Jump to content

[Accepté]Candidature - Choupse [Seconde tentative]


Choupse
 Share

Recommended Posts

Je tente a nouveau ma chance en postant une nouvelle candidature après avoir fait l’erreur, je pense, d’avoir posté ma première candidature bien avant le délai de trois jours imposé.

 

Présentation IRL

 

Je m'appelle Oscar et me pseudo est Choupse, je vient de fêter mes 13 ans et je vais donc passer en quatrième dans un collège ou j'étudie depuis mon plus jeune âge. Je suis passionné par le design et tout ce qui touche a la décoration, je compte aussi devenir architecte plus tard.

J’ai découvert votre serveur grâce a mes frères qui jouent dessus depuis presque six mois et aussi grâce a quelques amis qui jouent aussi sur Minefield. J’ai débuté Minecraft il y a bientôt sept mois maintenant. Ils m’ont tous donnés envie de jouer et de me présenter pour devenir paysan. Un peu trop d’ailleurs car j’ai tenté de devenir paysan bien avant les trois jours imposés.

 

Mes projets sur Minefield

 

Ce que je souhaite trouver en premier sur Minefield c’est une maison. J’irais par la suite sur le serveur Nimps ou je pourrait miner librement et légalement et tout cela sans limites. J’essayerai donc de m’enrichir, puis de me faire des amis des personnes avec qui je pourrait jouer avec et faire confiance.

Enfin j’essayerai de réaliser de plus gros projets par la suite et après ces objectifs atteint.

 

Partie RolePlay

 

(Je poste un tout nouveau RP, au cas ou le problème de compréhension des règles pour devenir paysan se situerait dans mon histoire)

 

Je m’appelle Choupse, je suis tisserand dans une ville sans prétention non loin de la capitale. Je vis très bien de mon travail notamment grâce à la qualité de mon tissage et aussi de la laine avec la quelle j’effectue mon travail. Je n’ai pas de femme et par conséquent pas d’enfant mais je ne m’en souffre pas, je vis parfaitement dans ma modeste maison/boutique.

Mes clients et surement quelques brigands déguisés me demandaient chaque jour d’où provenait cette laine si belle et douce. Je ne révélais jamais la réponse la gardant pour moi même. J’avais donc une immense réputation due à la qualité de cette laine introuvable pour certain.

Il n'était pourtant pas bien difficile de se la procurer. En fait je prélevais la laine sur des moutons gambadant aux alentours de Stendel, la capitale. J’étais le seul a savoir ou se trouvait ces fameux moutons. Leur laine était non seulement de très bonne qualité mais elle avait un atout qu’aucun autre mouton ne procurait. La laine repoussait en très peu de temps. On pouvait donc couper la laine un soir et revenir le lendemain a la même heure pour la tondre a nouveau. C’était donc pour cette raison que je n’avais jamais de problème d'approvisionnement de mes stocks de laine.

Je me rendais donc la bas quasiment tout les jours, seulement un jour la tonte se finit mal ...

Je roulais en direction de Stendel avec ma carriole tirée par un superbe étalon que je m’étais acheté grâce aux recettes de mes affaires. Je n’avais qu’a réaliser dix minutes de route pour m’y rendre. Seulement ce soir la je ne me doutais que l’on me suivait discrètement.

J’arrivais donc sur le lieu de la tonte de ces moutons presque magiques.

Une heure plus tard la tonte achevée je m’allongeais dans l’herbe haute et me reposait confortablement sous un soleil encore chaud et lumineux pour une fin de journée.

On me réveilla plus tard, je découvris ma carriole en cendre, la laine dans le même état !

Je n’avais même pas pris la peine de regarder qui m’avait réveillé toujours en état de choc. L’homme bien vêtu se présenta aussitôt et me demanda si cela m’appartenait. C’était un tisserand Stendelien et les moutons étaient les siens. Je lui racontais mon histoire tout en marchand vers Stendel. C’est devant les murailles qu’en lui évoquant mon nom et mon métier qu’il me reconnu instantanément. Ma réputation avait en effet voyagée puisque même a l'intérieur de la capitale on parlait de moi et de mes travaux exceptionnels.

Ce tisserand me proposa aussitôt de travailler avec lui dans Stendel à ses cotés. Je serai logé et payé. Si ma nouvelle situation ne me convenait pas je pouvais a tout moment décider de partir et de retourner dans mon village d’origine. Je répondis oui sans hésiter une seconde et retournais directement chez moi pour prendre mes multiples affaires et mes pièces d’argent. Ce n’est qu’une demie-heure plus tard que je pénétrais a nouveau dans la grande ville, éclairée de mille feux.

Le lendemain je me mettais au travail et les habitants de Stendel découvraient ma méthode de tissage innovante.

 

Quelques mois plus tard...

 

J’avais décidé de rester dans la ville. Mon nouveau travail ici me payait même plus et j’étais encore plus heureux qu’avant. Nous avions même réussi à rapatrier mes clients ici a Stendel pour acheter nos produits, ce qui étendait la clientèle de notre boutique. J’avais donc décidé de rester ici, où j’étais devenu une célébrité par ma méthode de tissage innovante que même la ville la plus avancée sur son temps ne connaissait pas.

 

 

Merci d’avoir a nouveau lu ma candidature.

En espérant être accepter cette fois.

 

Choupse

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Ta candidature répond aux attentes de la modération et je t'annonce avec honneur que tu es désormais Paysan.

Félicitations à toi, sois digne de ce nouveau rang et bienvenue parmi nous !

 

Hercey

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...