Jump to content

Fearless

Minefieldien
  • Content Count

    747
  • Joined

  • Last visited

About Fearless

  • Rank

Profile Information

  • Localisation
    Perdu dans les égouts de Valmont
  • Pseudo minecraft
    Ethan_Acera

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pas d'accord, en tout cas pour les boucliers de base. L'intérêt du bouclier vient surtout dans les évents pvp, donc s'il faut crafter 150 boucliers avec chacun une émeraude... Sans moi. Le craft doit être simple, un bouclier en bois ou en cuir n'a pas besoin d'un diamant pour fonctionner.
  2. Je soutiens ce camarade de combat dont la lame habile a transpercé bien des armures stendeliennes
  3. Je soutiens totalement l'idée de l'ajout d'un bouclier, l'idée d'une tortue romaine en plein milieu d'une bataille rangée me fait juste exulter. Enfin un peu de finesse lors des combats ! Il faut toutefois faire attention aux propriétés du bouclier sous peine de le rendre trop puissant et au contraire d'enlever de l'intérêt aux combats. Par exemple, permettre au bouclier de bloquer tous les dégâts jusqu'à qu'il se brise me paraît sans intérêt... Quid du warrior avec son bouclier en diamant qui est invincible pendant 15 minutes ? J'ai vu un mod bouclier avec un système de jauge intéressant qui permet de lever son bouclier pendant un certain temps jusqu'à vider la jauge (le bouclier en cuir a une jauge plus courte que celui en fer, etc), jusqu'à ce qu'elle se recharge. Une présentation ici :
  4. Le déroulement de la bataille vue par l'escouade Nérofir : Le chuintement incessant des lames passées à la pierre à aiguiser harassait Ethan Acera, Connétable de Valmont déchu et en exil à Heimdall. Tant de choses s'étaient déroulées depuis ces quelques mois, depuis ce coup d'état des marchands valmontois. Il avait fui avec sa garde prétorienne, éliminant les assassins lancés à sa poursuite et franchissant sans hésiter le portail menant au monde originel, Stendel... Son esprit revint à la bataille qui se préparait. Il allait se battre pour le Nivem. Les citoyens de Heimdall l'avaient accueilli avec hospitalité, lui et ses hommes. Ces nordiques avaient une conception de la liberté inconnue pour Ethan, et l'Empire voulait leur en priver. Cet Empire qui n'avait rien fait pour le protéger lui, héritier légitime du Comté de Valmont, probablement corrompu par l'argent sale des marchands. C'était l'occasion de prendre sa revanche. L'attente devenait insupportable. Une averse avait trempé les deux armées le matin même, et les soldats grelottaient de froid, transis par le vent qui balayait les plaines d'Ebuthon. Des corbeaux s'étaient massés autour des deux armées, comme s'ils s'attendaient au massacre qui se déroulerait bientôt ici. Le Connétable grimpa sur une petite colline à l'écart du campement Nivemi et scruta les alentours. On voyait au loin la fumée du camp impérial, situé à quelques lieues derrière deux ou trois collines. Les deux belligérants étaient séparés par un étroit bras de mer qui s'enfonçait en un fjord quelques centaines de mètres plus loin dans les terres. Il était si réduit qu'un grand pont de pierre l'enjambait, dominée par une vieille tour en ruine. Le contrôle de cette tour serait décisif pour la victoire, Ethan le savait. On pouvait y accéder par le pont, mais également par de nombreux gués qui parsemaient le bras de mer. Tenir le pont ne suffirait pas à endiguer l'avancée impériale... Le Connétable rejoignit la dizaine d'officiers de l'armée Nivemi. On l'informa qui lui et ses hommes seraient placés sous le commandement d'un nommé Nerofir, dont Ethan avait déjà entendu parler. Un homme de guerre reconnu, au corps bardé de cicatrices d'anciens combats. Leur compagnie ne serait pas affectée à une position particulière, mais était autonome et chargée de semer le trouble dans les lignes impériales. Un petit grain de chaos dans les rouages impériaux si bien huilés, en somme... Le son des cors de guerre emplit les plaines d'Ebuthon. Les troupes se rassemblaient des deux côtés, les armes étaient fourbues, les carquois emplis de flèches, les dernières prières effectuées. Le combat allait commencer. La première charge fut donnée. Des deux côtés, le gros des troupes fonça vers la tour abandonnée. La compagnie Nerofir se tint légèrement à l'écart de l'armée, afin d'éviter les volées de flèches impériales. En effet, les archers faisaient leur office meurtrier. Bien vite, les lignes des deux armées furent clairsemées