Jump to content

valnat17

Minefieldien
  • Posts

    13
  • Joined

  • Last visited

About valnat17

  • Rank

Profile Information

  • Localisation
    La Rochelle
  • Pseudo minecraft
    MrSteer

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je souhaiterais acheter cette parcelle
  2. Bien le bonjour cher camarade de la forêt Je viens plussoyer Saboteur, car c'est mon ami et mon chef de projet J'ai pû passer de super moment avec lui sur mumble ainsi qu'in-game, ça fait un bout de temps que j'attends sa candidature ahah, et j'espère qu'elle t'octroiera le privilège de passer Citoyen. Tu es quelqu'un de très gentil, attachant et j'aime partager mes heures de jeu avec des personnes comme toi Je suis certain que tu seras digne de ton grade si tu l'obtiens et je suis sûr que tu l'auras ! Sur ce, la personne très peu bavarde que je suis, t'offre un non pas merité +1 ! Bonne chance pour l'obtention de ton rang
  3. Ma présentation. Ma présentation paysanne : https://www.minefield.fr/forum/topic/49930-pr%C3%A9sentation-valnat17/?hl=valnat17 Ma candidature Villageoise : https://www.minefield.fr/forum/topic/49196-accept%C3%A9candidature-villageois-valnat17/?hl=valnat17 Alors tout d'abord, bonjour ou bonsoir Je vais dans un premier temps étoffer ma présentation, qui, déjà date un peu, et que je trouves incomplète. Donc, Je m'appel toujours Valentin (ça peut paraître étonnant ou pas) , j'ai maintenant 16 ans et une poignée de mois en plus, je suis toujours résident à La Rochelle dans l'ouest de la France. J'ai depuis presque un an déjà converti beaucoup de temps de jeu pour priviligier le sport, beaucoup de sport, mais cela ne m'empêche pas de passer une bonne partie de mes samedis ou de mes soirées sur notre bon Minefield. Je suis quelqu'un qui ri beaucoup, d'agréable et qui à un sens de la communauté et de partage assez prononcé, enfin j'espère. Là aussi les personnes qui me connaissent sont les seuls juges. Mes réalisations sur le serveur. J'ai un bon compteur de mois d'ancienneté Mais celui-ci est un peu faussé par des pauses par-ci par là. J'ai aussi , ma première année vécu en ermite si on peut dire ça comme ça, à jouer seul et à remplir ma bourse de Pa's. J'ai quand même fais ma maison : j'ai participé aussi au projet de Dolgarund (voir ci dessous le rp ainsi que les screens) J'ai pû y devenir Conseillé grâce à ma promotion offerte par Saboteur80. Mes motivations. Mes motivations à rédiger aujourd'hui cette candidature sont toutes simples, j'aime le bleu turquoise , "Valnat17" Plus sérieusement, accéder au rang de Citoyen confère un supplèment non négligeable d'avantages, notamment la possession d'une parcelle dans les belles Stendel et New-Stendel. Mais en ce jour, ce qui me pousse le plus à faire cette demande, et l'obtention d'un métier qui me plaîs beaucoup plus que les autres, il m'inspire, le métier de Maçon. Je pourrais par la suite faire une demande de licence de commerce pour pouvoir faire ma petite vie, comme je prends plaisir à la décrire rapidement dans mon rp plus bas. Bien sûr ce métier pourra m'être vraiment utilie lors des projets auxquelles j'aime à participer, notamment celui du moment, Dolgarund. RP. Avant de partager mon rp qui m'a retenu une grosse journée, j'aimerais dire que je n'ai pas souhaité faire une suite au précédent, car il était trop mal rédigé, et l'histoire ne tient pas la route, j'ai tout de même essayé de faire une transition avec l'ancien.. Merci, bonne lecture. TRANSITION [Prologue] … Valnat17 « Je.. je .. où suis-je ? » Plusieurs voix inconnues « Regardez ! Il se réveille ! » Voix inconnue « Vous êtes dans une petite abbaye de campagne Stendelienne . Cela fait un an que nous vous tenons en vie, vous étiez dans un sommeil profond, on aurait dit un mauvais sortilège … » Valnat17 « Mais, quel jour sommes-nous ? en quelle année ? Comment je m’appel ? » Voix inconnue (différente de la première) « Nous sommes en l’ère de grâce Stendelienne, 8 lunes avant la fête des rois. Quant à votre prénom, nous n’en savons rien, nous vous avons trouvé par terre, dans une ruelle de Stendel, pendant notre pèlerinage estival. Vous étiez couvert d’une substance noire, cela confirme peut-être notre hypothèse d’un mauvais sort …Donc vous ne vous rappelez de rien ?». Valnat17 « Non, c’est un vide incomparable dans ma tête… » Voix inconnue « Et bien, restez le temps qu’il vous faudra pour