Jump to content

[Refusé][Joaillier] Ben & Co


benmarmar
 Share

Recommended Posts

Spécialisation : Joaillier

Nom de l'échoppe : Ben & Co

Localisation : Aégis

 

 

Présentation générale :

 

 

[justify]Je me présente donc encore. Mon prénom est Benoit, j’ai actuellement 17 ans (j’aurai 18 ans au mois de juin). J’habite en région Rhône-Alpes, à environ une heure de Lyon. Je termine mon année de terminale et j’espère intégrer une classe préparatoire l’année prochaine. Je suis passionné par les sciences, tout ce qui concerne l’espace et l’aéronautique. Je fais également du piano, activité que je pratique depuis maintenant 11 ans au conservatoire. De plus, je pratique du self défense depuis 2 ans à raison de deux fois par semaines.

Je joue beaucoup à de multiples jeux vidéo, tel que Kerbal Space Program, Call of Duty, Team Fortress 2, Starcraft 2 et bien entendu Minecraft dont le serveur Minefield ;)

Et sur minecraft, mon plaisir est de créer des circuits redstone, des bâtiments, de gigantesques monuments. De plus, j’aime beaucoup miner pour avoir les ressources nécessaires pour construire.[/justify]

 

 

Présentation In-Game :

 

 

[justify]Je suis joaillier citoyen comme le prouve mes candidatures passées :[/justify]

 

:ironbock: Candidature Villageoise : http://www.minefield.fr/forum/post416529.html?hilit=benmarmar#p416529

:goldblock:Candidature Citoyenne : http://www.minefield.fr/forum/citoyens/demande-grade-citoyen-benmarmar-t61635.html?hilit=benmarmar

 

[justify]Je suis sur le serveur depuis bientôt plus d’un an et demi, avec mon ami Squirkiz. Nous avions au départ juste voulu nous installer sur ce serveur, avec une « auberge » sur Stendel. Nous étions loin de nous imaginer que plus d’un an après, une ville se trouverai à cet emplacement. Ainsi, nous avions juste une maison, ou nous vivions à deux. C’est après quelques semaines que nous avions fini pour poster une demande de projet pour la création d’une ville : Aégis. Ce fut qu’après de long mois d’attentes que la demande fut acceptée. Nous commencions donc les travaux, vite rejoins par deux autres piliers de la ville : Dieuxx621 et carlyto. C’est avec eux qu’Aégis fut construite. On avait commencé par la place d’Aégis, puis la mairie, et de constructions en constructions, Aégis s’étendait. D’autres joueurs clés, tel que Devilixxxel ou Nopso ont également beaucoup aidé notre projet.

En outre, je commençais à faire la connaissance d’autres joueurs, comme pierreluigi, guilbaultmaxime et même Gung_oh_guns. Voulant intégrer la communauté Azuréenne, je fis donc une candidature, en même temps que Dieuxx621, qui lui aussi avait l’idée de rejoindre ce projet.

J’ai également participé à de nombreux évents, comme les célèbres Ate Bits, ou même au premier MGT en tant que spectateur. J’ai vu les trois ans d’Azur, et le magnifique feu d’artifice que nous avait fait profiter cette ville.

Hélas, fin décembre dernier, je me suis arrêté de jouer, pour des raisons personnelles pour une période de 3 mois. Mais je suis redevenu actif, et ce depuis fin mars dernier. J’avais donc participé au MGT, pour « fêter » mon retour en tant que candidat libre. Grâce aux 11 ans de cours de piano, je pu faire profiter à tous les musiques que j’avais appris à jouer au conservatoire. J’ai réussi à remporter le premier prix, me motivant davantage. J’ai commencé plus récemment une ferme dans le monde de Nimps.[/justify]

 

Quelques screens d’Aégis :

 

GroteFoto-YT7ZPNPK.jpg

La place et la mairie d'Aégis.

 

GroteFoto-PMD8VAPN.jpg

La grande et fabuleuse Arche d'Aégis à gauche et l'ancienne tour du parc à droite.