par les traits mortels qui renversaient de robustes guerriers en leur arrachant des cris de douleur et d'agonie. Enfin, les deux armées se rencontrèrent. Le choc fut si terrible que selon la légende il retentit jusque Stendel et Stonecross. Le début du combat tourna légèrement à l'avantage de Nivem qui put s'emparer de la tour. Mais la compagnie Nerofir ne s'était pas attardée dans la ruine. Elle contourna le vieux donjon et descendit prestement le ravin jusqu'au bras de mer. Des ennemis en nombre faisaient de même de l'autre côté. Il fallait les empêcher d'atteindre la tour par ce côté afin que les archers puissent se concentrer sur un autre front. La compagnie versa le sang de l'eau jusqu'aux genoux, bloquant héroïquement l'assaut impérial. Les pertes étaient élevées, mais bien inférieures aux morts stendeliens, moins bien entraînés et équipés. Un détachement de la compagnie, mené par Kraune, était resté au bord du bras de mer et pilonnait à l'arc les troupes ennemies ralenties par l'eau. Mais la bataille ne se déroula pas aussi bien pour Nivem partout. Les troupes impériales étaient en surnombre, et malgré une résistance acharnée de l'einherjarl, la péninsule Nivemi fut bientôt prise. Les troupes des deux factions se retirèrent dans leurs camps, soignant leurs blessés et enterrant leurs morts. Nivem n'attendit pas pour riposter. La charge fut donnée de nouveau, après que les officiers aient été engueulés mémorablement par l'Einherjarl Tastérix et que de nouvelles consignes aient été données. Le Connétable avait profité de ce répit pour parler à un vieil ermite qui avait accompagné les troupes nivemi. C'était un berger des plaines, dont les bêtes avaient été réquisitionnées pour nourrir l'armée impériale. Tremblant de colère, il avait donné de précieuses informations à Ethan : une faille souterraine courait d'une rive du bras de mer jusqu'aux abords du camp stendelien. La compagnie Nerofir pourrait s'y introduire et prendre les impériaux par surprise sur plusieurs fronts. Le Connétable fit part de son plan à Nerofir qui l'accepta immédiatement. C'était une occasion de retourner l'issue de la bataille. La compagnie chargea avec le reste de l'armée nivemi, toujours vers la tour en ruines. Les hommes se jetèrent de nouveau dans le bras de mer, avec la même ardeur qu'auparavant. Mais au lieu de simplement défendre l'accès au donjon, ils enfoncèrent les troupes ennemies et les repoussèrent sur leur propre côté du bras. Entre deux duels, le Connétable observa les alentours. Il cherchait un trou, une dépression juste assez large pour un homme qui donnait accès à la fameuse faille. Il la repéra enfin, dissimulée des impériaux par une petite butte. Après avoir repoussé les ennemis assez loin, les membres de la compagnie s'introduirent discrètement dans le gouffre. Ils descendirent une cinquantaine de mètres en profondeur avant de fouler le sol de la faille. Ici, le vacarme du combat avait baissé. Pas un impérial en vue, ils étaient seuls. Avançant dans le noir pour rester dissimulés, ils parcoururent la fissure dans toute sa longueur. Une dizaine de minutes plus tard, ils virent la lumière du jour tout en haut. La fissure s'ouvrait de nouveau. D'étroites marches ménagées à même la falaise permettaient de sortir à l'air libre. Les soldats s'y engagèrent, peu rassurés à l'idée d'être repérés en si mauvaise posture. Ce fut le Jarl Maiitoni qui passa le premier la tête hors de la faille. Il était dissimulé par une dépression du sol, et l'armée impériale qui faisait face à leurs frères nivemis leur tournait le dos. De l'autre côté de la faille, à une cinquantaine de mètres, se dressaient les tentes du campement impérial. Deux hommes furent chargés d'y mettre le feu, pendant que le reste de la compagnie s'approchait à toute vitesse des forces impériales. Leurs alliés les virent charger l'arrière des troupes ennemies et firent de même, prenant en tenaille les soldats stendeliens. La bataille tourna très vite en faveur de Nivem et força les impériaux à battre en retraite à toute vitesse. L'issue du combat semblait s'orienter vers une victoire de Nivem, mais c'était sans compter une contre-attaque désespérée de l'armée impériale. Les mages stendeliens n'avaient pas hésiter à employer tous les moyens à leur disposition pour vaincre, comme le montraient ces soldats dont la taille et la force s'étaient vues décuplées sous l'effet d'obscures potions... Le gros des troupes impériales fonça vers le