Jump to content

[Accepté][Candidature Citoyen] Choupse


Choupse
 Share

Recommended Posts

911698Choupsecitoyen.png

 

752074IRL.png

Je m’appelle Oscar, je vis à Paris. J’adore jouer au tennis, je pratique plusieurs sports et j’aime passer du temps à me dépenser. J’aime aussi les jeux-vidéos, sur console comme ordinateur. Je ne joue pourtant qu’a Minecraft, plus souvent Minefield.

J’aime ce serveur et je sais pourquoi il est numéro un en France, je ne suis pas prêt de faire mes valises.

 

 

73174896IG.png

Depuis que je suis Villageois mes habitudes n’ont pas vraiment changées. Je passe pas mal de temps dans le Nether avec des amis. Nous essayons de nous imposer en combattant nos ennemis. J’ai toujours ma petite base, dans laquelle je produit des potions pour faciliter la mort de mes ennemis.

J’ai aussi intégrer le projet Guenet sur Stendel. J’y ai une maison et je suis citoyen de la ville, la voici :

 

158456Choupse.png

Quand je ne suis pas au Nether j’aime me détendre dans la fraiche forêt de Guenet. Les habitants de cette ville sont très gentils et nous sommes très amis à présent. En ce moment je m’épanoui en jeu et je pense que ce grade me rendra encore plus heureux et me conservera sur Minefield.

 

 

978409Motiv.png

Je souhaite devenir citoyen pour continuer mon ascension dans les grades et surtout la finir. Je ne pense pas aller jusqu’au commerce, je ne suis pas fait pour ça. Je souhaite changer de spécialisation de métier en passant de bucheron à tisserand. En passant tisserand je pourrais crafter les beaux lampions et des capes pour les nouveaux arrivants.

Cela permettrait d’aider Guenet, ma ville, en leur donnant des lampions pour décorer les belles maisons. Je veux devenir citoyen pour pouvoir m’acheter une maison dans la capitale, c’est mon plus grand rêve. Je pourrais avoir la chance de m'établir dans cette si belle ville qu’est la capitale de Stendel.

Voilà, ce sont les raisons de cette demande, mes motivations pour ce grade !

 

 

83265463RP.png

Choupse était devenu littéralement accro au métier et activités de bucheron. Cette période l’avait changé. Il était très heureux, sa vie était belle.

Malheureusement un évènement vint bousculer son quotidien si paisible. Son maitre tisserand avait la santé fragile et il se faisait vieux. Il vivait en ce moment ses derniers jours à Stendel.

Choupse décida de l’aider en le soutenant pour ces derniers instants. Il se remit donc au métier à tisser et retrouva rapidement les mouvements originaux du tissage de cape et autres rideaux. Il appréciait à nouveau cette activité. Ces heures de nouveau tissage ravivèrent ses souvenirs datant de son arrivée dans la capitale et de l’offre de travail que lui avait offert son maitre.

Son état s’aggravait de jour en jour, en chaque jour il tissait de moins en moins et se fatiguait de plus en plus.

Un jour, il l’appela et lui dit :

- Choupse, je veux que tu reprennes ton métier de tisserand et que tu aides mon cousin, qui reprendra le commerce, à confectionner les capes pour lesquelles tu est si doué. Tu est surement l’apprenti le plus talentueux que j’ai rencontré dans ma vie et je tiens à ce que tu profites de ce talent pour reprendre, un jour, mon commerce.

- Ne vous inquiétez pas, le métier de bucheron ne m’attire plus. Je reprendrai mon rôle de tisserand avec plaisir.

N’étant pas encore citoyen, Choupse n’avait pas le droit de commercer, ni même d’avoir une maison en capitale, il devait tout d’abord écrire une candidature aux gouverneurs pour les convaincre de l'accepter en tant que citoyen Stendelien. Pour leur prouver qu’il devait devenir citoyen Choupse devait réunir ses amis pour qu’ils apportent leur soutien à sa candidature afin d’être accepté plus facilement. Choupse allait être contraint de rédiger cette demande si il voulait s’installer dans la capitale pour travailler plus facilement.

Quelques heures plus tard son maitre mourra et laissa son commerce à son cousin. Choupse continua d’aider cet homme pendant quelques jours jusqu’a ce qu’il du commencer la rédaction de sa demande de citoyenneté si il voulait rester dans la ville principale de Stendel.

 

Il rédigea sans problème la candidature et après quelques heures de rédaction, il la posta. Pour se faire, il se rendit au château des empereurs pour délivrer cette candidature. Les personnes le souhaitant pouvaient apporter leur soutien à sa candidature.

