Jump to content
Sign in to follow this  
Forfal

Candidatures de Forfal

Recommended Posts

Forfal, Candidature paysanne, Source07 mars 2011, #10

 

Il était une fois Forfal. Forfal était un jeune homme âgé de 16 ans vivant à l'orphelinat de New-Stendel. Il n'avait aucune famille, aucun amis à qui parler tout simplement parce qu'il était différent des gens <>. Forfal était un humanoïde: Moitié Homme - moitié bête, cependant sont animal n'était pas un lion n'y un ours, mais bien un Canard. Depuis toute son enfance il n'a jamais trouver sa place dans ce monde...comme si ce monde ne serais pas pour lui. Forfal développa un intérêt marquer pour la magie et d'étonnant pouvoir avant même d'avoir commencer quelconque enseignement. Les mages de New-Stendel le prirent sous leurs aile et lui enseignèrent leurs art divin. Toute les nuits Forfal se retrouvait à la bibliothèque pour lire de nouveaux livres portant sur de nouveaux sujets en passant par la sorcellerie, le druidisme et la magie blanche. En 2 ans Forfal devint le meilleur apprentie des vieux mages et en surpassent même plusieurs, cependant après avoir vécue tout c'est jour de Magicien, Forfal ne se trouvait pas encore a sa place.

 

Un jour comme les autres le mage Trafe signala à tout le monde qu'il avait trouver une déformation sur le plan astral. Tout les mage prirent des calculs et arrivèrent à une conclusion commune: Lors du transfert de New Stendel à travers les univers le vieux cousin moisi c'est téléporté dans une dimension parallèle. Pour secourir cousin et découvrir ce lieu, les mage travaillèrent, pendant plusieurs jours, pour élaborer un système de portail reliant les dimension. ce fut un échec totale, même le Grand-Maître ne réussi a ouvrir la porte spatio-temporelle. Sans le savoir pourquoi, Forfal se leva et dit haut et fort: 

 

-Je vais l'ouvrir se portail.

 

Toute les tête se tournèrent en sa direction. Personne ne fut capable d'ouvrit le portail, comment un apprentie pourrait le faire?

 

-Tout le monde a le droit a sa chance, dit le Grand-Maître, vient.

 

Forfal se déplaça en direction de l'arc de roche et commença a réciter une formule magique.

 

- Ruetaérc not tuotrus te iot ervou ima not iot ervuo ruetivres not oit ervou ertîam not sius ej etrop!

 

Sur le coup rien ne se passa, puis les mur de la pièce devinrent bleu et un portail apparu avec une énergie incomparable. Un à un les mages s'engouffrèrent a l'intérieur du portail pour se rendre dans ce nouveau territoire. De l'autre coté Forfal constata 2 chose. La première était que dans ce monde tout volait et la deuxième était pour que la première fois de sa vie, il ce sentait à sa place.

Et c'est ainsi que son aventure commença. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfal, Candidature citoyenneSource30 juin 2011, #12

 

Par la suite Forfal constata une troisieme chose, il n'y avait que lui, les autres mages n'étaient plus la. Trouvant cela très étrange Forfal décida d'examiner le portail. Il était identique à celui qu'il venais d'invoquer. Sans ne plus attendre, il décida d'explorer un peu les lieux et trouver plus d'information. Forfal resta suprit quand il remarqua que se monde était parsemé d'habitation, il croyait que ce monde était un monde perdu ou personne vivait. Décidé à comprendre l'inexplicable Forfal marcha en direction d'un village. Il lut sur un panneau: Hameau des vent et trouva ce nom familier sans vraiment se demander pourquoi. Après avoir traversé le village il continua un peu plus loin vers une autre maison. Par contre cette maison était bien spéciale. Quand il l'aperçu cela fut un choque pour lui, comme si tout cela était dans une autre vie, une autre époque, ne comprenant vraiment pas se qu'il lui arrivait Forfal tomba sur le sol et s'endormit dans un profond sommeil.

