, , Nicekyubi, darta, Rewok, pour leur amitié et leur implication dans Frowin.

 

Faros, le transfuge d'Icarus, qui a su me porter main forte sur nombre de chantiers, dont la FMFS. Ses talents de dramaturge et de poètes ne sont plus à démontrer. Sa crinière est de toute beauté.

 

Xouxoux, le marseillais (oui, je m'en souviens !), qui a dû nous quitter pour fonder l'avant poste peaux-vertes, mais qui a su rester un ami fidèle.

 

Itchy Mumfy, mon Magellan, digne de confiance et ami des plus fidèles, je lui doit beaucoup. Ses talents d'herboriste m'on sauvé du Nanisme, je lui dois la vie. \o/

 

Les Sedanniens : Amrod, Scorpio, Likike, Kayou, Jeanbon, Riri, jen et leur fine équipe, pour leur implication, leur amitié, et leurs idées.

 

Herr Mark et wpaulw2, les Réunionnais, qui ont apportés leur pierre à l'édifice qu'est Fingelberg, et qui reste de très bons amis.

 

Cooperofwater et Kage_Lehitord, joueurs matures et plus qu'agréables, qui ont fortement participé à la rénovation de Fingelberg.

 

Miss Beauti Fulreal, ami(e) sans qui ma vie de joueur ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. Il (Elle) (c'est chiant quand même) a impulsé une nouvelle force dans Fingelberg, ce qui lui a valu de se hisser parmis les hautes sphères du Royaume. Ses talents de Graphiste/Directeur Artistique/ bref d'Artiste, sont innommables.

 

Matboc, l'autiste au bloc d'obsidienne, pour son amitié, sa bonne humeur, et son implication.

 

Les Nevains, qui nous apporte soutien et amitié depuis deux mois maintenant.

 

Ormeau, Supra, QuentHolmes et Quentin 17000, mathieu95g, Freezery et Lordmick pour avoir rejoint la communauté de grands tarés que nous sommes, et avoir su s'intégrer avec brio.

 

Plus récemment, je tiens à remercier toutes les recrues de l'Ënrik d'Almarïs : Chafoins, Diguidou, Naroto, Zatch, Pandhore, Piokatra, Gyl et Evil501, pour leur amitié naissante, et leur implication.

 

Je remercie tous les utilisateurs du Johnfield pour leur fidélité et leur aide dans l'amélioration du pack.

 

Enfin, parce qu'un peux de faillotage ne fait pas de mal s'il est sincère, je remercie les modérateurs avec lesquels j'ai eu la chance de traiter : NeolinkP6, Thorgrin, Tyroine, Dorango, Louvinette, Manamaxxx, Larian, SL et meikah ; ainsi que les 4 administrateurs, que je n'ai pas la chance de connaitre directement, mais qui m'offre un plaisir de jeu continu depuis maintenant un an.

 

Pfiou, voila qui est fait :) Je ne suis malheureusement pas infaillible, il est possible que j'ai oublié quelques personnes. Si tel est le cas, merci de me le faire savoir par message privé.

Si je vous ai oublié, vous m'en voyez profondément désolé :/ Je tâcherai de corriger mon erreur.

De toute manière, si toi qui lis cette candidature, tu es mature et amical, sache que je t'aime ! <3

(En tout bien tout honneur, il va de soit)

 

Bien à vous,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie Mon ancien roi, qui a été plus qu'impliqué à Fingelberg, et qui est actuellement très actif à Almarïs !

 

Bravo à toi, et bonne chance pour la suite !

 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie ce mosre . Cela fait près de 10 mois que je le connais . Ce mosre a su conquérir mon petit coeur de pingouin . Je plussoie la candidature de lucas bauert , enfant de lothar , sentinelle de l'architecture de l'Enrik d'Almarïs , et mon ami de jeu aussi ( le plus important hein ? ) . Grâce à lui j'ai pu apprécier une communauté dans laquel j'ai découvert la vie d'un vrai gamer !

 

Alors Merci Lucas pour ses bons soins , et par la même occasion je plussoie sa candidature !!!

