Jump to content

Ghideon
 Share

Recommended Posts

blason_FH_tout_beau_grand.jpg

 

La Caserne de Fort Herobrine :

 

La caserne de Fort Herobrine est le lieu historique et central du projet. Elle est la première construction du projet, et a subi au cours de l'évolution de ce dernier moult changements, allant de la rénovation à l'agrandissement. Aujourd'hui, bien que ses murailles ne sont plus aussi utiles qu'elles ne l'étaient à l'époque, son importance directionnelle reste la même. En effet, toutes les décisions concernant le corps d'armée terrestre et la Garde y sont prises. Son style architectural actuel se compare à celui des bâtiments officiels français du XVIIIe / XIXe siècle, comme ceux du Champ de Mars à Paris.

 

Ce topic regroupera la présentation précise de la caserne (et donc ses visuels), son organisation et son évolution chronologique. Il sera bien entendu actualisé au fil des améliorations, et sera également ouvert à la discussion, entre les membres du projet et les joueurs extérieurs, dont les avis sont les bienvenues.

- - - - - - - - -

 

 

Présentation :

 

La caserne est entourée d'une longue muraille carrée, avec à chaque une tour. Elle abrite les bâtiments de commandement de la Garde, mais aussi du Corps d'Armée terrestre. Ceux-ci se comptent au nombre de trois : le Commandement et ses extensions, l'Hôpital d'état-major et la base opérationnelle des unités d'élite. Au centre de la caserne, se trouve aussi la place d'arme, zone ouverte pour les grands rassemblements, tels que les départs en campagne ou les promotions. Cette dite place d'arme est entourée, de gauche et droite, par deux jardins à la française, qui apportent une touche de verdure structurée. Une rivière longe également l'entrée de la caserne, utilisée comme défense naturelle.

 

Le Commandement :

Ce bâtiment est le centre opérationnel de la Garde Volontaire. On y trouve les bureaux des officiers de l'état-major, et des officiers principaux de la Brigade terrestre. Il est signe de grandeur et richesse, et fait partie des rares structures entretenues du Fort Herobrine. Les décisions quant à l'organisation même de la Garde y sont prises, c'est à dire la gestion du budget, des troupes et des infrastructures. L'état-major, à la tête de ces décisions est composé du Général de Division (dirige la Garde), des deux Généraux de Brigade (l'un dirige la Brigade terrestre, l'autre la Brigade navale), et des officiers supérieurs des deux Brigades. Pour la Brigade terrestre, les décisions sont prises par tous les officiers supérieurs de celle-ci, et les commandants (à la tête de l'infanterie, la cavalerie et l'artillerie). En somme, c'est leur cœur directionnel et administratif de la Garde et de la Brigade terrestre (dont Fort Herobrine).

 

Le bâtiment a, après sa construction vu sa structure s'agrandir avec deux extensions. L'une est dédiée aux officiers : le messe. Ils y mangent, s'y reposent, s'y cultivent et s'y détendent. La seconde est dédiée à la réception de personnages de marque : Empereurs, gouverneurs, nobles, chevaliers, dirigeants de projet et hauts-placés militaires. Le confort y est primé.

 

Visuel du bâtiment :

Révélation

QZCtcdY.png

 

Visuel d'une des extensions :

Révélation

2fzoaSf.png

 

L' Hôpital d'état-major :

Ce bâtiment est le plus grand centre de soin de la Garde Volontaire. En effet, chaque forteresse de la Garde dispose de son propre hôpital, mais à des mesures bien plus petites, et sans service chirurgical. Cet hôpital d'état-major se divise en quatre parties. Premièrement, le service de soin dit normal. Utilisé pour les soins d'une grande quantité d'hommes, ce service est celui commun à chaque hôpital de la Garde. Ensuite vient le service de soin pour officiers. Chambres séparées, matelas bien rembourrés et petits-déjeuners copieux servis au lit, tout y est fait pour que les officiers blessés se remettent en forme avec le meilleur confort possible. Les conditions y sont bien meilleures que dans les services de soin basiques. La grande spécialité de cet hôpital reste néanmoins son service chirurgical qualifié, le seul de toute la Garde à l'heure actuel. Le grade de chirurgien ne s'acquiert en effet qu'au passage au grade d'adjudant dans la branche médicale, ce qui explique l'effectif de chirurgiens réduits, et donc que ce service est unique.  Pour finir, cet hôpital est également composé d'une zone administrative, dans laquelle l'organisation de tout le corps médicale est préparée minutieusement. Il est important que les soins de tous les blessés de la Garde se passent au mieux possible, et que le moins de vies possibles dans les troupes soient perdues. Aussi, l'architecture propre et riche du bâtiment témoigne de son importance.

