Jump to content

[Accepté] La rédemption pour Shrui ?


Shrui
 Share

Recommended Posts

Présentation IRL

 

          Bonjour à tous ! Pour me représenter rapidement, je m'appelle Gwendal et je suis en école d'architecture, actuellement en Erasmus à Rome.

Je joue à Minecraft depuis très longtemps, mais toujours en solo jusqu'à ce que Gibbon_Boy me fasse découvrir Minefield. Maintenant que je suis sur ce serveur, avec son immensité, les possibilités m'apparaissent infinies.

 

Présentation : https://www.minefield.fr/forum/topic/58092-pr%C3%A9sentation-de-shrui/

Candidature villageoise : https://www.minefield.fr/forum/topic/58188-accept%C3%A9candidature-au-rang-de-villageois-de-shrui/

Candidature Ultharik : https://www.minefield.fr/forum/topic/58159-accept%C3%A9ecandidature-de-lexil%C3%A9-shruikraan-neias-zacifr%C3%A4n/

 

 

Ma participation au serveur

 

          En ce qui concerne ce que j'ai fait sur le serveur, j'ai travaillé sur Grabah et Ultharik, deux projets que j'ai rapidement rejoint et où j'ai été facilement intégré.

 

 

 

Des attractions et stands sur la grande place d'Ultharik :

44658020150117220735.png

 

21868720150117221434.png

 

48064020150117221535.png

 

58874520150117221726.png

 

Une petite mine RP sous ma maison :

18830120150117221018.png

 

11704320150117221149.png

 

Nombre de maisons dans le quartier pauvre de Grabah :

71067520150117222833.png

 

72741320150117222926.png

 

Le quartier fermier de Grabah avec l'aide de Gibbon_Boy :

70246720150117223203.png

 

28914420150117223244.png

 

35706220150117223437.png

 

 

 

 

Mes motivations

 

         Comme je l'ai dit, je participe activement à Grabah et à Ultharik, je dois donc souvent faire des trajets entre ces deux villes. Et en attendant de passer chevalier et d'avoir 2 home (hum hum...), j'aimerai avoir un cheval plus rapide pour faire ces trajets. De plus j'aimerai changer de spé pour aider au mieux ces projets, c'est pourquoi je voudrai devenir Tisserand en passant citoyen. Et puis habiter dans la capitale de Stendel, c'est d'un pratique, on a tout à porté de main ! Et avouons-le nous, c'est la classe !

 

 

 

RP

Il s'agit de mes rp précédents, étoffés. On en apprend plus sur le sombre passé de Shruikraan, et ce qui l'a amené jusqu'à Stendel.

 

 

 

 

I-Introduction

 

          Aujourd'hui j'ai retrouvé une vie paisible, j'ai réussi à m'intégrer dans ce monde, malgré de nombreuses péripéties après mon arrivée à Stendel, j'ai enfin rencontré des habitants prêts à m'accueillir, que je pourrais maintenant appeler « mes amis ». Ce n'était pourtant pas gagné, mais grâce à eux j'ai pu combattre mon côté sombre, a l'abri des nombreuses murailles, loin des tentations et des dangers, je pense m'être définitivement débarrassé de mes vieux démons. Sur ce nouveau monde, j'ai repris ma vie à zéro et j'espère m'être racheté, j'y ai œuvré de nombreuses années. Toutefois ce que j'ai fait dans le passé reste d'une horreur sans nom, et je ne pourrais jamais oublier cet épisode de ma vie, je ne DOIS pas l'oublier. A présent que j'ai réussi à retrouver une vie normale, que j'ai à nouveau réussi à lier des liens avec d'autres individus, je pense qu'il est de mon devoir de lever le voile sur mon sombre passé. Il me semble que c'est le seul moyen pour moi d'achever totalement ma pénitence entreprise il y a 10 ans. Et surtout je dois la vérité à ceux que j'appelle aujourd'hui « mes amis » « mes frères ». Je me soumets à leur jugement, s'ils continuent à m'accepter après ces révélations, je pourrai considérer que je suis un homme nouveau, repenti. Si au contraire je suis à nouveau rejeté, c'est que je m'étais mépris, que ma pénitence n'est toujours pas achevée. Mes amis, j'espère que vous comprendrez ma démarche, et surtout que vous arriverez à voir quel homme je suis maintenant, et non celui que j'ai été dans le passé. Mes amis, je m'en remets à vous, voici ma véritable histoire, voici mon sombre passé :

 

 

