Jump to content
Sign in to follow this  
Doruks

Projet de Doruks : Temple du Prince de la Forêt

Recommended Posts

Role Player sur le Temple dédié au Prince de la Forêt, par le Peuple de la Forêt.

 

Chapitre 1 : Il y a plusieurs siècles...

Gramix, l'un des nombreux druides qui peuplaient le Peuple de la Forêt, vaquait à ses occupations de sage, mêlant poudres magiques et autres ingrédients afin de créer de nouveaux sortilèges à enseigner à ses apprentis, quand il vit justement l'un d'eux arriver en courant et en hurlant :

"Gramix ! Les hommes des villes arrivent par ici ! Ils nous attaquent ! cria-t-il. Ils mettent la forêt à feu et à sang, ils tuent tout habitant de la forêt qu'ils croisent sans aucune pitié ! Hobbits, Nymphes & Satyrs, fées, trolls, et toutes les autres créatures sont en panique et fuient la forêt pour sauver leur vie ! Déjà bon nombre d'entre nous ont été abattus... finissa-t-il accablé.

- Où sont les autres druides ? demanda calmement Gramix qui n'avait pas levé les yeux de son mortier.

- Ils ont tous été appelés au Temple par le prince, il faut que tu les rejoignes, ils vont essayer de protéger le l'édifice de tous ses brigands."

 

Gramix lâcha son pilon et son mortier et disparu dans un nuage de poudre et de feuilles vertes, entendant les derniers mots de son apprenti : "Il faut secourir le peuple ! Sauvez la nature !" Avant de réapparaitre devant le temple, près duquel se trouvait tous les druides de la communauté regroupés autour d'une table de marbre elle même proche de piliers de marbre. Il rejoignit un des druides répondant au nom de Talix :

 

"Talix que se passe-t-il ici ? Pourquoi sommes-nous tous convoqués ici ? demanda-t-il.

- Même certains d'entre nous sages ont pris peur Gramix. Le prince est effondré. réponda le druide.

- Où est-il ?

- Devant le Golem, il prie la divinité depuis qu'il a appris la nouvelle. Il espère que cet évènement le fera se réveiller, et qu'il protègera la forêt.

- Qu'a-t-il ordonné pour le temple ?

- Nous sommes tous en train de mettre au point un nouveau sortilège. Il faut cacher le temple, nul ne doit être capable de le retrouver surtout pas des hommes dotés d'une cruauté identique à celle à laquelle nous avons affaire.

- "Cacher le temple" ? répéta Gramix d'un air déjà bien songeur."

 

Gramix se retourna, s'installa sur un pilier, et à l'aide d'une poudre rouge, de terre et de feuille créa en quelques secondes le sortilège idéal.

 

"Cela fait déjà quelque jour que je travaille sur ce sortilège, il permet d'enterrer n'importe quel objet. annonça-t-il. Cependant, j'aurai besoin de mêler ceci à la poudre d'amplification de Kluix.

- Elle est sur le buché. réponda Talix."

 

Tous les druides travaillèrent sur la mixture afin d'être sûrs de ne pas endommager le temple qu'ils cherchent à protéger. Quelques minutes plus tard, ils se placèrent en cercle tout autour du temple aussi grand soit-il, formant un cercle de poudre autour de celui-ci et, accompagné de deux trois mots le temple disparu laissant place à quelques arbres.

Leur mission remplie, aucun druide ne pu se résigner à fuir. Tous décidèrent de rester protéger le prince mortel jusqu'à la fin de la bataille. C'est ainsi qu'ils entourèrent le prince, lui jurèrent de protéger de leur mieux la nature, et partirent repousser du mieux qu'ils pouvaient l'armée d'hommes qui les persécutaient. Seul 3 d'entre eux prirent la décision de rester à l'intérieur du temple. Tous ces hommes affublés d'épées plus solides les unes que les autres ne firent qu'une bouchée de tous les êtres vivants qui avaient décidé de se battre, aussi pacifiste qu'était leur nature. Même ceux qui en premier lieu avaient fuit ne restèrent loin très longtemps, la vision de leur nature réduite aux cendres des arbres morts eu raison de leur peur. Ils revinrent tous combattre les ennemis jusqu'à leur mort.

