Jump to content

DomFulmen

Minefieldien
  • Content Count

    7435
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About DomFulmen

  • Rank

Contact Methods

  • Website URL
    https://aiglargent.wordpress.com/

Profile Information

  • Localisation
    Kubni—BoK—ANA—AVC
  • Pseudo minecraft
    DomFulmen

Recent Profile Visitors

3712 profile views
  1. Ah que coucou, Tu fais partie des noms que j'ai toujours vu, toujours un peu hors de portée. Jeune joueur que j'étais, je t'ai connu Citoyen, Gouverneur, Noble. Le fait de partager, encore aujourd'hui, ce titre avec toi, est un honneur. Outre le simple titre, cela veut dire que j'ai su grandir jusqu'à être aux côtés de personnes comme toi. Les mots ne transmettront jamais assez tout ce que j'ai appris de la simple présence et du simple exemple que tu as pu apporter, et tu auras su rester un exemple de bout en bout. Encore maintenant, j'estime avoir à apprendre de toi. Nous nous sommes peu côtoyé, lors de notre temps de jeu commun, et encore moins par la suite. J'ai peu de souvenirs à ce niveau ; j'avais adoré tes textes, Fi\/e ; je crois que l'on avait bossé ensemble sur This is Minefield ; je t'ai souvent croisé dans le chat IG. Je ne crois pas que le nombre d'interactions doive influer pour ce genre de choses. Puissions-nous rester, d'une manière ou d'une autre, en contact, et nous remémorer les bons souvenirs. Comme depuis toutes ces années, au plaisir.
  2. Goo, T'es un gars bien. Quoi qu'on en dise, tu restes quelqu'un de plein d'humour et de dérision, souvent un peu étrange ou perdu, toujours dans ton monde, mais toujours plus humain. Je regrette ne pas t'avoir plus côtoyé en jeu, à l'époque ; guère plus que par l'intermédiaire de Marie, en fait. On s'est un peu perdu de vue, mais tu restes parmi les personnes qui ont indéniablement marqué mon parcours sur ce jeu. On y a grandi ensemble, et ça représente beaucoup. Je sais au plus profond de moi que tu ne voulais pas que tout ça se passe comme ça et que ta frustration t'a rattrapé. Je pense cependant que tu sauras surpasser les trolls et les mauvais souvenirs, te les approprier et en ressortir plus fort. Quoi qu'on en dise, tu as été un joueur influent, et as longtemps représenté ce qui a toujours fait, pour moi, l'esprit de Minefield : un esprit bon enfant et délirant. Si le quart du monde était aussi sympathique que toi, on vivrait dans une bonne humeur plus que bienvenue. J'ai toujours espoir de pouvoir aider à changer les choses dans ce sens. La valeur de quelqu'un, heureusement, ne se mesure pas en blocs ou en temps de présence. Tu en es l'exemple parfait. Merci pour tout. J'espère rester longtemps en contact avec toi. Des bisouilles.
