Jump to content

[Souffleur de Verre] Le Soulier de Verre


ZoeePdjees
 Share

Recommended Posts

Spécialisation : Souffleur de verre

Nom de l'échoppe : Le Soulier de Verre

Localisation : Stendel - Capitale, Stendel - Banlieue Sud, Thelos

 

Très chère Modération,

Je vous souhaite la Bienvenue sur ma nouvelle candidature au rang de Commerçante. Celle-ci concerne une spécialisation de Souffleur de Verre, avec des échoppes en capitale, banlieue Sud et dans la Citadelle de Thelos. Elles porteront le doux nom "Le Soulier de Verre ", car nous nous targuons de pouvoir offrir du verre si résistant que l'on pourrait en faire des chaussures.

 

:book: - Présentation IRL

Je me prénomme Zoée, j'ai désormais 21 ans, ce qui je dois dire ne me rajeunit pas vraiment comme tenu de l'âge que j'avais la première fois que j'ai soumis une candidature ici. Je suis désormais en étude de droit, mais je pense à me réorienter vers des études qui me permettront d'aider les autres d'une manière différente. Il n'y a pas grand-chose d'autre à dire si ce n'est que j'ai toujours un goût certain pour les jeux de gestion, les romans, les sims, et ce, malgré les années qui sont passées. Je suppose que certaines choses ne changent jamais. 

 

:book: - Présentation IG

Cela fait donc 7 ans que je suis sur ce beau serveur qu'est Minefield, plus exactement depuis le 8 février 2014. Je suis devenue par la force des choses la gérante du projet Thelos sur la map Stendel avec lequel le rp que vous allez voir est lié. Il y a fort longtemps, j'ai été commerçante fermière et c'est un temps que je ne regrette pas, mais dont j'ai fort plaisir à me souvenir, autant qu'il m'ait plus à l'époque.

 

Mes anciennes candidatures (dans l'ordre de post)

 

 

:book: - Mes motivations

Pour être très sincère, à mes yeux, je ne trouverais jamais meilleures motivations que celles de ma première candidature commerçante. Je souhaitais faire baisser drastiquement les prix des commerçants fermiers et j'y suis arrivée de surcroît. C'était une motivation qui m'apparaît toujours comme juste pour l'époque, mais l'économie de Minefield est bien différente aujourd'hui donc il n'est pas question de cela. 

Être commerçant sur Minefield a été pour moi une expérience de jeu a par entière quand je l'étais. Par la concurrence oui, qui existe bien moins aujourd'hui, mais aussi et surtout par le plaisir que je prenais à préparer mes stocks à réfléchir aux promotions les plus pertinentes, à la justesse de certains prix et à la négociation des commandes. C'est une époque que j'ai adorée et que j'aimerais de nouveau expérimenter aujourd'hui. Quant a pourquoi Souffleur de Verre, la réponse est très simple : parce qu'il n'y en a plus. Cela c'est fait plus ou moins comme ça, un ami avait urgemment besoin d'un souffleur, il me restait mon changement de spécialité gratuit de citoyen, je le suis devenu et j'ai remarqué qu'il y avait un marché. C'est un métier dont j'ai moi aussi besoin pour mon projet et qui a l'avantage de nécessité des ressources facilement farmable pour moi (en somme quasi rien qui ne provient d'une activité de minage). De surcroît, et bien, je suis toujours radine, 300 PA c'est quand même une somme. 

Pour finir, être commerçante, c'est également et surtout actuellement, pouvoir acheter des ressources pour bien moins cher, que ce soit pour son profit personnel ou pour son projet, c'est donc un certain luxe, non-négligeable quand il y a certaines choses que l'on abhorre farmer ou que l'on préfère consacrer du temps à autre chose. 

 

:book: - Les échoppes

Elles sont donc au nombre de 3 et le resteront sûrement, car elles couvrent l'ensemble des verres MF disponibles. Mais bien sûr, je suis ouverte à toute proposition d'ouverture de shop. 
Pour ce qui est des prix, ils sont les mêmes dans tous les shops, et sont fixés au bloc unité puisque ce sera leur mode de vente :

Verre MF simple : 0,25 PA/u

Verre MF avec croisillon : 0,75 PA/u

Fiole : 0,05 PA/u

Pour ce qui est des lanternes, je ne pense pas en vendre, au vu de l'absence d'indigène et de la prolifération de cet item dans tous les shops capitale. Une promotion par mois sera disponible au shop capitale, selon un tirage au sort et le résultat sera indiqué sur mon sujet commerçant. Cette promotion sera de -10% sur le prix initial.

