Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ingénieur'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue sur Minefield !
    • L'Ambassade des nouveaux arrivants
    • Demande de grade/de statut social
    • Vie pratique
  • Univers de Minefield
    • Stendel
    • New Stendel et ses terres
    • Nabes
    • Nether - l'enfer et ses dangers
    • Nimps - le monde freebuild
    • Nihil
    • Donjons
    • Clans et peuples
  • La place principale
    • Évènements
    • Lancement de chantiers
    • Quêtes
    • Communiqués officiels
    • Le kiosque
  • La taverne
    • La taverne (RP)
    • La taverne (non RP)
    • Section Vidéos
    • L'Atelier créatif
  • Le commerce
    • Commerçants des capitales
    • Commerçants des chemins
    • Comité d'Organisation des Marchés Minefieldiens
    • Petites annonces
    • Les Corporations Minefieldiennes
  • Multigaming
    • Multigaming
  • Support
    • Ports de plainte
    • Bugs du launcher, du serveur, du jeu, du site, du shop
    • Suggestions
  • Archives
    • Autres
    • Bugs
    • Plaintes
    • Suggestions
    • Candidatures

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Site Web


Localisation


Pseudo minecraft

1 résultat trouvé

  1. Spécialisation : Ingénieur Nom de l'échoppe : La manufacture des rêves Localisation : Simurgh,(Stendel dans la limite des stocks disponibles) Bonjour à tout le peuple de Minefield ! Il est maintenant temps pour moi de me lancer, et de poster ma candidature pour devenir commerçant. Liens vers mes précédentes candidatures : Présentation paysan Candidature villageois Candidature citoyen Candidature nouvelle-azur Présentation actualisée Me concernant, peu de choses ont changé. Je suis maintenant majeur, et je suis devenu étudiant, étant actuellement en IUT Génie électrique et informatique industriel, je souhaite me réorienter en septembre prochain et rejoindre une faculté de sciences pour devenir professeur ou chercheur en physique. En dehors de mes études, je fais beaucoup (trop) de choses (en même temps). J’aime la littérature, notamment l’écrivain Boris Vian de qui je suis mordu depuis que j’ai fais sa découverte. J’aime également beaucoup la musique, j’apprends actuellement la guitare électrique, et j’écoute à peu près tout les genres musicaux existants, du rap au jazz, de l’electro au classique, de l’acid jazz funk pop swagg à la new wave. J’aime les sciences, je sais programmer dans quelques langages, et je fais également du graphisme. Je prépare de développer un jeu, réaliser des courts-métrages, faire de la musique et dominer le monde (en devenant commerçant). J’aime beaucoup créer en général, et même si bien souvent j’ai trop de projets ambitieux en même temps, j’aime me lancer des défis, apprendre de nouvelles choses et innover. J’aime également la bière, et les happy hours, mais en même temps, comment y résister ? Parcours sur Minefield (depuis la dernière fois) Après être devenu citoyen forgeron, et une période d’inactivité, je suis revenu sur Minefield en force ! Mon travail sur Simurgh s’est intensifié. Je suis actuellement en train de créer un club d’aviation dans notre belle cité, je suis devenu ambassadeur de la ville et j’essaie d’aménager le plus de bâtiments possibles dans la ville. Simurgh est un projet qui regorge de petits coins à décorer et Stalroc, Rikkanima, Falcar, ainsi que tout les habitants de Simurgh me font vraiment apprécier le temps passer en jeu. Je me sens très à l’aise dans cette communauté et ils sont pour moi des amis, avec qui ont peut toujours discuter de tout et de rien, et surtout, quand ça va pas, ils sont là pour redonner le sourire. J’ai également fais des nouvelles connaissances, comme Jihair, et j’aimerais parfois sortir un peu ma tête du salon mumble de Simurgh et rencontrer continuer à me familiariser avec la communauté de Minefield. Je suis également devenu membre de l’AAA, mais la quantité de mes contributions ne me convient pas et j’aimerais être beaucoup plus actif dans ce processus de création. J’ai également rejoint la WAM, en espérant pouvoir apporter ma pierre à l’édifice et faire