 

GroteFoto-3MY6PHHM.jpg

Ma maison sur Aégis.

 

 

 

L’échoppe Aégissienne :

 

 

[justify]Mon échoppe se situera donc dans la ville d’Aégis. En effet, il s’agit de la ville que j’ai bâtit avec Squirkiz et il est donc normal de mettre mon shop dans cette ville. En outre, cette localisation me permettra de mieux « surveillé » mon shop, qui sera à quelques blocs de mon habitation sur Aégis.

Mes prix seront plus ou moins celle de la corporation joaillière :http://www.minefield.fr/forum/les-corporations-minefieldiennes-f895/corporation-joailliere-mineur-t51431.html[/justify]

 

Quelques Screens :

 

GroteFoto-OQCAA6DE.jpg

Emplacement du Shop dans Aégis.

 

GroteFoto-RWGB8CL4.jpg

Shop actuel et vide.

 

GroteFoto-W7RQL4KL.jpg

Shop une fois meublé.

 

 

 

Mes motivations :

 

 

[justify]En premier lieu, il s’agit d’avoir un métier qui me rapportera un salaire. Ce n’est pas juste le fait de gagner des Pas qui me motive, c’est plutôt le fait qu’avec ces Pas, je pourrai au mieux aider Aégis, et d’autres communauté. Pouvoir poser des panneaux commerçants, pour des dons par exemple, ou même pouvoir participer aux marchés.

 

Ensuite, il s’agit de m’intégrer dans une communauté relativement fermé de commerçant, lié pour beaucoup d’entre eux par des corporations. Le fait d’être commerçant permet également de faire beaucoup de relations sur minefield, relations de « buisness » certes, mais qui permettent de profiter au mieux de la communauté de Minefield.

 

De plus, il s’agit d’une motivation venu d’Aégis. En effet, tous mes amis « proches » sur Minefield deviennent ou veulent devenir commerçant. Je pourrai ainsi aider mes confrères et même monter avec eux une corporation.

 

Pour terminer, il s’agit donc de me faire un nom sur minefield avec mes amis. Pouvoir participer activement à l’économie du serveur, et pouvoir crée des bâtiments tous plus beau les uns que les autres.[/justify]

 

 

:book: Le Role-Play : :book:

 

 

 

Chapitre Premier :

(Rappel du Premier Chapitre.)

 

 

 

[justify]Me voilà grand, sage et courageux. Je ne sais pas encore où je vais, mais je pars. L'hiver fut long, et j’eus le temps de me préparer. Il est temps de partir, je suis prêt ! Ainsi commence mon long périple, qui sera sans doute ma plus grande aventure, sans parler des merveilles que je risque de croiser.

 

Le soleil n'est pas encore levé, j’aperçois encore la constellation du Creeper dans le ciel. Serait-ce un signe ? Je ne sais pas, mais ce n'est point grave, je partirais, et cela même si mon compagnon ne viens pas. Il se prépare encore, chez lui. Nous devons partir ensemble, aux premières lueurs de lumière. Nous avons plus ou moins le même âge, et surtout, le même désir de partir, et découvrir de grands espaces encore inexplorés ! Lui et moi avons discuté longuement sur ce voyage. Nous irons en direction du Nord, afin d'avoir constamment l'étoile du Nord face à nous, et nous partirons à pied, les chevaux étant trop cher pour de pauvres aventuriers comme nous.

 

Stendel commence à peine à se lever, et nous sommes déjà partis. Cela fait déjà trente et une minutes que nous sommes en route, et nous rencontrons déjà notre premier périple. En effet, le pont qui se trouvait là fut détruit durant l'hiver, bloquant ainsi l'accès à l'autre côté de la rive. Nous décidons donc de prendre un petit chemin à notre gauche, qui longeait la rivière. Peut-être rencontrerons-nous un autre pont, ou même une barque, afin de pouvoir traverser le flux d'eau. Plus nous continuions, plus le chemin devenait étroit, et s'enfonçait de plus en plus dans la forêt. Puis, nous vînmes une auberge. Il commençait à faire nuit, et l'astre solaire s'enfonçait toujours plus profondément à l'horizon. Nous rentrons donc, demandons des lits. On nous présente donc nos chambres. Elles sont petites, mais confortables. Je me couche, et ferme mes yeux doucement, rêvant des aventures du jour.

