Jump to content

Ysyhteha

Minefieldien
  • Posts

    25
  • Joined

  • Last visited

About Ysyhteha

  • Rank

Profile Information

  • Localisation
    Il me faudrais un Gps pour vous répondre correctement.
  • Pseudo minecraft
    Ysyhteha
  1. Wouaaaa patrrooonnnn *o* Tu roxes tout en zombie ^^
  2. Ysyhteha

    Assèchement ?

    Alors tout d'abbord je tenais à m'excuser j'ai complètement oublié de préciser les coordonnées de l'assèchement. Coordonnée : -1568 -668 Bref tout ceci ne serais pas encore plus grave si je n'avais point vue ceci au détour d'un nouveau voyage New-Stendel / Rupture Farm. Les nouvelles images sont celles d'un "bordel" juste à coté !!!! Et l'assèchement c'est encore empiré si je puis me permettre. Voilà une nouvelle zone dévasté juste à coté ! Qu'as t'il/ qu'on t'il essayé de faire ? Là c'est vraiment la zone attenante avec un espèce de ... Puit ? Et là c'est la fameuse zone assècher qui s'est agrandit en plus de se tagger d'un nom : Prouters Je ne sais pas si c'est bien l'auteur du "délit" ou bien le pauvre est victime d'un fan très ... Fan ^^ Enfin voilà. Je me fiche de passer pour une veille mégère qui râle, mais le coup du pseudo inscrit dans le sable ... Désoler mais ca m'a foutue les nerfs !!! Entre ça puis l'espèce de puit de 1X1 ultra profond .... fin' s'cuzer moi m'sieur dame mais j'en voit pas l'interet et je trouve que ça dénature le paysage. Voilà à bon entendeur ... Ysyhteha.
  3. WOUA !!! Anagram quel .... quel ... ! J'en perd mes mots XD En tout cas pas mal la troisième ^^' mais euhhh tu aurais put la remettre à l'endroit non ? (okai je sort -->[] )
  4. Bonjour à tous. Je soutiens vivement le projet d'agrandissement des trois fondateurs. Car alors que j'errais en recherche d'un travail je suis tombé sur Rupture Farm et en plus d'un bon travail, j'ai trouvé une équipe et des chefs très chaleureux à l'écoute de leurs employés même si c'est une femme. Ayant l'habitude de travailler sous terre j'en ai profitée pour livrer avec plaisir mes secrets d'agriculture, notamment comment cultiver sous terre. J'ai en charge tout se qui se rapporte à l'agriculture comme vous dites dans votre pays. Mais n'étant que quatre employés, cela fait que je suis souvent obligé de faire preuve de polyvalence et de soit miner, soit couper du bois ou ramasser d'autre matière comme la laine de mouton par exemple. Il faudrait vraiment que de nouvelle recrue nous rejoignent car la masse de travail est parfois très importante ! Ce qui fait que nous avons peu de temps pour nous même, comme construire notre propre maison ou bien nous divertir. En parlant de divertissements c'est encore moins pratique. J'adorais une place où nous puissions jouer tous ensemble et resserrer nos liens plus encore car marcher jusqu'à New Stendel ou bien d'autres villes prend rapidement une bonne partie de la journée, voir une journée complète parfois. Pour en revenir au travail, j'aimerais bien agrandir la production car actuellement je pense qu'elle ne suffirait pas complètement pour fournir une grosse commande urgente. Et puis depuis que les expéditions vers le nether se sont ouvertes, nos braves guerriers reviennent souvent bien affamés et surtout égratigné de partout. Ce qui fait que les stocks réservé aux employés descendent rapidement. Voilà, je vous remercie de m'avoir écoutée jusqu'ici. -Ysyhteha- P.S.: Un canal sur mumble nous serait bien profitable, Premièrement pour permettre aux futurs acheteurs de nous trouvé très facilement, et deuxièmement pour nous évité d'errer de canal en canal.
  5. Ysyhteha

    Assèchement ?

