Jump to content

[Validé] Le Néo-Dominion : le renouveau d'un Empire


Recommended Posts

1449965599-i2.png

 

1449963093-nd-rp.png

1449965147-i1.png

8stv1rhx2ode3d4zg.jpg?size_id=b

1450035831-1450034758-1449968214-i4.png

  gif10.gif

 

 

 

P.S Accord des Projets : 

 

 

 

 

- Nevah  : OK

- Fingelberg : OK

- Torcuba : OK 

- Domval : 

- Saint-Trident : 

- Domaine Oublié : 

- Garaz-Dûk : OK

- Les îles Holmes : OK

 

 

 

 

Vous trouverez ci-dessous la totalité des screens réalisés pour la demande, dans une version non modifiée.  

 

 

 

 

Rupture Farm : 

 

 

 

1450000264-v1-7.png

 

1450000271-v1-5.png

 

1450000278-v1-2.png

 

1450000302-v1-1.png

 

 

 

 

Nixe : 

 

 

 

 

1450003839-2015-12-13-11-28-12.png

 

(Ci-dessus, une palourde géante)

 

1450000494-2015-11-15-02-33-21.png

 

1450000504-2015-11-15-02-33-24.png

 

1450003838-2015-12-13-11-25-00.png

 

1450003838-2015-12-13-11-25-07.png

 

1450003839-2015-12-13-11-25-13.png

 

 

 

 

 

 

L'Avant-Poste : 

 

 

 

 

(Ci-dessous, les yourtes des orcs devenus nomades, qui seront installées dans plusieurs royaumes Néo-Dominiens)

 

1450000754-2015-11-13-18-26-09.png

 

1450000760-2015-11-13-18-26-39.png

 

(Ci-dessous, les ruines du fortin orc, situées sur le territoire du Vampire Bund)

 

ejympu.png

 

e24b7.png

 

o044l2.png

30x953c.png

 

24w664k.png

 

 

 

 

Wolfheim : cité des lycanthropes 

 

 

 

 

1450001243-2015-11-18-00-05-01.png

 

1450001241-2015-11-18-00-05-05.png

1450001245-2015-11-18-00-04-51.png

 

 

 

 

Hell :

 

 

 

 

1450001358-1448822553-2015-11-29-19-36-3

 

1450001360-1448822553-2015-11-29-19-36-2

 

1450001362-1448822552-2015-11-29-19-36-4

 

1450001366-1448822552-2015-11-29-19-36-0

 

1450001368-1448822552-2015-11-29-19-34-4

 

1450001370-1448822552-2015-11-29-19-34-3

 

1450001372-1448822551-2015-11-29-19-35-0

 

1450001375-1448822550-2015-11-29-19-34-5

 

1450001377-1448822550-2015-11-29-19-33-1

 

 

 

 

Les créatures : 

 

 

 

 

Vous avez sans doute remarqué les screens des fourmilions et des coelacanthes. Il s'agit de créatures que nous placerons dans les zones réaménagées afin de les rendre encore un peu plus "exotiques." Comme vous pouvez vous en douter, les fourmilions seront placés dans le désert (cf map) et les coelacanthes dans l'océan Nyxien. 

 

1450001760-2015-12-01-21-17-20.png

 

1450001751-2015-12-01-21-17-29.png

 

1450001769-2015-12-01-21-17-27.png

 

1450002078-2015-12-06-12-35-05.png

 

 

 

 

 

Transports : 

 

 

 

 

 

(Ci-dessous, le pattern du CRASH) 

 

1450002230-1448486385-370115201511252205

 

 

1450002231-1448486388-641178201511252205

 

(Ci-dessous, le fameux pont de la discorde) 

 

1450002237-37982720151114232529.png

 

1450002239-62518420151114232536.png

 

1450002244-72225020151114232551-1.png

 

 

(Ci-dessous, un modèle de poste-frontière)

 

1450002243-49070120151130133626.png

 

1450002256-72425720151130133638.png

 

 

 

 

BONUS : 

 

 

 

 

Petites illustrations d'Ibuki représentant schématiquement certaines des races appartenant au Néo-Dominion. Ci-dessous, les fourmis et les vampires. 

 

wbar94.jpg

 

2eplwfs.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

PS 3 : Petit logo de la Citadelle, à utiliser en signature forum ;)

 

 

 

 

 

 

 

ROLEPLAY

 

 

 

 

La province du Dominion avait connu son apogée.

Tous ces parias, ces êtres étranges venus de nulle part et d'ailleurs... Rejetés, chassés, ils avaient échappé pour la plupart à une mort certaine. Ils erraient parfois en bandes, souvent seuls.

Jusqu'à l'arrivée d'un être supplémentaire, qui, lui, n'était pas seul : il venait avec son peuple. Sachant que ses semblables seraient tôt ou tard pris pour cible par les autres peuples et qu'ils ne pourraient faire face à l'ensemble des forces de New Stendel seuls, Aelfyr avait créé le Dominion. Une alliance surpuissante regroupant tous les êtres magiques ne trouvant pas leur place sur les terres de Minefield. Rapidement ils avaient afflué en masse. Aux Helliens s'étaient joints les Loups-Garous, les Nains, les Nixes, les Gungans et les Fourmis Bel-o-Kubiennes.

 

Cette fédération unique au monde de peuples magiques avait su, avec le temps, faire entendre sa voix et s'imposer à travers le monde Minefieldien.

Chaque jour, le dialogue entre les peuples et avec les autres puissances avançait un peu plus. Des murailles furent érigées, qui témoignèrent de la capacité de défense de la province.

L'économie se développait, d'autant que les peuples magiques disposaient de ressources rares et convoitées par les riches cités des terres de New Stendel.

L'unité des peuples parias avait fonctionné et chaque jour l'affluence de nouveaux arrivants était plus forte.

