Jump to content
Sign in to follow this  
TheDarkDrakula

[Accepté][Candidature Citoyen ]◄ TheDarkDrakula►

Recommended Posts

Bonjour

k67i.png

 

Ma Présentation: post435733.html?hilit=TheDarkDrakula#p435733

Ma candidature villageois: villageois-f968/thedarkdrakula-t63558.html

Ma candidature Namnet: archives-f893/candidature-thedrakdrakula-t58944.html

Ma candidature Honeorit: bureau-recrutement-des-projets-f1081/thedarkdrakula-t64390.html

 

Je voudrais devenir Citoyen

 

 

:pumpkinon: Ma Présentation IRL :pumpkin:

Je m'appelle Taran, j'ai 15 ans, je suis Breton et je parle breton, je vis non loin de Brest, j'aime me promener dans la nature. J’aime observer donc, ce qui fait que j'ai plein d'idées de choses que j'aimerais faire dans Minecraft. J'aime aussi la nourriture bretonne, les crêpes, le kig ha farz et le beurre salé. Je joue à d'autres jeux. Je suis intéressé par l'architecture. Je joue à d’autres jeux de tous les genres: Tropico4, Devil My Cry, Super Meat Boy ...

 

 

:pick: Mon Parcoure :pick:

Depuis j'ai construit une place et les plans de l'académie Namnet. J'ai aidé à construire le King's And Revenge. Je suis devenu conseiller de Namnis et je suis devenu Honeorit.

Sur Nimps j'ais aussi construit un machine à bubble gum comme maison.

 

:furnace: Ma Maison Namnis:

 

k67i.png

o262.png

vm1k.png

 

 

 

 

:pick: Namnis:

 

06by.png

bjgh.png

5l86.png

q40h.png

voxr.png

90et.png

oi16.png

hhp4.png

ktkd.png

3a96.png

inxz.png

50fv.png

w3wq.png

 

 

:furnace: Ma Maison Varn-Zharr:

 

 

 

:pick: Varn-Zharr:

 

6dip.png

6vf9.png

tx0n.png

 

 

 

:diamond: Shop de Yanniches a Varn-Zharr que j'ais construis:

 

7aax.png

 

 

:cookie: Mon Sapin(concours de Sapin):

 

dk3x.png

etgb.png

1qod.png

 

 

:sword: Mes Motivations :sword:

Mes motivations sont le fait de pouvoir m’impliquer dans l'économie du serveur en prenant un métier de craft, je pensais à joaillier. C’est aussi d’aider Namnis, Honeor et Varn-Zharr. Ce qui me motive aussi c'est la possibilité de posséder une maison sur Stendel.

 

 

:axe: Ce Que Je Compte Faire :axe:

Ce que je compte faire c'est continuer à participer aux trois projets dont je fais partie. Je vais continuer à faire des constructions sur Nimps et peut-être faire mon propre projet.

 

:cookie: Mon RP :cookie:

 

Je fus Prince, j'allais devenir roi. Mais mon peuple fut massacré, Je dus donc abandonner cette destinée. Les ténèbres avaient envahi mes terres Je partis donc loin j'étais poursuivi sans arrêt. Je fus recueilli par un Dragon de sang. Il m’éduqua de bonne façon. Je partis une fois prêt. J'errai des mois avant d’arriver dans une ville. Je m’y intégrai, et rapidement je m’engageai dans l'armée pour la protection de celle-ci. Je la protégeai, elle et ses habitants. J'étais garde de nuit, je sautais de toit en toit, discrètement, je voyais tout mais je n'étais pas vu.

 

Me voilà, voilà la nuit, voilà notre union dans les ténèbres qui nous ont créés, moi au-dessus d'un toit et elle au-dessus de moi. Dans ces ténèbres, sur ce toit je domine la ville. D'un coup je me décide à continuer ma promenade nocturne. Je recule, je prends mon élan, je sprinte et je saute sur le toit suivant, je m'accroche aux ardoises qui dépassent, je monte doucement, sans un bruit, sans aucun souci. Sur ces toits le silence est maitre, telle la lune qui nous observe tous d'un air peu intéressé ; elle nous dévisage comme si nous étions insignifiants, elle a peut-être raison.

 

Je sors de mes pensées et je descends calmement dans la rue vide. La nuit nous sourit, ce calme m'apaise

La douceur de ce vent sur ma tête, le bonheur de cette lumière de lune reflétée sur les carreaux noirs et rouges des maisons. Cette immense plaisir se complète du vol magique de deux papillons de nuit, tel les plus belles danses ils se meuvent gracieusement dans le vent. Je continue à marcher droit devant moi entre les maisons en pierre et en bois, avec des poutres de sapin et des toits en ardoise.