donjon et les archers nivemis à cours de munitions. Les combattants à l'épée Nivemis n'étaient pas là, mais massés sur la péninsule et tentaient de traverser le bras pour atteindre la rive ennemie. La compagnie devait absolument faire barrage à l'avancée stendelienne jusqu'à ce que des renforts arrivent. Les soldats restants, de valeureux guerriers, se placèrent de part et d'autre du bras. Les archers se dissimulèrent derrière les piles du pont, prêts à intercepter les soldats ennemis. Le Connétable fit de même et se saisit d'un arc et d'un carquois sur un cadavre nivemi, à la tunique bleue devenue pourpre par le sang qui l'avait imprégnée. Les soldats impériaux apparurent alors. Et ce fut un carnage. Les archers de la compagnie protégés par le pont purent tirailler les ennemis tandis qu'un groupe compact de guerriers emmenés par Nérofir repoussait des troupes plus de deux fois supérieures en nombre. Le Connétable tirait inlassablement, chacun de ses traits faisant mouche dans les rangs serrés des impériaux. Les soldats ennemis furent impitoyablement repoussés et une bonne partie, terrifiée par la fureur guerrière nivemie, fit demi-tour et déserta le champ de bataille en abandonnant ici armes et compagnons. La péninsule, puis le camp impériaux tombèrent sous le contrôle de Nivem. La victoire était totale pour les Nordiques, mais leur avait coûté cher. L'eau du fjord était maintenant rouge du sang mêlé des impériaux et des nivemis. Le sang appelait le sang. Une bataille en appelait une autre. Le glorieux Empire de Stendel refuserait de se voir défait par une bande de barbares, selon l'appelation des Nivemis en vogue à Stendel. Et celle-ci serait-elle à l'avantage de Nivem ?
  5. Je vois pas pourquoi tu t'es emm**** à faire 12 pages de RP Taste... Suffisait juste de dire que tu partais du serveur hein. Je soutiens à fond ! Si un joueur peut prétendre à la noblesse, c'est bien Tasterix !
  6. Vers 11h30 je devrais être là, mais il y a toujours du monde le WE donc connecte-toi quand tu veux
  7. Je te conseille de choisir une ville sur la nouvelle map (Stendel), l'ancienne (New Stendel, aussi illogique que ça paraisse) est en très forte perte de vitesse et va bientôt devenir un musée. Je suis disponible si tu as des questions à propos de Heimdall.
  8. Moi, Ethan_Acera, Comte de Valmont, Chevalier Crescens de l'ordre Luna Equites, Protecteur de Winteria, Bondi de Heimdall, Roi des Andals, Seigneur du Chaos et tout ce qui s'en suit, apporte mon bras et mon courage à Nivem pour cette bataille qui verra la victoire de la liberté sur l'odieux impérialisme stendelien ! Mort à Stendel ! Vive Nivem ! Vive Ethan Acera !
  9. Je propose la mienne, incomplète et non justifiée car je suis sur smartphone : Solotop : 1# Irelia 2# Wukong 3# Kennen (AP ou AD xD) 4# Riven 5# Nidalee 6# Olaf 7# Tryndamere 8# Volibear AP mid : 1# Karthus 2# Morgana 3# Cassiopeia 4# Xerath 5# Ahri 6# Anivia 7# Kennen Jungler tank : 1# Rammus 2# Amumu 3# Sejuani 4# Maokai 5# Shen Jungler bruiser : 1# Lee Sin 2# Shyvana 3# Skarner 4# Udyr 5# Nocturne 6# Gangplank Carry botlane : 1# Graves 2# Sivir 3# Vayne 4# Corki 5# Tristana Support : 1# Sona 2# Janna 3# Soraka 4# Alistar 5# Taric
  10. Salut à tous les Loleux, J'ai vu sur l'autre sujet qu'il y avait pas mal de joueurs partants pour discuter des forces et faiblesses des différents champions du jeu, alors plutôt que de polluer encore plus le topic des pseudos je vous propose d'en débattre ici tout en créant ensemble notre propre tier list selon nos différentes expériences de joueurs. Peut-être que certains ne savent pas ce qu'est une tier list, c'est un classement par ordre de puissance décroissant des champions pour une màj donnée. Je vous propose de la créer par rôles dans la méta : meilleur offtank solo top, meilleur AP mid, meilleur carry AD, meilleur support, meilleur bruiser jungle et meilleur tank jungle (on ne peut pas trop confondre ces deux rôles je pense). J'espère que cette idée vous plaira !
  11. Bah, laissons tomber ce débat, tout le monde a un avis différent Sinon, que pensez-vous d'Irelia jungle ? Je n'en ai vu qu'une fois à haut elo et pourtant elle a tout ce dont a besoin un jungle pour être efficace ! M'en vais la tester aussi un de ces jours.
  12. Bah, on verra une fois que j'aurai carry les IEM World avec Kennen offtank AD ! xD Son Ulti me paraît plus adapté pour un offtank en tout cas (le carry AD qui fonce dans le tas ? wut ?).
×
×
  • Create New...