J'ai fait en sorte de proposer des verres que l'on ne trouvait pas dans les autres shops dans celui de la capitale, ainsi que du blanc, de sorte à pouvoir proposer un vaste échantillon aux acheteurs. Les autres blocs sont disponibles à Thelos et en Banlieue-Sud selon la liste ci-dessous.

 

Prix et disponibilités selon les échoppes

Divulgacher

unknown.pngunknown.pngunknown.png

 

CAPITALE
 

Divulgacher

 

2021-12-29_16.01.10.png

 

 

2021-12-29_16.01.21.png

 

2021-12-29_16.03.04.png

 

2021-12-29_16.03.12.png

 

 

STENDEL - BANLIEUE SUD

Divulgacher

Nota Bene : La parcelle semble grande et elle l'est puisque ce sont deux parcelles accolées de la Banlieue. C'est donc un même bâtiment abritant à la fois le commerce et une sorte de maison appartenant à Thelos dans le RP. Je l'ai désigné selon des parcelles déjà existantes mais à défaut, l'esprit restera similaire. J'ai vu avec Pencroff en vocal et c'est possible.

 

2021-12-29_16.05.33.png

 

2021-12-29_16.05.44.png

 

2021-12-29_16.25.27.png

 

2021-12-29_16.25.33.png

 

2021-12-29_16.07.26.png

 

THELOS

Divulgacher

2021-12-29_16.33.46.png

 

:book: - Roleplay

 

Nota Bene : J'ai changé de personnage depuis ma candidature Citoyenne, pour plus de contexte sur qui elle est, on peut se référer à mon sujet dans la Taverne RP néanmoins, je me permets de faire un petit résumé ici. 

 

Il s'agit de l'histoire de Quinn Westsea. Elle est une descendante de Zoée, mon premier personnage roleplay par son père, malheureusement après la mort de sa mère en couche, son père à rejoint l'au-delà à ses 5 ans. Avec l'accord de son oncle, du côté de sa mère, qui s'appelle Armand Philead, elle a été envoyée à la Capitale de Stendel pour être élevée par la branche du Nord de la famille de son père. Ces derniers sont des commerçants, ils possèdent plusieurs mines de pierres précieuses et ont tourné son éducation autour du commerce, lui permettant même d'assister quelques fois le chef de branche puisqu'elle n'était pas supposée repartir. Mais d'un commun accord, elle a fait son retour à Thelos à ses 10 ans, le début de ce RP se situe donc quelques mois après son retour à la Citadelle et couvre une période allant jusqu'à ses 15 ans et demi.

 

 

Divulgacher

     Comme annoncé par son oncle, Armand lui présenta Arthurus Greco, Souffleur de métier. Il exerçait depuis si longtemps qu’il ne tenait plus le compte des années. L’homme en imposait, malgré une stature fine, des cheveux blancs et un dos courbé. Dans son regard brillait encore une flamme puissante, à l'image de celle qui maintenait son four en activité.

 

     Sous l’ordre du Premier gardien, il montrait à la petite fille l’atelier, détaillant parfois l’activité de son apprenti ou l’utilité d’un outil, sans grand entrain néanmoins. Il faut dire qu’il ne voyait pas vraiment à quoi tout cela rimait : en effet, il avait demandé à Armand quelqu’un pour l’aider avec les papiers, et il ne s'attendait pas à une enfant d’à peine dix printemps. Enfin, il s’était exécuté, par respect.

 

"Et donc nous soufflons approximativement 50 bocaux en verre par jour, expliquait-il.

 

-Pourquoi ne pas utiliser des moules ?

 

-Des moules ?

 

-Oui, à Stendel, certains souffleurs utilisent des moules en cuivre ou en acier pour fabriquer leur verrerie, pour rendre la forme régulière notamment.

