Jump to content

[Accepté][Candidature Citoyenne] Lpu8er


Lpu8er
 Share

Recommended Posts

Ouh là, ouh là. Ils ont tous fait des candidatures trop soignées, trop stylées, trop imagées... Ooooh lala.

Hum. On va faire comme on peut.

La cravate, c'est bien là ? Oui. Le costume... Bah, y'a la cravate, c'est suffisant.

Les claquettes, parfait aussi. Je sens que je vais en avoir besoin.

Test micro, 1, 2... Comment ça, ça tourne ? Sérieux ? MAIS !

 

 

AHEM.

 

Bonjour ou bonsoir à tous. Je me présente humblement devant vous afin de présenter ma candidature citoyenne (en bleu cyan, évidemment).

 

 

candidaturesprecedentes.png

Je vais être très brutal, mais je vais envoyer ça... brutalement.

 

Topic de présentation : http://www.minefield.fr/forum/presentation-suite-quizz-f1075/presentation-gry-aka-lpu8er-t53166.html

Candidature villageoise : http://www.minefield.fr/forum/villageois-f968/gry-lpu8er-t54480.html

 

presentationirl.png

Que dire ? J'ai toujours 26 ans (bientôt plus !), toujours développeur web / java au taf :)

En tant que rappel, je m'étais inscrit sur Minefield pour l'aspect communautaire, le "multi" si l'on préfère, il y a près de 7 mois. A l'occasion de ma candidature villageoise, j'ai pu confirmer que cet aspect m'avait bien satisfait, et que, pour résumer, je m'amusais bien sous Minefield !

 

Même si je reste un joueur somme toute "occasionnel", ne passant que quelques soirs et le week-end, j'apprécie toujours de m'y connecter, aussi bien In-Game que via le forum ou majoritairement le mumble. Des projets ont été vus ça et là, et j'essaie de m'investir au mieux, en choisissant mes priorités. J'espère réussir à continuer à m'y amuser, et à construire diverses choses et moments sympathiques; c'est bien parti pour !

 

A ce sujet, je tiens particulièrement à remercier les différentes personnes qui m'ont aidé à m'intégrer, et surtout ceux auprès de qui je déconne régulièrement depuis, à savoir, dans un ordre purement arbitraire:

- Powned01, même s'il n'est plus vraiment dans les parages

- Socolin, avec qui on viendra à bout, de gré ou de force, de tous ceux qui codent comme des manches :twisted:

- Yuna_Moon qui, je l'espère, nous laissera récupérer quelques oiseaux foireux du SPLASH pour les utiliser à un jeu très spécial

- Flylink, camarade de visite, qui m'a montré pas mal de choses sur le serveur

- Super_Pingouin parce que c'est un pingouin

- Gauchiste, parce que son cri de bonjour qui ressemble au râle d'agonie d'une maladie me fait tripper (et que c'est un moteur de jeuxàlacon dont le "cochon scellé" )

 

J'en oublie et j'en suis désolé. Un merci à l'équipe "This is Minefield", que je me surprends à suivre un peu en mode "stalker" tout simplement parce que j'apprécie ce qu'ils font. Et évidemment à tout l'équipe de modération et d'administration, sans qui rien ne serait possible, même si certains ont tendance à l'oublier.

 

travaileffectue.png

Je ne considère pas avoir effectué beaucoup de taf coté serveur, et c'est probablement le gros point faible de ma candidature.

 

D'un coté personnel, j'ai fait partie de la première équipe à terminer le donjon de Miklagard à son inauguration. C'était d'ailleurs très sympa à tester. J'ai testé l'épreuve de Soïlah, avec très peu d'efficacité, puisque j'ai réussi à y décéder. Oui, je sais, faut être doué.

J'ai entrepris de faire plusieurs quêtes, même si je n'en suis qu'au début, en commençant par les quêtes du Boudumonde.

 

D'un coté plus commun, j'ai aidé à la création "en sous-sol" d'Arcande. J'ai participé aux constructions, majoritairement dans la logistique. Ouais, la cobble fondue c'est mon dada. La stonebrick aussi. Vous auriez vu tous ces fours, en batterie, à chauffer, tous ces matériaux ! Magnifique et terrifiant. Pardon, la suite.

J'ai aidé dans une certaine mesure à la construction et à l'aménagement de la bibliothèque, ainsi qu'à la pose des différentes fleurs des jardins. J'ai également donné des petits coups de main ça et là, rien de bien significatif je pense, sauf contre-identication de mes collègues (sus-cités pour la plupart).