 

Cette union menaçait pourtant de basculer en guerre d'ici peu. Une entrevue diplomatique devait en effet avoir lieu à la prochaine lune. Cette réunion permettrait de négocier des accords commerciaux avec les puissances étrangères d'une importance capitale pour le Dominion. C'était la première fois que tous les peuples étaient conviés ensemble à une assemblée et cela avait fait grand bruit au sein des différentes cités. Le conseil du Dominion se réunissait habituellement tout à tour dans les différentes cités; cependant cette entrevue serait unique et, dans son orgueil, chaque ville souhaitait l'accueillir en ses murs. La mésentente initiale des peuples sur le lieu de l'assemblée provoqua la discorde et la division au sein de la province. Les tensions s'étaient faites de plus en plus fortes au cours des dernières semaines et elles étaient désormais telles que le Dominion s'apprêtait à éclater en guerre et à disparaître dans de sanglantes batailles.

Les puissances étrangères s'amusèrent de cette situation. Il se disait dans les réunions mondaines que ces peuples étaient finalement revenus à leurs instincts primitifs, ce dont personne n'avait jamais douté. Au sein des plus hautes instances, on vit là l'occasion de faire disparaître cette alliance dangereuse une bonne fois pour toutes et de s'approprier ses territoires et ses ressources. Certains diplomates n'hésitèrent donc pas à alimenter les conflits naissants à grand renfort de calomnies et d'histoires douteuses.

 

La guerre civile fut néanmoins évitée, et décision fut prise d’ériger une citadelle où le Conseil Dominien pourrait se réunir. La crise ne fut néanmoins résolue que de justesse, et la cohésion de l’alliance à jamais fragilisée, marquée à tout jamais par cette affreuse querelle.

 

Le Dominion lança toutes ses forces dans ce qui s’avèrerait être son ultime oeuvre. La Citadelle devait survivre aux hommes comme aux nains, aux morsures de la guerre comme aux outrages du temps : véritable bastion inexpugnable, elle serait un symbole intemporel du Dominion, dont la puissance traverserait les siècles.

 

Mais pour le malheur des peuples magiques, le chantier devant couronner leur gloire ne fit que signer leur perte. Déjà affaiblis, ils dilapidèrent vainement leurs forces sur ce colosse de pierre, laissant le Dominion vulnérable face à ses ennemis extérieurs dont la coalition s’était ralliée sous la bannière du royaume Névain. La guerre brisa les derniers espoirs des exilés en même temps que leur armée : la Déferlante noire, les Justisinges, les nains de Galianör, tous furent vaincus au pied même des murailles qu’ils s’étaient ingéniés à bâtir.

 

La Citadelle ne fut jamais achevée.

 

En proie au désespoir, nombreux furent les Dominiens à fuir sur Stendel, le monde originel sur lequel les Empereurs avaient de nouveau ouvert un portail. Ceux qui restèrent rompirent tout contact avec leurs anciens alliés : les singes disparurent dans la jungle , les fourmis s’enterrèrent plus profondément dans le sol, les orcs abandonnèrent leur Avant-Poste, et les nains condamnèrent l’accès menant à l’intérieur de la montagne derrière eux.

 

Nul ne sut ce qu’il advint d’Aelfyr et des Helliens. De leur civilisation, on ne retrouva que des ruines, et le portail menant à leur monde d’origine, scellé.

 

Ainsi sombra le Dominion. Vaincu. Déchiré. Alors qu’au Sud Nevah  prospérait, l’Histoire s’empara peu à peu des terres du Nord.

 

Le temps passa. L’histoire devint une légende, la légende devint un mythe, et certaines choses, qui n’auraient pas dû être oubliées, furent perdues.

 

Aujourd’hui encore la Citadelle veille, sentinelle solitaire, ses immenses corridors résonnant toujours des soupirs poussés jadis, mausolée éternel des espoirs dominiens perdus.

 

—————————————————————————————————————————————————

 

Midi. À l’orée du désert, à cette heure où même les lézards cherchent l’ombre, rien ne bouge, l’air lui-même semble s’épaissir tant la chaleur est étouffante.

 

Abîmé par les intempéries, un panneau se dresse, couvert d’inscriptions que le temps a pour la plupart rendu indéchiffrables. Un mot néanmoins attire l’oeil, tant il est connu, respecté et craint sur tous les mondes.

 

« Nevah »

 

Soudain le silence se brise, rompu par un martèlement de sabots sur le pavé. Un nuage de poussière s’élève à l’horizon. C’est une escouade d’éclaireurs, une colonne de cavaliers galopant sur le pont construit pour relier le royaume Névain aux terres sauvages, l’ancienne province du Dominion.

 

Arrivée là où le sable brûlant vient lécher les pavés, la colonne ralentit, puis s’arrête, son ordre parfait imperturbablement maintenu. Le capitaine, en tête de l’escouade, scrute méticuleusement l’horizon, le corps immobile dans son armure d’acier rutilante. Son regard ne s’arrête pas sur la Citadelle abandonnée, ses contours brouillés par la chaleur donnant l’illusion de gardes patrouillant sur les remparts, ne passe que rapidement sur le Ragnarok, du sommet duquel - chose rare, mais pas inquiétante - s’échappe une mince colonne de fumée noire, et ne fait qu’effleurer la lisière de la jungle symienne, la cime de ses hauts arbres s’agitant au gré d’une imperceptible bise.

 

Tout semble normal dans les terres sauvages. Tout, sauf la route s’étirant aux pieds du capitaine, sinuant au creux des dunes tel un serpent de pierre et de mortier, ses pavés impeccablement ajustés marquant le désert aussi loin que porte le regard. C’est une route qui n’existait pas lors de la dernière patrouille, un mois auparavant. Une route qui ne devrait pas exister dans les terres sauvages.

 

Pour tout dire, rien ne devrait exister dans les terres sauvages.

 

Le capitaine est perplexe. Furtivement, il tourne la tête vers ses hommes, et aperçoit dans le lointain les monts enneigés du royaume. Frais. Rassurants.

 

La prudence voudrait qu’il retraverse immédiatement le pont et avertisse les autorités compétentes. Mais ceci pouvait également ne rien signifier, peut-être était-ce simplement une initiative des deux peuples humains à s’être récemment installés dans la région, et qui avaient tant de mal à communiquer avec le reste de l’Empire. Peut-être que ceci n’avait, au final, rien d’alarmant.

 

Le cheval du capitaine renâcla, le forçant à interrompre ses pensées et à raffermir la prise qu’il exerçait sur ses rênes. Il avait pris sa décision.

