Jump to content

Fürstentum von Schwärmerei


Cadillaq
 Share

Recommended Posts

Schwarmerei-Minefield.png

Schwärmerei est lancée!

 

Donc, effectivement, Schwärmerei revit ! (Chvèrmeraille, Chèvrefeuille, etc.)

Se sera sous la direction de Dame Cadillaq (oui quand même, c'est mon projet) et de ce cher Kyokugensun !

L'histoire et les constructions changeront un brin (actualisation des matériaux oblige et avancée dans l'architecture minecraftienne, certains bâtiments font un peu trop minecraft 1.0), mais le fond restera le même. Finir la montagne, les îles, les falaises, la ville sous-terraine, la banque à la Gringots, installer des ballons/zeppelins/bateaux volants et flottants/sous-marins, etc. (Et en bonus le Poisson Rêve de The Legend Of Zelda - Links Awakening, on verra où.)

Vu les disponibilités de Kyo, la projet avancera le week-end, espérons travailler d'arrache pied.

De toute façon, en pleine rédaction d'un roman, je n'ai pas le temps non plus en semaine.

Voila pour les news. Je laisse le reste du post pour l'histoire, les cartes sont même pas à jour. Je les éditerais sous peu.

 

Old stuff :

 

Je crée ce topic ici bas car nous ne disposons actuellement pas des ressources humaines et financière pour créer notre propre forum. Ceci permettra aussi une clarté et lisibilité du projet dans la transparence, une une page info et de s'organiser par écrit entre bâtisseurs du comté.

 

En tête:

 

La ville restera fermée jusqu'à ce que certains travaux y soit réalisés.

 

Mais la ville s'ouvre aux candidatures. Pour postuler, MP-moi! Présentez-vous, expliquez vos motivations, et ensuite, une fois cette étape passée je vous inviterai à me rejoindre sur mumble pour parler et peut-être commencer à vous donner des tâches à réaliser! Seulement prenez en compte que Schwärmerei n'est pas une démocratie mais un comté (tendances dictatoriales) dont le projet est déjà réalisé sur le papier, il faudra donc s'y tenir. Mais si ce projet un tant soit peu original vous intéresse, je vous invite à me contacter.

 

Une question de rang:

 

Plusieurs rangs seront attribués selon l'activité d'une personne et son ancienneté.

à savoir:

 

Fürstin von Schwärmerei (Princesse régente de Schwärmerei, rang 1)

Le chef suprême, dirigeant du projet, il est le pouvoir législatif, exécutif et judiciaire. Il a le droit de vie ou de mort sur ses terres. Dieu le père, le saint patron, le boss.

 

Graf (comte, rang 2), Freiherr (baron, rang 2), Patriarch(évêque, rang 2)

Ces trois grades sont équivalents. Ils sont les bras droit, gauche et dans le dos de la Fürstin.

Respectivement responsables de la "surface", de la "banlieue souterraine" et du "Temple".

Ils sont élu pour service exemplaire par la Fürstin.

 

Ritter (chevalier, rang 3)

Ce titre est honorifique, reconnaissance pour les services rendu ou pour grande présence dans le Fürstentum.

 

Verkäufer (vendeur, rang 4)

Titre accordé aux marchands ou commerçants de Stendel faisant partie du Fürstentum.

 

Schwärmereiner (habitant de Schwärmerei, rang 5)

Derrière ce titre pompeux se cache le rang le plus bas correspondant aux habitants du Fürstentum.

 

La Fürstin prenant les décisions comme bon lui semble, le rôle des rangs sera un atout en terme de voix lors des conseils organisé par elle-même.

En cas d'indécision du chef, un conseil exceptionnel pourra être formé dans lequel chaque voix conteront à part du rang de la personne la délivrant.

En clair, le comte, le baron et le patriarche compteront à 4 voix pour une, les chevaliers, à 2 voix pour une, les vendeurs (en considérant qu'ils constituent une rentrée d'argent pour le comté) à 1 voix et demi pour une et les habitants à une voix pour une.

