Jump to content

AnnaTorv31

Minefieldien
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by AnnaTorv31

  1. C'est pas vraiment ton PC que je t'envie....c'est plutôt ton débit! Hein Mr. 1MB/S ?! Moi j'ai regréssé, maitenant je passer difficilement la barre des 200ko/s.. en même temps c'est les vacances
  2. Sympa le projet ! + 1 avec Eleriel une coque plus bombée ce serait bien (après c'est vrai que c'est pas forcement la vocation de Minecraft les courbes ). Manque un peu de couleurs, mais bon avec la marchandise ce sera déjà mieux. Après ce qui serait cool c'est une pièce pour le capitaine, là où c'est surelevé, avec des vitres qui donnent sur l'arrière.
  3. EDIT: Voici ma candidature si ça intéresse Anna Torv, s'incline devant vous !. J'ai été un peu long, mais bon, je fais un tour en vélo et j'ai crevé le pneu arrière, donc j'ai du marcher, et donc je suis un peu en retard !
  4. Je vous salue mes Frères. Laissez-moi avant tout, m'introduire: Je me prénomme Rodrigue. Je serai âgé dans 5 jours de 16 merveilleuses années, tandis que je rentre en première scientifique à Toulouse. Mais détrompez-vous, je ne suis point français, mais bien belge (et oui, je parle français!). Je joue à Minecraft depuis maintenant quelques mois. C'est un ami, Eleriel, membre de cette communauté, qui m'a fait découvrir le monde merveilleux du Grand N, et qui m'a beaucoup appris sur ce dernier. Au début, il en parlait souvent, par-ici par-là, mais pour moi la seule chose qui résonnait était "Mein Kampft" . Et puis il m'a convaincu d'essayer. Et là tout à coup, je me retrouve dans un pré en compagnie de Picasso et des ses moutons. Un seul mot : scepticisme ! Mais j'était prêt à laisser une chance à ce jeu. Et heureusement ! J'ai vite accroché au concept: l'idée de construire à sa guise des monuments chimériques défiants les lois de la physique et de l'entendement. Ainsi, j'ai débuté par le mode multijoueur, où j'ai pu libérer mon imagination. J'ai rencontré d'autres joueurs de Minefield, et j'ai aussi participé à plusieurs projets avec eux. Je n'ai découvert la mode de solo qu'après : le "crafting" était un terme alors ignoré. Mais j'y ai pris goût, et j'apprécie miner dans une ambiance claustrophobique en compagnie de moi-même. Vous l'aurez compris, je m'engage en tant qu'architecte azimuté (mais raisonnable et intègre) au sein de Minefield. Comme dit plus haut, j'ai déjà contribué à l'élaboration et la réalisation de certains projets sur Minefield. Mais je saurai me contenter amplement d'une pioche et de torches. Mais ma vie ne se résume pas à Minecraft (préfèrer la haute définition oblige !). J'avoue avoir un faible pour les nouvelles technologies : à mon CV on ajoutera Fana-HTC (en effet, je suis un adorateur de la marque, et, un athée de la Pomme); Webmaster à mes heures perdues; Sous-titreurs quand l'emploi du temps le permet. Mais l'informatique, je ne m'y résume pas : Je pratique le tennis depuis quelques années. J'aime aussi le vélo. Et depuis maintenant un mois, j'ai commencé ma formation PPL(A) de pilote privé, même si je ne m'y destine pas en premier lieu. Je pourrais me dépeindre pendant des heures, mais je pense qu'il vaut mieux s'en tenir au principal! Pour en revenir à Minefield, je tenais à féliciter les admins, le staff etc. pour le travaille fourni sur le serveur: je n'ai pas eu à la chance de visiter beaucoup de serveur (à vrai dire c'est le premier ), mais en tout cas, il est remarquable! La communauté est très active et on trouve facilement une âme charitable pour solliciter de l'aide. De plus le Role-Play y est fantastique, très immersif: et ça s'est génial ! Bref, Chapeau... [barrer]Garantit sans anachronisme par mon professeur d'histoire.[/barrer] Anna se réveilla, étendu au beau milieu des champs : pas une âme à l'horizon; seulement la vent qui s'écoulait le long de la vallée, et qui faisait entendre les bruits de la nature : par-ici les herbes folles, par-là la lisière de la forêt aux abords sombres et froids - personne ne s'aventure dans la forêt, en particulier lorsque le soleil est à son Nadir-. Il -Anna était le nom de sa mère qu'il avait pris en souvenir de la défunte- se leva, les membres ankylosés d'avoir dormi longtemps. Mais là n'était le problème. Un sentiment étranger à l'Homme le traversait, le transcendait; venu d'un future lointain. Comme si il avait rencontré le fantôme de sa descendance. Paradoxale. Si il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait -et si il lui arriverait quelque chose !