Jump to content
Sign in to follow this  
TheGaudis

Le Gorafield Shorts n°1

Recommended Posts

 160403110512646136.png

 

 

Bonssssssssssssssssssoir !

 

En lisant le Gorafield, vous êtes assurés d’avoir les meilleures clés pour comprendre l’actualité sur Minefield. Reporters de renom, experts mondiaux,… tous à votre service.

Or, il s’avère que nos journalistes sont parfois trop occupés à faire des conférences à l’étranger pour pouvoir faire leur travail. D’où l’idée d’un format court, pour le lecteur moderne et urbain de notre génération. Ce format court s’appellera : « Le Gorafield : Shorts », plusieurs études ayant validées l’utilisation d’anglicisme à outrance pour véhiculer une image moderne, efficace et sérieuse.

 

Vous y retrouverez donc :

· L’actualité du moment, avec moins d’1 mois de retard

· Les articles-tellement-vieux-qu’on-a-oublié-d’où-c’est-qu’ils-venaient, regroupés dans une section dédiée : Le Papyfield

 

Nous espérons que vous aimerez cette forme light du Gorafield.

 

L’équipe. 

 

 

 

 

160403112940122871.png

 

 

[Communiqué] Suite à un tragique incident, un stagiaire licencié à la  rédaction

 

Dans un contexte budgétaire difficile à la rédaction,  le Reporter Delantré s’est vu notifié la fin de son contrat après une n-ième bourde occasionnant un important retard dans la sortie de notre 5ème édition.

 

 Il y a plusieurs semaines en effet, alors que nous allions mettre cette édition sous presse, M. Delantré a renversé une cafetière pleine de Café Noir Arabica « Saveurs d’Orient »  sur les planches qui partaient à l’impression, gâchant  par la même occasion près de 2L de ce précieux breuvage dont les membres de la rédaction sont si friandsPour cette grave erreur, M.Delantré fut licencié sur le champ.

 

Privée de cette boisson cruciale, toute l’équipe  décida alors de faire valoir son droit de retrait le temps d’être réapprovisionnée. Un malheur n’arrivant jamais seul, nous nous aperçûmes que notre paquet étant vide, nous devions en acheter un nouveau de toute urgence au LordMick du coin. Ayant viré notre unique collaborateur, ce fut chose impossible. Toute l’équipe resta donc en syndrome post-traumatique pendant plusieurs semaines, retardant la sortie de ce numéro d’autant.

 

« C’est non sans un certain regret et le cœur lourd, que le comité de direction a été dans l’obligation de mettre fin à la période d’essai du susnommé Reporter Delantré suite à une erreur inexcusable de sa part» déclara le directeur du Gorafield à la presse. « Ce fut une belle aventure, mais après 74 CDD d’une journée, un 75ème CDD aurait été de trop de toute façon. Et puis, je tiens à préciser qu’il est entièrement responsable du retard de nos 2 dernières éditions.».

 

De son côté, le fautif ne comprends pas ce choix : « J’ai été exploité, ne les écoutez pas ! Je n’avais même pas de bureau ! »

 

Face à ses accusations sans preuves, notre très cher directeur reste serein : « Vous savez, les prix en capitale sont très chers, on manque d’espace, alors la seule place qu’il restait, c’était sous mon bureau. Un vrai privilège quand on y pense ».
 
Nous nous excusons encore de la gêne occasionnée.

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant vienne les vieux, vieux articles..

 


160403112941695017.png

 

 

160403112940122871.png

 

 

Plusieurs journalistes obligés de participer à des jeux concours afin de se payer un salaire

 


Les temps sont durs au Gorafield. Suite à plusieurs décisions contradictoires du comité de direction, la situation financière du journal est critique. Délocaliser la production d’articles en Chine, recruter uniquement des stagiaires et ne pas reconduire leur contrat... tout ceci n’a pas permis d’assurer l’équilibre des comptes. Face à la menace de la banqueroute, il a été décidé de ne plus payer les journalistes, qui en sont maintenant réduits à participer à des jeux concours pour se verser un salaire. Enquête.
 
Un malheureux concours de circonstances
 
Pour le Gorafield, tout commença au mois de mai 2015, lors de la sortie du premier numéro. « Un très grand bonheur » selon Thierry Lyre, directeur financier.« Malheureusement, l’achat de 20 caisses de champagne, la location du sous-sol de Lordmick pour la soirée et l’achat d’une statue à notre gloire nous a directement plongé dans la dette grâce à des emprunts sur 10 ans. » nous admet-il.
 
