Jump to content
Sign in to follow this  
spat63

[RP] Spat

Recommended Posts

Bonjour/bonsoir,

Voici un petit Rp pour présenter un peu l'avancement (changement) du personnage de spat et de son entourage.

 

P.s.: (des fautes peuvent être présent) (ce texte peut contenir des moments de dérapage...)

 

 

-------------------

 

D'un coup sec je me releva de mon fauteuil et regarda mes alentours, rien de spécial, rien d'anormal, rien... Une sensation de sueur froide m'envahi. Un faux rire sorti de ce qui reste de ma bouche, un rire de folie me rappelant ce qui s'est passé il y a peu de temps. La folie commença à prendre le contrôle de mon corps jusqu'au moment j'attendit la porte s'ouvrir et une voix de jeune femme m'appeler. 

 

-Mon seigneur, mademoiselle aimerais vous parler. 

 

Mon esprit s’éclaircit et du même coup je me tus.  Quelques secondes passèrent avant que je lui réponde d'un ton positif. Une jeune femme ayant des yeux de la couleur du sang et une chevelure cendrée lui descendant jusqu'au bas du dos se présenta à côté de la servante qui m'avait prévenu. La domestique ne semblais gère appréciée le regard de tueur que mon inviter me faisait, mais n'ayant aucunes émotions faciales, je me contentai à regarder ses yeux du diable qui me fixaient avec méprise. Ses lèvres commençaient à bouger : 

 

-Je ne comprend pas pourquoi le vieux m'a obligé d'être votre élève. Vous êtes qu'un tas d'os inutile et aussi faible que vos semblables. Elle me rétorqua. 

 

-*faux rire* Vous mettez en cause la décision de votre père ? Un démon de haut rang, et vous pensez qu'il m'aurait choisi si j'avais été qu'un  ''simple tas d'os'', ou faire un pacte avec ce bon vieux squelette que je suis pour être son allié. 

 

Son visage prit une tournure plus sérieuse, agressif, avant de me réponde : 

-Je ne comprend pas pourquoi il a donné le grimoire à une créature n'ayant aucune magie et étant aussi faible ! 

 

Sa phrase n'avait peu d'Importance pour moi, mais ce mot : faible...FAIBLE! La colère montait en moi, je me dirigeai vers le meuble à ma gauche, pris le livre qui y trainait et le lança de toute mes forces vers la direction de la porte. La domestique se tassas le plus rapidement possible de la porte laissant comme seul cible ce diable au cheveux cendré. Le livre frappa le cadre de porte à sa droite pour finir sa course devant ses pieds. Elle garda son aire colérique même si on voyait qu'elle avait eu peur dans ses yeux. 

 

-Qui tu traites de faible ! Si je n'avais pas accepté ce contrat avec ton père tu serais déjà morte comme ses sales mages noirs qui ont été chassé par l'empire ! Je lui criai. 

 

Elle se retourna pour parti. 

 

-Si tu te croit si forte je te pari que tu n'arrives pas au cheville d'un de mes golems  runalien et  Surtout pas à mes pieds! Je continuai. 

 

Je ne la voyais pus quand je fini ce discours. La servante pris le livre qui était au sol et reparti au plus vite rejoindre la jeune fille. Au même moment, ayant le dos tourner et les poings serrés j'attendis une douce voie me parler : 

- Mon seigneur, calmez-vous avant de détruire ce manoir. 

 

Ma respiration ralentit comme cette rage en moi, je me retournai et vis que c'était Métronie, la domestique en chef de mon manoir. 

 

-Vous pouvez m'appeler par mon nom vous saviez ? Je lui dis avec un ton de voix plus calme. 

-alors, spat, quel est le livre qu'Ancolie avait dans ses bras ? 

-Je ne sais pas, il ne doit pas être si important, il n'était pas sur mon bureau. 

-Je vous crois, mais vous vous êtes encore disputé avec elle? Ça ne fait pas une semaine et vous vous disputez ! 

 

Je m'assis sur la chaise pris une grande respiration et changea de sujet aussi tôt, ne voulant pas trop en parler de ses disputes en ce moment. 

