Jump to content
Sign in to follow this  
Leo_rattus

Le bateau de l'enfer du Nether du démon infernal

Recommended Posts

81682420130907050927.png

 

Torcuba, ville de mystères et de légendes, propose aujourd’hui encore un nouveau chapitre à sa longue histoire.

Il était une fois, au printemps de l’île, alors que les feuilles des palmiers se couchaient dès lors sur l’horizon, un évènement dont certains prétendent encore se souvenir.

Imaginez ! Arrivé fraichement au port, un grand galion orné d’or et de voiles en satin - laissant débarquer un homme habillé de façon frivole mais néanmoins admirable – émanait la gloire chez les âmes résidentes.

Parait-il être d’une autre apogée ? Partageant aux abîmes ou à une aubaine d’usure ? Et sans m’y duper, j’admets bonne foi que l’ouvrage en valait ses galons.

 

- STOP ! Stop stop stop !!

- Plaît-il ?

- On ne capte pas un rond à ton histoire pour l’instant… et c’est assez perturbant, si ce n’est carrément [horripilant] !

- Très bien ! Je continue selon une tournure disons… plus contemporaine alors.

- Oui.

 

 

72525820130908205220.png

 

 

Quel avenir ce drôle de bonhomme pouvait-il bien dresser me direz-vous ? Hé bien, il reprit vite la mer, à peine l’occasion de se ravitailler en rhum et en artillerie ! L’équipage était beau, tous portaient une chemise blanche amidonnée surmontée d’une veste noire boutonnée et brodée. Difficile cependant d’agir dans cet accoutrement, beaucoup se moquaient au port. Je crois même avoir entendu les mouettes participer.

Mais lorsque les voiles se déplièrent, un silence net s’imposa et l’illusion d’un honorable respect se dégagea.

Etait-il pourtant nécessaire d’entendre les tambours rouler avant que les ordres de quitter le rivage ne claquèrent au vent ?

Aurions-nous cru, l’espace d’un instant, à la mise à mort d’un matelot !

 

- Hum !

- Oui ?

- C’est long.

- Ho. Où en étais-je ? Ah oui, le curieux capitaine partit avec son équipage vers le grand océan de l’Est et on ne l’eut plus jamais revu.

 

 

27521420130907051322.png

 

 

- Plus jamais ?

- Bah si en fait… il est revenu dans un piteux état mardi dernier. Mais il nous a raconté ce qu’il y a vu !

- Cool.

 

Donc le voilà, paniquant à tout bord sur les parages de notre continent, quand nous l’avons retrouvé, marmonnant un discours qui se rapprochait davantage d’une tribu indigène que d’un royal amiral.

Bien heureusement, je pratique couramment ce type de langage, et voici ce qu’il nous a expliqué :

Alors qu’ils atteignirent, lui et son équipage, les bordures de la mer, après six jours de navigations, son chaland magistral fut emporté dans une tempête et un tourbillon se forma, produisant sa précipitation dans les fonds.

 

 

12447920130907051956.png

 

 

Il ne put me dire ce qu’il s’était produit durant l’évènement car il perdit vite conscience ; à son réveil, il était allongé sur une plage de sable chaud et sa tête tournait fort. Il distingua rapidement les horizons : il était en plein milieu du maelstrom ! Par quel prodige, quelle subtilité naturelle, cela put-il être possible ?! Il ne fut pas encore au bout de ses surprises. Et alors qu’il se positionna sur une petite île en son centre, il aperçut les premières pages d’un journal. Ce minuscule archipel fut donc habité ? Ou eut été habité jadis… Que de curiosité.

 

 

16397920130907052133.png

 

 

Son équipage ! Bon sang ! Et le navire !! Tout avait disparu, emporté et brisé par le courant ? Nulle trace.

Dans la confusion, il se mit en quête, sans autre possibilité aucune, de rassembler les cabalistiques notes. Peut-être celles-ci lui seraient d’un secours quelconque afin de remonter à notre surface et rejoindre un rivage plus propice.

Laborieusement, il ne parvint qu’à se saisir d’une poignée des documents. Cependant, au fur et à mesure que l’histoire prit sens, il se senti envahir par des sensations identiques aux écrits : solitude, faim, soif, crainte, tristesse, remords puis tremblement et phobie en tout genre. Il fallait le comprendre, voilà une demi-journée qu’il marchait en rond sur un monticule. Le recueil expliquait même la venue de présences fantasmagoriques.

Dans le désarroi, des restes du passage préalable, une maisonnette en bois protégée par un toit de palmier, se présenta comme sa dernière auberge ; et lui permit de passer une nuit au calme. Mais des cauchemars vinrent le hanter jusqu’à la moelle. Lui-même ne se rappelle plus vraiment de ce qu’il vit, des fantômes peut-être, des êtres imaginaires plus probablement, du moins une présence l’observant ostensiblement par-delà les murs. Brrrr

Il ne croyait pas aux esprits, ridicules disait-il, jusqu’à ce que se profila devant lui une silhouette tordue et malfaisante. Il secoua la tête et l’apparition surnaturelle se dissipa. Il se sentit raidi, paralysé par la peur, durant un long moment et le sommeil eu raison de lui.