 

Un peu de repos après une course-poursuite avec des cochons et quelques vols planés, au milieu des jardins.

 

20130527014245.png

 

La façade Ouest de la Bibliothèque

 

20130527012928.png

 

Aaaaah je suis en retard pour rendre mon exemplaire de "Mille et une cuissons de la cobble" !

 

20130527014057.png

 

Alors, tu la sens la force des murailles d'Arcande ? HEIN ?

 

20130527013227.png

NOTE : je n'ai PAS participé à l'édification des murailles !

 

Navré de la qualité des screens... J'ai mis mon poste à genoux, rien qu'en montant le render distance.

 

motivationsk.png

Toujours la même : j'aime bien la couleur.

...

Oui, je déconne, et j'essaie de faire une blague fil rouge. Pas sûr que ça marche, mais j'uis pas réputé pour mes blagues.

Le coté commerçant m'attire, oui, après réflexion, et après avoir regardé plus en détail le tout, avoir côtoyé plus ou moins des commerçants. Ceci reste pour moi une étape future éventuelle, pas une priorité ou un objectif.

La possibilité d'une parcelle est également intéressante, mais je n'y pense pas plus que cela.

 

Non, ma motivation numéro un est l'intégration. Au même titre que le rang de Villageois, je convoite (ouais, ce mot est fort, et alors ?) ce rang pour m'intégrer plus dans la communauté, pour en faire partie de manière un peu plus officielle et confirmée, bref, c'est avant tout une motivation personnelle.

Bien évidemment, la spécialisation m'intéresse fortement également, mais une section y est dédiée, plus bas.

 

objectifsd.png

Mes objectifs sur le serveur sont simples et ambitieux (oopa).

Primo, aider à terminer Arcande au mieux.

Secundo, une petite parcelle perso à Stendel... Oui, j'aimerais bien un petit chez moi, douillet. Peut-être avec une compagne ? Je suis sûr qu'un golem de cobble et avec l'aide quelques ingénieurs, on peut construire un truc dans le genre... Ahem.

Tertio, j'aimerais bien voir à quoi ressemble le Nether. C'est vrai, ça, je n'y ai pas encore mis les pieds. Sans doute y prendrais-je le risque, bien équipé.

Quatro, peut-être joindre un autre projet après Arcande ? Je verrais, le temps est là, et les possibilités sont nombreuses; tout l'intérêt de Minefield est là, la richesse du choix.

 

presentationrp.png

Pour la présentation RP, je continue mon RP Villageois, et adopte donc la même présentation.

 

:mossy: Huitième jour

 

J'émerge enfin. Les décombres fumantes recouvrent tout le travail que nous avions réalisé. Il ne reste plus grand chose d'autre qu'un léger cratère, déformant le terrain. J'ai beau fouiller les ruines, je ne trouve pas trace du vieux. Juste quelques morceaux de ce qui furent mes compatriotes, réduits à l'état de gravats grossiers. Autour de moi, l'air est empli de soufre, mais autant d'hostilité. Certaines des créatures vertes arrivent. D'un autre coté, d'autres créatures, plus étranges encore, brandissent des morceaux de bois. Il est temps de déguerpir. Je titube un peu, et commence à courir en zig-zag, non par choix, mais parce que je semble encore sonné du choc. Je prends le risque de jeter un oeil derrière moi pour voir que mes poursuivants n'étaient pas vraiment obstinés. Examinons les environs; la forêt rencontre des montagnes. Je coupe quelques morceaux de bois, à la va-vite, pour me confectionner de quoi me protéger durant la nuit. Le résultat est très sommaire, mais je pourrais me remettre tranquillement.

 

 

:water: Neuvième jour

 

Il est temps de trouver quelque chose de mieux, quelque chose à faire, quelque chose à rencontrer. Le paysage est assez bucolique dans son genre, mais aucune indication n'est présente dans les environs... Autant marcher tout droit. Il m'a fallu plusieurs heures, du moins je le pense, avant de trouver trace de vie. Enfin, une vie qui eu lieu à un moment ou à un autre; une maison abandonnée, ou plutôt une cabane délabrée. L'ancien occupant a du être surpris par d'autres créatures, des toiles étranges se retrouvaient ça et là, et des débris d'objets divers traînaient au sol, de ce que je pu apercevoir depuis la fenêtre. La porte étaient enfoncée, tordue. Il a fallut que je mette un gros coup dedans afin d'entrer. Des vêtements à terre, des débris gluants. Quelque chose de tragique s'était définitivement passé ici. Du combustible traîne non-loin. De quoi l'allumer également. Pas de cheminée, mais quelques pots métalliques suffiront pour improviser une source de lumière. Le froid ne me fait pas vraiment peur, mais rester dans le noir alors que la nuit tombe est une mauvaise idée, de ce que j'ai pu observer à mes dépends.