  3. Bon, Au fond on sait qu'on se croisera toujours sur des jeux à droite à gauche, et sur Discord. Mais ça me fait quand même quelque chose. Beaucoup de souvenirs, du temps où SL et Opera et Ti-ret étaient encore là, et que vous formiez le groupe des plus belles plumes du serveur, du temps du Kubni, du temps de l'AVC. Beaucoup de regrets, aussi ; on a jamais vraiment fait de RP ensemble, ou pas autant que je l'aurais voulu ; à charge de revanche ! Tu m'as toujours énormément apporté, de part ta bonne humeur, ton sens aiguisé des mots, ton humour décomplexé, ta maturité. Nos longues sessions de jeu sur Awesomenauts, Overwatch, et tant d'autres, sont autant de bons souvenirs. Comme beaucoup, tu m'as fait grandir, appris, aidé à me construire dans mes plus jeunes années. Si j'en suis là, c'est aussi grâce (à cause ?) de toi. Merci. Puisse cette histoire apprendre à tous, quelles qu'aient été les paroles énoncées et nos convictions, car nous avons tous à en apprendre, ici ; au-delà des mots et des sentiments, cette aventure humaine que nous partageons en vaut le coup, nous a enseigné et nous enseignera. Je le redis ici, en tant que message à tous et en écho à mon propre post : apprenons à nous remettre davantage en question. Autrement, nous continuerons à récolter les produits que nous semons, sans même comprendre pourquoi. Personne ne mérite ça, comme personne ne devrait se mettre dans des états pareils. Tout est parti trop loin, de la part de tout le monde. Much love à tous
  4. Bonsoir, J’en aurais bien fait un, mais c’est déjà fait, techniquement, depuis longtemps (profitez-en, seul le titre et l’accroche seront clickbait et un peu troll sur les bords, je reste un chevalier dans l’âme, et noble dans le titre, après tout, il faut bien faire honneur aux titres et aux collègues). Après tout, rappelons-le, ma révérence s’est tirée voilà déjà quelques années. Je me suis retiré de la scène en juillet 2015, annonçant dans un topic similaire et plein de nostalgie et de bons souvenirs, ma prise de retraite. Les aventures de mon personnage éponyme sont terminées depuis octobre de cette même année, et celles de sa fille, Seïra, se continuent, sinon sur le papier, dans mon cœur. Ce serveur a toujours été une foule infinie de bons souvenirs. Ç’a été le cas lors de mon arrivée, petit homme perdu, tant dans sa vie que dans l’immensité du serveur en plein essor, que maintenant. Beaucoup de choses ont changé. Des camarades, joueurs, amis, ont tiré leur révérence, de façon plus ou moins discrète, plus ou moins justifiée, plus ou moins polémique. Moi-même, mon activité déjà laconique à l’époque, est depuis longtemps inexistante. Peut-être, et je dis bien peut-être, cette distance, prise au fil des mois, a-t-elle permis à des réalisations et des prises de conscience de se faire. Peut-être, au fond, que la légende de “l’état des lieux” si redouté existe-t-elle pour une raison. Ce post n’a pas lieux d’en être un. Je pense que ce genre de choses, ce genre de polémiques, n’intéressent plus personne. La polémique, le scandaleux, ne sont que des provocations à la forme tape-à-l’œil. Désolé, les gars, j’vous aime bien, et les heures de lectures et de quote-war étaient marrantes, au fond, mais je pense que l’on ne change pas les choses ainsi. Je change donc mon angle d’attaque. Je n’attends pas de réponse, je n’attends pas de débat. Je ne compte pas spécialement répondre, juste exprimer mes idées, sentiments et réflexions, et lire ce que cela apporte. Je ne vais pas alimenter le débat, car je ne compte pas participer à un débat. Je ne vais pas nommer qui que ce soit. Parler des situations et des contextes, oui, c’est important je pense. Mais je ne veux pas faire un piloris ou accuser. Je ne vise personne. Libre à qui le veut de se reconnaître ou se sentir concerné. Je pense d'ailleurs que tout le monde peut (devrait ?) se sentir concerné, sur cette histoire comme par les idées et boutons que je compte aborder. Et peut-être de prendre conscience de certaines choses, qui sait. Personne ne m’a demandé de faire de post, et j’en fais un, je prends le temps d’en faire un, car je le pense nécessaire. Si mes mots apportent du bon, du changement, des idées, tant mieux. Sinon, tant pis. Il est temps de s’éloigner de ces guerres de pavé qui ont fait flamber le forum tant de fois. Pavé, ce post en sera un, mais je n’aspire pas à plus. Au cas où, mieux vaux tout lire ou rien du tout (comme tout exposé d’opinion, d'ailleurs), sinon on part biaisé avec la moitié des points que la personne aborde ! Vu la taille de mon truc, je préfère prévenir. L’honnêteté et la bienveillance. Voilà ce en quoi je crois. Des objectifs qui semblent inatteignables, je l’accorde ; une utopie, diraient certains. J’ai, cependant, juré par ces mots depuis un petit moment déjà. Je reste persuadé que l’adage est empli de vérité : on récolte ce que l’on sème. D’une manière ou d’une autre, cela reste vrai. Autant pour l’agacement, qui n’a au final amené qu’à plus d’agressivité et de fermeture, que pour le ton passif agressif de qui ne peut amener que de l’agacement. La haine engendre la haine. Je parle de ces exemples car il s’agit de ceux, récents et “en vogue”, qui parleront le plus à tous. Je pense qu’il est important, d’ailleurs, de reconnaître les torts respectifs de chacun ; si je ne suis pas Suisse par la nationalité, je le suis par l’esprit, et demeure profondément neutre. J’aime en tout cas le penser. Nous avons tous, à un moment ou à un autre, peu importe la situation, nos torts. C’est mon cas, c’est le vôtre. Je ne pense pas que qui que ce soit soit meilleur qu’un autre à ce niveau. En restant dans le même état d’esprit, donc, je pense que si les états des lieux, si connus qu’ils en sont devenus une blague et une emote, existent pour une raison. On est beaucoup de français, je l’entends bien, on aime bien se plaindre. Mais, peut-être, au fond, cela vient-il d’un problème de fond. J’en suis même assez persuadé. Ceux qui me connaissent savent qu’il en faut beaucoup (comprendre “énormément”) pour m’énerver. La patience est ma vertu, la gentillesse mon credo. J’ai rejoint le serveur jeune, en crise d’ado comme beaucoup, mais je ne pense pas être trop à côté en disant que, malgré les quelques égarement et fluctuations de jeunesse qui m’ont immanquablement rattrapé au fil des ans, des passes un peu plus salées ou troll, mon fer de bataille n’a jamais changé. J’ai toujours privilégié la réflexion, le calme et les pavés, car je pense que prendre son temps à l’écrit vaut mieux que perdre son calme à l’oral. Cela s’est toujours ressenti, cela a toujours été vrai, l’oral dérape, l’oral est glissant, dangereux, imprégné de sentiments et de biais. Pour me mettre en colère, il faut le faire, donc. Du contexte est, je pense, important. Avant-hier, j’étais en colère. Oui. Pour une des rares fois dans ma vie, j’étais en colère, dépité, plein d’incompréhension et déception. Outre le choc premier de la nouvelle, comme quoi de très bons amis sont en prison, j’essaie de comprendre, assimiler. J’apprends les causes et conséquences, et ma première réflexion, c’est “Mais, en fait, y’a pas eu de préavis ?”