Jump to content
Sign in to follow this  
Raidentiger

[Chantier] Kélaïre céleste [chantier annulé]

Recommended Posts

Le crépuscule passé, la lune haute dans le ciel, il n'y avait plus un bruit dans le palais, ni dans la ville d'ailleur. Je regardais au loin, songeur, voyant l'avancée fulgurante des travaux à Kélaïre. Cette cité, construite sur tant de temps ; tant de refontes ; tant de projets ; tant d'associés, d'alliances, d'amis. En y repensant je retournais aux débuts modestes : un petit village d'une demi-doizaine de personnes, troublé par mon arrivée, ce qui devait changer la face d'un territoire, même de deux.

 

Moi, provenant d'un monde lointain, un monde de magie, ou la capitale fortifiée : Kélaïre, avait été battie sur une alloance solide de quatre cités auparavant ennemies. Je repensais à ce monde, puis à la vieille Inmora, le projet monté sur New-Stendel avant tout le remue-mémage qui n'a cessé par la suite. Ce petit village, fondé par Infranox et Momy, où je me suis greffé. Inmora... que de souvenirs : une auberge au départ ; puis quelques maisons ; une église ; moi, et mes idées de fou, à l'époque déjà ; une muraille gigantesque pour l'époque.

 

Puis ce fut l'exil, les hordes de monstres envahissant le monde. Nous fuîmes vers Nubes, cet étrange monde découvert en même temps. Profitant des propriétés des Serrat'îles nous bâtimes une des villes emblématiques du monde aérien. Inmora brillait alors, dirigée avec passion par Commando, Momy, Jeanch et moi-même. Sur un territoire pourtant hostile nous avions fabriqué un riche royaume. Sa vie se termina par la construction de l'œuvre la plus grandiose de l'illustre Jeanch : La Cathédrale d'Inmora. Vestige du génie du conseillé disparu.

 

Après la perte de la grande cité dûe à une avarie sur le portail, je décidais de regagner la terre des originies : le territoire de l'ancienne Inmora, et, comme pour conjurer le sort, de renommer la ville Kélaïre, à l'image de la capitale de mes souvenirs. En voyant le réultat aujour'hui, je replongeais dans ce passé à Hyrawelen, où j'avais appris tant de choses. Je replongeais dans le chaos organisé de la cité Nubéenne. Et je retirais de mes souvenir des idées pour la suite. Des idées farfelues, et pourtant.

 

Nous avions tiré de la cité Hyrawelienne sa splendeur, son amour de la roche de Nothc-Ullet, son système d'irrigation de Sitaal, l'ingéniérie de Maejoukun. Une ville cependant manquait au quatuor Kélare, Ruhlexand, la cité de l'air. Si Inmora avait tiré, discrètement de la ville aérienne, la Kélaïre Néo-Stendelienne à peine. Bien entendu le Ryuuguu se voulait tirer, en partie la légèreté, mais sans plus, Lazul permettait avant tout sa structure posée sur les quatre échines.

 

Puis, dans le silence de mort, survint un bruissement léger, presque inaudible. De la bibliothèque s'élevait un murmure. Un manuscrit oublié, rangé parmi d'autres. La

tranche me laissait pas de doutes, figurant dans la rangée des livre dont l'ocre de la magie pyroteque de Maejoukun, l'azur de la magie aquatique de Sitaal, le marron de la géomancie de Nothc-Ullet, figurait le jade des vents de Ruhlexand. Cet collection offerte à Hyrawelen en guise de cadeau d'adieu, contenait parmis les sors les plus précieux que ce continant ait connu. J'y avait participé en ajoutant le sort de solidification aquatique, si précieux. Mais cette collection contenait l'ouvrage du vent. Celui permettant de rendre aussi léger que souhaité le matériau le plus lourd. Permettant de déplacer comme une plume la pierre. Ce sort qui avait permi la construction du temple de Ruhexand, allait permettre la création folle d'une Kélaïre céleste. Tirant à profi la force de la gemme de Lazul contenue dans les souterrains de la ville.

 

Je m'attelais au dessin des plans d'un projet colossal. Construire une ville au dessus de la ville. Une ode aux élements. Cette Kélaïre céleste serait le couronnement de l'ingéniosité, et de la folie, de son roi. Permettant la création de l'un des projets les plus ambitieux de la ville. Le plan apparaissant, j'en informais les habitants. Le plus grand bâtiment de la cité, l'Académie, siégerai au dessus du territoire. Faisant fasse au Palais Céleste, la bâtisse serait un hommage aux quatre cités. Chaque aile représentant un élément, le centre, la quintessence, l'union des quatre. Le tout agrémenté de jardins sur plusieurs niveaux, rappelant la cité terrestre.