 

-Ce n’est pas du vrai travail de souffleur, répondit-il brusquement.

 

-Mais cela permettrait un meilleur conditionnement des bocaux une fois remplis et moins de perte monétaire aussi", insista la petite fille.

 

     Il darda sur l’enfant un regard méfiant. Elle était devenue Souffleuse en 10 min ou quoi ? Il y avait nécessairement anguille sous roche.

 

"Armand t’a amené parce qu’il veut me retirer un de mes apprentis. C’est ça ?

 

-Non, Monsieur Greco.

 

-Alors pourquoi tu te prends pour ce que tu n’es pas ?

 

-Monsieur, je faisais simplement une remarque. Si vous utilisiez des moules, vous auriez sûrement moins de ratés et vous auriez tous moins de travail."

 

     Le vieil homme plissa les yeux tandis que ses apprentis commençaient à tendre l’oreille. S'il refusait, Armand prendrait peut-être cela pour de la mauvaise volonté. Mieux valait profiter de l’offre pour démontrer sa bonne foi.

 

"Amène-moi un de ces moules et on essayera.

 

-D’accord Monsieur."

 

     Et c’est ainsi que tout commença. A l’occasion d’une sortie dans la capitale du royaume voisin, l’enfant acheta avec l’aide de Miss Pean un moule de verrier pour former des bocaux. Elle réussit à négocier suffisamment avec le vendeur pour que cela rentre dans son argent de poche.

 

     Le lendemain, elle l’apporta à Arthurus qui le fit essayer à un de ses apprentis sous le regard attentif de Quinn. Cela fut une réussite, bien au-delà des espérances de la petite, et le Souffleur proposa à Armand de la prendre en apprentissage, mais pas comme Souffleuse. Il avait remarqué qu’elle avait un certain talent pour les chiffres. Après tout, un peu de sang neuf ne ferait peut-être pas de mal d’autant que faire les comptes n’était pas sa tasse de thé et que c’était sa demande initiale.

 

     Trois matins par semaine, la petite fille venait aider : elle transportait quelques contenants, aidait au four, vérifiait les stocks et les commandes. Avec sa petite taille, il ne lui était pas difficile de se faufiler un peu partout dans la forteresse, pour aller voir tant les souffleurs que les clients afin de vérifier les détails. Cela soulageait les épaules du reste de l’équipe de savoir qu’une personne était entièrement dédiée à cela.

 

     L’année suivant son arrivée, son oncle l’avait fiancée à un garçon d’une famille ancienne de la Citadelle, Mathew Warhelm. Bien que ce soit une épée de Damoclès sur son futur, la jeune fille avait fini par l’oublier, ne voyant son promis qu’aux enseignements communs. Elle passait le plus clair de son temps à se préparer secrètement pour l’examen des Traqueurs dehors ou dans l’atelier de Monsieur Greco à faire les comptes. Le temps, les années passèrent tellement qu’elle avait désormais 14 ans. Puis il vint un déjeuner de Printemps où son oncle l’avait conviée, afin qu'elle vît son fiancé et le père de celui-ci. Leur rencontre n’était pas vraiment exceptionnelle car l’occasion se présentait généralement une fois par mois et donnait la possibilité aux tuteurs de converser sur l’avenir prochain de la Citadelle. En effet, s’il n’était pas rare entre Premier et Second Gardien de se rencontrer, Monsieur Edmund Warhelm étant Second gardien au poste de Commandant du 1er Bataillon de Thelos, il l’était davantage de pouvoir discuter aussi librement. Le déjeuner se déroulait donc sans encombre jusque-là.

 

"Mathew, ce que vous étudiez en ce moment vous intéresse ? Il me semble que vous abordez les équations. C'est ce que Quinn m’a dit, dévisait le Premier Gardien.

 

-C’est exact Monsieur Philead, les mathématiques ne sont pas la matière qui m’intéresse le plus, je dois dire, mais j’aime à voir les équations comme des représentations sur feuille de situations et problèmes qui pourraient être réels.

 

-Je vois. Je suis ravi de te l’entendre dire, même si de toute manière il me semble que tu te prédestines plus vers les Traqueurs que dans l’office d’un travail civil dans notre forteresse. Je me trompe ?