 

Talonnant sa monture, il déclara sobrement :

 

« -  Changement de programme, on suit la route »

 

Pour toute réponse, ses hommes l’imitèrent, et la colonne reprit sa progression sous le soleil de plomb. Nul n’avait remarqué que, tout autour d’eux de nombreux yeux, discrètement, les épiaient.

 

———————————————————————————————————————————

 

L’échange suivant est retranscrit en langage symiesque original. Néanmoins, ayant conscience que ce dialecte n’est plus compris que par les habitants de la province du Néo-Dominion, votre serviteur a pris la peine de vous fournir une traduction en note de bas de page.

 

- Ouhouhaha ? Ouhouhouha !   

-   Ouuuuhouuuhaaaah  !? Ouhouhouhouh, ouhaha.

 

———————————————————————————————————————————

 

Depuis qu’ils avaient quitté le pont, c’était la troisième fois que les éclaireurs s’arrêtaient. Plus leur incursion dans le désert progressait, plus il devenait évident qu’une force ouvrière de loin supérieure à celle des peuples de Kutzenbach et Yorez combinées était à l’oeuvre dans la région. La route pavée s’ornait à intervalles réguliers de bornes soigneusement entretenues, indiquant kilocubages et directions pour des lieux  censés être depuis longtemps entrés dans la légende, et par deux fois ils avaient déjà croisé une intersection.

 

Tandis que la première, sans l’ombre d’un doute, permettait de rejoindre les sous-bois symiens, si tant est qu’ils aient été assez fous pour vouloir s’y rendre, la seconde leur aurait permis de se rendre à la Citadelle. Ils avaient néanmoins poursuivi sur ce qui semblait être la voie principale, celle-ci les amenant à passer très près des lacs de lave du Ragnarok, qui les surplombait désormais de toute son infernale hauteur.

 

Et dans l’ombre du volcan se tenaient deux petits bâtiments.

 

Ce n’étaient pas des ruines Helliennes, ça c’était sûr. Plutôt cossus et en bon état, ils n’avaient rien des sombres édifices se dressant un peu plus loin dans le désert. En se rapprochant, les cavaliers réalisèrent qu’ils ne s’agissait que d’une seule et même construction dont le toit en passerelle enjambait la route.

 

Lestement, le capitaine mis pied à terre, et s’avança jusqu’à l’entrée de la bâtisse la plus proche. Sur la porte, une petite enseigne disait :

 

Poste-frontière Néo-Dominien n°42

 

La Douane est ouverte entre 10h35 et 11h15

 

Pour toute réclamation, contactez votre administrateur via le formulaire 4B-36 dûment rempli et tamponné par la hiérarchie. Tout demande incomplète ne sera pas traitée.

Pour tout autre renseignement, adressez vous au bureau des renseignements, ils vous renseigneront.

 

Et plus bas :

 

PS : Prière d’essuyer ses pieds et de frapper avant d’entrer

 

De plus en plus intrigué, le jeune soldat hésitant un moment…et donna trois petits coups secs, tandis que le reste de son escouade mettait également pied à terre. Plusieurs secondes s’écoulèrent, mais aucun bruit ne s’élevait de l’autre côté de l’huis , et les murmures désapprobateurs qui commençaient à monter du groupe dans son dos poussèrent le capitaine à agir, qui  lui même poussa la porte.

 

Après avoir grincé ce qui lui sembla une éternité, la porte s’ouvrit sur un intérieur de cabane à la décoration … superficielle. La poussière s’accumulait en de tels amas qu’il n’était guère difficile de retracer les trajets quotidiens du propriétaire des lieux. (Cuisine, canapé moisi, lit, pour faire simple). Les planches au sol servant de parquet étaient dans un état proche du Wisconsin, pleines d’aspérités, de clous rouillés et grinçant au moindre frémissement. Un troupeau de mouches voletait autour de restes d’un repas datant de plusieurs jours à en juger par son aspect. L’atmosphère était lourde, quasi irrespirable, les odeurs omniprésentes conduisirent le jeune capitaine à se couvrir le nez afin d’éviter toute régurgitation. Aux odeurs, s’ajoutait un son particulier, jamais entendu par le névain, celui pensa d’abord qu’un mariachi devait agoniser sur sa guitare dans un coin avant de se rendre compte que le bloc musique du salon souffrait de son grand âge.

 

« - Hé là ! hasarda-t-il finalement, la voix moins assurée qu’il ne l’aurait voulue. Capitaine Min, garde ducale névaine, ce bâtiment est en infraction du Traité d’Azur en regard des c…

 

- BWAAAHAA ! Haut les mains, mon gaillard ! Agite encore une fois la chose qui te sert de mandibule, et tu vas tâter de mon tromblon, c’est moi qui te le dis ! Décline ton identité, vil faquin ! Tu viens faire quoi ici ? Non seulement l’autre abruti de la Citadelle me colle là pour « surveiller la route » comme ils disent, alors que j’étais peinard dans mon manoir, mais en plus faut que je traite avec des guignols en armure ? Quand je pense que l’autre a le croupion posé sur des millions, y pouvait pas trouver un sous fifre pour ce poste de mes deux?! Me faire ça à moi, à mon âge ? Me réduire au rang de vulgaire guichetier sur une autoroute à cinq PA ? Ça lui suffisait pas de se tirer avec la caisse du château, hein ? Va falloir m’expliquer, au nom d’S…

 

Un vieux creeper, tromblon au poing, barbe en bataille et sombrero vissé sur la tête, avait surgit d’un des recoins de la salle, faisant s’envoler au passage une volée de feuilles jaunies sous laquelle il s’était visiblement assoupi (Min aperçut furtivement un titre, les « Tales of Minefield » quoi que ce puisse être). Visiblement fort mécontent, sa litanie de complaintes et d’injures ne semblait vouloir se finir, et l’arme braquée à dix centimètres du visage du capitaine ne contribuait en rien à diminuer la nervosité de celui-ci.

 

Faisant fi du flot ininterrompu d’invectives, le Névain leva - le plus lentement possible - les mains en l’air, dans l’espoir de faire taire son interlocuteur devant un signe évident de non-agressivité.

 

Étrangement, cela fonctionna (ça ou l’ancêtre avait simplement besoin de reprendre son souffle) et le capitaine sauta sur l’occasion pour expliquer son cas.

