Jump to content

Le Traité des Citadelles


Recommended Posts

~TRAITÉ DES CITADELLES~

 


Le traité suivant établit un accord signé entre l’Alliance du Néo-Dominion et le Royaume d’Ultharik dans le cadre d’une coopération sur le plan académique, culturel, diplomatique, économique, et militaire,  dans le but de voir les deux partis s’épanouir sur deux plans mondiaux. Il est fondé sur l’entente pré-existante depuis près de 140 ans, ainsi que les mesures et accords tracés avec le Traité des Calderas, signé en l’an 160.

 

Clauses Diplomatiques

 

Les signataires déclarent une alliance rapprochée entre les deux partis. Ce rapprochement, engagé préalablement par le Traité des Caldera de l’an 160, culmine avec la construction et l’ouverture d’un portail inter-planaire entre les deux partis, fruit du projet de recherche établi avec le Traité des Cimes en l’an 258. Ainsi, les signataires possèdent à présent un accès direct entre les plans matériels de New-Stendel et Stendel sous leur contrôle.

 

Clauses Economiques

 

Les signataires assureront un libre échange de biens et de ressources libéré de toutes taxes. Les douanes de l’alliance du Néo-Dominion accorderont le passage privilégié à tout commerçant ou civil Ulthar voulant entrer sur les terres de l’Alliance. De façon réciproque, le Royaume d’Ultharik autorise les commerçants et civils à entrer sur son territoire de façon privilégiée. Les marchandises des deux partis bénéficieront de favoritisme dans les marchés internes comparés à d’autres produits similaires venant de tierces partis ne détenant pas d’accords similaires. 

 

Le Néo-Dominion s’engage à exporter et vendre les biens mentionnés ci-dessous de façon privilégiée :

  • Ressources primaires: 
    • Sable;
    • Bois.
  • Ressources alchimiques:
    • Ressources végétales à propriétés médicinales (edelweis, mandragore, champignons abyssaux…);
    • Ressources d’autre nature à propriétés médicinales (cendres volcaniques, poudre d’os d’animaux exotiques…).
  • Alimentaire: 
    • Viandes exotiques (gibier / poisson salé ou fumé);
    • Viandes fraîches;
    • Fruits de mer exotiques frais;
    • Fruits et légumes exotiques (avocats, papaye, bananes…);
    • Produits issues des artisanats et des industries locales.
  • Matières primaires de luxe: 
    • Roses des sables;
    • Coraux;
    • Perles “Jumbo” (diamètre minimum 30 cm);
    • Nacre.
  • Matière transformée / raffinée:
    • Soie (provenant de Myr et du Vampire Bund);
    • Laine (provenant du Vampire Bund);
    • Coton (provenant du Vampire Bund);
    • Produits alchimiques (potions, remèdes, feu grégeois).


De façon réciproque, le Royaume d’Ultharik s’engage à exporter et vendre les biens mentionnés ci-dessous de façon privilégiée :

  • Ressources primaires:
    • Glace ulthare (renforcée);
    • Minerais de joyaux bruts.
  • Produits transformés/raffinés: 
    • Travaux de joailliers (montures pour catalyseurs magiques, etc.); 
    • Ferronnerie;
    • Mécanismes et autres système mécaniques;
    • Outillage spécialisé.
  • Alimentaire: 
    • Breuvages alcoolisés (fûts de bière…);
    • Céréales.
       

Les partis proposent d’envoyer des équipes de spécialistes de leurs divers domaines dans la réalisation de différents projets et emplois dans le cadre d’un échange de main d'œuvre, assurant un partage du savoir-faire artisanal et scientifique tout comme un soutien logistique par des experts dans le domaine.

 

Le Néo-Dominion s’engage à envoyer des équipes:

  • d’Architectes et artistes (sculpteurs, menuisiers, ébénistes, tailleurs),  dans le cadre de la continuation des rénovations du palais royal d’Ultharik;
  • d’Archéologues et historiens, engagés dans la découverte de nouvelles informations sur les mystères enrobant l’histoire de divers artefacts trouvés sur le sol ulthar.


Le Royaume d’Ultharik s’engage à envoyer des équipes:

  • D’architectes, ingénieurs et maçons afin de soutenir les efforts de construction de la nouvelle cité de Cinis bordant la Citadelle;
  • De compagnie minière, soutenant les activités minières le long de la Crète. 

 

Clauses Culturelles

 

Les partis s’engagent à continuer d’accueillir et de soutenir la communauté d’artistes et artisans (musiciens, auteurs, troubadours, acteurs, cuisiniers) et le secteur événementiel au sens large du terme de l’autre parti dans l’optique de créer un environnement d’introduction et de partage de culture dans toutes ses formes.