rétablir vos membres et pour récupérer un peu de forces, et vous repartirez. Car nous ne pouvons pas nous permettre de vous garder, c’est la loi de notre Cloître, je suis désolé. » Valnat17 « Je comprends parfaitement. » [Chapitre-1 : Plongé dans l’inconnu] Après 2 lunes complètes, je pris les quelques équipements que ces moines avaient mis à ma disposition, et je partis.. vers l’inconnu.. Valnat17 « Au revoir, merci pour tout ! » Me voilà, plongé dans un monde encore étranger pour moi. Il me fallait un point de départ, où je pourrais établir un endroit pour dormir et me restaurer. Mais je n’avais pas de pièces d’argent, d’après les capucins , c’était la monnaie courante de ce grand royaume. Comment allais-je faire .. Je m’asseyais et je réfléchissais à un moyen de contourner ce problème. Voilà, il me fallait déjà trouver une ville assez imposante pour pouvoir y trouver des commerçants qui pourraient, dans la mesure du possible, m’embaucher à temps partiel , pour pouvoir m’alimenter une petite bourse pendant quelques temps . Mais un autre dilemme survînt, où suis-je ? Comment allais-je trouver cette grande ville ? Je fouillais ma besace que les Religieux m’avaient confié, avec un peu de chance celle-ci contiendra une petite carte. Heureusement ! En voilà une ! […] La joie fût de courte durée… c’était une carte d’un monde parallèle, on pouvait distinguer sur la partie inférieure de cette map, des symboles, j’essayais de les lires « No..Nov..Novum ! » Oui voilà c’était la carte d’un monde appelé Novum, je la rangeas dans mon sac, précieusement, peut-être me servira-t-elle un jour.. qui sait. J’étais toujours face à un mur, enfin bon qu’importe, si le monde est si aussi grand et peuplé qu’on le dit, je n’aurais aucuns mal à trouver ce que je cherche, je me mis donc en marche… [Chapitre-2 : A la découverte de la capitale] …Déjà 3 jours que je marche, toujours aucun signe de vie, à part quelques animaux méfiant. Je commençais à fatiguer et à manquer de nourriture, quelques heures me séparaient de l’évanouissement. Soudain, la chance tourna, je vis au loin une silhouette qui s’éloignait , je m’y précipita en rassemblant mes dernières forces. C’était un marchand itinérant : Valnat17 « Où allez-vous mon brave ? » Marchand « Je pars en route d’une ville, pour y livrer des marchandises pour ses commerçants. » Valnat17 « Pouvez-vous m’y emmener, je vous en supplie, j’ai de quoi payer ! » Marchand « Montez, vous avez l’air exténué. » Valnat17 « Tenez voici le peu d’argent que je possède.. » Marchand « Gardez-le, vous allez en avoir surement plus besoin que moi » Valnat17 « Merci du fond du cœur vous avez une âme charitable ! » C’est ainsi que je partis vers une destination inconnue, mais sûrement plus sécurisé qu’ici.. Après des heures de routes, sur sa carriole tirée par 2 braves chevaux, grands et forts, le marchand m’expliquait les caractéristiques de son métier, ses défauts et ses avantages. Nous parlions depuis des heures, quand nous arrivons enfin devant de grandes portes imposantes, bordées par des couleurs violettes et noires. Oui, c’était Stendel, mon ami le marchand m’avait appris les couleurs des grandes citées du monde originel. Me voilà enfin à la capital, terre d’opportunités et de challenges, je saluais le marchand en le remerciant de tout mon cœur, il m’avait sorti de mon bourbier.. Je suis de retour à vagabonder, mais cette fois si dans un milieu civilisé, les rues sont bondées de gens, qui rient qui parlent dans les tavernes, des couleurs vives jonches les avenues. Avec les quelques pièces que j’avais gardé je me pris un petit en-cas dans la taverne, et je commandai une chambre pour la nuit, histoire de reprendre des forces.. Le lendemain matin, après m’être reposer comme jamais, je pris mon peu d’affaires et je partais chercher un commerçant voulant bien m’embaucher en tant qu’apprenti. J’arpentais les rues jetant des coups d’œil par-ci, par-là, ici le quartier bijoutier « Mhh trop besoin de qualifications , ce n’est pas pour moi » « Le quartier boulanger peut-être, le voilà justement » Malheureusement, aucuns ne cherchent d’apprentis.. Le soleil tombait, et toujours aucuns emploi, mais je ne baissais pas les bras, il me restait encore un quartier, celui des maçons. Une seule était encore ouverte à cette heure-ci, une vieille personne travaillait son argile, je lui fis signe : Vieux maçon « Bonsoir