 

L'équipe:

 

Fürstin

Cadillaq

 

Graf/Freiherr/Patriarch:

-/Showbass/Chafoins

 

Panda (car il en faut toujours un):

MayaPanda

 

Ritter:

-

 

Verkäufer:

-

 

Schwärmereiner:

-

 

Virés

Guitareti

 

Les règles:

Suite à des déboires avec celui qui fut mon ex-bras droit, je vais expliciter des règles simples.

-Le projet sera mené à bien jusqu'à l'ouverture selon ce qui est prévu dans les plans. (On innovera et on rajoutera d'autres projets passé l'ouverture officielle de la ville.)

-Les ressources sont rares, et chères (en particulier les minières), tout ce qui est dans le territoire du projet, reste pour le projet, pas d'enrichissement personnel ou de farming intempestif, etc. (De toute façon les cubos sont payés et gérés par la ville. Pour les habitations, ça arrivera très bientôt.)

-Les caisses et les ressources sont communes (du moins jusqu'à l'ouverture, ce sera peut-être discutable ensuite). (On fait partie du même projet, on doit être capable de se faire confiance et de se soutenir les uns les autres.)

 

Ces trois principes de base sont clés.

 

Le territoire:

Schwarmerei-extension-territoire.png

 

Pour info:

Le château est quasiment fini à l'extérieur, le terraforming de la deuxième île avance à grands pas, les nouvelles îles, l'Eden Théâtre et la banque sont en en cours.

 

Historique:

http://www.minefield.fr/forum/valides-f418/schwarmerei-t28731.html

 

La grande porte est réalisée, le terraforming de la première île est réalisé, le pont reliant la première et la deuxième île est réalisé, la forêt (première partie) et les deux lacs principaux sont réalisés, la forge, la menuiserie et la banque aussi.

 

Et après être tombé sur ce lien :

 

http://www.planetminecraft.com/project/the-watchmakers-clock-tower/

 

je suis tombé amoureux. Je voulais faire une tour, mais je n'avais pas d'idées précises. J'en ferai une de ce style là, sortant de la mer comme indiqué sur la carte. Mais avec des matériaux plus originaux (Glace, obsi, autre, etc. encore à étudier).

 

Le texture pack:

 

Jolimerei

Schwärmecraft

C'est le Schwärmepack!!!

http://www.mediafire.com/?ohixwplvbosp5sq

 

Nouvelle carte

 

432064Sch.png

http://hpics.li/c50b180

 

134065Nouvellecarte.png

http://hpics.li/4352a73

 

L'histoire de Schwärmerei :

(En rédaction...)

 

Schwärmerei

Chapitre 1

 

De par les mondes, battant pavillon noir, un homme naviguait sur les flots glacés, à travers les espérances mornes de voyageurs égarés narrant leurs récits d'aventures de vieux piliers de bar n'en revenant pas d'en être arrivés là.

 

C'est un vieux briscard qui lui avait donné son cap, il se dirigeait vers une îles prometteuse ou les richesses seraient au rendez-vous. Un archipel tout de jungle couvert où le Soleil pointe au Zénith à peine, entre l'ombre dense et les danses de feuilles. Une ancienne civilisation dont les secrets restent encore à percer.

 

Pour notre héros c'était presque la routine, une aventure de plus, le pécule qu'il avait amassé par le passé lui assurait de bonne rente, il poursuivait juste ses songes au travers de ces traversées. Les rêves enfantins il pouvait les toucher du doigt, l'expérience faisant, c'était un homme de terrain, les pièces d'or emplissaient poches.

 

Pour cela il était accompagné par des camarades de longue date, amis d'enfances, loups de mer recrutés dans des comptoirs lointains faisant route, mains dans la mains, ils savaient qu'ils pouvaient compter les un sur les autres! L'effort coulant dans les veines, la sueur à valeur sur le front pour estimer le courage des hommes. Poignes de fer pour mains calleuses.

 

Seulement il fallait faire un choix, suivant le cap ils se retrouvèrent pris dans une tempête.