 

Clauses Militaires

 

Chaque parti conservera le contrôle intégral et unilatéral de ses forces armées, le traité n'ayant pas pour objectif la formation d'une armée commune mais d'un pacte défensif.
Les clauses militaires incluent:

  • Un échange réciproque d’informations et de renseignements militaires pouvant servir stratégiquement aux deux partis;
  • Le  soutien mutuel en ressources vitales pour l’effort de guerre et les populations dans le cas qu’un des partis se fasse attaquer par un tierce parti;
  • L’envoi de corps expéditionnaires suite à la demande d’un des signataires;
  • L’engagement à venir en aide pour la défense des territoires de chacun des signataires et de soutenir les armées respectives dans le cadre d’une guerre où les deux partis s’engagent volontairement ensemble ou lorsque l'intégrité de l’un des deux partis s’en trouve compromise. Cependant, si un des partis venait à déclarer une guerre dans une intention d'agression, mais que l’autre parti ne cherche aucune hostilité vis-à-vis de l'agressé, celui-ci ne sera pas dans l’obligation de soutenir l’effort militaire;
  • Les partis recevront un contingent de soldats qui assureront la défense mutuelle du portail, ainsi introduisant des soldats Néo-Dominiens sur le sol Ulthar et des soldats Ulthars sur le sol Néo-Dominien.

 

En temps de paix, les forces armées seront appelées à s’annoncer avant d’entrer sur le territoire de l’autre signataire et présenter toute documentation officielle nécessaire dans le cadre d’exercices communs, ou de patrouilles.

 

En temps  de guerre, si un des partis se voit assiégé, l’autre parti accueillera les réfugiés civils de l’autre afin de réduire au maximum les pertes de vie innocente. L’arrivée des forces armées sera annoncée au plus tard avec une demi-journée d’avance pour assurer la logistique de train et le bon déroulement des opérations une fois sur place.

 

L’Alliance du Néo-Dominion s’engage à offrir des unités Drakaires au service de l’armée ulthare, ainsi que l’apprentissage du dressage de créatures similaires natives à la région.

 

Le Royaume d’Ultharik s’engage à fournir des munitions lourdes pour les armes de sièges de l’Alliance, ainsi qu’à envoyer des instructeurs militaires pour l’enseignement de techniques de sapeurs nains.

 

Les clauses militaires culminent avec un projet coopératif de recherche et de développement, en collaboration entre l’IARS et les Haut Maîtres des Runes, dont les résultats seront présentés et partagés aux alliés des deux signataires une fois le projet abouti.

 

Clauses de Recherche

 

Dans le cadre des recherches dans les arts des Arcanes, l’alliance du Néo-Dominion octroie aux sages et maîtres des Runes nains l’accès à la Bibliothèque de la Citadelle. Le Conseil se réserve le droit de regard et de contrôle sur toute consultation liée aux formes sombres de magie. Cela inclut mais n’est pas limité à:

  • Démonologie;
  • Magie Vampirique;
  • Créatures d’autres plans d’existence;
  • Toute forme de magie pouvant affecter une région ou trouvant une application militaire au sens large.

 

De la même manière, Ultharik autorise les érudits Néo-Dominiens à consulter ses bibliothèques et ressources de recherche, et se réserve le droit de regard et de contrôle sur toute consultation liée aux cristaux ou artefacts titans. Toute  consultation des cristaux doit être réalisée avec la présence d’un haut maître des Runes. 

 

Les partis s'engagent à travailler ensemble sur différents plans de recherche, plus particulièrement dans le cadre d'activités archéologiques. Ceci se concrétise avec :

 

Pour le Néo-Dominion:

  • Collaboration directe avec l’IARS (accès aux archives historiques, savoirs scientifiques, application en alchimie, mécanique et science arcanes);
  • Collaboration directe avec l’Institu Taspeur (accès aux rapports de fouille des ruines d’Adari).

 

Pour le Royaume d’Ultharik:

  • Accès aux archives et chantiers actifs archéologiques (plus particulièrement pour ce qui attrait au Cataclysme et antérieur);
  • Partage de méthodologie et savoir technique pour la datation archéologique (couches sédimentaires, etc.).

 

Enfin, le traité culmine avec établissement du programme Pâlir, un programme d’échange académique permettant aux mages et érudits des deux partis à suivre des séminaires réguliers pour apprendre de nouvelles approches et formes aux arts de l’arcane, dans le but de développer les compétences arcanes des deux partis dans autant de domaines que possible.


                                                                                                                                                                                                                           

 

Signé le 23 Pampélune de l’an 300

 

logo_ND_v3.2.png                        unknown.png

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...