 

Je me lève, m'habille, me prépare pour repartir. Le tavernier était déjà lever depuis une heure, et servait quelques clients qui étaient présent. Je demande donc une petite boisson avant la route : je demande une bière. Je pense que c'est la meilleure bière que j'eus l'occasion de boire. Mon compagnon, qui est déjà là, à lui aussi demander une bière, sans doute est-ce la boisson favorite des Stendeliens ? Le temps de terminer ma bière, mon ami regarde la carte qui était étalé sur le comptoir, et me présente une route, qui ne va pas vers le Nord, mais vers l'Ouest. Je savais que ces contrées était dangereuses, et que peu d'aventuriers eu l'occasion d'y aller, à cause du tunnel qui en était le seul accès, mais qui était aussi toujours bloqué. Je le regarde, puis je demande au Tavernier s’il savait si l'état du tunnel nous permettrait de passer. Il ne me donne aucune réponse, il hoche juste la tête. Pour moi, c'est un oui. Nous repartons donc de pied ferme, et nous reprenons la route.

 

Je pense qu'il plut ici, en effet, l'herbe est toute humide. Sans doute est-ce la rosée du matin, mais peu importe, nous marchons à allure vive. Cela fait deux heures que nous marchons alors que nous rencontrons le fameux tunnel. Bonne nouvelle, il est ouvert ! Nous le traversons, et là, je vois un paysage magnifique, protégé et vierge de toutes constructions ! Les grands espaces de l'Ouest nous étaient offert ! La seule trace humaine était le chemin. D'après les historiens, ce chemin fut construit par une civilisation ancienne, qui disparue mystérieusement. Nous marchons, chantons, tout en contemplant le paysage. Subitement, j'arrête la marche, tout en retenant mon compagnon. En effet, j'avais vu un Creeper qui marchait en plein milieu du chemin. Je sors mon épée, et blesse le monstre. C'est mon ami qui donne le coup de grâce. Heureusement qu'il ne nous avait pas vu. Nombreux sont les aventuriers mort du à l'explosion de ces bêtes avide de poudre noir et TNT. Après être sûr de la mort du Creeper, nous continuons. On arrive dans une désert, et nous voyons une immense muraille qui se dresse devant nous. Impressionné, nous la regardons, tout en rêvant des temps où elle fut érigée. Mais le chemin était encore long, nous reprenions donc la marche.

 

Fatigués et épuisés, nous nous abritons dans une caverne. Il s'agira de la place de la futur maison.

[/justify]

 

Chapitre Deuxième :

(Rappel du Chapitre Deuxième)

 

 

 

[justify]Il fait jour dehors, mais quelques monstres rôdes toujours, et nous restons donc à l’abri. Nous avions apporté quelques planches de bois, que nous faisons bruler pour nous réchauffer et cuire de la viande que nous avions conservé avec nous. Nous avons faim, et sommes donc impatient de manger. Soudain, un bruit assourdissant. Mon ami part en direction du son, afin de découvrir l’origine de celui-ci. Il s’agit d’une chute d’arbre qui s’était effondré au sol, broche de la grotte. Un phénomène de résonnance avait amplifié le son pour qu’il nous paraisse plus fort de ce qu’il n’était en réalité. Cet évènement oublié, et la viande cuite, nous mangeons avant de repartir, et continuer nos aventures.