-, il savait cependant, que le vent allait tourner: un avenir funèbre s'installait à l'horizon. Il en était sûr. De toutes les variétés d'intelligence, l'instinct, en est de loin, la plus intelligente. Et de l'instinct, Anna en avait... Le monde va mal. L'empirisme aussi. A force d'être cultivé par des dévots, ou par des esprits peu avancés, l'empirisme en avait oublié le mot d'ordre: "Relativitas". Tout est relatif, et en ça tient la chute d'une loi empirique sur l'Univers. La science ne sert strictement à rien dans la théorie. Seule la pratique s'en contente. A notre époque, quiconque souhaite intervenir dans le procès qui oppose les christicoles et autres adeptes aux hérétiques, n'a cas brandir une preuve scientifique en faveur d'un clan, sans pour autant conjuguer bon-sens et science: les voilà, les esprits inférieurs! . La vérité, c'est qu'aucun fragment de réalité ne peux être la preuve d'une quelconque présence divine ou absence. La physique va mal, les théoriciens ne savent ce mettre d'accord, et beaucoup idolâtrent une certaine théorie des cordes s'adaptant à tout leurs problème: là encore, on arriverai au sommet d'un art inutile à l'Univers, juste bon à flatter les esprits faibles. Anna en avait pris conscience lors de son réveil, comme si cette kyrielle lui avait été insufflée, tel une morale venue de son inconscient ensommeillé! Mais c'était devenu bien plus qu'une simple litanie: c'est devenu une conviction, pour laquelle il allait devoir combattre. Mais combattre contre quoi? Contre qui? Les questions fusaient dans la tête de notre héros -et il allait le devenir!-. L'incompréhension le guettent, la schizophrénie aux portes de sa conscience...Et pourtant, paradoxalement, ce mêle une certitude: l'univers cours à sa perte! Sa structure est caduque, obsolète, prêt à basculer dans les ténèbres du "Nether", tel le surnomme les prophètes aux coins des rues. . Anna doit agir, démolir les idées pour en rebâtir de nouvelles, meilleures, plus solides, plus humaines! Son corps ne lui obéi plus. Son inconscient en prend le contrôle. Il doit retourner aux fondations, il doit détruire et reconstruite tout un monde, toute une idéologie. Il doit retourner aux pioches, dans les entrailles de l'Univers, abattre les murs de cette prison morale enclin à l'humanité, et en construire de nouveaux, non pas des murs séparateurs, mais unificateurs de l'Homme et d'une réalité qui fait peur. Il doit reboucher les trous géants dans l'Univers, représentant d'un profond malaise...L'Homme est un masochiste, qui en appelle au ô Grand Créateur pour dominateur. Projet faramineux pour un seule homme. C'est pourquoi il aura besoin d'aide, non pas d'une, ni deux âmes mortelles, mais bien d'une confrérie, soudée pour le meilleur et le pire, agissant dans un but commun: renverser la transcendance, et instaurer une réalité. Une réalité oui mais, peut-être un rêve, qui allait le mener à sa perte...Mais il ne s'inquiétait pas. Il amenait avec lui, les maximes venues d'un futur lointain, en guise d'instructions. Il n'en se doutait pas encore, mais une confréries agiraient à ses cotés, Minefield. Pour l'heure, il courait, courait en courait encore, encore et toujours, à travers les paysages orageux des comtés de notre monde, et il s'éloignait, loin si loin, qu'il en devenait un point noir au milieu du panorama; une molécule au sain de la vie, un atome au sain de l'Univers, un quark au sain de l'atome....Insignifiant, tout comme ses semblables. ________________________________________________________________________________ Ainsi s'achève ma candidature, tandis que je m'incline toujours devant les hautes autorités en attente d'un verdict. Je tenais aussi à dire que rédiger une RP de quelques lignes correcte est totalement impossible pour moi. Mon esprit est fabriqué pour automatiquement générer un roman que je n'aurai jamais le temps d'écrire . Sur ce, bonne fin de journée à tous et à toutes!
