Jump to content
Sign in to follow this  
Flylink

Candidature Chevaleresque by Flylink

Recommended Posts

Trophee-Flylink-Representant-elfique-HD.gif

Flylink1.png

Flylink2.png

 

 

[barrer][justify]Depuis le temps que je l’attendais ! Je suis arrivé sur ce serveur en août dernier, j’ai lu la FAQ entièrement, voyant le grade “Chevalier”, j’ai tout de suite été attiré par ce grade. Je n’arrêtais déjà pas d’en parler durant mon vagabondage, relançant le sujet dès que j’en ai eu l’occasion : p. (Je pense que vous vous en êtes rendu compte à force de voir des “ *Flylink veut son pseudo en vert”).[/justify]

 

[justify]Bref, j’ai toujours voulus ce grade et devoir attendre 1mois avant de poster cette candidature aura été extrêmement difficile, néanmoins je peux dorénavant la poster ! J’espère qu’elle ne vous ennuiera pas trop, bonne lecture.[/justify][/barrer]

 

[justify]Hey oui ! Cela fait maintenant un an que ma candidature est en projet… Néanmoins ma motivation pour devenir chevalier reste intacte ! Malgré quelques problèmes dût à ma maigre motivation pour écrire le RP, je poste enfin cette candidature.[/justify]

 

[justify]Passons tout d’abord en revue mes précédentes candidatures, vous remarquerez qu’il n’y a que celle de Paysan et Citoyen et qu’entre ces deux candidatures s’est passé 8mois, tout simplement car j’attendais le Grade de Chevalier et que, si celui sortais alors que j’avais une candidature en cours, je n’aurais pas pu changer. Bref...[/justify]

 

[justify]En premier lieu ma Candidature de Paysan, dans laquelle j’avais mis toute mon énergie (Et ma semaine de vacance + vagabondage aussi :P) :[/justify]

 

 

Puis ma Candidature de Citoyen :

 

 

Et enfin ma candidature commerçante !

 

 

 

 

 

1342524191-Flilink1.png

 

[justify]Mes ex-candidatures contiennent déjà des informations sur moi, mais elles datent quand même de plus d’un an donc je vous refais l’honneur d’en recommencer une ![/justify]

 

[justify]Je m’appelle Guillaume, j’ai 21ans maintenant. Bon dans l’ensemble il n’y a pas grand-chose qui a changé, j’ai maintenant mon BTS Electrotechnique. Je suis actuellement dans l’école d’ingénieur généraliste le CESi et j’y fais une formation en apprentissage dans une centrale nucléaire donc je peux me permettre de passer pas mal de temps sur le jeu étant donné que je suis un geek et que je préfère rater mes études plutôt que rater du temps de jeu ! J’habite toujours à Rouen dans la Seine-Maritime (76) et je suis toujours un geek célibataire ! x).J’ai aussi une colocation d’entreprise (Un « célibatorium ») sur Dieppe, pas loin de la plage de galet, du mauvais temps et de la centrale xD. Je suis actuellement gérant de Caras Galadhon du coup je passe énormément de mes soirées sur Minefield, cependant il m’arrive de dé-stresser de mon boulot Minefieldien en passant sur League Of Legends avec les Dryadiens et sur Tribes Ascend, Smite ou tout autre jeux gratuit de temps en temps avec les minefieldiens (je ne suis jamais très loin de MF xD). Je suis encore et toujours Dryadien depuis presque 2 ans et j’ai une habitation sur la magnifique ville de Kota ! Je suis également propriétaire de ma parcelle sur Stendel. On peut aussi noter que je suis dirigeant d’Arcande, malgré le fais que la ville soit avec une population quasi-équivalente à celle de Caras Galadhon ![/justify]

 

[justify]Voilà Voilà pour ma partie IRL, passons ensuite à une partie qui vous concerne nettement plus que ma passionnante vie IRL, celle de ma vie IG ! (Et oui, toujours moi. C’est ma candidature tout de même....) Bref, j’ai une très mauvaise mémoire, heureusement que j’ai eut 1 an pour essayer de me rappeler le plus de choses possibles car me remémorer tout ce que j’ai fait avec vous fut difficile : p (2ans dans un jeu ça permet d’en faire des choses !). Commençons par le commencement :[/justify]

 

[justify]Ma toute première maison ! Héhé je sais, elle roxx, si vous voulez j’peux venir vous faire la même chez vous pour pas cher ;).[/justify]

 

 

 

[justify]L’ancienne étant trop petite, j’ai dû en changé :(, j’ai eu beaucoup de mal à m’en remettre mais bon... La vie continue, pas la bouse :)... Voici ma maison actuelle sur Kota (si un décorateur veut venir faire la décoration, contactez-moi par MP xD), heureusement pour moi, le grade de Chevalier ne nécessite pas d’être bon en décoration, pour mon plus grand bonheur. Néanmoins, l’esprit elfique y est ! Je ne suis pas très bon en architecture non plus mais j’aime bien ma première maison sur notre magnifique serveur.[/justify]

 

 

[justify]Comment ça vous préfériez la première version ? xD[/justify]

 

[justify]L’une des particularités de Kota est la rangée de statues qui se trouve à l’une de ces extrémités ! Vous pouvez d’ailleurs demander à faire la vôtre, à vos frais, en envoyant un mp à kmairiaux : p.[/justify]

[justify]Voici la mienne, vous pouvez d’ailleurs admirer mon ancien skin ! Avant que je décide enfin à dévoiler au monde entier mon appartenance à la race Elfique (Malgré que mes RPs aient toujours été des RPs Elfes : p *Regarde ceux qui changent de race en route d’un air supérieur*).[/justify]

 

 

[justify]Il s’en est passé des choses en 2 ans ! Dont le CRASH sur Nimps ^^, et la refonte de la place principale de Kota ! Petit screen ou l’on voit les deux frères en plein travail ;).[/justify]

 

 

[justify]Bon, après ces quelques photo souvenir, venons-en à quelque chose d’un peu plus chevaleresque :P, si on peut dire, car à la base c’était un piège crée par Kmairiaux xD. Bref, je l’ai aménagé entièrement pour le rendre accessible au public, lui permettant de devenir une arène de survival VS monster assez hardcore : p. Permettant d’xp pas mal et assez facilement (Si vous avez des armures à craquer car à 2-3 on se fait vite submerger).[/justify]

 

 

 

Salle de détente (Décoration by Louvinette ♥)

 

 

 

 

[justify]Une fois intégré dans cette superbe communauté qu’est la Baie Dryade, je me décidai enfin à faire ma candidature pour pouvoir habiter la ville mère. Ils m’apprirent alors le rituel de la ville qu’est l’embousage mais aussi à respecter notre maire : Kmairiaux.[/justify]

 

 

[justify]La Baie Dryade c’est bien plus qu’une communauté, c’est un état d’esprit et un état communiste ! (Hahaha, désolé, private joke par rapport à l’Heraklion xD…. Bref…Bref…Bref…) Que ce soit par les kinders ou les panneaux, on se sent vite très bien chez soi ^^.[/justify]

 

 

 

[justify]Durant mes 7 mois de paysannerie et mes 15mois de citoyenneté, j’ai eu le temps de faire pas mal de choses différentes sur Minefield dont quelques guerres avec le Lac d’Emeraude qui ont entraînées pas mal de griefs massifs ! *Haha*.[/justify]

 

 

[justify]Comme beaucoup d’entre vous le savent, je faisais partie d’une team d’organisateur d’évents, les Vieilles Branches. Nous avons actuellement 3 évènements à notre actif, ayant tous rencontrés un assez grand succès ^^. La team s’est arrêtée par un simple manque de temps de pas mal des joueurs. Pour vous quelques screens que j’ai pris lors de la conception de la première vidéo que nous avons réalisé pour le Cluedo avec l’aide de dokMixer en magnifique personnage assassiné : p.[/justify]

 

 

 

[justify]L’arène pvp de la Baie Dryade, que vous connaissez maintenant pour la plupart, dans laquelle se trouve un labyrinthe dont je suis le créateur ! (Non non, je ne vous ferais pas une vue du haut, mais juste une vue des portes, à vous d’aller y faire un tour : p)[/justify]

 

 

[justify]L’avant dernier Ball of Steel officiel a eu lieu le 20 / 01 / 2012 et a été remporté par mon équipe et moi-même... Quoi? Chevalier? Vous avez dis Chevalier? *sifflote*. On peut d’ailleurs admirer les magnifiques skins spéciaux qui ont été fait pour l’évènement ET le pluggin ! Malgré qu’il n’ait pas marché par la suite : s.[/justify]

 

 

[justify]Bon bon bon, pour l’instant cela ressemble pas mal à des photos de souvenir, de vacances qui se sont passées, passons maintenant au présent et à l’avenir^^. Je suis devenu il y a maintenant 19 mois, cogérant de la magnifique ville de Caras Galadhon avec biscuitcraft. Cette ville était avant gérée par Elektra et J0hn_Locke mais par manque de temps, ils ont passés le flambeau.

P.S : Biscuitcraft ne jouant plus non plus, je suis actuellement seul dirigeant.[/justify]

 

 

 

[justify]Petites vues de la gare de Caras Galadhon, 100 % naturelle :P. La ville est reliée au C.R.A.S.H et accessible en faisant Spawn => Hypérion => Valmont => Caras Galadhon, elle permet aux joueurs d’avoir accès à la magnifique ville de Sähbia et à Kélaïre.[/justify]

 

 

[justify]La ville a depuis pas mal augmenté (Malgré qu’on soit entre 1 et parfois 2 à travailler dessus xD), et l’intérieur est quasiment fini (En termes de bâtiment).[/justify]

 

 

 

 

[justify]Et je suis maintenant Citoyen depuis 15mois, j’ai donc ma petite parcelle sur Stendel :P (Dans notre quartier spécial Baie Dryade => Champs Déminés xD).[/justify]

 

 

 

[justify]Depuis Stendel, qu’ai-je fais? Eh bien pas mal de chose malgré tout ;) ! Tout d’abord une belle robinson qui nous a permis d’avoir une capitale magnifique ![/justify]

 

 

Ensuite une construction de groupe ayant regroupé plus de 70 minefieldiens !

 

 

Et puis des concerts !

 

 

 

Mais qu’ai-je construis depuis ma candidature citoyenne? Et bien quand même pas mal de chose

 

Tout d’abord l’accès de Caras Galadhon à pied en venant de Valmont a complètement été construis !

 

 

Vous l’avez sûrement déjà fais (Ou tout du moins essayer ! *Niark Niark*).

 

Mwahahahahahaha*ScreenIncoming*

 

 

[justify]Comme vous le savez sûrement, je suis actuellement le porte-parole (Dirigeant officieux) d’Arcande ! Nouvelle ville sur Stendel qui révolutionne l’architecture ! (Et qui change des villes offensives)[/justify]

 

 

 

 

 

 

Quelques screens de mes possession au niveau du serveur ^^.

 

 

 

 

 

 

 

              • 1342524196-Flilink3.png

 

 

[justify]Pourquoi chevalier? Tout simplement parce que je suis fais pour ça ! Si vous avez lu mon RP depuis le début vous remarquerez que mon elfe n’est pas le genre à faire copain copain avec les animaux, il est beaucoup plus doué l’épée en main. Son père était un seigneur de guerre et je pense qu’il l’a bien montré durant le BoS ;). Lors de mon vagabondage dès mon arrivé sur le serveur, j’ai lu la FAQ et regarder à quoi correspondait chaque grade, j’ai tout de suite remarqué à quoi correspondait le grade de Chevalier de couleur vert à l’époque et j’ai tout de suite remarqué qu’il correspondait parfaitement à l’histoire de mon personnage, d’où mon intérêt pour ce grade depuis le début.[/justify]

 

[justify]En plus je suis galant ! Partageant mon cheval à qui en a besoin ! (Attention, photo dossier).[/justify]

 

 

[justify]Je suis actuellement gérant de Caras Galadhon et porte parole de la magnifique ville d’Arcande ! Ce grade de Chevalier me permettrait d’être plus efficace dans les rôles que j’ai sur Minefield actuellement.[/justify]

 

              • 1342524067-Flilink2.png

 

[justify]Comme chaque candidature, un RP est obligatoire, celui de Chevalier doit bien sur être plus conséquent que les autres. Je pense que plus de gens liront mon RP dans cette candidature que dans les précédentes, de ce fait et pour que vous, lecteurs, compreniez bien l’histoire de mon personnage. Je me dois de remettre mon RP dans son intégralité. Je vous conseil de commencer par le début, vous risqueriez d’être quelques peu perdu par la suite sinon :P.[/justify]

 

[justify]Les chapitres 1 à 5 + X correspondent aux chapitres de ma candidature paysanne.[/justify]

 

[justify]Les chapitres X.I à X.III correspondent aux chapitres de ma candidature citoyenne.[/justify]

 

[justify]Les chapitres X.IV à X.V correspondent aux chapitres de ma candidature commerçantes.[/justify]

 

[justify]Le reste correspond donc à ma candidature chevalier ;). P.S : En gros à partir du magnifique dessin de Yuna_Moon ![/justify]

 

 

 

Chapitre 1 : Le commencement.