À son réveil, il n'était plus dans le monde volant mais bien sur une plage. Encore sur le choque il ne vit pas que toute autour de lui se trouvais une océan. Une océan très grande et très profonde. Poursuivit par le sens de l'aventure il couru en direction de l'eau et sauta. Se reveillant en sursaut, Forfal venait de recevoir un sceau d'eau à la figure. C'était un veillard habillé en vert et parraisait vraiment vieux. Le veillard le regardais d'une drole de facon, il avair du bonheur et de la tristesse dans c'est yeux. Le premier qui prit la parole fut le veillard et il dit:

 

Bonjour Forfal. 

 

- Tu doit avoir bien des questions.

 

- En faite oui. Premierement vous pourrier me dire qui vous êtes et ou somme nous?

 

- Nous sommes dans ta maison du Hameau des vents et je n'est pas le droit de dire mon nom alors appelle moi Nair.
 

- Comment je peut avoir une maison dans un monde ou je vient d'arriver, ou sont passer mes camarades, pourquoi je me suis évanoui...

 

-Je ne peut malheureusement pas répondre à tes questions, tu devra trouver les réponses par toi même. Cepandant je doit te dire quelque chose. Tu est un mage très puissant et tu possède un pouvoir unique: La téléportation.

 

Et aussitôt Forfal s'endormit. À son réveil, il était belle et bien dans sa ''maison'' mais Nair n'était plus la. Il sortit et réfléchit à ce que l'étranger lui a dit. Cela expliquerais pourquoi moi seule a été capable d'ouvrir le portail : c'est mon pouvoir. Il continua à marcher et arriva à un pont avec un nom bien spéciale : Le pont du Néant. Il décida de le franchir mais, cela fut plus difficile qu'il l'aurait cru. Plusieurs fois dans son parcours, Forfal retombait dans un sommeil et personne ne sait se qu'il se passa dans c'est moments la.
La légende dit qu'il ouvrerait des portes temporelles ouvrant vers divers monde mais, personne ne le prouva.

Rendu de l'autre coté de se pont Forfal découvrit un territoire très spéciale. Après avoir traverser des îles volante voilà qu'il se trouvait sur un territoire plat comme sur New-Stendel. Il explora un peu et trouva son propre campement portant son nom. Une chose l'intrigua mais, à un point énorme. Au loin de son campement il aperçu un petit bâtiment de pierre ressemblant à une petite église. Il si dirigea et remarqua que c'était un tombeau. Il prit l'escalier et descendit vers l'étage inférieur. Arriver en bas, il vit une tombe de pierre. Il s'approcha du panneau pour voir la personne qui reposait ici et eu la surprise de voir que c'était lui. Il était écrit Forfal sur le tombeau. Toute est clair maitenant, dit Forfal en se parlant à lui même.

 

- En ouvrant le portail je me suis télé-transporter plus loin dans le temps, le temps ou je suis mort et j'ai terminer ma vie.

Forfal souleva le couvercle et utilisa pour la première fois et de plein gré sont pouvoir afin de vivre sa vrai vie. Il retourna dans le temps au tout début quand il venait de sortir du portail et poursuivit sa vie comme elle l'aurait du l'être, sans se soucier de sont future mais, plutôt de son présent.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfal, Candidature commerçante - Les reliques perduesSource25 septembre 2011, #13

 

Après être revenu dans New-Stendel, la vie de Forfal changea en partie. Il fut nommé magicien des dimensions par l'assemblée des mages et obtint une propriété dans la capitale. Au début, il avait de la difficulté à maîtriser son pouvoir, mais avec le temps et de la pratique cela fut plus simple et il parcourut des mondes bien spéciaux dont Nimps, le Morether, Navis, le Nether et l'Ether ne sont que des exemples. Il ne faut pas l'oublier, mais Forfal ne maîtrise pas uniquement la magie des dimensions ; il connait plusieurs autres magies, sauf que celles-ci sont beaucoup plus difficiles pour lui à incanter. C'est pourquoi on lui demanda un jour s'il voulait enseigner la magie, et il accepta. Pendant plusieurs années, Forfal enseigna la magie aux apprentis de New-Stendel. Certains possédaient de grands dons dans certaines compétences alors que d'autres avaient bien de la difficulté à réussir une simple incantation.

Un jour comme les autres, le Grand-Maître est venu parler à Forfal.

- Bonjour Maître, dit Forfal.

Le Grand-Maître avait le visage sombre, il avait quelque chose d'important à dire à Forfal.