          Je ne suis pas originaire de ce monde, je suis né de parents paysans dans le monde de Nornoellia, et plus précisément dans le pays de Lansioec. Dans ce pays j'étais connu sous le nom de Shruikraan Neias Zacifrän, nommé le Pacificateur, j'étais l'homme le plus connu de ce monde, et surtout le plus aimé, jusqu'à ce jour de destruction. Ce monde était décomposé en 5 grands pays, chacun sous les ordres d'un gouverneur, tous plus avides de pouvoir les uns que les autres. De mémoire d'homme, la guerre a toujours fait rage entre ces 5 pays, chacun voulant conquérir son voisin, sans jamais y arriver. Les jeunes garçons étaient donc emmenés dès l'age de 10 ans afin d'en faire des soldats assoiffés de sang, pour alimenter les conflits qui faisaient constamment rage aux frontières. Les pays étaient donc régulièrement soumis à la famine et la pauvreté. Naître en ce monde était une condamnation instantanée, soit à une mort rapide, soit à une vie de malheurs et de souffrances.

 

 

  II-La rébellion

 

          Étant fils de paysans, je n'ai pas échappé à la règle, le matin de mes 10 ans un groupe de soldat est arrivé dans notre bâtisse afin de m'enlever. Toutefois mon destin ne devait ressembler à aucun autre, il suffisait de me regarder afin de le comprendre. Ce qui marquait immédiatement, c'étaient mes yeux, l'un bleu et l'autre vert, deux puits de couleurs. Des couleurs rares dans ce monde de ruine. Cela me valait de nombreuses moqueries et coups, sans doute engendré par la jalousie, par la peur de la différence.

Très vite je me suis aperçu que ma différence ne se limitait pas seulement à mes yeux, mais quelque chose sommeillait en moi, et tout doucement, commençait à se réveiller, à essayer de surgir, de se révéler au grand jour ! Lors des entraînements, lorsqu'on me portait un coup, instinctivement je levais les mains et l'air devenait immédiatement flou et tremblotant devant moi, il était alors impossible de m'atteindre, de quelque façon que ce soit. Très vite les témoins de ces événements ont commencés à se plaindre, à en parler aux centurions chargés de notre surveillance. J'ai alors pris peur des possibles conséquences et fait tout mon possible pour cacher mes pouvoirs. Mais c'était de plus en plus difficile, au fur et à mesure de ma croissance ma puissances augmentait, et il m'était très dur de les maîtriser.

Tous les soirs je m'entrainais dans mon lit, faisant tournoyer de petits flammes entre mes doigts, lançant des jets d'ombres contre les murs où ils se transformaient en pluie d'étoiles multicolores. C'était un des plus beau spectacle à admirer dans ce monde, ces couleurs réparant mon cœur détruit depuis mon enlèvement de mon foyer. Je commençais à apprécier ma différence, sans la comprendre. Si j'étais capable d'illuminer de toutes les couleurs ma petite chambre (plus une cellule de prison à vrai dire), peut-être pourrais-je le faire pour ce monde de désolation, peut-être pourrais-je rendre ce monde beau, paisible, où il ferait bon de vivre, où les enfants ne seraient pas enlevés pour être torturés jusqu'à faire de petits soldats obéissants près à toutes les atrocités. Je pourrais retrouver mes parents... A ces pensées les larmes me montaient aux yeux, mes mains devenaient brillantes et chaque mouvement laissait dans l'air des traînées bleues, rouges, jaunes et vertes...

 

          C'est ainsi que mon adolescence s'est écoulée. Arrivé à l'age de 16 ans mes pouvoirs avaient encore grandis, j'arrivais maintenant à contrôler les éléments, le temps, créer des boules de feu gigantesques, lancer des éclairs d'énergie pur, et les couleurs je créais désormais... je ne pourrai les décrire, immenses, plus étincelantes que jamais... Je n'étais plus maintenant un simple bleu (ironie du sort, dans ce monde sans couleur) mais un soldat à part entière. C'est lors de ma première mission que tout a basculé. Nous devions aller écraser un groupe de patrouilleur ennemis sur nos frontières. Au crépuscule nous les avons repérés, au milieu d'un clairière, ils dînaient, ne s'attendaient pas à nous voir. C'était un mission facile en somme. Notre commandant a alors lancé l'ordre d'attaquer. Ma première vraie « bataille » commençait alors ! Toutefois rien ne s'est passé comme prévu, nous étions en réalité attendus. Nos ennemis se sont instantanément mis en ordre de bataille et nous nous sommes écrasés contre un mur de boucliers et de lances tandis que d'autres ennemis surgissaient des bois derrière nous. Nous étions pris au piège. Je m'en souviens comme si c'était hier.