 

 

[justify]Un beau jour de la 116ème étoile, une tribu de loups se promenait gaiement dans les herbes verdoyantes de Nolofinwë. Flylink avait 6ans et comme à son habitude, il se promenait dans les immenses plaines elfiques accompagné de son épée. Malheureusement pour les loups, leurs chemins se croisèrent et Flylink, à 6ans, avait déjà l'instinct guerrier de son père très développé. Se fut une boucherie héroïque, Flylink rentra chez lui fièrement, les loups entassés sur son dos.

Flylink rentra puis déposa les loups au sol et aperçut des hommes de toutes tailles assis autour de la table. Lynariel, sa mère, vint vite l’emmener dans sa chambre, il eut juste le temps d'apercevoir le visage de son père. Il avait un regard sombre, Flylink ne l'avait jamais vu comme ça, intrigué, il monta dans sa chambre et écouta la conversation.

 

[son père s'appelait Aenaryon, c'était un seigneur de guerre elfe, il avait invité chez lui les rois de l'Anorien, Daëron, Khazad-dûm et d'Anduin pour préparer leurs attaquent commune contre la Horde.]

 

Aenaryon - Vous êtes fou! Quarante hommes d'élites. Il y a le même nombre d'homme en face.

 

Elendil (Roi de l'Anorien ) - Nous n'avons pas beaucoup plus d'homme de disponible. Je pense poster dix hommes à notre base principale, dix autres aux avant-postes et les vingt meilleurs iront dans la base adverse la nuit pour tuer leurs seigneurs de guerre.

 

Aenaryon - Je peux fournir quinze de mes meilleures unitées mais je ne viendrais pas, j'ai mon fils à m'occuper, il est très prometteur.

 

Elendil - J'ai moi même mon fils, Wilhelm, il prendra sûrement ma place sur le trône donc je dois parfaire son éducation. Mais je peux fournir dix hommes.

 

Hagan (Roi de Khazad-dûm ) - J'peux fournir 5 nains d'élites mais pô sur qu'veulent bosser ac des elfes.

 

Glorfindel (Roi de Daëron ) - Du calme petit homme, nos meilleurs soigneurs seront mobilisés.

 

Meriagrin (Roi d'Anduin ) - Je peux avoir 10 gnomes pour votre attaque, ils seront bientôt prêt au combat.

 

Aenaryon - Très bien, nous passerons à l'attaque dans une demi-saison....

 

[Tout se passa bien, la stratégie qu'ils avaient mise au point avait marché avec succès et Aenaryon fut gradé Haut Seigneur de Guerre]

 

Flylink passa dix années merveilleuses avec ses parents, son père lui apprit tout ce qu'il savait. Flylink était très doué au maniement des armes et spécialement dans les épées. Mais comme tous les jeunes elfes, il préférait s'amuser avec ses amis et draguer de jeunes elfettes plutôt que de s’entraîner au grand regret de son père (Et oui, cela lui faisait trop de nostalgie).

 

 

 

Chapitre 2 : L'annonce.

 

 

Un début de soirée de printemps, Flylink revenait de son entraînement, il marchait calmement, les pieds nus dans l'herbe fraîche. C'était un rituel pour lui, après chaque entraînement en été et au printemps, il se baignait, mettait une tenue de satin et rentrait pied nus chez lui. Il adorait être en harmonie avec la nature. Comme habituellement, Lynariel vint lui ouvrir, Flylink eut un choc. Ils étaient la, les mêmes qu'il y a 10ans. Depuis la fois où Flylink était arrivé dans leurs discutions, ils s'étaient toujours rejoins autre part, pour éviter qu'il entende ce qu'ils se disaient. Cette fois ci, sa mère ne le fit pas aller dans sa chambre, au contraire, Glorfindel l'invita à venir s'asseoir. Aenaryon avait l'air énervé et crispé.

 

Aenaryon, d'un ton agacé et énervé- il est encore trop jeune!

 

Elendil - Ne vous inquiétez pas il sortira victorieux, nous devons mobiliser le plus de soldats d'élite possible. De plus cela lui fera un très bon entraînement.

 

Aenaryon, baissant les yeux - Très bien, j'accepte. Cette fois, nous aurons besoin de soixante-quinze hommes. Minas Anor est une ville très convoitée par la horde. C'est un lieu stratégique que nous ne pouvons nous permettre de leur laisser. La horde y est installée à cinq points principaux. Nous enverrons donc quinze hommes par point et nous attaquerons ensemble Minas Anor quand nous contrôlerons tous les points. Nos adversaires sont nombreux mais pas très puissant et mal organisés. Il faut jouer sur l'effet de surprise.

 

Elendil - Au nord de la ville, j'enverrai quinze hommes pour prendre le contrôle d'une immense ferme et de ses alentours. Trois hommes en plus seront disponibles pour le cinquième groupe.

 

Meriagrin - J'enverrai douze gnomes à la scierie qui se trouve près de la forêt, à l'ouest. J'ai six gnomes de disponible pour le cinquième groupe et il me faudra des soigneurs car je n'en ai pas.

 

Glorfindel - J'ai quinze elfes qui iront à l'écurie au sud de la ville. Ils attaqueront dans la nuit, leur camouflage leur sera d'une très grande aide. Vous avez de la chance, Roi des gnomes, j'ai trois prêtres de disponible bientôt, je vous les enverrai.

 

Hagan - J'ai quinze nains qui s'ront bientôt dispo aussi. On buttera tous ces ignobles pourritures dans les mines à l'est, comme ça on pourra tout prendre en repartant. Je trouverais trois autres nains pour aller avec la cinquième équipe.

 

Aenaryon - C'est parfait, je n'en attendais pas moins de vous. Donc je m'occuperais personnellement avec ma femme et mon fils, de la forge qui se trouve au milieu, juste en face de Minas Anor.

 

Elendil - Parfait, rendez-vous à tous dans un mois à Khazad-dûm, nous attaquerons en même temps. Et quand nous aurons les cinq points principaux, nous pourrons attaquer Minas Anor de front.

 

Glorfindel - Roi de Khazad-dûm, pensez vous pouvoir créer un tunnel entre votre ville et Minas Anor, pour faciliter les renforts et ravitaillement? Comme ça nous ouvrirons le tunnel une fois Minas Anor conquis.

 

Hagan - Il me faudra des mineurs de jour, des mineurs de nuit. Des ravitailleurs en bière pour les mineurs. Des surveillants pour les ravitailleurs et des surveillants pour les surveillants. Histoire qu'ils ne finissent pas tous a la taverne.

 

Aenaryon, soupirant – Tous les mêmes ces nains... Très bien, rendez-vous dans un mois alors.

 

Tous le monde quittèrent la salle puis partirent. Aenaryon expliqua ensuite à Flylink tous se qu'il se passait puis ils commencèrent à préparer leurs affaires.

 

 

 

Chapitre 3:Le voyage.

 

C'était la première fois que Flylink allait aussi loin, d'habitude il sortait très peu de Nolofinwë sauf pour faire des missions pour les habitants dans Ashenval, il allait aussi chaque année à Isilïa pour acheter de beaux vêtement, de l'équipement et pour faire la fête.

Flylink n'aimait pas vraiment les nains mais quand il fut arrivé à Khazad-dûm, il ne put s'empêcher d'admirer le travail colossal qu'avaient fait ces petits hommes.

Les humains et les gnomes étaient déjà là et attendaient la fin des travaux dans la galerie qui allait jusqu'à Minas Anor. Les nains buvaient beaucoup de bière et les stocks commençaient à manquer, Hagan décida d'aller les voir.

 

Hagan - Camarade! Y'a bientôt pus d'bière !

 

Nains tous en cœur - AAHH !! NOON! PAS ÇA !

 

Hagan - Mais ne vous inquiétez pas, la où vous allez arriver quand vous aurez finit l'tunnel, y'a plein d'mine et d'taverne pleine à craquer qu'attendent que nous !

 

Flylink entendu un énorme bruit sourd au loin. Les nains travaillèrent beaucoup plus durement et les travaux avancèrent à grand pas.

Flylink et ses parents s'étaient équipés chez les meilleurs armuriers elfes et leurs armes furent forgées par les meilleurs forgerons nains combinés à la magie des gnomes. Toutes les équipes furent équipées de la même façon. Les rois de chaque race restèrent chez eux pendant que Flylink, ses parents et les douze autres élites choisis commencèrent leur chemin vers Minas Anor. Flylink découvrait des paysages nouveaux, finit les belles prairies vertes avec des fleurs partout, place à la neige.

Ils traversèrent le pays du froid, passèrent par une montagne secrète que connaissaient les nains qui étaient présents. Flylink fut abasourdit par le paysage qu'il voyait, c'était une vallée dévastée avec un trou immense au milieu. Les nains expliquèrent que c'était une mine creusée par des nains de Beleriand, des ennemis de l'alliance. Le groupe traversa une autre montagne et derrière, une autre vallée dévastée. Mais il n'y avait pas de nains, Flylink aperçut des orcs, des dragons et des ogres mais le groupe essaya d'esquiver le maximum de conflits pour ne pas perdre bêtement des hommes. Deux semaines après être partis de Khazad-dûm , ils arrivèrent à un avant-poste de l'alliance, Comté-du-Lac. Là-bas, ils se ravitaillèrent en potions en tout genre et en nourriture. Ils dormirent sur place, le groupe elfes partit pendant les nuits et les autres groupes partirent à l'aube.

 

Ils arrivèrent à la forge, le soleil à son zénith, les assassins gnomes foncèrent, suivis par les guerriers, protégés par les mages et les chasseurs, soignés par les prêtres.

 

Flylink fonça juste derrière son père, il n'avait pas peur, la soif de sang l'excitait. Sa mère était une prêtresse reconnue à Daëron. En face, il y avait une centaine d'orcs, trolls et monstres de la horde en tout genre qui était inexpérimentés. Aenaryon fonça directement sur une sorte de taureau, ils appelaient ça un minotaure, Flylink en voyait un pour la première fois. Ce minotaure était différent des autres ennemis, il avait une grosse armure en acier. Aenaryon expliqua à Flylink ce qu'il devait faire puis il partit en direction du minotaure. Flylink fonça dans la forge, dedans, il y avait une dizaine d'orcs. Un gnome et la mère de Flylink entrèrent à leur tour, le gnome était équipé d'une imposante armure en or et d'une épée a deux mains qui faisait sa taille, d'ailleurs Flylink se demandait comment il faisait pour tenir debout avec tout ce qu'il avait sur lui.

 

Le gnome dit à Flylink de le suivre et il courut en direction des orcs, Flylink le suivit, le gnome était très agile, il sauta sur le premier orc et lui trancha le ventre.( La tête était beaucoup trop haute pour lui), Flylink, lui, au contraire était grand et n'avait aucun mal à trancher quelque têtes sans sauter mais il essayait au maximum de ne pas tâcher sa magnifique armure qu'il adorait beaucoup ce qui lui rendait la tâche un peu plus difficile malgré que les ennemis n'étaient pas de très bons combattants. Ils étaient tous équipés de vêtements légesr en laine et de quelques protections en cuir. Flylink et le gnome n'eurent pas de mal à s'occuper des orcs présent dans la forge. Ils ressortirent et observèrent ce qu’il s'était passé.

 

La plupart des orcs étaient morts. Du côté de l'alliance un gnome était grièvement blessé mais deux prêtres humains le soignaient. Le petit groupe attendait les autres groupes qui ne devaient plus tarder. Ils campèrent deux jours, agrandissant le camp au fur et à mesure des arrivées d'autre groupes. Quand tous les groupes furent réunis, tous les chefs de groupe furent convoqués à une réunion. Ils choisirent un plan pour l'attaque sur Minas Anor, Aenaryon géra la réunion et il allait commander l’attaque le lendemain.

