Jump to content

[Accepté][Outilleur] Pfüscher Kschaft


TheGaudis
 Share

Recommended Posts

131683Laboutiquedubricoleurdudimanche.pn

 

 

 

 

 

 

Spécialisation : Outilleur

Nom de l’échoppe :  Pfüscher Kschaft

Localisation : Kutzenbach

 

 

Présentation

 

Après de nombreuse candidatures ( voir ci dessous ) je me présente enfin pour avoir cette licence de commençant…
 

:book:Candidature Paysan

:book:Candidature Villageois

:book:Candidature Citoyen



Petite candidature chevalière :

 

:book: Candidature Chevalière



 

 

 

Bon, alors hum nous sommes à quelques semaines du BAC et je suis encore ici à glander...
Donc vous l’aurez compris, je passe mon temps ici. En passant je m’appelle encore Forian U****** et je n’ai pas poussé ( 181cm ) ! Mais sinon je suis simplement Gaudis ou TheGaudis, ça dépend. Je ne suis pas vraiment assidu sur la façon dont vous me nommez (Petit coucou à Gaudhas). Bref sinon en 3ans et même plus déjà, j’ai fait quelques petits trucs : créer un projet (Kutzenbach), suis devenu codirigeant de Kélaïre, ai aidé à Keysington et finalement, même si j’aurais dû commencer par cela, je suis membre d’Icarus depuis mes débuts, même si c’est devenu un projet un peu... beaucoup… inactif (CC Glieps). Je viens aussi, mais tout récemment, de lancer le Gorafield avec quelques copains du serveur. Sinon voilà c’est un peu tout, pas beaucoup certes mais un bon début à cela. On dirait que c’est pas grand choses mais tout cela ma coûté énormément de temps déjà.

 

(Cliquez ICI pour voir de belles images de Kutzenbach)

 
 
 

Échoppe et prix

 

C’est pas un truc qui me préoccupe trop car au final les prix changent avec le temps il ne suffit que de voir avec le diamant. Et mes échoppes ne seront que dans les projets qui me sollicitent ou voilà. Je ne pense pas tout vendre car je n’ai pas le temps de tout farmer. Je ne vais donc vendre que les objets en obsi et les harpons dans un premier temps.

Obsidienne :
 
-Pioche : 2.5 PAs/u
-Pelle : 1.5 PAs/u
-Hache : 2.5 PAs/u
-Faux: 2 PAs/u
-Marteau et burin : 1.9 PAs/u
-ciseaux à bois : 1.2PAs/u
 
Harpon: 0.5PAs/u
 
cisaille: 2PAs/u

 

 

 

Pour l’instant mon shop est à Kutzenbach donc voici une screen de mon “ shop “

59074420150619202407.png

 
 
 
 

Motivations

 

Alors là je dois en avoir une bonne, car j’avais écrit “ Ne voulant surtout pas être commerçant “ dans ma candidature chevalière donc... Mais après tout il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis! Et aussi, Xaxicouzoulou qui ne cesse de  me pousser à bout pour faire cette candidature. En fait non c’est pas le seul en y pensant. Non plus sérieusement, c’est juste plus pratique pour acheter des objets ou autres à des joueurs pour le projet kutzenbach. C’est donc pour être indépendant par rapport à Xaxicouzoulou si un jour il quitte le server. Je pense pas non plus en faire toute ma vie, mais surtout dépanner les joueurs si ils en ont besoin et qu’ils n’ont pas les objets pour faire le craft.
Voilà c’est là ma principale motivation. Et aussi, si je me lassais de la construction je pourrais m’aventurer dans le commerce, soutenu par Xaxi.
Voilà, comme d’habitude, l’aide au joueurs est ma plus grande motivation.

 

 

 

RP

 

Ce bout de rp est encore bien différent de ceux d’avant. Les événements se situent à une période précédant la présentation de Gaudis en tant que chevalier. Car voici le RP de Pfüscher Kschaft : soit le commerce commencé par le Papa de Gaudis. Et c’est en cela que ce RP est différent, car il est projeté par un point de vue extérieur. Mais bon, vous allez mieux comprendre en le lisant.