 

- Je suis profondément navré d’avoir troublé votre repos, maître creeper, articula-t-il sans quitter le col du tromblon des yeux, n’y voyez là aucune offense de ma part. Je suis un simple éclaireur, envoyé par le duc de Nevah en mission de reconnaissance dans les Terres Sauvages. Vous comprenez donc ma surprise de trouver un poste frontière dans une région censément abandonnée depuis des siècles…sire ?

 

Le creeper sembla hésiter une seconde…et éclata de rire. Un rire frais, carillonnant, qu’on aurait juré sortir de la bouche d’un enfant plutôt que de celle d’un vieillard.

 

- Ah ! Si vous voyiez votre tête ! J’ai bien fait de rester planté ici tout ce temps, je m’en serais voulu jusqu’à mon explosion de ne pas avoir été aux premières loges pour ça ! «…sire ? » Ah ! Vous êtes impayables, vous les Névains !

 

Las, le capitaine était complètement perdu. Il commençait même à se demander s’il n’était pas encore en train de rêver. Il savait bien qu’il n’aurait pas du goûter à cet hydromel « relevé à la redstone » qu’on lui avait proposé hier soir…

 

- Restez pas planté là avec vos machins en l’air, ajouta le creeper en baissant son tromblon.  Si vous avez une escorte, elle va rester ici, vos chevaux peuvent boire à l’arrière. C’est pas tout ça, mais on est attendu ailleurs. Et faites pas cette tête là Capitaine, vous avez mauvaise mine.

 

Et le creeper de repartir dans un rire à s’en décoller les poumons de la cage thoracique.

 

- Allez, suivez moi au lieu de plaisanter. Et fermez la bouche, vous risqueriez d’avaler quelque insecte de type volatile aléatoire bruissonant

 

Le douanier, que Min suspectait de plus en plus - sans vouloir y croire, et à supposer que tout ce qu’il vivait était réel - d’être un chevalier n’ayant strictement rien à voir avec la choucroute dans laquelle il pédalait,  s’était engagé dans la descente d’un escalier situé au fond de la pièce. Mais quel rapport cela avait-il avec les Terres Sauvages revenant à la civilisation ? Et ces mots sur la pancarte « Poste-Frontière Néo-Dominien » ? D’ailleurs, le creeper avait également évoqué la Citadelle, et si…

 

- Et alors ? On s’endort ? Le métro va pas attendre toute la journée, dépêchons, dépêchons !

 

Le capitaine réalisa qu’il était encore planté sur le pas de la porte comme une asperge, et qu’il avait d’ailleurs oublié toutes ses velléités concernant le Traité d’Azur en regard des constructions dominiennes illégales. Il prit à peine le temps d’adresser deux mots à ses hommes en leur demandant de l’attendre, et, fasciné, emboîta le pas au creeper dans l’escalier.

 

———————————————————————————————————————————

 

Quand le capitaine Min sortit - en titubant - du métro, il n’avait pas la moindre idée d’où il se trouvait. Le sous-sol du poste frontière où le creeper s’était précipité abritait une petite station ferroviaire, et le soldat n’avait eu que le temps de sauter dans un wagon à la suite du douanier avant que sa barbe blanche ne disparaisse au bout du tunnel. Le reste n’avait été qu’une succession d’images floues et de virages pris à une vitesse dépassant de loin le raisonnable. Non seulement ce réseau ferroviaire était dans un bien meilleur état que celui de l'empire, mais il s’était également révélé un peu plus...audacieux. L’un dans l’autre, Min s’estimait déjà heureux d’être arrivé en vie.

 

Le vieux creeper, à l’hilarité indécrottable, l’attendait un peu plus loin sur le quai. Se souvenant tout d’un coup que, mine de rien, il représentait le royaume Névain à lui seul durant cette mission, le capitaine bomba le torse, et se dirigea d’un pas décidé vers le grand-père…avant de s’interrompre pour régurgiter copieusement son petit-déjeuner sur le sol.

 

“ - Hum, navré pour ça, entama l’autre, la mine pas navrée pour un sou. Personnellement, c’est fou ce que je trouve le nouveau métro revigorant…

 

-...fou, c’est le mot...marmonna Min tout en s’essuyant péniblement la bouche.

 

- Vous dites ? Peu importe, on a pas le temps de traîner, ce serait bête que vous loupiez le Conseil.

 

-Le Conseil ? Mais quel Conseil ? Et d’abord,  où sommes nous ?

 

-T-t-t-t-t, chaque chose en son temps mon ami. Suivez-moi !

 

Et dans un virevoltement de barbe, le creeper fit volte-face, et commença à gravir les marches menant vers la surface.

 

———————————————————————————————————————————

 

Si Min eut l’impression que leur ascension avait duré des heures, il ne s’était en réalité écoulé que quelques minutes avant que les deux individus arrivent au niveau du palier, lequel menait sur un petit tunnel où deux soldats myrmécéens montaient la garde, impassibles.

 

- Mes amis, je crois que nous avons un invité.

 

Le capitaine Min se tenait dans l’encadrement de la porte. Quand il sentit les douze regards des dirigeants se braquer sur lui tout d’un coup, il tourna fiévreusement la tête vers le creeper, en quête d’un quelconque support de sa part…

 

Rien. Le douanier s’était volatilisé. Min se demande pendant une seconde s’il avait même jamais existé...

 

- Nous avons été avertis de ton arrivée, jeune capitaine.. Il était temps que le monde sache. Viens et prends place, émissaire du royaume Névain, il y a beaucoup de chos- Je vous souhaite la bienvenue, déclara le douanier d’un ton volontairement théâtral, cher capitaine de l’armée névaine, dans la Citadelle Magna Dea, bastion des Terres du Nord, et siège du Conseil Néo-Dominien.

 

Une  bouffée d’air frais vint caresser le visage du capitaine au moment où ils sortaient du tunnel.

 

Le capitaine resta bouche bée devant la scène qui s’étendait devant lui.

 

Ils venaient de pénétrer dans une salle aux dimensions si titanesques qu’elle aurait pu contenir la capitale entière. Min ne pouvait en distinguer clairement les limites, et en levant les yeux il crut distinguer des nuages dérivant lentement sous la voûte, entre de puissants piliers taillés dans le pierre, semblables à des tronçons de montagnes entiers.