- FORMATION SCAPHANDRE a hurlé mon commandant. Je me suis retrouvé au milieu de notre groupe, le cercle extérieur de la formation se faisant harceler de toute part, les hommes tombaient dans des cris de souffrance, le sang qui giclait brouillait ma vision, je ressentait les battements de cœur de chaque homme dans mon corps, notre fin était proche, mais je ne pouvais pas mourir sans avoir mis mes couleurs définitivement dans ce monde, dussé-je tuer pour mettre un terme à cela. Soudain les combats se sont stoppés, le sol tremblait de plus en plus fort, et moi au centre de cela je m'élevais dans les airs et de mes doigts sortaient des filaments d'ombre qui s’élançaient vers chacun de mes ennemis. En un rien de temps ces filaments d'ombre pénétraient le corps des soldats pour arrêter leur cœur et les faire s'écrouler sur place. Quand je fût à nouveau au sol, il ne régnait plus que le silence et l'odeur poisseuse du sang répandu sur le sol. Du coin de l’œil j'ai alors vu une de mes ombres s'échapper du corps sans vie d'un des centurions qui m'avait le plus causé d'ennuis lors de mes entraînements, alors que tous les autres soldats de Lansioec étaient encore en vie. Une vengeance ? Cela aurait dû me donner un indication sur les actes que je commettrais plus tard.

 

          Cet événement a signé le début de ma rébellion contre ce monde de cauchemars. La vision de tout ce sang et de ces corps étalés au sol m'ont convaincu, il n'était plus question de me cacher, il était temps d'enfin me révéler au monde et de réaliser ce qui m'a permis de tenir si longtemps, amener la paix et de la couleur en ces lieux. Je savais que cela ne serait pas facile, mais je ne m'attendais pas à la difficulté qui m'attendait. J'ai passé les 6 ans suivant à me battre pour rendre mon monde meilleur. Trois des cinq pays se sont rapidement soumis à mes exigences face à une démonstration de mes pouvoirs, leur montrant qu'ils n'auraient aucune chance face à moi. Mes boules de feu, éclairs, télékinésie, vol etc que j'ai montré en survolant les capitales ont été de trop pour ces gouverneurs avides de pouvoir mais peureux face à l'inconnu.

Les problèmes sont venus des deux derniers pays, qui avaient eu le temps de se préparer à mon arrivée, la rumeur de mes exploits me précédant. En soit cela était déjà un réussite puisque pour la première fois, deux pays s'alliaient, même si cela avait pour but de m'affronter. Mais à 20 ans mes pouvoirs n'étaient plus comparable à aucun dans l'univers, je ne pouvais plus être défait par qui que ce soit.

Le Plouvalae et le Plerestu avaient réussi à aligner plus de 80 000 soldats face à moi, dans une vallée paradoxalement connue après ces événements comme étant la vallée de la paix. Je répugnait à tuer ces soldats pour écraser cette résistance, je me suis alors contenté de les bloquer avec des murs invisibles, inspirer la peur dans leur cœurs, déchaîner les éléments autours d'eux, mais leur entraînement était trop bien ancré en eux. Au bout de deux semaines à épuiser tous mes sorts inoffensifs sur cette marée humaine, je me suis fait une raison. J'allais devoir montrer mes vrais pouvoirs pour faire baisser les armes à ces deux pays. Comme toujours lorsque je laisse libre cours à mes pouvoirs, je me suis élevé dans les airs, et de là j'ai déchaîne un véritable enfer sur ces pauvres hommes. Le ciel est devenu noir, des éclairs frappant les soldats par dizaines, chaque arbre ouvrait des gueules terrifiantes pour avaler ces fantassins, des ombres apparaissaient armées d'épées plus tranchante que n'importe quel métal, des crevasses remplies d'âmes tourmentées s'ouvraient sous les pieds des soldats terrifiés. Mais le pire furent les boules de feu qui traversaient le champs de bataille, plus grosses que des maisons, laissant uniquement des sillons de destruction, de sang frais et de cadavres carbonisé. Je ne pouvais entendre leurs cris, mais je voyais leurs visages horrifiés, certains restaient tétanisés attendant une mort certaines, d'autres se battaient contre des ennemis impossible à défaire... Ce spectacle était insoutenable, mais j'étais convaincu qu'il était nécessaire, et je le suis encore aujourd'hui, afin d'apporter la paix à mon monde.