- Je dois te parler d'un sujet assez épineux. Cela fait longtemps que tu enseignes la magie, mais il est temps que tu mène ta propre vie et tes propres aventures. Malgré les années de travail que tu a fais, tu es pauvre. C'est pourquoi, selon moi, tu devrais devenir commerçant.

- Je suis d'accord avec vous, mais je ne sais ni faire des meubles ni forger des outils ; je ne sais faire que de la magie.

- Mais voila un avantage énorme. Tu possèdes un rare pouvoir. Utilises le avec soin !

Et le Grand-Maître partit comme il était venu. Forfal médita les paroles du Maître et il sut quoi faire.

Forfal allait ouvrir des portails pour se rendre dans des dimensions et ainsi rechercher le savoir de reliques perdues.

 

Piro Fulgur

 

Adord

 

Les Terres de Glaces

 

De retour de ses aventures, Forfal devint, comme l'avait suggéré le Grand-Maître, commerçant. Il avait une vaste gamme de produits magiques qui pourront aider les apprentis magiciens ou tout simplement les gens qui ont toujours voulu faire de la magie, sans avoir les capacités pour. C'est avec un sentiment de réussite que Forfal ouvrit son commerce et continua d'apprendre la magie aux jeunes élèves de New-Stendel, cela jusqu’à sa prochaine aventure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfal, Candidature commerçante - Piro FulgurSource25 septembre 2011, #14

 

Quand Forfal se réveilla, il était sur de la roche. Le paysage était désolant ; montage de pierre avec des volcans et des nuages électrique produisant des éclairs assourdissants. Ne sachant pas où commencer, Forfal décida de se diriger dans une direction au hasard. Quand il aperçut des étrangers, il se dirigea vers eux, mais quand Forfal fut trop proche il reçu un foudroiement qui le retomba dans un sommeil profond. Quand Forfal ouvrit les yeux, il n'était plus dans le désert de roche, mais bien dans une petite pièce avec des draperies jaunes.

 

- Nous sommes vraiment désolés, dit un guerrier portant une armure jaune. Nous vous avions prit pour un Piro Bellator.

- Ce n'est pas grave. Je vais m'en remette rapidement, cependant j'ai plusieurs questions à vous poser. Où suis-je, qui êtes-vous et que se passe-t-il ici ?

- Vous êtes sur Piro Fulgur, un monde de feu et de foudre. Je m'appelle Triath, j'appartiens à la tribut des Fulgur Bellator et nous sommes en guerre contre les Piro Bellator. C'est la raison pour laquelle on vous a foudroyé tout à l'heure. Mais dites moi, à votre tour, qui êtes-vous?

- Je m'appelle Forfal et je viens de New-Stendel. Je suis magicien des dimensions c'est pourquoi je suis ici et ma mission est de trouver des reliques magiques. J'ai une autre question, comment incantez-vous la foudre ?

À la place de répondre à cette question, Triath sortit le bâton doré qu'il portait dans son fourreau et sortit de la pièce qui se révéla être une maison abandonnée. Forfal le suivit, et quand il vit Triath frapper dans le vide avec son bâton et ainsi invoquer un éclair, il fut stupéfait.

- J'ai un marché à vous proposer, dit Forfal. Si je vous aide à gagner cette guerre, me donnerez-vous le savoir de cette relique ? Triath s'étouffa en entendant ces mots.

- Bien sûr ! Rendons-nous à Fulguris, notre capitale, pour faire la demande au Roi.

Après quelques heures de marche, la troupe était arrivée. La demande fut transmise au Roi et celui-ci accepta. Mieux encore, il donna tout de suite le pouvoir de la Foudre à Forfal, pour qu'il soit plus puissant au combat. L'armée complète de Fulguris se prépara pour un combat final contre leurs ennemis de toujours. Le lendemain matin, l'armée marcha en direction de Piros, la capital du peuple de feu. Quand l'armée fut arrivée devant la muraille adverse, ils s'attendaient à un combat et à l'appui du magicien Forfal, mais ni l'un ni l'autre ne fut là. Des pièges, des archers et des mages du feu étaient là depuis longtemps.

- Embuscade ! crièrent plusieurs guerriers de foudre.