 

Flylink ne dormit quasiment pas, il était trop stressé de la bataille qui l'attendait.

 

 

 

Chapitre 4:La bataille.

 

Le lendemain arriva bien plus vite qu'il ne le voulait, mais c'était enfin le jour crucial qui allait sûrement changer beaucoup de chose en Halimval. Tous étaient prêts, les armures en maille et les armes reflétaient le soleil qui venait tout juste de se lever.

 

Aenaryon vint chercher Flylink et l’emmena dans le groupe elfe, malgré que chaque faction était réunie pour l'attaque, chacun préférait rester parmi les siens, mais ils savaient qu'ils pouvaient avoir une confiance aveugle envers les autres durant l'assaut qui allait bientôt commencer.

 

Malgré leurs très petites tailles, les Gnomes n'étaient pas les plus agiles, par conséquent ce fut le groupe des elfes qui devrait s'occuper de la tâche la plus compliquée : Tuer Rodish pour conquérir Minas Anor, cela n'allait vraiment pas être simple étant donner qu'il devait siéger dans le château et qu'un bon paquet d'orcs, de trolls et d'ogres, voire d'autres créatures mercenaires devait y être avec lui. Les nains et les humains allaient entrer ensemble dans Minas Anor et leur mission principale était de permettre aux elfes d’accéder au lac qui était à l'entrée, leur permettant ensuite de s'infiltrer dans le château via les conduits. Ils leur étaient demandé aussi de détruire les statues représentant les rois adverses si ils le pouvaient. Les gnomes quand à eux étaient déjà partis et donneraient le départ de l'assaut, leur mission était de saboter tous les engins de siège et poser des pièges à la sortie des chambres orcs pour retarder au maximum l'arrivée des renforts à l'entrée. Dès que cela serait fait, ils devraient revenir vers les hautes murailles et envoyer un signe désignant le début de l'assaut.

 

Flylink était de plus en plus stressé, ses parents et les meilleurs guerriers elfes étaient avec eux. Il se prépara mentalement à l'horreur qui allait suivre, il voulut regarder en arrière mais son père le pris par la main et commença à courir :

 

Aenaryon, criant à tous le monde – L'assaut commence ! ! !

 

D'un coup un énorme tremblement se fit sentir, tous le monde fonça tête baissée vers l'entrée principale, Flylink remarqua au loin, sur les hautes murailles, une lumière, en regardant plus précisément, il remarqua qu'un gnome faisait refléter le soleil sur son épée pour signaler aux troupes que tout était prêt.

 

Flylink remarqua que les orcs s'étaient déjà préparés, un énorme regroupement d'orc attendait à l'entrer, Flylink voulut rentrer dans le tas, guidé par sa soif de sang, mais son père l'attrapa et lui rappela ce pour quoi ils étaient là. Les humains et les nains, eux, foncèrent en plein dans le tas, essayant d'attirer le plus l'attention possible. Pendant ce temps, Flylink entendit des feux d'artifice, il se douta que cela devait être les Gnomes qui essayaient du mieux qu'ils peuvaient d'attirer l'attention dans un autre endroit de la ville pour retarder les renforts. Les Gnomes étaient très doués pour les coups en douce et les explosions en tout genre.

 

Flylink continua avec ses compagnons elfes, tous foncèrent directement à côté de la bataille qui faisait rage, ils sautèrent tous du haut de l'énorme pont qui passait au dessus d'un petit lac, arrivés dans l'eau, ils se dirigèrent vers de grand barreaux au fond de l'eau qui semblait être la sortie des canalisations de la ville. Via ce trajet, ils arrivèrent en face du château principal, Aenaryon sorti discrètement la tête de l'eau pour observer les alentours, il demanda au groupe d'approcher et monta sur le rebord du trottoir qui entourait le canal. Flylink regarda les alentours, ils étaient entours de barbelés et de barres de fer, en face de lui se dressait un énorme château, ressemblant à un énorme bastion en bois massif, recouvert de pics en bois de la taille d'un tronc d'arbre. Le groupe d'elfe semblait stressé mais déterminé, ils sortirent de l'eau pour rejoindre Aenaryon et se collèrent contre le mur avant de s’engouffrer dans le bastion. Ils ne rencontrèrent qu'un orc par ci par là, rien de bien méchant ce qui eut pour effet d'inquiéter Aenaryon de plus en plus.

 

A présent le trône était en vue, Rodish y était assis et 4 conseillers étaient avec lui, deux minotaures, un troll et un gobelin. La grâce elfe rendait le groupe quasiment indétectable via l'ouïe, la seul chose à faire était d'approcher sans être vus, d'assassiner Rodish et ses conseillers puis de partir aussi discrètement qu'ils étaient entré. D'immense piliers de bois permettaient au groupe de se faufiler facilement à travers le couloir qui menait aux trônes, ils arrivèrent maintenant à côté du trône, un pilier de chaque côté du couloir leurs permettaient d'être très proche de leurs cibles sans avoir été repérer. Chaque regard était fixé vers Aenaryon, attendant le moment propice pour passer à l'action.

 

 

Rodish – Yackzog ! Contre-rendu !

 

Flylink fut étonné de la voix qu'il entendit ensuite, elle était très aiguë et vicieuse, lui laissant une sensation très étrange.

 

Yackzog – Ces saloperies de gnomes croient savoir comment utiliser des explosifs ! Malheureusement pour eux, nous l'avions inventé bien avant que leur race ne voit le jour, tous est sous contrôle, mon seigneur.

 

Rodish – Très bien, et pour les renforts envoyés au pont ?

 

Cette fois, ce fut une voix très grave et virile qui répondit.

 

Dhakgrok – Tous nos hommes sont en train de se battre sur le pont, ils n'arriveront jamais jusqu'ici, mon seigneur sait très bien qu'il est …

 

Aenaryon fit un signe de main, le groupe sortie de derrière les piliers et fonça droit sur Rodish et ces conseillers, en pleine course, Flylink fut projeter de plusieurs mètres en arrière. En vol, sa tête regarda vers le plafond et il comprit ce qui venait de se passer, son père l'avait attrapé et jeté en arrière, des dizaines et dizaines d'orc attendaient en hauteur que le groupe arrive. C'était une embuscade et le groupe d'elfe était tombé en plein dedans.

 

Le temps que Flylink prit à se relever, le plus gros de la bataille était passé, dix corps orcs gisaient sur le sol, accompagnés de neufs corps elfes n'ayant pas pu esquiver l'embuscade. Par réflexe, Flylink regarda le visage des elfes au sol, espérant de pas voir ces parents parmi eux, malheureusement c'était le cas, son père fut grièvement toucher en protégeant son fils et sa mère était maintenant entourée d'orcs. Rodish et ces conseillers étaient encore debout, chacun se battant contre les meilleurs guerriers elfes. Les yeux de Flylink devinrent rouge vif, une soif de sang et de vengeance s'emparèrent de lui, dégainant son épée à deux mains, fonçant en criant de tous son être droit vers les orcs qui entouraient sa mère, son premier coup trancha deux têtes, il eut le temps d'en tuer encore deux autres avant que les orcs ne l'aient vraiment remarqué et décident de lui accorder un minimum d'attention. Durant les instants qui suivirent, Flylink ne comprit pas réellement tous ce qui se passait, tout ce qu'il remarqua c'est d'avoir tué cinq orcs en plus puis d'avoir pris un coup de masse de la part d'un des minotaures.

 

 

 

Chapitre 5:Un nouveau départ.

 

 

Flylink ouvrit les yeux doucement, il observa un ciel rouge, lavant la bataille qui eut lieu le matin même. Se rappelant les événements, il décida de se lever. Arrivant sur ses deux jambes, un mal de tête énorme le frappa d'un coup, le mettant à genoux, se tenant la tête en grinçant des dents.

 

Voix d'enfant inconnue - Rallonge toi ! Tu n'es pas en état de te lever pour l'instant, tu as besoin de repos.

 

Cette voix ressemblait étrangement à celle qu'il avait entendu près de Rodish, mais celle-ci paraissait plus douce et agréable,

 

Flylink, grimaçant – Ahhhh, ou suis-je ? Qui êtes vous et que fais un enfant ici ?

 

Voix d'enfant inconnue - Je ne suis pas un enfant ! ! ! Je suis un gnome et ne me parle pas avec un air supérieur sous prétexte que tu es plus grand ! Et pour ta gouverne, je m'appelle Roywyn et si tu es vivant, c'est entièrement grâce à moi.

 

La gnomette se rapprocha de Flylink, lui frappa dans le ventre, le faisant s'abaisser encore plus bas qu'il ne l'était déjà, puis lui claqua le front avec la paume de sa main.

 

Roywyn – Nous avons remporté la bataille ce matin, tu es dans un camp de fortune crée dans la ville conquise, maintenant, allonge toi et reposes toi, tu pourras venir fêter la victoire quand tu seras rétabli, le moral n'est pas vraiment la.. Il faut croire qu'ils savaient qu'on viendrait. Nous avons essuyé beaucoup de pertes.

 

Flylink n'entendit pas vraiment la fin de la phrase, il se releva et se coucha, il ne pouvait de toute façon pas faire grand chose. Il était sur d'avoir été piétiné et écrasé durant la bataille vu la douleur qu'il avait dans tous le corps. Il ne se réveilla que 4 heures plus tard, se relevant douloureusement, il regarda au alentours, des dizaines de lits étaient à côté du sien, contenant tous des blessés de toutes tailles, il observa chaque lit les uns après les autres, il devrait y avoir son père qui était gravement blessé la dernière fois qu'il l'avait vu, mais celui-ci n'y était pas. Sa mère non plus n'y était pas, étant une prêtresse et donc une personne de soutien, étant entourée par les ennemis, avait-elle réussit à s'en sortir ? Toutes ces questions hantèrent Flylink, le faisant tourner sur lui même, cherchant désespérément un visage familier pouvant lui apporter des réponses. Il remarqua un feu de camp à quelques dizaines de mètres, Flylink aperçut enfin un visage qu'il reconnaissait, c'était celui de Riryan Greanlif, son maître d'arme lorsque Aenaryon partait en mission. Il décida d'avoir réponse à ses questions et avança donc vers Riryan.

 

Riryan le remarqua, baissa les yeux quelques instants en marmonnant des mots que Flylink ne réussit pas à comprendre puis le regarda.

 

Riryan – Flylink ! J'étais inquiet pour toi, je suis content que tu ailles mieux.

 

Flylink – Riryan, ou sont mes parents ? Je ne les ai pas vu, je pensai qu'ils seraient à mon chevet ou parmi les blessés mais je ne les vois nulle part... Sont-ils déjà rentrés à Nolofinwë ?

 

Riryan, attrapant Flylink par l'épaule – Je crois qu'il faut qu'on ait une petite discussion, j'ai plusieurs choses à te dire.

 

Il l’emmena ensuite près d'un des canaux qui se promenait dans la ville, il s'assit sur un banc et invita Flylink à s'asseoir à ces côtés.

 

Riryan – Quand on a attaqué, tu l'as remarqué je pense mais nous sommes tombés dans une embuscade, un groupe de trente orcs nous est tombé dessus, nous avons quand même réussi à nous en sortir, Rodish et ces conseillers ont été tué comme prévu, nous avons laissé les deux orcs qui étaient encore en vie pour qu'ils s'enfuient en semant la panique dans les rangs adverses ce qui nous aida grandement à obtenir la victoire. Malheureusement, nous avons eut énormément de pertes durant l'assaut, neufs des quinze attaquants sont morts...

 

Il prit une grande respiration, ses yeux commençaient à rougir légèrement, laissant apparaître des larmes.

 

Riryan – Même... Même Aenaryon et Lynariel !

 

Flylink sentit son cœur s'écraser dans sa poitrine, d'énormes larmes montaient à ces yeux, il avait la réponse à la question qu'il avait posée, mais celle-ci était la pire réponse possible. Riryan ne lui était pas d'un très grand réconfort, il avait lui aussi perdu beaucoup d'amis très chers durant cette bataille.

 

Cette nuit là fut horrible pour Riryan et Flylink. Pas que cette nuit la d'ailleurs, toutes les nuits, durant plusieurs semaines, furent horrible, chacun se demandant ce qu'il auraient pu faire pour éviter ça. Puis, se résignant petit à petit, ils décidèrent de passer à autre chose, d'aller de l'avant.

