Jump to content
EnderDragonneau

[RP] Biographie incomplète d'un inconnu...

Recommended Posts

Avant de vous lancer dans la lecture du RP, Il est fortement conseillé de lire celui de ma candidature villageoise afin d'avoir un peu plus de repères aux niveau de l'histoire de mon personnage. Vous pouvez la retrouver ici:

Révélation

Je précise aussi que les deux premiers chapitres ont été écris en 2016. (Voila pourquoi il y a moins à lire que les chapitres suivant et que le texte est construit différemment) Je n'ai pas voulu y toucher pour la simple et bonne raison que je voulais montrer une certaine évolution dans le style d'écriture.

 

Enjoy ^^

 

Afin que le Narrateur est une certaine importance dans l'histoire, je vous demanderai de bien lire le RP et les textes du Narrateur dans cet ordre:

Révélation

1er post (celui-ci) - Chapitre I et II

2e post - Chapitre III

3e post - Chapitre IV partie I

4e post - Chapitre IV partie II

5e post - Chapitre V partie I

6e post - Chapitre V partie II

7e post - Chapitre VI (en entier)

8e post - Chapitre VII partie I

9e post - Chapitre VII partie II

 

Je pense que je vous en demande trop mais c'est pour garder une certaine cohérence entre les post et le RP. Veuillez bien m'excuser pour le dérangement...

 

 

Je l'avais longtemps cherché, et maintenant que je l'avais en ma possession, ma vie avait plus de sens. J'en était indirectement l'auteur mais surtout créateur du personnage principal. J'avais écris de mes propres mains le début de l'histoire et le reste c'était écrit tout seul. Enfin "tout seul"... c'était le personnage principal qui l'avait écrit, mais dans l'ignorance et la douleur. Ah ? Vous ne savez pas de quoi je parle ? Vous méritez quelques explications: 

 

Tout commença avant son apparition sur le monde de Minefield. Le personnage que je venais de créer se trouvait devant un énorme dragon noir aux yeux d'améthyste, dans un monde bien étrange à ses yeux. Lorsque le dragon cracha ses flammes sur lui, juste avant que mon personnage ne se voit se désintégrer, il n'avait pas remarqué ce qui accompagnait l'attaque du dragon. Un mélange de flammes, et de magie. Pour les crimes qu'il avait commis, il avait été châtié. Une malédiction remplit de diverses sentiments qu'il avait provoqué à travers ses victimes durant toute sa vie. Solitude, tristesse, désespoir, douleur... L'enfer allait commencer pour lui et je ne pouvais rien faire... la suite du livre s'écrivait toute seule... avec pour encre son propre sang. Et cela, sans le savoir car jamais il ne verra le livre... Il apparaissait de lui-même quand il avait le dos tourné et disparaissait à son approche. Quel être pouvait supporter de telles souffrances toute sa vie, sans en avoir connaissance... 

 

N'est-ce pas troublant de ne pas connaitre un livre dont on en est le créateur ? Je pense que ça le deviendra encore plus pendant la lecture...

 

Révélation

Ouvrir le livre

(Si vous avez la flemme de cliquer sur le lien, voici directement les images)

Révélation

180731010749490771.jpg180731010749915959.jpg180731010751304747.jpg180731010751778470.jpg180731010752807457.jpg180731010753840677.jpg180731010754363975.jpg180731010755973520.jpg180731010756411504.jpg18073101075882989.jpg180731010758488806.jpg

Coming soon...

 

 

Pour une meilleur lecture, il est très conseillé de cliquer directement sur le lien (PDF en ligne sur Google Drive pour ceux qui doutent de sa provenance ^^). Après, vous faites comme vous le sentez...

 

Veuillez ne pas poster à la suite de ce message afin qu'il n'y ai que mon histoire et les textes du Narrateur. Je vous remercie de votre compréhension ^^

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau
Les images sont de retour :3

Share this post


Link to post
Share on other sites

La page suivante apparut devant mes yeux ébahis comme si l'histoire se voulait être lu depuis le début avant de nous donner la clé du maléfice bloquant l'accès à sa suite...

 

Révélation

Lien mis à jour...

(Le tout nouveau chapitre)

Révélation

180731010751304747.jpg

 

 

Le sang d'un certain "Ezdrinker" semblait avoir été utilisé lors de l'écriture de la page. La malédiction avait donc déjà touché une personne extérieure à l'entourage de mon personnage... Merci à lui pour ce partage de souffrances ayant réduit celles de mon enfant, ne serait-ce qu'un instant...