avancer ce mouvement. J’ai finalement changé de profession, de forgeron je suis devenu ingénieur. En effet, la profession de forgeron est déjà représentée sur le serveur de manière importante, le nombre de craft était trop important pour moi, et il allait être impossible d’obtenir une place en capitale. De plus, la profession d’ingénieur était mon choix premier, avant de changer pour devenir forgeron. Motivations Je souhaite devenir commerçant pour diverses raisons : Être commerçant me permettrait bien évidemment de me rajouter une source de revenu. De plus, la profession d’ingénieur n’est plus vraiment représentée sur le serveur. Obtenir ce titre permet de profiter encore plus du système de profession. Et de multiplier les liens avec d’autres joueurs. J’aime beaucoup l’idée de gérer une enseigne : approvisionner ses échoppes, essayer d’étendre sa présence à travers des projets, passer des contrats avec d’autres professions. C’est un tout nouvel aspect qui s’offrirait à moi et qui serait inédit par rapport à tout ce que j’ai vécu sur le serveur jusqu’à maintenant. J’aimerais également ouvrir mon service d’artificier, qui permettrait à n’importe qui ou à n’importe quel projet de me passer commande pour que je puisse organiser un feu d’artifice digne de ce nom. Il est fastidieux de créer toutes les fusées, de synchroniser le spectacle. C’est pourquoi je pourrais proposer mes services sulfureux d’artificier. Je pourrais également acheter des ressources à n’importe qui et je ne serais plus restreint au troc. Être commerçant est pour moi, dans la continuité du rang de citoyen. Après cela, je ne me vois pas faire de candidature chevalier. Cela serait donc une de mes dernières candidatures. En terme de rang, j’aspire à devenir commerçant depuis que je suis paysan, et maintenant que je possède ma profession, il est logique que je postule pour ce titre. Tarifs et échoppes Voici les tarifs que je compte exercer dans mes échoppes : Redstone - 32 pour 1pa Lampe brute - 1 pour 4.25pa Lampe pure - 1 pour 4.5pa Chaine - 4 pour 5pa Poulie - 1 pour 8pa Fusée elytre - 32 pour 4.5pa Fusée MF - 32 pour 2pa Je compte tout d’abord ouvrir un magasin sur Simurgh : Si une parcelle quartier ingénieur se libère, je compte reprendre la même architecture que les bâtiments réalisés par Stalroc au bout de l’avenue Dumessy : Les chroniques de la manufacture des rêves : fondation, élaboration et coordination “- Poussez-vous, POUSSEZ-VOUS !” On voyait Ecrelynf sillonner les ruelles de Simurgh, bousculant et hurlant à tout les passants de s’écarter de son passage. Heureusement, des scènes de ce genre, les habitants de Simurgh en avait l’habitude, mais aujourd’hui, c’était différent. Ecrelynf avait, depuis peu, abandonné la métallurgie et sa profession de de forgeron pour embrasser l’ingénierie, les systèmes complexes et surtout, les explosifs. Parmi toutes les inventions d’Ecrelynf, on peut noter le cadran solaire qui ne fonctionne que durant les éclipses ou le pianocktail, un piano qui permet, pour chaque mélodie jouée, de produire un cocktail dont la saveur rappellera les sensations éprouvées lors de l'écoute du morceau. Mais Ecrelynf était surtout devenu hypnotisé par les feux d’artifice. On pouvait chaque soir, à la tombée de la nuit, admirer les progrès d’Ecrelynf. Ses projectiles rayonnaient dans tout Simurgh, et peignaient le ciel d’une myriade de couleurs. Notre artificier commençait réellement à maitriser à la perfection ses explosifs et c’est pour cela qu’aujourd’hui, Ecrelynf traverse la cité aussi vite qu’une fusée pour rejoindre son atelier. Il possédait son propre atelier d’artificier, sur une colline, un peu à l’écart de la ville, pour des raisons évidentes de sécurité. Et aujourd’hui, dans son atelier, un envoyé impérial attendait l’arrivé d’Ecrelynf. “- Milles… excuses… messager. Pourrais-tu me laisser quelques secondes pour récupérer mon souffle ? - Absolument monsieur. Mais pendant que vous reprenez votre souffle, je vais vous expliquer ma présence chez vous aujourd’hui. Voyez-vous, votre demande auprès du gouverneur Yann vient d’être étudiée. Il