 

 

Voilà que le petit Gaudis était né. C’était vraiment un tout petit bout d’homme, il était encore tout rose et n’avait alors que quelques petits cheveux sur sa fragile et minuscule tête. Mais malgré cela, il me ressemblait étrangement. Et là le temps passait... Et vraiment vite… Il grandissait tellement vite. Le temps où il ne mesurait que trois pommes était révolu désormais ! Et moi qui passait mes journées dans mon petit atelier précaire - qui se trouvait accroché derrière la maison - à bricoler mes outils pour mes amis du villages. Mais l’argent était loin de couler à flot, et vraiment, je dois dire que mes outils ne représentaient  qu’un passe-temps, entre les labours des champs et les récoltes. Le grand-père de Gaudis était déjà outilleur et je me voyais bien suivre ses pas. Mais il me manquait le temps et le fameux déclic pour me lancer pleinement dans cette profession, malgré l’infaillible soutien de mes proches.

 

Mon fils devint très vite mal-vu par les habitants de notre village, car son unique obsession était de refaire toute sorte de bâtiments dans ce petit bourg avec ses petites habitations en pierres taillées et en planches de bois ; les jugeant trop simplistes et trop laides. C’est comme cela qu’un jour, il prit ses baguages et parti à l’aventure, à la recherche d’un endroit où il pourrait laisser libre cours à son étonnante créativité... Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que je le suivi tout au long de son périple, avec force discrétion et habilité, de sorte qu’il ne s’en rendit pas compte. Il fallait en effet me montrer des plus attentifs pour ne pas me faire voir. Un jour qu’il arrivait à Icarus – ces ô combien belles îles volantes - je parlai discrètement au très fameux Glieps, qui m’apprit que mon fils était entre de bonnes mains. C’est là que ma nouvelle vie commença réellement. J’avais vendu tous mes biens dans mon village d’origine pour m’adonner à ma passion - et à mon actuel métier : celui d’outilleur. Je m’installais dans mon petit endroit, une maison à l'extérieur de tout projet, charmante sans être d’un volume disproportionné, avec un atelier propice à mon métier actuel, et surtout un potager. Car j’adorais les potagers : le jardinage m’apportant bien plus que le simple fruit de mon labeur ; j’y gagnais le repos de l’âme et les vicissitudes de la vie ne pouvaient plus m’atteindre pendant ces moments privilégiés.

 

