Jump to content

Thorväk

Minefieldien
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

About Thorväk

  • Rank

Profile Information

  • Pseudo minecraft
    Thorvhak
  1. Je noterai également une métaphore filée des sensations, à la fois émotionnelles pour le coeur et physique pour le coup d'oeil, qui contribue à créer une synesthésie des deux formes émotionnelles afin de les mettre implicitement en lien chez le lecteur et apporte donc une valeur argumentative :b
  2. Je plussoie évidemment ce membre de la communauté naine pour qu'il puisse nous représenter aux côtés de Galaoud je l'espère dans la chevalerie minefildienne. J'espère également que cet adoubement aura pour effet de lui donner un petit coup de fouet dans son activité sur le projet d'Ultahrik Donc en définitive +1
  3. Pour ma part je trouve que c'est une très bonne initiative qui promet une activité florissante de la cité.
  4. Je plussoie naturellement ce joueur impliqué dans l'activité de ce serveur qui est à l'initiative de la première communauté naine sur minefield. Il est par ailleurs particulièrement impliqué dans la création du nouveau projet d'Ultharik sur Stendel et mérite ce grade honorifique de chevalier au nom de la communauté naine.
  5. Coucou je viens plussoyer ce joueur pour sa dévotion au travail et sa bonne humeur (surtout quand il boit de la bière! ) Enfin bref un bon nain quoi ^^
  6. Bonjour à tous, Je viens vous annoncer que je suis enfin passé paysan et que je vais donc pouvoir rejoindre le chantier.
  7. Bonjour, Bonjour, Je ne sais pas exactement si c'est interdit mais je viens témoigner d'un recrutement provenant d'un autre serveur adressé aux joueurs dont la candidature paysan est refusée. Après avoir vu refuser pour ma part ma candidature à cause de la non mention de mon âge j'ai reçu ce message d'un joueur vagabond nommé Mine_Mide: Image effacée Encore une fois je ne sais pas vraiment si cela est interdit mais pour ma part j'avoue que ce comportement ne me plaît pas vraiment. J'espère avoir rendu service à la modération du serveur, Thorväk.
  8. Pseudo ingame : THORVHAK; Age : 14 ans La taverne était pleine des vapeurs d’alcool et du son des violons. Clients et serveurs dansaient au centre de la salle où les tables avaient été écartées par quelques marins robustes. C’est alors que la porte s’ouvrit sur un voyageur inattendu, la musique s’arrêta, les danseurs restèrent immobiles. La silhouette de l’inconnu était peu visible dans la pénombre mais il semblait de petite taille. Il franchit le pas de la porte, la ferma dans un grincement qui envahit toute la salle, et vint s’asseoir au bar. C’est alors que l’identité du personnage parut une évidence : c’était un nain. Il en passait peu par ici, la plus proche cité naine se situant sur le lointain plateau neigeux de Drök, à l’extrême Nord du territoire connu par les habitants de Beauloir. Beauloir était une ville portuaire d’une dizaine de milliers d’habitants dont l’activité résidait essentiellement dans le commerce maritime et le travail du tissu. Elle était située à l’embouchure du fleuve Nelis qui venait se jeter dans le golfe du Démon, qui tenait son nom des violentes tempêtes qui avaient la mauvaise habitude de venir agiter ses eaux. Les habitants de la ville étaient pour cela d’excellents marins et savaient construire des coques très résistantes, souvent convoitées par les villes voisines. La cité avait de ce fait un ascendant sur les mers qui lui avait permis de lancer des expéditions et d’obtenir la cartographie maritime la plus complète du pays. Néanmoins elle cessait de s’étendre au-delà des montagnes du Nord où l’on savait qu’habitaient les nains. Cette fête avait d’ailleurs été organisée afin de célébrer le départ des matelots pour un long voyage qui les conduirait à une terre inconnu mais dont on savait l’existence depuis l’arrivée de voyageurs venus de ce pays lointain. Les clients de la taverne restaient surpris de l’arrivée de ce voyageur singulier mais la musique reprit progressivement et ils se mirent à danser avec encore plus de ferveur. Le nain n’avait encore rien dit et avait un regard sombre. L’aubergiste se décida enfin à lui demander la raison de sa venue. Celui-ci ne lui dit qu’un mot : « bière ». L’homme s’empressa de le servir mais semblait toujours intrigué par la raison pour laquelle un nain avait fait le chemin jusqu’ici : ça ne pouvait sûrement pas être dans le seul but de boire une bière ! Le nain prit alors