 

Riryan décida de rester à Nolofinwë pour enseigner son savoir, la guerre n'était plus faite pour lui, il était temps qu'il apprenne aux générations futures tout ce qu'il savait afin qu'une telle chose n'arrive plus. Flylink, quant à lui, décida de partir à la découverte du monde, le fait de rester dans son pays natal lui faisait trop mal.

 

Trois mois après la bataille de Minas Anor, Flylink avait préparé ses affaires depuis plusieurs jours et commençait à remercier tous ceux qui lui étaient chers dans le village. Une fois qu'il eut dit « au revoir » à tout le monde, Flylink prit ces affaires et sortit du village en direction de Daëron, une fois arriver à Daëron, il entreprit de trouver un bateau, qui signifierait le début d'une grande aventure. Une fois le bateau trouvé, et il en était fière, c'était un très beau bateau, très solide, pouvant accueillir une dizaine de voyageur. Quelques amis à lui prirent le large à ces côtés, chacun désirant découvrir un peu plus de ce magnifique monde, allant plus loin que chacun n'étais jamais allé. Voulant, pourquoi pas, rencontrer d'autre elfes qui avaient fais le voyage avant eux, voir peut-être étendre la communauté elfique vers d'autres horizon. Cela faisait plusieurs jours que les nuits de Flylink étaient paisible²²s et il espérait que cela resterait ainsi pendant le plus longtemps possible.[/justify]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre X : Arrivé chaotique.

 

[justify]Cette nuit là, il eut beaucoup de mal à dormir, le fait d'être tous seul dans un bate... une barque ne le rassurait pas du tous, comment ferait-il s'il y avait un orage ou que la mer se déchaînait ? Malgré cela, les événements passés eurent raison de ces angoisses, il finit par dormir quelques heures. Le lendemain matin, dès l'aurore, sa barque se retourna, le réveilla en sursaut, à moitié en train de boire la tasse dans l'eau salé, se rattrapant à sa barque, toussant l'eau qu'il venait d'avaler puis regardant dans les alentours ce qui avait provoqué ce réveil matinal et quelque peu trop brusque à son goût. Il remarqua plusieurs ombres sous lui, ne voulant pas savoir ce que c'était, il remit sa barque en place, remonta dessus et rama de toutes ces forces, essayant de rejoindre la première rive qu'il verrait. Par chance, il ne l'avait pas remarquait, mais il était tous proche d'une île, il la remarqua quand en ramant, une énorme zone d'ombre entourait le bateau. Flylink se demandait la taille que devait avoir l'oiseau qui faisait une telle ombre, il pivota puis fut stupéfait de voir qu'il s'agissait d'une sorte de montage/pilier qui soutenait une surface en hauteur. Il rejoignit la rive puis sortit avant que sa barque ne se fasse dévorer par les monstres, qui, maintenant qu'il les voyait, ressemblaient à des genres de gros poulpes noirs qui n'avaient rien de commode.

 

Flylink décida donc de partir à l'aventure sur cette terre encore inexplorée des siens, dont il n'avait jamais entendu parler avant. Il n'avait d'ailleurs pas beaucoup d'autre choix étant donner que son « bateau » venait de se faire couler pitoyablement par des petits poulpes. Flylink se demandait comment pouvait tenir toutes cette surface uniquement avec ce pilier centrale, il trouverait bien réponse à sa question étant donner que c'était la seule direction possible, il entreprit donc le début de son voyage en direction du pilier et remarqua assez vite qu'il devait y avoir une population établit ici, assez facilement remarquable à cause des multiples panneaux qu'il rencontra.

 

« Vers l'ambassade des nouveaux arrivants», Il faut croire que la chance était avec Flylink malgré que son bateau soit parti en miette. Il suivit les plusieurs panneaux qui indiquer cette direction, traversant de long pont en pierre, avant d'arriver devant un petit château.

 

« Les règles de se pays sont marqués dans le temple »

 

Après avoir lu les règles, Flylink décida d'aller faire un tour, bizarrement, il n'avait rencontré personne dans le château ni sur la route, c'est vrai qu'il était tôt, il prit donc tous ce qu'il avait avec lui (Sa motivation, entre autre...), et fit un petit tour de quelques heures, voyageant à travers plusieurs villes, visitant quelques maisons en admirant l'architecture.

 

Il en avait un peu marre de l’aventure et de l'action et décida donc d'un accord commun avec lui même de rester un peu dans le coin en essayant de s’intégrer, histoire de pouvoir se poser un peu. Le seul problème, c'est qu'il n'avait pour l'instant aperçu personne pouvant réellement lui prouver qu'une population exister encore dans cet endroit. Aucune trace de bataille ne laissait pourtant envisager le contraire.

 

Flylink rentra donc à son point de départ, peut-être il y aurait-il quelqu'un pouvant l'aider, lui donner des indications de la marche à suivre pour pouvoir s'intégrer. En arrivant à l'ambassade des nouveaux arrivants, il scruta les environs et rencontra une personne, celle-ci était nouvelle aussi et ils discutèrent un peu avant que cette personne n'eut à partir, laissant Flylink seul à nouveau. Cependant, cela n'était que de courte durée, quelques minutes plus tard, un jeune elfe arriva, ils discutèrent longuement sur les règles et la société qui régnait sur le pays, Flylink appris d'ailleurs que cette terre s'appelait Minefield, et qu'elle était composé en plusieurs région, contré, certaines en construction, d'autre finit. Il lui expliqua entre autre les niveaux de grade, et lui conseilla de postuler au grade de « paysan » s’il voulait rester ici. Sans cela, il ne pourrait participer à rien.

 

Flylink se retroussa les manches, c'était un guerrier renommé sur d'autre contré, mais ici il n'était rien, et ce serait à lui de se graver un nom dans la roche Minefieldienne, il était plus doué pour la baston que l'écriture mais fit de son mieux et essayerai d'aider son prochain au maximum.

 

 

Chapitre X.II : Dharfen, l’ami des nains.

 

 

Il ne savait absolument pas la qualité ou la quantité d’écriture qu’il fallait pour intégrer la communauté Minefieldienne, de ce fait, il essaya d’utiliser le maximum de ce qu’il avait pour mettre toutes les chances de son côté. La journée avait maintenant bien commencé et on pouvait sentir que la population se réveillaient, des paroles, des rires et cris arrivaient jusqu’aux oreilles de Flylink. Au vu du soleil, il devait être dans les neufs heures, Flylink se demanda soudain qui était la personne avec laquelle il parlait, il l’avait reconnu en tant qu’Elfe et ils avaient discutés longuement sur le pays où ils étaient, mais ce jeune homme d’apparence paraissait mature. Flylink voulut en connaître plus sur lui, qui il était, ce qu’il faisait la, était-ce une terre Elfique? Ou était-il le seul Elfe à habiter ici... Il n’hésita pas plus longtemps et se lança, lui posant toutes les questions qui lui venaient à l’esprit.

 

Cet Elfe se présenta alors et raconta son histoire. Il s’appelait Dharfen, il avait dépassé la centaine d’années maintenant et était un mage, les mages étaient très respectés dans les terres de Daëron. Malgré cela, cent ans pour un Elfe restaient très jeune et son niveau ne devait pas être équivalent à ceux que Flylink connu pendant son enfance. Dharfen expliqua par la suite comment il était arrivé sur Minefield, apparemment les Elfes n’étaient pas fait pour vivre ici et son arrivée dans ce lieu était aussi catastrophique que celle de Flylink. Il fut pris par surprise, assommé, dépouillé et abandonné. Ce n’était guerre mieux que Flylink arrivant sur sa barque, cela le réconforta d’ailleurs, il n’était pas le seul à avoir eu ce genre de mésaventure. Il se présenta à son tour à Dharfen, lui expliquant d’où il venait et ce qu’il faisait là. Ils commencèrent tous les deux à marcher, discutant de tout et de rien, se racontant leurs enfances elfiques.

 

Ils discutèrent comme cela un bon moment, soudain, Dharfen s’arrêta. Flylink remarqua alors qu’ils avaient beaucoup marché, et qu’ils se trouvaient maintenant sur un pont, la soirée commençait, plongeant le paysage dans l’obscurité. Malgré cette obscurité, Flylink distingua assez nettement une énorme tête de dragon, Dharfen semblait néanmoins confiant, ils avancèrent donc en direction de celle-ci.

 

Dharfen - Je te présente l’entrée de la ville de Galianör, la cité est encore en construction mais je suis ami avec pas mal de ces habitants, ils devraient acceptés de nous héberger pour la nuit.

 

Ils avancèrent tout deux jusque dans la gueule du dragon, là se trouvait un petit escalier qui menait à une porte, Dharfen avança et toqua à celle-ci. Un cliquetis résonna dans la gueule sculpté du dragon, quelqu’un ouvrit une petite fenêtre qui se trouvait au milieu de la porte, laissant apparaître une sorte de touffe brune qui ne ressemblait pas à grand chose.

 

Inconnu - Qu’est-ce tu veux?

 

Dharfen - Bonsoir, nous aimerions passer la nuit ici avec mon ami, il est nouveau ici et j’aimerai vous le présenter.

 

 

Inconnu - Ouais bin répondez d’abord à ma d’vinette, vous pourrez p’tete passer ensuite...

Jamais je ne suis loin de mon autre jumelle, on m'associe souvent au parfum vomitif d'une partie du corps qui n'est pas vraiment belle, localisée fort loin de l'organe olfactif...

 

Flylink - CHAUSSETTE !!!

 

Inconnu, chuchotant - Hééé merde, hey, Delcata, ils ont bien répondu j’fais quoi ?...

 

“Chuchotement incompréhensible”, puis la petite fenêtre se ferma, suivis du verrou.

 

Inconnu - Barrez-vous ! Notre ville n’est pas ouverte au public.

 

Flylink - Apparemment les nains ici sont aussi accueillants que ceux de chez moi, cela me rassure cet endroit n’est pas si différent des autres.

 

Une nuit à la belle étoile allait donc s’annoncer. Les deux hommes partirent non loin de la dans une petite forêt et s’installèrent près d’un ruisseau.

 

 

 

 

 

 

Chapitre X.III : Découverte de la Baie Dryade.

 

 

 

Flylink ouvrit les yeux, il ressentait une sensation qu’il pensait avoir perdue, la forêt, quel plaisir de se réveiller au bord d’un ruisseau, le soleil encore très bas dans le ciel, personne n’étant encore réveillé, seul le bruit de la nature se faisait entendre. Flylink se leva, Dharfen dormait encore, il en profita donc pour aller chercher de quoi déjeuner. Il n’avait pas encore eut l’occasion de s’armer depuis qu’il était arrivé ici, mais Dharfen avait tout à fait ce qu’il fallait à Flylink, il prit donc l’arc pour aller chercher un peu de nourriture dans la forêt. Il revint quelques dizaines de minutes plus tard, une biche sur ses épaules et des champignons dans un sac, Dharfen était maintenant réveillé, il avait d’ailleurs eut le temps de ramener un peu de bois pour le feu qui avait réussi à les maintenir au chaud durant toute la nuit.

 

Flylink redécouvrit le goût de la viande, non pas qu’il était écœuré du poisson, mais après plusieurs mois en mer, le plaisir d’une bonne viande grillée était tout bonnement indescriptible. Dharfen l’accompagna dans son repas, ce qui étonna légèrement Flylink, généralement les Elfes comme Dharfen ne mangent pas de viande or cela n’avait pas l’air de le déranger tant que cela.

 

Flylink - Etrangement, j’ai toujours cru que les Elfes de Lumière ne mangeaient pas de viande, tu n’en n’es pas un ?

 

Dharfen - Si si, et tu as raison, nous n’en mangeons théoriquement pas, mais quand je suis arrivé ici la première fois comme je te l’ai dit, c’était dans de très mauvaise conditions et j’ai donc appris à chasser bien malgré moi, cependant je l’ai apprise par des habitants d’une cité elfique qui est maintenant presque abandonnée. Je peux t’y emmener si tu veux !

 

Il ne fallait pas lui demander deux fois, il accepta directement l’invitation et les deux jeunes elfes partirent donc en direction de cette cité Elfique. Elle se trouvait à l’extrême ouest de Minefield alors qu’eux étaient à l’extrême sud, le voyage allait encore être long avant d’arriver à destination. Ils marchèrent calmement en direction du nord avant tout, avant de se rediriger par la suite vers l’ouest. Flylink en profita pour visiter les villes qu’ils croisèrent, une retint son attention beaucoup plus que les autres.