Ce n'était pas simple... Traverser ou échouer dans les récifs... Pas de marge de manœuvre... Alors il prirent la décision qui leur semblait la plus rapide, la plus facile au vu du danger, mourir de suite ou lentement... Échoués sur des récifs secs, pris au piège de l'astre solaire, comme seul bourreau pour des âmes égarés en mer, à devoir se dévorer les uns les autres pour éloigner une faim qui les rapprocherait bien trop vite d'une fin inéluctable...

 

La traversé fut donc envisagée. Il s'engagèrent dans l'orage quand de surprise le vent les tira au cœur d'un maelström, ils étaient perdus, avalés par le ciel et la mer, le navire comme une frêle esquif, déchiré comme un chiffon, le bâtiment sombrait. L'équipage hurlant au destin, les cieux comme seuls témoins...

 

La langue salée, un palais iodé, notre héros se retrouvait seul, agrippé à une planche, dernier vestige de son deux mâts. Il était meurtri, le cœur lourd et creux comme une urne de plomb sans fond, un bout de bois fiché dans sa poitrine, il n'en avait plus pour longtemps. Le bandana sous les étoiles, s'il pouvait, il reviendrait crier vengeance, réduire calypso en cendre, au pays des dieux anciens.

 

Quand il croyait tout perdu, le corps brûlé par le sel, la plaie suintante, il aperçu au loin une lueur, flamme salvatrice et macabre, dodelinant sur ses fondements dans une nuit sans Lune où les étoiles de sortie font voir aux communs leur beauté lyrique, imperturbable, sur cette toile noire comme le sang sec qu'il avait sur ces mains fripées, gonflées, abîmées par l'océan mortel.

Un soupir de soulagement parcouru sa bouche, sorti d'entre ses dents rongées pour se mêler aux effluves de bois, de terre, et de sel environnantes.

 

Tout n'était finalement pas perdu, il n'était pas perdu.

 

Frisson et espoir firent frémir son dos usé. Le lieu était sombre, les constructions le surplombaient comme des gargouilles d'un temps oublié scrutant les rôdeurs, prêtes à leur tomber dessus pour défendre leur territoire...

 

Il passa près de la base de la lueur, un grand phare, au creux de la mer, puis arriva devant une grande porte symétrique dont le style architectural était fort peu commun, il lui rappelait quelques formes qu'il avait pu apercevoir chez quelques excentriques qu'il avait fréquenté par le passé dans les milieux bourgeois. A peine avait-il accosté, qu'il quitta la planche qui lui servait de radeau de fortune. Il était au pied de la porte, elle s'ouvrit seule. Il fut surpris, par deux choses. Le mécanisme qui fonctionnait encore malgré la vétusté apparente, puis, ce n'était pas tant la porte qui était grande, mais l’encadrement. Il serrait sa chemise contre sa plaie, la douleur était intense. Il s'engouffra dans l'ouverture pour se retrouver dans un sombre tunnel de pierre brut. Arrivé à sortie il se trouvait face à une vision enchanteresse, étrange, poétique, posée, calme, une sorte d'autre monde, perdu, caché dans les hauteurs...

 

Une grande ombre le couvrait de son manteau, il se retourna pour se retrouver pas à un château massif, trônant sur les falaises. Il prit l'escalier, seul accès à l'entrée de l'édifice. Arrivé en haut, la peine était plus forte, trop forte, du sang plein les mains, troué, il était faible, trop faible, il s’effondra contre la porte. Essayant de la frapper dans un dernier râle, dans un dernier espoir, en désespoir de cause...

 

La lumière du matin passait à travers des carreaux, éclairant son visage, le réveillant. Il sursauta, un cauchemar, déboussolé, sans savoir où il était... Il prit son courage à deux mains et sa chemise dans l'autre... Un arrière goût amer et des souvenirs vagues.

 

Il tanguait encore, nauséeux, et puis cette brûlure au cœur de sa poitrine, douleur inexplicable, inextinguible.

 

Il pris la porte de la chambre, descendit les escaliers. Soudain un visage familier, Nina, Nina Ventura, un amour fou, fougueux, il la pris dans les bras, l'embrassa, ils étaient heureux.

 

"La soirée d'hier était bien, lui dit-elle avec sa voix douce, douce et chaleureuse, ce fut encore un nouvel an mémorable!