 

-Et puis, ma petite fille va bien ? 

-le proj...(elle ce reprit)Dhélia va bien, on n'a pas encore trouver de problème de santé.  

-Parfait, il me reste qu'à m'occuper de cette princesse. 

 

Le dégout me prit quand je prononçai le mot princesse et voyant bien que ma chère amie avait compris ce sentiment, elle se lança dans ce sujet tabou. 

 

-Pourquoi avez-vous laissez une Domestique peu expérimenté à son service si vous saviez qu'elle était difficile ? 

 

-Sa haine vers certaines espèces m'empêche de lui laisser un de nos meilleurs servants. C'est pour cela que je lui laisse une domestique chimère. 

 

Elle me regarda avec de grands yeux avant de continuer : 

-Pourquoi ne lui avoir pas laisser... 

 

-Elle ne doit pas savoir ce qu'elle est! Je lui répondis d'un ton sévère. 

 

-C'est si dangereux qu'elle le sache ? 

 

-Si ce démon connaitrait le secret... 

 

Un peu désespérer de cette situation, je me tus et sorti de ma chambre, laissant ma domestique seule. N'ayant rien de prévu, je me remémorais de cette conversation que j'ai eu avec cette femme au yeux rouge. Pensant au petit pari que je lui avais laissé je me dirigeai vers sa chambre, cogna et entrouvrit la porte.  

 

-Si tu penses être assez forte pour défier un de mes golems je t'attends au lever du soleil. 

 

Attendant aucune réponse je refermai la porte et parti préparer l'équipement que j'avais besoin. 

 

 *** 

 

Attendant que la chipie montre le bout de son nez, j'attendais paisiblement son arrivé, un coude accoter sur le golem, regardant l'armure qui traina au sol me mémorisant de cette événement passer... 

 

-J'espère que tu es près de voir ton morceau de pierre devenir de la poussière. 

 

-*petit rire*On verra ! 

 

Nous sommes partis aussitôt vers le lieu de ce combat, une petite plaine pas trop loin de la colonie. Le trajet fut silencieux, un peu trop silencieux, comme si elle Tramait quelque chose. Rendu sur place, le golem placer, prêt à combattre, Ce démon commença à me regarder avec son sourire mesquin avant de sortir un livre de sa sacoche et commencer son dialogue : 

  

-Pourquoi ne sortirai vous pas votre armure tout de suite pour que je vous montre que vous êtes misérable. 

 

N'étant qu'un squelette elle ne pouvait pas voir ce sourire que je ressentais, la folie qui m'envahissait. Ne voulant pas retarder se petit duel je mis en marche le golem et commença le combat d'un coup sec. 

--- 

Le golem se dirigea vers elle à pas de courses, mais fut arrêter brusquement par la barrière magique qu'elle venait de Créer devant elle. Le golem ayant pris la barrière de plein fouet montrait une ouverture, alors elle commença à réciter une formule, un cercle magique apparu et laissa sortir une énorme boule de feu diriger vers le cœur du golem. Ne voyant pas l'état du golem et croyant à sa surpuissance, elle fut surprise voir un bras de pierre la toucher et son corps décoller du sol pour finir percuter sur un arbre de la délimitation de la plaine. L'arbre tombas après avoir reçu ce coup dévastateur, mais la jeune femme résigner à gagner ce combat se releva laissant que voir sur son vissage la rage et la colère. Ses cheveux cendrés son devenu d'un instant d'une couleur rouge vif montrant que ce petit combat devenait une guerre pour elle. Le golem recommença une charge, mais la chipie était prête à finir ce combat le plus tôt possible. Elle récita sa formule, un cercle magique d'une plus grande taille apparu laissant sortir une flamme de plus grand gabarit. Ne voulant pas la laisser gagner j’ouvris mon sac et prit l'amulette de contrôle et fis esquiver le plus rapidement possible le golem, mais n'étant de base pas très rapide il perdu son bras gauche à l'impact de la boule de feu. Sachant que c'était le bon moment pendant que le nuage poussière était encore là je fis le recharger golem vers la direction de cette future perdante. Épuiser après avoir utilisé une aussi grande quantité de magie elle avait de la difficulté de tenir debout et le golem arrivait pour en finir. Il la retoucha et lui fit encore parcourir une bonne distance avant qu'elle s'effondre sur un arbre. Encore vivante elle me regarda venir vers elle avec le golem qui se désagrégeait progressivement. 