 

De petits groupes de personnes allaient et venaient, en proie à des discussions dont Min saisissait à peine des bribes. L’écho était tel dans ce hall immense que, malgré que l’espace soit relativement dégagé en regard de ses dimensions, il semblait y régner une activité feutrée mais persistante, un bruissement incessant...et entêtant.

 

En proie à l’hypnotisme du lieu, Min écouta à peine le creeper lui conter comment les dirigeants des anciens peuples avaient été convoqués dans les ruines de la Citadelle, comment, mois après mois, ils avaient repris le contrôle de leurs anciennes terres, faisant fi de leurs désaccords passés et de leur crainte de l’avenir. La vision du capitaine elle même parut  se brouiller alors qu’ils traversaient cette salle aux murs noirs, lisses et polis, qui étincelaient et scintillaient. Il lui sembla apercevoir d’étranges créatures, des orcs aux muscles saillants, des singes en toge blanche, et même quelques vampires au teint pâle. Mais le capitaine Min n’en avait cure. Il écoutait, marchait, et rêvait au même moment. À cet instant précis, la réalité n’avait plus de prise sur lui, il avait conscience d’avoir pénétré dans un autre monde, imprégné d’une magie ancestrale.

 

Un nouvel empire.

 

La voix du vieillard barbu vint mettre un terme brutal à sa rêverie.

 

- Nous arrivons à l’Arche Est, dit-il,  je vais nous introduire dans l’antichambre afin que le Conseil puisse vous recevoir. Faites honneur à votre peuple, capitaine.

 

Min resta bouche bée. Que répondre à cela, après tout ? Ils étaient en effet arrivés devant une porte à double battants et qui, bien qu’imposante, faisait figure de trou de souris en regard du gigantisme environnant. Deux soldats, encore des fourmis géantes, montaient la garde, leurs lances croisées en X plus explicites que n’importe quel panneau “Ne pas entrer”. Le creeper gesticula quelques instants devant elles, en proie - Min n’aurait su l’affirmer avec certitude - à une soudaine attaque ou crise de gigue aiguë. Il devait néanmoins s’agir d’une forme de communication, car les gardes décroisèrent leur lances, et leur firent signe d’avancer.  

 

- Je vous demande de bien vous tenir en présence du Conseil, l’avertit le creeper en ouvrant la porte de l’antichambre, les dirigeants que vous allez rencontrer font partie des personnes les plus instruites et civilisées de tout N…

 

- COMMENT ÇA IL EST PAS BEAU  MON PONT ? hurla une voix.

 

- J’ai pas dit qu’il était pas beau, mais qu’il manquait de joyaux, c’tout ! Et  rends moi ma banane, vile demi-portion alcoolisée !

 

- Je te rendrai ton quatre heures quand tu lâcheras ma barbe, mangeur de poux !

 

- Enfin ! reprit une nouvelle voix, douce comme celle d’un elfe, mais où pointait une once d’indignation. Descends de cette table, quel manque de civilité, même pour un singe !

 

Plusieurs personnes semblaient parler en même temps, dans le plus grand désordre. Un bruit sourd retentit contre le battant, comme si quelqu’un venait d’y projeter un objet lourd, du genre choppe de bière à moitié pleine. Le creeper, l’air impassible, tourna lentement la poignée, pendant que derrière, les débats continuaient.

 

-  Bon, et sinon, quid de l’accueil des réfugiés orc, demanda un autre d’une ton  suave, il y a encore plusieurs groupes qui traînent dans les ruines de leur fort, ça ne peut pas continuer ainsi...

 

- Moué j’pense surtout aux r’coltes, m’sieurs. C’pas tout ça, mais y’en a pas mal d’ent’ vous qui tripatouillent avec l’temps. C’pas qu’jaime pas vos sabliers m’giques, m’bon...

 

- Câlisse ! On a un budget à respecter, n’oubliez pas ! Les orcs crisseront leur camp quand on pourra les accepter, tabarnak, et pis…

 

Tout à coup, la cacophonie s’interrompit. Un des hommes venait de se lever.

- Mes amis, je crois que nous avons un invité.

 

Le capitaine Min se tenait dans l’encadrement de la porte. Quand il sentit les douze regards des dirigeants se braquer sur lui tout d’un coup, il tourna fiévreusement la tête vers le creeper, en quête d’un quelconque support de sa part…

 

Rien. Le douanier s’était volatilisé. Min se demande pendant une seconde s’il avait même jamais existé...

 

- Nous avons été avertis de ton arrivée, jeune capitaine.. Il était temps que le monde sache. Viens et prends place, émissaire du royaume Névain, il y a beaucoup de choses dont nous devons parler. Cependant, il y en a une que je dirai dès à présent, et que tu devras par-dessus tout transmettre au duc...

 

L’homme s’interrompit une seconde, un mince sourire aux lèvres.

 

- Le Dominion s’élève de nouveau.

 



 

 

 

 

 

TEXTE COMPLET : 

 

 

 

 




 

Chers amis,

 

Vous qui lisez ces lignes, je tiens d’abord à vous assurer d‘une chose : ceci n’est pas un troll. Je pense que la plupart d’entre vous me connaissent assez pour savoir que je ne me ferais pas le héraut d’une imposture géante… ou peut-être que si, mais là, ce n’est pas le cas.

 

Ce que vous vous apprêtez à lire est ce qui résulte de la résurrection non pas d’un projet, mais d’une communauté. Le Dominion a certes disparu il y a des années, mais ses membres sont bien restés parmi nous, et la plupart d’entre eux, qu’ils soient demeurés dans l’ombre ou devenus des Minefieldiens connus et respectés, a toujours regretté la mort de ce qui fut une des plus grandes alliances jamais créées sur nos terres.

 

Le Dominion, ou plutôt le Néo-Dominion a été amorcé à mon initiative, ceci est donc “mon” projet, mais cela ne signifie en aucun cas que je suis le nouveau tyran de la Citadelle, à quelque niveau que ce soit. Je dirige cette grande opération, mais chaque royaume qu’elle a englobé demeure parfaitement souverain sur son propre territoire, voyez moi comme le coordinateur de ce grand ensemble (et croyez moi, faire s’entendre des nains et des elfes, c’est pas tous les jours facile…) De fait, la demande venait à être acceptée, tout ceci deviendrait mon projet principal sur le serveur, au vu de l’investissement nécessaire.