jeune homme, vous avez besoin de quelque chose peut-être ? » Valnat17 « Oui, cherchez-vous un apprenti, quelqu’un de robuste et de fort ? » Vieux maçon « C’est le ciel qui vous envoie, je n’en peux plus de porter ces gros sacs d’argiles, et de silex, mon dos vieux de 61 ans ne peux plus supporter ces charges… Venez demain à l’aube, vous commencerez à ce moment-là » Valnat17 « Mille merci , *tout bas* Jusqu’où ma chance va-t-elle me porter ? » Le lendemain matin, je commençais ma première journée de travail. Que ce fût dur, je me demandais comment ce vieil homme a pu tenir jusque-là, mais je suis courageux et fort, je ne m’arrête pas au moindre petit obstacle ! [Chapitre-3 : Le Recrutement] Voilà déjà un an que je travaille en tant que maçon, j’ai obtenus grâce à mon défunt maître, une licence de maçon au bout de 8 mois, le pauvre est mort la semaine suivante.. N’ayant pas de famille, il me fit hériter de son échoppe, je prospérais donc au sein de l’originelle Stendel. Mais voilà, un matin, avant d’embaucher comme d’habitude je lisais la gazette de Stendel, on pouvait voir en gros titre, « La Guerre fait rage » et en description : « Toutes personnes mâle, âgées de plus de 18 printemps, en aptitude a combattre, sont dans l’obligation de rejoindre le château de Stendel pour s’engager dans l’armée. J’étais effaré, j’entendais dans la rue, la mère pleurant leur(s) fils, en espérant leur retour prochain. Je fermai donc la boutique et je me rendais au château pour m’engager. Ici, on nous pesait, nous mesurait, et jugeait notre compétence à combattre. Chef de section « 1m92 pour 91kilocube, vous avez un physique or norme dites-moi » Valnat17 « Si vous le dites. » Chef de section « Ok, vous allez combattre dans le régiment de Saboteur80, ils ont besoins d’hommes fort là-bas. Me voilà donc, maçon que je suis, enrôlé dans un régiment d’une contrée éloignée. Des heures de routes passèrent, je repartais de cette ville qui m’avait recueilli, et qui m’avait donné fortune et force. Une fois sur place, tout est allé si vite, on nous informait de la menace qui pesait sur les colons de la naissante ville. Un dragon avait élu domicile dans une montagne avoisinant la ville, un héros était parti l’affronter, mais il va avoir besoin d’un soutien imposant. Car, un dragon est une bête qui vit des milliers d’années, possède des écailles plus dur que n’importe quel diamant, et crache du feu par sa bouche aux dents acérés. Mais cela ne m’intimidais pas, j’ai appris à être fort mentalement, la peur peut parfois vous sauver, mais qui repoussera la mal grandissant ? Je me désignai donc avec quelques autres courageux guerriers pour tirer la troupe en première ligne. Des chaînes d’une matière nouvelle ont été conçus pour l’occasion. Bien heureusement car une fois en haut de cette montagne qui tremblait, nous donnant un aperçu du combat qui faisait rage. Enfin arrivé, nous agrippons la chaîne de toutes nos forces et neutralisons le monstre en lui bloquant le coup avec celle-ci.. La bataille, aussi courte qu’elle soit pour nous et aussi vaillante qu’elle l’était pour le vainqueur du dragon, était.. Terminée. [Epilogue] Me voilà rentré à Stendel, avant-hier encore, j’aidais à la capture d’un dragon, et aujourd’hui je suis dans ma Maçonnerie. Mais après ce que j’ai vécus tout n’est plus comme avant, les amis que je me suis fait sur le champ de bataille n’étaient pas d’ici, mais faisaient partit des colons de Dolgarund (nom donné à la suite de la bataille). Le seul dilemme à Stendel était la solitude, je n’ai jamais pensé à m’intégrer étant complétement aveuglé par la soif de profits. Maintenant, j’étais dans de bonnes conditions, de quoi vivre, de quoi manger, et de quoi voyager, je pouvais repartir. Toute la nuit cette idée de retour à Dolgarund me travailla, le sommeil avait fugué… Le lendemain matin, une décision me frappa de plein fouet, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire j’avais vendu mon échoppe, pris mon matériel et enfourcha un oiseau du S.P.L.A.S.H , une méthode de déplacement révolutionnaire. Le soir même j’atterrissais à Dolgarund, cette ville naissante. Enfin j’allais apporter mon savoir pour participer à la conception de cette cité et surtout revoir mes compagnons de guerre.. Voilà merci d'avoir lu, Cubiquement Valnat17. Edit 31/12/14: - Mise à jour des screens. - Ajout 'une image d'en-tête. - Centrage des textes.