--- 

-Alors ? On est une créature surpuissante ? *rire* 

 

Elle me regarda et étant en mauvaise état elle se contentât de baisser les yeux. 

 

-Lux, la fille d'un démon, ensanglanté par un simple golem ! 

 

Son regard se releva vers moi, pendant que le golem s'effondre en petit morceaux derrière moi. 

 

-Je pense que tu viens de te rendre compte que j'ai utilisé de la magie sur ce golem.*rire* Toi qui pensait que je n'avais pas de magie. 

 

Elle tomba dans les pommes après mes derniers mots dit. 

*** 

 

 

 

Assis à côté de Lux attendant son réveille, Je commençai à lire le livre que cette chipie avait emmener au duel. En regardant la page de couverture je me rendis compte que c'était un livre de rapport, mais pas n'importe le qu'elle, Ce bouquin parlait d'un événement que j'avais causé. Au moment je commençai à ouvrir le rapport j'attendis une faible voix m'appeler. 

 

-Est-ce vrai ce que ce rapport dit ? 

 

Je pris un moment avant de répondre. 

 

-Une grande partie... 

 

-alors, pourquoi tu n'utilises pas cette armure ? 

 

-L'armure n'existe plus comme cette épée maudite... 

 

Je regardai de gauche en droit avant de continuer. 

 

-elles furent détruites lors que la malédiction fut rompue. 

 

Lux se releva le dos pour s'accoter sur la tête de son lit. 

 

-Je me demande une chose ? 

 

-tu te demande quoi ? Je lui rétorquai 

 

-Comment cette armure à pus être détruite par des mages de si bas rang, sauf si... 

 

Elle s'arrêta au milieu de sa phrase et commença à prendre une aire sérieuse. 

 

 

-Comment à tu pus la détruire ! Personne n'a jamais détruit une épée mauditePersonne ! 

 

-J'ai rompu la malédiction ça doit être la cause de son bris et celle de l'armure ? 

 

-Même si... 

 

La jeune fille poussa quelque cri de douleurs. N'ayant guère envie de l'entendre gémir, je me levai et parti de sa chambre sans lui dire adieux. 

 

*** 

Réfléchissant depuis quelques jours de tout et de rien, Mes réflexions fut arrêter par la petite voix et les bruits de pas qui se dirigeait vers moi. 

 

-Père ! Père ! 

 

-Je te l'ai déjà dit de m'appeler par autre nom que ça ! Je lui rétorquai en la regardant serrer mon tibia. 

 

-Spatou! 

 

Une vague de dégout me prit quand elle prononça ce nom qu'elle m'a donnée, mais ne voulant pas la contrarié je gardai le ton de voix neutre. 

 

-Qu'est- ce qu'il y a ?  

 

-c'est qui cette fille aux cheveux vieux qui est dans le manoir ? 

 

- Tu sais que  des cheveux gris-blanc ne veux pas dire vieux ?  

 

Dhélia releva la tête montrant un regard blasé. Ne voulant pas là m'être en danger j'essayais de trouver une réponse à sa question qui pourrait convenir. Quand ma mâchoire commença à s'ouvrir la voix  de Métronie sortit de la direction de la porte. 

-Lux est sorti du manoir ! 

 

-Tu veux que je fasse une crise cardiaque !  

 

-Vous ne pouvez pas faire une crise de cœur... bref Lux est parti direction de la plaine. 

 

-et ? 

 

  Elle prit un air sérieux avant de répondre. 

 

-Vous avez demandez à Rose de surveiller la secte qui rode aux alentours de ce territoire, Et bien elle a détecté la présence de c'est vaurien au niveau de la même pleine. 

 

Me rendant compte que ce démon venait de se lancer dans la gueule du loup, Je dégageai Dhélia de ma jambe. 