10 minutes de cet enfer terrestre furent suffisantes pour faire fuir le restant de l'armée, moins de la moitié était encore en vie. Mais c'était la fin de cette guerre à sens unique, et je pouvais à présent me consacrer à la reconstruction de mon monde.

 

          Plus de 10 années se sont alors écoulées durant lesquelles Nornoellia a grandement changé. Désormais c'était un monde de paix et de joie, toujours découpé en 5 pays chacun régit par un gouverneur choisi par le peuple. Le peuple de Lansioec avait décidé de m'élever à la régence de ce pays. Enfin mon rêve s'était réalisé, j'avais transformé Nornoellia en paradis terrestre. J'avais une femme aimante ainsi qu'une petite fille, elles étaient tout pour moi, désormais ma raison de vivre, mon réconfort lors de mes moments de faiblesse. Mais il a fallut que je détruise tout cela.

 

          Mon ami, je fais une pause dans mon récit pour m'excuser de la piètre qualité de mes prochains écrits. En effet, malgré ma volonté de me souvenir, mon esprit s'embrume à chaque fois que j'essaye de coucher sur une feuille cet événement terrible. Et surtout mon cœur s'emballe, j'ai comme des milliers d'épées qui s'enfoncent dans mon ventre, et mon cœur est tellement comprimé qu'il doit être semblable à un petit poids. Mais je t'ai promis toute la vérité, alors je vais faire de mon mieux.

 

 III-Tout a une fin

 

          Comme je l'ai déjà dit, à 30 ans je ne pouvais être plus heureux, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais au fond de moi quelque chose me rongeait, je voulais connaître la limite de mes pouvoirs, je m'étais mis en tête de découvrir d'autres mondes pour pouvoir y amener la paix également, je pense que je commençais à me prendre pour un dieu vivant, j'étais contaminé de l'intérieur, rongé, je voulais toujours plus de pouvoir. Je m'étais donc mis à étudier et à créer des portails de téléportation, des failles spatio-temporelles, des couloirs reliant différents mondes. Mes travaux avançaient à une allure bien trop lente pour moi, je m'épuisais à la tâche, découvrir de nouveau monde, amener la paix, cela m’obsédait. Cela peut paraître noble de ma part, mais avec le recul, de quel droit pouvais-je trouver un monde et y faire ce qui me semblait être le bien ? Finalement n'étais-je pas devenu comme ces anciens gouverneurs de Nornoellia qui voulaient à tout prix conquérir son voisin pour y imposer sa vision des choses ? Etais-je si différent avec mon « idéal de paix » ? Mais je ne m'en rendais pas compte.

Un beau jour, alors que je travaillais dans ma tour loin de la capitale de Lansioec, j'ai trouvé ce que je cherchais, plusieurs portails vers d'autres mondes. Dans mon excitation j'en ai instantanément ouvert un, sans me préparer, sans prendre les précautions indispensables. Et j'ai alors commis l'irréparable, j'ai ouvert en grand un portail vers ce monde, un monde démoniaque. Une créature en a instantanément surgit, me prenant de court et m'envoyant valser contre un mur. Allongé contre le mur, face à la fenêtre, du haut de ma tour, j'ai pu contempler le coucher de soleil sur la vallée en contrebas, le rougeoiement du ciel se mêlant au vert des arbres, le bleu azur de la rivière reflétant le jaune des fleurs des champs, le pelage roux des pandas... C'était la dernière fois que je contemplais les couleurs que j'avais mis des années à faire apparaître sur ce monde, tandis qu'un flot de monstres noir et gris sortait du portail, ma vision s'est brouillées et je me suis évanoui. Moi qui avait amené la paix et de magnifiques couleurs dans ce monde, j'étais à présent la cause du retour du gris, un gris qui sommeillait en moi depuis tout ce temps, et qui avait enfin réussi à surgir.

Ce n'est pas la peine que je m'étende sur ce qui m'attendait à mon réveil : ruine et désolation. Je me suis immédiatement téléporté à la capitale de Lansioec, un enfer que je n'aurai pas pu déclencher moi-même régnait là. Tout n'était que flamme, sang, hurlement, cendre grise, torture, boucherie... Je me suis précipité à ma maison, ma petite fille, le cœur de mon cœur gisait dans son sang, tandis qu'une abomination était occupée à démembrer ma femme. A partir de ce moment je n'ai plus rien contrôlé, et comme si ces monstres n'avaient pas causé suffisamment de malheur, m'a soif de les annihiler, le terrible chagrin qui me tenaillait a décupler mes pouvoirs. J'ai effectivement supprimé de Nornoellia la moindre de ces abomination, mais mes terribles pouvoirs ont détruit la moitié de ce monde que je chérissais tellement.