  4. Bonsoir =) Merci beaucoup. J'ai eu beaucoup de plaisir a lire vos commentaires très valorisant pour moi . Je ne tarderais pas à vous rejoindre in game ainsi que sur mumble dès que j'aurais reglé mon petit soucis de certificat A plus tard
  5. Bien le bonjour (ou bonsoir?) Je post cette petite présentation pour vous faire part de ma motivation pour intégrer Port-Estroit. J'ai connu cette cité tout simplement on regardant la map et en visitant un grand nombre de ville, pour y établir ma vie minefieldienne. Pourquoi Port-estroit ? car le style de construction et l'emplacement mon tout simplement séduit C'est vraiment un style que j'apprécie beaucoup Donc parlons un peu de moi Je suis un petit (ou grand) lycéen, en seconde générale. J'ai 15 ans depuis le mois de juin (le 9 plus précisément) et mon anniversaire tombe tout les ans le même jour . Mon prénom , Valentin (oui oui on me chambre régulièrement avec ma belle fête qu'est la saint-valentin). Je suis quelqu'un qui aime bien le sport , collectif surtout. Mais l'ordi (minecraft surtout hein ) est ma grande "passion" . Des petites infos qui peuvent servir : j'ai les ps3, Black-ops I et II , mw3 , bf3 , skyrim , Dead rising 1. Ah oui j'habite en France, en charente-maritime, et encore plus précisément à La Rochelle (bon je vous donne pas mon adresse non ? ;p) . Et sinon en jeu ? Je suis un petit personnage en quête d'aventure et d'action. Je joue sur minefield depuis un an déjà malgré une grosse pause de juin a octobre x) . Je suis villageois et je pratique le métier de mineur qui.. ma fois me plaît fortement =). J'ai construis une petite maison dans la campagne de Stendel , d'ailleur je vous joindrais bien un petit screen J'ai établis mon aventure avec mon frère (acuz17178) qui d'ailleurs postera sa présentation prochainement pour vivre (dans la mesure du possible) dans ma maison . Donc voilà je pense avoir tout dit . J'espère que vous apprécierez ma petite présentation Merci d'avoir lu. Valnat17 Ps: Ah oui mon défaut qui peux me causer quelques soucis est que je ne suis pas très "à l'aise" (j'ai du mal a parler) en conversation orale quand je ne connaît que très peu mon interlocuteur
  6. Je vend aussi un minetoy Pyrix Proposez un prix
  7. 1.Présentation : Présentation à "l'ambassade des nouveaux arrivants" presentation-f923/presentation-valnat17-t57491.html Je m'appelle Valentin J'ai 15 ans J'habite à la Rochelle en Charente-maritime [17] Je joue à minecraft presque depuis la sortie de jeu, j'adore passer mon temps sur les jeux vidéo particulièrement sur "minecraft", je joue aussi à la PS3 sur des jeux comme Black ops I et II ou mw3. J'aime bien le sport, surtout ceux collectifs, je fais du basket depuis 5 ans ainsi que du foot en loisir Ce que j'ai réalisé sur le serveur : Ma petite maison Et bien à par ça , pas grand chose car je ne suis parmis la communauté que depuis et bien une semaine. Mais je compte dès que l'occasion se présenteras, aider ici et là 3.Motivations : Je suis motivé d'être villageois pour obtenir un métier bien sûr, pour pouvoir aidé les gens et bien sûr aussi posséder les avantages de citoyens. Ce seras aussi un pas de plus vers citoyen qui est un pas de plus vers commerçant qui pour moi est mon but Si un jour, je deviens Villageois, cela me permettras de m'investir encore un maximum à la communauté ( je ne dit pas que je ne m'investie pas ) 4.RP (mon point faible xD) Chapitre 1 : Un jour pas comme les autres C'était un matin comme tout les autres matin, il était 7h je croit, valnat17 sortait de chez lui. Il alla comme tout les matins de bonne heure chercher son pain à la