Quelques bons amis de Choupse vinrent pour le soutenir, des gens de la famille de son défunt maitre. Malgré ces gentils plussoiements Choupse ne comptabilisait pas un total suffisant. Il n’en avait que six.

 

Choupse commença une sorte de quête pour obtenir d’autres soutiens. Il retourna dans sa ville natale, pour commencer. Il y retrouva ses anciens amis qu’il avait quitté pour commencer une vie totalement différente, dans la capitale. Les personnes qu’il connaissait avaient vraiment changées et étaient devenues adultes et commerçants. Bucherons, pêcheurs, fermier ou mineur les villageois de son ancien chez lui vivaient de leurs récoltes et trouvailles. Les retrouvailles furent chaleureuses et les villageois supportèrent volontiers leur vieil ami qu’était Choupse.

Malheureusement ces messages n’avaient pas beaucoup d’importance face à ceux d’un citoyen. Il décida donc de retourner en capitale pour convaincre des personnes plus influentes.

 

Pendant plusieurs jours Choupse fit une dépression. Il ne pensait pas arriver à ce grade qu’il désirait pourtant tant. Pendant plusieurs jours Choupse resta cloîtré dans l’atelier tisserand de son maitre, n’ayant pas encore de chez-lui. Malgré ce passage difficile, ses soutiens s’élevaient maintenant au nombre de dix, ce qui restait un nombre raisonnable. Il décida de faire tout ce qu’il était possible pour obtenir le soutien de deux ou trois citoyens et finir sa candidature en beauté.

Choupse sorti enfin de son lit et pris l’air. Il avait préparé des offres de petits boulots pour assister des citoyens en manque d’aide. Il les placarda sur les panneaux d'annonces pour assurer leur visibilité. Quelques jours plus tard un homme le contacta par le biais d’une lettre. Dans cette dernière il expliquait brièvement qu’il avait besoin d’un assistant courageux et vaillant et près à combattre les pires monstres.

Choupse fut très impressionné par ce petit bout de papier mais il décida tout de même de donner suite à cette demande et il donna rendez-vous à l’homme.

- Si j’ai besoin de quelqu’un comme vous c’est car je suis en rupture de stock, de marbre. Ces derniers temps, en effet, on m’a littéralement dévalisé, dit l’homme, là-bas, dans les enfers, est le seul endroit ou l’on peut se procurer cette précieuse matière. Or j’avoue avoir peur des créatures qui rodent autour de moi alors que je casse avec effort les gros blocs de marbre noir. L’homme termina en disant :

- Je vous propose donc de m’accompagner et d’assurer ma défense entre lave et monstres, en échange je vous paierai raisonnablement.

- Ca marche ! dit Choupse qui ne savait pas vraiment dans quoi il s’embarquait.

 

Deux jours plus tard les deux homme se retrouvèrent dans le quartier indigène, non loin du portail qui permettait de passer dans les enfers. L’homme donna une armure à Choupse qui n’avait rien pour se protéger. Il lui donna aussi une épée en fer en disant avec un brin d’ironie :

- Cela pourrait vous être utile.

Choupse était tout blanc mais traversa le portail sans réel difficulté. De l’autre coté il découvrit un monde chaud et sec mais aussi une capitale. Les lacs de laves jonchaient les terres des enfers et toute forme de végétation était morte. Dans le ciel des créatures blanches volaient et poussaient des cris peu rassurant.

Les deux hommes empruntèrent le pont Lucifer et coururent ensuite jusqu’a l’endroit de récolte de ce mineur. Sur le chemin ils eu affaire à quelques monstres de magma qui n’était pas coriaces et difficiles à détruire.

Ils arrivèrent ensuite au sommet de ce monde et Choupse aperçût pour la première fois le marbre brut dans son état pur. Le mineur dégaina une pioche enchanté, la seule à pouvoir casser le solide bloc. Le jeune homme pris à présent la défense de l’homme qui cassait, derrière lui. Quelques minutes plus tard, Choupse aperçut une forme qui lui évoquait quelque chose, il s’agissait pour lui d’un simple zombie. Or au fur et à mesure Choupse s'inquiéta. Il distingua plus tard une tête de cochon sur le buste de la chose. Il avertit donc le mineur pour le prévenir de l’arrivée d’une créature bizarre. L’homme se retourna rapidement et soupira, comme s’il savait de quoi il s’agissait.

