Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'viking'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur Minefield !
    • L'Ambassade des nouveaux arrivants
    • Demande de grade/de statut social
    • Vie pratique
  • Univers de Minefield
    • Stendel
    • New Stendel et ses terres
    • Nabes
    • Nether - l'enfer et ses dangers
    • Nimps - le monde freebuild
    • Nihil
    • Donjons
    • Clans et peuples
  • La place principale
  • La taverne
  • Le commerce
  • Multigaming
  • Support
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Website URL


Localisation


Pseudo minecraft

Found 1 result

  1. Après plusieurs semaines de recherches et d’intenses brainstørming nøus nøus decidøns enfin à vøus prøpøser nøtre prøjet viking : Föddaska. Cette idée ne date pas d’hier puisque déjà l’année dernière nøus aviøns cømmencés quelques cønstructiøns dans le même style sur un petit serveur privé vanilla. Il nøus aura fallu plusieurs møis de jachère minecraftienne pøur finalement nøus retrøuver plus møtivés que jamais autøur de ce prøjet. La préparatiøn de ce prøjet nøus aura permis nøn seulement de nøus adønner à un nøuveau style architectural mais aussi d’en apprendre énørmément sur les peuples nørdiques et leurs møeurs. Nøus espérøns qu’en parcøurant nøtre prøjet vøus aurez vøus aussi envie d’en décøuvrir un peu plus sur l’histøire des viking qui n’étaient manifestement pas que des barbares assøiffés de sang. Föddaska est un village nørdique très førtement inspiré de l’univers viking. La vie du village s’articule essentiellement autøur de søn petit pørt de pêche et de l’immense bâtisse du Jarl. A l’est du village quelques fermes ønt été cønstruites mais la rudesse du climat ne permet pas une expløitatiøn agricøle intense. Au nørd une sømbre et mystérieuse førêt abrite un temple chamanique et un camp de bûcherøn. Tørbjörn Gunnulfsøn, dit le hardi, et sa søeur Hølda la Røuge ønt été cøntraints de quitter la terre de leurs ancêtres et guidés par les dieux ønt échøués sur cette cøntrée glacée. Røuge : Frøntières du prøjet Cyan : Zøne pørtuaire, d'habitatiøn et de la maisøn de Tørbjörn Vert føncé : Zøne agricøle Vert Clair : Førêt d'épicéa Bleu føncé : démarquatiøn entre la førêt encøre en tøtalité søus la neige et le début du dégel Magenta : Zøne chamanique, demeure de Hølda ainsi que ses disciples Zøne chamanique : Zøne agricøle : Zøne habitation : Nøm : Föddaska Øbjectifs du prøjet : décøratif - habitatiøns - lieux rp Dimensiøns : 350* 350 Zøne de cønstructiøn : terrestre - maritime Respønsables du prøjet : TheGaudis - SalemRøllin Membres : Madgicarp - Baveux1 - Pølichaud Løcalisatiøn : -1700 -2600 Chapitre I. : Gunnulfr le Bien Aimé Deux yeux bleus glacés, cette intimidante stature, ces cheveux d'un blønd si clair qu'øn aurait pu les crøire blanc et cette phrase "la chance ne dønne pas, elle ne fait que prêter". Vøilà le peu de søuvenirs qu'il restait à Tørbjörn de søn père, le røi Gunnulfr Skallagrimssøn. Gunnulfr fils de Skallagrim était respecté de tøus, il avait réussi à unifier une majørité des peuples vivants dans les glaces et s'était impøsé en røi face aux différents Jarls, des chefs de guerre børnés, nøn sans cømbattre øu ruser de fines négøciatiøns. Le bøn søuverain ne rêvait que de paix mais il avait eu échø d'une menace inquiétante venue de l'øuest. øn racøntait que des fanatiques religieux pillaient et brûlaient tøutes les villes et les villages øù ils passaient dans le but d'impøser leur Dieu unique. Menant victøire sur victøire cøntre ces dévøts illuminés il était apprécié de tøus. C'était un hømme juste et valeureux et il ne fallut pas løngtemps pøur que ses fidèles le surnømme Gunnulfr den ømtyckt, Gun le bien aimé. Il eut un premier fils, Tørbjörn. L'enfant était né au søir du sølstice d'hiver, c'était un signe vertueux, ce serait un hømme ført et fier. Quatre années passèrent paisiblement et la famille accueilli søn deuxième enfant, l'épøuse de Gunnulfr mit au mønde une petite fille, Hølda, døtée d'une incrøyable particularité, søn adørable visage pøupin était surmønté d'une tøuffe de cheveux d'un røuge incandescent. øn y vit immédiatement un signe divin, la petite avait été chøisie par les dieux et sa destinée y serait étrøitement liée. Hélas cette bénédictiøn prøvidentielle avait un cøût et Gunnulfr dû en payer le prix ført, sa femme, épuisée, møurut quelques heures après l'accøuchement. Le røi bøuleversé fit venir søn jeune fils, Tørbjörn, au chevet de la défunte et ne lui dit que ces quelques møts "la chance ne dønne pas elle ne fait que prêter". Chapitre II. : Fatalité Les møis passèrent et le chagrin avait fait de Gunnulfr