 

Ils avaient marché pendant presque une demi-journée et l’heure du repas approchait, ils pensaient devoir encore monter un feu de camp pour pouvoir manger, mais à peine dix minutes plus tard vint à leurs yeux une ville lointaine. Ils décidèrent donc d’aller y faire un tour, arrivés au portail, une magnifique pancarte “Bienvenue voyageur, vous êtes à la Baie Dryade”. Flylink n’y fit pas trop attention, son principal intérêt était de trouver la taverne la plus proche. Il arriva sur la place principale, une magnifique fontaine en son centre, mais ce n’est pas la fontaine qui retint leur attention, c’était l’amusement et la bonne humeur qui se dégageait d’un petit endroit, lorsqu’ils arrivèrent devant, une pancarte affichait “Taverne le Sli-Bar, bientôt le Petit chanteur à la gueule de bois”. Une bonne ambiance se dégageait de l’auberge, les deux hommes décidèrent donc d’y entrer.

 

Une fois à l’intérieur, l’ambiance changea nettement, ce que voyait Flylink était difficile à décrire tellement peu crédible mais il finit par admettre que ce qu’il avait vu était vrai. Assis autour d’une table, quatre “personnes” composées d’une vache, d’un biscuit géant, d’un pingouin et d’une jeune femme discutaient, de l’autre côté de la salle, à une autre table, quatre autres “personnes” discutaient, un singe, un pigeon géant, un chat et une autre jeune femme, la troisième table était composée d’une sorte de poulpe sur patte et de quatre jeunes hommes. Ce qui semblait d’extérieur être une taverne avec une superbe ambiance s’était à présent transformé en animalerie, laissant entendre des “Meuh”, “Miaou” et autre cris d’animaux de tous les côtés.

 

Prenant leur courage à quatre mains, ils décidèrent d’avancer tout de même vers le comptoir, un jeune homme leur demanda ce qu’ils voulaient, un petit badge était inscrit à sa poitrine “Torhunt”. Flylink et Dharfen commencèrent par demander comment des humains pouvaient faire pour communiquer avec des animaux, même si ceux-ci avaient des apparences à peu près humaines. Il leur expliqua donc qu’ils avaient été transformé en animaux après une mauvaise expérience réalisée par Hooder, qui se trouve être la vache qu’ils avaient vue à la première table. Mais Hooder eut la bonne idée de créer des mécanismes pour faire en sorte que chacun puisse comprendre le langage des autres, c’est pour cela que Flylink et Dharfen ne comprenaient pas ce qu’ils disaient. Cette particularité avait fait de ce petit village, un village très tranquille et sympathique où il faisait bon vivre sans crainte des habitants d’autres villes.

 

Inconnu - Toi ! Là-bas ! Viens ici !

 

Flylink remarqua que cette phrase lui était adressée, il se retourna alors et regarda d’où provenait cette voix. Elle venait d’un jeune homme qu’il n’avait pas remarqué plus tôt, il était dans un coin de la taverne, seul à sa table, ses habits étaient sombres, un peu comme un rôdeur, une capuche recouvrant son visage. Flylink décida donc d’aller s’asseoir à la table de cet étranger.

 

Rowern - Je m’appelle Rowern, mais mon nom importe peu, je t’ai assez vite observé et tu es la personne que j’attendais, que dirais-tu de faire une partie de Sloubi avec moi? Ce n’est pas grave si tu ne connais pas les règles. Bon... Par contre on n’a pas assez de bouts de bois, du coup on va le faire avec des dés. Mais ce n’est pas le plus important, nous allons parier ! Un jeu sans enjeux n’est plus un jeu ! Si tu gagnes, je t’offrirai toute ma fortune ! Mais si tu perds ... Je t’offrirai une parcelle dans notre capitale, mais tu devras y habiter !! Mwahahahaaahahahahaa...

 

Flylink n’avait pas forcément compris tout ce que le rôdeur lui avait dit, malgré cela, le fait qu’il soit un elfe faisait qu’il ne pouvait refuser un défi, de ce fait, il accepta. Après trois jours de jeu acharnés, Flylink dût s'avouer vaincu.

 

Rowern - Mwahahaaahaaahahaahaa !! Tu devras habiter à Stendel dorénavant ! Pour cela, il te faudra faire une candidature pour y habiter, une fois ceci fait, tu devras habiter dans la parcelle que je te donnerai, mais tu te défends bien, pour un débutant.

 

Le jeune rôdeur sortit de la taverne, laissant à Flylink la joie de rédiger sa candidature pour devenir Citoyen de Stendel, ce qu’il fit aussitôt avant de la transmettre aux gouverneurs en charge de ces candidatures.

 

 

 

Chapitre X.IV : Stendel : Une découverte, un changement.

 

 

Flylink habitait maintenant la Baie Dryade depuis plusieurs mois et sa candidature pour devenir Citoyen de Stendel venait d’être traitée, une lettre contenant le cachet des Empereurs avait été posée sur le cachet du rouleau de parchemin qu’il venait de recevoir. Flylink s’empressa de décacheter cette lettre puis l’ouvrit, quelques lignes avaient été écrites à la plume par l’un des gouverneurs en charge des candidatures, cependant, seule la dernière ligne lui avait sauté aux yeux et seule celle-ci l'intéressait vraiment. “Bienvenue dans la capitale !”

 

Flylink avait beau avoir eu quelques soucis avec des nains en étant arrivé sur Minefield, le fait d’être un elfe faisait en sorte qu’il était sûr de lui et qu’il ne doutait pas un seul instant avoir pu être refusé de Stendel. Sachant cela, ses affaires étaient prêtes, il pouvait commencer son voyage vers la capitale. Flylink n’avait jamais vu la maison qu’il avait gagnée, néanmoins il savait qu’elle devait être dans un piteux état. Durant ses voyages il avait appris énormément d’arts de construction différents, ce qui l’aiderait sûrement à réparer les dégâts, peu importe l’état de la maison en question.

 

Plusieurs jours plus tard, Flylink arriva enfin proche de Stendel, la seule chose le séparant de son futur chez-lui était le portail qui menait de New-Stendel à Stendel. Il n’avait jamais vraiment fait confiance aux systèmes de téléportation, cela ne le rassurait jamais vraiment de pouvoir se téléporter d’un point A à un point B, et encore moins lorsqu’il n’avait jamais mis les pieds au point B. Il prit donc une grande respiration, ferma les yeux et avança doucement en direction du portail.

 

Son cœur accéléra brusquement puis revint à la normal, l’environnement autour de lui avait complètement changé, les courants d’air avaient laissé place à une très légère brise. Le soleil tapait plus fort qu'auparavant mais à part cela, pas grand-chose n’avait changé, l’odeur restait celle de la pierre, associé parfois au bois brut. Flylink ouvrit alors les yeux, il se trouvait sur la place principale de Stendel, la première chose qui frappa Flylink fût la première chose qu’il vu lorsqu’il ouvrit les yeux : la potence ... En se rapprochant, il sentit une odeur immonde de cochon grillé, le bourreau n’avait pas l’air commode, Flylink préféra donc s’en aller discrètement loin de cette odeur nauséabonde.

 

Une fois l’odeur au loin, Flylink pouvait de nouveau réfléchir correctement et se concentrer sur son objectif. Il sortit donc son plan et entreprit la recherche de sa maison, celle-ci n’était apparemment pas très loin de l’endroit où il se situait, il n’eut donc aucun mal à la trouver. La plupart des maisons aux alentours étaient magnifiques, elles devaient sûrement appartenir à des personnes importantes. Cependant, une maison faisait tâche dans ces rues magnifiques, celle-ci avait l’air délabré, comme si elle n’avait pas été habitée depuis des décennies, une pancarte avait été placardée au-dessus de la porte d'entrée, mais la poussière et la crasse la rendait illisible.

 

Flylink racla la pancarte du dos de son épée, il put alors apercevoir “13 champs déminés”. Comme il le pensait, cette vieille maison complètement abandonné, remplie de lierres et mauvaises herbes était celle qu’il avait gagnée. Il déposa ses affaires dans un coin et commença à travailler sur la maison, il avait pas mal d’idées pour l'enjoliver et la remettre en état. La capitale était remplie de quartier avec de quoi fabriquer tout ce qu’il voulait, il profita de ces commerces de proximité pour visiter la capitale.

 

Celle-ci était divisée en plusieurs quartiers, chacun ayant sa propre personnalité et sa propre ambiance. Flylink apprit jour après jour à connaître la ville et ses habitants, son chantier commençait à attirer du monde étant donné que la maison était abandonnée depuis longtemps, tout le monde pensait que le propriétaire était mort ou en très long voyage. Dans les curieux qui venaient rencontrer Flylink sur son chantier, des jeunes hommes lui offrirent leur aide, celui-ci l'accepta avec plaisir. Ces jeunes hommes étaient à la recherche d'emploi, mais ne voulant pas rester sans rien faire, ils décidèrent de venir aider Flylink dans la restauration de sa maison.

 

Ceux-ci ne furent pas déçus, les conseils de Flylink étaient extrêmement bien vus et appréciés, que ce soit sur l'utilisation d'un certain bois que sur des conseils en matière de minerai, il avait une très grande connaissance dans le milieu du bâtiment. Durant ces voyages il apprit énormément de technique de tous les continents, devant parfois se construire des abris solides en peu de temps. Cette technique acquise et la sagesse de l'âge rendait Flylink extrêmement bon en tant que professeur.

 

 

 

 

Chapitre X.V : Demande particulière.

 

 

Après plusieurs semaines de construction, la rénovation était terminée. Flylink était fier du résultat obtenu, il en profita donc pour inviter tous ceux qui l'avaient aidé pour reconstruire ces ruines. La fête réunissait beaucoup de monde, mais une personne en particulier avait marqué son attention... Durant la soirée, un jeune nain était venu voir Flylink, celui-ci n'était vraiment pas habitué à se faire aborder par des nains.

 

Inconnu nain - Hé ! On m'a dit qu't'étais un connaisseur.... J'ai besoin de toi.

 

Flylink - Pourquoi donc un nain aurait besoin des services d'un elfe ?

 

Inconnu nain - J'suis gérant d'La Lunaire, un p'tit commerce de mineurs nains, mais j'peux pas rester à Stendel et la boutique doit tourner... On m'a dit qu't'étais un bon m'neur et j'veux qu'tu reprennes l'affaire.

 

Flylink avait fini de réparer sa maison, il avait donc du temps pour s'occuper du commerce en question, celui-ci accepta donc l'offre du nain, en sachant très bien que les semaines à venir n'allaient pas être de tout repos.

 

La première journée, Flylink arriva à l'échoppe, celle-ci ressemblait vraiment à une échoppe de nain... Lugubre, assez petite (en largeur, fort heureusement elle était assez grande en hauteur pour accueillir un elfe) et qui sentait la bière a plus de cinquante mètres. Flylink entra dans l’échoppe et chercha le jeune nain qu'il avait vu lors de la fête.

 

Vieux nain - YYYYYYYYAAAAAAAHHHH !!!

 

Flylink aperçut un vieux nain en armure courir vers lui, l'épée au-dessus de lui. Les pas du vieil homme n'étaient pas très rapides, Flylink réussit facilement à l'esquiver puis maîtrisa le vieux nain avant de lui enlever l'épée des mains.

 

Inconnu nain - Hé ! C'est l'elfe qu'j'ai d'mandé pawpaw, l'est là pour gérer l'mag.

 

Flylink - Si je me fais attaquer dès le premier jour, je sens que gérer ce magasin ne sera pas de tout repos !

 

Flylink ne croyait pas si bien dire, les jours qui suivirent, l'inconnu lui apprit à gérer un magasin de nains mineurs et Flylink comprit assez vite pourquoi les nains étaient forts en maths. Sachant qu'il fallait des nains mineurs, des nains pour apporter la bière aux mineurs, des nains pour surveiller les apporteurs de bière, des nains pour surveiller les surveillants ... Les calculs devenaient très très vite compliqués et Flylink se demandait comment faisait le gestionnaire pour faire des profits. Malgré cela il arrivait à en faire, preuve que la vente de minerai marchait plutôt bien.

 

Flylink récupéra donc la gestion du magasin, essayant de faire régner l'ordre difficilement dû au fait qu'il était elfe. Pour pouvoir être complètement en règle, il dût faire une candidature pour récupérer une licence de commerce lui permettant d'exercer pleinement la gestion de l'échoppe.[/justify]

 

1375389620-flylink-httpupurs-usview50574.jpeg

 

 

[justify]

Chapitre X.VI : Une ville bien mystérieuse.