 

IV-L'exilé

 

          La maigre partie de mon peuple encore en vie après cela, détournait la tête à mon passage, j'entendais des injures à voix basse. Comment leur en vouloir après tout cela ? Moi qui avait été adoré par tout le monde, qu'on surnommait le pacificateur, de mon vrai nom Shruikraan Neias Zacifrän mais réduit à Shrui par tout le monde, on ne me tolérait plus maintenant que par crainte, par peur de ma puissance et de ce que je pourrais à nouveau faire pleuvoir sur le pays.

 

         Trois semaines après cette catastrophe, je me suis rendu compte que malgré tous mes efforts je n'arriverai jamais à réparer ce désastre, jamais ma femme ne reviendra, jamais plus je ne serrerai ma petite fille dans mes bras. Mon peuple avait perdu toute vision positive de moi, je ne serais plus jamais une source de bonheur ou d'aide pour eux. Les trois pays limitrophes qui s'étaient soumis sans résistance, et dont les anciens gouverneurs étaient encore en place, se ralliaient désormais afin de me destituer. J'entendais déjà les roulements de tambours de l'autre côté du Mont Ahus. Ce brusque accès de conscience m'a terrassé, j'ai alors pris la décision qui me paraissait la meilleure, m'exiler loin, le plus loin possible. D'aucun diront que c'était de la lâcheté, pour moi c'était le mieux à faire pour libérer mon peuple de cette peur et haine que je leur inspirais. Pour moi le but était également de recommencer une nouvelle vie, de repartir à zéro. Mais je ne voulais pas recommencer les mêmes erreurs, je me suis alors fait la promesse de ne plus jamais utiliser mes pouvoirs, même si ma vie en dépendait ! J'ai utilisé une dernière fois un sortilège pour ouvrir un portail vers un monde parallèle, sans savoir lequel afin de ne jamais pouvoir revenir en ces lieux.

 

  V-La nouvelle vie

 

          C'est ainsi que ma nouvelle vie a commencé sur ce monde étrange. Mais les dieux m'ont rapidement mis à l'épreuve ! Mon portail m'a fait atterrir au milieu d'un petit bois, perdu j'ai commencé à marcher, durant deux jours j'ai marché et dormi sur des matelas de mousse, me nourrissant de racines et de petits animaux. Puis je me suis fait réveiller un beau matin par un coup dans les côtes, première fois qu'on me frappait de toute ma vie. Un homme en armure de cuir disparate me dominait de toute sa hauteur, je l'ai rapidement identifié en tant que voleur. Il était accompagné d'une vingtaine d'autres individus tous plus patibulaires les uns que les autres. A trois ils ont commencé à me molester afin de me détrousser. Et soudain mes réflexes ont refait surface ! Je me suis élevé dans les airs, entouré d'une aura inspirant la crainte dans le cœur de toutes les personnes présentes, le ciel s'est transformé en un brasier ardant dont les flammes venaient mordre le visages des mécréants, le sol tremblait à un point qu'il était impossible de tenir debout. Et soudain ma folie a éclatée, ils allaient voir ce qu'il en coûtait de s'attaquer à moi. En une fraction de seconde toutes mes résolutions avaient disparues, suis-je donc si faible pour céder si facilement à la puissance qui sommeille en moi ? J'ai fait pleuvoir des éclairs de flammes sur mes assaillants, les arbres ouvraient des bouches énormes aux piques acérées pour avaler quiconque se trouvant suffisamment proche, des boules d'énergie pure jaillissaient de mes doigt pour frapper droit au cœur, l'enfer se déchaînait tout autours de moi. Puis les cris sont arrivés à mes oreilles, et d'un seul coup m'a vision s'est brouillée, j'ai revu devant moi la capitale de Lansioec soumise au même enfer, les démons ravageant tout sur leur passage, les gens hurlant, mon peuple se faire massacrer, la ville en train de brûler, l'odeur des corps en flamme... Le choc que cette vision m'a causé m'a fait baisser les yeux sur l'horreur que j'accomplissais à nouveau, stoppant tous mes sorts je me suis écroulé au sol en sanglotant. Je ne sais plus combien de temps je suis resté prostré ainsi, suffisamment pour que les voleurs survivant reprennent leur esprit et se jettent sur moi pour venger leurs frères si violemment assassinés. Je ne sais pas comment j'ai pu survivre à cet épisode, mais ils m'ont laissé pour mort. J'ai mis une semaine à retrouver suffisamment de force pour essayer de trouver une ville, bouchant mes plaies de mousse, buvant la rosée qui les imprégnait chaque matin et mangeant les insectes qui y avaient élus domicile, cette mousse m'aura sauvé la vie !