. Je constate que certains ont été emprisonné sans passif, sans actions d’une gravité qui me semble excessive. On aurait pu demander, pourquoi, pourquoi ici, d’enlever le bousin. Si on m’avait dit « Machin s’est fait engueuler pour son message en dirt. », j’aurais compris. Si on m’avait dit « Machin s’est fait engueuler et a dû péter son message en dirt, puis a reçu une petite peine de prison en guise d’avertissement. », j’aurais compris. Si on m’avait dit « Machin s’est fait engueuler, mais quand il a dit qu’il comptait pas laisser ça longtemps et que c’était pour la blague, il a reçu un avertissement et l’instruction de ne pas recommencer. », j’aurais compris. Je vois plein de résolutions, de solutions, d’issues, qui m’auraient semblées logiques et propres. J’aurais eu les boules ; c’est des potes, j’aurais tiré une drôle de tronche. Mais j’aurais compris. Ce n’aurait pas été les premiers à dépasser les bornes et se faire tirer les oreilles. C’est, du coup, là que je vois le soucis. Peut-être que la peine a été “gentille”, et moins forte que ce qu’elle aurait dû. C’est ce qui est dit. Peu importe. Je ne remets pas ça en cause. Je ne mets pas en doute la peine, ou le principe. Je remets en doute et en cause la méthode et la déontologie. Quid du dialogue ? Quid de la considération apportée à des ancien ? Je ne pense pas que la valeur apportée à quelqu’un doive être rattachée à un nombre de blocs cassés et posés. Certains ont cassé et posé peu, moi aussi, ainsi que beaucoup de monde passé, présent et futur sur ce serveur. Je reste persuadé que mon éternelle absence sur les chantiers de Bel-o-Kube et du Kubnigera a eu un impact. Sur l’ambiance, sur l’accueil des nouveaux, sur la communauté RP du serveur, sur les liens entre les joueurs. J’étais AFK au spawn, mais j’estime, et ne pense pas être trop dans le faux ou trop égocentrique sur le sujet, avoir posé ma pierre à l’édifice. Je ne pense pas non plus que le fait que j'aie arrêté de jouer vraiment le donne plus, ou moins, de légitimité sur le sujet. Nous sommes tous égaux concernant nos opinions. Il m’est arrivé, par le passé, de déraper, comme beaucoup de monde. Comme beaucoup, également, on est venu me trouver, m’expliquer mes torts, récolter mes explications et regrets. Comme beaucoup, il y a eu dialogue. Pourquoi pas là ? Par soucis d’équité par rapport à des nouveaux, mis en prison pour des raisons similaires ? Vraiment ? C’est peut-être (sans doute ?) le cas, mais ce n’est pas ainsi que c’est ressenti, par moi sinon par les autres. Je fais un gros tri dans mes pensées et mes émotions depuis avant-hier, je veux être certain de ne pas rédiger ça sous la colère, la frustration, la “loyauté” envers des amis. Je ne pense pas que ce soit le cas. Je reste cependant humain. Cette partie entière de mon point est à prendre avec une pointe de sel. Je veux être objectif, mais sans doute ne le suis-je pas. Je vous laisse juge ; j’ai d’autres points à aborder, que j’espère plus prolifiques. Pourquoi, non plus, n’y a-t-il eu aucun dialogue par la suite ? J’entends bien que le ras-le-bol général n’a pas aidé. Lors de la discussion orale qui s’en est suivie, je n’ai participé qu’à la toute fin. Ce qui a été dit avant m’échappe. Néanmoins, lors de ma petite demi-heure de présence sur la fin, guère plus, pourquoi ais-je du assister à ceci ? J’entends, on a assez parlé du bénévolat, de l’humanité, du fait qu’on est tous des joueurs. On le sait. Pourquoi, donc, rester et accepter de parler, si c’est pour s’envoyer des gnons ? Je n’ai vu que ça. D’où ma colère. J’ai vu des joueurs, des amis, des gens que j’aime, admire, apprécie, embrasser et accepter la frustration, l’agressivité, le raz le bol. On prône le dialogue, tous, mais le mieux que l’on trouve à faire c’est le refuser lorsqu’il est possible. Je ne vois pas de fautif, de gentils, de méchants, de justice. Je vois seulement que tout le monde a répondu présent à son “camp”. Les camarades et amis se soutiennent entre eux, à tort ou à raison. Je n’ai pas vu de tentative de dialogue, seulement des tentatives de justifier “son camp”. Ça fait mal. Sincèrement. J’ai vu des gars adorables, un peu perchés, aux blagues lourdes mais sans mauvaises intentions. Les voir traités comme des trolls (au sens négatif du terme, car j’estime qu’il en existe un sens positif) me fait mal. Les voir se prendre le chou et s’énerver pour ça, aussi. Le