Jump to content

[ Pêcheur ] La Crevette Abyssale / Makiange


Recommended Posts

Plop !

Comme beaucoup avant moi je viens, vous présentez ma candidature pour obtenir la fameuse Licence de commerçant.

 
Spécialisation : pêcheur

Nom de l’échoppe : La Crevette Abyssale

Localisation : Toluki / Stendel

 

Présentation IRL: 

 Je m'appelle Maxime (mais tout le monde m’appelle Maki), j'ai 28 ans une femme et un chat qui pour le moment fait très bien office de bébé. Comme certains ont pu le découvrir in-game je suis un grand passionné de Lore et je suis un grand collectionneur de livre ou œuvre en tout genre traitant de cela sur beaucoup d’univers différent (Wow et toute la sage Elder Scroll pour ne citer qu’eux). Je débute également en tant qu’aquariophile.

 

Présentation In Game

 

Cela fait finalement peu de temps que je joue sur Minefield mes réels débuts coïncident à peu de choses près avec l’apparition du Covid, le confinement m’ayant offert pas mal de temps pour prendre mes marques et faire mes preuves auprès de la communauté (du moins, je l’espère).

Je pense m’être bien implanté dans la communauté avec quelques faits honorables à mon palmarès (Oui je fais référence à mon titre de Cavernier honorifique entre autre et oui je me la pète ; D )  j’ai aussi mon propre projet Toluki qui reste assez humble mais cela me convient très bien.

 

et les petits liens qui vont bien :

Divulgacher

 

Divulgacher

 

Divulgacher

 

 

Mes Motivations:

  L’argent ! ! ! (Non j’déconne tout le monde sait que ce n’est pas avec les métiers qu’on devient riche sur MF) Plus sérieusement le plaisir de tenir un ou deux petits commerce in game rajoute une profondeur à mon personnage qui me plaît et le fait de gérer une petite échoppe et les stocks qui vont avec me plaît bien ; je vise pécheur car on en voit finalement peu je trouve et certains poissons étant utiles pour des quêtes journalières, j’espère avoir le plaisir de vendre régulièrement (je précise que je m’attends pas à devenir riche de cette manière) et puis j’aime bien la pêche dans Minecraft chose que d’autres joueurs ne doivent pas trouver passionnant.

Le fait d’avoir un stock d’articles à recharger régulièrement m’intéresse aussi, car cela me motivera à venir régulièrement sur Minefield même dans les périodes ou d’autres activités m’accaparent.

 

Role-play

 

Cela faisait maintenant 3 jours que j’avais épuisé mes vivres et on peut dire que l’endroit me faisait la vie dure. Il faut dire que les tréfonds ne sont pas connus pour leurs hospitalités. La fatigue se faisait forcément ressentir, j’avais réussi à trouver un abri de fortune sur une corniche en hauteur qui domine cette maudite foret qui s’étale sur la quasi-totalité du palier 4 ; au moins la vue était incroyable : des Putréfiés qui déambulaient sans avoir l’air de savoir où ils allaient (et qui par chance n’avaient pas non plus l’air de vouloir lever les yeux vers moi.) en les voyant, je ne pus m’empêcher d’avoir un léger pincement au cœur certaines de ces choses avait encore une apparence humaine et avaient autrefois étaient de fiers Caverniers capable d’affronter tous les dangers des rangs précédent avant de finir ici… La déprime me gagnait et la faim me tiraillait de plus belle. Pendant un bref instant, l’idée de chasser me traversa l’esprit ; mais pour chasser quoi ? Il était hors de question de toucher à un putréfié ! Même en mettant de côté les problèmes d’éthiques, la maladie ou peu importe la raison qui avait fait d’eux l’aberration qu’ils étaient aujourd’hui avait de forte chance d’être contagieuse. Et dans mon état de fatigue avancé il valait mieux que je m’économise.