un autre hømme, sa fière chevelure blønde avait blanchi et les traits de søn visage reflétait la dureté de la tragédie qui avait tøuché sa famille. Le røi avait søudainement vieilli, plus rien n’avait de sens pøur lui, l’assemblée hebdømadaire qui réunissait les Jarls des clans alliés était devenu une cørvée lassante, les querelles intestines qui divisaient le røyaume lui semblaient bien absurde. Gunnulfr n'avait gøût à la vie que lørsqu’il se retrøuvait seul avec ses enfants. Hølda ressemblait terriblement à sa mère. C’est là qu'Erik, un ami de løngue date, était venu de ses terres pøur prêter main førte à søn acølyte. Les møis passèrent et Erik s’impøsa cømme la main drøite du chef. Il remøntait le mørale du Røi et préparait les prøchains vikings pøur l’été. Cependant, Erik glissait quelques petits møts sur la faiblesse du Røi aux autres Jarls. C’est ainsi que lørs d’une viking sur des terres sauvages, et durant la dernière bataille pleine de sang, que Erik décidait de tuer de sang frøid, søn ami de tøujøurs, Gunnulfr Skallagrimssøn. Sa søif de pøuvøir était tel qu’il avait cømmis l’impensable. Les autres Jarl avaient un pincement au cœur, mais persønne ne répliqua, car, qui vøulait d’un røi, søit disant faible ? Cependant, plusieurs clans ne vøyaient pas Erik cømme le Røi légitime des terres et demandait à Tørbjörn de régner. Malheureusement, à cause de søn jeune âge, il n'avait pas encøre de légitimité au trône. Les deux enfants, Tørbjörn et Hølda étaient élevés dans la demeure du nøuveau røi, par leur øncle, qui était parmi le seiðkøna les plus respectés des terres. Et c’est ainsi que Hølda était de plus en plus attirée par les rites chamaniques et déveløppait søn art. Tør apprenait l’art de la guerre, il mania spatha avec une agilité et une førce à faire peur les adultes. Il fuguait de temps en temps pøur chasser du gibier et améliøré ses qualités de cømbattant en affrøntant des løups et des chiens errants. Ainsi un jøur il crøisa un øurs, les deux se regardaient dans le blanc des yeux et s’en suivit un cømbat férøce. Le jeune Tørbjörn se pris un cøup de griffe dans le visage, mais finit par mettre à bøut le mammifère, prit sa føurrure et en fit søn animal tøtem. Hølda avait maintenant 15 ans, et était devenue une belle femme. Tør était assez vieux pøur prétendre au trône de søn père. Malgré cela, søn øncle attendait pøur lui remettre le pøuvøir, car il avait encøre la jeunesse fugace en lui. Mais le bruit cømmençait à cøurir qu'Erik le Føurbe devait passer la main au jeune Tør. Erik quant à lui ne vøulait pas lâcher søn pøuvøir, qu’il avait gagné de drøit, seløn ses dires. Il avait alørs eu l’idée de se marier à Hølda, pøur légitimer søn pøuvøir sur les terres du nørd. Tørbjörn Gunnulfssøn entendit ces dires et décida de s’enfuir avec Hølda. Chapitre III. : Tørbjörn le Hardi Plusieurs semaines s’étaient écøulées dans la førêt, ils avaient rejøint des partisans à eux. Hølda, avait eut une visiøn d’une nøuvelle terre, riche en ressøurces, et l’impressiøn d’être appelé par une førce supérieure à nøus tøus, un Dieu sans døute ? Elle n’en n’avait pas encøre la répønse, juste cette visiøn d’une silhøuette d’un grand et majestueux løup blanc qui apparut cøntinuellement dans ses rêves. Après mainte discussiøn avec søn frère, il devait partir en viking au løin afin de décøuvrir ces nøuvelles terres. Un beau matin, quand Hølda rentra d’une balade qui avait pøur but de rassembler des plantes pøur le vøyage, elle vit søn frère assis avec divers chefs de clan, discuter de l’attaque de søn prøpre territøire, øu Erik régna. Le lendemain, le jøur de la bataille sønna. Plusieurs milieux d’hømme en føurrure épaisse, épée et bøuclier à la main se présentaient dans la førêt. Il n’avait qu’un seul but, søit vøir Tør régner øu embrasser le Valhalla. À partir de là une marche de plusieurs jøurs cømmença. Erik se døutait bien sur de cette vengeance et avait préparé søn armée, ainsi que ces chefs de clan à se battre, il avait néanmøins une armée supérieur à celle de tør. Tørbjörn était néanmøins rusé, s’il perdit il allait revenir et brûler le village entier d’Erik. Ce qui devait arriver, arriva. Tørbjörn Gunnulfssøn était battu en retrait, et se replia. Il avait néanmøins prévu de revenir la nuit pøur finir søn plan. Il brûla la quasi-tøtalité de cette petite ville et s'enfuit sur les mers le lendemain en bateau et à cet instant un hømme hurla ”Tørbjörn Gunnulfssøn nøus te vøuløns pøur Jarl, parle et nøus øbéirøns.” Pøur l’instant nøus savøns juste que le chère Tørbjörn est en røute vers la nøuvelle terre, va-t-il amarrer à bøn pørt ? Tel en est la questiøn
×
×
  • Create New...