Jump to content
Sign in to follow this  
Xanitude

ARCHIVES 3 : Dérivations autour du thème du RP (loup _brun)

Recommended Posts

Xanitude était perturbé par ce qu'il avait laissé échapper.

 

My gosh. It's my mistake. He's awake, awaaaaake !

It's him... He's back and he's [barrer]black[/barrer] brown ! The role play man.

You want some fun ? Shall we dance ? Let's dance (put on your red shoes and dance the blues)

 

Ces sons... Ce drôle de langage qu'il ne comprenait même pas. Reliques d'un passé qui par moment se rappelaient à sa mémoire. Mais pourquoi maintenant et pourquoi cette comptine pour enfant entendue si loin, tellement loin qu'elle n'avait plus vraiment d'existence tangible.

Mais au fond, il savait bien pourquoi une comptine, pourquoi CETTE chanson pour gosse et pas une autre, une de celles apprise dans une langue usuelle.

 

Pressure, pushing down on me

Pressing down on you, no man asks for

Under Pressure

That burns a building down

Splits a family in two

Puts people on streets

 

Ne pas se laisser entrainer par les souvenirs ! C'était pourtant si facile et à vrai dire presque réconfortant malgré l'énormité des choses qui s'y tapissaient.

Non ! Il devait reprendre pied. Il avait franchi la ligne avec Loup_brun en convoquant la réunion du conseil.

 

Oui, il était temps d'établir la vérité. Il était prêt... Prêt ? Mais pensait-il à Loup_brun ou alors à lui même ? Plus facile à dire qu'à faire... Prêt, il devait l'être. il devrait l'être.

L'était il ? Oui.. Il le serait surement. Mais...

 

This is Ground Control to Major Tom

You've really made the grade

And the papers want to know whose shirts you wear

Now it's time to leave the capsule if you dare

 

Xanitude ne voulait plus se dérober. Trop de temps. Trop de ce temps qui blesse et qui enferme le cœur dans son étau. Le temps des secrets était révolu. Mais il n'aurait pas la force de lui annoncer de face. C'est pour cela qu'il privilégierait le confort d'une lettre.

 

 

[barrer]LB ,

 

Je[/barrer]

 

 

 

Xan... Call him by his true name : L underscore B

 

 

 

Même comme cela, ce n'était pas facile. Son esprit s’essayait à trouver un grain de sable prompt à la dérobade. Cette lettre, il s'y reprit à plusieurs fois pour l'écrire.

 

Loup_brun

 

Je pense que tu es arrivé à un âge suffisant pour comprendre. Non savoir.

Tu l'a ressenti et cela t'as poussé à chercher à savoir. Mais tu ne trouveras rien. Oui, même la plus grande des bibliothèques peut ne pas contenir le plus grand des secrets.

 

Tu le sais, j'ai comme beaucoup ici eu une vie d’errance avant d'arriver à la cité gardienne. Parmi une de ces vies, j'ai connu un homme. Il s'appelait comme tu dois commencer à le comprendre Loupiot.

 

Si Loupiot m'a fait penser à toi quand j'ai donné son nom à ta place du tien, c'est que tu m'y fait songer sans le vouloir. Ce n'est pas un geste, ce n'est pas un mot, non c'est enraciné en toi.

 

Tu aurais du prendre plus attention aux histoires de bonne femme dont tu nous parles, elle forment parfois vraiment le terreau des légendes. Tu l’as saisi en découvrant Mortepierre, mais tu n'as pas vu qu'une pièce manquait au tableau. Mais c'est normal, tu devais être si jeune à l'époque.

 

Loupiot était... ton père, loup. Celui qui à abandonné ta famille.

Ne lui en veux pas, enfin pas trop. Ne m'en veux pas trop non plus d'avoir gardé cela pour moi. Enfin... attends avant d'avoir fini ma lettre.

 

J'ai connu ton père dans un camps de mineurs. Nous avons tout de suite sympatisés et je dois bien avouer qu'il m’a appris quelques une des techniques que j'utilise encore aujourd'hui.

 

S'il est parti de chez vous, c'est en raison de l'appel de la pierre. L'appel de la pierre, celui qui grise les sens de tous les mineurs. Hum l'appel de la pierre...

Tu sais, il chantait souvent une sorte de berceuse quand il minait, et même dans les rares instants de repos qu'il s'octroyait, cette mélodie ne le quittait pas. Cette berceuse, j’aurais peut-être la force de te la chanter un jour. S'il l'a chantait, c'était parce que c'était le dernier souvenir heureux qu'il chérissait de sa vie de de famille. Ta berceuse.

 

Mais si ton père m'a appris à miner, il m'a aussi appris la limite à ne pas dépasser. Enfin à ses dépends je dois dire. Et là réside l'horreur de mon silence.

 

Ton père est..... mort.

 

Tu dois le savoir. Ton père s'est laissé séduire par le côté brut de l'appel de la pierre. Il a cessé d'être Loupiot pour devenir Tatayet (Un démon). Lorsque c'est arrivé, l'homme de bien qu'était ton père, est mort. Donc ce que je t'ai dit était vrai... Mais d'un certain point de vue.

 

Je voulais te protéger. J'avais peur que tu ne comprennes pas. Tu ne parlais jamais de lui, j’espérais que tu n'y pensais pas. Je ne voulais pas ouvrir une cicatrice refermée.

 

Puisque j'en suis à coucher sur papier la vérité, je mettrais carte sur table. En réalité, j'avais surtout peur de le dire quand j'ai compris à ton arrivée qui tu étais et parlé de ton histoire. Cela ne m'a pas pris longtemps, ton père me parlait tout le temps de toi, de la vie avec vous. Tu dois le savoir, ton père t'aimait. Je sais, le fait de vous abandonner peut difficilement passer pour une preuve d'amour... Mais à sa façon, il t'aimait... Il n'a juste pas su contrôler son besoin de miner.

 

Loup, je ne veux pas finir cette lettre sur un coté trop sentimental qui ne me ressemble pas.

 

Loup,

 

Souviens-toi, la puissance d'un mineur provient de l'appel de la pierre. Mais prends garde à la colère, la peur, l'agression... Elles forment le côté brut. Une fois que tu t'engages sur le chemin du côté brut, à jamais il dominera ton destin... Loup... Loup... Surtout ne sous-estimes pas les pouvoirs de Mortepierre... ou le même sort que ton père tu subiras... Loup... Quand je ne serai plus... Le dernier des mineurs tu seras peut-être. Loup, l'appel de la pierre est très puissant dans ta famille. Transmets ce que tu as appris... Loup... Il y a un autre... fût de bière au frais dans la cave.

 

Ramène moi en une chope à l'occasion... Si tu oses me pardonner

 

 

 

Xanitude reposa sa plume. Il avait fini la lettre.

Mais aurait il la force de la lui donner ?

 

So where were the spiders, while the fly tried to break our balls

With just the beer light to guide us,

So we bitched about his fans and should we crush his sweet hands?

 

Fin

 

Ce bouton n'existe pas.

 

 

Toute présence de références à des films (3), titres musicaux de Bowie (4) et à une espèce de marmotte avec une main dans le derche serait bien sur fortuite.

Et au cas où, ceci est une balise spoiler Loup, c'est pas à lire, ça n’a pas d’existence et ça fait pas partie d'un quelconque RP, pré ou post RP. Ce n'est pas l'emballage, le contenant ou contenu d'un RP. Et cherche pas, tu peux pas utiliser ce qui est dans cette partie, ni y faire la moindre allusion. Même si je dis TERRREEEEEEEE, PLANETTE TEERRRRRE.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...