 

          Voilà mon arrivée à Stendel, la suite tu la connais. Deux cités m'ont semblé parfaites pour m'accueillir, la cité naine nommée Ultharik. Quoi de mieux que de vivre parmi les nains, il n'utilisent pas la magie, ou du moins que des runes qui n'ont rien à voir avec ce que je connais. Leurs épaisses murailles me tiennent à l’abri des dangers qui pourraient me tenter, et ils sont très accueillant ! J'ai également trouvé refuge à Grabah, une ville hors du temps, je n'aurais pas pu trouve mieux pour me réfugier et commencer une nouvelle vie, je ne pourrais nuire à personne derrière ces portail temporels.

Maintenant tu connais toute mon histoire mon ami, je te laisse seul juge quant à savoir si je mérite de vivre parmi vous, et si je suis intégré et digne de cette communauté.

 

 

 

 

 

Je tiens à remercier Gibbon_Boy qui m'a fait découvrir Minefield et qui m'a beaucoup aidé pour mes débuts. Et en général tous les participants à Grabbah pour leur accueil. Et surtout Pixiox qui me fait mourir de rire le soir sur mumble. 

La communauté naine qui donne une ambiance mumble infernale ! Viaduc et ses goûts musicaux; LRX30 et son margoulinage incessant; Nasty et ses bruits constants; Ptipain et son mulet; The_Dionysos qui donne un semblant de sérieux à ce chan; Galaoud qui pose sur mes screens; HD qui m'emplois en tant que fermier; Gontran et sa harpe.

Mais également Stalroc ainsi que tous ceux que j'ai pu embêter avec mes questions et nombres de joueurs que j'ai rencontré sur mumble (AdjudanBob qui nous a tenu compagnie jusqu'à des heures indécentes entre autre).

Je m'excuse pour tous ceux que j'ai pu oublier !

Link to comment
Share on other sites

Un +1 plus que mérité pour Shrui! Un joueur très talentueux et surtout super sympa, avec qui j'ai toujours plaisir à veiller sur mumble où ont se tape de bonne barres  :D !

À mon humble avis de paysan, Shrui fera un excellent citoyen de part sont activité, ses talents d'architecte et surtout sa bonne humeur permanente!

Cordialement,

 

Pix

 

PS: merci pour la dédicace en fin de post  ;) !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous !

Bon tu perds pas de temps toi ! ;)

Mais bon je me dis que tu peux.

 

Tu es un joueur avec qui j'apprécie parler (écrire), je n'ai pas encore eu l'occasion de parler avec toi... Mais je t'entends souvent (Gibbon met le son un peu trop fort ^^ ). Dans les quelques fois où je t'ai parlé tu as été très respectueux et très sympathique ! Et au niveau de ton architecture je n'ai rien à redire (à part que c'est beau). Je pense qu'avec les nouveaux métiers que tu pourras (peut être) avoir tes construction n'en seront que plus belle, et faut l'faire !

 

+1... nan plutôt  +1

Un plus un à la taille de ton talent !

Que ce joueur soit citoyen ! :D

Link to comment
Share on other sites

Bonjour/bonsoir amis Barbus.

Une chose m'attriste, un thé. Mais comment ça un thé?! Oups pardon, c'est un T qui m'attriste, ce T là:
"LRX30 et sonT margoulinage incessant"
Un joueur prétendant au grade de citoyen se doit tout de même d'avoir une orthographe correct. 
J'imagine bien Shrui: "Cesses tes margoulineries LR!"
 
Hum hum, trêves de plaisanteries.
Je ne me rappelle plus très bien comment j'ai rencontré ce cher breton (consanguinité, toussa toussa) mais je me rappelle très bien lui avoir fait visité Ultharik dans la foulée. Je me rappelle encore ces yeux ébahis: "Waaaaaaaaaaah! C'est trop cool vot' truc!"    Et c'est à ce moment là que je me suis dit, ce ptit gars à du potentiel moi j'te le dis!