serveur leur tient à cœur, et ça se sent dans leurs réactions. J’ai vu des gens extrêmement sympa et investi prendre un ton exécrable, sec et sarcastique. Les voir sombrer au troll bas et unilatéral fait mal. J’ai vu de grands compagnon de jeu et de RP jetés en taule ; ça m’a mis un coup, autant que la facilité (apparente ?) avec laquelle ils ont jeté l’éponge et renié tant de souvenirs. J’ai vu des modèles de droiture et de médiations pour moi, qui m’ont vu grandir, évoluer et me construire ; voir le dédain et la fatigue avec lesquels ont été traités la discussion d’avant-hier m’a fait, aussi, mal. On a tous nos raisons, notre vie, nos circonstances. Je ne veux pas non plus qu’on me dise que je prends parti ; c’est faux. Ce n’est pas ce que je veux. Dans ce que j’ai cité, sur ce que j’ai en tête, j’ai autant de douleur et de déception de la part de modos que de joueurs. C’est un jeu. L’investissement émotionnel que beaucoup y apportent, moi compris, est bien au-delà de ce qu’il devrait être, parce que l’on est soudé, que l’on apprécie le serveur et ce qu’il nous a apporté, ce qu’il nous apporte. Je ne cherche pas un responsable, à savoir qui a raison, qui a tort. Je constate. Constate que toute cette situation me fait mal. Constate que tout le monde aurait dû aller dormir, tourner sept fois ses doigts autour de son clavier, autant sa langue dans sa bouche, et y revenir plus tard. J’espère que c’est ce que je fais ici. Oui, la modération a un entourage, et cet entourage existe, je pense. Le dialogue et la proximité ont toujours été prôné, mais comme partout, une hiérarchie invisible s’installe. Des groupes se forment. L’humain est un animal social ; parfois moins. Parfois, une exclusion ou inclusion tacite, invisible, existe. Je pense qu’il en a toujours été ainsi pour la dissociation joueurs-modération. Quoi qu’on en dise, ç’a été et sera toujours le cas, car c’est l’évolution naturelle d’un groupe en société. Je ne doute pas qu’il a toujours été de la volonté de tous, joueurs comme staff, de palier à ça, et de le combattre. Je ne doute pas non plus que cet écart, même atténué, reviendra toujours. Les affinités de certains seront toujours plus fortes avec d’autres. J’ai toujours été dans mon coin et n’ai été, vraiment, en contact avec la modération que par mes connaissances qui sont devenus modérateurs. D’autres ont, naturellement, eu ce contact qui leur ont fait sympathiser avec lesdits modérateurs. J’ai toujours ressenti cela comme inaccessible. Ça ne l’était pas, bien entendu. Mais, tacitement, c’était le cas. C’est le cas pour beaucoup de joueurs. Dire “Nous sommes accessibles, des joueurs comme vous, on attend que vous”, c’est louable. Vraiment. Profondément. Et utopiste. Je pense qu’il est temps de regarder les choses en face. On a beaucoup reproché la communication, l’inaccessibilité, le manque de transparence. Je pense que cela est normal. Sans doute pas nécessaire, sans doute pas idéal, mais normal. Oui, entre deux groupes, des écarts vont se créer, des non-dits apparaître, des “clans” et “castes” se former. L’opacité et ces sentiments de mise à l’écart ne sont que les conséquences. Je pense qu’on peut les atténuer, pas les tuer. Je ne pense pas non plus qu’on puisse réellement reprocher leur présence, pas jusqu’au bout. En revanche, donc, je me sens floué lorsqu’on me dit que la modération doit incarner la droiture, et que c’est par soucis de droiture et d’équité que les décisions sont tant débattues et réfléchies. Pas que je conteste ces faits, on l’entend bien. En revanche, est-il normal que ceux qui devraient illustrer la patience et la conciliation en arrivent là ? Est-il normal que troll, passif-agressif, agacement, sarcasme, soient utilisés aussi librement ? Tant chez la modération que chez leurs “proches” (notons bien les guillemets, j’utilise ce mot faute d’un