 

-Prépare une armure ! 

 

-Si vous voulez l'armure que vous avez commandé vient d'arriver. 

 

-Elle devrait faire l'affaire. 

 

-Parfait... 

 

-Ramène aussi le gant ! 

 

-vous voulez parler du gant... 

 

-OUI, dépêchez -vous ! 

 

*** 

 

--- 

 

  

Écrivant de plus en plus rapidement de mots qui forma des phrases, Sam... 

 

-Attend deux secondes c'est qui qui narre ce que je fais ? 

 

-Le narrateur 

 

-Depuis quand un narrateur raconte l'histoire de quelqu'un qui écrit l'histoire ? 

 

-Mais... 

 

-Non, non cherche pas des excuses ! 

 

-Je voulais seulement te prévenir... 

 

-tait-toi 

 

Que les... 

 

-f****-là 

 

-Lecteurs ne connaisse pas cette fameuse secte. 

 

-T... Ah m****! Bon, je vais mettre un petit texte à coté pour qu'il sache ce que j'ai dans la tête... 

 

Samuel se rendit compte qu'il parla tout seul depuis une dizaine de minute. Ne sachant pas la cause de cette événement étrange il fixa du regard la canette de bière sur son bureau avant de la prendre et de la jeter dans la poubelle. 

--- 

*** 

L'ordre de la lune 

 

L'ordre de la lune est un groupe ayant pour premier but de protéger une certaine zone (taille inconnu) de la menace des créatures du sombre côté : Vampire, Démon, Loup-garou, liche... à l'aide de façons radicaux : décapitation, chasse au sorcière, destruction de forêt comme de campement... 

 

Armes bénites 

N'ayant peu de façon de tuer certaines espèces de créatures, l'ordre à une armurerie très fourni, passant par les arcs et les flèches comme au épées bénites (aucune information sur l'origine de leurs armes). Les démons étant un des monstres ayant le plus haut niveau de dangerosité, leurs armes bénites est une des seules solutions ayant une fiabilité élevée. 

 

 Leurs "croyances" 

 

Le groupe de la lune n'étant qu'une "ordre" à première vue montrent leurs vrais natures quand on parle de leurs croyances. Leurs membres comme les supérieurs vénèrent tous les mêmes dieux : un dieu de la guère sanguinaire, un dieu de la haine... (informations incomplètes).En conclusion, leurs natures sanguinaires et leur joie de punir des êtres "différent" pourrait être la causes de leurs actions. 

 

Informations supplémentaires 

 

Le territoire de la colonie à l'air de leurs intéresser, mais selon les informations ramasser dans l'interrogatoire d'un soldat de leurs rangs, La mise à mort du propriétaire de cette terre serait plus intéressante. Étant traité comme une liche de niveau égal ou un peu plus supérieur d'un démon moyen, sa mort serait un bon coup selon eux. Le soldat fut tué après l'interrogatoire par le seigneur. 

 

Niveau de danger : faible  

Information de niveau : classe # secteur défense 

Composé pa 

Rose  Necroman 

*** 

--- 

La nuit était bien avancée quand lux arriva sur la plaine, la lune était pleine et illuminai le sol et un petit vent frais fessait bouger les branches des arbres aux alentours. Un environnement calme...si la présence de l'ordre ne serait pas dans ce secteur ! Cacher dans la forêt au niveau de la délimitation de la lumière de la lune et l'ombre des arbres, un groupe d'homme attendais la venue d'une proie comme s'il s'avait ce qui se passait... N'ayant pas aperçu ou ressentis la présence de ses personnes, La jeune fille aux cheveux cendrée s'assis sur le gros rocher qui jonchait cet ancien champ de bataille. Les Hommes armés profitaient de ce moment pour entourer leur futur trophée : un démon. Lux étant perdu dans ses pensées commença à parler à haute voix : 

 

-Pour qu'elle raison il me laisse avec un être aussi fou ? Et quel secret... AaAAaaH! 