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vent siffla à mes oreilles, me sortant de mon doux sommeil. La vie pouvait parfois être cruelle… Je relevai la tête quand une bourrasque pénétra par la fenêtre et fit tourner les pages du livre qui se trouvait sur mes genoux. Je remarquai alors qu’une nouvelle page était apparue. S’était-elle révélée pendant mon sommeil ? Ou bien était-ce un tour du vent ? Aucune réponse ne germa dans ma tête…

 

Révélation

Lien mis à jour...

(Le tout nouveau chapitre)

Révélation

180731010751778470.jpg

 

 

L’encre avait changé de couleur… Pourquoi ? N’était-ce plus le sang provenant de son corps ? Encore une question sans réponse… une similitude de plus entre moi et mon enfant…

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je venais tout juste de rentrer chez moi. La pluie battait fort contre les pierres de ma maison et l’air s’était beaucoup rafraîchit depuis mon départ. Comme à mon habitude, je regardais le livre afin d’être sûr qu’aucune page ne s’était ajoutée pendant mon absence. Je pris l’ouvrage entre mes mains… il était glacé comme si il m’avait accompagné durant ma promenade. Je tournai les pages… rien. La dernière page du livre restait la même que celle de la dernière fois.

 

Alors que je le fermai pour le reposer sur le meuble où il restait la plupart du temps, une douce chaleur émana des pages du livre. Pris par la peur que le livre brûlait, je le lâchai par terre. Une fine fumée s’échappa de l’étreinte des pages de l’ouvrage. Je me jetai dans la cuisine et y pris un seau d’eau. Quand je revins dans le salon, le livre était intact et aucune flamme ne le consumait… Abasourdi, je repris délicatement le livre après avoir vérifié sa température, encore une douce chaleur… Lorsque je fis tourner ses pages, je remarquai qu’une nouvelle feuille était apparu, encore chaude de son apparition magistrale. C’était la suite du chapitre dernier…

 

Révélation

Lien mis à jour...

(La suite du dernier chapitre)

Révélation

180731010752807457.jpg

 

 

La couleur de l'encre avait bien définitivement changé... je commençais déjà à comprendre pourquoi mais la réponse me paressait étrangement familier... Comme si cela avait déjà été écrit dans un ouvrage que j'avais déjà lu...

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela faisait déjà bien quelques temps que la suite de l’histoire ne s’était dévoilée. Chaque jour, depuis celui où le dernier chapitre était apparu, j’avais ouvert le livre dans l’espoir de trouver ne serait-ce qu’une page en plus… mais il n’y avait jamais ce que je cherchais…

 

Un jour, après m’être absenté pour une promenade dans les bois d’à côté, j’ouvris la porte de ma maison et alors que je me dirigeais vers le salon, je remarquai quelque chose d’inhabituel… une certaine présence. Avec prudence, je vérifiai chaque pièce de la maison… mais il n’y avait personne. Arrivé dans mon bureau, je remarquai que le livre n’était pas à sa place mais sur la petite table près du fauteuil. Une plume était plongée dans un encrier qui se trouvait juste à côté du bouquin. Alors que je m’approchai de la table, la plume et l’encrier disparurent pour ne laisser place qu’à un petit tas de cendres. Ayant cru à une illusion de mon esprit, je m’assis sur le fauteuil et pris le livre dans les mains… une nouvelle page s’était ajoutée à celles d’avant. Sur la petite table, la feuille qui se trouvait sur l’encrier ne s’était pas transformé elle aussi en cendre. Je me penchai vers elle et la lus… On pouvait lire distinctement « Sang de dragon »…

 

Révélation

Lien mis à jour...

(Le tout nouveau chapitre)

Révélation

180731010753840677.jpg

 

 

Je refermai le livre... mes soupçons étaient bien fondés. La malédiction n'était pas liée au corps, mais à l'esprit du maudit...

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faisait chaud aujourd’hui, vraiment très chaud. L’herbe du jardin avait jauni, le sol, sec, était craquelé par endroit. Les animaux s’étaient tous réfugiés à l’ombre des arbres de la forêt d’à côté. J’étais seul, à l’ombre de ma maison, assis sur l’herbe sèche et dure, rêvassant comme à mon habitude. Dégoulinant de sueur, je décidai de rentrer chez moi. L’intérieur y était plus douillet et plus frais. Lorsque je passai la porte d’entrée, un vent de fraîcheur me fouetta le visage. Cela faisait un bien fou. En passant dans le salon, je pris délicatement l’ouvrage se trouvant sur le piédestal que j’avais taillé moi-même dans de l’ébène avant-hier et tournai les pages avec douceur comme à mon habitude. Toujours les mêmes pages… le chapitre cinq n’avait pas encore sa suite. Je le déposai tranquillement à sa place et remplis une coupe d’eau provenant d'une cruche que j'avais mis à refroidir à l’ombre. De par la sueur sur mes mains, le verre m’échappa, tomba sur le piédestal et son contenu se déversa sur le livre. Ni une ni deux, je pris une serviette mais m’arrêtai dans mon geste. L’eau qui se trouvait sur le livre avait changé de couleur. La flaque d’eau commença peu à peu à disparaître, comme si le livre absorbait l’eau. Quand il ne resta plus aucune goutte de liquide, je pris le bouquin entre mes mains… toutes ses pages étaient sèches… et une nouvelle page était apparue. Enfin la suite du dernier chapitre.

