Jump to content

Chronique du chantier d'Ultharik


Recommended Posts

Chronique du chantier d'Ultharik (par @GeekOfFantastik)

I-Une attaque inattendue.

Ce terrain était très montagneux, des Creeper, une bonne dizaine, marchaient en groupe sur une colline, les gardes s'en méfiaient. Non loin d'eux, il y avait une sombre caverne. Les nains installèrent alors leurs avant-postes dans une plaine dégagée. Un avant-poste majeur, tout en bois et en chaume, fut installé près des chantiers. Il comportait de nombreux fours et coffres. Puis, servant de dépôt ou encore de cellier, le petit avant-poste de pierre fut installé par un certain Clint-Eastwood, ami des nains, et Geekoffantastik, un nain sous les ordres de ces Seigneurs. Les nains, pour survivre dans cette toundra gelée, avaient établi des élevages d'animaux et des cultures mais leur travail était menacé par les différents monstres peuplant ces contrées hostiles. La nuit, des animaux disparaissaient sans laisser de trace et la façade avant de l'avant-poste était trouée. Les Enderman et les creeper faisaient des ravages aux cultures, et donnaient du fil à retordre aux nains. Certains hérauts nains, connus pour leurs exploits d'aventure mais aussi de combat, se joignirent aux nains pour les aider : Janot, Darkléo, Nahes, Thorvhak, Alkkatraz et j'en passe beaucoup trop.

Le problème des monstres fut évoqué. Armés d'épées, de haches, de pioches et de pelles, nos multiples héros se lancèrent dans le combat, déchiquetant, coupant, décapitant tout ce qui leur paraissait louche. Le jour faiblissait et les squelettes, les araignées mais aussi les zombies sortirent de leurs cavernes sombres et humides.

Nos héros, au nombre de vingt-deux, se jetèrent dans la masse grouillante de bêtes. Mais un problème encore plus grave sortit des cavernes: des gobelins et des trolls surgissant des profondeurs de la terre, dérangés par les pioches fissurant la pierre. Une grande bataille allait commencer.

Les marées de Gobelins, de trolls puis de Nains se percutaient avec fracas sous le bruit de la tempête de neige qui s'accentuait de minutes en minutes. Toutes les forces naines étaient venues en aide au Gouverneur de Galianör, Lethargik. Galaoud, fondateur de Galianör, en était. Il menait avec lui une grande troupe de nains et quelques hérauts. Son très bon ami, Thorvald, le dirigeant de Garaz-Duk, se trouvait sur un poney à ses côtés. Il ne tarda pas à descendre de sa monture et à se mêler à la bataille. Les chants nains retentissaient dans toutes la vallée, les gobelins et trolls tapaient vulgairement sur des tambours de peau en criant, ils avançaient dans la bataille sans savoir pourquoi. Les nains, dirigés par Galaoud, prirent du terrain pour ensuite se détacher en groupe pour couvrir plus de surface. Une entrée pas plus grosse qu'un troll s'ouvrait aux vermines verdâtres qui s'y dirigeaient promptement, mais rien ne devait entrer ! Alors, Lethargik et son groupe partirent défendre la porte. Le sang ne tarda pas à couler.

Les nains se firent piéger par des gobelins montant les murs et piégeant le sol. Ils furent submerger, mais ils persistèrent et firent tournoyer leurs haches, tuant les gobelins passant à portée, épaulés par une vingtaine d'archers nains venus en renfort. Les os gobelins craquèrent sous le poids des assaillant nains, mais ceux-ci prirent quelque flèches d'une salves gobeline pas très précise. Galaoud décida alors de monter sur une corniche avec son équipe. Les trolls et gobelins prenant ça pour une fuite continuèrent leur chemin vers les portes. Cette technique n'avait pourtant rien d'une fuite, les nains reculaient pour mieux avancer en quelque sorte car une fois arrivés sur la corniche, ils sautèrent armes en mains, prirent les vermines au dépourvu en plein milieux de la "formation" gobeline et ne tardèrent pas à faire un trou béant dans leur bataillon, Galaoud s'entailla le bras, son armure étant fêlée, il était lacéré à chaque mouvement.

