Jump to content

[ESRA] Les Cataclysmes


Recommended Posts

Les Cataclysmes

 

Le monde dans lequel nous vivons étant une chose complexe. Au point où plusieurs de ses aspects restent pour la quasi-totalité des gens inexplicables. Et c'est pour tenter de répondre à ces mystères, que nombreux savant, chercheur, partent à la recherche d'éléments le permettant de monter théories et scénarios expliquant ces inconnues de nos mondes.

Parmi l'ensemble des phénomènes observables, ou qui ont pu l'être par le passé, aucun n'est plus mystérieux, et aussi dangereux que celui des phénomènes appelés "Cataclysme".

 

 

Ces Cataclysmes seraient alors des événements naturels extraordinaires et imprévisibles qui appartiendrait au domaine magique. D'origine inconnues, ces phénomènes déplacent de l'homme au continent de manière locale ailleurs.

Plusieurs événements ayant marqué l'histoire sont ainsi appelé sous cette dénomination.

 

 

 

 

Ainsi, du coté de notre terre mère de Bel-O-Kube, l'histoire même a été débuter par un événement catastrophique appelé cataclysme. Ce dernier avait touché et détruite l'ancienne cité de Bel-O-Kan et son peuple, Jesollas l'ancienne reine et seule représentante, été mise en sécurité par la reine de l'ancienne cité. Elle s'était alors réveillé sur le plan connue sous le nom de la capitale de New-Stendel.

 

De nombreuses traces de l'ancienne cité furent au fur des années découvertes. Et par quelque moments des écrits et savoir décrivant l'ancienne cité. Ce qui amena à l'observation que le monde sur lequel nous nous trouvons n'était pas celui de Bel-O-Kan au vus des éléments géographiques et des peuples présents. L’hypothèse a donc été de ceci formuler que le Cataclysme qui avait frappé Bel-O-Kan aurait transposer des éléments, structure, et objets, avec Jesollas en état de larve, sur le plan de New-Stendel.

 

Plusieurs années après la fondation de Bel-O-Kube, avec la découverte de Thermitia  à l'Ouest de la cité, d'autre preuves apparurent. Ainsi le lieu selon des archives retrouvés de l'ancienne Bel-O-Kan, aurait été une ville se trouvant très loin vers le Sud de sa localisation. Mais la description des lieux environnants ne collant absolument pas ce qui est aujourd'hui observable. D'un environnement appelé savane, Thermitia se dresse aujourd'hui sur une île haute. Entre autre, des éléments internes dans la construction suggéreraient que des portions ont été coupées nettes. Cette scission dans la matière s'est aussi retrouvée au sein des roches faisant l'île, et celles faisant les strates rocheuses entourant l'ancienne ville. Suggérant ainsi que l’ensemble aurait été comme "greffé" net là où n'où connaissons Thermitia.

 

Au fur des années du développement de la cité de Bel-O-Kube, et du Kubnigera sur Stendel, d'autre élément solidifiant l'hypothèse apparurent. Tout d'abord sous la forme d'une exploration qu'une fourmi du nom de Démocrite avait réalisé en terre lointaines sur le plan de Stendel. Mais à l'époque le rapport qui en avait été fait, ne faisait paraître le petit complexe souterrain exploré trop mince en terme d'élément pour possiblement le relier à de tels événements.

 

Puis lors d'un agrandissement de Thermitia, fut découvert une structure équivalente à celle explorée sur le plan de Stendel par Démocrite. Ceci mis en relief avec le fait que l'ancienne population du Temple du Feu ne pouvait être absolument pas capable d'exploit magique selon ce qui pouvait être lu du peuple dans les anciennes archives, et l'écart en terme de construction entre le Temple du Feu et le complexe découvert. Laissez conclure sur le fait que l'ancienne population ne puisse être à l'origine de la découverte sous le Thermitia, et encore moins capable de produire sur un monde totalement inaccessible une autre structure équivalente.

En conclusion, ces structures était soupçonnées d'être un troisième cas touché par des Cataclysme. Prises de leur monde d'origine et transposer de manière hasardeuse sur d'autre plan, comme l'avait pu être le Thermitia et les éléments retrouvés de Bel-O-Kan, toutes deux originaire du même plan.

 

 

 

 

 

En parallèle des observations faites directement dans le cadre de la cité, d'autre événements extérieure semble pouvoir se voir regrouper sous le même type de phénomène.

 

Ainsi, l'histoire du monde des empereurs fut aussi marquée par un événement d'envergure de fin du monde, appelé le Grand Cataclysme, qui avait obligé les empereurs et leur mages à abandonner leur ancien monde de Stendel pour celui appelé en son honneur New-Stendel, tout en essayant de transposer lors du passage des portions de quelques chanceuses nations en parallèle des populations. Plusieurs années plus tard, des traces de l'ancien monde furent observées, et les mages tentèrent et réusisèrent à établir une connexion stable et permanente avec l'ancien plan de Stendel.

 

Il semblerait alors possible que les mages de l'époque aient pu contrôler le phénomène de transposition du Cataclysme de Stendel. Ces dit mages, sont par ailleurs surement les seuls à réellement connaître la teneur de ces phénomènes.

 

Puis comme une sorte d'héritage ou malédiction, les plans de Navis et Nubes connurent en quelque sorte le même sort que l'ancien monde de Stendel, disparut puis réapparu. Mais ce coup-ci, certaines villes et populations de ces deux mondes furent retrouvé réunies en un unique monde, appelé de ce rassemblement Nabes. A leur retrouvaille, l'Empire fut d'ailleurs surpris par l'avancement technologique que ce plan unis faisait l'étale, à un point même où il alla jusqu'à interdire toutes formes d'échanges et de transports, de technologie depuis ce monde.

 

 

 

 

 

Puis toujours sur le sujet des cataclysmes, selon des rumeurs, durant le Cataclysme de Stendel, un morceau de Névah aurait été perdu, en l’occurrence le Fort nommé Kass'Pied. Pour ensuite être redécouvert, sans âme qui vivent, sur la plan de Nubes, puis lors de la disparition de Nubes, reredécouvert sur Nabes. Et ce sans aucuns indices supposés lors des deux instances.

 

D'autre feraient aussi l'état d'un minerai, nommé lotharium, au capacité incroyable dont une unique et seule nation, Fingelberg, semblerait disposer. Mais géographiquement, aucune raison expliquerait une présence endémique d'un minerai dans les strats inférieures de leur sol, alors que des types identiques peuvent se trouver quasi partout ailleurs, et ce jusqu'à cinq plan différent. Un cas de Cataclysme ayant alors toucher des roches d'un monde où existerait alors le minerai semblerait des lors expliquer cette rareté quasi impossible à observer.

 

Et pour finir à échels moindres. Au débuts du plan de New-Stendel, nombreux étaient les gens qui semblaient avoir littéralement apparus de nul part selon leur dire. Excuse de lendemain de soirées arrosées, réel expérience ou folie et perte de mémoire, il est assez difficile de juger de la véracité de chacun de ces cas. Mais leur nombre et les détails dont font état les personnes sujettes, font de ces cas une chose a prendre au sérieux.

 

 

D'autres exemples possibles de cette théorie sont surement à découvrir et à recenser parmi tous les plans. Mais une chose est sûr, cette théorie, malgrès ses preuves relatives, pourrait expliquer des phénomènes et la présence d'éléments, qui autrement, ne pourrait tout simplement pas l'être.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...