 

 

Flylink habitait maintenant à Stendel depuis plusieurs mois, la vie en ville le surmenait, le faisant parfois regretter ses forêts elfiques calmes et paisibles. Un soir, se reposant devant sa cheminée, il repensa à sa rencontre avec Dharfen. Il se souvint alors que celui-ci lui avait parlé d’une ville elfique abandonné. Se lassant de la vie en ville, il décida de prendre quelques vacances et d’aller visiter cette ville qu’il voulait tant aller voir mais pour laquelle il n’avait jamais le temps. Pour l’accompagner, Flylink recontacta Dharfen, lui demandant s’il avait le temps pour un voyage, celui accepta aussitôt et tous deux se mirent en route, se donnant rendez-vous dans l’ancienne capitale.

 

Arrivant à l’ancienne capitale, Flylink se dirigea vers la place principale où devait sûrement l’attendre Dharfen. En effet, dès qu’il arriva sur la place, il remarqua assez vite que son ami y était déjà, son élégance elfique naturelle mêlée à ses vêtements resplendissants blancs et or le rendaient visible d’assez loin. Tous deux avancèrent l’un vers l’autre, se serrant dans les bras.

 

Flylink - Il faudra passer par la Baie Dryade, j’ai quelques affaires à prendre sur la route, je sais que tu avais prévu un itinéraire et j’espère que cela ne changera pas trop tes plans.

 

Dharfen - Ne t’en fais pas mon cher, j’avais prévu que tu voudrais passer le bonjour à tes amis là-bas, c’est sur notre route.

 

Tous deux partirent donc une nouvelle fois en direction de cette ville elfique. Le voyage durerait plusieurs jours, chacun avait donc prévu des affaires pour pouvoir survivre le temps du trajet. Dharfen avait préparé l’itinéraire en marquant où s’arrêter pour les nuits, non pas qu’ils n’aimaient pas dormir à la belle étoile mais un lit douillet est toujours plus confortable que le sol.

 

Le premier jour, leur arrêt s’effectua dans la ville de Kherinops, cette ville était la plus proche de la capitale, elle était aussi le premier arrêt sur leur route. C’était une jeune ville dynamique, une ville désertique qui leur fit passer une très bonne soirée et une nuit agréable. Leur route n’était pas dangereuse mais le chemin à parcourir était long, les deux elfes profitaient de chaque ville pour visiter et refaire leurs provisions.

L'arrivée à la Baie Dryade annonça la moitié de leur trajet, Flylink en profita pour revoir ses amis, il en profita aussi pour récupérer quelques affaires pour le reste du trajet.

 

Leur voyage ne fût plus très long, ils arrivèrent très vite à Valmont, dernière ville avant celle tant attendue. C’était une ville complètement différente de la Baie dryade, cette ville n’était pas du tout en harmonie avec la nature et Flylink n’aimait pas vraiment cette ville. Cependant leurs arrêt fût de courte durée et ils repartirent dès la nuit passé vers la ville elfique.

 

La transition entre Valmont et la cité tant attendue était nette, passant d’un chemin en gravier et roche à un chemin complètement naturel. Flylink et Dharfen suivirent ce petit sentier, pouvant observer la nature à son état naturel, entièrement conservée. Plus aucun son humain ne parvenait à leurs oreilles, seulement le vent soufflant sur les feuilles des arbres et le bruit des animaux se promenant dans les environs. La citée elfique tant attendue n’était plus qu’à quelques pas, tous deux suivirent un petit sentier longeant une falaise. Une fois au bout du sentier, ils tournèrent et contemplèrent une grande porte qui laissait entrapercevoir des arbres gigantesques.

 

Flylink, les yeux écarquillés, tombant à genou - Mais.... C’est Caras Galadhon !!

 

 

 

 

Chapitre 6 : Un équipage pas comme les autres

 

 

L’équipage était composé de cinq personnes, Flylink compris.

 

Le premier membre d’équipage est un ami de longue date de Flylink avec qui il a passé son enfance. Il savait qu’il était charpentier et qu’il travaillait le bois depuis plusieurs années. Il travaillait sur un bateau depuis pas mal de temps et Flylink commença sa recherche d'embarcation en allant le voir.

 

Flylink - Celebrindal, mon ami ! Cela faisait longtemps que je n’étais pas venu te voir.

 

Celebrindal, en serrant Flylink dans ses bras - Flylink ! J’ai appris pour tes parents, je suis vraiment désolé.

 

Flylink - J’essaie de passer à autre chose. J’aimerais prendre la mer, découvrir le monde ! Partir à l’aventure, cela me ferait énormément plaisir si tu acceptais de venir avec moi.

 

Celebrindal - Cela me tente vraiment, je viens tout juste de finir mon bateau et il me tarde de l’essayer, mais de là à partir en mer à l’aventure ... Laisse-moi le temps d’y réfléchir, je te donnerai ma réponse ce soir.

 

Flylink voulait recruter dans son équipe une amie qu’il avait rencontrée pendant la guerre, elle était particulièrement adroite à l’arme lourde et une coéquipière de cette trempe lui serait très utile. En la cherchant, il tomba nez à nez avec Lenwë, un ancien ami à lui qui passait dans les parages. Il était musicien et voyageait gratuitement sur des bateaux en échange de soirées bien animées.

 

Lenwë - Flylink ! Cela faisait longtemps dis-moi. Qu’es-tu devenu depuis notre dernière rencontre? Cela doit bien remonter à quatre ans.

 

Flylink, en rigolant - Ouah ! Tu es devenu un homme ! J’espère que tu t’es amélioré à l’épée car à l’époque tu n’étais pas très glorieux.

 

Flylink, continuant sérieusement - Tu dois savoir qu’il y a eu la guerre il y a peu, j’y ai participé avec mes parents et ils se sont sacrifiés pour nous donner la victoire. Depuis je ne veux plus vivre ici et j’aimerais partir à l’aventure ! Visiter le monde, essayer de découvrir des contrées éloignées de tout.

 

Lenwë - Mon équipage actuel repart dans une semaine, si tu me préviens de ton départ avant qu’il s’en aille, je me joindrai à vous.

 

Flylink - Très bien, je te recontac….

 

Voix féminine, criant non loin de la - Mais c’est pas possible ! Tu vas m’lâcher la grappe deux minutes ?!!!

 

Voix masculine, lui répondant – Tu sais bien que je ne vis que pour toi ma Míriel d’amûûûr !

 

Míriel – Rhaaa mais lâche-moi Amandil. Même si tu cuisines très bien, je ne t’épouserai pas !

 

Flylink venait à présent de trouver la personne qu’il cherchait. Míriel ne fût pas très difficile à convaincre, le simple fait de lui proposer de partir loin d’Amandil lui suffisait amplement. Malheureusement pour elle, l’équipage avait besoin d’un cuisinier, et Amandil était l’un des plus prodigieux cuisiniers de leur génération. Ils se donnèrent donc rendez-vous le lendemain pour avoir la réponse de Celebrindal.

 

Le lendemain, Flylink rencontra Míriel en se rendant au port, ils décidèrent donc d’y aller ensemble. Etrangement, elle semblait très confiante, Celebrindal allait accepter à coup sûr l’invitation.

 

Flylink trouvait son comportement étrange. Il savait très bien que Míriel portait son prénom à merveille, signifiant l’épée noire en elfique, elle avait montré à d’innombrables reprises qu’elle pouvait être étonnamment démoniaque lorsqu’elle le voulait.

 

En arrivant au port, ils retrouvèrent Celebrindal et Amandil en train de discuter. Celebrindal croisa le regard de Míriel, la peur se sentait dans ses yeux. Flylink ne s’était pas trompé, Míriel été sûrement allé le voir pendant la nuit. Néanmoins, il ne s’inquiéta pas, elle pouvait être cruelle envers ses ennemis, mais ne ferait jamais de mal à ses amis.

 

Celebrindal accepta donc l’invitation de Flylink, malgré la pression de Míriel, il avoua qu’il allait accepter de toute manière. Voyager était son rêve, il n’était pas sûr d’être prêt, mais avec Flylink et Míriel il savait très bien qu’il ne prenait aucun risque.

 

Ils passèrent la journée séparément, chacun préparant ses affaires pour le voyage. Sachant qu’ils ne savaient pas pendant combien de temps ils partiraient, chacun dû dire « Aurevoir » à sa famille, ses amis. Le soir arriva extrêmement vite et le groupe s’était reformé, prêt à naviguer, il ne manquait plus que Lenwë pour que le groupe soit au complet.

 

Ils partirent le lendemain à l’aube.

 

 

Chapitre 7 : Le début d’un long voyage

 

 

Cela faisait maintenant un mois que Flylink et ses compagnons voguaient en mer. Aucun d’eux n’avait le mal de mer, mais passer un mois sans voir personne n’est pas des plus agréable et l’envie de terre se faisaient sentir de plus en plus.

 

Ils restaient néanmoins optimistes, ils avaient assez d’eau pour tenir encore deux semaines et les parties de pêches qu’ils organisaient pour passer le temps leurs donnaient suffisamment de poisson pour manger chaque jour à leur faim.

 

Lenwë, claquant la porte menant aux appartements – Terre en vue !!! Terre droit devant ! Levez-vous !

 

L’équipage se précipita donc à l’extérieur, apercevant au loin un étendu de terre conséquent, assez grand pour être un continent. Un élan de motivation parcouru Flylink et ses amis, il ne leur fallu qu’une journée pour atteindre cette terre qu’ils attendaient depuis plusieurs semaines maintenant.

 

Le rivage paraissait plutôt hostile aux embarcations, de grandes falaises s’élevaient à plusieurs dizaines de mètres de haut, interdisant à tout voyageur le plaisir d’accoster. L’équipage décida donc de longer la côte jusqu’à trouver une plage, voir même un port.

 

Ils longèrent les falaises durant une demi-journée, la nuit avait maintenant pris le contrôle des lieux. La lune était pleine et belle, éclairant les falaises en se reflétant dans l’eau. L’espoir de trouver un endroit pour accoster commençait à chuter, c’est alors qu’ils sentirent une étrange sensation. Pour tous, cette sensation était nouvelle, mais ils avaient pourtant l’impression de l’avoir déjà ressentie. Ils comprirent alors qu’une magie elfique était en activité dans les parages.

 

Lorsque cette sensation fût à son paroxysme, ils décidèrent de s’arrêter, chacun observant le reflet de la lune se refléter sur la falaise. Ils n’eurent pas à attendre longtemps, à peine quelques minutes plus tard, un immense cercle apparut sur la falaise. Ce cercle était en fait un enchantement écrit en elfique.

 

Flylink, lisant à voix haute – Bonjour chers amis et bienvenue. Si vous lisez ceci, c’est que vous faites partie de notre race, et que vous avez le cœur pur. Acceptez notre aide et notre hospitalité. Amdír, fondateur de Caras Galadhon.

 

À peine eut-il le temps de finir sa phrase que le sceau disparu, un bruit extrêmement lourd et intense se faisait à présent entendre, laissant oublier le silence et l’harmonie promulgués par le bruit de l’eau contre les falaises. La falaise venait de s’ouvrir légèrement, permettant au bateau la possibilité de passer. Derrière cette falaise, il y avait une crypte, aménagée le moins possible pour laisser une place importante à la nature mais servant de port aux elfes habitants la cité et aux étrangers en voyages, des dizaines d’embarcations étaient déjà accostées.

 

 

Chapitre 8 : De vieux souvenirs : Caras Galadhon !

 

Ils s’installèrent donc à la première place qu’ils trouvèrent, juste à côté d’un navire de guerre. Celui-ci paraissait immense comparé à la petite embarcation des cinq voyageurs, il pouvait probablement être occupé par plusieurs centaines d’elfes.

 

Une fois au sol, l’équipage rencontra directement une jeune elfe qui venait à leur rencontre.

 

Inconnu - Bonjour, voyageurs, je me nomme Alaësia et je m’occupe d’accueillir les voyageurs et de leurs faires visiter la magnifique cité de Caras Galadhon. Cette cité a été fondée il y a plusieurs centaines d’années par Amdír, mais c’est aujourd’hui monsieur Celeborn et dame Galadriel qui la gère.

 

Alaësia, commençant à marcher en direction de la cité - Nous recevons rarement des visites, d’où venez-vous ?

 

Flylink, marchant à ses côtés - Nous venons de Daëron, cela fait maintenant un mois que nous sommes partis vers l’inconnu, et nous sommes en même temps surpris et ravis que notre première rencontre se fasse avec des elfes si chaleureux.