Au bout de quelques semaines, mes outils prenais de plus en plus de place, car j’essayais de les perfectionnés. J’adorais plus que tout travailler l’obsidienne - cette matière noble venue des entrailles de la terre – métal précieux et incroyablement rare, brillant de cet étrange éclat, qui à la lumière des braises donnait une profondeur incandescente à cette couleur mauve si caractéristique... Ô mon obsidienne, joyaux des outilleurs, je la préférais au diamant – qui s’il l’emportait sur la robustesse, ne l’égalait en rien quant à la beauté. L’obsidienne était devenue mon obsession. Aussi fallut-il que je me mette en contact avec un forgeron, car il m’était vite venu à l’esprit qu’un simple manche en chêne taillé ne suffirait guère pour un tel matériaux, si empli de noblesse. C’est donc tout naturellement que j’optai pour un manche en fer forgé. Le forgeron me donna quelques barres, dont je fis un bon manche solide, avec une bonne accroche, selon l'outil voulu ( ?). Il me fallait maintenant gagner de l’argent. Parce qu’enfin, je ne pouvais pas continuer à acheter tout ce matériel sans le revendre une fois que je l’eu transformé. Par faute de moyen, mais grâce à mon ingéniosité, j’assemblai une petite calèche – très modeste -avec les moyens du bord. Les roues avaient été récupérées sur une autre calèche, et le reste provenait d’un peu de bois que j’avais en trop pour ma maison. Il y avait aussi des tables d’artisanat fabriquées avec, et comme tout le reste, des matériaux de récupération et des étagères achetées au menuisier. Il y avait bien entendu un petit toit pour m’abriter lors de mes longues escapades, même si celui-ci n’était pas plus étanche qu’un arbre. Tout cela pour vendre mes outils. Je pouvais aussi les réparer sur place et en faire dans mon petit atelier ambulant. Car les coffres présents me permettaient de tout transporter - et ce partout où j’allais - sans avoir besoin de rentrer à la maison. Il ne me manquait plus qu’un nom pour me démarquer. Avec mes origines étrangères, je me permis d’appeler cette charette “Pfüscher Kschaft” sois la boutique du bricoleur du dimanche. Un nom qui était plutôt simple à retenir, mais plus dur à prononcer. Mais le principal était là. Je pris donc un pot de peinture et une planche et j’inscrivis le nom de mon enseigne. Voilà ! Mon “ magasin “ était enfin prêt à s’aventurer dans les contrés lointaine de ce pays qu’étais New-Stendel ! Cependant, j’avais oublié mon cheval. Dans ma folle course à l’outil je n’avais pas pensé à acheter un bon cheval. Qui par conséquent allait tirer mon splendide magasin ambulant ? C’était en effet une chose des plus importante. Mais bon, j’allais en acheter un sur le champ. Sur la marche, je rencontrerais bien un fermier pour me vendre un bon cheval. Je passai par diverses enseignes d’outilleurs pour voir les prix. Ils étaient des plus honnêtes, hormis pour l’obsidienne. C’était un matériel noble certes, mais il était toutefois moins solide que le diamant. Je trouvais ainsi leurs prix quelque peu trop hauts, voire vraiment trop. C’est donc après cette démarche que j’établis ma première liste des prix, sur un simple bout de papier, particulièrement laid et miteux par ailleurs.

 

 

721516oldpaper.png

 

J’avais décidé de vendre des harpons, car c’est un bel outil, qui plus est des plus faciles à réaliser. Je ne pensais donc pas – à ce moment là – me lancer dans autre chose. J’avais pour moi bon nombre de critères qui me décidaient à ne pas fabriquer d’autres outils : c’était plus simple de cette façon-là. Sur ces entrefaites, je continuais ma recherche d’un fermier voisin qui pourrait me vendre un bel étalon. C’est alors que je rencontrai un fermier, Xaxicouzoulou. Après une longue discussion des plus ennuyeuse et sans queue ni tête avec cette pastèque, j’obtins mon cheval pour un prix d’or. Nous avions aussi échangé quelque propos concernant mon fils, qui avait apparemment rejoint le projet Kélaïre, et qui se portait très bien.

 

Arrivé à la maison avec mon cheval, je pu enfin me mettre à sillonner les routes pour vendre mes objets. Et là, après seulement les quelques premiers mètres, je revis Xaxicouzoulou, qui - intéressé par mes prix et la qualité de mon travail - m’acheta plusieurs outils. Nous avions fait un bout de chemin ensembles avant de nous séparer.

 

Les jours passèrent et ma besace se remplissait petit à petit. J’étais vraiment content de la petite réputation que Pfüscher Kschaft commençait à avoir. Mais je ne devais surtout pas m’arrêter là. Il fallait que je vende encore un peu plus pour gagner ma vie. Je fabriquai donc toujours plus d’outils. Et c’est comme cela qu’un jour je commençai à acheter le matériel au corps de métier pour avoir plus de temps à consacrer à la vente. Et ceci fonctionna à merveille, ce qui me remplit d’une grande joie!

Le temps passait et la pastèque fit un jour irruption dans ma demeure. Il m’avait raconté que mon fils – TheGaudis - allait enfin se marier avec une jeune femme dénommée Lliliee.

Alors, imaginez-vous bien dans quel état j’étais. Je n’étais certes pas invité, mais je devais bien sûr un jour ou l’autre le revoir.

 
C’est là que je décidai d’y aller, prendre mon cheval et aller à son mariage, voilà ce que je planifiai. Bien sûr, je resterais en retrait pour qu’il ne me reconnaisse pas, mais au moins je le reverrais après cette longue période durant laquelle je n’ai pas pu poser mes yeux sur ses robustes épaules.
 