 

-Vous êtes bien renseigné Monsieur.

 

- Nous ne pouvons que saluer tes projets pour l’avenir, ce qui m’amène à vous faire une annonce, Quinn et Mathew."

 

     L’oncle de l'adolescente se leva, très fier de toute évidence. Quant à sa nièce, elle semblait ailleurs, presque déconnectée. Il faut dire que durant ces repas, on ne lui posait aucune question, on ne s’attendait pas non plus à ce qu’elle prenne la parole. Il n’y en avait que pour ce maudit Mathew, enfin, plus pour très longtemps. Selon elle, elle finirait par s’imposer à eux, qu’ils le souhaitent ou non.

 

"Nous avons décidé de célébrer votre mariage à la fin de l’été prochain, comme ça, cela…

 

-Je refuse." déclara la jeune fille.

 

     C’était sortit tout seul, comme une flèche impossible à retenir. Oh bien sûr, elle aurait pu se rattraper, dire qu’elle n’était pas d’accord avec la date, mais si ces mots étaient sortis aussi spontanément de sa bouche, cela n’était pas sans raison.

 

"Nous sommes trop jeunes, continua-t-elle. Il vaudrait mieux que nous nous unissions une fois majeurs, lorsque nous pourrons tout deux prendre la mesure de notre geste.

 

-Enfin Quinn, il est commun que les jeunes gens de votre âge se marient.

 

-Mais moi je le refuse, mon oncle. N'est-ce pas vous qui me disiez que les règles imposées à Thelos étaient plus légères, et que je n’étais pas capable à mon âge d’assurer la charge de ma femme de chambre ?

 

-Oui, enfin… Quinn ne fait pas une scène pour une chose pareille, je te prie.

 

-Il n’est pas question d’une scène ou quelque chose de la sorte. Je refuse de me marier à mon âge et il y a bien trop de choses que je souhaite réaliser avant."

 

     Il lui fallait trouver un argument imparable, bien plus solide.

 

"Tu dis n’importe quoi. Cesse de faire l’enfant ! s'impatientait le Premier Gardien.

 

-Mais nous sommes des enfants mon oncle. C’est bien pour cela que le test des Traqueurs n’est réalisable qu’à partir de 16 ans. Notre ancêtre le disait elle-même : "avant cet âge un être n’est pas pleinement conscient du sacrifice auquel il consent pour les années à venir".

 

-Tu mélanges tout. Le mariage et le fait de devenir Traqueur sont deux choses différentes

 

-Vous me demandez de lier ma vie à celle d’une tierce personne : c’est exactement la même chose lorsqu’un apprenti deviens Traqueur, il lie sa vie à son Capitaine et aux Gardiens. De surcroît, n’invoquez pas la question de la mort ou je devrais vous rappelez ce qu’il est advenu de ma mère, votre sœur."

 

     L’assistance se tue, mouchée. Difficile de savoir si c'était par ses arguments ou par son aplomb. Elle posa sa serviette sur la table et se leva, dardant un regard empli de détermination vers son oncle.

 

"Je ne souhaite pas me marier, et peut-être que cela ne sera jamais le cas, mais puisque vous doutez tant de ma capacité à penser à mes propres intérêts dans cet arrangement, laissez-moi vous en proposez un autre. Puisque je refuse catégoriquement de me marier avant mes 16 ans, laissez-moi jusqu’à cet âge pour vous prouvez ma capacité à m’occuper de moi-même. Si j’échoue, alors je réaliserai votre souhait. Dans le cas contraire, je déciderai de ma destinée et de la réalisation de cette union. Vous avez jusqu’à ce soir pour y réfléchir, après quoi je ferai mes valises pour la capitale."

 

     Lui laissait-elle véritablement le choix ? Certains diraient que non. La jeune fille se dirigea vers la porte d’entrée et sortit de l’appartement, laissant dans son sillage deux hommes pour le moins stupéfaits et un jeune garçon dont le regard marquait son admiration.