la parole : « Si vous tenez vraiment à le savoir, je puis vous raconter mon histoire, mais peut-être regretterez d’avoir poussé un nain à parler, lorsqu’un nain commence à parler il ne s’arrête que lorsqu’il a terminé et même s’il doit en arriver à se battre avec son interlocuteur pour qu’il l’écoute jusqu’au bout ». Il fit une esquisse de sourire et commença son récit. Il s’appelait Thorväk, du clan des haches fidèles. Il était issu d’une famille noble et puissante qui avait fondé sa fortune sur le commerce de minerais avec les pays voisins, une activité déshonorable aux yeux des religieux qui n’aimaient pas les étrangers et faisaient circuler qu’ils payaient avec de l’or sale. La famille était néanmoins protégée par l’Empereur dont elle était très proche. L’Empire s’étendait sur les montagnes du Nord mais également sur les plaines qui s’étendaient encore plus au nord et où était cultivé le houblon. L’Empereur était alors à la tête non pas d’une mais de nombreuses cités, dont la capitale était Myryldak, précisément la ville où vivait Thorväk. La société était organisée de manière hiérarchique en quatre castes : les paysans, les combattants, les religieux et les commerçants. Néanmoins une nouvelle caste était en train d’émerger, certains religieux revendiquaient en effet le droit d’accéder au savoir sans pour autant être un serviteur de la religion et cherchaient à faire pression sur l’Empereur pour que la classe des savants soit créée. Ce-dernier se voyait alors très préoccupé par ce sujet qui divisait la société et notamment il avait peur de subir un coup d’Etat des grands prêtres, qui avaient beaucoup d’influence sur le peuple, si jamais il plaçait les savants au-dessus de l’ordre religieux dans l’échelle sociale. Cependant il perdait nombre de ses meilleurs ingénieurs et techniciens s’il favorisait les religieux, sans qui les technologies militaires cesseraient d’évoluer, exposant l’Empire à l’invasion d’une force supérieure. Ces tensions sociales n’étaient néanmoins pas les seuls évènements qui tracassaient le nain le plus puissant du pays, un groupe de rebelles avait en effet émergé dans l’Empire et faisait de plus en plus de partisans, revendiquant la démission de l’Empereur qui selon eux avait trop peu d’égard pour la caste guerrière. Thorväk avait lui renoncé à son titre de commerçant pour entrer dans l’armée, ce qui avait d’abord provoqué la colère de ses parents dont il était le fils unique. Ils s’y étaient finalement résignés et avaient décidé de remettre leur firme à l’Empire à leur mort. Le jeune nain admirait beaucoup l’Empereur qui lui avait conté l’histoire du peuple nain à chaque foi qu’il rendait visite à ses parents. Il lui était alors d’une loyauté fidèle et avait juré devant Tharik qu’il le servirait jusqu’à la mort. Il était particulièrement inquiet dans cette période de trouble et avait entrepris de surveiller tous les faits et gestes des nains qui approchaient quotidiennement l’Empereur, jusqu’à l’impératrice elle-même. Il faisait lui aussi partie de ce groupe de privilégiés qui côtoyaient l’Empereur du fait de son grade de général qu’il avait rapidement acquis, d’une part du fait de sa position sociale et d’autre part du fait de sa vigueur et de son courage. Le nain était cependant plus inquiété par la montée des rebelles que par les conflits sociaux. Ces-derniers s’était en effet déjà emparé de la cité portuaire Drïn à l’extrémité de la chaîne de montagnes et on une rumeur courrait selon laquelle ils se seraient alliés avec les gobelins venus de l’Est. Si cela était vrai l’Empire était réellement en danger car les gobelins seraient aux portes de l’Empire en quelques semaines. L’Empereur avait concentré ses forces à l’Est pour parer une telle attaque et déplacé ses positionné ses puissants canons non loin de la capitale. Thorväk s’était porté volontaire pour être sur les premières lignes du front de l’Est mais l’Empereur avait trouvé plus judicieux de le placer à l’Ouest si jamais cette annonce eût été un piège. Le général fut forcé de rallier la place forte de Glörd à attendre une armée qui ne viendrait jamais et d’où il ne pouvait plus protéger l’Empereur. Jusqu’au jour où son messager vint l’avertir du début de la guerre, les gobelins avaient en effet envoyer des troupes à l’Est mais ces-dernières semblaient ne pas vouloir attaquer. L’Empereur s’était rendu compte trop tard que ce n’était qu’une feinte et qu’ils avaient décidé d’envoyer le gros de leurs