 

Mais assez de palabres, venons en à ce qui vous intéresse très probablement :  


 

Mais qu’est ce que c’est que ce délire ? Zovsky a (enfin) pété un cable ?


 

Pour faire simple, le Néo-Dominion est construit sur les décombres du Dominion originel, mais accueille désormais des peuples humains n’étant que relativement magiques en son sein. Nous visons le réaménagement des territoires entre les projets concernés, la re-création d’un crash dominien entièrement automatisé (mais géré uniquement avec les moyens accessibles aux joueurs), ainsi que la création d’un nouveau réseau routier et de douanes qui seront placées à nos frontières extérieures.

 

Qu’une autre chose soit également claire, nous ne souhaitons en aucun cas reconstruire les murailles du Dominion, ou redonner immédiatement son aspect guerrier à notre alliance.  Sans compter que plusieurs des royaumes nous ayant rejoint ne sont pas ou plus militarisés, notre renaissance se fait sur des bases a priori pacifiques, et, de plus, notre dernier but serait de défigurer la carte, bien au contraire. Nous comptons simplement marquer l’entrée sur notre territoire via des postes de douane esthétiques que nous disposerons au niveau des principaux axes commerciaux.





 

Les explications :

 

Comme je l’ai dit plus haut, nous sommes nombreux à avoir pendant longtemps considéré que la disparition du Dominion était un événement regrettable. Si mon but n’est pas faire "revivre" l’alliance telle qu'elle était à l’origine, je pense que nous pouvons parvenir à quelque chose de très sympathique, et peut-être même retransformer en vrai communauté ce qui avait dérivé en simples relations de voisinages suite à l’effondrement du premier Dominion.

 

Car tel est le vrai sens de la démarche ici. Jouer sur Minefield seul ou avec un ou deux amis, tout aussi sympathique que cela puisse être, loupe à mon sens la véritable nature de cette structure qu'est le serveur : la et les communautés. Je ne sais si le Dominion originel avait réussi en ce sens, quand on voit comment ce grand projet s’est finalement désintégré, ne laissant subsister que ses particules constitutives. Nous avons dans tous les cas l’ambition de faire mieux, et de survivre cette fois-ci au passage du temps.

 

Plus concrètement, cette demande de projet nous permet de réclamer « officiellement » les anciens territoires  et bâtiments dominiens, mais aussi d’unifier l'ensemble (sans, bien sûr toucher aux démarcations actuelles, je pense ici à la nation naine de Kil’Nura) pour de nouveau former un seul et même empire. Voici donc une liste des choses que nous souhaitons réaliser :

 

  • Construction des ruines "actualisées" des nations dominiennes disparues (Nyxe, Rupture Farm, Wolfheim, L’Avant-Poste, la cité Hellienne).  

  • Création d'une grande route reliant toutes les nations du Dominion - de Lyndaë à Galianor.

  • L’aménagement des zones inter-projets afin de donner une cohérence et une unité concrète et matérielle au territoire Néo-Dominien et casser le patchwork aléatoire de la génération minecraftienne.

  • Restauration du Crash du Dominion, sans compter sur l'installation du plugin, on peut très bien faire un système entièrement automatisé par nous mêmes. La construction sera supervisée par l’expert ingénieur Glieps.



 

La question de la Citadelle et du Ragnarok est, je le reconnais, épineuse. Nous souhaitons les intégrer au Néo-Dominion de part leur caractère historique primordial, mais je mets plusieurs à ce rattachement :

 

  • Un réaménagement intérieur de la Citadelle serait bien dans nos plans, mais après seulement avoir réalisé nos projets les plus aisés. Nous ne souhaitons pas nous épuiser une nouvelle fois sur la Citadelle sans rien accomplir d’autre.

 

  • Compte-tenu de son caractère historique, nous souhaiterions discuter des possibilités d’aménagement avec la modération plutôt que de proposer directement et ici-même des idées qui pourraient s’avérer non-adaptées.

 

- Le réaménagement extérieur de la Citadelle interviendrait en dernier, et ne porterait que sur des aspects « mineurs » (Exemple : remplacement de l’obsidienne par du marbre noir, etc….)




 


 

Informations techniques

 

Nom : Le Néo-Dominion

Dimensions : 1000 * 2300

Hauteur : 256

Objectif : Formation d’un empire néo-dominien - RP - Habitation


 

Accords des projets voisins :

 

Nevah : Ok

Fingelberg : Ok

Saint-Trident : 

Le Domaine Oublié : 

Domval : 

Torcuba : OK

Les îles Holmes : OK

Garaz-Dûk : Ok



 

L’Équipe :

 

Pour ce projet plus qu’ambitieux, je suis parvenu à réunir quarante personnes au total. Cela implique que pour bon nombre de tâches spécifiques, nous disposons de petits commandos surentrainés et surmotivés.



 

Les têtes « pensantes »



1450030538-salle-de-reunion-dominion9.pn

 

 

Ci-dessus se trouvent les Dirigeants des cités néo-dominiennes ainsi que le Coordinateur, votre serviteur. Vous pouvez constater que nombre de réunions secrètes ont eu lieu pour donner naissance à ce projet. Font donc partie du Néo-Dominion :

 

  • Bel-O-Kube

  • Symia

  • Galianör

  • Kutzenbach

  • Le Vampire Bund

  • Le Manoir de Torval

  • Lyndaë

  • Yorez




 

Les graphistes :

 

  • Arthur

  • Shrui

  • Gibbon

  • Missbubels

  • Ibuki



 

Les architectes

 

  • Arthur

  • Shrui

  • the_dionysos

  • The_Gaudis

  • Ibuki

  • Xadrow



 

Cartographie :

 

Les cartes qui vous sont présentées vous donneront de plus ample informations sur ce que je viens de décrire. Elles indiquent d’une part les frontières de notre alliance, mais présentent également les changements que celle-ci occasionnera sur notre territoire.

 



 

Organisation politique


 

Le  Néo-Dominion conservera approximativement l’organisation politique du projet originel. Outre le Conseil Néo-Dominien et le rôle du Coordinateur, une série de ministères sera attribuée aux membres. Les ministres,  n’étant pas nécessairement des dirigeants  de projeta, auront pour but de gérer certains aspects spécifiques du projet, et référeront directement au Conseil.