Le prince lui, voyant que le Golem ne bougeait pas, se releva et pénétra pour la dernière fois dans son temple par le tunnel que les druides avaient laissé. Il ordonna au trois druides qui étaient restés ici de rapporter dans les livres qui lui étaient si chers tout ce qui venait et allait se passer. Il les remercia, remercia tout le Peuple mort en priant une dernière fois en ces lieux, puis reprit le chemin du tunnel, laissant derrière lui salles et salles d'épreuves mêlant énigmes et défis physiques afin de ne protéger que mieux l'entrée de ce temple sacré si précieux pour lui. Revenu à la surface il reboucha derrière lui à l'aide de terre, se retrouvant face au Golem, devant lequel il mourra de chagrin. A la place de son cadavre un arbre indestructible apparu, au milieu d'un petit lac de ses larmes.

C'est une bataille incroyable qui eut lieu sur ces terres, et si le Peuple de la Forêt fut anéanti, jamais les hommes n'ont pu bâtir sur la presque-île, qui au file du temps fut abandonnée. Ainsi, elle put se reconstruire seule, les arbres renaissant de leurs cendres tels des phœnix, et l'arbre indestructible n'a jamais bougé.

Tout le Peuple de la Forêt mort comme son prince, jamais personne n'eut connaissance de l'existence du Temple, la mémoire du Peuple lui-même qui ne vivait plus que par la parole des hommes des villes s'éteigna elle aussi au file des générations. Personne n'eut connaissance de toute cette histoire dont les seules traces se trouvaient dans le temple, grâce aux trois druides qui y sont décédés après avoir conter l'histoire du Peuple de la Forêt et de son Prince. Aussi, dans l'espoir qu'un jour la guerre entre homme et nature cessera, les druides inscrivirent cette prophétie à l'intérieur du temple :

 

"Seul l'élu, mortel, capable de réunifier homme & nature, fera réapparaitre l'entrée du Temple, et sera doté d'assez de courage et de pouvoir pour vaincre les pièges & énigmes qui se trouveront sur son passage. Assez de pouvoir et de courage, comme le Peuple de la Forêt lui-même autrefois."

 

Personne n'eut connaissance de toute cette histoire, jusqu'au jour où justement ...

 

Chapitre 2 : De nos jours ...

 

Sur ces terres autrefois dévastée par la guerre entre les hommes des villes et le Peuple de la Forêt s'est reconstruit un village du nom de Mislaid. Le maire et le créateur de ce village, se prénomme Litteul. C'est un personnage particulier qui lui, fut capable de construire sur le continent. La raison est très simple, il voulu bâtir sa maison et celle des autres habitants selon une règle sacrée : le respect de la nature.

C'est ainsi que sans le savoir cet homme né en ville est pourtant, devenu l'élu des druides. De ce fait, il fit réapparaitre l'entrée du tunnel menant aux salles d'épreuves puis au Temple, tous sous terre. Cette entrée qui elle se trouvait au pied de l'arbre indestructible.

 

Ce n'est qu'en ce jour de printemps que c'est arrivé. Cela fait maintenant bien des années que Litteul s'est installé ici, les habitants de Mislaid ne sont que des amoureux de la nature, et parmi eux, se trouvent deux Nymphes. Celles-ci, pour fêter la faune et la flore, dansaient joyeusement au pied du Golem de pierre tout en chantant. Elles étaient heureuses, chanson de satyre en tête. Cependant à un moment donné :

 

*PLOUF*

 

"Doruks ??! cria la première.

- Je vais bien Seleniia ! Je suis tombée dans l'eau, je suis trempée ! répondit la seconde.

- Tu peux remonter ?

- Oui je te rejoins, ohlala ! dit-elle en rigolant. Je ne regardais pas où j'allais je dansais les yeux fermées et j'ai trébuché !

- Tu veux un spaghetti ? demanda Seleniia elle aussi en rigolant.

- Moque toi de moi ! Attends que je t'y pousse, mes feuilles sont toutes mouillées elles aussi ! répondit Doruks.

- La fleur dans tes cheveux ne ressemble plus à rien ! s'écria Seleniia moqueuse.

- Tu vas le regretter ! Je vais t-- ... AAAHH !!!

- Doruks !!"

 

Doruks été entrainée dans un trou au font du lac, et était ensuite tombée dans le vide jusqu'à attérir à nouveau dans un bassin.

 

"Tu vas bien ? cria Seleniia.