 

Je continue. Mes pas m'emmènent entre les ravissantes maisons jusqu’au port. Là le calme de la nuit est cassé par la douceur du bruit des vagues. Comme un désert l'immense mer domine sur des lieues et des lieues.

Je passe dans le jardin face au théâtre. Dans la nuit je vois les arbres sombres qui bougent avec le vent ; plusieurs oiseaux de nuit sur les arbres guettent les insectes. En passant entre les haies je me retrouve face à la taverne où les derniers marins festoient.

Puis je me retrouve devant le bâtiment qui, sur une île, domine le port avec magnificence, un bâtiment dont j'avais créé les plans il y a longtemps, dans mes journées perdues. L'Académie, le lieu de tous les savoirs, un immense bâtiment s'éclaire à la lumière des lampes marche. Son toit en ardoise atteint une hauteur impressionnante. Il est soutenu par de nombreux piliers fixés aux murs.

Je continue mon chemin par la route qui traverse l'Académie. Je me retrouve à l'entrepôt de l’autre côté de l’île et au port de chargement.

Face à l'eau je peux admirer le plus beaux des navires, celui qui à lui-seul est la muraille du port. Sa taille est légendaire et n'a pas d'égale. Ses voiles rouges fixées sont aux mats d'une hauteur impressionnante, si hauts qu’ils percent les nuages.

 

Je reviens sur mes pas pour me retrouver dans le chantier naval où un bateau est en construction. L'odeur du bois se mélange à celle de la mer. Je saute de poutre en poutre pour joindre l'autre côté.

 

En faisant le tour je me retrouve devant l'église, j'entre par une porte dérobée. Le silence à l'intérieur est surprenant, la lumière des vitraux fait penser à des fantômes de citoyens d'une autre époque Je ressors doucement et calmement, comme pour ne pas déranger les âmes qui sommeillent en ces lieux.

 

Sur mon chemin je fais un détour vers l'arc de triomphe ; son arche centrale est éclairée par la douce lumière de la grande lune blanche. Les détails et les divers reliefs de cette immense construction montrent la grande puissance de cette cité.

 

Je continue ma marche solitaire en passant à côté de la grande muraille qui domine et protège la ville. Je monte dessus pour voir si rien n'atteint à la sérénité de la cité et de ses citoyens. Cette viles paisible a su se défendre de ses ennemis et de grandes armées, des combats qui avaient duré des années, sans trêve. Namnis survivait bien aux sièges grâce à son indépendance et à ses stocks de nourriture, même si très vite la bière manquait aux marins. Des expéditions avaient donc été prévues pour ramener directement par bateaux de la bière d'une autre ville paysanne nommée Honéor.

 

En pensant à ces batailles je me décidai a passer entre les deux casernes ou s'entrainent les guerriers de Namnis, les cavalier d'un côté et les archers de l'autre. Je m’avançai vers les chevaux qui dormaient au clair de lune sur la paille, ces animaux qui ont vu tant de sang, dont beaucoup des leurs sont morts aux combat.

 

Je me décide enfin à traverser le pont pour rejoindre le marché qui est dominé par la citadelle des rois. Le marché, si vivant le jour et si vide la nuit, est calme. Deux chats se promènent sur le toit des étals. Le marché qui est le paradis des couleurs et de la chaleur humaine le jour devient la nuit un endroit sombre et froid.

 

Pour continuer je monte l'immense escalier qui me mène à la citadelle royale, un des escaliers qui montent d’une façon vertigineuse et qui sont aussi une protection contre un armée qui voudrait attaquer la citadelle tout en haut. Les ennemis se retrouveraient épuisés face à une armée qui les attend.

 

Je fais face à l’impressionnante façade de la citadelle qui est dominée par l’immense montagne dans laquelle elle est construite. La plus grande montagne du pays monte à des hauteurs où l'homme ne peut aller, une hauteur où tout est gelé et où l’air manque terriblement. Souvent l'on ne voit pas le sommet à cause des nuages. La montagne est si haute que la glace qui se trouve à son sommet est la plus dure des pierres et ne fond jamais, même redescendue. Comme la lave, les fous qui ce risqueraient à la toucher se feraient gravement brûler.