Le jour de son mariage arriva : il était des mieux habillé, mais ce n’était rien en comparaison de la mariée, bien entendu. Ce fut un moment de bonheur pour tous. Il y avait, sans aucun doute, ses meilleurs amis, un homme suivit par des chats, une pastèque, un vieux crouton en déambulateur et j’en passe. Après tout, le mariage c’était ce qu’il y a de plus sacré dans la vie, une apogée émotionnelle, si je peux m’exprimer ainsi. Les deux tourtereaux étaient là, au centre parmi les convives, quand enfin la cérémonie commença. Et c’est là que tout changea. Chacun des convives s’assit et les deux élus se tenaient sur une estrade, qui se situait au centre, entourée par de nombreux bancs.
Et la cérémonie commença.
 
Après cette cérémonie, j’étais parti discrètement, de la même façon que j’étais venu. Je ne voulais pas qu’il me voit. Même si c’était mon fils, je ne pensais pas forcement le revoir, ni n’avais eu l’intention de refaire surface dans sa vie.
 

A la maison, je remis mes habits dans l’armoire. J’avais eu un peu de nostalgie car c’était les habits de mon mariage, celui avec ma femme bien aimée…Mais la vie continuait ici, dans ma petite demeure et je devais continuer à gagner ma vie, pour un jour peut être donner tout ceci à mon fils. C’était quand même une fierté pour moi d’avoir un tel marché dans mon entourage.

 

C’est en marchandant avec une personne, que j’appris qu’une autre personne voulait me rejoindre, être mon partenaire, c’est comme ça que je me mis à discuter avec lui. Je pris un premier contact avec lui. Ce qui n’était pas une tâche aisée, car je ne le trouvai pas au premier abord. Puis un jour, je reçu une lettre, venant de lui, Akmandrin comme il se nommait. Il m’avait donné pour lieux de rencontre une taverne juste à côté de mon village. C’était une taverne plutôt calme et peu fréquentée. Je peux bien imaginer qu’il ne voulait pas trop faire de débat, ni se faire remarquer. C’est ainsi que je me mis en route pour cette fameuse taverne.

 

J’étais donc arrivé dans la soirée à cette fameuse, et belle taverne, et il m’attendait dehors. Il m’invita à boire un coup et nous discutions. De tout et de rien. Puis, il commença à me parler de son point de vue sur le marchandage de produit. Et c’est là que je compris pourquoi il m’avait contacté. Nous étions tout à fait d’accord sur les mêmes points. Une bonne économie se doit de tourner en boucle, c’est comme ça que nous allions acheter nos matériaux directement chez les revendeurs du coin, pour leur faire gagner leur gagne-pain.

 

Puis, vint la discussion sur les prix. Ce sujet, qui était peut-être un peu tendu au premier abord, fut très passionnant au final car nous parlions de cela en ayant toujours ce même point de vue de départ. Nous avions donc analysé cette économie, quasi inexistante, mais réelle et que nous essayions avec force et volonté de mettre en branle.

 

Tard dans la nuit, je m’étais mis sur le chemin du retour, pensant à tout ce que nous avions discuté ensemble dans cette taverne, et je m’étais donc mis en accord avec moi-même pour continuer mon aventure avec lui.

 

Les semaines passèrent et mes toussotements continuèrent. Mon associé se mit à parler d’une solution, celle de léguer tout ceci à mon fils. Et il avait bien raison. Je sollicitai donc mes le peu de force qui me restaient et me hissai sur ce cheval qui était dehors, et m’en allait galoper en route vers un village nommé Kutzenbach.

 

J’étais donc là-bas, au loin le village, entouré de brume dans la pénombre, que mon fils avait construit, bâti, pour ces joueurs qui cherchaient refuge.  A mes côtés était mon associé, mon ami pour ce qui a sans doute été la rencontre la plus attendu de ma vie..