Au réveil, tout lui parut clair ! Les messages !! Ils disaient détenir le secret de l’île ! Ce ne pouvait signifier qu’une porte de sortie… mais où ??

Il sortit avec précipitations de la bâtisse, tandis que l’aube se levait douloureusement au fond de la grande cuve tourbillonnante. Il fit tous les palmiers, tous les brins d’herbe, tous les grains de sable puis… le rocher !

Le rocher !

 

- Le rocher ?

- Oui heu… là j’ai pas tout saisi, mais apparemment il a réussi à s’engouffrer dans une grotte où de nouveaux messages lui ont indiqué la piste à prendre.

- La piste ? Mais pour aller où ?

- La position sur la carte ? Je ne sais pas exactement … mais ce dédale l’a mené vers des salles de plus en plus larges.

- Et ?

- Attendez la suite, vous n’en reviendrez pas.

 

Plus profond, toujours plus profond, l’air devenait moite et glaciale. Il descendait et la surface se faisait de plus en plus lointaine.

 

 

18535620130907052657.png

 

 

Alors que l’épuisement le prenait, une lumière rouge lui fit retrouver ses jambes. « Au secours » criait-il, « à moi » !

Le chemin ne le mena qu’à une grosse arche à la lueur maléfique. Il avait peur, très peur. Mais il n’avait plus rien à perdre. Alors il fonça. Les yeux fermé, il ne savait où cela le mènerait.

Il se stabilisa, la chaleur augmenta soudainement, l’oxygène se fit si rare, il suffoqua. Doucement, il regarda autour de lui, son esprit était tourmenté. Et ce qu’il vit relève de l’imaginaire total ! Tout d’abord l’horizon : de la pierre rouge sang sur l’ensemble formant un dôme gigantesque.

 

- Un portail vers un univers détaché du Nether ?

- Hum… oui… exactement… mais pas seulement !

 

Un énorme bateau ! Aux voiles noires déchirées et battant un rythme diabolique ! Moins imposant que son galion certes, mais cependant extrêmement original !! Sa cabine était proéminente et accueillait des loges sensiblement habitées par des êtres informes et hurlants à la mort tels des enchaînés de l’enfer, tout exhalait la douleur. Plongé dans un lac de lave, sa coque rustique en bois flottait calmement, tel un hommage aux morts.

 

 

20607120130907053103.png

 

 

Il s’évanouit, me dit-il. Et à son réveil, la plage de Torcuba, le ciel lumineux, le vent chaud…

 

- Attends attends ! Un bateau

- Oui.

- ….en bois

- oui…

- …dans la lave ?!

- hum.. oui

- Dans un globe d’apparence fermée !

- heu…

- Folie ! Ahahahahahah !! Folie tout simplement.

- Je me disais...

- Ton bonhomme a tout simplement déliré ! La faim, la solitude, la chaleur et la suffocation par la pauvreté de l’oxygène des grottes profondes lui ont tout simplement affligé l’esprit ! Le Nether appartient au Nether et seulement au Nether ! Rien ne lui permet de prétendre à un portail oublié et menant à une salle dont rien n’a de sens !

- Il semblait si sincère pourtant…

- Les hallucinations, quand on les voit, on y croit ! On s’en souvient comme un rêve éveillé, voilà tout ! Ahahahahah, l’espace d’un instant tu as bien failli m’avoir, tu as presque réussi à me faire peur.

- Dommage, cette histoire semblait intéressante…

- Qu’on nous amène le bonhomme, que je vois sa tronche à celui-là ! Je vais lui sortir les vers du nez qu’il remettra bien vite les pieds sur terre !

 

 

94702320130908205355.png

 

 

 

 

 

Mais alors que les torcubains se pressaient d’acter, bien vite deux d’entre eux arrivèrent, les yeux écarquillés, l’air effrayé.

 

 

37188820130908210206.png

 

 

- Chef ! Chef !

- Qui êtes-vous ?

- Beeeeen… on est ceux qui s’occupent de la prison des mecs bizarres….

- Et alors ! Qu’y a-t-il ?? Où est l’affabulateur ?

- Il… il a disparu !

- Disparu ? Disparu ??!!!

- Nous observions les détenus comme à notre habitude et soudain des éclairs ont surgit d’une des cellules. C’était celle du nouveau, celui recueilli sur la plage et à la parole incongrue ! Nous nous sommes précipités pour essayer de comprendre et là… des …. Des mains gigantesques faites de fumée et tenant des chaines s’en sont prises à lui ! Il … il a hurlé et… et il a été emporté sous le sol ! Disparu ! Pouf ! A pu !