 

Avant qu'elle puisse finir sa phrase, une flèche ayant une pointe faite d'un drôle de matériel lui transperça le genou. Les chasseurs fiers de leur coup sortirent de leurs cachettes sans crainte et ce dirigea vers la jeune démone. Ne sachant pas quoi faire pour riposter lux commença à prononcer une formule, mais rien ne se manifestait, aucune boule de feu, aucun bouclier, comme si son sort était anéanti avant qu'elle puisse la lancer. Ayant un sourire en coin un des deux hommes ayant leur armure ornée de décorations s'avança vers Lux et la frappa avec le pommeau de son épée.  

 

-Alors ? Qu'est-ce que ça fait d'être faible ? 

 

Ne voulant pas être dans cette sorte de situation plus longtemps la fille aux cheveux cendré se tue asseyant de concentré ses effort à enlever la flèche. 

 

-Ça ne sert à rien de l'enlever parasite ! Les particules de la pierre doivent être déjà dans ton sang. Ta magie ne fonctionne plus! *bruit ressemblant à un rire sombre* 

 

-Vous attendez quoi de moi ? 

 

L'homme la refrappa au visage avant de lui dire de se taire avec un ton de voix plus agressif.  

 

--- 

-Peux-tu me faire un rapport ? 

 

-Je ne pense pas que ça va t'être utile. 

 

Regardant la sombre tenu que l'homme portait devant elle, l'envie lui prit de jouer sa dure à cuire. 

 

-Et si je ne te le dis pas, qu'Est-ce que tu vas faire ? 

 

-Tu cherche les ennuis ? Tu sais très bien de ce que je suis capable. 

 

-Ils sont huit, deux archers, quatre soldats et deux hauts gradés. 

 

Croyant avoir fait son devoir elle tourna le dos à son interlocuteur et commença à partir. 

 

-Rose j'aurai encore besoin de ton aide... 

 

-Oui, monseigneur Necroman! 

 

-il faudrait que tu arrêtes avec ton arrogance... 

 

L'homme s'arrêta au milieu de sa phrase et commença à donner ses ordres. 

---  

Lux commença à perde connaissance après avoir reçu quelques coups de plus. Perdant de plus en plus confiance à ses chances de survie, son visage devenait de plus en plus dépressif.  Quand soudainement dans un énorme fraquât un homme habillé tout en noir apparu au niveau de la plaine. La lune qui illuminait le dos de l'homme fessait apparaitre sa silhouette, on pouvait y démarquer une sorte de robe de mage qu'il portait et les cornes qui se démarquait du reste de la masse noir. L'homme ne faisant aucun geste causant un moment de panique au niveau du rang de L'ordre : 

 

-Qui est-ce ? 

 

- C'est...c' c' est UN DÉMON!!! 

 

Les soldats commençaient à reculer, ayant peur du sort qu'ils pouvaient leurs arrivé, mais les hauts gradés, ne voyant qu'une bonne occasion commença à improviser leur plan.  

 

-Reprenez vos rend ! N'ayez pas peur de ce monstre !  

 

-Battez-vous pour la gloire de notre devoir ! 

 

L'étranger habillé toute en noir ce déplaça un peu pendant leur discours laissant apparaitre un morceau d'un livre à la lumière de la nuit. 

 

-C'est un mage ! L'homme orné de plus de médaille cria. 

 

Presque immédiatement après ses mots, un bruit commença à résonner : TIC...TAC...TIC...TAC...DONG !Un énorme bruit de cassure de verre ce fit attendre laissant  le général  proche du démon surpris de voir l'étranger devant lui.  

 

-Défendez-moi ! 