 

Nous avions attaché nos chevaux à la place d’Oberkutzenbach, et marchions vers la maison de mon fils. Sur son palier, nous sonnions et c’est là qu’un homme, méconnaissable, barbu sous sa toge avec des lunettes et ce qui m’avait tout l’air d’un bébé piaillant sous l’épaule. Il nous regardait étonné, et nous demanda si nous voulions rejoindre son village. Akmandrin se présenta, et expliqua notre venu sans dire mon nom. Il se demanda pourquoi nous voulions lui offrir une place dans ce commerce. C’est là que je lui expliquais mon nom, et pourquoi j’étais là. Gaudis était bien entendu bouche bée. Il ne su plus quoi dire et nous invita à table : c’est là que nous nous mirent à discuter.

 

 
Link to comment
Share on other sites

Genre cette blague quoi ... GAUDIS Commerçant ! Mais stop quoi ! Le gars il sait pas manier un tourne vis et il ose vouloir devenir commerçant ... N'importe quoi x)

En plus de ça, c'est un Alsacien réputé pour être le grand Maître de la Clio et également pour envoyer des photos à la " con " sur Snapchat ...

 

 

Bref c'est Gaudis quoi et on peut rien pour lui.

 

Je passe quand même soutenir ce joueur très présent sur Minefield et qui également l'un des plus grands " Blaireaux " que je connaisse sur ce serveur. Un type qui a pas de goût parait-il. :P

C'est également le gars qui arrive pas à vendre un shop à Kutzenbach donc voilà faut redynamiser le marché du pays quoi. :P

 

 

Bon j'arrête de la tailler pour troller.
Gaudis c'est un type chouette, comme le pigeon ... et je pense qu'il arrivera à bien nous pigeonner :D ... Ah non je dois pas dire ça .... AHHHH !!

Donc Gaudis c'est un type ... pourquoi un type ... Roh je recommence ..

Gaudis .... non ça le fait pas.

En faites c'est un joueur actif, sérieux ... quoi que sérieux ... bon la flemme de recommencer, il est très présent sur le serveur, très présent sur Mumble alors qu'il devrait taffer son BAC non mais oh quoi !!! Où va le monde ????

Puis bah c'est aussi un gars random qui a taffé en intérim à Kutzenbach et qui gère Kutzenbach tel un grand Stagiaire pour une petite Coopérative agricole comme Apple.

C'est également un bon Architecte ... quoi qu'il détaille un peu trop, on se chamaille bien mais on s'aime bien entre nous.

Il parait aussi qu'il aime écouter de la musique classique et non du Hardstyle.

Sur Minefield il boit des fioles d'eau et non la bière de Lord ou Swiss ... bref c'est un type pur.

Et rien que pour ça Gaudis il mérite sans doute d'être commerçant outilleur.

Egalement Gaudis c'est un gars qui tente d'exploiter mes joueuses que je parraine sur Minefield, il est peut être pas aussi net que ça faut donc le surveiller ...

 

 

Bref je parle pour tout dire et rien dire ... donc juste un +1 pour Gaudis.

Il sera sans aucun doute le meilleur Fabriquant de Gaudasse du royaume. Tu veux des Nike, Adidas ou même des chaussures pokémon qui fait des lumières quand tu marches bah Gaudis sera là pour ça ! :D
 

Link to comment
Share on other sites

Mon chers Gaudis , après avoir discuté avec toi plusieurs heures j'ai pue apprendre à te connaitre ou même lier une amitié avec toi . Je sais que si en ce jour tu postule comme futur commerçant c'est que tu te sent prêt à assumé un tel grade dans la hiérarchie du serveur . Je pense que tu sera un commerçant qui sera toujours prés à faire le meilleur produits pour son clients .

C'est pour cela que à cet heure je te donne tous mon soutien pour ta candidature de commerçant .
SombreTheo

Link to comment
Share on other sites

Tiens tiens tiens...

Voilà une candidature que je ne m'attendais absolument pas à devoir plussoyer!!

 

Qui ne connaît pas Gaudis? Difficile à dire vu que même les nouveaux ne tardent jamais à découvrir cet homme! Ce fut d'ailleurs mon cas lors d'une session de minage durant laquelle je trouvai mes premiers diamants... Coïncidence? Il fallait bien que cela tombe sur quelqu'un me dites-vous? Foutaises! Les deux sessions suivantes que je passai en sa compagnie me rapportèrent elles aussi du minerais! Mais les autres, rien!