s’agissait d’obtenir le titre de commerçant, c’est cela ? Eh bien, le gouverneur et la chambre impériale du commerce et des échanges vous accorde une période de probation de trente jours. Durant cette période, il faudra faire vos preuves en tant que commerçant, c’est à dire monter sur pied votre échoppe, répondre à la demande de la population simurgeoise et bien sûr, respecter sa clientèle. Mais voyez-vous, là où vous faites déjà erreur, c’est que je ne suis pas un messager. J’ai été nommé par la chambre impériale du commerce et des échanges pour vous superviser durant ces trente jours. J’aurais la discrétion d’une ombre en pleine nuit, et le tranchant d’une lame de la garde impériale. - Quelle longue tirade ! Il ne faut pas être fatigué pour vous écouter, vous. Et puis la dernière partie, sur l’ombre et l’épée, un peu ridicule. - Je pense que vous ne comprenez pas bien. Je suis votre superviseur, c’est à moi que revient la décision de vous accorder votre licence ou non. - Je ne suis pas idiot, vous savez. Cette période ne sera qu’une formalité pour moi ! Hehehe ! - Je le souhaite, mais je ne vais pas vous mener la vie facile. Tâchez de vous trouver un local dès demain, cela sera votre première épreuve. - Hahaha ! Quel dramatisme ! Vous parlez d’une épreuve ! - À bientôt.” L’envoyé impérial disparut dans la ville. Il fallait se mettre au travail. Ecrelynf parcourut Simurgh pour trouver son échoppe. Il trouva un bâtiment proche d’une petite place ombragée. Il semblait y avoir suffisamment d’espace pour travailler et mettre en place les présentoirs. Le bâtiment possédait une cave, chose cruciale pour entreposer la poudre. Mais il y avait un léger soucis… Le bâtiment n’était plus utilisé depuis des lustres, il y avait des toiles d’araignées dans tous les recoins, les vitres étaient opaques à cause de la saleté, et il était difficile de marcher sur le sol tellement ce dernier était abîmé. La première étape était donc de nettoyer tout cela. Au bout de quelques jours, la future boutique avait déjà son charme, l’endroit était calme, et la luminosité apaisante. Ecrelynf demanda même à son ami Aphrodicci de lui bricoler une enseigne. On pouvait y lire “La manufacture des rêves”. Ecrelynf avait trouvé ce nom parfait, il associait la complexité de l’ingénierie avec le terme “manufacture”, et la dimension onirique de ses feux d’artifice avec le terme “rêve”. Ecrelynf avait également déplacé son fameux pianocktail, auquel il était très attaché. Alors qu’il s’asseyait derrière son comptoir pour se contempler ses efforts, l’envoyé impérial surgit dans la boutique. “- En voilà du bon travail. Maintenant, ces étagères ne vont pas se remplir toutes seules. Il ne vous reste que vingt-quatre jours pour faire vos preuves. Je dois, par ailleurs, vous poser quelques questions. - Allez-y. - Pourquoi voulez-vous devenir commerçant ? - Il est tout d’abord évident que devenir commerçant me permettrait d’être rémunéré pour mon travail d’artificier. Mais j’aime également l’idée de gérer ma propre enseigne et je pense aimer le contact avec ma future clientèle. - Très bien. Au travail maintenant, fournissez les étagères de cette échoppe.” Il lui fallait prévoir le moindre détail pour fournir son échoppe. Il établit une liste de citoyens qu’il fallait contacter pour pouvoir alimenter son affaire et commença dès le lendemain. La première personne sur la liste était Stalroc. La poudre de creeper était la matière première de la profession d’Ecrelynf. Stalroc était un aventurier exceptionnel et l’artificier avait l’habitude d’utiliser sa poudre. Elle était très fine et ses propriétés explosives étaient remarquables. Ecrelynf lui commanda vingt barils. La seconde personne sur la liste était Rikkanima. Ecrelynf connaissait le talent inné de cette souffleuse de verre, et il avait besoin de son expertise pour concevoir des lanternes réagissant aux signaux de redstone. Les lampes de Rikkanima possédaient un éclat unique et étaient faites avec tendresse. Vingt-six caisses allaient permettre de faire des stocks importants. La troisième et dernière personne était le forgeron Jihair. Il