 

Révélation

Lien mis à jour...

(La suite du tout dernier chapitre)

Révélation

180731010754363975.jpg

 

 

Je refermai le livre... sans faire de commentaire. J'étais moi aussi un peu inquiet pour lui... non, vraiment inquiet pour lui en faite...

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ouvris la porte de ma bâtisse… cela devait presque faire un mois que je n’y étais pas revenu. Une infâme odeur de renfermé mélangée avec de la poussière rentra dans mon nez et ma bouche, ce qui me fit tousser. Ma maison était comme je l’avais laissé avant de partir… du bordel un peu partout dans chaque pièce. Vous vous demandez sûrement où j’étais pendant tout ce temps et pourquoi j’étais partis, non ? Dîtes-vous bien que chaque personne à le droit de garder ses petits secrets. J’étais en train de passer dans chacune des pièces pour les aérer en ouvrant les fenêtres quand je me rendis compte que le livre où se trouvait le récit de mon personnage n’étais pas à sa place… le piédestal d’ébène était vide. J’arrêtai alors tout ce que j’avais entrepris et me mis sans plus attendre à sa recherche.

 

J’en pouvais plus... Il faisait déjà nuit et je n’avais trouvé… aucune trace du bouquin. Je m’assis sur mon lit et, fatigué, reportai mes recherches à demain. Au moins, au petit matin, j’aurais déjà plus de lumière pour continuer à fouiller toute la maison. J’allumai une bougie sur la table de nuit et me préparai à dormir. Alors que j’étais prêt pour un long sommeil, à peine je commençai à m’allonger sur mon lit, que quelque chose de dur cogna contre ma colonne vertébrale. Après un petit cri de douleur, je me retournai et soulevai la couette… le livre était là, posé sur le matelas. Il me revint alors à l’esprit que je l’avais déplacé pour étudier sa couverture un peu plus en détail mais, faute de n’avoir pu observer quelque chose d’intéressant, je m’étais très vite écroulé. Sans hésitation, ma fatigue pouvant attendre, je le pris avec précaution et tournai délicatement les pages du livre comme à mon habitude. C’est avec surprise que je remarquai que ce n’était pas une… mais deux pages qui s’étaient rajoutées pendant mon absence. Je rapprochai la bougie de l’ouvrage et commençai à lire…

 

Révélation

Lien mis à jour...

(Le tout nouveau chapitre)

Révélation

180731010755973520.jpg180731010756411504.jpg

 

 

Je n’eus pas le temps de refermer le bouquin après ma lecture, que je m’effondrai sur mon oreiller. Il faisait bon dans la chambre et l’odeur de la cire qui fondait était agréable à respirer. Sans plus attendre, je me laissai tomber dans les bras de Morphée, espérant pouvoir m’imaginer auprès de lui pour le réconforter…

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’était… merveilleux. Jamais je n’avais connu plus doux sommeil que celui-ci. Même la laine la plus pure du royaume ne pouvait être aussi agréable. Je me voyais tranquillement voyager dans un monde qui n’était pas mien, me laissant transporter par une délicieuse vague de chaleur. Après une petite balade dans les airs, une sensation d’inconfort et d’insécurité germa en moi. Ma vision commença peu à peu à changer… Plus j’avançais, plus les terres sous mes yeux devenaient sombres, vides et inquiétantes. Le paysage semblait de plus en plus agressif à mon égard. Qu’avais-je fait pour mériter cela ? Je n’en avais pas la moindre idée. J’essayai de m’enfuir, de quitter ce lieu si malsain… mais je ne pouvais rien faire, prisonnier du vent, maintenant glacé, qui m’emportait dans cet endroit corrompu par le mal. Soudain, sans crier gare, tout s’arrêta… me laissant tomber dans un vide infini…

 