Edited by Raidentiger

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes maintenant au courant de l'existence de la future Académie. Le plan est le suivant : le projet sera divisé en cinq zones, une par élément et une au centre. Voici un détail.

 

Zone de la Terre :

 

Un design impliquant passablement de pierres. Le territoire contiendra les champs de l'Académie.

 

Zone du Feu :

 

La première zone kélare comportant lave et netherrack. Le territoire contiendra les forges de l'Académie.

 

Zone de l'Air :

 

Le design est encore à voir, des matériaux clairs, dans des teintes blanches et verte, avec plusieurs hélices. Le territoire contiendra probablement la pépinière, ou le secteur enchantement, potions.

 

Zone de l'Eau :

 

Une zone très kélare, avec des lacs, canaux et fontaines. Le territoire contiendra les champs à eau visible, pasteque, canne à sucre.

 

Zone centrale :

 

Construite sur deux étages (en tous cas), cette zone servira d'accès aux autres par plusieurs chemins. Elle aura un caractère plutôt neutre. Une reproduction de l'ancienne cathédrale d'Inmora y sera. Remodelée en bibliotheque pour l'occasion, la création de Jeanch servira de pièce maitresse du projet.

 

Touts vos idées de constructions pour l'Académie sont bienvenues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela faisait de nombreuses semaines que je m'étais absenté, partis étudier un nouveau sort pour la cité et je revenais enfin dans la ville entre jardins et canau que je cherissais. Le trajet fut rapide, le SPLASH m'amenant directement dans Ysera, gagnant ainsi de précieuses heures. Mon étonnement commença par l'élévation générale du niveau de la mer centrale, travaux commandités par Heliopolis, qui avaient changié le littoral et submergé de nombreuses parties de la Triangulaire. J'avais cependant des affaires plus pressantes qui m'attendaient. En effet, le sortilège utilisé pour maintenir le sol de l'Académie semblait faiblir et n'être pas assez puissant pour poursuivre la construction, celle-ci avait donc cessé.

 

Mon arrivée dans la cité se fit dans un grand silence, les habitants semblant avoir quitté la ville assombrie par la garguantuesque construction. Je me hâtais vers le sommet pour commencer le rituel qui m'avait fait partir. J'avais retrouvé par miracle presque, perdu sur un îlot de Nabes, le livre des Transports. Ce recueil de sorts de déplacement que j'avais autrefois entreposé à Inmora et que je croyais perdu. ll avait permis le déplacement du Temple des fonds marins d'un autre monde jusqu'à Nubes, il pouvait probablement régler le problème actuel.

 

Je n'avais pas à disposition les ressources d'autrefois, j'avais dû trouver une solution, et je la trouvais fort élégante. Plutôt que de sacrifier de precieuses ressources, je profiterai de régler deux problèmes à la fois, l'ombre sur la cité et le manqie de materiaux en utilisant les roches composant la plaque de l'Académie pour reconstruire le nouveau bâtiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sort avait fonctionné à la perfection, dépassant de loin mes attentes. J'avais réussi non seulement à faire revenir des limbes de Nubes la cathédrale de Jeanch mais les matériau présents à Kélaïre avaient permis de modifier une partie de la structure qui tombait en ruine et lui redonner son lustre d'antan. Lazul m'ayant aidé durant le processus, je lui rendais hommage dans un vitrail au fond de l'édifice. Ayant désormais à portée de main de nombreuses vitres colorées je changeais les vitres ternes par de colorés vitraux.

 

Il restait des travaux à effectuer sur le bâtiment, mais l'arrivée du SPLASH dans la ville allait accélérer le processus grandement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, la construction avance bien, le gros du chantier est terminé, le bâtiment est sorti de terre, l'île céleste est refaite et les jardins autour sont en plantation. Il manque cependant pas mal de décoration à faire à l'intérieur de la cathédrale pour la rendre plus jolie. On aura besoin de mobilier pour combler une partie du rien, et si vous avez des idées de déco pour ou que ce soit, elles sont les bienvenues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce chantier, de même que le palais celeste, a été repensé puis rasé il y a quelques années. L'ombre projetée sur la cité par les îles volantes s'est avérée plus ennuyeuse qu'initialement pensé. L'Académie a finalement trouvé sa place sur l'un des hauts-plateaux de la ville et la cathédrale ses quartiers en dehors des murs de Kélaïre, dans la campagne proche.

Edited by Raidentiger

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...