mieux) – nous sommes d’accord, ces derniers ne sont pas soumis à la même rigueur déontologique –, ce n’est que ce que j’ai constaté avant-hier. Coupures de parole, soupirs, remarques acerbes, ironie. Ce n’est pas ce que j’attends de ceux qui doivent représenter le serveur et ses valeurs. Ce n’est pas ce que j’attends de qui que ce soit. Selon toute logique de cohérence et d’équité, certaines des réactions d’avant-hier (de beaucoup de monde, soyons d’accord), aurait mérité sanction, je pense, ou au moins rebuffade ou remontrance. Je pense que nous valons plus que cela. Je pense que nous sommes, pour la plupart, depuis longtemps adultes. Nous savons que, ici ou ailleurs, les paroles blessent, qu’une réaction a ses conséquences. Pourquoi s’étonner que quelqu’un s’énerve s’il n’est pas pris au sérieux ? Pourquoi s’étonner qu’il soit pris au sérieux s’il s’énerve ? Les choses vont dans les deux sens. Et il n’y a, je pense, pas de fautif plus dans un sens que dans l’autre. Juste, je pense, beaucoup de dérapages, en une seule soirée, de la part de ceux qui devraient veiller à ne pas en faire. Pour montrer l’exemple. Jusque-là, j’ai toujours eu la certitude que ces valeurs étaient, la plupart du temps, respectées, qu’on y prenait soin. Tant d’irrespect, au même endroit et au même moment, c’est anormal. Aussi anormal que la même chose de la part d’un joueur ; la responsabilité en plus. Je rejoins ce que beaucoup ont dit, récemment et par le passé. Les départs, les posts qui s’y associent, les états des lieux, se suivent et se ressemblent pour une raison. La légende des chevaliers et nobles bannis aussi. Certes, le temps passé et la confiance installée aide pas mal ; ces joueurs étant plus anciens, c’est aussi plus de “risques” de dérapage, risque également existant pour un nouveau joueur qui ne connaît pas les limites en place. Un ancien, lui, a sans doute tendance à les oublier. Pourquoi, en revanche, les mêmes thèmes, les mêmes questions, les mêmes reproches ? À chaque instance similaire, à chaque personne, les mêmes. La forme change. La véhémence et le tact, aussi. Nous avons toujours vu des raz le bol, et la tradition du post de vieux con ou du topic de départ s’est passée de main en main. Je pense que c’est parce que, d’une manière ou d’une autre, le temps, faute de rendre nécessairement plus sage ou avisé, permet de se rendre compte de certaines choses. Choses que, la tête dans le guidon, nouveau ou impliqué, on peine à apercevoir. Je pense que cette distance, prise avec le temps, permet de remettre en cause la réalité et la légitimité de ce que l’on connaît et nous semble normal. Et, sans doute, tant mieux. C’est ainsi que l’on avance, c’est ainsi que l’on progresse. Si l’on veut bien l’écouter, lire entre les lignes, saisir l’intention derrière l’action, il y a à prendre, à apprendre. Accepter que derrière un troll, une véhémence, il y a une leçon à apprendre, c’est dur. Je reste néanmoins persuadé que c’est une réalité. Quelqu’un n’est pas en colère sans raison. Un troll n’est pas nécessairement méchant ou mal intentionné ; s’il l’est, c’est à raison. Quelqu’un de triste l’est pour une raison. Quelqu’un de frustré, agacé, d’impatient, d’heureux, de taquin, de défensif, d’intéressé, l’est pour une raison. Peu importe laquelle. Une raison, par ailleurs, n’est pas une excuse. Mais elle a à nous apprendre. Tout ça, réaliser et accepter ça, c’est faire preuve d’empathie, et je pense que c’est en faisant preuve d’empathie que l’on avance. Ce que je veux, ce que j’espère, c’est faire réfléchir. Faire comprendre que, oui, j’adore ce serveur et ses joueurs. Je ne suis pas d’accord sur tout, je n’apprécie pas tout ; j’en aime certains plus que d’autres ; j’ai aimé certaines époques et certaines ères du serveur plus que d’autres ; j’ai aimé certains événements et portions de l’histoire du serveur