Je relève difficilement le tas de bois qui avait autrefois servi de porte, et la cale avec différents meubles; au moins personne ne passerait par là. Ne me restait qu'à surveiller la fenêtre d'un oeil discret, pendant que je lirais ce qui semble être des petits journaux de bord.

 

 

:book: Dixième jour

 

Ces journaux de bord sont passionnants. La personne qui avait emménagé là avait entrepris de creuser afin de trouver certains matériaux nécessaires pour entamer un grand refuge, pour tous ceux qui en auraient besoin, et qui ne se sentiraient pas à leur place dans ce que l'auteur nommait "La Capitale". J'aimerais voir cela un jour. Il a donc foré, et exploré de nombreuses cavernes et grottes étranges, et est tombé par mégarde sur quelque chose, visiblement. Ici, il parle de "grands murs, grossiers, bâti sans doute par des créatures dans la moindre notion d'esthétique, et enfermant une puissance étrange, que je peux ressentir d'ici". Alors qu'il entreprenait d'ouvrir un accès pour cette construction, il aurait été attaqué par une foule de bêtes sauvages, capables d'engluer de leur salive, et extrêmement hostiles. Suite à quoi, d'après le journal, il a tenu un siège face à ces assaillants, qui revenaient inlassablement. Ah, quelque chose d'encore plus intéressant. L'infortuné assiégé aurait commencé, dans sa cave, une voie d'accès, se sentant piégé et condamné. Peut-être s'y trouve-t'elle encore ? En tout cas, le journal s'arrête ici.

 

Intrigué, j'allume quelques autres lumières de fortune, afin d'y voir un peu plus clair, la nuit se faisant pressante. Un amas de bois et autres débris, à coté de ce qui avait dû être un lit, attira rapidement mon attention; comment ais-je pu passer à coté ? Un rapide déblaiement de l'endroit me confirma qu'il s'agissait bien d'un accès à un sous-sol. Bien que l'échelle y descendant me semblait assez délâbrée, le peu de choix que j'eus me convainc de me décider à descendre. Evidemment, cela ne rata pas, le maigre enchevêtrement de bois céda, me précipitant sur le sol de la cave. Une vois sans retour, parfait, je ne comptais pas réellement revenir sur mes pas... Mais ce qui se trouve en face m'inquiète tout autant, et m'indique clairement que mes ennuis sont loin d'être terminés. Un passage s'enfonçait bien dans la roche friable, mais celui-ci était recouvert de la même substance gluante que dans la maison elle-même. Ainsi, les créatures ont pu atteindre cette sortie... Mais jusqu'où ?

Peu m'importe, l'essentiel est de sortir d'ici en un morceau. Je n'ai pas échappé à l'explosion de mon usine natale pour abandonner devant quelques difficultés. Je m'engage d'un pas décidé dans ce tunnel.

 

 

:mossy: Onzième jour

 

Comment n'ais-je pu comprendre ? Avec le recul, ma conviction était finalement de l'empressement irréfléchi, rien de plus. Le tunnel continuait, sinuant sur une distance que je n'aurais su mesurer, avant d'arriver droit dans la construction trouvée par le malheureux auteur des journaux lus le jour précédent. Effectivement, elle était assez désorganisée pour ne pas dire chaotique, mais tout aussi grandiose, à un point tel que je n'en vis pas le plafond. Pour le moment, l'air était empli de tension (et d'une relative puanteur), mais l'endroit semblait calme. Un assemblage grossier mais solide de bois et de pierres formait des espèces d'abris ou de baraquements sur ma droite, que j'entrepris immédiatement de visiter. La présence de couches, même explosées à plusieurs endroits de la salle elle-même formée de plusieurs petites salles, me permit de conclure à un dortoir, ou quelque chose dans le goût-là. Un coffre en bois vermoulu traînait dans un coin; en forçant légèrement (entendons par là en mettant plusieurs gros coup de poing dessus) je puis l'ouvrir et en examiner le pauvre contenu restant. Si la nourriture était effectivement impropre à la consommation, et ressemblait davantage à un résidu d'oiseau malade, un arc englué dans ces restes m'allait être utile, ainsi que les trois flèches sur un coté. Me voilà armé, même si cela restait somme toute assez relatif, pour chercher plus en avant, pour une sortie. Je ressortais alors du maigre bâtiment, et me dirigeais vers l'édifice le plus proche, bien plus imposant, formant une tour dont le sommet était plus étroit que la base. Un accès était grossièrement découpé, d'où une lumière rougeâtre filtrait, me guidant sans mal. J'entre prudemment, afin de constater d'où provient cette lumière : le centre de la tour est bien creux, descendant sur je ne sais combien de mètres, débouchant sur de la lave, bouillonnante, impatiente de fondre un petit golem de cobble.