 

     Son oncle finit par lui signifier son accord face à sa proposition. Cela soulagea la jeune fille d’un poids certain et elle remercia intérieurement sa famille paternelle éloignée de lui avoir appris, avec force de cas pratique, comment lutter pour obtenir ce que l’on souhaite par son verbe. Restait maintenant à trouver le domaine dans lequel s’illustrer. À vrai dire, il n’y avait pas tant de solutions : attendre de passer l’examen de Traqueur était plus que risqué, elle se devait donc de trouver autre chose. L’idée ne tarda pas à venir et se manifesta sans qu’elle ne le cherche vraiment.

 

     Le printemps était l’occasion de la reprise de la saison des sorties dans le Royaume de Simurgh, et elle y fut invitée, comme à l’habitude depuis quelques années. Au détour d’un couloir, alors qu’elle se rendait dans la bibliothèque du manoir d’une amie, elle observa un vase, emprisonnant un large bouquet de tulipes roses. Mais ce ne fut pas les fleurs qui attrapèrent son regard, ce fut de minuscules éclats dans le vase, qui reflétaient la lumière, semblables à des miroirs. Lorsqu’elle demanda plus amples informations à son hôtesse, celle-ci lui indiqua que c’était un vase acheté au-delà de l’Empire il y a bien des générations. Il était impossible de savoir ce qu’étaient exactement ces éclats. Mais cela lui soumit l’idée d’introduire dans du verre d’autres éléments, pour le souligner.

 

     Une fois rentrée, elle ne tarda pas à expérimenter cette nouvelle technique, non pas avec un miroir mais avec ses propres pierres précieuses. Il fallait dire que son oncle refusait de la laisser user de sa propre fortune puisque celle-ci constituait sa dote. En revanche, sa famille paternelle éloignée n’avait jamais rechigné à lui offrir des pierres de moindre valeurs, pas assez dotées pour les vendre à un prix intéressant. Elle en brisa donc, et avec l’aide d’un des apprentis, souffla une jarre de verre avec des éclats de rubis. L’objet étant plutôt de bonne facture, elle décida de l’offrir à une de ses amies à l’occasion de son anniversaire.

 

     Comme attendu, cela plu à son amie, mais pas uniquement. Des mères et des pères présents à l’événement cherchèrent à la contacter par la suite pour lui passer commande. Ces dernières se précisaient et certains clients demandaient même une colorisation du verre. Dans l’ensemble, les commandes se ressemblaient, ce qui lui permit d’en produire suffisamment avec l’aide d’un apprenti, elle-même se chargeant des livraisons, commandes et matériaux tandis que lui soufflait. Elle cherchait à se constituer un fond de commerce raisonnable après paiement des services du souffleur.

 

     Il va sans dire que son oncle n’appréciait pas le moins du monde sa manœuvre, mais c’était sans compter sur Monsieur Greco qui, lui, la soutenait pleinement dans son expérience. Etait-ce par volonté d’embêter le Premier gardien ? Peut-être un peu, mais elle avait également un sens des affaires rares, qu’il aurait été dommage de ne pas exploiter, selon son propre point de vue. Mais il fallait voir plus grand, s’adresser à plus de monde, et selon la jeune fille cela ne pouvait que passer par le fait de se faire une place dans un domaine au plus large public : les vitres. De surcroît, il y avait de la demande car la capitale du royaume voisin s’agrandissait de jour en jour. Alors, avec l’accord de Greco et du Premier Gardien, elle paya un aménagement de l’atelier de Thelos, en échange de quoi elle pouvait employer contre rémunération de la Forteresse, quelques gardiens pour ses propres affaires, puis elle se lança.

 

     Oh bien sûr, ce ne fut pas simple. Simurgh abritait beaucoup de concurrence, mais celà poussa la jeune femme à innover. Cette fois-ci, Mathew lui apporta la solution. Même si elle avait refusé le mariage, ils restaient fiancés et, à ce titre, ils devaient se fréquenter de temps à autre. À l’occasion d’un après-midi dans la bibliothèque de la Forteresse, ils discutèrent des armes que pouvaient utiliser les Gardiens. Ils avaient beau ne pas s’entendre, le garçon était au courant depuis bien longtemps des souhaits de sa promise de rejoindre les forces armées de la forteresse, quand bien même cela restait un secret pour son oncle. Aussi, à l’occasion, discutaient-ils de celles-ci.