troupes au Nord. Cette position mettait les nains en grand danger et surtout la capitale puisque l’Empereur avait manqué d’être assassiné au moment même où une troupe de rebelles avait fondu sur la ville. La situation était plus que critique, les gobelins était aux portes de l’Empire alors que les forces naines étaient concentrées à l’Ouest et la capitale était assiégée : le général devait prendre rapidement une décision, étant le dernier bataillon nain en état de combattre. Jugeant la Myryldak assez bien défendue, il choisit de surprendre les gobelins. Il cacha ses troupes dans une forêt du Nord de l’Empire en attendant les ennemis qui vinrent au bout de trois jours. Il attendit qu’ils fissent leur campement avant de les attaquer. Leur victoire était écrasante jusqu’à ce que des renforts arrivent avec des trolls, permettant aux soldats ennemis de se préparer au combat. De valeureux soldats périrent sous les masses des créatures mais le général comprit rapidement que ceux-ci avaient effroyablement peur des canons, grâce auxquels il sema la pagaille dans les troupes ennemis que les trolls écrasaient en essayant de fuir. Dans la cohue Thorväk fut assommé et se retrouva pieds et mains liés dans le campement gobelin. Ceux-ci avaient battu en retraite mais espéraient compenser les pillages par la rançon qu’ils obtiendraient en échange du nain. Il apprit que les gobelins s’étaient retirés de l’Empire mais que l’Empereur avait accepté de se retirer de ses fonctions pour sauver les habitants faits prisonniers par les rebelles. Un nouvel empereur était accédé au trône et avait forcé à l’exil l’ensemble des partisans de l’ancien empereur, des paysans aux commerçants. Ce-dernier refusa alors de payer la rançon pour la libération du général et ceux-ci décidèrent donc de l’amener dans leur capitale pour qu’il y serve de pâture pour les trolls. Thorväk parvint aisément à s’enfuir en mettant au pari ses gardiens de boire cinquante choppe de bière en trois minutes. Il décida de prendre la route du Sud, étant chassé de sa patrie, où l’on disait qu’avait été fondé une nouvelle cité naine, voyageant de village en village jusqu’à Beauloir où il espérait pouvoir embarquer pour la terre de Stendel où était établie la nation naine de Kil Nura. Tous les clients étaient maintenant réunis autour du conteur. « En voilà une histoire ! », s’exclama le tavernier, « mais le nom de Stendel ne me dit rien. Êtes-vous sûrs que c’est bien au Sud ? ». Un matelot prit la parole : « d’après certaines rumeurs il s’agirait de la terre pour laquelle nous partons demain » - Eh bien je serai de l’équipage, répondit le nain, je ne suis pas un homme de la mer mais je suis robuste et puis m’adonner aux tâches difficiles ». Ils partirent le lendemain pour affronter les eaux agitées du golfe du Démon. Bientôt le vent emporta le navire au grand large, en direction d’une nouvelle contrée et une nouvelle patrie pour le nain. Alors qu’il observait la terre réduire jusqu’à disparaître à l’horizon il songeait à la nouvelle vie qui l’attendrait par-delà les mers. Il espérait s’intégrer dans la nation naine et avoir l’occasion de mettre ses qualités à son service afin d’en faire une nation puissante et fière. Ce serveur me plaît beaucoup, autant par son organisation et ses events que par ses réalisations architecturales impressionnantes. Je connais déjà certains joueurs de Minefield qui m'ont aiguillé vers ce superbe serveur et j'espère d'ici peu pouvoir en profiter. Je joue à minecraft depuis pas mal de temps et je possède dors et déjà mon skin de nain, en rapport avec mon RP: Comme mentionné dans ce dernier je souhaite rejoindre la nation naine de Kil'Nura où je connais Galaoud et apporter un maximum à celle-ci. J'aimerais faire partie de son armée et devenir son artificier(je m'entraîne pas mal à faire des feux d'artifices^^). Je pense choisir le métier d'ingénieur lorsque je passerai voyageur(parce que j'espère bien m'investir dans le serveur ) PS: J'ai évidemment pris connaissance des règles et coutumes du serveur. Voilà, j'espère que ma candidature vous a plu, Merci, Thörvak.
  9. Oups, j'avais oublié le lien :/ En tous cas merci pour ton accueil^^.
  10. Bonjour, Je me présente, Thorväk, et j'aimerais rejoindre la nation naine de Kil'Nura. J'ai déjà fait ma candidature paysan et j'espère être accepté d'ici peu http://www.minefield.fr/forum/devenir-paysan/candidature-thorvak-grade-paysan-t43117.html A bientôt!
×
×
  • Create New...