- Oui ça va ! répondit Doruks en criant elle aussi.

- Où es-tu, que s'est-il passé ?

- Je suis tombée dans un tunnel, je ne sais pas où je suis, il fait tout noir !

- Je vais chercher Litteul, ne bouge pas ! lui répondit Seleniia affolée.

- Dis à ton mari de se bouger vite !"

 

Seleniia partie en courant avertir le maire qui était également son mari, pendant que Doruks cherchait tant bien que mal une torche quelque part dans le tunnel où elle se trouvait. Ces nymphes n'ont pas l'habitude de danser les poches pleines. Elle sortie doucement du bassin dans lequel elle était tombée, se relevant tout aussi prudemment. Elle avançait lentement, les bras tendus en avant. Elle rencontra un mur, et toucha ce qui lui semblait être une tapisserie trouée. Elle continua de suivre le mur mais buta contre une pierre mal placée et chuta. C'est à cet instant qu'elle entendit un crie grave, suivi d'un bien plus aigüe, Litteul et Seleniia l'avaient rejoint. Litteul alluma une torche :

 

"Qu'est-ce que vous nous avez trouvé là ? On peut pas faire caca tranquille. dit-il gracieusement.

- Je suis tombée ici je ne pouvais pas remonter, qu'est-ce que tu voulais qu'elle fasse ? Qu'elle me laisse pourrir ici ? répondit Doruks.

- C'est une idée. rétorqua Litteul.

- Monstre !

- Qu'est-ce que c'est que cela ? dit Litteul en éclairant la tapisserie. C'est le même blason que celui que j'ai créé pour Mislaid ! s'écria-t-il abasourdi.

- Tu n'as pas dit que tu ne savais pas ce qu'était cet endroit ? dit Seleniia.

- Je n'en ai aucune idée, mais ceci est le blason de Mislaid ! répéta l'homme.

- Il y a une porte en fer rouillé de ce côté ! cria Doruks."

 

Litteul s'approcha de la porte, tenta de regarder de l'autre côté, inutilement. A droite de cette porte se trouvait un levier, que ce dernier abaissa, seulement la porte ne s'ouvrit pas.

"Pourquoi ne s'ouvre-t-elle pas ? demanda Doruks.

- Regardé par ici ! dit Seleniia. Il y a d'autres leviers !

- Qu'est-ce que c'est que ce bordel. dit Litteul qui commençait à s'échauffer.

- Il y en a 4, avec les chiffres "1, 2, 3 et 4" inscrits au dessus. continua Seleniia."

 

Litteul se plaça face aux leviers, réfléchis quelques secondes puis abaissa le levier "3", la porte s'ouvrit, les trois personnages pénétrèrent dans une grande salle, dans laquelle se trouvait plusieurs plates formes sur lesquelles ils devaient bondir pour parvenir de l'autre côté de la salle, sur une passerelle où se trouvait une porte de bois cassée.

 

"Toi d'abord ! dit Seleniia à Doruks qui acquiesça en souriant.

- J'ai toujours rêvé de faire ça ! cria Doruks en s'élançant sur la première plate forme.

- Fais attention quand mê--

 

*PLOUF*

 

- Ça va Doruks ? demanda Seleniia.

- Hahahaha ! rigolèrent Doruks et Litteul.

- Il y a une échelle juste ici tu peux remonter. dit Seleniia.

- A mon tour ! s'écria Litteul fier.

- Je te suis ! dit Seleniia."

 

Litteul sauta à son tour sur la première plate forme, puis bondissa de pilier en pilier avec une facilité qui valût aux deux nymphes un long discours narcissique. Seleniia elle avait plus de mal, mais Litteul la rattrapait lorsqu'elle glissait sur la mousse qui recouvrait les pierres. Tous deux arrivèrent sur la passerelle, suivis de près par Doruks encore une fois trempée.

Ils atterrirent devant une nouvelle pièce, dans laquelle ils pénétrèrent. Au fond de celle-ci, une porte en fer. A gauche, un mur couvert de bouton en pierre, tout comme le mur de droite. Au milieu de cette pièce, une pierre ornée d'une inscription. Voilà une nouvelle énigme pour ces Mislaidiens, qui réussirent à ouvrir la porte au bout de quelques minutes, grâce à Litteul.