A la recherche d’une solution, le comité de direction se réunit et décide que face aux contraintes de notre temps, à la concurrence de la presse en ligne, un journal résolument moderne ne peut être que gratuit pour toucher un public aussi large que possible. Cependant, pour ne pas ternir l’image du journal, le comité décide de ne toucher aucun revenu publicitaire, afin de garder son indépendance éditoriale.
 
Malgré cette stratégie ambitieuse, les revenus ne suivent pas. « Sur les 3 derniers numéros, nos revenus ont été très exactement de 0 PA, en légère progression sur le dernier semestre 2015. Nous espérons une reprise dynamique en Q1 2016 si le climat économique s’améliore. » nous confie M. Lyre. « Entre temps, nous avons décidé de ne plus payer nos journalistes. Un très grand coup contre la presse libre et indépendante, mais c’est les risques du métier. Le journalisme d’investigation, c’est un métier dangereux, on se fait beaucoup d’ennemis. »
 
Le jeu concours, la solution de la dernière chance
 
Face à cette situation inédite, nos journalistes ont donc décidé de participer au jeu concours du Gouverneur GloryFlix.  Un journaliste, que nous nommerons Stalpierre, nous assurait alors : « Ne vous inquiétez pas, j’ai ça dans la poche ».
 
Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu. L’idée grandiose de Stalpierre se révèle être un shop fait uniquement à base de bouse. « Un shop en merde pour un métier de merde » nous dira-il plus tard, visiblement sous l’emprise de l’alcool, devenu un refuge pour beaucoup de journalistes en détresse.
 
Un autre journaliste, Ouaff, révéla alors qu’il avait travaillé en secret sur une idée révolutionnaire de train Steampunk. Outre le non-sens total par rapport à ce qui était demandé, l’interdiction du train du Néo-Dominion plongea l’équipe dans l’embarras. C’était une évidence totale. Comment, dans une map où des dirigeables côtoient des dômes sous-marins, une telle locomotive aurait-elle pu exister ? Un dangereux faux pas qui mettrait à mal le RP officiel très riche du serveur.
 
Le moral au plus bas, l’équipe était en déconfiture totale. Mais une idée vint cependant raviver les ardeurs : organiser notre propre concours de shop maçon,plagier le meilleur design et s’accorder la victoire. Malheureusement, un Vagabond Enchaîné laissé nonchalamment sur la table pour le copier nous rappela que tomber dans les travers du journalisme scabreux était à la portée des plus grands journalistes et l’idée fut abandonnée.
 
Nous demandèrent alors de l’aide afin de gagner du temps, sans succès :

1601250139499307.png

C’est alors que Gloups décida de se sacrifier, et de travailler honnêtement pour une fois dans sa vie. Gloups termina le shop maçon et nous pûmes le soumettre au concours. Nous ne t’oublierons pas Gloups.  #JeSuisGloups #PrayForGloups

 
Pour venir en aide à la famille de Gloups, abonnez-vous au Gorafield, pour seulement 50PA/mois grâce à l’abonnement PRO du Gorafield (contactez TheGaudis pour toute information, 5PA la minute). 1 PA versé = 1 bisou virtuel envoyé
 
PS : Nous rappelons par ailleurs au Gouverneur GloryFlix que nous sommes extrêmement admiratifs de son travail et absolument convaincus qu’il fera le bon choix.

 

 

160403112940122871.png

 

 

 

#Vraiment ancienne affiche 

730093Quasimodo.png

 

 

 

 

 

160403112940122871.png

 

 

 

 

 

 

 

 

160403111336764140.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

tient ! l'image du papi c'est pas celle d'un des vieux qui s'était échappé durant un jeu que vous avez évoqué dans un ancien article ? ils sont partout c'est vieux ... ils sont peut être encore parmis nous ...

 

visiblement un U-bot vous observe ^^ fait gaffe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes des grands malades, toujours aussi kiffant de lire ça !

 

Et puis Viaduc qui prend cher en Quasi-Modo xDDD

 

Ah oui et j'allais oublier, le dernier projet secret du NSC, pensez à lever les yeux, un peu plus haut:

 

a31j6p.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...