La cueillette me vint alors à l’esprit, l’idée paraissait séduisante au vu du gigantesque foret qui m’entourait, mais pour autant la flore m’était en grande partie inconnu. J’avais bien ramassé quelques échantillons de végétaux pour les laboratoires de recherche de Toluki dont quelques champignons, mais le risque que cette histoire finisse mal paraissait élevé, manger un champignon inconnu, c’est une chose, mais manger un champignon inconnu des tréfonds en était une autre.

Dans un soupir, je m’adossai contre la paroi rocheuse, assis et pensif. Je repensé à mon parcours et à ma jeunesse j’avais plutôt de quoi être fier ! Moi qui avais commencer ma vie dans le port d’Azur à écouter les aventures des marins de passage et de toute sorte d’aventuriers, j’avais fini par vivres mes propres aventures… L’air marin du port me manquait, mais j’arrivais encore à entendre les clapotis de l’eau ; à moins que ce n’était qu’un ruisseau ou un quelconque petit lagon en contrebas…

Une seconde !

Je m’approchai du rebord de la corniche et aperçu un modeste étang en contrebas. L’idée me semblait un peu folle, mais après tout pourquoi pas ? Mon expérience du port m’avait bien appris à pécher et j’étais plutôt doué ! Les idées se bousculaient dans ma tête, qu’elles étaient les chances que cette eau contienne des poissons ? Après tout cette eau avait bien dû s’écoulait depuis la surface ou même jaillir d’une nappe souterraine et puis la cascade qui marquait l’entré des tréfonds s’engouffrait dans les profondeurs depuis les eaux de la surface. Des eaux qui contenaient des poissons !

Je levais les yeux et regardais l’horizon cherchant désespérément du regard cette cochonnerie qu’en règle général, je préférais éviter…Trouvé ! Une des gigantesques arachnides qui peuple les tréfonds avait tissé sa toile non loin là. Quelques minutes, à peine, après l’avoir repéré, la toile était entre mes mains la propriétaire de cette dernière ayant visiblement déserté les yeux à mon plus grand bonheur. La toile était transparente est robuste rien de surprenant quand on connaît la taille des araignées dans les Tréfonds. Quelques instants après, un bout de bois en guise de canne, un vieux fil de fer en guise d’hameçon, un bouchon en liège d’une potion en guise de flotteur et ma canne à pêche improvisée étaient prêts.

 
Quelques instants plus tard, je dégustais un poisson cuit sur les braises d’un petit feu de camp.

 
Quelques mois plus tard, la pêche était devenue un vrai passe-temps elle me nourrissait, me permettait de me ressourçait, me donner tout le calme nécessaire à mes réflexions autour de mes recherches… Et après tout pourquoi ne me permettrait elle pas au passage de me remplir les poches ?

 

Visuel

 

Echoppe de Toluki :
 

Divulgacher

NjzXThP.png

5lRiEym.png

n38M8MK.png

RRWRCb4.png

LhvqFWj.png

wZIowUh.png

 

pour l'échoppe de Stendel je ferai au mieux pour respecter les matériaux imposé et ne pas dénaturé le paysage; la taille de l'échoppe jouant un rôle important quant a sa forme j'attend de repéré une parcelle propice avant de soumettre quelques visuels bien que la parcelle 2rue limherault puise faire l'affaire

Edited by Makiange
Link to post
Share on other sites

Salutations Bonsoir !

Je viens ici soutenir Makiange dans sa quête pour devenir commerçant. Pour moi il a tout pour faire un excellent commerçant, il est accueillant gentil et serviable qui sont pour moi des qualités indispensables à un bon commerçant. Je pense également que sa passion pour la pêche qu'il a découvert dans les tréfonds afin de pouvoir se nourrir et qui est devenu pour lui un passe-temps lui sera bénéfique car je pense qu'on apprécie plus vivre de sa passion plutôt que que de se résigner à une profession qui rapporte énormément mais qu'on apprécie moins.

Je t'apporte donc tout mon soutien dans cette candidature puisse-t-elle être acceptée.

 

Amicalement, Lugnasad

Chevalier de l'Empire,

Colonel de la BCD,

Chevalier Dolenti,

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...