 

N'ayant eu peu de temps avant de réagir il se rendit compte que ses cris de détresse était vain, les quarte soldats gémissait sur le sol.  Regardant les mains de l'agresseur, ne voyant aucune arme, il ce crue supérieur, mais en un instant des pics apparaissait au niveau d'une de ces mains déchirant le bandage qu'il l'entourait. Le tissu tombant de la main fessant apparaitre un gant donc la pierre centrale devenait avec de plus en plus de petites pointes. Ce sourire en coin que le haut gradé avait fut remplacer par un air encore plus apeurer. N'ayant point envie d'allonger la bagarre, l'homme en noir prit son adversaire par le coup et le souleva du sol. L'ennemi n'ayant aucun appuie pour se débattre commença à manquer d'air petit à petit jusqu’à sa mort s'en suive. L'étranger ayant le corps mort dans sa main le laissa tomber comme un sac de patate laissant apparaitre au restant du groupe la grille qui cache la bouche et le nez du tueur. La forme des trous ressemblant à des dents d'une bête féroce et le métal d'un gris froid tacher d'un rouge sang de la grille donnait un coté menaçant à l'homme en noir. Il commença à avancer d'un pas lourd vers la direction du dernier haut gradé du groupe. Esquivant le cadavre devant lui il sortit une sorte de pierre carré de sa manche gauche et la passa dessus la pierre de son gant. Quand il finit son geste la pierre redevenue à sa forme d'origine dans les crient des corps qui trainais au sol. Connaissant la violence et le niveau de magie que son adversaire à utiliser, Le dernier haut gradé imagina un plan pour revirer la situation à leurs faveurs. Voyant le pseudo démon arriver pas à pas, il se précipita à donner ses ordres : 

 

-Archer préparer flèche ! Arbalétrier préparer le harpon ! 

 

(L'étranger continua à avancer de son pas lent) 

 

-Attendez ! 

 

(Les hommes dans les bois chargea leurs armes.) 

 

-TIRER !!! 

 

La cible arrêta quand la flèche transperça le coté non protégé de sa tenue et qu'un objet en acier attrapa son gant. Ses deux attaques ce suivi de celui de l'homme décorer de médaille qui en courant vers l'homme donna un coup du bas vers le haut qui fessas crisser l'armure derrière la tunique et montrer le visage de l'agresseur. Dans le fraqua de la grille et des cornes qui tomba au sol. Le petit groupe vue apparaitre devant leurs yeux l'identité de leur adversaire. 

 

-Ses le seigneur Runalien !SES LA LICHE ! 

 

Spat n'étant guère assommé par le coup du général adverse, il regarda sa main droite voyant le gant de cuire qui portait en dessous de son gant. Il comprit immédiatement que l'arbalétrier avait partit avec quand il reçut le dernier coup. Quand il releva le regard il vue son adversaire changer son gant pour celui qui venait de dérober 

 

-Alors qu'est-ce que ça fait être sur le bord de la mort ? 

 

Spat ne répondit pas à la question. 

 

-MEURT !!! 

 

Le haut gradé dirigea sa main droite vers ce qui reste du corps de son adversaire pour le toucher, mais il fut arrêté par la poigne de la liche. 

 

-Alors vous vous sacrifier sale liche ! 

 

Le seigneur n'aimant pas se faire traiter de créature aussi faible, spat rétorqua : 

 

-Je ne suis pas la créature que tu penses, Je suis plus fort qu'eux, que vous et de ses mages de pacotilles que vous pouvez recruter.*Il augmenta son ton de voix*,Que votre mort soit pénible ! 

 

Quand le signal fut donné, une flèche transperça le cœur de l'archer et un homme atterrit sur l'arbalétrier, dague à la main. Le dernier survivant voyant ce massacre devant ses yeux ne se rendit compte que son bras fut cassé avant de se retourner vers l'adversaire qui lui enleva le gant de sa main d'une force brusque. Dans les cris et gémissements de l'homme, spat lança le gant a un de ses complices qui partirent aussitôt.   

 

--- 

Lâchant l'homme de sa poigne il tomba à genoux sur le sol pleurant de douleur. Spat étant en rage de ce qui savait produit, il commença à s'amuser avec l'homme qui restait. 

 

-Alors vous pensiez tuer un démon? Sur mon territoire ? 

 

Le seigneur en rage donnât un coup de très grandes forces sur le genou gauche de sa victime le laissant en miette. 

 

-que pourrais-je faire de vous ? 

 

L'homme essayant de s'enfuir en rampant se fit arrêter aussitôt quand Spat plantât la flèche qui avait enlever de sa tenue dans la main gauche du haut gradé. Il gémit encore plus fort. 