A quelques mêlées de celle-ci, Un grand gobelin tranchait les soldats nains. Lethargik fit signe aux siens de rester ici combattre. Ce gobelin devait être l'un des meneurs. Galaoud sortit alors de la bataille entre nains et gobelins pour s'occuper de lui. Son bras allait déjà mieux mais restait toujours un handicap, il fonça vers le commandant . Il se fit stopper net par trolun du haut de ses deux mètres , "armuré" jusqu'aux dents qui lui donna du fil à retordre. Il avait une épée de métal gris qu'il faisait tournoyer dans tous les sens mouchetant les murs de pierre de rouge sang. Celui-ci allait être dur à tuer. Le nain batailla contre le colosse, sa hache de jet se ficha dans la jambe du mastodonte qui cria comme un chien. Galaoud la fit tourner et la reprit.

La chair du troll était chiffonnée et coulante, il frappa un grand coup sur le pectoral du nain avec la garde de sa claymore, Galaoud tomba sur le dos et lâcha son arme sur le sol. La vermine géante le maintenait le pied sur son torse, se préparant à l'égorger. Mais le nain lui saisit la jambe et le fit tomber. Aussitôt, les deux adversaires se relevèrent et croisèrent à nouveau le fer. Le gobelin le fit tomber sur le dos avec son pied. Le nain frappa l'entre-jambe de l'orque qui se mit à genoux sur le nain, ce dernier fit appui sur ses bras et la frappa. Ils arrivèrent alors aux cotés du commandant Troll qui, arborant un sourire sadique, tuait les nains se mesurant à lui. Le fondateur de Galianör se leva le premier et appuya avec son pied de toutes ses forces sur le poignet du gobelin tenant l'épée. Le nain lui prit son épée. Mais de sa main gauche, la vermine saisit le bras de Galaoud et tira. Il lâcha l'épée qui se planta dans le sol, il s'écrasa au coté du Troll qui se releva. Le nain sauta sur le dos de l'orque encore à genoux et lui agrippa le cou. Le colosse le prit en tâtant son dos et le renvoya sur le sol. Le troll saisit son épée et frappa en direction du nain qui fit une roulade et accéda à sa hachette.

Le grand gobelin boitait et le nain avait du mal à tenir complètement sa hachette avec son bras perforé. Il fit un mouvement circulaire avec son bras, le gobelin para avec son épée et cassa la lame de l'arme de jet. L'arme de la peau verte se fit emporter et le nain mit du gravier dans les yeux du guerrier et en profita pour le faire tomber en lui brisant le genoux de son manche. Le ver était à terre. Galaoud de son arme étrangla le monstre. Le chien étouffait, le nabot pris la claymore et perça par trois fois le thorax du guerrier. Il lâcha un "Tu t'es bien battu". Il regarda le commandant troll et cria pour attirer l'attention. Il pris sa hache de guerre et frôla la peau du commandant en la jetant. -Viens te battre !- Cria le nain avant de se jeter sur lui Hache à la main. Le Troll para le coup du nain avec son long bouclier de taule. Son casque lui couvrant tout le visage ne laissait passer qu'une grande bouffée de fumée sortant des entrailles les plus profondes de son corps poisseux. Il fonça sur le nain avec son épée. Galaoud évita la charge de justesse en se jetant sur le côté. Le Troll de sa puissante épée frappa en direction du nain, toujours stoïque. Il para le coup avec le manche en métal de sa hache de guerre, le commandant était si puissant que Galaoud recula de quelques mètres dans la neige. Le nain ne tarda pas à riposter en déviant le coup et en s'attaquant au bouclier de fer rouillé, qui se brisa. Des éclats de métal se plantèrent dans la jambe de la peau-verte. Ne se souciant que de sa cible il ignora la douleur et donna des coups de plus en plus importants. Le nain n'était pas de taille, l'arme du Troll était trop grande et effilée pour faire mine de l'oublier. C'est alors par la ruse qu'il allait le combattre. Galaoud se contentait alors juste de parer les coups et d'éviter. Mais il décida de se ressaisir, il vit les cadavres de ses frères nains gisant sur le sol. Cela ne le laissa pas indifférent, la rage s'empara de lui et il ne tarda pas à taper à son tour. Le Troll énervé cria, et envoya le nain au sol.