Il semblerai que j'avais raison, il nous avait déjà tous surpris en devenant villageois en 1 semaine, et il est repartit, on ne l'arrête plus!

Et c'est tant mieux, c'est un joueur d'exception, je vous passe les détails mais il mérite ce grade.

+1

 

Ciao!

Link to comment
Share on other sites

HELLOOOOOO !

 

Ce fourbe de ShruiGLandalf attend que je fasse une charette pour poster sa candid ! Mais cela ne m'a pas empêcher de la voir ! et paf ! Namého...

 

Alors que dire, que dire...

Ami IRL toussa toussa, on a commencé à jouer sur un ptit serveur entre copains à la manière d'Holycube où chacun avait sa maison. Au bout d'un moment, on s'est rendu compte qu'il y avait que nous sur ce serveur... Du coup, aux vues de sa base, qui était de toute beauté en passant, bah je lui ai dit de venir sur MF. Et dame ! (moment j'me lance des fleurs) Que j'ai eu raison !!

 

Un joueur très investi, très bon architecte (en jeu parce qu'en vrai, ça reste à prouver :P), toujours de bonne humeur avec le rire facile ce qui met toujours de l'ambiance dans le channel. Je ne sais pas trop quoi dire, le connaissant en vrai, je ne peux que réellement mettre un avis positif à Shrui et les blablas d'encouragements ne sont pas utiles à cet ami qui mérite amplement le grade de citoyen.

 

Justissingement !

Gibbon

 

Ps : On dit Grabah, pas Grabbah

Ps 2 : un tisserand sera en plus trop pratique

Ps 3 : en fait si j'avais des choses à dire moi....

Ps 4 (même si la wii U c'est mieux) : On finit sur une bonne blague et un +1

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour tout le monde !

Shrui est un joueur agréable, aimable et qui a le sens de l'architecture ! Toujours disponible pour ses crafts de fermiers, je ne doute pas qu'il fera un très bon tisserand.

Bonne chance l'ami !

Ta petite miche de pain.

Link to comment
Share on other sites

En lisant en diagonale ta candidature, j'ai lu :

" Stalroc c'est le plus beau, c'est le plus fort. "

Je pense que ça suffit pour dire qu'il mérite très mémorablement mon soutien.

 

 

Plus sérieusement, Shrui est un joueur que j'ai appris à connaitre il y a maintenant quelques semaines. Ce joueur est selon moi un joueur exemplaire parmi la communauté.

Sérieux, actif, très sympathique, serviable et avec qui tu peux discuter de choses pouvant être très sérieuse et inversement on peut dire de bonne connerie.

 

Il est devenu un naincontournable du Kil'Nura et il est très aimé par sa communauté.

 

Je ne vois pas quoi d'autres choses à rajouter à ce joueur qui est bien plus qu'une connaissance mais plutôt un ami.

 

 

+1 pour Shrui.

Link to comment
Share on other sites

Bien que ce soit un GROS BOULET dans les donjons, Shrui est un superbe camarade avec qui il est très plaisant de jouer !

Je mets un énorme +1, en espérant voir sous peu cet excellent joueur avec un pseudo bleu foncé en jeu !

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous!

Bien que je n'ai eu la chance de lui parler que de trop rares fois, j'ai tout de même eu le temps de beaucoup apprécier Shrui. C'est un joueur tout à fait sympathique et apparemment très doué en architecture. Même si ça va me faire rager de le voir passer citoyen avant moi vu que, disons-le, j'étais là avant! J'aimerais tout de même te donner un gros gg et un encore plus gros +1 :D

Link to comment
Share on other sites

Je fais ça court, je plussois ce joueur. +1

 

 

 

 

Je rigole! 

C'est un très bon joueur! Très sympathique, autant sur mumble que in-game, et très serviable.

Il y a de la bonne répartie et il s'est nous faire rire... parfois... quant il peut... enfin... rarement... mais assez fréquemment! ;)

Donc je plussois ce joueur pour tout ses raisons! :)

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Mon cher Shrui !!!

tu es aussi mûr qu'une pomme verte :P héhéhé pardon... 

Ouai donc je disais tu es quelqu'un de super qui connait LES DEUX MINUTES DU PEUPLE!!!!!! il est très investit dans ses projets je crois... :/ faudrait que je me renseigne :P

Et aussi je te plussoie parce que tu es UN VRAI DE BRETON !!!!! Enfinnnnnnnn !