 

-pitié...pitié tuer moi !  

 

Le survivant au sol commença à se noyer dans ses pleurs. 

 

-Tu ne MÉRITE pas de mourir ! Tu DOIS souffrir ! 

 

Voyant la réflexion du soleil levant sur une lame au sol derrière lui le seigneur eu l'idée de quelle sorte de châtiment il allais faire subir à cet homme. Il enleva son gant de cuire et releva sa manche droite, il plaça sa main gauche devant lui comme s'il tenait quelque chose. Un livre apparu dans sa main gauche sur une certaine page de façon très précis. 

 

-Vous allez me bruler ? 

 

Spat agrippa la tête du haut gradé avec sa main droite et commença à parler dans un langage inconnu de sa victime. Des cercles avec des inscriptions apparue autour du bras du seigneur. 

Quand l'incantation fut terminée Les bras du puni commença à ce décomposé. 

 

-Bonne chance zombie pour vivre. 

 

La lumière du soleil atteignit le pieds gauche de l'homme au sol qui presque automatiquement commença à bruler. Le seigneur se retournas laissant son ennemi à son sort. Spat se dirigea vers la pierre d'un pas un peu presser voyant les blessures peut sérieuse de la jeune fille évanouie au sol, il la prit dans ses bras et ce redirigeai d’ il vient. 

*** 

Attendant la reprise de conscience de Lux, assis dans le grand salon du manoir, j’étais pris dans une atmosphère calme, mais aussi très pesant. Sachant que l’événement qui venait de se passer et l’application d’une malédiction sur un de mes adversaires me donne des effets secondaires, Mes émotions comme ma folie était calmer .Je ne ressenti aucune rage, aucune penser sombre et mes os ou plutôt tout mon corps me semblai plus lourd. Je relevai la tête quelques secondes pour regarder ma servante qui fessait les bandages du démon.  

 

-Il y a quelque chose ? 

 

-non... Je me pose seulement une question. Peut-être tu serais capable dit répondre Métronie. 

 

-Posez votre question. 

 

Je pris une grande respiration inutile avant de continuer. 

 

-Devrais-je lui avouez ce qu’elle veut savoir sur moi et l’attente que j’ai fait avec son père ? 

 

-Elle veut savoir quoi sur vous ? 

 

-Ce que je suis vraiment, mes raisons, mon passé. 

 

-Vos raisons ? Pourquoi ? 

 

N’ayant caché aucun secret à ma servante je fus surpris par les quelques mots qu’elle a dit. 

 

-Tu doit savoir l’étendu de mon pouvoir et de ma connaissance, mais cette chipie doit penser que je dois l’utiliser pour conquérir... 

 

-Alors elle veut savoir pourquoi vous restez tranquille et à la merci du roi Dolenti ? 

 

-Exact.  

 

Quelques secondes de silence ce passait avant d’attendre le grognement de douleur de la jeune fille qui venait de reprendre conscience. Étant dans un état critique, Lux commença à parler d’un ton de voix très faible. 

 

-Ils sont... 

 

Voyant la confusion dans ses paroles je lui répondis sans même qu’elle est finie sa question. 

 

-Mort  

 

-qui était cette personne en... 

 

Elle venait de se rendre contre que la tenue noire que je portais encore sur le dos était celle de son sauveur.  

 

-Alors c’était vous... 

 

-Oui et je pari que tu veux savoir comment je les ai battus ? 

 

La jeune femme hochait de la tête avec difficulté. Je repris une respiration inutile avant de lui raconter. 

 

-Runalia a été créer pour des raisons de recherche sur la magie, mais étant un peuple malin et ayant certain savoir, plusieurs projets ont vu le jours ayant pour but d’augmenter notre force militaire... 

 

-E... 

 

-En ce basant sur des épées légendaires et des artefact. 

 

Métronie ce reprochait de ma gauche et me donna un coup de coude montrant le désaccord de ce que je venais d’avouer.  Mais je ne le ressentis pas. 

 

-Alors tu as utilisé un artefact artificiel ? 

 

-Et aussi ma magie. 

 

-Sir vous ne devriez pas... 