- C’est un homme zombichon, en soit, un zombie avec une tête de porc, ces choses sont plutôt dangereuses et ...

il n’avait même pas terminé sa phrase que Choupse s'élança vaillamment sur le monstre. Il le frappa plusieurs fois, le combat fut coriace mais il le tua finalement.

- Voilà une bonne chose de faite, dit Choupse, fier de son meurtre.

- Tu n’aurais pas du, chuchota l’homme, ses compères ne vont pas tarder à arriver, nous devons déguerpir, et vite fait !

Les deux hommes prirent les gros sacs qu’ils avaient remplit et coururent, les jambes à leurs bras, jusqu’a la sortie. Il passèrent le portail alors qu’ils entendaient encore les gémissements des monstres qui les poursuivaient encore.

- Ici ils ne peuvent rien, ils ne peuvent pas traverser ce portail ! dit le mineur

- Encore heureux, dit Choupse essoufflé.

Choupse raccompagna l’homme dans son magasin et ils entreposèrent le marbre qu’ils avaient récoltés ce jour-là.

- Je te remercie ! Grace à ton aide j’ai pu renflouer mes stocks et je vais être tranquille pendant un petit moment.

Les deux hommes en effet étaient restés plusieurs heures là-bas et avaient eu le temps de récolter plusieurs centaines d’unités de marbre.

- Voilà pour toi tu l’as bien mérité ! dit le mineur en tendant une bourse de cuit vers Choupse.

- Merci monsieur, ce fut un plaisir ! répondit Choupse, sur un air ironique.

- J’ai aussi vu que tu avais posté une demande de citoyenneté ? Je n'hésiterais pas à aller la soutenir ! Je parlerai de toi à des amis pour faire en sorte que tu sois accepté dans la capitale. Encore merci à toi et reposes toi bien !

Choupse était si heureux.

 

Les jours suivants plusieurs citoyens soutinrent sa demande. Ses soutiens s'élevaient à seize, il stoppa donc sa quête du soutien, trouvant ce nombre plutôt raisonnable par rapport à ce qu’il avait vu.

Choupse retourna donc tranquillement dans sa phase d’attente qui n’allait plus être longue, déjà un mois était passé depuis la publication de sa demande.

 

Merci de m'avoir lu !

Cordialement,

 

Choupse

Link to comment
Share on other sites

Je plussoie mon ami Choupse, c'est une personne tres gentil et un bon combatant.

J'espere vraiment que tu réussira à passer citoyen car tu le merite vraiment.

Link to comment
Share on other sites

Je soutiens Choupse pour son rang de citoyen.

C'est un joueur très aimable et qui mérite totalement ce grade.

Il est motivé et veut devenir tisserand, métier qui lui tient à coeur.

On sent dans cette candidature l'envie de changer de grade et sa determination :)

Bonne chance Choupse !

+1

Link to comment
Share on other sites

Cette candidature fait partie des plus soignées que j'ai vu jusqu'à maintenant, Choupse ! Je te connais depuis quelques mois (6-7) et c'est pour ça que je suis ici, pour te plussoyer, tu es quelqu'un d'agréable, de sympathique... Bonne chance, je te souhaite de réussir.

 

 

+1

 

 

Cordialement, rattata

Link to comment
Share on other sites

Bon essayé de faire un petit RP mais pas d'inspiration... :/

 

Soutenons notre cher amis (que je poutre tout le temps au Nether!).

 

Choupse est une personne que j'ai rencontré au Nether, même si mon épée a fait meilleur connaissance avec lui j'ai vite sympathisé avec! Nous avons directement été fair-play entre nous et ça fait plaisir d'avoir des combattants adverses comme ça. Je suis aussi habitant (légèrement inactif) de Guenet. Et il est très impliqué dans le projet. Il a toutes les qualités requises (que vous connaissez --> flème de noter) pour être citoyen.

 

+1

 

Loupon, Vizir de Khérinops, Ambassadeur des Traqueurs de l'Ombre!! ;D

Link to comment
Share on other sites

Choupse étant une personne motivée, avec beaucoup de dynamisme. je viens donc soutenir sa candidature.

 

Par ailleurs il est quelqu'un de très impliqué, il manit parfaitement la cohésion d'équipe et sait être présent lorsqu'on a besoin de lui

 

+1

Link to comment
Share on other sites

Je connais Choupse depuis quelques temps et il m'a prouvé à plusieurs reprises qu'il était très sympathique, actif, motivé et impliqué dans le serveur.

Il mérite amplement le grade de citoyen.

+1

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...