Jump to content

Prototype


Tyroine
 Share

Recommended Posts

 

 

S'il existe bien un jeu qui nous fait sentir invincible avec une jouissance folle, il s'agit bien de Prototype. Jeu d'action clairement inspiré des anti héros que rien ne semble arrêter tout comme le géant vert ou Hulk, vous vous rendrez compte une fois manette en main qu'à défaut de faire le bien, nous pouvons faire mal... et on le fait bien.

 

_____________

 

Sorti sur PC et supports HD le 12 juin 2009, Radical Entertainment nous propose de jouer une véritable arme surhumaine capable de combler toutes vos folles envies... Si les super héros sont des personnages emblématiques et encrés dans nos habitudes, les anti-héros quant à eux se font plus rare, et dieu sait à quel point on peut le regretter. Prototype est un jeu bourrin aux allures de GTA-like (même type de carte, missions annexes et surtout un mode "ouvert" en ville où l'on peut faire tout et n'importe quoi), cousin germain d'un certain InFamous, qui justifie rapidement son +18. Le jeu nous met donc dans la peau d'Alex Mercer, et ... Je vais être bref. Le scénario n'est pas vraiment le point fort de Prototype, ou du moins la mise en scène. Le pitch initial est sympa mais classique et sans réelle surprise. Seules les dernières révélations pourront de ce fait justifier le développement d'un second opus. Une ville infectée, des zombies, et roulez jeunesse !

 

Néanmoins on ne jouera pas à Prototype pour son scénario, mais bien pour son gameplay monstrueusement jouissif et défouloir. Jamais dans un jeu vidéo je n'ai eu une telle sensation de puissance, de liberté de mouvements et d'actions redoutables. Prototype est, à mon goût, une véritable prouesse de fluidité et de savoureuse puissance. Techniquement le jeu n'est clairement pas beau, la modélisation de la ville et des personnages est moyenne... Mais le tout reste convaincant. Pourquoi ? Une fois encore, Prototype ne tire pas sa force ni de son scénario ou encore de ses graphismes. L'explication est très simple : l'action est omni-présente, frénétique, et surtout reste ultra fluide à n'importe quel moment ! Notre ami Mercer a également été infecté par le virus mais en tire tous les avantages.

 

32911546.png

 

De ce fait il disposera d'un large éventail d'actions et d'attaques. Courir à une vitesse ahurissante, sauter à des hauteurs gargantuesques, courir et sauter sur les murs, planer... L'anti héros se mouve avec une fluidité à tomber par terre et même s'il ne s'agit que de se balader, on ne s'ennuie jamais. Il y aura évidemment des compétences à débloquer grâce à vos points : des attaques, des "armes" mais aussi et surtout l'amélioration de votre personnage (vitesse, hauteur de saut etc). La deuxième partie du gameplay concernant le combat pur est aussi palpitante et tire partie des attributs surhumains d'Alex pour mettre en déroute humains, infectés et monstres.

 

Vous disposerez donc d'un bon nombre d'armes et attaques meurtrières. Pour commencer, vous pouvez "attraper" tout type d'ennemi et le tuer avec un finish... ce qui vous fera l'assimiler. C'est là un des points importants du gameplay, car Alex Mercer peut assimiler n'importe qui et prendre son apparence. Vous pourrez donc vous en servir pour passer inaperçu, échapper à vos assaillants ou encore prendre possession des souvenirs de votre victime ce qui sera de nombreuses fois demandé pour les besoins de l'histoire ou des missions secondaires. Il s'agit également du seul moyen de regagner votre vie, et vous en aurez grandement besoin.

 

30558853.png

 

Le reste des aptitudes est bien plus clinquant : Transformer votre bras en épée, griffes, masses, fouet, bouclier ou encore arborer une armure complète qui vous rendra plus résistant que jamais... Vous aurez de nombreuses façons de découper et mettre à bas vos opposants. La "choppe" qui permet d'attraper les ennemis est autant utile sur l'environnement car vous pourrez saisir des voitures ou autres éléments du décor pour les envoyer valdinguer sur l'armée qui sera votre adversaire le plus ardu... Car si Alex Mercer semble être invincible, vous finirez tôt ou tard par déchanter une fois le jeu bien avancé. Rockets téléguidés, mitraillettes, détachements d'hélicoptères et tank ne vous rendront pas la vie facile et donneront lieu à des batailles générales ou des courses poursuites endiablées.

 

Vous pourrez toutefois retourner ces équipements militaires contre eux à base de QTE en prenant possession d'un tank ou d'un hélicoptère pour continuer à semer la pagaille en étant à l'abri.. Cependant ces "abris" de fortune ne feront pas souvent long feu, il sera donc conseillé de ne pas trop compter là dessus. Ce qui est formidable c'est que malgré le nombre obscène de choses se passant à l'écran, pas un poil de lag ne viendra entacher votre expérience de jeu; et même si les batailles peuvent parfois donner lieu à une cacophonie sans nom, cela ne fait que nous confirmer que l'action est omni-présente et l'excitation à son comble. La ville est immense et donc le terrain de jeu n'a pas finit de vous combler.

 

55891993.png

 

Il y a encore bien d'autres choses gorgeant Prototype... des attaques de "cataclysme" relâchant toute la puissance de notre bel infecté pour rapidement balayer tout gêneur aux alentours, sans oublier les très nombreuses quêtes annexes, la quête de points pour continuer à perfectionner votre personnage même après avoir finit le jeu, récupérer un grand nombre de sphères différentes débloquant des bonus, des points, ou autres surprises du même acabit.

 

En définitive, Prototype est un excellent jeu d'action. Plus défoulant qu'un InFamous ou un Just Cause, plus fort encore que Hulk et plus rapide que Flash Gordon, cette curieuse mixture du nom de Prototype a très bon goût, et il serait dommage de s'en priver. Si l'histoire et la plastique ne sont pas les points forts du jeu, vous les mettrez vite de côté pour vous plonger corps et âme afin vous enivrer de la vraie signification du mot "puissance". Je conseille donc rudement Prototype pour ceux qui aiment tout fracasser à l'instar d'un GTA, mais avec une bien meilleure sensation de pouvoir.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...