Et le combat débuta aussitôt. Quand les Fulgur Bellator voulaient utiliser leur magie, les éclairs ne réussissaient pas en à toucher un seul, ils étaient téléportés ailleurs. Pour faire court, cela fut un massacre. 

Les Piro Bellator gagnèrent la guerre contre les Fulgur Bellator. Et Forfal pour sa part, avait remplit son contrat d'agent double ; un marché fait avant la rencontre du peuple de foudre. Les Piro Bellator lui donnèrent leur Magie du Feu et Forfal avait déjà reçut celle de la foudre, du Roi.
Forfal possédait maintenant le savoir pour fabriquer des sceptres flamboyant et des sceptres foudroyant : 2 reliques très puissante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfal, Candidature commerçante - AdordSource25 septembre 2011, #15

 

Quand Forfal se réveilla, il était dans une forêt. C'était la nuit et des sons étranges l'entouraient. Au moment où il entendit un son de loup, il décida de partir de cette forêt. Au loin, il vit une maison et décida de s'y rendre. 

Il frappa à la porte : Tok Tok Tok

- Qui est là ? dit une voix provenant de la maison.

- Un voyageur en quête d'un lieu pour passer la nuit.

La porte s'ouvrit pour dévoiler un vieillard. Quand cet étranger vit Forfal, son visage était surpris.

- Je m’appelle Arth et comment vous appelez-vous?

- Je me nomme Forfal et je viens d'un lieu lointain nommé New-Stendel.

Arth laissa entrer Forfal en lui indiquant une chaise ou s’asseoir.

- Et que faites-vous aussi loin de votre terre, jeune voyageur?

- Je suis à la recherche de savoirs magiques et c'est pourquoi je parcours les dimensions.

- Vous possédez le pouvoir de la téléportation, c'est un pouvoir très rare et très puissant, vous en avez de la chance.

Forfal hocha la tête positivement.

- Moi aussi je possède un pouvoir, la magie des livres. Je vais faire un accord avec vous. Si vous me rapporter le tome de givre, je vous donne mon savoir des livres. Qu'en dites-vous ?

Forfal, comprenant que Arth lui donnait une occasion en or, accepta.
Tous les deux partirent se coucher, et le lendemain matin, Arth lui donna une carte avec l'emplacement du Tome.

Après que Forfal se soit téléporté, il vit très proche de lui une tour et comprit que le Tome était dedans. Il rentra et comprit aussitôt que sa présence n'était pas bien vue ici. C'est dans une atmosphère froide que Forfal descendit les marches pour se rendre dans les donjons de la tour. Il faisait vraiment froid et c'est après un long moment de marche que Forfal croisa pour une première fois, une patrouille. Ces soldats lui lancèrent des projectiles glacés, mais Forfal était sur ses gardes et relança aussitôt les projectiles vers eux ce qui les glacèrent.
Après une longue descente et quelques combats, Forfal était enfin arrivé au Tome de givre. Quand il voulut le ramasser un homme derrière lui cria :

- Non! Ne faite pas cela. Toute l'hypogée s'écroulera si vous prenez ce livre.

- Qui vous a dite une chose pareille ? Demanda Forfal.

Après un long silence l'homme répondu : Mon maître.

- Je crois que ton maître a dit cela juste pour que personne n'y touche, dont toi. 

Et après ces mots Forfal se téléporta en vitesse à la maison d'Arth.
La maison était en bien meilleur état qu'à la première visite et Forfal trouva cela bien curieux.
Il frappa à la porte et cette fois-ci ce fut un jeune homme qui vint lui ouvrir.

- Bonjour étranger ! Je peux vous aider ?

- Oui, je cherche Arth, Magicien des livres.

 

- Moi même, Monsieur. 

Forfal comprit qu'il s'était téléporté bien des années avant leur ancienne rencontre, mais décida de lui expliquer.

- Arth du futur m'a demandé d'aller chercher le tome de givre en échange de votre savoir magique. Êtes-vous prêt à faire le même marché ?

Arth du présent accepta et lui transmit le savoir des livres magiques. Après quelques jours d'apprentissage, Forfal donna le tome de givre à Arth et lui expliqua que dans le futur, quand un magicien des dimensions nommé Forfal viendrait frapper à sa porte, il devra lui demander d'aller chercher le même livre.