plus que d’autres. Je les pense, les uns autant que les autres, importants et nécessaires. Ils font que le serveur, et par conséquent nous, sommes ce que nous sommes, qui nous sommes, aujourd’hui, pour le meilleur et pour le pire. Je pense important d’être heureux et fier de tout ça. C’est parce que je l’adore que je veux l’améliorer, le changer pour le mieux. J’ai toujours eu cela en tête, depuis que j’ai commencé à m’y investir ; c’est arrivé vite, j’ai rejoint l’ANA avec ces mêmes intentions au bout de peu de temps parmi vous. C’est dans cette même optique, donc, que je prends du temps pour m’épancher. Car il ne s’agit de rien d’autre ; poser ce que j’ai sur le cœur. Mon espoir, c’est toucher un esprit, deux, trois, dix, qu’importe. Que l’intention derrière mes paroles résonnent comme elles le font dans mon esprit et mes sentiments (oui, je suis très niais, et également autant naïf et candide, parfois (souvent)). Comprenez l’autre. Comprenez-vous. Comprenez les conséquences et les intrications de vos paroles et actions. Comprenez vos erreurs, vos dérapages. Tout le monde en fait. Acceptez-le. Comprenez-le. Tout le monde en a fait, dans cette affaire récente comme dans d’autres ; l’exemple récent n’est là, et utilisé, que parce qu’il est récent, justement. Il parle, est compris. Pas assimilé, pas digéré ; pas encore. Mais nous pouvons en apprendre. Je pense que c’est le cas de chacun ici. Des faits similaires sont déjà arrivés par le passé. Peut-être n'en avons-nous pas appris autant que ce que nous l'aurions pu à l'époque. Peut-être est-ce l'occasion d'en apprendre plus cette fois. Nombre de mes amis et connaissance ont décidé, suite aux actions, réactions et paroles de ces derniers jours (d’aucun appellerait ça du drama), décidé de nous quitter. Je le conçois, le comprends et le respecte. Mon petit troll du début en reste d’autant plus vrai : j’ai déjà tiré ma révérence il y a longtemps ; quatre ans, en fait. Operamundi, dans le temps, disait « Minefield c’est comme une ex ; tu parles plus avec, tu as de bons et de mauvais souvenirs, mais tu regardes toujours un peu de loin ce qu’elle devient, avec une pointe de regret et de nostalgie. » La citation n’est pas exacte, faute à ma mémoire, mais l’esprit y est. Je comprends et respecte leurs choix. Lorsque l’on se sent trahi et abandonné, on veut couper les liens. Ce n’est peut-être pas le cas, mais c’est indéniablement ainsi que c’est ressenti. Les mots ont été dit, les actions faites. Je n'étais pas concerné, mais me suis senti blessé aussi. J’ignore ce que l’on peut en tirer. C’est à chacun, sans doute, de faire le tri et la réflexion de son côté. Mais, ce tri et cette réflexion, je le pense profondément, doivent être faits. Autant par les joueurs, que les prisonniers, que les modérateurs, que les trolls, que ceux qui pensent important d’exprimer leur opinion ou leur mécontentement à tous ceux-là, que ceux qui restent silencieux. Réfléchissons à ce que nous voulons. Je n’ai pas pour ambition de proposer la moindre solution. Je n’en ai pas. Sans doute est-ce vain et hypocrite de ma part qu’espérer changer les choses avec un pavé beaucoup trop long, et qui ne propose même pas de solution ou d'idée concrète. Ou plutôt, si. Et cela fera office de TL;DR pour les flemmards (même si je préférerais que vous lisiez tout). Soyons plus compréhensifs. Soyons plus empathiques. Soyons plus bons et généreux. Soyons plus calmes. Réfléchissons plus avant de parler et d’agir. Nous pouvons tous devenir meilleurs. Et, en devenant meilleurs, rendrons meilleurs ce à quoi nous tenons et ce qui nous entoure. Ça inclut ce serveur. À ceux qui ont eu la patience de me lire jusqu’au bout, je vous salue. Et à eux comme aux autres, pour rester fidèle à ma vieille formule, Très amicalement, littérairement, et avec beaucoup d’amour, Votre trop émotif Dom Fulmen.