Le nain se leva, il cracha un filet de sang, prit son autre hache de jet et la lança contre la jambe du Mastodonte qui hurla. Le troll courut vers le nain qui chargea lui aussi. De sa main le Général fit tomber Galaoud qui, en glissant sur la neige, s'agrippa à la cheville musclée du troll qui tomba avec lui. Le nain, dans sa glissade tonitruante, arriva à se lever avant son ennemi. Mais celui-ci se leva juste après le nain. Galaoud lui arracha le bras de sa hache, le sang moucheta le visage du nain qui ria. Le Troll hurla à la mort. S'en était fini de lui. Il poussa un cri frénétique. L'entièreté de ce col était protégée. En attendant la prochaine vague ennemie, les nains rentrèrent leurs morts, les enterrèrent et firent une porte rudimentaire pour minimiser les pertes.

C'est en pleine nuit que l'armée naine fut réveillée par des cris et des sons de tambours. Les gobelins et troll se tenaient en bas, prenant le chemin sinueux pour gravir la montagne. Tous les nains se mobilisèrent et n'attendirent pas pour attaquer. Thorvald, sur son cheval de guerre, fonça contre la vague ennemie suivi de toute son armée. Un grand Shaman Troll, galvanisa ses troupes qui crièrent frénétiquement. Leurs yeux devinrent rouge comme des charbons ardents. Pendant que les troupes de Lethargik étaient dans la mêlée, celles de Thorvald essentiellement composées d'arbalétriers, d'archers et de rangers, se positionnèrent en hauteur, au dessus du chemin menant à la montagne, et décochèrent leurs flèches. Les flèches et carreaux filèrent à toute vitesse dans les corps des ennemis, les faisant tomber dans le vide.

Le grand Troll tuait les nain avec des pouvoirs inconnus. Thorvald, n'écoutant que son courage, sauta et tomba sur le Troll, qui s'écrasa avec lui. Le Shaman, beaucoup plus grand que le nain, le pris par le cou et le plaqua contre la paroi de la montagne. Le nain entailla de sa hache le poignet du Shaman qui le lâcha. Le Peau-verte se prit une flèche dans l'épaule, flèche qu'il retira avec facilité et planta dans la cheville de Thorvald. Le nain hurla et donna un coup de tête dans le genoux du Troll, le casque nain brisa son genoux. Mais il était comme "drogué" ou "possédé" et ne sentit pas la douleur. Il saisit le nain et allait le faire tomber dans le vide quand soudain les troupes Galaoud se rapprochèrent. Il lâcha Thorvald qui s'accrocha aux parois de pierre et réussit à remonter. Le Troll, pour avoir plus d'influence, devait se mettre au cur de son armée. Une nuée de flèche arriva en direction du Troll qui n'en reçut aucune, utilisant ses puissants sorts pour les dévier sur les côtés. Thorvald était déterminé, il se fraya un chemin dans les lignes ennemi et prit au dépourvu le Shaman qui retenait les flèches. De son puissant bouclier, il frappa le corps du Shaman qui tomba. Il dégaina sa hache et coupa l'avant bras du Troll qui cria. Le peau-verte de son autre bras envoya le nain en l'air avec une sorte d'onde de choc. Thorvald, avant de retomber sur le sol, lança sa hache fragmentée sur le Shaman qui la prit en plein thorax. Il agonisa et dégringola de la falaise. Thorvald, au bord de la mort, fut retiré du champs de bataille.

Les Peaux-vertes avaient eut la mauvaise idée d'attaquer les nains en montagne. Les nains étaient conçus pour résister au froid des montagnes, à la chaleur des forges, et aux adversaires les plus coriaces. C'est au tour d'un de nos vingt-deux joyeux lurons de briller. Delobito, ce nain marin, plein de fougue et... d'alcool, allait tenir un rôle majeur dans cette bataille, qui durait de plus en plus. Ayant trop bu la veille, il était le seul à dormir profondément sous sa tente. Une semaine auparavant, on lui avait répété sans cesse de prendre autant d'ardoises qu'il pouvait dans le monticule de gravier surplombant cette grande caverne, et il était décidé à la ramasser cette ardoise. Il sortit de sa tente en titubant, armé d'une pelle en pierre. Il savait très bien qu'une guerre se déroulait, mais le breuvage divin qu'est la bière fait bien des chose au cerveau d'un nain...