C'est ainsi que Forfal posséda le savoir magique des livres. Il pouvait dès à présent écrire un livre magique ou bien remplir une bibliothèque de ces livres magiques : 2 reliques très pratiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfal, Candidature commerçante - Les Terres de GlacesSource25 septembre 2011, #16

 

Quand Forfal se réveilla, il était sur une plage de glace. Il était tout trempé et avait très froid. La téléportation l'avait fait tomber dans une mer glacé et le voila sur une plage. Il regarda autour de lui et ne vit que de la glace et de la neige. Pour se réchauffer, Forfal invoqua la chaleur du Nether autour de lui, ce qui fit fondre la neige en même temps. Il marcha en direction inverse de la plage et rentra de plus en plus dans les Terres de Glaces. Après quelques heures de marche, Forfal vit une caverne à l’abri du vent et s'y dirigea pour passer la nuit. Quelle surprise eu-t-il quand il aperçu une créature dans la caverne. L'être était en faite une goule des glaces et elle dormait. Étant la seule personne que Forfal rencontra dans cette dimension, il ne fit pas vraiment attention et réveilla la goule pour discuter avec elle. Automatiquement réveillée, la goule sauta sur Forfal et le griffa, mais il réussi à s'échapper et à prendre une distance entre la goule et lui.

- Je suis Forfal, magicien des dimensions et je ne vous veux aucun mal.

La goule regardait Forfal différemment depuis qu'il s'était téléporté pour échapper à son contact. Elle ne voulait plus combattre et elle ouvrit la bouche.

- Je suis Lythark, goule des glaces... que faite-vous sur ces terres de désolation ? Il n'y a rien ici !

- Je suis à la recherche de savoirs magiques et c'est pourquoi je suis ici.

- Intéressant. Et je présume que vous ne savez pas vraiment par où aller?

Forfal acquiesça.

- Alors suivez moi, je vais vous amener à Solvalk.

Forfal, qui tout à l'heure était fatigué, regagna de l'énergie après cette rencontre. Il suivit Lythark et discuta avec lui sur le chemin. 

- Que faite-vous de vos journées ? demanda Forfal.

- Hum, pas grand chose. Quand des animaux s'aventurent dans notre territoire, on les donne en offrande à notre chef. Sinon pas grand chose d'autre.

- Et qui est votre chef?

- Naz'tizol, démon majeur.

Quand Forfal entendit «démon majeur» , il fut étonné. Ces démons sont très rares et très puissants et ils ne vivent pas parmi des goules normalement.
Pendant le parcours, Forfal réfléchit sur les goules et essaya de se remémorer du cours qu'il avait reçu il y a un certain temps à propos de cette espèce de créature. Après une certaine réflexion, Forfal relança la discussion. 

- Quelle âge avez-vous Lythark?

- Je suis âgé de 246 cycles.

- Hum, mais à ce stade vous ne devriez pas être un démon mineur?

- Je ne comprend pas votre question, Magicien.

- Dans ton peuple, il n'y a que des goules et un seul démon Majeur?

Lythark acquiesça.

Forfal sachant que cela n'était pas normal continua bien sûr sa route, mais dans l'idée d'aider Lythark et les autres goules. Quand Forfal et Lythark arrivèrent à Solvalk, l'endroit était vide. La ville était bâtie sur une falaise et était composée de grottes et de tunnels. Au fur et à mesure, des goules sortaient de partout pour regarder l'étrange individu. Et quand les goules finirent d’apparaître. Naz'tizol sortit à son tour. Il était beaucoup plus grand que les autres et était vraiment un démon majeur avec des ailes et des cornes. Forfal le trouvait très spécial. Il dégageait une énergie de Démon Mineur, mais avec une magie et une apparence de Démon majeur. Forfal comprit et ne perdit pas une seconde pour en avertir le peuple.

- Votre chef n'est pas un démon Majeur ! Il vole votre énergie et ainsi vous empêche de progresser !

Sachant que le Démon allait tout de suite l'attaquer et qu'il n'avait aucune chance dans un combat contre cette créature, Forfal transmit une très grand quantité de son énergie à Lythark qui fut ainsi libéré de l’attraction de Naz'tizol. En quelques secondes, Lythark se métamorphosa. Il devint un Démon Mineur qui avait 246 cycles de puissance pure. Forfal, qui n'avait plus d'énergie pour voir le combat, s'endormit, mais savait que Lythark gagnerait. 