J’étais sûr et certain d’avoir déjà vu ou déjà entendu parler de ce vide… de cette sensation de tomber à l’infini… mais je n’en avais plus aucun souvenir. Ne pouvant rien faire, je me laissais tombé dans ce que j’espérai être la sortie de cet horrible cauchemar. Un couinement de plainte étouffé par le mouvement de l’air atour de moi parvint alors à mes oreilles. Intrigué pas cet étrange bruit, je tournai la tête… c’était bien lui… il était là… à quelques mètres devant moi. Il était… aucun mot n’était assez fort pour décrire sa beauté… Je fermai les yeux et m’imaginai auprès de lui. Quand j’ouvris les yeux, il se trouvait juste devant moi, inconscient. Ne sachant que faire, je le pris délicatement dans mes bras. La chaleur de son corps réchauffa le mien. Je perçus un léger grondement chantonnant une magnifique mélodie. Je ne savais pas d’où il venait… il semblait provenir de toutes les directions. Je continuais à le câliner tout en écoutant cette si belle mélodie. Nous étions toujours en train de tomber mais il n’était plus seul désormais… j’étais avec lui, l’accompagnant dans sa triste destinée. Une chaude larme glissa lentement sur ma joue… Me sortant tranquillement de ce merveilleux sommeil…

 

J’étais toujours ému de ce qu’il venait de passer. Je posai ma main droite contre ma joue… elle était encore humide. Je ne me souvenais plus de mon rêve en entier… mais il me restait un fragment de souvenir de celui-ci. Je me revoyais dans ce vide imperturbable… le portant dans mes bras. Quel incroyable rêve... Une seconde larme sortie de mon œil et tomba sur le livre qui se trouvait sur mes genoux. Le papier l’absorba… diffusant alors une indescriptible chaleur. Je le pris… Une nouvelle page s’était ajoutée pendant mon sommeil…

 

Révélation

Lien mis à jour...

(La première partie du tout nouveau chapitre)

Révélation

18073101075882989.jpg

 

 

Je refermais lentement le livre et me rendis à mon bureau pour le remettre à sa place sur son piédestal... Je pouvais voir par les vitres qu'aujourd'hui était une belle journée.

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ouvris lentement les yeux, l’esprit encore légèrement voilé par le dernier rêve. Il ne restait que des braises du feu de cheminée que j’avais allumé juste avant de m’assoupir sur le tapis qui recouvrait le sol du salon. Depuis quelques temps, il m’arrivait souvent de passer mes nuits sur ce tapis... un des changements notables intervenus dans ma vie il y a un peu plus de deux mois. Bizarrement, cela concordait bien avec le jour où est apparu le chapitre sur la renaissance de mon personnage... sûrement une bête coïncidence mais toutefois bien étrange. Je me relevai et enlevai la poussière du côté de mes vêtements qui avait été en contact avec le tapis pendant mon sommeil. D’un regard par une des fenêtres de la pièce, je sus qu’une fois de plus, je resterais à la maison : La pluie tombait toujours mais la cadence des gouttes était plus élevée que hier soir. Je pris quelques branchages dans le panier à bois et le déposai dans la cheminée. Après les avoir disposé correctement pour des flammes optimales, je pris mon silex et mon fragment de minerai de fer et les fis s’entrechoquer au-dessus des branches. Une étincelle suffit pour faire apparaître les toutes premières flammes. Cela fait, comme à mon habitude, je pris délicatement le livre du piédestal, m’assis confortablement sur le tapis et l’ouvris. Cela faisait déjà presque un bon mois que la suite ne s'était pas révélée. Alors que je feuilletais l’ouvrage à la recherche de la suite de l’histoire, il s’échappa de mon étreinte et tomba droit dans la cheminée... A peine toucha-t-il le bout d’une des flammes, qu’ils changèrent de couleur pour un magnifique mauve violacé. Je restai là à contempler ce beau spectacle, quand je me rendis compte que l’ouvrage ne semblait pas être consumé par le mordant de celles-ci. Sans m’en rendre compte, je fermais les yeux. A la réouverture de ceux-ci, l’étonnement me fit sursauter... ma main tenait le livre... mais se trouvait aussi à l’intérieur du feu. Ce qui m’avait fait sursauter par la surprise n’était pas l’endroit où se trouvait ma main... mais le fait que les flammes n’étaient aussi brûlantes que je le pensais. Elles dégageaient une chaleur agréable que je pris plaisir à goûter.

 

Un peu plus tard, je me décidai enfin à rouvrir le livre. Les pages étaient encore chaudes de ce qui s’était passé avant. Je tournai la dernière page de celui-ci... un nouveau chapitre se trouvait au dos de celle-ci. C’était la suite du dernier.

 

Révélation

Lien mis à jour...

(La suite du tout dernier chapitre)

Révélation

180731010758488806.jpg

 

 

Je refermais le livre et le déposai à l'intérieur du feu... il semblait bien aimer ce bain de chaleur. Je me remis à m'émerveiller devant le fabuleux spectacle que m'offrait ma cheminée...

 

Cordialement,

Ender.

Edited by EnderDragonneau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...