Bref gros +1 pour toi ma petite tortue :P toujours à la bourre heuheuheu!!!! #my little green turtle <3

1422624915-capture-d-ecran-2015-01-30-a-

 

De la part de quelques citoyens qui t'attendent avec impatience <3 :D

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Je viens soutenir Shrui dans sa quête à la citoyenneté. Il est investi et motivé que ce soit sur Grabah ou sur Ultharik puis, il ne manque pas d'ambition. De plus, il est sympathique, serviable et chanceux, car oui, il ne faut pas oublier que c'est une des rares personnes qui a été accepté villageois au bout de 4 jours. :p Je pense qu'il a toutes les qualités requises pour devenir citoyen, c'est pourquoi il a tout mon soutien.

 

Bonne chance, en espérant que tu deviennes Shruitoyen (*badum tss*) !

Link to comment
Share on other sites

Hellow !

C'est ce petit architecte que je viens plussoyer ! Oui ! Avec un tempérament et une schizophrénie comme pas deux Shrui est apte (et de loin selon moi ^^) à passer à ce merveilleux grade !

Tout la pour ce payer de grosse barres de rires et de politiquer sur Grabah , c'est un excellent compagnon de jeu !

 

Un gros +1 pour cette architecte Grabahtek !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour je suis ici pour plussoyer Shrui avec mes quelques brides de 3G qu'il me reste.

Shrui est un joueur que je connais depuis peu, qui est fort sympathique et surtout investit, je l'ai souvent vu sur Grabah et Ultarick.

Bref tout ça pour dire "+1 Shrui ! Tu le mérite"

Et puis honnêtement un nouveaux tisserand ça peut pas faire de mal :D

Link to comment
Share on other sites

Hey!

 

En plus d'avoir payé un pigeon encore inexistant au Conseil Restreint , Shrui est quelqu'un d'agréable à côtoyer.Je le croise très souvent sur mumble et en jeu, ce qui prouve son implication sur MF.

 

 

 

 

Kado!

 

1715adac0c91d599112caccb2549ff48.png

 

Allez, va ériger une tour à Grabah!

 

 

 

+1!

 

Loc (ou Pozayidon) le petit margoulin

Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Je soutiens Shrui, un gentil personnage, fort sympathique, mature. Un nain et un Grabahtek très serviable et peut-être un futur tisserand (je ne dis pas non !), je l'espère.

Donc, pour conclure, tu as tout mon soutien, en attendant de te voir passer au bleu !  

 

Kastor

Link to comment
Share on other sites

Bonjour/Bonsoir

 

Je tiens absolument à plussoyer Shrui qui est une personne formidable et admirable et mature, une personne extremement serviable qui n'hesite pas à se dévouer pour n'importe quelle personne. C'est pour cela que, Shrui, tu a mon soutient !!!!!   +1

 

Glacieusement,

 

Iceberg

Link to comment
Share on other sites

Hello Hello !

 

Je soutiens Shrui pour sa candidature Citoyen. Shrui est une personne (selon moi :D)amicale avec qui il est plaisant de parler sur

Mumble ,malgré le peu de temps que j'ai parler avec toi ;). En te soutenant j'espère que tu pourra aller plus loin dans ton aventure

sur Minefield. Au final , je t'offre ce magnifique +1 ;)

 

Cordialement 

 

Myrns

Link to comment
Share on other sites

Yosha!

Je viens plussoyer Shrui, Après avoir longuement discuté avec lui lors d'une matinée de 03/05, il a pu me montrer tout le travail qu'il a pu fournir a Grabah avec les autres habitants de Grabah, de se que je vois Grabah a du potentiel et en aura encore plus si il devient Tisserand!

C'est un joueur très agréable avec qui j'ai pu parlé dans cette matinée sur mumble.

 

J'espère que mon Soutien t'aidera à aller vers la Citoyenneté.

+1

 

Zerephu, Gouverneur d'Al-Maagik.

Link to comment
Share on other sites

Plop,

 

je sors de ma grotte pour soutenir Shrui, sympathique Grabathèque que j'ai eu l'occasion de connaitre que très récemment lors des Jeux Minefieldiens qui passaient dans sa ville.

 

Glieps

Link to comment
Share on other sites

Bien que le RP soit digne d'un scénario de Michael Bay, bourré d'explosions, d'effets en tout genre, etc ... ton histoire m'a plu. En espérant que tu contiennes tes pouvoirs encore longtemps afin de me laisser faire joujou avec les miens !

 

Tu es citoyen désormais ! Bravo !

 

PS : C'est ma première candidature traitée de toute ma vie de modérateur ! Champagne et cotillons !

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...