 

Cela fait déjà une heure que nous marchons, quand nous vîmes un tunnel. Il s’agissait du même que l’on avait emprunté la veille. Nous avons donc perdu deux heures de marches … Heureusement que ce paysage magnifique et sublime nous captive et nous fait oublier la colère du à cette erreur de lecture de la boussole. En fait, on s’accuse mutuellement de la faute. En effet, il m’avait indiqué la direction à suivre, et de cela, j’ai montré le chemin qu’il fallait prendre. Je n’ai pas pu faire d’erreur pour le choix de chemin, c’est lui qui m’a indiqué la mauvaise direction. Lui, il affirme le contraire …

 

Cette dispute se termine quant au bord du chemin, nous trouvons une pioche en fer. Je la prends, la range, et nous continuons à avancer. Plus loin, on trouve l’entrée d’une mine qui avait l’air petite. On s’aventure à l’intérieur, mais surgit de nulle part une chauve-souris. Cela nous surprend tellement que je fais un faux mouvement, et tomber sur un des piliers en bois qui soutiennent l’entrée de la mine. Celle-ci se brise et nous nous retrouvons bloqués dans la mine. On commence à creuser avec la pioche ramassé plus tôt mais il semble que l’entrée soit faite d’une matière trop solide pour la pioche qui s’use malgré le fait qu’elle ne soit d’aucune utilisé maintenant. On décide donc de s’aventurer plus profond dans cette mine, qui fort heureusement pour nous, est allumé par des lampes. Plus on marche, plus nous allons profondément, et plus la chaleur augmente. On se croirait dans le four à pain que nous avions tout deux construit plus jeune.

 

On se demande, en regardant la longueur du tunnel, combien de temps ont mis les mineurs pour le creuser. Il est profond, large, et laisse à penser qu’il n’a pas été construit dans un but de récolter des minerais. En effet, on passe devant de l’or, du fer et même des diamants ! On ne comprend pas, ils creuser mais ils ne récoltent rien, cela n’est pas logique. On continu à marcher lorsque nous commençons à entendre au loin des voix. On se fait de plus en plus discret, au fur et à mesure que nous nous rapprochons de la source du bruit. Le tunnel tourne à droite, et le bout est bloqué par une porte rouillée, qui risquerai de faire du bruit si nous l’ouvrons. En effet, nous ne sommes pas censés être ici, et les voix parlent d’un sujet qui nous semble être une menace. En fait, ils parlent des vols qu’ils auraient effectués la veille. On distingue trois voix différentes, mais une quatrième se rajoute dans le tas. Celle-ci bouleverse tout, car la personne cri « nous l’avons trouvé, nous l’avons trouvé ! ». Qu’ont pu-t-ils trouvés ? Un objet peut-il avoir plus de valeur que du diamant, au point de le laisser sans le ramasser ? Tant de questions sans réponses.[/justify]

 

 

Chapitre Troisième :

(Rappel du Chapitre Troisième.)

 

 

 

[justify]Une petite trappe sur le côté de la porte nous permettait de voir la scène. Tous avaient des vêtements usés, malgré les bijoux qu’ils portaient … sans doute volés. « Le mage noir va être content, il va enfin pouvoir étendre son pouvoir. » dit l’un des mineur. Le mage noir était connu dans la région pour user de sa magie à mauvais escient. Il vol, pille et tue pour sa fortune personnel. Mais ce qu’il désir avant tout, c’est apparemment le pouvoir. Ils partent tous encore plus profondément dans la mine, on profite du fait qu’ils soient loin pour ouvrir la porte qui grince comme du tonnerre. On les suit, discrètement. Il ne s’agit absolument pas de nos affaires, mais on ne peut pas sortir de la mine car l’entrée est bloquée, et notre âme d’aventurier nous pousse à en savoir plus. Soudainement, le calme absolu.

 

On s’avance toujours plus lorsque nous voyons un portal noirâtre. On pense qu’ils sont allés devant. N’ayant pas d’autres chemins, on le prend. On atterri dans un monde étrange, avec plein d’homme noir, très grands. Une grosse boule de feu au loin nous attire et nous nous en reprochons pour en savoir plus. Un énorme dragon gît à terre tandis que le sorcier absorbe une auras qui se manifeste autour de lui. Il a l’air de devenir de plus en plus confiant, et sa voix devient de plus en plus grave. Sans faire exprès, je perds l’équilibre et tombe à terre. Tout le monde me regarde, le sorcier remarque notre présence. « Attrapez-les ». Les bandits nous assomment et nous nous retrouvons ligotés dans un cachot.