 

Visuel de l'Hôpital :

Révélation

G0FsYT4.png

 

 

Base opérationnelle des unités d'élite :

La Brigade terrestre de la Garde est composée de plusieurs unités d'élite : les mages, les hussards, les ingénieurs, les grenadiers et les gendarmes. Ces unités ne reçoivent d'ordres que des officiers supérieurs, et seuls les meilleurs gardes y sont acceptés. Chaque branche à son ou ses unités d'élite. La cavalerie a les hussards, des troupes montées légères utiles pour le renseignement et les contournements de lignes adverses. L'artillerie dispose des ingénieurs, génies de l'armement, utiles aussi pour bien des domaines (zeppelins, armement naval, canons de siège ou de défense, etc ...). L'infanterie elle, en vue de son importance a deux unités d'élite, les grenadiers et les gendarmes. Les grenadiers, hauts gardes à la carrure impressionnante, prêts à charger l'ennemi sans hésitation, sont parfaits pour les charges de front ou pour baisser le moral des troupes ennemies (et parfois entrainer leur fuite). Les gendarmes eux sont réservés pour les perquisitions et autres politesses juridiques utiles pour maintenir une paix stable. Quant aux mages, ils sont constitués de gardes de toutes branches. A noter que leur formation est très dangereuse, 50% des candidats ne reviennent pas vivants.

Ce bâtiment est donc dédié à trois de ces unités d'élite, les hussards, les ingénieurs et les grenadiers (les mages sont pour la plus part à Terre-Morne, et les gendarmes sont postés à la prévôté). On y trouve surtout des bureaux et cartes, utilisés pour organiser les dites unités dans les différentes tâches qui leur sont confiées. Symétrique à l'hôpital, les différences entre les deux bâtisses sont minimes.

 

Visuel du bâtiment :

Révélation

FvRkVIu.png

 

Autres visuels de la Caserne :

L'entrée de la Caserne (les murailles seront refaites) :

Révélation

uKn5wjY.png

 

Vue de l'intérieur, avec la place d'arme :

Révélation

6j7cB8x.png

 

Vue globale de la Caserne :

Révélation

3ZllOQp.png

- - - - - - - - -

 

 

Évolution chronologique :

 

- Création de Herobrine Valley, et à la suite de la première caserne de Fort Herobrine 41 Pampélune de l'an 56.

 

- Rehaussement des murailles de la première caserne 49 Pampélune de l'an 132.

 

- L'idée de rénover la caserne est envisagée, avec de nouvelles murailles et infrastructures intérieures 33 Démévent de l'an 134.

 

- La deuxième caserne, construite en bois, est terminée 9 Tercevent de l'an 135.

 

- La deuxième caserne est agrandie, le gain de place étant utilisé pour de nouveaux boxes pour les chevaux 57 Mérolia de l'an 138.

 

- Le style architectural des bâtiments, alors en bûches et planches de chêne et en grès est revu pour une structure en acacia, des murs en grès, et des toits en tuiles 17 Claircelune de l'an 140.

 

- Une nouvelle fois, la décision de rénover et agrandir la caserne est prise, les travaux débutent 1 Lérolia de l'an 152.

 

- Les travaux de la troisième caserne touchent à leur fin 33 Nérévard de l'an 154.

 

- Une restructuration de l'intérieur de la caserne est proposée. Le commandement serait plus grand et sans acacia, et il y aurait des jardins à la française devant, entourant une place d'arme. Le chantier commence 5 Démévent de l'an 164.

 

- Le nouveau commandement et leurs jardins sont terminés 33 Radévard de l'an 166.

 

- Les anciens bâtiments de la caserne au Nord et Sud des jardins sont reconstruits en un hôpital et une base opérationnelle des unités d'élite. Le commandement se voit pourvu de deux annexes, le messe des officiers et le bâtiment d'accueil des invités de marque : 1 Tercevent de l'an 194.

 

 

- - - - - - - - -

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Pencroff changed the title to [GV] [FH] La Caserne

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...