 

Le constat est clair : ne pas tomber. Un escalier concentrique grimpait, conservant ce trou comme danger constant en ne comportant aucun garde-fou. Etant en souterrain, la sortie ne pouvait se trouver qu'en hauteur, aussi la décision fut aisée. Au fil de mon ascension, d'étranges bruits commençèrent à apparaître, puis à se renforcer, se faisant de plus en plus proches et menaçants. Des grincements, comme lorsqu'on frotte deux pierres ensemble, de mon impression. Ce n'est qu'arrivé au sommet que je compris la source de ces sons. Le haut de la tour était plat, des vitres recouvrant le centre, laissant filtrer la lumière du magma lointain. Des amas de pierre formaient des créneaux, eux-mêmes enchevêtrés dans des fils gluants, rejoignant divers coins de l'immense caverne contenant l'infrastructure. Et accrochés à ces fils, des bestioles avec de nombreuses pattes et tout autant d'yeux rougeoyants, des crocs velus dégoulinant de bave blanchâtre immonde qui devaient être la source de ces fils et des débris gluants trouvés ça et là. Je suis resté probablement une ou deux minutes avant d'oser bouger. Malgré ces yeux ouverts et inquiétants, les créatures ne semblaient pas réagir, ou du moins pas hostilement. L'un des cotés de la tour était ouvert sur un escalier abrupt, mais praticable. Certes, les monstres s'y faisaient plus nombreux, mais je devais pouvoir passer sans trop d'encombres, sans trop les déranger. Quelques marches, prudemment, en mettant un point d'honneur à respecter plusieurs bons pieds entre elles et moi, me faisant monter en zig-zag, avant de voir un obstacle. L'une des créatures avait dû aimer cette portion de l'escalier, qui se retrouvait engoncée dans les parois de la grotte, car elle y avait tissé une toile forçant un seul passage : celui où elle se trouvait. Le choix ne m'était pas laissé. Derrière moi, la dernière créature était à plusieurs pieds. J'encocha l'une des flèches que je gardais en main dans l'arc, la coinçant entre le bois et la corde. Je banda l'arc, visa avec attention et patience, avant de décocher mon trait. La réaction immédiate me fit prendre conscience de la dangerosité réelle de la situation. L'endroit tout entier semblait s'éveiller, tel une créature uniforme, elle-même composée des octopodes qui m'entouraient. Toutes se mirent en mouvement, d'un seul instant, se tournant vers moi, alors que leur congénère victime de mon tir s'écroula et libéra le passage.

 

 

:sword: Douzième jour

 