boulangerie d'à coté. Il était apprécié dans le village d'Azur. *Une fois dans la boulangerie* -Bonjour, comme d'habitude s'il vous plaît -D'accord, deux pains au céréales Gertrude, deux ! -çà feras une pièce d'argent et 5 pièces de cuivre -Voilà, merci au revoir - Merci beaucoup, à demain Mais tout d'un coup deux hommes vêtus de noir survint. - Donnez moi la caisse, sinon je ne donnerait pas cher de votre vie, mettez vous tous à terre! Ils ne semblaient pas faire attention à moi, je sortis mon coutelas m'avanças vers l'un d'eux et le poignarda, quant à l'autre il s'enfuit en courant en me disant qu'il me retrouverait et qu'il ne serait pas seul. Je l'ignoras et rentras tranquillement chez moi avec mon pain. Je préparas le déjeuner pour ma femme et lui apportas. Elle mangeas tout en m'écoutant raconter ma péripétie, mais je gardas pour moi les représailles de l'homme en noir. Chapitre 2 : La disparition *Le lendemain matin* Je me réveillait doucement par la fine lueur du soleil, je file ensuite me préparer pour aller travailler les champs que j'ai hérité de mon père. Sur le chemin tout les gens semblaient me regarder, enfin c'était une impression, depuis la veille j'étais quelque peu stressé. Je continuais donc ma route l'air de rien. Mais au fur et à mesure que j'avançais je sentais mon coeur battre plus vite, mon instinct me disait de revenir chez moi au plus vite. Je fis donc marche arrière et retournas chez moi, mais une fois devant ma porte je remarqua avec effroi qu'elle à été forcée. je m'empressa de monter les escaliers et là, horreur ma femme avait disparue et à sa place, un bout de parchemins avec écrit dessus "Si vous voulez revoir votre femme rendez-vous à la dernière lune de mars au rocher de la tortue si vous arrivez en retard, vous ne la reverrez Jamais" J'avais exactement 3 jours avant le rendez-vous. Chapitre 3 : Le voyage Après de longue minutes de réflexions, je pris mon sac et parti vers le lieu décrit dans la lettre. Après plusieurs heures de routes, je vis une montagne, une énorme montagne. Fallait-il la contourner , non çà prendrait trop de temps, j'étais donc contrains de la franchir. Je commença donc à la gravir, mais la nuit était presque tombé je dû donc trouver un abri pour dormir. Au petit matin, je poursuivis mon ascension il neiger en abondance, il faisait si froid, je ne sentais plus mes cubes . En début d'après-midi, j'atteignis le sommet de se pic. Mais il rester encore 30 kilocube et il ne me restait que 2 jours, quand soudain une idée me vin à l'esprit. Je pris des bûches, me fis une table de craft et me crafta un bateau. Comme un peu de glace avait fondu au sommet, un courant d'eau se format, je posas mon bateau dessus m'y installas et en seulement 5 minutes je suis descendus au pied de la montagne, et me pris un cochon, mon bateau se détruisit. Devant moi se dressait un village paysans j'y trouvas quelques carottes, un peu de vivres, des livres et une scelle. Je retroussa mes manches et je poursuivis le cochon, je finis par l'attraper et lui installa la scelle, mais ce fourbe attrapa mes carottes et les mangeas. Heureusement j'en sauvas une, la mis au bout d'un bâton avec une corde et me dirigeas avec cet outil. Avec cette monture, je pus rejoindre le point de rendez-vous à temps. Il n'était encore que midi et la lettre me préciser d'attendre la tomber de la lune. j'en profita pour miné, histoire de me faire une épée, au cas où Enfin, le soleil se couche, je vais pouvoir revoir ma bien aimé Je vis les homme en noir approcher -Ou est elle ?! -en sécurité ne t'inquiète pas -Montrer là moi ! -Alors viens la chercher Je sorti mon épée et me jeta avec toute la rage possible sur eux, quand soudain ..... [La suite dans le tome 2] Cordialement valnat17