Ils enchainèrent plusieurs salles, Litteul étant toujours très à l'aise. La dernière salle qu'ils rencontrèrent leur demandait une fois de plus de sauter de mur en mur pour arriver de l'autre côté du vide. Seulement, ce vide n'était pas si "vide" que ça, une lac de lave se trouvait sous les pieds des protagonistes.

 

"Il faut vraiment que l'on traverse toute cette salle ? bredouilla Seleniia.

- On va s'aider. répondit calmement Litteul."

 

Ils sautèrent l'un après l'autre le plus prudemment possible. Cette salle était la plus grande de toutes celles qu'ils avaient traversé, et tous trois étaient plus ou moins effrayés. Plus ou moins, car Litteul était toujours sûr de lui, lui-même en ignorant la raison. Ils avançaient donc, lentement. Au milieu de la salle se trouvait une large poutre de bois, sur laquelle ils s'arrêtèrent pour décompresser. Les deux nymphes étaient épuisées et se sont étalées sur la poutre pour se reposer. Litteul restait debout, scrutant les moindres recoins de la salle, quand d'un coup il sauta. Les deux nymphes surprises se sont relevées en sursaut pour se précipiter au bord de la poutre. Elles virent Litteul, se relevant, comme s'il marchait sur la lave.

 

"Qu'est-ce que ça veut dire ? dit Doruks dont l'étonnement se lisait dans ses grands yeux bruns.

- Il y a une plaque de verre à partir d'ici ! répondit Litteul tout sourire.

- Il faut sauter alors ? demanda Seleniia hésitante.

- Oui ! Après avoir regarder la salle bien attentivement, j'ai remarqué qu'au delà de la porte vers laquelle nous allions, il n'y a rien. Cependant j'ai aussi repéré sur une pierre une petite flèche vers le bas. expliqua-t-il. Allez sautez ! Et visez bien !"

 

L'une après l'autre les deux nymphes sautèrent sur la plaque de verre. A la suite de quoi, elles suivirent Litteul qui marchait sur un pont de verre lui aussi, jusqu'à une porte de fer, ouvrable grâce au levier qui se trouvait à côté.

C'est de l'autre côté de cette porte que ces villageois découvrirent le Temple du Prince de la Forêt.

 

Chapitre 3 : L'histoire du temple découverte par nos héros ...

 

Litteul, Seleniia et Doruks s’avancèrent lentement, ils étaient face à un immense escalier. Ils montèrent les marches tant bien que mal, étant déjà épuisés. Les deux nymphes sentaient leur cœur se serrer, une sensation étrange les envahissait à mesure qu'elles avançaient. Comme si leur appartenance au Peuple de la Forêt était gravée en elles alors qu'elles-mêmes ignoraient l'histoire de leurs ancêtres, elles étaient attirées, enchantées par cette endroit et se mirent à danser.

Litteul lui avançait sérieusement, c'est le premier à être parvenu au sommet de ses escaliers. Il découvrit ce qu'il restait du squelette des trois druides qui étaient restés ici lors de la guerre il y a des siècles, mais n'ayant pas encore lu les ouvrages laissés par les défunts il ne comprit pas immédiatement.

Les trois personnages admiraient le temple. Les piliers, les feuilles, les vitraux. Tout était magnifique pour eux. Alors que Seleniia et Doruks dansaient au milieu de la fontaine qui se trouvait au centre de la salle, Litteul remarqua une petite entrée creusée dans la pierre un peu plus loin sur le côté. C'était la petite bibliothèque que les trois druides avaient creusées pour ranger leurs témoignages, Litteul commença à lire les titres des ouvrages sur la reliure.

 

"La fête du Peuple de la Forêt" ; "La guerre contre les hommes des villes" ; "La mort du Prince" ; "L'histoire du Temple" ; (...) ; "Prophéties"

 

Litteul fut intrigué ...

 

 

[chapitre manquant]

 

 

-------------------------------------------------------------------------

 

 

Voici le rp de mon projet, Litteul m'a accordé un pseudo-cube de 123 par 124, le projet est donc, si vous avez bien lu, sous-terrain.

Pour toute question sur l'éventuelle cause de mon délire tout au long du rp, je dirais simplement que j'ai eu cette idée en regardant pokemon (oh yeah).

En espérant que cela vous a plu !

 

:cake: Bisous les Mislaidiens :3 :cake:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...