 

Et puis il fut aussi le premier à me demander un craft (toute une soirée passée à tailler de la Stone! Et même pas un copek!) mais cela sans pouvoir me rémunérer (quoique ses skills d'outilleur me furent fort profitable!).

 

D'ailleurs, vous ne pouvez connaitre ce noble citoyen sans savoir de quel goût musical il fait preuve! Cet homme n'écoute pas du jazz (et là je me fais descendre par Meikah, Dom, et tous les amateurs de jazz aussi peu nombreux soient-ils!, et pour cette phrase barrée je finis d'agoniser, argh.) mais bien de l'électro! Du hardstyle MAGGLE!! Cette preuve de bons moeurs fait de lui un commerçant idéal (ne cherchez pas le rapport vous ne trouverez pas...)!!

 

Et je pense que rien que pour cela, pour remédier à cette impuissance face aux terribles lois de Minefield, il doit passer commerçant!

 

Son palmarès de titres arriveraient ainsi à son apogée puisque cela lui ferait terminer sa cumulation de tous les rangs obtensibles par candidature de ce serveur!

 

Plus un pour lui!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

TheGaudis est un joueur est très, très sympathique, et j'ai la chance de le compter parmi mes amis. Alors qu'il ne parvient pas à travailler IRL (private joke), il s'implique beaucoup pour le serveur. Il est honnête, il respecte les lois du serveur, et fera, j'en suis certaine, un excellent commerçant. Un PLUSSAIN de ma part pour Go10 :D .

 

Que la force soit avec toi, 

 

-Mariebé.

 

Quelle belle police d'écriture.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ,

Je viens aujourd'hui soutenir Gaudis dans ça candidature commerçante .

Gaudis est une personne que j’apprécie , il viens très souvent me faire un p'tit coucou sur le chanel d'azur et parlé de chose et d'autre .

C'est un joueur actif , trés proche de la communauté et donc des joueurs ce qui est un bon point je pense pour le commerce .

On peut aussi noter que Gaudis a un talent pour l'architecture Minecraftienne et cela ce remarque énormément sur son projet qui est Kutzenbach .

 

Pour ses différents points , je soutient donc cette candidature !

Link to comment
Share on other sites

Hellow !

 

Je viens soutenir l'outilleur qui disait non, non et encore non à Xaxi quand celui ci lui demandait de devenir commerçant. Wait... wut ?

Toujours prêt à aider les autres par ces crafts, architecte de génie, un projet qui déchire, Gaudis a déjà su montrer qu'il était un grand joueur de Minefield. C'est ptet le seul à demander à être commerçant ET chevalier en même temps !! Balèze le gars !

 

Tout ça pour dire que Kutzenbach mérite d'être financé. Donc un commerçant de plus, surtout Gaudis ne peut être que parfait. Surtout dans ce monde minefieldien vide d'outilleurs commerçants !

 

En somme, un bon gros plussain pour l'alsacien.

Link to comment
Share on other sites

Waaaaaaaaat, je n'ai toujours pas soutenu Gaudis ? Honte à moi

G81qf9N.gif

Bon, je vais essayer de rattraper ça. Alors, mon cher Gaudis. Voilà plus de 3 ans que tu es sur Minefield et franchement, je m'étonne parfois tout ce que tu as fait sur le serveur. Tu es franchement bon lorsqu'il s'agit de constructions diverses comme l'en atteste tout tes travaux à Kélaïre et à Kutzenbach. 

Je pense également que tu as toutes les capacités à gérer un commerce et ne peux que te souhaiter réussite dans ce nouveau projet pour toi

Bref, je retourne maintenant dans ma grotte, câlins à vous tous 

9gdg4Ao.gif

Glieps

Link to comment
Share on other sites

Bonsoirrr

Il est assez rare que je me déplace pour soutenir des candidatures, en règle générale je dit oui oui puis 6 mois plus tard ... oups j'ai oublié xD

Mais je suis bien obligé de déroger a cette habitude de temps en temps quand ca en vaut la peine.