 

La bonne nouvelle est que nous sommes sortis de la mine, à en juger la paysage que nous apercevons à travers une petite ouverture. On se regarde. On connait le sort de ceux qui ont connu le mage noir d’un peu trop proche. Subitement, des cris retentissent. Un combat s’engage alors, à en juger aux différents bruits émis. D’un coup, le silence, et la porte s’ouvre. Nous sommes mort me dis-je. Ce n’était ni le mage, ni un des bandits qui ouvrait la porte, mais d’un inconnu. Il nous libère et nous pouvons donc repartir.

 

« C’est trop d’aventure » dis mon ami. Il a raison, sans doute nous sommes trop jeunes pour cela. Nous reprenons le chemin, en direction de la maison. Je pense qu’on s’est encore trompé de direction …. Mais nous voyons une muraille gigantesque. Plus nous nous rapprochons, plus elle parait titanesque. Il s’agit d’une immense ville. Nous logeons donc une nuit dans une auberge juste à l’extérieur des murailles.

 

On se réveille le lendemain dès l’aube, et nous partons aussitôt. Je crie : « On rentre chez nous cette fois ci ». Une vieille personne rigole, nous regarde et nous dit : « Si j’avais abandonné aussi tôt, je n’aurais rien fait de ma vie ! ». On ne sait pas qui il est, mais cela me donne envie de continuer. Plus jamais je ne le reverrai.

[/justify]

 

Chapitre Quatrième :

 

 

[justify]Je suis toujours sous le choc. L’inconnu qui nous a sauvé, et le mage alors ! Tout ce qui s’était passé dans le tunnel m’empêchait de réfléchir à autre chose. Et tandis que nous continuons notre route, nous apercevons de la fumer au loin. On se mit donc à courir à vive allure. Il s’agit d’une ville en proie aux flammes, avec des bâtiments en cendre, et le tout devant nos yeux. Au loin, on aperçoit une personne, vêtu de noir, qui s’enfuit vers la forêt qui se situe à notre droite. Un choix s’offre donc à nous, on va aider les possibles survivants de l’incendie, ou on poursuit cet étrange personnage. On se mit d’accord, mon ami aide les villageois encore piégé dans le brasier, et je poursuis l’individu qui se dirigeait vers la forêt. Je commence à courir, vite, très vite. Je pénètre dans la forêt, il commence à faire sombre, à cause du feuillage des arbres qui cache les rayons lumineux du Soleil. Je ne réfléchis pas, et j’avance.

 

 

Je ne vois maintenant quasiment plus rien. Je me dirige seulement à l’aide du bruit que fait l’homme vêtu de noir. De qui s’agit-il, pourquoi s’enfuit-il par-là ? Les bruits s’arrêtent. Je suis perdu, seul, et dans un noir complet. Je prends donc une torche que j’avais gardée dans mon sac. Je l’allume et commence donc à explorer les alentours. Je manque plusieurs fois de trébucher sur les racines des arbres. J’ai l’impression qu’on m’observe. Je sens également de la magie noir dans l’air. L’ambiance est malsaine et obscure. Je ne sais pas dans quoi je m’avance. Je ne panique pas, mais je ne suis pas rassuré. Soudain, je sens une douleur à l’arrière du crâne, puis je ne vois plus rien.