  5. Bonsoir ! Comme dit sur Discord, je suis pour ! J'en profite pour poser les quelques autres idées/variantes qui ont pu être posées à ce sujet
  6. « L'important, c'est le voyage, pas la destination. » Même en étant essentiellement inactif, tout ça est tout de même remonté jusqu'à mes petites oreilles, et j'ai lu le topic un peu en diagonale pour avoir une petite idée de ce qu'il se trame. Toute cette histoire en a contenté certains, déçus d'autres, et c'est normal, je pense. Mais souvenons-nous plutôt de ce temps passé à créer, écrire, tester, puis découvrir, vivre et terminer ces quêtes. Je pense que nous savons tous apprécier une bonne histoire. La fin n'est peut-être pas celle qu'on attendait, mais est-ce que le cheminement en étant mauvais et inutile pour autant ? Pas nécessairement. Évoquer le contentement, les frustrations, les joies, les déceptions, c'est bien. C'est normal. Je ne pense pas que cela mérité autant d'agressivité pour autant — qu'elle soit passive ou non. Paix et amour sont les maître mots, et n'oublions pas de tourner sept fois notre clavier entre nos doigts avant de partir en croisade, dans un sens comme dans l'autre. Ça n'en vaut pas la peine, et l'agressivité n'entraîne que l'agressivité ; on ne résout rien comme ça, et on n'avance pas non plus
  7. Je viens de passer un peu sur toutes les nouveautés, c'est vraiment top ! Vous avez vraiment fait un super travail, et le doc marche à merveille et est super clair, un gros bravo à vous ! ^^ Je suis vraiment content de voir le projet initial d'Erache se concrétiser aussi bien, c'est une très belle évolution depuis les premiers balbutiements
  8. Yop ! Bienvenue @Commandux ! J'ai édit le premier post avec ta présentation, n'hésites pas à te balader sur le territoire et à t'aider de la carte des parcelles, présente sur ledit post, pour te trouver quelque-part où faire ton chez-toi ! Je te laisse revenir par ici pour nous indiquer où tu comptes t'installer, sans oublier d'en toucher un mot à tes futurs voisins par la même occasion Au passage, je crois que les images du post de demande de projet sont HS, donc le post perd une partie de ses infos dans l'opération Je suis allé repêcher les infos sous forme textuelle sur le post de demande de projet fait par meikah à l'époque (heureusement qu'il avait pensé à le faire !) et j'ai édit le premier post pour les y remettre en attendant mieux. Lorsqu'une mise à jour de la carte des parcelles sera nécessaire j'en profiterai pour la mettre à jour avec l'extension de NS, qui n'est toujours pas reflétée pour l'instant. Des bisous à tous les vieux ♥
  9. Bonsoir ! Il paraît qu'il faut l'accord de la Colonie du Kubnigera par ici. Je pense que pas grand monde n'est encore actif par là-bas, et de toute manière, non seulement ce que vous proposez est fort zoli, mais vous ne demandez pas grand chose près de chez nous non plus. Il serait bien mesquin de ma part de m'y opposer, et vu l'activité incroyable du Kubni, je pense que pas grand monde ne sera en désaccord avec moi ^^ La Colonie du Kubnigera donne donc son accord ! Bon courage pour votre projet ! Amicalement, Dom, revenu des morts
  10. lol, fais gaffe, les gens vont croire que je suis encore vivant avec tout ça :3
  11. Bonsoir, Oui. (Sinon, la laine noire fait chelou en effet, plus que les autres, peut-être voir pour un autre type de blocs, noirs aussi)
  12. Bonjour, Topic déplacé dans la section appropriée de la section forum de l'Ambassade des Nouveaux Arrivants. Je vois aussi que tu es maintenant paysan, donc félicitations pour ta réussite au quiz, et n'hésites pas à aller vers les ambassadeurs de l'ANA ou les Parrains si tu te sens perdu ou si tu souhaites t'intégrer. Bon jeu !
  13. Je parlais de vraies cartes aussi de fait, même sans marqueurs ou autre, juste histoire d'avoir une vision de la zone ^^
  14. Des cartes disposées près des grands panneaux de directions me semble une bonne idée en effet, pour avoir une idée de la zone alentours et une représentation approximative des directions données. Je vote aussi pour des panneaux plus fins d'une manière ou d'une autre en revanche (avec des vases et des supports peut-être ? Quelque-chose d'un peu plus discret et moins imposant, mais tout de même visible facilement et reconnaissable. En tout cas, très bonnes idées, je plussoie !
×
×
  • Create New...