était très appliqué dans ce qu’il entreprenait et Ecrelynf utilisait ses cerclages robustes pour élaborer des chaînes inébranlables. De plus, Jihair étant membre du Fort Herobrine, il allait être facile de s’approvisionner de part la proximité du fort avec Simurgh. Ecrelynf lui commanda deux centaines de cerclages. Il fallait maintenant que l’ingénieur manufacture les chaines, les fusées, les poulies et les lampes. Ecrelynf avait aussi accumulé un grand stock de redstone, et avait mit au point des mécanismes permettant de lancer des fusées de manière automatique. Les présentoirs de l’échoppe étaient pleins à craquer. Il avait fallu quelques jours pour remplir les étagères. Le lendemain matin, l’envoyé impérial l’attendait devant l’échoppe. “- Il vous reste quinze jours vous savez ? - Je pense être prêt à ouvrir. - Qu’attendez vous alors ? - Hého ! Deux minutes non !? - Dépêchez-vous, c’est tout ce que je peux vous dire.” Il fallait tout d’abord faire connaître son échoppe à toute la population de Simurgh. Pour cela Ecrelynf utilisa la bonne vieille méthode, un tabouret, une place avec beaucoup de monde, et ses cordes vocales. Il cria très fort, indiquant à tout le monde que la manufacture des rêves ouvrait le lendemain et le lendemain, quelle ne fut pas sa surprise quand trente individus attendaient devant son échoppe. Ecrelynf comprit qu’il s’agissait du moment pour faire ses preuves. Dire bonjour au client, être sympathique, sourire, demander son avis, appliquer des promotions pour les grosses commandes, effectuer les calculs de prix avec rapidité, remercier les clients déjà servis, garder les étagères pleines, empêcher les bousculades et les conflits dans la clientèle, renseigner cette dernière sur les produits, conseiller, garder son sang froid. Il était maintenant l’heure de la fermeture . Ecrelynf était exténué mais satisfait de sa première journée. Être commerçant peut s’avérer dur mais son labeur était récompensé en pièces d’argent. Durant les quatorze jours restants, l’ingénieur sut tenir son enseigne, jongler avec les clients, assurer l’approvisionnement de son échoppe, travailler la nuit pour concevoir de nouveaux objets, dormir quelques maigres heures, organiser des promotions éphémères, faire l’inventaire et l’entretien de son magasin. À l’aube du dernier jour de sa probation, alors que Ecrelynf se rendait à la manufacture des rêves, l’envoyé impérial apparut devant lui. “- C’est le dernier jour de votre période de probation. - Vous avez vraiment le don d’être dramatique vous. Je sais en effet qu’il s’agit du dernier jour, je comptais vider mes stocks. - Ce n’est pas la peine, j’étais sur le point de partir. Même si vos efforts ont été remarquables, je ne peux pas vous donner de réponses maintenant. Je dois me concerter avec le reste de la chambre impériale du commerce, et bien-sûr le gouverneur Yann. Je vais garder un souvenir agréable de mon séjour à Simurgh. - Quoi ?! Pas de réponse immédiate ? Quelle déception… Mais je suppose que je n’ai pas le choix. - Tout à fait. Au revoir Ecrelynf, mon piaf m’attend.” L’envoyé impérial disparut dans les cieux. Pour fêter la fin de sa période de probation, Ecrelynf organisa un feu d’artifice pour toute la population de Simurgh. Il pouvait maintenant retourner à ses inventions saugrenues en attendant la réponse de l’empire. Il y avait énormément de travail à faire sur Simurgh, et étant devenu ambassadeur, une bonne partie de son temps allait être occupée. Mais Ecrelynf avait quand même très hâte d’obtenir une réponse, et il regardait chaque matin, si le postier de la ville n’avait rien pour lui. Conclusion Je compte conclure ma candidature avec des remerciements même si je ne suis pas doué pour ça, tout d'abord à toute la communauté de Simurgh, à Stalroc, Rikka, Falcar (ne t'inquiète pas je me reconnecterais haha), la communauté du Fort Herobrine, à Jihair (qui a fait du featuring dans mon RP), la communauté du Fort Nithorynk, à Squirkiz, à Pierrot, à Saguya, à ArthurBn pour l'en-tête, à tout les gens qui viendront oser supporter ma candidature, et à tout mes futurs clients !
×