-Oui, les feux d'artifice; mais quel vent... Puis cette vodka qui me reste sur l'estomac!

-Mal de crâne?

-Affreux"

 

Là dessus il rigolèrent puis s'enlacèrent à nouveau. Il était encore un peu perdu, du mal à analyser la conversation, il se perdait dans son regard d'azur, à demi caché par sa magnifique plage de cheveux blonds dorés, arabesques et cannetilles solaires. Son regard, ces yeux bleus, bleus comme cet océan, obsédant, comme un monstre antique vivant dans son esprit, régissant ses peurs...

 

"Qui es-tu??! Hurla-t-il.

-Quoi? Mais, qu'est-ce que tu racontes, tu es fou?

-Tu n'est pas Nina, tu ne peux... Où sommes-nous? Où suis-je?

-Mais, mais mon chéri, qu'est-ce qu'il t'arrive, c'est moi, Nina, ta Nina!

-Où sommes-nous? Ce n'ai pas ta maison, ce n'est pas toi, ce n'est pas vrai! Tout est faux ici, tout sonne faux!

-Mais pourquoi tu dis ça? Pourquoi tu fais ça? Pourquoi tu me fais ça? A moi...

-Tu ne peux... Je... Je t'ai vu mourir... Sous mes yeux..."

La douleur montait crescendo pour finalement l'emporter dans un cri déchirant.

 

"AAARGH!!!"

 

Il se réveilla en sursaut, tremblant de tout son être, il est dans une pièce plus familière, dans le grand château de Schwärmerei... Encore cette douleur intenable, insoutenable... En voila trop pour lui, tout doit finir... Il a dû être empoisonné... Il emprunte les jardins, traverse le cœur de la cité, personne aux alentours, plus personne... Machination... Mutinerie... On l'a trahit... Il suit le chemin jusqu'à l'observatoire, la nuit est clair, il scrutera une dernière fois les étoiles...

 

La suite au prochain épisode...

Link to comment
Share on other sites

La ville restera fermée jusqu'à ce que certains travaux y soit réalisés.

 

Mais la ville s'ouvre aux candidatures. Pour postuler, MP-moi! Présentez-vous, expliquez vos motivations, et ensuite, une fois cette étape passée je vous inviterai à me rejoindre sur mumble pour parler et peut-être commencer à vous donner des tâches à réaliser! Seulement prenez en compte que Schwärmerei n'est pas une démocratie mais un comté (tendances dictatoriales) dont le projet est déjà réalisé sur le papier, il faudra donc s'y tenir. Mais si ce projet un tant soit peu original vous intéresse, je vous invite à me contacter.

Link to comment
Share on other sites

Pardon, mais avec mes études, le chantier sera un chantier assez long à réaliser car ce n'est que le week-end que j'ai le temps de m'y acharner. C'est juste à titre informatif. Le projet n'est ni en pause, ni mort.

Merci, et bon jeu à tous!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour donc je souhaitais m'informer par rapport au fonctionnement de la banque car ça me parait une idée alléchante :D Mais le problème est que je ne suis encore qu'un vagabond bien qu'impliqué dans la vie de minefield , et si jamais ma candidature est acceptée je serais ravi d'aidé pour ce projet :)

Link to comment
Share on other sites

Choses à faire (surtout par moi):

-stonifier le plafond de la première île avec stalagtite.

-refaire les parois de la première île.

-niveler le sous-sol de la première île.

-refaire un côté de l'Eden.

-refaire l'observatoire.

-mettre à jour les matériaux du petit pont en bois.

-installer l'imprimerie, la bibliothèque et le bureau de journalisme sur la deuxième île.

-FINIR LA CLOCK TOWER !!! n'est-ce pas Cadillaq ? :) (pour la glace, trouve une pioche enchantée ou un golem de glace)

-finir les autres îles.

 

Si j'oublie quoi que ce soit, dit le Cadillaq.

 

Et n'oubliez pas de MP Cadillaq pour une candidature (ou moi, vu les disponibilités de Cadillaq) Toute aide est précieuses.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...