    Bonsoir Bon, je suis pas du genre à porter plainte mais là quand même quoi ! Je rentrai péniblement jusqu'à Rupture Farm, quand je suis tombée sur ça : (et c'est le cas de le dire) Même si je fais partie d'une exploitation minière, je respecte néanmoins la nature, et là ben désoler pour moi c'est pas nature, surtout qu'aucun panneau n'indique le but de cet assèchement d'une partie du grand lac. Enfin bref, voilà je tenais juste à le signaler parce que bon c'est vraiment pénible. Ysyhteha.
  6. Très certainement, mais comme tu le dit déjà, seul les joueurs de rang 2 donc pas d'autre paysans qui eux seraient passer, avec un bon rp par exemple. Je vois pas mal de candidature qui ne passent pas alors qu'il manquerait deux trois petites choses de rien du tout. Et je ne peut pas réagir pour leur signaler hormis en mp, mais bon hein si je devais passer mon temps à envoyer des mps -_-' Enfin bref, c'est sur que ça risquerait beaucoup de partir en flood. Dommage ^^'
  7. Je comprend tout à fait la masse de travail que vous avez à avaler avec toute ces candidatures. Par contre il me vient une idée en lisant vos postes. Peut être qu'il serait sympa, voir utile pour certain, de créer un topic qui parlerais justement de ce qui ne va pas dans tel ou tel candidature. La personne posterais le lien de sa candidature, et ensuite à chacun de commenter et de préciser ce qui n'irait pas. Non ? Dans la même idée, pour ceux qui ne savent pas faire de rp, ou qui n'aurais aucune idée. De créer un autre topic afin de les aider ? Personnellement je suis toujours ravie de donner deux ou trois truc et astuce, mais j'adore en recevoir aussi. ^^ Je pense que l'un comme l'autre ça filtrerai autant les vrais "boulets" (ceux qui ne viennent que pour faire le bordel ou n'importe nawak ) et les motivés. Enfin voilou qu'en pensez vous ?
  8. Je pense que tu voulais plutôt mon texture pack ? ^^ J'utilise un mélange de deux : Celui de Soartex Ici et celui du texture pack HD pour la standstone et le panneau Là J'en recherche encore un pour la texture sable qui dans le Soartex pack me semble bien trop "lisse" j'ai du mal à y voir les reliefs parfois
  9. Bonjour à tous. Voilà, maintenant que j'ai un travail et que ma carcasse sert à quelque chose. (Autre qu'à me prendre pour un mouton XD) J'aimerais me créer une petite maison rien qu'à moi. Cependant je pense avoir trouvé l'emplacement idéal pour moi, et c'est là que vient ma question : Est ce que ça dérange un quelquonque projet ou future expension de projet si je m'installe ici : Coordonées : Ep1 -2294 -784 --------------- Ep2 -2275 -747 Petites zimages : Voilou, pour moi, mes "voisins" sont suffisament loin pour que je ne gène personne. Mais on sait jamais. A bientôt Ysyhteha.
  10. Salut ! Teste les commandes /spawn Si ça ne fonctionne pas : /kill Et si toujours rien dit moi tes coordonnées je verrais pour venir te décoincé rapidement. A bientôt Ysyhteha
  11. Tadaaaaa (je suis la mangue fruit rouge ) !!! Bienvenue ^^ Non sans blague je me permet de vous montrer ce que je fait tant en retouche/montage/créa à la tablette graphique et puis au moins je peut jetter un oeil à mes éventuels progret ^^ Voili-Voilou
  12. Pour ma part j'utilise : Ethélina, (respecter les accents et majuscules s'il vous plait) parfaite si vous voulez vous aussi vous faire le défi de Fantasio ( Le Kho-Fanta ) Et Nounet : Idéale si vous aimez les arbres et l'eau ^^