 

 

J’ouvre légèrement les paupières. J’ai énormément mal à la tête. Je me rends soudain compte que l’on m’a attaché à une chaise. Je suis assis, et je ne sais même pas où je suis. Je suis seul dans une pièce, avec une porte à priori fermé à clé. Je me balance, mais rien n’y fait, la chaise est attaché au sol à l’aide de solides liens. J’entends du bruit venant de l’extérieur. Peut-être mon ravisseur, ou une autre victime. Les bruits s’intensifient, ils se rapprochent. La porte s’ouvre en grand, et je vois un homme grand, plus de deux mètre, qui a l’air fort, et avec des cheveux bruns, qui me regarde droit dans les yeux. Il s’avance vers moi. Subitement, il me demande avec un ton grave et profond : « Pourquoi m’as-tu suivi ? ». Je n’ai même pas le temps de répondre qu’il me demande : « Que me voulez-vous, vous autre mages noirs ? ». Je lui réponds que je ne suis pas un mage noir, et que je l’ai suivi car je croyais qu’il avait un rapport avec la ville en feu.

 

 

« Ils sont à ma recherche. Ils ont incendié la ville pour me retrouver. Ici nous sommes en sécurité, mais il ne faut pas rester trop longtemps. » . Je ne savais pas si je pouvais le croire, mais en attendant, j’étais toujours attaché à la chaise. Je lui demande s’il peut me détacher, et quel est cette histoire de mage noir. Il me répond : « Prouve moi que tu n’es pas un mage noir ! ». Je lui dis que si j’étais un mage noir, je me serais déjà détacher à l’aide de mes pouvoirs. J’ajoute aussi que mon ami est allé en ville afin d’aider les victimes. Il me dit : « Ton ami est déjà mort, je suis désoler, je ne peux plus rien pour lui. Je veux bien te détacher, mais si tu veux survivre, il faut me suivre ». Je le supplie de sauver mon ami, demande qu’il accepte à une condition, que je l’écoute à la lettre près. On part donc en direction de la ville, enfin je crois. Je ne vois rien, mais lui a l’air de se repérer plutôt facilement. Je vois subitement la lumière, et maintenant, l’horrible paysage de la ville en feu. Je vois également des trainer noir dans le ciel. Au loin, je l’aperçois, en train de combattre contre un brigand. Je cours vers lui, lorsque d’un coup, un éclair part de derrière moi et met instantanément à terre le malfrat. Je crie à mon ami : « Viens vite, tu n’es pas en sécurité là-bas ! ». Il se tourne vers moi, et commence à courir vers moi. Une des trainé noir se tourne est fonce droit vers nous. Il s’agit peut-être d’un mage noir. L’inconnu vêtu de noir cours vers nous, et nous nous retrouvons soudainement dans une grotte resplendissante. Les pierres précieuses qui recouvrent les parois montrent qu’il s’agit d’une galerie en exploitation. On avance dans cette galerie. Au bout, il y a une porte. L’inconnu l’ouvre et nous voyons plein de personnes, qui ont tous l’air aussi fort que lui. Il se met d’ailleurs à crier : « J’ai trouvé de nouvelles recru ! ». La suite, je te l’expliquerai plus tard, car elle importe peu dans mon histoire pour l’instant.

 

 

Voilà comment nous nous sommes retrouvés dans le camp des mages blancs. Quelques jours plus tard, on me demande en quoi je pouvais aider les autres. J’avais déjà l’expérience de la pierre, et je pu donc fournir à tous des joyaux pour tous les soldats et les bâtons des mages. Il s’agissait d’une véritable ville souterraine, dans laquelle moi et mon ami avons pu commencer un véritable commerce avec les pierres pour mon ami, et les joyaux pour moi-même.

 

 

C’est ce commerce qui fut le début de mon affaire. J’ai installé des commerces un peu partout dans le royaume. Les joyaux et la porcelaine permettent de meublé avec richesse les habitations. C’est aussi grâce au commerce que j’ai commencé dans cette ville souterraine que j’ai eu avec brio ma licence qui m’a permis de construire toutes ces échoppes. Aujourd’hui, avec mon ami, et d’autres, nous nous aidons mutuellement. Mon ami me fournit les pierres précieuses, je les travaille, les polies et multiplie leur prix ainsi que leur éclat. Ensuite, je les passes à un autre ami qui lui crée des armes et des outils avec ces pierres.[/justify]

 

 