 

C'est donc pour cette raison que je viens poster ici aujourd'hui pour soutenir la candidature de nôtre cher ami gaudis.

à de nombreuses reprises j'ai eu à faire appel a tes services d'outilleurs, toujours disponible pour des petits crafts voir même des grandes quantités, il me semble normal qu'aujourd'hui ton statut d'outilleur sur Minefield évolue.

Les commerçants d'aujourd'hui sont précieux pour la communauté, certains tournent mal et ne voient que le profit au détriment de l'aide qu'ils apportent.

Je suis convaincu que toi, tu saura rester joueur avant tout, et que tu restera disponible pour tous comme tu l'est actuellement.

 

Les outilleurs se font rares, et malheureusement ton temps de connexion n'est pas suffisant pour profiter à tous dans les moments de besoins, le commerce te permettra de palier instantanément aux besoins de chaque joueurs.

Je te soutiens donc, et espère voir un jour ton enseigne dans les rues des projets de tout Minefield.

Un shop t'attends à Kallanos, dépêche toi !

Link to comment
Share on other sites

Bon juste parce que c'est un outilleur on devrait lui filer le grade de noble et commerçant ... Mais apparemment c'est pas comme ça que ça fonctionne :D !

Joueur impliqué dans la communauté , sympa et toujours prêt à aider . Il est l'un des nombreux exemples de joueurs qui font que la communauté Minefildienne soit aussi sympa !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir mes p'tites loutres !

 

Je viens ici soutenir Go10, mon futur collègue, avec qui j'ai super hâte de commercer.

 

Est-ce vraiment utile de vanter la personne pendant des heures ? Je ne pense pas. Je dirais juste simplement que Gaudis compte faire un commerce d'excellence comme il en manque, profitable pour tous. Il est ultra impliqué dans la chose, nous prévoyons des tables de prix, il achète le plus possible de ressources. Bref, Gaudis va faire le meilleur commerce possible, donc forcément qu'il doit obtenir sa licence ! :D

 

Sinon c'est aussi quelqu'un de super sympathique, qui pense souvent comme moi (donc juste ^^), et avec qui il est plaisant de parler, autant sérieusement que moins sérieusement.

 

Bref, acceptez-le et vous ne le regretterez pas !

 

 

Bien Cordialement. the01nico (Akmandrin IG), Dirigeant d'Égéon ! ;)

Link to comment
Share on other sites

Bien le bonjour cher amis !

 

Je suis ici pour apporter mon soutiens a ce cher Gaudis.

Selon moi gaudis possède toute les qualités nécessaires afin de devenir un excellent commerçant.

Une personne très agréable et malhonnête.

C'est donc avec joie que je lui apporte mon super soutien ! :P

 

 

Bonne chance pour ta candidature ;)

Link to comment
Share on other sites

Je viens pour plussoyer The Gaudis (Non, c'est vrai ?) car c'est un joueur très sympathique, qui a créé un magnifique projet, Kutzenbach et qui attend ma candidature commerçante depuis 5 mois :3

 

En plus, il met de la musique sur mumble. Appart ca, je sais pas quoi ajouter à ce qu'ont dit les autres donc...

 

+1 !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je suis ici pour plussoyer TheGaudis l'outilleur le mieux, le plus sympas et surtout le plus actif n'est ce pas la base pour devenir commerçant ? si ! pour moi TheGaudis a toute les qualités nécessaire pour devenir commerçant, mais surtout commerçant outilleur car minefield en manque énormément !

Il a aussi son propre projet Kutzenbach qui est très joli... ( d'ailleurs je te dois 100 PA ) !