- Comment !!!???!!

- Désolé… mais … on ne pouvait rien faire… et tout est allé si vite….

- Bon sang de bois ! Des fous ! Je ne suis entouré que de fous !

- Mais chef…

- Taisez-vous ! Vous avez rêvé vous aussi. Tout ceci n’est que trop irréel pour que je puisse y croire.

- Que faisons-nous alors ?

- Apparemment, le bougre avait une histoire à nous compter mais je n’en pense mot.

- …

- La prochaine fois que vous verrez un explorateur, un équipage à la recherche d’aventures ou un opportuniste quelconque… envoyez-le vers les mers de l’Est. Peut-être l’un d’entre eux reviendra pour nous trouver une explication logique… car tout est logique et ne peut en être autrement ! Je refuse de croire à quelque chose que je ne comprends paaaaaaaaaas !!!!! YAAAAARRRR

- (à mi-voix) Voilà que notre chef est devenu dingue…

 

53249220130908210238.png

 

 

 

--------

 

Voilà, mon histoire se termine ici. Toute ressemblance avec des torcubains/minefieldiens ne peut être que fortuite (huhu). J’espère qu’elle vous aura plu et surtout que mon projet vous intéressera (le bateau dans le nether). Bzou.

 

--------

 

 

En dehors du RP, voici ce qu'il faut faire concrètement dans l'immédiat (sous forme de schéma) :

 

Voici le bateau du Nether vu en coupe tel qu'il se présente dans ma map solo

 

198686schemabateau1.jpg

 

 

Le chantier dans lequel je voudrais que se place le bateau, il faut creuser à l'intérieur du cercle de cobble jusqu'à la Bedrock (bon courage, loul !)

 

753029schemabateau2.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour/Bonsoir, non, merci.

 

Edit : Voila le vrai RP logique de la mort pour le moment, et les conditions d'acceptation :

 

1er Bateau test envoyé par les Erudits de New-Providence ( voir le RP de la ville ) qui a créer une faille suite a un fail calcul > explication du pourquoi et du comment le bateau est sous terre.

 

Lave remplacé par de l'eau + Netherack remplacé par de la Stone. > Plus besoin d'expliquer pourquoi y'a un nether ici

 

> Plus de problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mer pourquoi t'es Torcubain Tifoux ? >.<

 

*se rappelle d'une soirée où, quelque peu émechée, elle avait accepté sa candidature contre une carte pokémon et un malabar*

 

Euh soit, oublions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voici la liste des ressources du bateau, très généreusement réalisée par Virheit (un grand merci à lui !) :

 

[barrer]obsidian: 27 blocs[/barrer]

[barrer]poudre redstone: 37 blocs[/barrer]

[barrer]levier: 4 blocs[/barrer]

[barrer]Repeater: 7 blocs[/barrer]

[barrer]dalles de bois (classique): 6stacks[/barrer]

[barrer]planches de bois (classique): 31,5 stacks[/barrer]

[barrer]barrière de bois (classique): 27 stacks[/barrer]

[barrer]barrière bois sapin: 1,5 stack[/barrer]

[barrer]pressure plate: 4 blocs[/barrer]

[barrer]trappes: 2,5 stacks[/barrer]

[barrer]laine noire: 9,5 stacks[/barrer]

[barrer]portes: 10 blocs[/barrer]

[barrer]stone brick: 3 stacks[/barrer]

[barrer]escalier stone brick: 22 blocs[/barrer]

[barrer]dalle stone brick: 19 blocs[/barrer]

[barrer]cobble: 36 blocs[/barrer]

[barrer]escalier cobble: 8 blocs[/barrer]

[barrer]stone: 20 blocs[/barrer]

[barrer]crâne: 1 bloc[/barrer]

[barrer]échelles: 28 blocs[/barrer]

[barrer]torches: 2,5 stacks[/barrer]

[barrer]planches de bois de jungle: 9 stacks[/barrer]

[barrer]bûche de jungle: 14 stacks[/barrer]

[barrer]planches bois de sapins: 50 blocs[/barrer]

[barrer]bûche sapins: 6 blocs[/barrer]

[barrer]bûche bois (classique): 49 blocs[/barrer]

[barrer]escalier bois (classique): 5,5 stacks[/barrer]

[barrer]supports muraux en fer: 4 blocs[/barrer]

[barrer]vitre: 21 blocs[/barrer]

[barrer]nether brick: 27 blocs[/barrer]

[barrer]escalier nether brick: 51 blocs[/barrer]

[barrer]chaînes: 43 blocs[/barrer]

 

 

Note : ne posez pas de question si des blocs vous paraissent incongrus, merci :]

 

 

EDIT : Les matériaux rassemblés derrière le crâne pour ce projet ont été rayés de la liste.

 

EDIT 2 : Construction du navire terminée ! YAAAAAR !!! Bravo à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...