Delobito remit sa casquette de marin en place et partit en direction de la grotte où se trouvait ce grand tas de gravier. En réalité, cette grotte était le refuge de la population Troll et Gobeline, mais ça, Delobito l'avait déjà oublié. Il avançait encore et toujours dans la neige, à l'opposé de la bataille. Il ne savait pas que le gravier était au dessus de cette fameuse grotte, à vrai dire, il ne savait pas qu'il y avait une grotte tout court. Les Gobelins et Trolls se faisaient repousser par les bataillons nains, toujours plus coriaces et déterminés. Delobito rota et cracha sur le sol et s'exclama :

-Delobito fais si, Délobito fais ça... Burp.. Et pourquoi c'est pas les Elfes qui font l'boulot ?! Ils ont bien des grandes jambes ! Bouarf ! Ces types là tiennent pas l'alcool ! Nous on est des vrais nains ! Nous on boit d'la... D'la bière et... et même des champignons ! Ouép ! Je leur avais dit que la bière naine était la meilleure ! Mais ils l'ont pas cru ! Ils préféraient miner du bois ! Bah voyons ! Et puis... Et puis aussi.. Burp... Aussi c'est toujours moi qui m'tape le gravier ! C'est chiant à la fin ! Je préfère miner du charbon et du fer ! Ca c'est un boulot de vrai nain ! Un vrai ! Et puis les Elfes avec leurs grandes jambes ! Ils peuvent... je l'ai déjà fait remarquer ça ! Et puis aussi je leur avais dit que y'avait trop d'gravier pour moi tout seul bah ho ! T'va y arriver qu'ils disaient ! Mes fesses ! J'vais arriver à rien avec une pelle fissurée moi ! Et puis... Ho ! De l'ardoise ! C'est c'vieux bougon qui va... Bah il va bien être content ! J'ai un de ces maux de tronche moi ! Mais pas question..Burp... Pas question que je prenne ces vieilles plantes médicinales elfiques ! C'est bon pour les oreilles pointues ça ! J'vous l'dis ! Et puis... Ho d'l'ardoise ! Bah tiens ! Ca valait l'coup de s'casser l'cube tiens !-


Delobito creusait toujours plus. Toujours de plus en plus, il creusait, il rotait tout en creusant. Le gravier commençait à tomber, Delobito se jeta sur le côté et tomba en arrière. Le gravier s'écroula, bouchant la caverne des trolls et des gobelins. Des cris retentirent et de lourds fracas se firent entendre. Delobito sombra dans un profond sommeil. Personne ne saura jamais que ce fut Delobito qui tua les assaillants vivant dans les entrailles de la terre. (Celui ci fut d'ailleurs retrouvé deux jours après en train de parler à un arbre, toujours une bouteille à la main)

II-Minage intensif

Une brève fête avait été célébrée la veille, il y avait beaucoup de morts et de blessés du côté des nains mais ceux-ci n'en restait pas moins nombreux. Les travaux continuèrent, ils durent casser des montagnes. Beaucoup de nains mirent la main à la patte, aidés par les hérauts nains qui d'ailleurs travaillaient comme des fous. Ce n'était pas vraiment des montagnes que nos nains durent casser mais plutôt de grandes collines. Ces mêmes collines regorgeaient de minerai singulier mais très utile pour la fabrication d'outils ou même d'objets divers comme des torches. D'autres creusaient la terre, d'autres la pierre, tandis que ceux qui minaient les minerais les acheminaient vers l'Avant poste. C'était très organisé. Ce travail était tellement bien fait que les nains avaient même le temps de pêcher et de couper du bois (L'eau ne gelait pas grâce aux deux dispositifs ingénieux de bois et de torches de ce fabuleux Sakesto.).

La moitié du terrain était désormais plate. L'autre moitié était déjà à niveau mais comportait en son milieu une colossale montagne de terre et de pierre. Les nains ne furent pas découragés et attaquèrent le sommet de la montagne. Elle était si grande qu'aucun monstre, aussi bizarre soit-il, n'y vivait. Les nains les plus investis sur cette grande montagne étaient sans nul doute Galaoud, Thorvhak, Darkleo, Milkteam et aussi Geekoffantastik. Ils y passaient beaucoup de temps dessus. Cette grande montagne était presque entièrement faite de roche et n'était pas la plus facile à détruire. Cette montagne regorgeait de charbon et de fer, une aubaine pour les nains. Les ressources furent acheminées a l'avant poste avec le reste. Là bas, Janot fréquemment aidé par Thorvhak, faisait fondre le fer et taillait la pierre.