 

"J’ai entendu dire que l’archiviste essayait depuis quelques semaines de créer un liquide pouvant créer une explosion une fois exposé à l’air.

 

-Oh ? C’est une idée bien intéressante, répondit la jeune fille. Savez-vous pourquoi il échoue ?

 

-Et bien, de ce que m’en a dit mon père, le problème vient du bouchon. De l’air finit inexorablement par s’infiltrer et faire exploser le mélange. La bombe devient trop dangereuse pour celui qui la porte à cause des éclats de verre propulsés à grande vitesse. Le problème reste le même avec un verre enrichi en silice, bien que l’explosion de verre soit moins douloureuse.

 

-A quoi est-ce dû ?

 

-Le verre se décompose moins en petit éclats tranchants.

 

-Puisqu’il est plus résistant, murmura-t-elle en réfléchissant.

 

-Vous avez dit quelque chose ?

 

-Rien du tout !"

 

     Elle ne tarda pas à essayer de confectionner une bombe vide lorsque l’occasion se présenta. Après quelques essais pour ajuster le taux de silice à celui de sable, ce fut une franche réussite. Puis elle proposa ses nouvelles vitres à quelques constructeurs qui, si au début n’étaient pas séduits par l’idée, finirent par être presque convaincus après démonstration. De surcroît, le verre enrichi en silice présentait un avantage assez inattendu : il était plus isolant que ses concurrents, tant pour la chaleur et la fraicheur que pour le bruit. Il suffit d’une maison, puis de deux, puis d’un chantier dans une autre ville de l’Empire pour que le mot se passe d’architecte en constructeur. Les commandes affluèrent, trop vite pour pouvoir les prendre toutes en charge, alors la jeune fille conclut un accord avec sa famille du Nord qui était déjà établie à la capitale. En échange d’une surveillance du commerce, ils prendraient un juste pourcentage. Elle ouvrit également un troisième point de vente en banlieue peu après en association avec la forteresse, mais décida de se maintenir à cela, estimant que c’était là le chiffre parfait, équilibré entre ventes et charges.

 

     À l’âge de 15 ans et demi, elle se présenta au bureau de son oncle. Bien sûr, ce qu’elle allait lui dire n’était pas une surprise, mais elle voulait le faire. Le Premier gardien la reçut et après une courte discussion lui accorda la capacité à pouvoir être libre de son tutorat. Par la suite, elle continua de gérer son commerce, se concentrant majoritairement sur celui de Thelos et, à l’occasion, sur ceux de la capitale lorsqu’elle s’y déplaçait, se réservant ainsi la partie administrative et les bonnes idées. Elle laissait la question de la production pure et dure à ceux qui en avaient les compétences. Cela ne se fit pas sans difficultés mais elle finit par être expérimentée, bénéficiant dans son entreprise de l’appui de Monsieur Greco à qui elle pouvait délégué quelques-unes de ses tâches, puis à d’autres de ses employés, c'était bien là l'avantage de se concentrer sur l'administratif.

 

:book: - Remerciements

@Darkalnepour m'avoir demandé à devenir souffleuse de verre et m'avoir donné un joli pourboire

@Shalaevarpour son absence qui m'a poussé à cette candidature indirectement et pour ta gentillesse 

@TomGaming86pour ton soutien et ton aide

Edited by ZoeePdjees
Link to comment
Share on other sites

Salutations !

 

Vous devez vous en douter, mais si j'écris ces quelques lignes, c'est que je souhaite apporter mon soutien à Zoe dans ces démarches pour devenir commerçante. En regardant Thelos, le projet qu'elle gère en ce moment, il est facilement possible de constater que Zoe possède une très grande capacité de gestion.

 

Je ne doute pas une seule seconde qu'elle sera en mesure de faire fleurir ces commerces en un rien de temps, tout en satisfaisant sa clientèle au détriment de la mienne qui risque de devenir plus rare. :lol:

 

Bon courage pour la suite !

 

Amicalement,

 

Shalaevar Meriale,

Conseillère de Simugh ;

Lieutenante-Colonelle de la Garde Volontaire ;

Gardienne de l'Ordre du Lys d'Argent ;

 

Link to comment
Share on other sites

Hey !