Une course effrénée, une lutte pour survivre. A peine les créatures avaient-elle réagi, que je fonçais dans l'escalier. La multitude était à mes trousses, et je n'osa jeter un oeil derrière moi que pour décocher une flèche rapide, stoppant net l'une d'elles, la faisant dégringoler avec quelques-unes de ses congénères. Je montais deux ou trois marches à la fois, en évitant à tout prix de penser à l'éventualité de trébucher. Une autre descendait du plafond, suspendue à un fil qu'elle semblait régurgiter, plusieurs pieds devant moi; mon tir fut rapide et étonnamment assez précis pour la faire lâcher et tomber, son atterissage donnant un bruit mou assez immonde. La lumière au bout du tunnel, jamais cette expression ne me parut aussi adapté qu'à l'instant où je vis enfin les prémices de la surface. Le bleu du ciel, une couleur qui ne m'avait jamais semblé aussi belle et accueillante qu'en ce moment. Evidemment, cela n'allait pas être aussi simple. Une dernière créature se dressa devant moi. Ma réaction fut intuitive et cette même créature reçu un coup d'arc dont elle se serait souvenue, si elle n'avait pas dévalé l'escalier en roulant-boulant tout du long. Sans interrompre ma course, je déboulais sur des terres fraîches, et visiblement au bord d'une montage ou d'un pic, vu qu'il ne fallut que quelques pas pour me retrouver en train de me jeter dans le vide, tel un grotesque caillou volant, accompagné de plusieurs bestioles vardâtres, toutes pattes en l'air. Une courte chute, amortie fort heureusement par une étendue d'eau. Les créatures tombèrent elles aussi, et les quelques survivantes fuirent sans demander leur reste, d'un "pas" lourd et désorienté. Emergeant doucement dans l'eau, je pris le temps de me remettre, dos au sol, dans l'herbe, appréciant l'air frais et le seul bruit de la nature. C'est en me relevant que je vis que la civilisation n'était décidément pas très loin; au sol, du gravier fin avait été disposé et tassé de manière à former une voie, qui sinuait autour du lac salvateur, et se dirigeait, à travers les prairies, vers ce qui me semblait être un amas de constructions élégantes, entourées d'une impressionnante muraille. Ma destination, à présent.

 

 

 

metiersouhaite.png

Ingénieur.

Cela me permettra de me fabriquer une compagne.

Ahem. Blague mise à part (décidément), j'aime bien les particularités de ce métier. L'extension par commerçant est également sympathique. Et la redstone, c'est de la bonne.

 

 

Une dernière chose !

Il est possible que cette candidature soit refusée, majoritairement, je pense, en raison du peu de travail visible effectué sur le serveur. L'austérité de cette candidature, peut-être aussi.

Mais sentez-vous libre de m'envoyer par MP toute suggestion ou remarque sur cette présentation, pour éventuellement l'arranger par la suite. Soyez secs, violents, peu m'importe, l'essentiel est que j'améliore s'il le faut. La critique, y'a que ça de vrai !

 

Kiss kiss, bye bye, je vous aime, toussa.

Link to comment
Share on other sites

Lpu est une personne que j'ai pu rencontrer hier soir, ces quelques heures passées avec lui au tournoi m'ont permis de dire que c'est un super joueur qui mérite son grade !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je dus passer sur cette candidature par hasard, et je l'ai lu, même plusieurs fois, sa candidature est recevable, sont écriture est super bonne ! Quoi de plus qu'un bon, +1 pour cette personne, que je n'ai pas chercher à connaître .. ^^

 

Cordialement, maire de Chnafon, Lyoriu

Link to comment
Share on other sites

Alors je vais le dire.

Je ne connais pas ce joueur.

 

Maintenant ce que je vois à cette candide c'est un joueur qui participe a un projet (Arcande), qui a de l'humour et un sens assez prononcé de l'autodérision et une candide très sympa.

 

Alors je soutient sa démarche +1!

Link to comment
Share on other sites

Patate d'amour <3

 

Lpu est une personne géniale que j'apprécie énormément et ce depuis son arrivée sur minefield, investit, il mérite plus qu’amplement ce grade.

 

Je n'ai pas grand chose à ajouter, vu son implication dans la communauté je pense qu'il n'y a pas à tergiverser.

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu l’occasion de discuter avec cette personne sur mumble et c'est quelqu'un de très sympa .

D'autant plus sa candid est très bonne ( contrairement à ce qu'il dit) et son implication sur le serveur est largement suffisante pour lui permettre l’accès à ce grade .

 

Bref plus 1 .

Link to comment
Share on other sites

Je pensais avoir déjà plussoyé depuis un bail ...

 

Lpu est un membre qui a fait les preuves de son investissement pour la communauté (dev) et qui au-delà de ça, est un joueur extrêmement sympa. Et il comprend un peu ce que je fais en redstone, lui ! Ingénieurs FTW !

 

Tout mon soutien, +1 :)

Link to comment
Share on other sites

Salut, c'est Gung. :)

 

Je passe par là pour appuyer la candidature de Lpu8er! Il est serviable, super sympathique et agréable.

Il a du mérite et fera un excellent citoyen je n'en doute pas une seconde.

 

Ainsi, je plussoie sa candidature dans l'espoir qu'il obtienne une réponse favorable!

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...