La montagne était traversée de partout par de vieilles grottes naturelles, Geekoffantastik voulut s'y aventurer. Une grotte partait en ligne verticale à quatre vingt dix degrés. Il saisit sa corde et l'attacha à une grosse pierre. Il descendit alors, tenant une torche à la main. En face de lui, il y avait une autre grotte. Des yeux rouges se mirent à luire, le nain prit peur et lâcha la torche, qui révéla un creeper. Toujours suspendu en l'air, il ne craignait rien mais le creeper avançait toujours. Il ne vit pas le vide et tomba dans le gros ravin entrainant avec lui la corde du nain. Elle cassa et il fut tiré vers le bas. Un cris étouffé fut entendu par Milk et Galaoud. Ils se précipitèrent vers la corde de Geekoffantastik et virent qu'il n'y était plus. Milkteam allait descendre quand il entendit un gros "Splouch". Il plissa les yeux :

-Geek ???-

Il n'y eut aucune réponse. A la place, des bruits métalliques se firent entendre. Milkteam descendit alors voir ce qui était advenu du nain. Une fois descendu il posa sa torche sur une pierre et aperçut Geekoffantastik en train de batailler contre deux zombies avec sa pioche en fer. Il saisit alors son épée en fer et lui vint en aide. Les deux zombies furent vite tués. Geekoffantastik venait de découvrir une mine abandonnée, Milkteam fit signe à Galaoud avec sa torche de descendre prudemment. Cette mine regorgeait de minerai. Galaoud descendit et dit :

-Tout va bien pour vous ? Et qu'avez vous trouvé ma parole !-

Milkteam s'épousseta, prit sa respiration et soupira :

-Oui... Oui tout va bien ! C'est une vieille mine abandonnée que nous avons trouvé là, elle doit regorger de minerais rares et exceptionnels !

Galaoud passa ses doigts dans sa barbe :

-Nous avons enfin une excuse pour ne plus miner de la pierre ! Bon nous... Il se fit couper par une voix lointaine venant du dessus :

-Galaoud ! Je suis allé voir Gaïa Bouzétron à la Capitale, il accepte de nous fournir la terre nécessaire, et... Galaoud ? MilkTeam ? Où sont-ils ? Geek' ?

Geekoffantastik eut un léger sourire et cria :

-On est en bas Darky ! (il avait la fâcheuse tendance à donner des petits sobriquets à tout le monde).-

-Comment vous êtes arrivés ici ?!-

-Longue histoire...- soupira Milkteam.

-D'accord ! Je vous rejoins ! Thorv ak est en train de faire une sieste à l'avant poste.-

Il descendit à l'aide de la corde, ils partirent tous les quatre dans la même direction.

-Pourquoi tu nous amènes par ici Galaoud ?- s'interrogea Darkleo

-Car il y a de la lumière ! Et qui dit lumière à cette profondeur dit lave, et qui dit lave dit minerai rare, et qui dit minerai rare dit or ou diamant, et qui dit diamant et or dit argent, et qui dit argent...

-Oui ! D'accord, on va vers la lave.- soupira Milkteam

Ils continuèrent de marcher, récoltant dans leur sacs à dos le charbon et le fer trouvé en chemin. Cette mine était en très bon état, et regorgeait de minerai. Les nains minaient à cur joie et ne s'en lassaient pas. Ils commençaient à être loin du trou par lequel ils étaient entrés. Mais, depuis tout ce temps, ils avaient toujours pris tout droit et ne risquaient donc pas de se perdre. La lave était en vue, ils se précipitèrent dessus, et virent un filon de diamants. Ils firent un chemin de pierre dans la lave et se jetèrent dessus. Ils voulaient tous en avoir au moins un c'est à ça que l'on reconnaissait les vrais nains. C'était un filon de huit diamants, chacun en avait deux, ils jubilaient à la vue de ces diamants, mais ce beau et doux rêve ne fut que de courte durée. Galaoud prit les diamants et regarda les nains hostilement. Ils firent tous la moue et baissèrent les yeux.