Quand Forfal se réveilla, il était dans une caverne de repos. Lythark, qui était beaucoup plus impressionnant qu'avant, vint lui parler.

- Bonjour Magicien Forfal. Le peuple de la glace est reconnaissant envers se que vous avez fait pour nous. Nous avons enfermé Naz'tizol dans une prison des glaces et il ne pourra revenir. 12 autres goules sont devenues des démons mineurs et nous avons formé le conseil des 13. Vous serez pour toujours un ami de notre peuple et c'est pourquoi nous vous offrons un présent. Suivez-moi.

Forfal suivit Lythark et se retrouva dans une pièce avec de la neige.

- Notre peuple possède aussi une magie, elle n'est pas très puissante, mais c'est la seule que nous possédons et nous vous l'offrons.

C'est ainsi que Forfal posséda le savoir de la neige. Il pouvait dès à présent invoquer des boules de neige et façonner des blocs de neige magique : 2 reliques très joyeuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfal, Candidature du Directoire -  Le rêve d'un WyrmidesSource05 février 2012, #17

 

Je crois que les choses qui mon le plus perturber dans ma vie, son mes rêves. J'ai rêvé il y a quelques jours que j'étais un dragon. Comme à chaque fois qu'on rêve on ne se demande pas si les choses qu'on fait sont vrai : on les acceptes comme ils sont. Voici donc le rêve en question : 

 

Il fessait noir, incroyable noir, aucune lumière. Je flottais dans le vide, je ne ressentais rien et je n'avais aucune émotion. Soudainement, une lumière aveuglante est apparu devant moi et cela ne me fessait pas du bien, je ne voulais pas suivre la lumière. Sans que je le décide, j'ai été déplacé et j'ai sorti de mon lieu de réconfort. Je venais de naître. Je regardais autour de moi et voyait de très grande personne qui me fessait très peur et c'est pourquoi que j'ai commencé à pleurer. Une femme me pris dans ses bras pour me réconforter et cela fonctionna. Les jours passa et je compris que j'étais un Wyrmides, un homme dragon. J'étais dans un corps d'enfants avec mon esprit d'adulte.

 

Dans un rêve la notion du temps n'existe pas et c'est ainsi que mon Wyrmides est devenu grand. À plusieurs reprises j'ai essayé d'utiliser mon grand pouvoir de la téléportation, mais dans ce rêve cela ne fonctionnait pas. Alors âgée de 17 années, je voulais devenir magicien, mais sans que je comprenne pourquoi, mais les Wyrmides n'ont aucune faculté arcanique, la magie que je maîtrise le mieux. J'ai tout de même décidé de devenir magicien, ce qui a été très compliquer vue le niveau de magie très bas de ce peuple. Je suis donc devenue un mage Wyrmides, maîtrisant la pyromancie et la ténébromancie et même des magies plus pousser comme l'hématomancie, l'hydromancie et la Mélomancie. Rare parmi ce peuple, je devins rapidement très demandé auprès de certaines personnes. Le rêve continuait et mon Wyrmides continuait de grandir et de devenir un magicien plus puissant.

 

Devenir l'ami de certains clans veut dire l'ennemie d'autre et c'est ainsi qu'un malheureux jour que je me fis capturer et mis en cage. Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans cette cage, mais une chose est certaine, même pour un rêve cela n'a pas été amusant. Mon coeur me disait que j'approchais de la fin du rêve, mais je ne sais pas encore dans quel sens. Et c'est ainsi que j'ai compris, au plus profond de mon être, c'était quoi être un Wyrmides. Le reste du rêve est flou, mais je me souviens que je me suis transformé en un dragon et que je me suis enfuit dans le ciel.

Maintenant, peuple des Wyrmides du directoire vous comprenez pourquoi je viens vous recompter ce rêve? Sans comprendre pourquoi j'ai eu l’impression de vivre une autre vie et je connais ce lieu autant que vous pour y avoir passé une vie entière. Je ne suis pas un Wyrmides, mais mon coeur lui l'est.

 

AHOA2jK.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...