  5. Ok merci, je suis entrain de m'occuper de ma candid' Paysan, je passerai par là après!
  6. D'accord mais je dois développer dans la partie RP ou de ma présentation? Parce que si c'est dans la partie RP, c'est de manière indirecte alors...(ou alors dans un épilogue ou je sors de l'histoire de mon personnage)?
  7. D'accord j'ai compris. Donc je dois écrire une nouvelle candidature...je suppose qu'il hors de question de réutiliser ma RP ?!
  8. La candidature de paysan, c'est après qu'on m'a accepté c'est ça?
  9. Très bon texture pack ! Fonctionnel sous 1.7.3
  10. Oye Oye mes Frères! C'est ici , ô en homme avisé que je me présente à vous ! Cessons ces formalités premières tandis que je m'expose à vous ! Je me prénomme Rodrigue , et j'ai presque l'âge de la somme des entitées composant le premier couple de nombres sexy, en sachant que ce couple est formé de deux nombre premiers dont la diffèrence est égale à six. Je côtoie depuis maintenant quelques mois le Monde du Grand N, et donc par déduction logique celui du Grand M. C'est un membre de notre confrèfries mes Frères (Pléonasme?), un ami de moi-même, Eleriel, et qui m'a fait découvrir ce Monde et son Histoire ! Ainsi, j'ai déjà pu côtoyer une grande partie de l'Ordù. Ayant participé à quelques projets par-ci par-là pour l'Ordre, dont notamment le fameux "Diamond Project", une haute autorité (Kol), m'a dit, en ces termes si bien tournés (par moi-même) : "Cher Frère, Avant-tout, laisse moi te dire ô que ton apparence de jardinier mexicain ne me laisse point indiffèrent. Et oui, je l'avoue, si le coît homosexuel était tolèré à notre époque, alors nous serions actuellement dans ma demeure agrippés à une peau de bête devant l'âtre ! Mais pour en revenir à une relation professionelle totalement platonique, qui n'appelle à aucun sentiments sauf ô la foie au Grand N et la haine des Hérétiques, je souhaite te complimenter sur le travail fournit sur ce projet, et je tiens à ce que tu saches que les portes de l'Ordù te seront toujours ouverte, et que tu es révoqué de ta semaine de test" Bien sûr, ceci n'est juste qu'un "cela-dit-en-passant", loin de moi l'idée de quelconques intêrets ... Pour en revenir à mes affaires, j'apprécie taper la balle jaune de glow, ainsi que gratter les cordes de ma guitare , sur des champs lyriques rappelant les ébats de nos ancêtres idolâtrés. Il peux aussi m'arriver d'agiter signaux électriques en un ensemble de bytes pour donner naissance à des plateformes de partages culturels diverses que j'ai l'habitude d'appeler "sites". Lorsqu'on en vient aux blocks de matière, j'apprécie miner dans une ambiance claustrophobique (Mexicain oblige...), mais aussi (et beaucoup) établir des architectures chimériques en temps et moyen ! [barrer]Garantit sans anachronismes ![/barrer] Possibilité de failles temporelles, faîtes un backup Apogée de la réalité Prologue: Juin 3001. Un gouvernement unique pour le monde: celui de l'Empereur Belge Albert XV; une guerre civile en guise d'époque. Paysage et Avenir désolants...Et pourtant, jadis tout ce passait pour le mieux dans le Meilleur des Mondes. Jadis l'Empereur déifié par ses disciples, trônait sur tout les murs de par des affiches qui rappelaient vaguement un certain Joseph...L'Empereur avait échoué, il le savait. Jamais il n'avait voulu cela, jamais il n'avait été question de la sorte! Il était devenu un Führer, un icône craint et adoré par tous. La vérité, seule une poignée d'individu la connaisse... Il était un philanthrope, motivé par des convictions nihilistes, paradoxalement hédonistes, et totalement déductrice d'un athéisme profondément ancré dans le personnage. Avec de tels principes, il était inévitablement emprunt de convictions "radicales", qui ne lui valurent pas toujours bonne réputation. Toute sa vie, il avait