 

Alaësia - Merveilleux ! Cela fait bien longtemps que des habitants de Daëron ne nous avaient pas rendus visite. Je crois que vous avez participé à une guerre il y a peu, non? Je pense que nos dirigeants seront ravis d’avoir des nouvelles de la bataille. Pouvez-vous venir à leur rencontre avec moi ?

 

Flylink - Très bien, mais passons d’abord en ville si vous le voulez bien. Mon équipage a grand besoin de se changer les idées et ils seront ravis de rencontrer votre peuple.

 

Celebrindral resta au port, voulant discuter avec les charpentiers et navigateurs de la ville pour améliorer ses compétences de navigation et de charpente, il comptait en profiter aussi pour demander des cartes de la région et des cartes de navigation pour rendre la suite du voyage plus agréable à l’équipage.

 

Lenwë, admirateur et fervent joueur de musique elfique, accompagna Amandil et Míriel dans une auberge pour y passer la nuit à jouer et s’amuser. Flylink quant à lui suivit Alaësia en direction du palais de Celeborn et Galadriel.

 

Pour rejoindre le palais, il fallait traverser une partie de la cité de Caras Galadhon, c’était la première fois que Flylink voyait une chose pareille. La cité avait été construite à l’intérieur d’une immense forêt. Immense non pas dans le sens de “dense” mais dans le sens de très grand. Chaque arbre devait bien faire dans les cinquante mètres de hauteur et les troncs étaient tous parfaitement droits. Comme si la magie elfique rendait cette forêt “parfaite”, chaque arbre avait à peu près la même hauteur.

 

Les elfes s’étaient installés à l’intérieur des arbres, des habitations rondes étaient perchées en hauteur sur les troncs et elles étaient reliées au sol via des escaliers en colimaçon. La cité était très sombre dû à la grande densité de feuilles, mais elle était calme et apaisante, des lumières blanches étaient installés un peu partout pour permettre de voir correctement.

 

Arrivé au milieu de la cité, Flylink aperçut un bâtiment beaucoup plus important que les autres, fabriqué dans le tronc le plus gros de la cité, il représentait à merveille le talent acquis durant des millénaires par les elfes. Pouvant s'apercevoir depuis toute la cité, il dégageait une lumière aveuglante, symbole de la pureté de ses dirigeants. Un arbre en face du palais y permettait l’ascension grâce à un pont central. L'arrivée au palais se faisait directement dans la salle du trône où Galadriel et Celeborn étaient installés.

 

 

Chapitre 9: Un air de déjà vu.

 

Flylink eut donc l’honneur d’un entretien particulier avec les gérants de Caras Galadhon. Il leur expliqua point par point comment s’était déroulé la guerre à laquelle il avait participé, du commencement par la mise en place de la stratégie, jusqu’à la victoire finale, en passant par son voyage et la mort de ses parents.

Flylink voulait leur demander s’ils avaient envoyé des hommes pour aider les troupes de Daëron lors de la bataille. Malheureusement, à l’instant où il voulut ouvrir la bouche, un sifflement retentit, sifflement qu’il ne connaissait que trop bien. Une flèche ricocha alors sur son armure et se planta dans le sol, des cors de défense elfique retentirent dans toute la cité. Il fit volte-face et prit la flèche dans sa main, aucun doute possible, c’était une flèche caractéristique des arcs orcs.

 

Flylink - Apparemment, nous ne sommes pas les seuls à être ennuyés par ces satanés orcs.

 

Un garde entra dans le bâtiment un cor à la main. Il cria en direction de Galadriel et Celeborn, les prévenant que des orcs attaquaient. Il leurs expliqua alors que Thalion, chef de la garde de Caras Galadhon était tombé au combat pour leur laisser le temps de les prévenir. Il fallait donc un meneur pour amener les troupes à la victoire, la défense était désordonnée et il serait impossible de gagner sans organisation.

 

Celeborn - Galadriel, allez vous cacher, je n’aimerais pas qu’il vous arrive quelque chose ! Puisque Thalion est tombé, je prendrais les rênes des opérations. Flylink ! Pouvez-vous me seconder lors de cette bataille ? Vous avez affronté des orcs il y a peu, votre aide nous sera d’un très grand secours.

 

Flylink - J’accepte de vous seconder, j’ai quelques petites choses à régler avec les orcs, que voulez-vous que je fasse ?

 

Celeborn - J’aimerais que vous alliez organiser nos défenses, sans Thalion, ils doivent être perdus et désorganisés, il faudrait que vous alliez les motiver et les faire tenir leurs positions. Pendant ce temps, j'étudierai l’attaque orc, et mettrai au point une technique de défense pour les repousser, lorsque j’aurai fini, je vous rejoindrai et nous mettrons en place la défense en fonction du recul ou de l’avancée que les orcs auront pris. Prends ce cor, il te permettra de prouver aux troupes que tu as ma confiance.

 

Flylink partit donc en direction du champ de bataille, prêt à faire regretter aux orcs d’être venus au monde. Il fallait d’abord qu’il récupère Amandil, Lenwë et Míriel, qui lui seraient d’une aide précieuse. Il se rendit donc en direction de l’auberge où il avait laissé ses amis, il en profita pour tuer deux - trois orcs qui passait sur son chemin. Une fois arrivé à l’auberge, il fonça à l’intérieur avant de s’arrêter brusquement.

 

En face de lui se tenait une colline d’une trentaine de cadavre d’orcs montés les uns sur les autres. Tout en haut de ce tas d’orcs de tenait Míriel, les yeux rouges sangs, son épée à deux mains remplie de sang orcs d’un rouge extrêmement foncé se rapprochant du noir. Amandil et Lenwë se tenait de chaque côté du tas de cadavre avec d’autres elfes qui devaient être présent à la fête. Tous avaient l’air complètement terrorisés et regardaient Míriel, le combat entre Míriel et les orcs avait dû être violent.

 

Flylink - Je me demande pourquoi je me suis inquiété, j’ai beau te connaître depuis un moment Míriel, tu m'épateras toujours. J’ai besoin de toi à mes côtés, il reste encore beaucoup d’orcs dehors, l’auberge est sécurisée, ils n’ont plus besoin de toi ici. Amandil et Lenwë, si cela ne vous dérange pas, je me sentirai mieux si je vous savais en sécurité ici.

 

Flylink sortit du bâtiment, suivi par Míriel qui était toujours dans un état second, marchant en laissant trainer son épée sur le sol. Ils se dirigèrent à l’aide des cris et bruit de combat qui retentissaient dans la cité, jusqu’à arriver au niveau de la défense principale de la ville.

 

 

Chapitre 10: La naissance d’un stratège.

 

Ils arrivèrent rapidement derrière les lignes de défense elfique, la bataille faisait rage, des cadavres gisaient au sol des deux camps. Les défenseurs semblaient apeurés, à l’arrivée de Flylink et Míriel, l’un d’eux vint à leur rencontre.

 

Défenseur elf – Vous avez le cor de Celeborn ! C’est lui qui vous envoie ? Où est Thalion, nous avons réellement besoin de lui.

 

Heureusement pour Flylink, l’immortalité elfique lui permettait de ne pas avouer à tout le monde qu’il était encore très jeune. Lui permettant ainsi de donner des ordres et de motiver les troupes beaucoup plus facilement.

 

Flylink, parlant très fort pour que tout le monde l’entende – Bonjour à tous, mes amis. Je suis Flylink, fils d’Aenaryon, haut seigneur de guerre de Däeron, j’ai été nommé commandant en second de la défense de Caras Galadhon. N’ayez crainte, ces satanés orcs n’iront pas plus loin ! Ici même se fera leur chute, notre objectif est de tenir la position en attendant les ordres de Celeborn, mais je ne doute pas que nous les aurons tous abattu d’ici là !

 

Flylink, continuant de plus belle – Restez à couvert, la forêt est notre alliée, nous allons les tuer avant même qu’ils ne se rendent compte qu’ils ont avancé trop loin. Plaçons des pièges ici, préparons le terrain et reculons d’une trentaine de mètres. Nous nous cacherons jusqu’à la dernière minute et nous finirons les quelques orcs qui auront survécu.

 

La voix de Flylink était forte et fière, à aucun moment on aurait pu se douter à quel point il était stressé, menant sa première bataille en tant que donneur d’ordre et motivateur de troupes. Tous les elfes présents se mirent aussitôt au travail, tendant des cordes, préparant des pièges tout en maintenant les orcs le plus loin possible pour qu’ils ne puissent pas apercevoir ce qui se préparait.

 

Une fois les installations terminées, Flylink fit un appel au cor signifiant le repli, il savait très bien que les orcs connaissaient ce signal et qu’ils se jetteraient à l’attaque sans se soucier du reste. Une fois qu’ils furent tous cachés, ils ne leur fallu pas attendre très longtemps avant d’entendre la charge orcs s’amorcer.

 

Flylink avait tout prévu, d’où ils étaient, il serait impossible pour les orcs de les voir, néanmoins, les elfes avaient un parfait angle de tir. Les orcs foncèrent dans les pièges tous en même temps, tuant par la même occasion près des deux-tiers de leurs troupes.

 

Flylink, criant le dernier assaut – A vos arcs, mes amis, la victoire est proche !

 

Un instant plus tard, des sifflements de flèche partirent tout autour de Flylink, et des cris de douleur retentirent au loin. Cette bataille était gagnée. C’est à cet instant que Celeborn arriva.

 

Celeborn, enthousiaste – Félicitations ! J’avais prévu que vous gagneriez, c’est pour cela que je suis là. Il reste encore beaucoup d’orcs dans la ville et nous allons avoir besoin de vous tous pour les repousser. Il reste encore trois batailles en difficulté, la moitié d’entre vous allez partir avec moi, l’autre moitié iront avec Flylink. Lorsque ces batailles seront gagnées, nous iront tous sur le dernier champ de bataille pour sécuriser entièrement la ville.

 

Celeborn, continuant calmement – Flylink, il me semble avoir aperçu une amie à vous, elle semblait vexée, je ne sais pas pourquoi. Elle m’a demandé ou il y avait des orcs, je lui ai donc indiqué le troisième champ de bataille, mais elle m’inquiète un peu, lorsque je lui ai demandé ce qu’elle voulait faire là-bas, elle a commencé à marcher en direction de la bataille en marmonnant « Tuer, tuer, tuer, tuer … ». Vous êtes sûr qu’elle va bien ?

 

Flylink, riant, ne connaissant que trop bien cette situation – Ne vous inquiétez pas pour elle, vous pouvez considérer la ville comme entièrement sécurisée.

 

 

 

 

Chapitre X.VII : Début d’une nouvelle ère

 

 

Dharfen, passant sa main devant les yeux de Flylink – Flylink ! Ouhou Flylink ! Tu vas bien ? Qu’est-ce qui t’arrive ?

 

Flylink reprenait doucement ses esprits, cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas vu Caras Galadhon, d’ailleurs cela faisait aussi plusieurs décennies qu’il n’avait pas vu ses compagnons.

 

Flylink – Je connais cette ville, et le fait de la voir m’a fait remonter des souvenirs d’il y a bien longtemps. J’ai l’impression pourtant qu’elle est en construction, ce ne doit pas être la Caras Galadhon que j’ai connue à l’époque.

 

Dharfen – En effet, cette ville est une copie en construction d’une ville déjà existante dans une contrée lointaine, mais les personnes qui travaillaient dessus ont tous abandonné le projet, par manque de motivation. Le projet était trop important et ils ont décidé de passer à autre chose, laissant cette magnifique cité à l’abandon.

 

Flylink prit alors une grand décision, qui allait sûrement lui coûter pas mal de temps et quelques années de son existence. Il expliqua à Dharfen sa réelle motivation à reprendre le projet seul.

 

Dharfen lui expliqua qu’il lui faudrait une reconnaissance plus importante s’il voulait s’autoproclamer gérant d’une cité, un grade honorifique. Il donna naturellement l’exemple de l’adoubement, en lui indiquant la démarche à suivre pour devenir officiellement chevalier de Minefield.

 

Flylink s’exécuta, et proposa donc ses services à l’académie de chevalerie en tant que professeur en stratégie militaire avancée. Il avait beau l’air d’un jeune homme de vingt ans, il avait maintenant l’âge de plusieurs générations d’hommes. Il a acquis pendant ces années de l’expérience qu’il n’avait jamais pensé à redistribuer.

 

Il fit donc sa candidature auprès des empereurs, mettant en avant son passé bien rempli et sa volonté de faire partager son expérience à l’académie et sa motivation pour reprendre le projet de Caras Galadhon.

