Jump to content
Sign in to follow this  
Wariow

L'histoire de Wariow. Chapitre 5

Recommended Posts

Résumé du chapitre 4 :

 

     Terral, ville ou Wariow et Kadominou se sont rendu pour à nouveau gagner de l’argent. Alors que les affaires commencent à mal tournée, Wariow enquête sur un des concurrents de Kadominou et découvre qu’il falsifie les minerais qu’il vend. Wariow réussi a démanteler l’affaire en ayant explosé au passage la maison de grand luxe du concurrents mal honnête, Il rencontre au lendemain deux hommes qui disent être envoyer des gouverneurs et qu’il doit repayer le terrain ou il a bâti sa maison, alors que celui-ci était déjà remboursé. Après avoir menacé l’un des deux hommes, il est pris en chasse par les gardes…

 

 

 

CHAPITRE 5 : La forêt

 

     Wariow, qui avait longtemps couru au hasard dans cette sombre forêt c’était arrêter pour récupéré. Il n’entendait plus les aboiements des loups qui accompagnaient les gardes. Sans doute qu’il les avait semé. Cette forêt, si sombre, était étrangement calme, a tel point qu’il n’étendait même pas les oiseaux. Et qui pourtant, ne lui sembla pas dangereuse. Son sabre à porté, Il chercha de quoi manger, mais ne trouva que des racines.

 

 

Alors que la nuit commençait à tombé, il grippaarrow-10x10.png dans un arbre pour s’installé et se reposé, dans un arbre, il serait plus en sécurité se dit t’il. En effet, il ne connaissait pas l’endroit et se qu’il pouvait  y trouvé. Il passa une nuit tranquille et sans embuche. A son reveil, il repris la route vers l’inconnu, ne sachant pas ou aller.

 

 

Alors qu’il marchait, il eu une idée, ou plutôt une question qui s’était soudain posé. Pourquoi tous les gardes de Terral s’étêtaient mit à sa poursuite ? C’était en effet, un peu trop fort juste pour un homme qui avait mal mené un autre pour une histoire de paiement soit disant non réglé. Il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il y avait autre chose derrière tout ça. Mais quoi d’aussi grave ? Il se serait souvenu autrement. Mais rien d’illégal. A pars sans doutes la maison explosé, Mais même cela, c’était légitime. Ne trouvant aucune réponse à cette fameuse question, Il continuaitarrow-10x10.png à marché, jusqu’au soir ou il s’arrêta. Il était stupéfait de voir que cette forêt ne s’arrêtait jamais, pas une route, pas une habitation, rien sur le chemin qui aurais pu l’aidé. La nuit commençait à tombé sur la forêt, qui l’a rendait encore plus sombre qu’elle ne l’était déjà. Et cette obscurité révéla quelque chose plus loin, une lueur. De la lumière qui sortait d’entre les arbres en fait. Wariow se précipita vers cette lumière, effrayé à l’idée de la perdre de vue. Et à son arrivé, il tomba nez à nez avec une sorte de crevasse. Avec au fond, des bruit de pioche. Plusieurs petits personnages étaient en train de miner le métal qui se trouvait sur les parois de cette crevasse. Wariow descendit à leurs rencontres. 

 

 

« Heu, bonsoir » Fit Wariow étonné de l’étrange petite tailles de s’est personnage.

 

L’un d’entre eux se retourna et dit:

 

« Ah ! Vous voilà enfin ! Cela fait plus de quatre heures que nous vous attendions. Vous avez notre matériel bien sûr ? »

 

« Votre … Votre matériel ? Mais quel matériel ? » Répondit Wariow complètement stupéfait.

 

« Ahh, ne vous moquez pas de moi ! Le matériel de minage bien sûr ! Nous avons commandé des pioches, des pelles et toutes autres choses qui nous sont très utile ici.. Ne me dite surtout pas que vous les avez oublié ! Sinon, vous aller avoir à faire à la colère d’un nain ! Et se n’est pas à prendre à la légère !   

 

« Excusé moi, mais il y a un mal entendu. Je ne suis pas venu pour vous livré quoi que se soit. Je ne suis qu’un voyageur égaré. Mais vous êtes un nain ? Un vrai ?

 

« Vrai de vrai ! Mais si vous n’êtes notre livreur venu de Terral, qui êtes vous et que faites vous ici ? »

Wariow lui expliqua alors tous ce qu’il c’est passé durant ces trois dernier jours sur Terral. Fit aussi un bref détoure sur comment il en était arrivé jusqu'à Terral.

 

« Et vous dite avoir explosé la maison ou vivais se soit disant contrebandier ?  Une grande maison dans l’ouest de la ville ? »

 

« C’est exact ».

 

« Mon grand bonhomme, je comprend tous à fait pourquoi les gardes s’acharne sur toi ! Il sagie de la demeure d’un des plus grand marchant de Terral. Très puissant et  il est très bon copain avec l’un des trois grand empereurs de la région. Un certain Akai Moyashi, quand t’a l’homme en question, il sagie de Fougerais. Mais je ne connais plus son prénon. »

 

« Et quel est le problèmearrow-10x10.png ? Cet homme falsifiait des marchandise après tous »

 

« Tu sais, Tous le monde n’est pas honnête. A mon avis, Il travaillait de paire eux deux. Et je ne serai pas étonné de voir que c’était Moyashi qui était derrière tous ça. Les gens de la haute croient toujours qu’ils sont tous permis ! Et le pire, c’est que maintenant, ils vont s’arranger pour tout te mettre sur le dos.»

 

« Et que puis’ je faire à présent ? »

 

« N’y retourne pas. Ils vont tous faire pour que tu finisses pendu. »

 

« Je vais donc continuéarrow-10x10.png ma route, Merci à vous »

 

Et le nain accourra pour le retenir. Et lui dit.

 

« Non attend, Tu n’avais rien remarqué de spécial dans la forêt ? On dit quelle est maudite, interdite. »

 

« Elle est très sombre en effet, mais j’ai rien vu d’anormal. »

 

« C’est une forêt qui est comment dire ? Malade. Ouaip, comme si elle avait l’cancer ! » S’écria un autre nain.

 

Wariow répondit donc :

 

« Elle ne semble pas vivante, c’est vrai »

 

« C’est une forêt qui est très épaisse en fait, tellement que ça n’est pas naturelle. Même les animaux n’y vont pas. Mais il semblerait qu’elle n’est pas de véritable danger. Mais je pensais que tu saurais d’où ça vient. »

 

Et soudain, une cloche retentis.

 

« Ahhh, l’heure du dîné, enfin. Veux-tu te joindre à nous ? Je t’offre le repas, pour cette fois seulement ! »

 

Wariow accepta et pris place à table parmi les nombreux nains, Avec toujours cette inquiétude de ne pas savoir où aller après.

 

« Passe la nuit ici aussi, c’est mon jour de bonté. Tu auras le temps de réfléchir à tous ça demain ! »

 

« Je ne veux surtout pas déranger. » fit Wariow gêné.

 

« Ne t’en fait pas, ça me fait grand plaisir. Au fait, mon nom a moi c'est Yerhimy»

 

« Enchanter, je me nomme Wariow. »

 

 Le repas términé. Wariow pris place dans son petit lit pour nain, pas très confortable, mais supportable. Pour une nuit au moins. Epuisé après toute cette course dans la forêt. Il s’endormie rapidement.

 

 

.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...