  13. Bonsoir. Bien, puisqu'il faut bien commencer quelque part, je vais commencer par ma présentation "irl" ^^'. Dans la vraie vie, (celle avec des morceaux dedans) je m'appelle Amandine, j'ai 27 ans et toute mes dents ... Euh non moins une, mais c'est trop long à expliquer pourquoi. Je suis une grande timide qui compense par .... Une grande excentricité, (chercher l'erreur) j'ai un mari (ex militaire faut l'excuser quand il sort des blagues nulles) et je suis enceinte d'une future fifille à sa maman dictatrice et despote sur tout ce qui sera un garçon ou typé mâle. (Ou la future première merveille de l'univers si vous préféré plus simplement XD) Je suis aussi une grande fan de plein de chose mais les chocobos, Toad, Yoshi, les mogs et Ezio *o* en sont qu'une petite partie qui veut bien tout dire. Dans la catégorie j'aime pas je dirais : Les glaces à la pistache, les araignées et euh ... Les mégas ventilateurs (comme dans men in black à l'entrée) Sinon j'ai découvert Minecraft grâce à mon chéri d'amour, qui, à force d'y jouer m'a convaincue et je ne regrette en rien. ça m'a beaucoup plut et puis une vidéo de Fantasio m'a donner envie de voir ce que donnais le multi. J'ai de la chance d'être tombé sur votre serveur, puisque malgré tout ce que j'ai put en voir, vous n'avez pas autant de kikoolol smsiseur et de Jean Kévin que ce que je m'imaginais. Enfin voilà, depuis je reste car il semble régné une bonne ambiance très agréable et bon enfant entre les joueurs et ca, c'est vraiment agréable. [RP /on ] "Doucement ... Ouvrez tout doucement les yeux." "J'aiii maaaalll" "Alors ferme les un peu, laisse le temps à tes yeux, de s'habituer à la lumière." "D'accooorrd" "..." Alors que je n'avais pas d'autre choix que d'écouter les sages conseils de ma grand mère, et de serrer la main de ma petite sœur. Tant pour la rassurer que pour l'empêcher de s'enfuir. Je me laissa tomber en arrière, ma chute fut durement accueilli par une pierre froide et mouillée, sans lui laisser le temps de comprendre, je tirai la main de ma petite sœur vers moi pour qu'elle s'assoit sur mes genoux. Lui offrant ainsi un siège de fortune bien plus confortable, l'attente risquait d'être longue. Un froissement de tissus et une sourde plainte me fit comprendre que ma grand mère venait de s'assoir également. Alors que nous attendions que la magie s'opère, je n'eus aucun moyen d'empêcher mon cerveau de se remémorer ce qu'il s'était passé il y a peu de temps encore. Nous vivions dans un village souterrain, un mode de vie qui comblait tous ceux qui s'étaient installé là bas. Tout le monde y était libre, libre de ses choix et de ses envies. Pas de jalousie, par de colère, pas de violence gratuite. Rien. Rien de tout cela non. Les gens étaient heureux et tachaient de rendre leurs entourage heureux également. Tout le monde vivait dans le respect des uns et des autres et les biens étaient souvent communs. Ce qui n'empêchait nullement à quiconque le désirait de former une richesse personnelle aussi. Ainsi vivaient les Gaïons : des gens simples et heureux, partageant tout sans tabou ni interdit. Bien sur comme dans tout village, des règles étaient établies. Mais c'était surtout des règles interdisant le vol, la violence gratuite et tout autre acte malveillant. Personne encore n'avait encore dépassé les lois, car finalement tous avaient accepté de vivre avec ces quelques règles. Ce jour là, Ysyhteha était gonflée de joie et de fierté. Ce jour là, sans aucune prétention, elle savait qu'elle était la plus belle de toute dans sa jolie robe faite de mousse et de lierre. Ses cheveux roux étaient décorés de cette poudre rouge trouvé dans les mines par les forgerons du village, une couronne de fleur retenait de ci, de là, des mèches de ses cheveux leurs donnant un air "coiffé" mais elle avait toujours aimée la simplicité et même en ce jour unique elle ne voulait pas faire d'exception. Ses yeux étaient soulignés d'un fin trait de charbon et ses lèvres fines couvertes d'une sève sucrée, retirée d'une racine d'arbre bien particulier. Enfin après avoir longuement été coiffée, préparée le moment le plus important allait se dérouler comme dans un rêve. Elle, la seconde fille des chasseurs de creeper et Orphan, l'homme le plus doux, attentionné, fort et intelligent qu'elle connaisse. Allaient se marier devant tout le village réuni. Même si ils auraient