-Ces diamants serviront à la cité ! Que l'on soit clair.-

Milkteam s'avança vers Galaoud et bégaya

-Mais...Mais... C'est trop... Vraiment trop voilà quoi....-

Galaoud se fichait bien que les nains soient tristes, ils comprenaient parfaitement la saisie de leur doux diamants bleus. Mais enlever des diamants de la main d'un nain, c'est comme enlever le hochet de la main d'un bébé. Content de leurs trouvailles, ils étaient sur le point de partir quand un creeper leur explosa à la face. Ils furent propulsés en arrière et une pile astronomique de gravier dégringola, leur bouchant la sortie.

Geekoffantastik se leva et demanda hasardeusement :

-Quelqu'un... Quelqu'un à une pelle ?-

-Non..-

-Non !-

-J'aurais du en prendre une avant de venir vous rejoindre...-

Ils se levèrent tous, titubèrent et s'assirent dans un endroit sûr. La mine abandonnée continuait encore. N'ayant pas vraiment le choix, ils partirent prudemment dedans. Galaoud était en chef de file avec une torche.Aucun des nains n'était rassuré. Ils arrivèrent devant une paroi de pierre, la mine semblait se finir ici, après n'avoir fait qu'une centaine de pas. Geekoffantastik sortit sa pioche et creusa en escalier dans la roche, les trois autres nains firent de même. Ils creusèrent sur une longue distance, jusqu'a toucher du bois. Ils le cassèrent et atterrirent en plein milieux de la maison de Milkteam. Delobito et Thorvak passaient par là quand ils virent les quatre nains sortir de la toute petite maison de Milkteam. Delobito les regarda pensivement :

-D'où vous venez comme ça vous ?!-

Darkleo posa sa main droite sur l'épaule de Délobito.

-C'est une longue histoire mon ami...-

Galaoud avança et ouvrit les portes de l'avant poste. Il ouvrit un coffre dont lui seul avait la clef et y entreposa les diamants fraichement minés. Greensaurora, ce nain fanatique de minage, se jeta à corps perdu dans cette immense mine. Il avait la réputation d'être un "aimant à diamants". Ils se lancèrent alors dans un concours. Celui qui ramasse le plus de diamants a le droit à trois bières gratuites payées par les perdants. Il y avait Milkteam, Geekoffantastik, Greensaurora . Delobito n'hésita pas à les rejoindre. Delobito était persuadé qu'il allait gagner :

-Vous êtes prêts à prendre la raclée de votre vie bande d'amateurs ? J'ai déjà miné plus de deux cent cinquante diamants moi ! Je suis imbattable !-

-C'est ce qu'on va voir- ricana Greensaurora

La chasse commença. Les quatre nains partirent chacun dans leur côté respectif. Delobito s'attaquait déjà à un lac de lave, se faisant un chemin sinueux en pierre pour attraper les quelques minerais qui étaient accrochés dangereusement au dessus de la lave. Milkteam s'engouffra dans une grande caverne où se trouvait un filon de fer et plusieurs de charbon. Geekoffantastik tomba sur un maigre filon de lapi lazuli. Greensaurora était lui aussi sur un lac de lave. Ils minaient tous sans relâche quand soudain, un cri retentit :

-Diaaaaaaamannnnts !!-

Delobito cria de rage :

-C'est pas possible ! Qui en a trouvé ?

-C'est moi héhé- cria Greensaurora.


Finalement, le score s'est élevé à soixante quatre pour Greensaurora, vingt et un pour Milkteam, neuf pour Geekoffantastik, et aucun pour Delobito qui grommela pendant plusieurs jours. Mais il persista et voulait trouver du diamant. Il y passa au moins quatre jour à chercher, mais en vain... Il se résigna et abandonna le minage pour la semaine... Et il se remit à boire et à dire des choses n'ayant aucun sens, bref, c'était la routine... mais soudain, Galaoud rentra avec fracas dans l'Avant-poste :

-J'ai un boulot pour vous les gars !-

-Comme une impression de déjà vu...

Il les envoya dehors. La grande montagne était sur le point d'être détruite par les troupes naines, ça avait bien avancé. Mais nos vingt-deux nains avaient d'autres chats à fouetter. Galaoud avait tracé d'étranges signes en sable dans la neige. Les nains étaient intrigués, et aucun ne savait où il voulait en venir. Il passaient tous leurs doigts boudinés dans leurs barbes filandreuses et marmonnaient ensemble en se jetant des regards suspicieux. Galaoud ;sous sa barbe, arborait un petit sourire invisible à tous. Il s'avança sur un tas de sable et dit :

-Mes amis ! J'ai un travail d'une haute importance à vous confier ! Seuls vous êtes assez dignes de confiance pour faire ce que je vais vous dire de faire en ce moment même. Vous avez sûrement remarqué qu'il avait deux tracés de sable parallèles dans la neige ? Et j'imagine que vous avez remarqué que l'écart entre ces deux bandes de sable est assez important...-

-Où veux-tu en venir Galaoud ?- s'interrogea Titicube.