lutté pour ses convictions, pour les inculquer à tous. Le mot était : Liberté. A force de perséverer, il entraina de plus en plus d'individu dans ses idéaux qu'il croyait bons. Il avait de plus en plus de pouvoir, de plus en plus de responsabilité , de plus de fidèles. Il renversa le gouvernement, fît détruire les églises, les mosqués, les temples, et tout autres lieux de culte. Il anéantit tout idéaux transcendentales fondés sur un quelconque culte, sauf celui des faits eux-même! Sans le vouloir, il créa de lui un Dieu! Sans le vouloir, il créa autour de lui un culte! Il n'avait pas pris en compte toutes les variables, il avait fauté, il avait perdu, il était fini.... _________________________________________________________________________________________ "Albert, ils approchent" cria Mark -Mark était l'ami le plus proche de l'Empereur, avec qui il avait lutté contre les croyants-. L'Empereur s'avança à la première fenêtre. Dehors, la cité était en feu! Les cries retentissaient de par toutes les rues. Les corps gisaient sur le sol, le sang ruiselait entre les dalles de pierre. Par-ici sortait un soldat en feu, en quête d'eau pour soulager ses hurlements; par-là un civil s'étale par terre sous balles du commando armé...L'apocalypse au sommet de son art... "Je ne comprend pas ce qui ce passe...je ne comprend pas comment cela a bien pu arriver Mark. J'ai bati un monde de liberté, du moins au début. Pourquoi cette liberté semble être paradoxalement emprisonnante ?!" "Albert, il est temps de regarder la réalité en face. Nous avons échoué!" "Nous ne pouvons avoir échoué" hurla l'Empereur, écrasant son poing sur la table de marbre, s'ouvrant aux extrémités saillantes : "Nous avons réussi ce pourquoi nous nous étions toujours battu : la fin de l'emprisonnement morale !" "Non, c'est faux ! Nous avons échoué car nous n'avons pas réfléchi! Et cela depuis le début!" répliqua Mark. "Explique-toi alors !" "La vérité est, que l'être humain a besoin, de ce flux de transcendance ! Il est faible devant la mort, c'est pourquoi il aime croire! Un monde sans religion s'empresserait d'en instaurer une...En voulant renverser les murs de cette prison mentale, nous en avons construit d'autres, au même endroit ! Et maintenant, tu mène l'assaut contre ces murs..." "Que veux-tu dire par là" questionna l'Empereur. "Ce que je veux dire, c'est qu'il se passe la même chose que ce qu'il s'est passé il y a des siècles de cela: quelqu'un essaye de libérer de peuple. Et ce quelqu'un, c'est toi, du moins quelqu'un avec les mêmes idées que toi...Nous devons reconstruire, retourner aux pioches...Construire sur des bases meilleures, nous devons retourner à l'époque où tout à commencer, le Moyen-Age! Mais cette fois-ci, il ne faudra plus interdire la transcendance...il faudra la rendre obselete, sans importance. Il faudra non pas fermer, mais ouvrir les yeux de l'humanité. Renverser ces murs pour en construire de nouveaux, transparents...Tel est notre devoir...Nous sommes les batisseurs d'une conscience" La porte principale du chateau émis un sifflement lors de sa chute, puis émis un bruit qui tonna dans la cité entière. Les deux hommes n'avaient pas beaucoup de temps. Ils se dirigèrent à toute vitesse dans le sous-sol de l'édifice. Ils arriverent devant un armada de portails, tous menant à des époques diffèrentes. Ils se précipitèrent vers le Moyen-Age, tandis que l'écho du future résonnait encore,tel une maxime remplit d'apprentissages. Ils doivent maintenant reconstruire pour la liberté... Ainsi s'achève ma candidature...Pour ce qui est de la RP, cela n'a jamais été mon fort, donc... J'espère que quelqu'un passera par là...(cela-dit-en-passant) et que ma demande d'adhésion à l'Ordù sera accepté! Bonne nuit à tous mes Frères...et longue vie à N!
×
×
  • Create New...