 

Attribution des Ministères :


 

Coordinateur / Ministre des Affaires extérieures : Zovsky

 

Ministre des Armées : the_dionysos

 

Ministre des Cartes : Shrui

 

Ministre de la Propagande : Gibbon_Boy

 

Ministre des Finances : Racine07

 

Ministre des Fêtes et Loisirs : TheGaudis

 

Ministre de l'intégration de de l'immigration : ArthurBn

 

Ministre de la Justice : Zack_Weaver_Knight / Stoltheds

 

Services Spéciaux : Gontran

 



 

 

Je pense avoir dit l'essentiel ici, bien que de nombreux détails soient encore à fixer. N'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet, ici même. Je pense néanmoins que notre succès pourrait avoir de très bonnes conséquences sur l'ensemble du serveur, ne serait-ce que refaire naître la rivalité (RP) avec Nevah pourrait occasionner de nouvelles et sympathiques batailles rangées.


 

Longue vie au Néo-Dominion !



 

Zovsky,



 

 

 

Membres du Néo-Dominion


 

Zovsky

ArthurBn

Gibbon_Boy

the_dionysos

Zack_Weaver_Knight

TheGaudis

Stoltheds

AntoineKia

Gontran

xadrow

Bob_le_Panda

Coloneljambon

Uther

Glandudu

Shrui

Choiade

Th0mas864

Bygdaddy21

Polichaud

Duboys

Gontran_

Coco987

Le_nain_visible

Bygdaddy21

IdaIIas

Kazadur

Venusvitrix

Opulon1

Xaxicouzoulou

Henry27t

SombreTheo

Hdsnip

Tonacs

Ibuki

Mr.Hawk

Miss.Bubbel

Kharnax

Racine



 


 

 

 

 

CARTES

 

 

 

 

1450075369-mapav-v1-2.png

 

 

1450039366-territoire-modifie-grand.jpg

 

 

 

 

 

EDIT : Preuve demande d'accord (Domval - Nevah - Domaine oublié - Saint Trident) 

 

 

 

1451125378-capture-d-ecran-2015-12-26-a-

 

1453657520-capture-d-ecran-2016-01-24-a-

 

 

 

 

 

Spoiler trains : 

 

 

 

Et re-yop ! 

 

Je passe aujourd'hui pour montrer quelques ajouts / modifications / précisions de nos idées d'aménagement du territoire. Nous avons en effet trouvé très ingénieuse l'idée de Stalroc concernant les voies de minecart de surface, et en avons donc profité pour ajouter l'installation d'un système similaire à nos plans. Des chemins de fer "fonctionnels" ont donc été conçus (toujours en faisant cohabiter l'esthétique au magnifique système 4-bits de Glieps) qui seront placés la plupart du temps de façon parallèle à des voies "RP". De la même façon, des gares RP et fonctionnelles cohabiteront. Si l'idée ne vous parait pas claire pour le moment, les screens éclaireront, je pense, un peu plus votre lanterne. 

 

Le territoire du Dominion étant très étendu, il n'est bien entendu pas question de recouvrir le terrain de rails, de chasser les Indiens et de mourir à Alamo. Les sections "extérieures" des rails seront pour la plupart concentrées autour de la Citadelle (le futur coeur du réseau) et rentreront ensuite sous terre, comme des bonnes rames de RER parisien. Encore une fois, comme des images valent mieux que de longs discours, vous trouverez un peu plus bas un plan du réseau. 

 

Screens 

 

- Désert / Symia 

 

 

 

 

1452046536-2016-01-06-03-11-50.png

 

 

 

- Nord du territoire 

 

 

 

1452046544-2016-01-06-03-12-28.png

 

1452046534-2016-01-06-03-13-05.png

 

 

 

- Exemple de train RP 

 

 

 

1452046904-2016-01-06-03-18-17-reset.png

 

 

 

1452046904-2016-01-06-03-18-27.png

 

1452144190-2016-01-05-18-24-25.png

 

1452144196-2016-01-05-18-25-27.png

 

 

 

 

 

 

 

Plan du réseau 

 

Rouge : voies de surface

Liseré violet : voies fonctionnelles et RP juxtaposées

Vert : voies souterraines

Rose : voies en suspens

 

 

 

1452144336-map-train.png

 

 

 

Vous avez probablement remarqué que le tracé compte désormais le pont Bel-O-Kube / Yorez comme une voie de surface. Le pont sera en effet aménagé pour pouvoir accueillir des chemins de fer, à un niveau néanmoins différent de la voie réservée aux piétons et cavaliers. 

 

 

 

C'est tout pour cette fois, stay tuned ! 

 

Zovsky

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Bien le bonjour !

 

En tant que Roi de Galianör la grande, je ne peux que soutenir la résurrection de cette alliance qui ne sera que bénéfique envers les projets qui la compose et aussi pour le serveur d'un point de vue globale. Ce qui peut offrir au serveur une nouvelle bouffé d'air. 

 

Sur ce bonne journée.

 

The_dionysoshéritier du royaume d'argent : Roi de la cité mère des nains Galianör la grande; Membre du haut conseil de la nation naine de Kil'nura; Scribe de l'empire de Stendel en charge de la taverne RP, des lancement des chantiers, assigné a la création RP et à la construction; Membre de l'ordre des chevaliers de l'empire Stendelien; Ankikineur d'oreilles pointues; Pourfendeur de tonneaux et Nain chiant.

Link to post
Share on other sites

Hellow !

 

Tout d'abord : héhéhé

 

Ensuite, je viens soutenir ce projet, en tant que dirigeant de Symia, qui rassemble près de quarante minefieldiens sur des projets qui s'annoncent plus épiques les uns que les autres !

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture et un bon visionnage si c'est pas fait, parce que ça vaut le coup.

Link to post
Share on other sites

hé hé hé

 

Edit: Bon, j'édit quand même mon message car bon juste hé hé hé ça fait juste peu. Alors, je soutiens ce projet de tout mon cœur (même si le temps déjà passé dessus ne le laisse aucun doute sur cette question). Voilà c'est tout ... ouai en faite j'ai pas spécialement dit plus que juste le hé hé hé ...