-Je vais le dire, je vais le dire... Hé bien, Darkleo m'a rapporté que Gaïa Bouzétron était d'accord pour nous fournir autant de terre qu'il nous fallait. Donc ! Je reviens sur les bandes de sable. Vous devrez remplir l'écart entre les deux lignes de sable avec de la Terre... Sur cinq couches.-

Les nains émirent un long soupir, et sans rechigner se mirent au travail. C'était un travail de Titan qu'ils devaient accomplir, ils devaient remplir tout le diamètre de la future ville en terre, et sur cinq couches. Gaïa Bouzétron envoya alors la première cargaison, elle n'allait pas tarder à arriver. Les nains, avant l'effort, rentrèrent dans l'avant-poste pour manger et boire. Milkteam positivait, il préférait poser de la terre que d'en retirer.

-Bah les gars, soyez pas déprimés, ça se pose facilement la terre !- Milkteam insistait, il voulait vraiment que cette ville voit le jour. Titicube finit sa pinte, se leva et regarda Milkteam

-T'as sûrement raison, mais ça fait vraiment beaucoup de terre à tracter et poser. Mais nous nous sommes engagés dans ce projet, Galaoud nous fait confiance et c'est à nous de tenir parole.-

Tous les nains se levèrent (sauf Delobito, encore ivre-mort) et trinquèrent à la santé de Galaoud, de Lethargik, Thorvald et au projet. Ils prirent tous une grande bouffée d'air et sortirent de l'avant poste. La cargaison de terre venait d'arriver. Milkteam et Galaoud furent les premier à "bouser" (car en effet, les nains appelaient le fait de poser de la terre: bouser) Geekoffantastik ne tarda pas à les rejoindre. Le travail était vraiment dur, c'était une très grande surface, et les nains ne tardèrent pas à rentrer quand la nuit pointa son nez. Milkteam restait nuit et jour sur ce chantier, il avait développé un grand intérêt pour ce travail. C'était sans nul doute le nain le plus actif et le plus travailleur pour poser la terre. Morthimar l'aida beaucoup a "bouser" durant la nuit, mais celui-ci s'indignait de ne pas être payé. Morthimar, à chaque kilo de terre posé, grommelait dans son foulard. Les autres nains riaient de lui, n'ayant jamais vu un nain aussi cupide, mais il en restait tout de même un type bien.

Tous les nains participaient avec acharnement à la construction de ces grandes buttes de terres où seront construites les murailles. Beaucoup de bestioles sans nom allaient sur le chantier et détérioraient le travail des nains. C'est la nuit, les nains étaient réunis autour d'une grande table dans l'Avant poste. Galaoud prit la parole :

-Mes frères, ne vous laissez pas décourager par les dégradations causées pas ses horribles bestioles que sont les Enderman, ou même les creepers. Je sais que ce que je vous demande est dur, et que la bataille d' il y a quelques mois vous a sûrement déstabilises. Mais ne vous laissez pas abattre par tout ce travail. Encore quelques jours et vous pourrez souffler !-

Les nains regagnèrent leurs chambres et dormirent. Ils avaient presque fini le chantier, ils étaient tous soulagés de pouvoir enfin se détendre. Mais Milkteam était encore sur le chantier. Il y resta tellement tard la nuit qu'il finit presque la dernière couche à lui tout seul. Mais le lendemain matin, jugeant qu'il en avait amplement assez fait (ce qui était la vérité) il ralentit la cadence, les autres nains se joignirent à lui. La dernière couche fut finie dans l'après-midi, ils prirent tous une longue semaine de repos. Galaoud allait leur annoncer qu'ils devaient encore travailler, mais il s'abstint pendant quelques jours pour laisser nos pauvres nains se reposer un minimum. Mais les travaux étaient loin d'être finis, ils reprirent le travail aussitôt leur semaine de repos écoulée.

 

 

Roleplay par @GeekOfFantastik.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...