 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais être concis :

 

Lucas est un membre indispensable à la communauté Frowern (qui a dit que tout le monde était interchangeable?), je ne peux qu'apporter tout le soutien que j'ai à disposition et le confier entre les mains de Lucas, notre morse favori^^.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie cet ami fidèle, de la première heure, il m'a a de nombreuses reprises redonné motivation et envie de participer à ce serveur, le nombre de cubes posé en sa compagnie atteignant certainement des millions.

 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connais Lucas que de par le travail fabuleux qu'il a accompli sur mon pack de texture préféré et l'alliant à mon serveur préféré, et qui m'a donc permis de connaître une acuité visuelle d'une dimension orgasmique partout où je vais.

Déjà une bonne raison de soutenir ce joueur.

 

Mais en voyant sa candidature, je découvre le personnage et son histoire, portée par un humour à la hauteur de ses ambitions, et je ressens encore plus l'envie de poser mon humble +1 derrière la tripotée dont il profite déjà. Et il le mérite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yup, petit spoiler pour les curieux, spéciale dédicace au Morse-qui-joue-du-banjo-sur-un-cadavre-de-dragon, uech!

 

 

"BRAAMM ! BRAAMM ! BRAAMM !" 

 

Une oreille se lève, un œil s'entrouvre.

 

"BRAAMM ! BRAAMM ! BRAAMM !"

 

"pas moyen d'hiberner tranquille dans cette forêt, mille millions de mille sapins ! Qui me dérange ?"

 

"BRAAMM ! BRAAMM ! BRAAMM !"

 

"je m'en vais vous rendormir, parasites ! Attendez que je retrouve une bouteille, le verre imbibé de Schweppes est plus résistant que vos casques, bande d'éponges! 

"Halte-La, Lion ! Laisse passer le Prince Tinxtène Bauert !"

"Le Prince Bau... Attendez, le Morse a eu un gosse ?"

"Sois poli, Félin, tu parles du nouveau souverain de l'Ënrik d'Almarïs, à Stendel!"

"Ah ouais à ce point, j'ai vraiment dormi longtemps en fait." 

"Maintenant fais place, Messire Tinxtène doit se rendre au plus vite à New Stendel pour quérir le titre de Citoyen, et la route jusqu'au bateau est encore longue."

"C'est bon dégagez, mais enlevez vos bottes au retour, on croirait entendre des ours polaires en ruth!"

"C'est ça, au revoir, Lion." 

 

Faros laissa passer le petit groupe de Gardes Blancs et entrevit celui qui semblait être le jeune Tinxtène : un elfe, aux yeux fatigués et à la joue couverte d'encre, à la peau claire mais peu sensible au froid. Un Almar, comme ses lointains ancêtres. 

L'Ermite reconnut le fils de son vieil ami à la moustache particulière qu'il arborait, petits poils hirsutes et joyeux. 

"Hé bien, moi qui pensais que tu finirais avec une morse, j'ai bien l'impression que tu es allé à la pêche au gros ! Sacré Coquin!" Pensa-t-il en souriant.

[...]

Le Félin, réveillé pour de bon, trottina dans la forêt, jusqu'au grand lac gelé. Le froid ankylosait ses pattes, mais sa volonté était trop forte.

"son gamin m'a réveillé, à moi de lui faire une farce!" 

 

Arrivé au bord de la falaise, le vieux Lion respira un grand coup et rugit à travers le brouillard matinal :

 

"GRROOOOOOAAAAAAAAAH !" 

 

Le Roi Lucas Bauert sursauta sous sa couette. Il reconnut immédiatement le cri qui l'avait sorti de sa grasse matinée. Il ne pût empêcher un sourire se former sur sa trogne, et ria au souvenir de son ami, puis se rendormît doucement, bercé par l'écho des montagnes.

Faros, fier de sa blague, repartit gaiement au fin fond de la Forêt d'Elborg.

 

 

 

Ce qui peut se résumer à un :

+1 !

mais j'aime argumenter un peu.

 

Lucas est un joueur de talent, intelligent, ingénieux, inventif. En plus il est fan de The Dark Knight et d'Asterix & Obelix : Mission Cleopatre, alors moi je dis : Lucas Nooooble (ok je retourne hiberner :P)

 

Gloire au Prince Tinxtène !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...