Remerciements :

 

 

[justify]Je commence donc par remercier Squirkiz, ami IRL, que je connais maintenant depuis 3 ans. Sans lui, je ne serais sans doute pas la aujourd’hui pour poster cette candidature. On se comprend, on rigole beaucoup ensemble, on ne partage pas toujours le même point de vue, mais on trouve toujours rapidement un compromis et on oublie tout de suite après nos mésaventures [barrer]autour d’une bière[/barrer]. :D

Ensuite, je remercie Dieuxx621 pour toutes les heures passés à rigoler sur mumble et In-Game. 1 an qu’il me supporte (un miracle). On joue à d’autres jeux ensemble, et on est toujours sur la même longueur d’onde. Première personne (autre que Squirkiz) que je connais sur Minefield. :)

Viens après carlyto. Toujours sérieux, régulier, convivial. ;) Il est un excellent architecte, il a un don pour l’organisation de l’espace. Il a construit ma fabuleuse maison à Aégis ! Il s’agit d’un des joueurs les plus motivé du serveur que je connaisse.

Devilixxxel, tu es revenu il y a pas longtemps (comme moi ;) ), et je suis très heureux de pouvoir de reparler à nouveau. Très joyeux, il a de très bons goûts musicaux et nous amuse toujours sur le mumble.

Je remercie également pierre_luigi, guilbaultmaxime, Gung_oh_guns et Anubis. En même temps tridenti, azuréen et j’en passe, ils m’ont fait découvrir un nouvel univers de Minefield.

Je remercie également tous les autres qui passent sur mumble, et qui mettent de l’ambiance sur le channel d’Aégis.[/justify]

 

Merci d’avoir lu cette candidature, cordialement,

Benmarmar, co-fondateur d’Aégis.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour/Bonsoir,

 

Aujourd'hui comme première chose que je compte faire sur le forum, je tiens à soutenir mon ami Benmarmar, ce que toute personnes l'ayant croisé in-game ou mumble s'empressera de faire je pense !

 

Benmarmar est plus qu'un joueur pour moi, c'est un ami, je me devais donc en l’occurrence me faire un devoir de le soutenir dans sa quête de son [C]. Benmarmar est une personne trés sympathique, n'hésitant pas à rigoler dès qu'il en a l'occasion mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas quelqu'un de sérieux. Benmarmar à toujours su s'investir dans tous les projets qui se sont offert à lui et quant il le fait c'est à fond. Je ne doute pas une seconde qu'il mettra le même acharnement pour faire tourner son commerce. De plus Ben connait pas mal de monde et il saura jouer de ses relations afin de s’installer très rapidement partout dans le royaume de Stendel.

 

Pour résumer si Benmarmar ne devient pas Commerçant, je pense que ce sera une perte pour la corporation des Joaillier car Benmarmar est quelqu'un d'exceptionnel et je pense qu'il va apporter un renouveau, un second souffle au joaillier !

 

En Bref un grand +1 pour toi l'ami 8-)

Link to comment
Share on other sites

Coucou tout le monde, il fallait absolument que je vienne soutenir notre Benmarmar Aégissien national.

 

Pourquoi? Et bien premièrement car cette personne est absolument adorable, drôle, sympathique mais aussi travailleuse quand il faut l'être, benmarmar est un joueur que beaucoup de monde connaît sur Minefield. Grand point positif pour lui s'il veut plus tard ouvrir ses shops dans les différents projets.

 

Deuxièmement, car je ne doute pas qu'il mette la main à la patte pour remplir ses shops et tenir son activité commerciale dans le vert, benmarmar est un joueur social certes mais il ne perdra jamais le nord lorsqu'il faudra marchander et faire face à la rude concurrence du commerce Minefieldien. Il s'investira à fond dans son commerce afin de faire fructifier sa besace qu'il pourra réinvestir dans Aégis comme il nous l'a dit. En effet Aégis est son projet qu'il a co-créer avec l'aide de son ami Squirkiz.