préféré un mariage plus intime. Le fait qu'Orphan soit le futur chef du village ne permettait pas une telle chose. Mais qu'importait finalement, puisque les deux amoureux s'aimaient autant que les gens du village les aimaient, et que tous seraient invités à faire la fête. La cérémonie se déroulait sans encombre. Un sourire grand comme un gisement de lave ornait les lèvres des deux amoureux sur l'autel et dans le regard de chacun se lisait l'impatience de pouvoir avoir enfin l'autorisation "officiel" de s'embrasser. Mais d'abord, place à un peu de comédie. Lors des mariages, il était de coutume de demander à l'assistance qui ne désirait pas les voir mariés. Comme c'était une phrase devenue tellement étrange pour tous, il était décidé qu'une "farce" devait être convenue entre les deux familles et ainsi annoncé une partie des festivités. Pour Ysyhteha c'était simple, son père devait mimer un outrage et demander un combat à la loyal à Orphan, se dernier accepterais alors qu'en condition d'être déjà marié à sa promise. Ainsi les gens savaient qu'il y allait avoir des matchs de cogne amicaux d'organiser pour la plus grande joie de tous. Sauf que voilà, alors qu'on s'attendait à voir le père de la marié se lever furax et commencer à jouer la comédie. Ce fut le meilleur ami de la belle qui se leva en premier. Son regard était aussi malheureux que lors d'un enterrement et personne ne compris l'étrange langage qu'il déblatéra au début. Se ne fut que lorsque huit creepers apparurent pour venir encercler les invités que la panique et le sang froid de certain se manifestèrent. Ysyhteha bondit la première avec à ses cotés Orphan. Mais Grizz, le meilleur ami les bloqua d'une main ferme. -Si je ne peut t'avoir, personne ne t'auras. -Quoi ?! Mais qu'est ce que tu dis Grizz ! Tu as perdue la tête ou quoi ? - Grizz c'est toi qui à fait apparaitre ces creepers ? Explique nous s'il te plait ! -Je vient de te le dire, si je ne peut l'avoir, personne ne l'aura !!! Ni TOI, ni moi ... Des larmes coulaient maintenant sur la peau très pale du garçon, et la belle mariée ni comprenait rien de rien. Elle ne s'était pas tout de suite rappelé, qu'avant d'être son meilleur ami, Grizz avait été amoureux d'elle, et que c'est suite à l'un de ses rejets qu'ils sont devenus très bon amis. Jusqu'à devenir inséparable. Un temps lointain dont ne se rappelait plus Ysyhteha, et qui agrandissait la peine de cet homme secrètement amoureux, rejeté par la seule qu'il aimait. Il les lui rappela alors sans ménagement et la belle ne pouvait qu'être désolée de la peine qu'il ressentait. Car malgré tout ce déballage d'amour, elle ne l'aimait que comme un frère. Un nouveau rejet qu'il ne put contenir qu'en hurlant sa rage et son chagrin. Pendant ce temps, les villageois avaient tentés de se mettre à l'abri, mais ce que n'avais pas prévue Grizz ni personne d'ailleurs, c'est que les creepers n'étaient pas que huit. Les huit premiers avaient appelé d'autre creeper se multipliant ainsi jusqu'à ce que chaque tunnel de secours ou de mine soit occupé par l'un d'eux. à l'emplacement du mariage, Ysyhteha voulue calmer la peine de son meilleur ami, après un rapide dialogue entre eux, elle put le prendre dans ses bras, espérant ainsi le calmer. Mais au moment où elle voulue desserrer son étreinte que les choses s'accélérèrent. Grizz n'avais pas la moindre intention de se calmer, il n'en donnait que l'apparence, et il le fit comprendre rapidement au tourtereau. Son regard était si haineux que c'est en se blottissant dans les bras d'Orphan qu'Ysyhteha frissonna de peur. Mais alors qu'il allait crier quelque chose, une première détonation assourdissante, suivit de six autres résonnèrent dans tout le village. Ysyhteha ne compris, là encore, pas tout de suite, mais même Grizz semblait étonné. Les cris des villageois qui s'ensuivirent lui firent comprendre l'horreur de la situation. Certain