 

 

 

Merci à toutes et à tous si vous êtes arrivés jusque là ! Je ne sais pas si je mérite ce grade mais j’espère en tout cas avoir fait mes preuves.

 

Bien cordialement,

 

Flylink, représentant Elfique, gérant de Caras Galadhon, porte parole d’Arcande, fils d’Aenaryon, haut seigneur de guerre de Däeron.[/justify]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kikoo,

 

Je plussoie.

 

Au revoir.

 

PS : non j'ai pas lu, les RP c'est chiant mais ceux de Fly sont carrément des armes de destruction massive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir.

 

Je connais ce petit elf depuis bientôt pas moin d'une année. J'ai partagée avec lui bien des moments de ma vie sur le serveur. Si je devais commencé a dire pour qu'elle raison Flylink devait passé chevalier, je commencerais par dire que Flylink est un très bon commerçant.

 

Il est aussi un joueur qui je pense être connu et reconnu par ses pères, actif ainsi que très bon travailleur. Il n'a pas peur de ce salir les mains.

 

C'est donc pour cela que je lui apporte tout mon soutient dans sa conquête du grade chevalier. +1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forcé.

 

J'ai été forcé de lire le RP dans son intégralité la plus totale et absolue.

 

Flylink c'est le loup solitaire qui hurle sa tristesse au bord d'une falaise, sa silhouette se découpant dans l'aura de la pleine lune qui brille au loin derrière lui. Un loup solitaire qui n'aura eu de cesse de participer à toutes sortes de projets, en donnant à chaque fois beaucoup de son temps et de son argent pour faire avancer ceux-ci. Au delà de ça, c'est un joueur sympathique sur Mumble quand on apprend à faire sa connaissance. Pour ces qualités, j'estime que Flylink a la trempe d'un chevalier.

 

Je soutiens !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joueur sympathique, très présent sur mumble et en jeu. Il est l'un des grands représentants de la magnifique ville de Caras Galadhon ce qui montre déjà sa notoriété et son impact sur les joueurs jouant un RP assez Elfique sur Minefield.

 

De plus, il n'est plus un novice sur Minefield et il a su largement faire ses preuves avec le temps.

 

De plus il a été galant avec Louvinette (=> Voir la photo dossier dans ses motivations) x)

 

Beh mince je sais plus quoi dire là .... *se creuse la tête*

 

Ah oui !

+1 pour Flylink.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas tout lu pour le moment, il faut que je trouve le temps de lire ce roman. Pour son implication dans la vie du serveur, de projets etc... +1.

 

Hâte de voir la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant toute chose, je commencerai par ceci (parce que je trouve que ce petit Flylink se la raconte un peu trop) :

 

 

28vk.png

 

ça c'est feu la Baie Dryade.

 

 

Maintenant que ça c'est fait, en ce qui concerne Fly, il a toujours su rester honnête dans les rapports, quoique conflictuels, que nous avons eu par le passé. Honnête et juste. Pas de mot au dessus de l'autre, mais cependant mauvais joueur :mrgreen:

 

A mon sens, il mérite son grade de Chevalier, impliqué blablablabla, motivé blablablabla, actif.

En un mot comme en mille, il est de la crème des joueurs que l'on aime à croiser en jeu, il a à coup sûr la droiture nécessaire pour prétendre au grade qu'il réclame de ses voeux. Certes, il me restera à jamais inférieur de par sa nature Dryadienne, malgré nos futurs-hypothétiques grades similaires, mais il le mérite quand même. ( :P )

 

 

 

PS : Splendide, tu m'expliqueras l'intérêt de réserver un emplacement sur un topic qui restera à coup sûr ouvert pendant de longs jours :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Tiens une nouveauté, la réservation de poste de soutien, sur les candidatures chevaliers... Ah la mode, quand tu nous tiens...

 

Bref, revenons à nos moutons. Ou plutôt, à nos elfes. Enfin, à notre elfe préféré, le seul du serveur (ou presque, tout du moins le seul qui a le courage de se faire connaitre comme tel). N'oublions pas (comme il le précise dans sa présentation), qu'il s'est longtemps recouvert d'une capuche, pour cacher ses oreilles et ainsi sa nature profonde.

 

D'ailleurs Flylink est un elfe un peu "spécial". Traditionnellement, ces peuplades primitives sont opprimées, chassées vivant dans la peur de l'autre et du lendemain.

Mais pas lui. Aucune honte, aucune peur dans ses yeux. Cette elfe n'est pas de ce monde. Il est fier, orgueilleux, sûr de lui... (Le premier, qui me trouve la référence exact, origine, contexte précis, personne, par mp forum, remporte 50 PA).

 

Le parcours de Flylink sur les terres Stendeliennes, et sa légendaire implication sur Caras Galadon, fait resurgir en moi une citation de René Charre, tirée des Feuillets d'Hypnos:

« On ne se bat bien que pour les causes qu'on modèle soi-même et avec lesquelles on se brûle en s'identifiant. »

 

J'ai rencontré ce personnage consensuel, presque fade, mais pour autant sympathique, travailleur, toujours bien informés, limite comploteur ("un elfe comploteur": pléonasme), lors de la campagne pour l’élection à la tête d'Hypérion.

 

J'avais alors découvert les chutes et les lagons bleutés de la Baie Dryade, encastrés dans la verdoyante végétation luxuriante alentours. Et bien sur la visite était assurée sous la coupe de "l'Homme à la capuche", de "l'équarrisseur d'Orc", "du Héros de Daëron"... La liste de ses surnoms est aussi longue et fantasmagorique, que ses oreilles sont pointues...

 

J'ai également pu connaitre ce valeureux stratège de guerre, au cour de la brillante épopée des vielles branches, dont je fus l'un des membres originel, aux côtés du trio infernal de la Baie Dryade. Une triplette dont l'idée de base était démesurée. Mais, à ma grande surprise, j'appris vite que l'outrance, voir même l'outrecuidance, était une qualité de base de ses gens là.

 

Mais j'en oublie. Le petit être maléfique (n'oubliez pas qu'on cause d'un elfe, hein...) était partout. Cela me rappelle d'ailleurs un passage des Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand: « L'homme n'a pas une seule et même vie ; il en a plusieurs mises bout à bout, et c'est sa misère. »

 

Je ne sais où donner de la tête, rien qu'à l'idée de son parcours. Il est partout. Est ce une qualité, un défaut ? ça je ne sais pas.

 

Ce que je sais en revanche, c'est que je n'aime pas les personnes n'ayant que des qualités, lisse, sans aspérité...

 

Si je viens aujourd'hui soutenir "l'Elfe, qui a façonné le destin d'Halimval", c'est pour toutes ces raisons. En tant que seul représentant de son espèce maudite, sa place est ici. Mérite-t-il le grade de chevalier ? Bien sur que non.

 

Le prestige, on ne le mérite pas, on l'acquiert. Par ses actions, il est déjà un humble chevalier elfe pourfendeur d'Orc...

 

 

Petite anecdote pour terminer. Les deux dernières personnes en dehors des Hallbardiens, que j'ai soutenu, sont Super-Pingouin et Gauchiste. Ensuite, ils sont devenus modos. Jamais deux sans trois ? Ce qui me rappelle, et c'est la dernière chose, que j’ajouterai ici, ce que dit Don Salluste dans Ruy Blas de Victor Hugo:

« La popularité ? C'est la gloire en gros sous. »

 

 

Minalu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Rp un peu long mais pleins de jolies images, tu as pensé à moi coquinou :3

 

Bref, je plussoie.

 

Cordialement.

 

Je suis SaiGoZorus et j'approuve ce message !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors on m'a sorti de ma tombe pour m'annoncer qu'un certain énergumène aux oreilles pointues comme ma... je m'arrête là pour dire que cette personne mérite largement le grade de Chevalier pour son investissement, sa zénitude, et la bonne humeur qu'elle apporte au serveur. Flylink est quelqu'un de très appliqué, créatif. Il fait de plus preuve d'un sang-froid incomparable lorsqu'il s'agit d'affairer avec des personnes disons psycho...ahem, exigeantes (Socolin * tousse*, Super_Pingouin * se racle la gorge*).

 

All in all, comme le disent si bien les anglais, je ne vois absolument aucun obstacle à l'accession de Flylink au grade de Chevalier.

 

Miaousement vôtre.

 

Kirschouuuuu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connais pas ce jeune homme depuis très longtemps, et pourtant nous sommes très vite devenus de bons amis. Flylink est quelqu'un d'ouvert, de franc et de très mature. De plus, il a de grandes qualités nécessaires à un chevalier digne de ce nom tels que la notoriété et le respect qu'il inspire. Je pourrais me perdre en éloge durant de longues minutes si je devais énumérer les raisons pour lesquelles Flylink, pour moi, ferait un excellent (et très digne) chevalier, mais cette décision ne m'appartient pas. Ainsi, je me contenterais de dire seulement qu'un grade honorifique est destiné à être attribué à des gens honorables. Flylink est quelqu'un comme ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon Dieu... Un RP à rallonge... Va me falloir du temps là ! Promis, je le lirai mais pas maintenant. ;)

 

Bien que je n'aie jamais beaucoup aimé ce grade, j'ai toujours pensé que certaines personnes méritaient vraiment d'être démarquée. Flylink est l'une de ces quelques personnes.

 

Je n'ai pas encore lu le RP mais la présentation et surtout le résumé des évènements important arrivé en jeu et ces magnifiques screens m'ont donné le sourire. Que de souvenirs, que de souvenirs ! Des vieux screens comme ça, ça vaut de l'or. Raaah, je me sens toute happy là du coup.

Il a construit une maison tonneau ce Fly ! Et si je ne me trompe pas, il était le premier non dryadien à venir à Kota. C'est même là-bas que j'ai commencé à le connaitre. Déjà à Kota il faisait des merveilles et partageait sa bonne humeur. Il ne pouvait que devenir un bon dryadien par la suite.

 

Soit, revenons en au principal. Comme je l'ai fais comprendre, Flylink est d'après moi une personne qui mérite qu'on s'intéresse à lui et qu'on le remercie pour tout ce qu'il a pu faire. Il a toujours été sérieux dans ce qu'il entreprenait tout en gardant du rire et de la connerie pour détendre. Que demander de mieux ?! Ben un rang chevalier peut être.

 

Pour Tybalt et nos voisins du lac :

 

685b1404-0408-4537-b356-a44916f80203.jpg0a8f9e68-abb1-4582-baf0-1750efe5c008.jpg

 

 

Je modifierai mon post après avoir lu le RP. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas lu ! :P

 

Mais vu la gueule que ça a, ça m'a l'air cool :D

 

Flylink est un joueur que j'ai appris à connaître assez récemment, malgré le fait qu'il m'arrivait de le croiser de temps en temps et ce depuis maintenant plus de deux ans ! J'ai toujours su que c'était un joueur fort sympathique et très impliqué dans les projets (Baie Dryade, Caras Galadhon ou plus récemment Arcande). C'est aussi un très bon commerçant avec qui j'ai pu faire affaires plus d'une fois.

 

Un chevalier elfe ! J'ai toujours trouvé ça étrange, mais je pense qu'on s'y fera (un jour ou l'autre). En tout cas, mis à part ses grandes oreilles il a l'âme d'un vrai chevalier, il possède en effet toutes les valeurs requises pour l'être (entre autres : le courage, la loyauté, l'humour :lol: , etc).

 

Bref, je plussoie Flylink !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fly, Fly, Fly.

 

Si je suis ici, c'est bien évidemment pour plussoyer ce cher Flylink.

 

Notre rencontre remonte à longtemps, je ne saurais dire quand.

Ce dernier, lors de mes débuts m'a énormément aider. Lorsque j'avais une question, il était là, si j'avais besoin d'un conseil, il étais encore là, lorsque j'étais en galère d'argent (comme tout jeune paysan, haha), c'était lui qui achetait mes ressources.

 

Tout cela est sans oublier que c'est ce même Flylink avec qui je passais de bons moments sur Arcande ou même sur Mumble.

 

Pour en venir au sujet principal, sa demande pour être chevalier:

 

Selon moi, Fly ferait un très bon chevalier, il a l'esprit d'un meneur et n'hésite jamais à aider quelqu'un.

 

À mes connaissances, cela ressemble au profil de ce grade: Motivé, aidant, sympathique.

 

C'est donc pour cela que je laisse un gros +1 pour mon elfe favoris !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...