 

J'entre dans la citadelle les gardes me font signe que rien d'anormal ne s’est produit. Je continue jusqu’à en-dessous du dôme fait de pierres et de matière précieuse, des rubis par millier. Je m'avance dans l'immense salle du trône, le trône du roi me fait face. Fait de rubis, de marbre et de bois précieux ce trône et l’une des plus belles reliques de ce monde. Aucun roi dans ce monde n’a de trône égal ou proche en valeur.

 

En sortant je fais un détour vers les archives impériales où tous les livres sont classés. On y trouve des informations sur toute personne vivant dans ce royaume, on y trouve tout sur tout, de la banale recette de cuisine à la stratégie miliaires, jusqu’aux romans d'aventure. On dit même qu'il y a plus de livres dans ces archive qu'il y a de brins d'herbe dans tout le royaume.

 

Je vais jusqu'à la salle du trésor quand j'entends un bruit de pièce qui tombe. Il ne doit pourtant y avoir personne dans la salle du trésor. La porte de la salle est entrouverte, de la lumière s'en échappe. Les garde étant censés protéger la salle aux coffres sont au sol. Je m'en approche pour voir s’ils sont toujours en vie. Ils ont été tués. J’entre dans la salle discrètement et je me cache derrière un tas de pièces. J'aperçois les voleurs qui ont abattu les gardes. Ils sont deux avec des sacs, ils les remplissent de tout ce qu’ils peuvent prendre, ils ne semblent ne pas se douter que je sois là. Je vois au sol deux de leurs amis morts, empalés par des épées. Ils ont du être abattus par des gardes. Les voleurs prennent tout ce qu’ils peuvent : des rubis, des diamants, des émeraudes, des jades, des saphirs et des citrines. Je les laisse en vie pour voir s’ils ont un complice qui les attend et voir par où ils sont passés.

 

D’un coup je les vois commencer à partir en laissant les cadavres de leurs amis sur place après avoir vérifiées qu’ils sont bien morts et leur avoir planté un sabre dans le cœur. Ils sortent par un tunnel qu'ils ont dû construire. Je les suis de loin. Ce tunnel ramène devant la muraille à l'intérieur de la cité. Les voleurs escaladent la muraille. Je continue à les suivre. Un de leurs amis les attend avec des chevaux. Il semble leur demander pourquoi il manque deux de leur compagnons. Leur ami semble triste.

 

Ils montent sur leurs chevaux et commencent à s'en aller. Je prends mon arc, je vise celui qui va le plus vite et qui est donc devant ses amis. Je me concentre, je sens le vent, j'observe leur avancée je tends la corde, je me prépare à tirer et je lâche la corde. La flèche perce le vent et va s'enfoncer dans le crâne du premier, il tombe et son cheval tombe, entraînant dans sa chute ses deux amis, qui se relèvent aussitôt. Je saute de la muraille sur un arbre, je saute sur l'arbre suivant, je passe d'arbre en arbre jusqu’aux deux amis qui s’étonnent de la mort de leur compagnon. Ils commencent à paniquer. J’arrive à eux je saute de l'arbre sur lequel j'étais arrivé. J’abats un premier voleur, l'autre me voit, il commence à fuir. Je saisis mon arc et une flèche, je tends la corde et je tire, transperçant le crâne du dernier voleur, sa cervelle chaude gicle.

 

J’enterre les cadavres et je prends les sacs de pierres précieuses. Je rentre à la citadelle, je remets les pierres précieuses à leur place. Je rentre à ma maison. Ce fut une nuit calme, comme d'habitude, sans grand désagrément.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

TDD, à peine sorti de sa candidature à la villégiature que déjà il fait sa candidature citoyenne!

 

Quasiment un des seuls qui ne laisse pas mourir Namnis (comparé à moi), il a un très bon talent d'architecte qu'on ne peut nier, et il est actif et travailleur!

 

Après toutes ces qualités citées au-dessus, TDD est un joueur qui mérite donc amplement ce grade de citoyen, et il en fera probablement très bon usage!

 

Bonne chance à toi! :D

 

Théau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

J'ai bien aimé ton RP, même si je doute grandement que tu en sois l'auteur vu l'écart stylistique entre ce dernier et celui de candidature villageoise, postée juste quelques mois avant. Néanmoins, félicitations pour ton nouveau grade.

Étant donné que tu n'avais pas choisi de métier encore, tu peux prendre celui de ton choix directement grâce à ton profil forum.

 

Bon jeu à toi, Citoyen TheDarkDrakula.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...