sortaient blessés très gravement et bientôt le plafond qui les protégeaient jusqu'alors ce mit à tremblé et s'effondrer sur le peu de rescapé. Ysyhteha hurla de toute ses trippes. Sa famille avaient surement emprunté l'un de ses couloirs pour se protégé au cas où d'une invasion de creeper. Mais là… Devant ses yeux, l'infime espoir de les retrouvé en vie venait de s'amoindrir. Elle n'eut pas le temps de crier plus, car très vite, un "pchh" suivit d'une explosion, puis de l'impression de planer dans les airs pendant quelques secondes s'ensuivit. Et puis ... Le noir ... Le noir pendant une éternité, du moins c'est ce que pouvais penser la jeune femme. Au début c'était un noir tout ce qu'il y a plus de basique. Elle n'était ni bien, ni mal, elle n'avait ni chaud, ni froid ou même ni faim, ni ... Ses pensées furent interrompue, une douce petite chaleur vient caresser son épaule, qui gagna ainsi le haut de son bras et au fur et à mesure son bras tout en entier et son corps. C'était magique, mais dans un sens elle pouvait avoir froid maintenant aussi et elle commençait même à avoir faim !!! Elle ouvrit alors les yeux et le visage accueillant et souriant de sa grand mère lui fit face. Elle sourit en retour. "Alors ce n'était qu'un cauchemar !" Mais là le visage de sa grand mère s'attrista. Ce qui attrista aussi la jeune femme, elle serra les dents pour ne pas se laisser envahir par la douleur, mais maintenant qu'elle était légèrement relevée, elle pouvait voir la réalité. La réalité, c'était qu'elles étaient dans une poche de minage. A l'abris des prédateurs les plus féroces, si tenté qu'il y en avait encore, mais aussi des intempéries et dans un coin en train de la regarder comme si elle était un fantôme : Sa petite sœur. D'un signe de tête aussitôt la fillette se jeta en larme dans ses bras. Ses pleurs lui déchirèrent encore plus le cœur que le récit de sa grand mère. Le jour du drame, elles avaient toute deux suivit le premier groupe. Mais comme pour tout les autres, ils avaient rencontrés un creeper. Son père avait bravé le creeper jusqu'au bout leur laissant le temps de s'éloigné suffisamment. Mais l'explosion eut raison de lui ... Et des autres villageois qui étaient passé devant pendant le demi-tour. La chance voulue que seul un petit groupe de six personne survive suffisamment longtemps pour trouvé cette poche et se mettre à l'abris. Quand tout fut fini, ils s'organisèrent malgré leurs peine. Certain partirent en exploration et c'est ainsi qu'on la retrouva. Sous le corps d'Orphan et de Grizz qui l'avait finalement protégé jusqu'au bout. En apprenant la mort de son aimé Ysyhteha ne put s'empêcher d'hurler et de s'évanouir encore une fois. Cette fois ci elle ne se réveilla qu'au bout de trois jours. Sa grand mère la veillait encore mais sa petite sœur aussi également. Le regard autrefois si pétillant de la jeune femme, laissait transparaitre sa détresse. Nul ne pouvais l'ignorer. Toutefois elle se releva, elle était courageuse dans le fond cette jeune femme, et son esprit de battante refit surface le temps de nourrir son corps et de le réarmer contre l'extérieur. Que pouvait-elle bien faire à présent ? Qu'allait-elle devenir ? Elle ne pouvait pas reconstruire le village, même en y mettant de la bonne volonté ... Non, elle chercha alors pendant longtemps son but. Sa sœur et sa grand mère lui laissèrent le temps de s'y retrouver, elles avaient eu le temps de pleurer leurs morts, même si elles les pleuraient toujours le soir au calme, elles avaient été nettement plus heureuse de la retrouver vivante que leurs naturel bon et enjoué avait calmé légèrement leurs peine. Ysyhteha ne savait toujours pas quoi faire, elle avait enterré l'homme de sa vie dans un coin du village où ils aimaient se promener. Puis elle était retourné aider les autres, elle avait la chance de connaitre le don des herbes pour soigné les quelques blessures