Link to post
Share on other sites

Hé hé hé

 

Je soutiens évidemment ce projet plus qu'ambitieux !

Le nombre de joueur présent ainsi que leur motivation promettent de grandes choses si le projet est accepté.

Rien que le temps et l'investissement mis dans cette candidature montrent la détermination de tout le monde !

 

Shruikraan Neias Zacifrän

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

J'ai l'honneur de venir encourager ce projet dont je fais moi même parti !!

Tout d'abord nous avons plein d'idée en tête que vous avez pu remarqué mais en plus d'avoir les idées nous avons la motivations pour le faire !!

 

Donc je dit "oui" pour voir revivre ce projet !!

Link to post
Share on other sites

 

 

 

 

Projet intéressant qui va donner un nouveau souffle à une partie de la communauté en ces temps troublés!

Le projet en lui même est bien ficelé, y'a du travail,le rp est cool, la mise en page est cool, les screens sont cool en somme c'est un projet froid (oui je ne suis pas drôle)

Au niveau de la communauté: Elle se compose principalement de joueurs expérimentés qui ont tous connu le dominion tel qu'il était !

 

Je soutiens donc à 100% ce projet gigantesque et espère le voir accepter rapidement!

 

Cordialement,

Oumar dirigeant des Rives d'Or et conseiller du Nivem

 

 

Link to post
Share on other sites

Mon cerveau a freeze 5minutes rien qu'en lisant le titre

Je dois admettre que votre ambitieux projet vient de me toucher personnellement, ça pourrait bien me motiver à revenir sur Minefield un jour ou l'autre

Je vous délivre l'accord de Garaz-Dûk d'ici quelques jours

P.S. : "Oumar ma tuer"

Link to post
Share on other sites

/!\ Ne compte ici que mon avis de joueur et non pas de la modération

 

J'avais pas lu un RP aussi immersif depuis bien longtemps :o

C'est passionnant, et tellement jouissif de constater que l'ensemble du RP du projet arrive à coller à des événements réels, qui commencent à remonter pour certains. 

 

C'est très fort, j'ai hâte de vous voir œuvrer.

Link to post
Share on other sites

Je suis content de voir ce renouveau autour d'un projet où j'ai consacré beaucoup de temps dans le passé. Tout de suite quand j'en ai entendu parler, je me suis rallié. J'aimerais souligner le professionnaliste de Zovsky dans ce projet.

 

Je confirme donc mon appui à ce projet et j'ai bien hâte d'y travailler.

Link to post
Share on other sites

Bon alors.....

S'il y a bien un projet​ qui a faillit me dégouter de Minefield, c'est bien le Dominion (et le directoire aussi mais c'était quand même pas au même niveau). Non pas à cause des projets qui le composaient, mais à cause de la façon dont tout ce bordel a été géré (je crois que ceux qui ont vécu cette époque me comprendrons). J'ai détesté ce projet, et l'ai critiqué (et je le critique encore) dans tout les sens. Et s'il y a bien un projet que je n'ais pas du tout envie de voir revenir, c'est bien celui là.

Cependant !!!​

Là faut avouer que non seulement, ça envoie du pâté AVEC la tartine grillée dessous (pour bien tenir le pâté), mais en plus, y'a du très très beau monde en quantité derrière pour soutenir et faire avancer le truc.​
C'est à dire que si j​'ai bien pigé, le but est de réaménager, moderniser, voir même, faire revivre ces nations SANS l'aspect militaire et provocateur, et SANS cette espèce de prise de tête dictatoriale avec option gros melon, chevilles gigantesques et c'est-moi-qui-a-la-plus-grosse-tisme.

Donc remettre à neuf tout ce qui a été gâché par la gestion du truc, sans la dite gestion qui a gâché le truc.
Bordel mais c'est cool​ !

Enfin !!! Un gros projet important qui va pouvoir concurrencer Nevah (et la concurrence c'est bien, ça l'a toujours été)​, et enfin un vrai gros rassemblement de joueurs.
Je crois que ce type d​e projet est vraiment ce dont Minefield a besoin pour continuer à perdurer, parce que ça rassemble du monde, ça ramène du monde qui était partit, et ça montre aux nouveaux qui n'ont pas connu l'age d'or que Minefield, c'est aussi ça : Des gros projets, une grosse communauté, soudée et forte.

J'espère juste que ce ​projet va vraiment tenir dans le temps, que les gens qui ont été rassemblés vont vraiment rester et s'investir, que les nouveaux comprendront l'intérêt de se rassembler plutôt que de faire son petit projet vide dans son coin, et qu'il n'y ai pas de conflits (autre que RP) avec Nevah ou autres communautés.

Bref, groar et bisous ​bisous.

EDIT : Ah oui j'oubli​ais, si par hasard vous pouviez en profiter pour faire définitivement péter ce volcan, vous réaliseriez un de mes rêves les plus fous !

Link to post
Share on other sites

Que de retours dans un laps de temps aussi bref ! Un grand merci pour vos soutiens et remarques pertinentes, on préparait ça depuis un nombre assez conséquent de semaines, et vous pouvez pas imaginer comme ça fait plaisir de le sortir et d'avoir une bonne réaction de votre côté !

 

Meikah, comme dit sur le chat IG, je comprends tout à fait que tu aies eu des réticences de prime abord. Je suis néanmoins ravi de voir que tu as bien saisi l'esprit du projet, nous ne sommes pas des bellicistes, je ne suis pas un dictateur, et je serai ravi d'en discuter de vive voix avec toi si tu as de plus amples interrogations. :)

 

Stay tuned ! 

 

 

PS : Ah, et navré, j'avais oublié le taux important de vieux à lunettes, police augmentée ;)

Link to post
Share on other sites

J'avais la flemme, et j'ai finalement lu. voici mes mots:

 

C'est un incroyable projet. Comme l'a dit plus haut meikah, ça va en effet redonné le goût d'un Minefield comme il a vécu avant. Bon ok, j'était pas là durant cet âge d'or. Mais je pense qu'il y a un gros potentiel à la communauté Minefieldienne.

 

Ma seule crainte reste quand même de voir si tous les joueurs resterons motivés. Mes soutiens cependant !

 

Cordialement

 

Wariow    

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...