 

Avant que ma servante en chef puisse finir sa phrase je jetai un étrange joyau sur la table qui était au côté de Lux. Presque immédiatement, l’air qui m’entourais envahi la zone d’une odeur de soufre. 

 

-quelle est …*tousse*… cette odeur...*tousse**tousse* 

 

N’étant pas en très bonne état la jeune démone commença à tousser de plus en plus laissant apparaitre son état de plus en plus lamentable. Métronie  voyant Lux mourir à petit feu ouvrit la petite trousse qui traina au sol et y sorti un flacon rempli d’un liquide de drôle de couleur qu’elle fessa avaler à sa patiente. L’effet de la décoction ne se fit pas attendre, en quelques seconde Lux se releva et son ton de voix augmenta. 

 

-C’est votre magie qui crée cette odeur ? On dirait presque le souffle d’un dragon, mais en dix fois pire. 

 

-Ça te surprend ? Peut-être ceci te surprendra plus... 

 

Je fis d’un geste brusque apparaitre un de mes grimoires dans ma main pour aussitôt le lancer sur la table. Sa couverture noir orné de motif en argent et d’Une pierre en forme d’œil de reptile au centre ressemblais à faire rêver la jeune fille qui regarda le livre les yeux grands ouvert. 

 

-comment à tu eu... 

 

Je relançai un second grimoire à côté de l’autre, contrairement à l’autre, celui si était de couleur rouge avec des dorures et quatre pierres en forme de losange séparer sur les quatre coins du grimoire. 

 

-Celui si c’est celui que ton père ma aider à trouver. 

 

-Ce...ce n’est pas celui de ma famille ! 

 

Intrigué par le contenu de ces grimoires Lux pris le rouge et l’ouvrit. Le livre s’ouvrit en deux sur une page écrite d’une langue inconnu d'elle, mais quand elle essaya de tourner à la page suivante, le reste du livre suivi comme si ce grimoire épais était seulement un livre à une page. Elle referma le premier livre pour s’attaquer à l’autre, mais celui-ci ne s'ouvrit pas d’un poil. 

 

-POURQUOI IL NE S’OUVRE PAS !!! 

-c’est deux livres que tu as devant toi ne sont pas des copies ou exemplaires faite par des mages de niveau inférieur .Tu as de la chance de pouvoir en ouvrir un … Ce sont des grimoires de légendes tout deux étant créé pour défier les Dieux. 

 

-Alors votre but... 

 

Elle se fit interrompre par le bruit de l’ouverture de la porte et de la grosse voix d’homme qui venait de les passer. 

 

-Nous sommes présent sir. 

 

Un homme portant une tenue de mage presque identique à celle que je porte sur le dos, mais en meilleur état avec des cuissot fait de joyaux arriva dans le salon accompagné d’une jeune elfe au cheveux blond. Je me relevai de mon siège et commença les présentations. 

 

-Voici la personne blesser que je vous parlai, elle s’appelle Lux 

 

Ne laissant aucune chance de la présenter, l’elfe ce mis à sa tâche. 

 

 -Voici Bob Mortd’aile , troisième général des mages Runalien et Viranie Abelia,  mage de la section spécial. 

 

-Qu’est-ce que vous... 

 

Elle se retourna vers moi, mais s’arrêta au milieu de son geste quand elle passa devant la table qui venait d’être libérée. 

 

-Ou sont... 

 

-Viranie concentre ça magie pour annuler l’effet des copeaux de flèche qui reste dans ton genou. 

 

-Les grimoires sont... 

 

Je la coupas au milieu de sa phrase et l’esquiva comme si je n’avais rien attendu. 

 

-Bob et Viranie seront tes professeurs jusqu’au moment tu seras apte d’apprendre de moi. 

 

-Ce n’était pas vous qui deviez m’enseigne et non vos officier... 

 

-Il vous manque une base avant que je puisse vous enseigner, Alors votre entrainement commença aujourd’hui après que votre blessure soit guérie et quand vous aurais apte à apprendre au niveau supérieur je prendrais la relève de mes hauts gradés. 

 

*** 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...