occasionnées par des fouilles approfondie, mais les plus grandes étaient mortels et chacun le savaient bien. Puis un beau jour, le groupe chargé de trouver d'autre sortie ou poche avec d'éventuel survivant, revient plus tôt qu'à l'accoutumer. Porteur d'une bonne nouvelle, enfin presque. Ils avaient trouvé effectivement une sortie, mais une sortie vers le dehors ! Ce n'était pas quelque chose à prendre à la légère dehors ils étaient encore plus vulnérable qu'ici. Il fallait quelqu'un de fort ... Et naturellement ce fut Ysyhteha qui fut choisit, puisqu'elle était dans la famille des chasseurs des creepers, elle devait savoir ce battre. Ce qui n'était ... Qu'à moitié vrai. Oui, elle avait appris à ce battre mais en théorie. Jamais de pratique puis que le dehors ne l'intéressait guère. On fit construire quand même une épée en débris de pierre et on le lui donna. Malgré sa peur pour l'inconnue, elle était déterminée à sauver le peu de gens qu'il restait et ainsi leur faire apporté du secours. Quand elle s'engagea dans le couloir, elle ne sut pas tout de suite qu'elle était suivit par sa grand mère et sa sœur. Ce ne fut que quand cette dernière se cogna le genou et geignit qu'elle capta leurs présence. Elle les disputas et se trouva bien embêté de devoir les protégés toute les deux aussi, mais elle ne put dire non devant les deux têtes de mules que formait le seul reste de sa famille. Ainsi les trois femmes chacune d'un génération différente partirent devant l'inconnu. Le premier barrage fut le soleil. Jamais leurs peau et leurs yeux n'y étaient habitué, l'attente fut donc un peu longue avant qu'elles ne puissent correctement voir. C'est ainsi que son aventure démarra. Assise sur une pierre mouillé, elle attendait que le soleil la brule moins. Quand enfin ce fut le bon moment pour tout le monde, elle aida sa grand mère à se relevé et leur périple fut très court. A son grand étonnement la sortie débouchait sur un village. Les gens semblaient un peu étonné de les voir sortir de la foret et avec une épée à la main en plus ! Mais après un rapide récit de leurs histoire, elles furent menées vers une grande maison. Là bas, on leur demanda de retracer leur chemin sur une carte, personne ne mit en doute leurs paroles, une équipe d'homme au bras solide partit aidé les survivants, puis ont prit soin d'elles ensuite. La jeune femme testa alors la vie en extérieur, tout y était plus où moins identique, seul les vêtements étaient d'une matière inconnue. Et quand on lui expliqua que c'était de la laine de mouton son esprit plutôt curieux l'emporta alors. L'histoire ne dira pas exactement la réaction de la jeune femme, mais elle fut très fortement en rapport avec le nouveau souhait de la rouquine. Elle devait partir seule à l'aventure pour pouvoir trouver un endroit où elle pourra vivre avec sa petite famille. En attendant elle survivrait en proposant ses services de jardinière ou de combattante. Qui sait vraiment ce qu'elle allait trouver. Elle fit rapidement ses affaires et dit longuement au revoir à sa grand mère et à sa petite sœur. -"Je vous dit aurevoir et non pas adieux, car je reviendrais bientôt vous rechercher." -"Dit, tu me le promet ?" -"Mais bien sur patate !" -"Au revoir ma chérie, prend bien soin de toi et fait attention sur la route d'accord ?" -"Promis mamie ! Vous en faites pas je suis certaine que l'attente ne sera pas si longue que ça." Et c'est ainsi que débuta le grand voyage d'Ysyhteha. Cette rouquine parcouru de longue route et ne s'arrêtait que pour manger de temps en temps. C'est ainsi qu'on pouvais l'appercevoir : assise à une table ou en extérieur mangeant un bout de pain son regard émeraude perdue dans ses pensées remplie de tristesse. [rp /off] Désoler il semblerais que je me soit "un peu" lâchée.
  14. Ouééééééééééééééééééé !!!! Alors j'ai quand même gagnée un bonbon ??? *o* ( Sort --> [] )
×
×
  • Create New...