 

+1

 

Cordialement, coco987 

Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Cela fait bien longtemps que je n'ai plus soutenu quelqu'un, donc j'espère ne pas être trop rouillé. N'étant plus trop actif sur le jeu, je ne suis pas au courant de tout, mais il semblerait que Gaudis ne soit pas aussi actif qu'auparavant. Cela dit, je suis absolument certain que l'obtention de ce nouveau grade lui permettrait de revenir en puissance, plus grand, plus beau, plus fort, et plus alsacien malheureusement (#lolmdr). Bref, il a de nombreux jours de jeux à son actif, est quelqu'un de très social et qui a permis de continuer à donner de la vie à notre projet commun qu'est Kutzenbach. Je pense que son grade est nécessaire pour la ville aussi. Je ne suis que la seule vraie source de bénéfices du projet, hors je ne suis plus présent. Ce qui signifie que son grade peut nous permettre de continuer de plus belle dans le projet, mais aussi dans sa vie de joueur afin que je ne le gronde plus s'il achète des trucs inutiles.

 

En gros, il est bon à manger, il est tou gentil tout plein et tout mignon quand il grogne pas. Prenez le comme commerçant !

 

Merci et à bientôt !

Link to comment
Share on other sites

Hello hello.

 

Well, lets look at it this way:

:diamond: -You've got a motivated young man, at the pinnacle of his career on Minefield, trying to get a few extra Silver coins in a honorable way;

:diamond: -You've got a well respected member of the community, who helps newcomers with open arms (provided he can exploit them afterwards);

:diamond: -You've got a player who is willing to invest time and effort in working for a community he loves.

 

He's reliable and trustworthy, and knows the art of the trade, he's an excellent builder and an all-round great asset to the community. Denying him this privilege would be sacrilege in my opinion.

 

What are the risks:

:pumpkin: -he might try making his tools less durable and make profit from the people who will keep buying stuff from him;

:pumpkin: -he might fraud the newcomers and force them into buying his equipment;

:pumpkin: -he might drive a slave industry of Chinese kids to make cheap pickaxes...

 

But I highly doubt that would happen... that wouldn't happen... would it? :?

 

All jokes aside, I support him all the way. a big +1 from the Japanese Slime.

Link to comment
Share on other sites

Enfoncé profondément dans mon fauteuil, les pieds au bord de la cheminé, je lisais mon journal favori. Les bonnes tranches de rire qu'il me procurait égayaient cette morne journée. Arrivé à la fin, un nom attira mon attention : TheGaudis... Un nom qui me rappelait quelque chose, où avais-je pu en entendre parler ?...

C'est en cherchant un outil pour remuer les braises que je me rappela soudainement pourquoi je connaissais ce Go10 ! Un outilleur commerçant ! Quelle aubaine !

Gaudis est un joueur impliqué sur Minefield. Son projet (dont je n'écrirais pas le nom, de peur de l'écorcher) est une pure merveille, chaque fois que j'y passe je suis impressionné par le nombre de détail présent. C'est un projet bien actif et déjà très avancé, ce qui est très agréable quand il s'agit de le visiter.

De plus il tient son rôle de rédacteur du Gorafield très à coeur, et arrive toujours à être impliqué dans cette activité. Sa participation à ce journal est toujours un plaisir à retrouver quand un nouveau numéro sort !

Gaudis est quelqu'un de très impliqué dans ce qu'il fait, et toujours près à discuter, toujours quelque chose à raconter, ce qui permet de passer de super soirées en sa compagnie.

Aux vues de son implication dans tout ce qu'il entreprend, je pense qu'il saura gérer son commerce d'une main de maître. Et puis un commerçant outilleur, on en manque tellement !

 

Bref, un gros +1 pour Go10 !

 

Shruikraan Neias Zacifrän, Grand prêtre de Jebsu 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Ta candidature est complète et soutenue, cependant le RP nécessite une bonne relecture avant que je ne puisse la valider. Je t'invite donc à la corriger et à la faire relire, puis de me contacter par MP forum une fois les modifications effectuées.

 

Yann.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Suite aux corrections apportées, j'ai le plaisir d'accepter ta candidature, félicitations !

 

Comme indiqué dans le dernier communiqué officiel, le prix de la licence de commerçant est désormais de 300 PA au lieu de 500. Je t'invite donc à régler cette somme par crédit cubo et/ou par paiement serveur puis de me prévenir par mp forum afin que je t'ajoute ta licence.

 

Bon commerce,

 

Yann.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...