J'ai bien lu la candidature de Zoée et je viens la soutenir, 

Je trouve ses motivations pour devenir commerçante très bonnes.

Sa volonté de devenir souffleuse de verre pour créer un marché ainsi que son envie de (re)devenir commerçante peux seulement apporter un plus à la communauté de MF, de même qu’à elle même.

Ayant eu la chance de parler (très) souvent à Zoée je ne peux que la soutenir dans sa démarche

Bye

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour/soir,

Après avoir lu cette candidature, je ne peux que poser mon +1, qu'elle devienne commerçante ne peut être que positif pour la communauté vu le grand besoin de verre/vitre,  de plus elle a déjà une expérience de commerçante, elle devrait donc se débrouiller à merveille.

De plus pour avoir pu lui parlé plusieurs fois récemment, et lui avoir demandé des crafts avant que je ne devienne citoyen, elle semble d'autant plus apte à devenir commerçante.

 

Amicalement,

Fabio

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Je viens comme vous vous en doutez je viens plussoyer cette candidature.

Candidature à l'image de la personne, rien qu'a voir thelos on voit que c'est du sérieux (bien que les prix soient trop chère)

Donc c'est un +1 pour moi

 

Sky

Divulgacher

maj : au moment ou j'écrit ce +1, zoée me vanne copieusement donc ne lui donnez pas merci (c'est faux ^^)

 

Edited by SkyKKou
Link to comment
Share on other sites

Bonssssssoir !

 

Je viens apporter mon soutien à la candidature de Zoé. Après son retour sur MF, la voir à nouveau en commerçante active fait toujours plaisir. Surtout que Zoé est du genre à se connecter quotidiennement. Avec sa capacité de gestion et son amour de l'argent, je ne doute pas de sa capabilité à gérer un commerce.

 

Bonne soirée,

MrFalcar.

Link to comment
Share on other sites

Bien le bonjour! o/

Ah, la voilà enfin! Pour avoir eu la chance de discuter avec Zoé et d'avoir été mis au fait de cette candidature à venir, je suis heureux de la voir maintenant officielle!

On voit bien en lisant la demande que Zoé va faire une excellente commerçante : ses échoppes sont propres et bien adapter à leur milieu, ses prix réfléchit et adapté à la réalité de Minefield et son Roleplay est bien trop long pour être lu excellent!

C'est donc avec plaisir que je viens apporter mon soutien à la candidature de Zoé!

 

Impatient de pouvoir aller faire mes achats de verre au soulier d'argent,

Bismuth_Bi

Link to comment
Share on other sites

Bien le bonjour 

 

Le verre c'est bien, les boires c'est mieux ; bien que peu présent sur le serveur dernièrement des échos sont arrivé jusqu'à moi c'est donc avec plaisir que je viens lâcher le très Minefieldien " +1 " la candidature reflète une motivation certaine a se replonger dans le commerce ce qui ne peu qu'être favorable à l'économie du serveur

 

Bref +1, et Zoubi à toi Zauhay'sx ( le x ne se prononce pas ) 

Link to comment
Share on other sites

Plot ! Ca fait un moment que Zoee parle de de cette candidature, elle est enfin là !

L'idée de changer de spé redynamisera un peu le milieu donc c'est cool. Autrement, Zoee est investie dans Thelos ça se voit, et devenir souffleuse de verre lui permettra de lever un peu de fonds pour son projet.  Je passerai sur les motivations et le rp, ceci étant dit, personne très agréable donc je ne peux que soutenir o/

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Zoée ne manque pas d’ambitions et de motivations, la rénovation actuelle de la citadelle de Thelos et cette présente candidature en sont la preuve.

Active, cette joueuse ne manque non plus jamais d’entrain quand il s’agit de venir en aide aux autres.

 

Des échos de ses exploits passés sont arrivés jusqu’à aujourd’hui, j’ai ouïe dire qu’on la surnommait « Le Loup de Stendel » (nan ça c’est moi qui l’est inventé). En tout cas une chose est sûre c’est que je n’aimerais pas me retrouver sur sa route (cc @Shalaevar).

 

Tout cas pour dire que Zoée fera une excellente commerçante !

 

Cordialement,

 

LightAlne, némésis de Darkalne

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...