 

Enfin, je soutiens cette personne car plus personnellement il est devenu un ami à part entière, il m'a aidé plusieurs fois in game, et c'est bien sûr pour moi un plaisir de venir le soutenir dans toutes ses démarches et demandes diverses.

 

Benmarmar, je te soutiens plus qu'à croiser les doigts!

 

 

Carlyto, baron de Glindel et gardien du patrimoine d'Aégis.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Ta candidature dispose de trop peu de soutiens pour que je puisse la valider en l'état. Je te demanderais donc de revoir ce point sous un mois maximum et je réexaminerai ta candidature à ce moment là.

 

Yann.

Link to comment
Share on other sites

Ben est un joueur formidable, gentil, marrant, bref un super joueur ;D

 

Super impliqué dans la vie de son projet, et en plus il fait des events cool tout les soirs ! Alors si il est aussi impliqué dans son affaire que ce qu'il est actuellement, ben fera un excellent commerçant, et en plus cela fera un nouveau joaillier :D

 

+1 !

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Comment ai-je pu oublier de t'accorder mon soutient ? ;o

 

Donc voilà, Benmarmar est un joueur très sympathique que j'ai appris à connaître grâce à Squirkiz. Malgré sa légère absence sur le serveur en ce moment, il a fait beaucoup de belles choses en compagnie de tout les Aégissiens sur Aégis, son projet. Il est toujours disponible quand on a besoin de lui. Je suis sûr qu'il fera un très bon commerçant Joaillier. C'est donc pour cela que je lui accorde mon +1.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour/Bonsoir!

Recalé!! nan nan hors de questions tu as fait une candidature qui envoie du peps, et même si je ne t'ai croisé que rarement sur mumble je viens te donner mon soutien parce que voilà, il n'y a pas de raison pour être gentille (surtout que pour moi ça change...). Donc venons en au fait, j'ai apprécié ta candidature, j'aime bien ta présentation qui est claire et aérée. De plus j'aime bien la suite de ton histoire qui franchement a bien démarrée et continue de plus belle. Bref tu es un ami à Squirkiz alors je te considère comme un ami ^^... comme ça tout le monde est amis avec tout le monde :D c'est super !!! ah c'est cool pleins de poteaux!! :D

je sais pas si tu es drôle, sympathique :o [barrer]aucune fichue idée mais ça peut changer hihi bref[/barrer]x)

+1 pour toi et j'espère que tu vas avoir ce grade parce que tu le mérites :).

A plus IG et mumble ;)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour gouverneurs des terres de stendel,

Je viens aujourd'hui offrir mon soutien a se citoyen prénommé benmarmar , joueur pour le moins confirmé mais aussi blagueur confirmé !

 

Benmarmar est un joueur fort sympathique qui aide énormément sont projet a avancé , pour preuve je ne peux donner la passation de pouvoir qu'il a fait avec squirkiz quand il a fait une pause .

 

Ben est aussi un joueur sur qui on peut comté et qui a bel et bien la tête sur les épaules , en plus d'être un super blagueur c'est un formidable ami que je ne lâcherais pour rien au monde.

 

Je confirme donc mon soutien a benmarmar !

Link to comment
Share on other sites

Chers gouverneurs !

 

Je viens apporter mon soutient à Ben dans sa volonté de rejoindre le rang des capitalistes avec l'obtention de la licence commerçante. C'est un joueur très sympathique disponible et actif, deux qualités indispensables lorsque l'on veut tenir un commerce sur Minefield. C'est pourquoi je viens plussoyer ce joueur aujourd'hui car je pense qu'il mérite ce nouveau statut.

 

De plus, un nouveau commerçant dans la communauté de Nouvelle-Azur serait plus que bienvenue.

 

Un gros +1 !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je ne peux malheureusement pas donner suite à ta candidature en l'état, faute de suffisamment de soutiens. Par ailleurs, ta faible activité en jeu ne joue pas en ta faveur.

 

En espérant te lire à nouveau dans une candidature revue, je te souhaite un bon jeu.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...