  8. Salut tout le monde Je m'appel valentin, j'ai 15 ans . J'habite à la Rochelle en Charente-maritime J'adore jouer à minecraft dans tout les styles (semi-rp/pvp/Rp/freebuild/survival ou des styles "moins" connu comme Minez, ou du hungergames) Je me débrouille pas mal en architecture et en dévellopement de plugins Je passe beaucoup ... voir énormement de temps sur l'ordi J'aime beaucoup les jeux de style moyen ageux et les MMORPG Voilà merci d'avoir lu et à bientôt
  9. 1.Présentation : Présentation à "l'ambassade des nouveaux arrivants" presentation-f923/presentation-valnat17-t57491.html Je m'appelle Valentin J'ai 15 ans J'habite à la Rochelle en Charente-maritime [17] Je joue à minecraft presque depuis la sortie de jeu, j'adore passer mon temps sur les jeux vidéo particulièrement sur "minecraft", je joue aussi à la PS3 sur des jeux comme Black ops I et II ou mw3. J'aime bien le sport, surtout ceux collectifs, je fais du basket depuis 5 ans ainsi que du foot en loisir Ce que j'ai réalisé sur le serveur : Ma petite maison Et bien à par ça , pas grand chose car je ne suis parmis la communauté que depuis et bien une semaine. Mais je compte dès que l'occasion se présenteras, aider ici et là 3.Motivations : Je suis motivé d'être villageois pour obtenir un métier bien sûr, pour pouvoir aidé les gens et bien sûr aussi posséder les avantages de citoyens. Ce seras aussi un pas de plus vers citoyen qui est un pas de plus vers commerçant qui pour moi est mon but Si un jour, je deviens Villageois, cela me permettras de m'investir encore un maximum à la communauté ( je ne dit pas que je ne m'investie pas ) 4.RP (mon point faible xD) Chapitre 1 : Un jour pas comme les autres C'était un matin comme tout les autres matin, il était 7h je croit, valnat17 sortait de chez lui. Il alla comme tout les matins de bonne heure chercher son pain à la boulangerie d'à coté. Il était apprécié dans le village d'Azur. *Une fois dans la boulangerie* -Bonjour, comme d'habitude s'il vous plaît -D'accord, deux pains au céréales Gertrude, deux ! -çà feras une pièce d'argent et 5 pièces de cuivre -Voilà, merci au revoir - Merci beaucoup, à demain Mais tout d'un coup deux hommes vêtus de noir survint. - Donnez moi la caisse, sinon je ne donnerait pas cher de votre vie, mettez vous tous à terre! Ils ne semblaient pas faire attention à moi, je sortis mon coutelas m'avanças vers l'un d'eux et le poignarda, quant à l'autre il s'enfuit en courant en me disant qu'il me retrouverait et qu'il ne serait pas seul. Je l'ignoras et rentras tranquillement chez moi avec mon pain. Je préparas le déjeuner pour ma femme et lui apportas. Elle mangeas tout en m'écoutant raconter ma péripétie, mais je gardas pour moi les représailles de l'homme en noir. Chapitre 2 : La disparition *Le lendemain matin* Je me réveillait doucement par la fine lueur du soleil, je file ensuite me préparer pour aller travailler les champs que j'ai hérité de mon père. Sur le chemin tout les gens semblaient me regarder, enfin c'était une impression, depuis la veille j'étais quelque peu stressé. Je continuais donc ma route l'air de rien. Mais au fur et à mesure que j'avançais je sentais mon coeur battre plus vite, mon instinct me disait de revenir chez moi au plus vite. Je fis donc marche arrière et retournas chez moi, mais une fois devant ma porte je remarqua avec effroi qu'elle à été forcée. je m'empressa de monter les escaliers et là, horreur ma femme avait disparue et à sa place, un bout de parchemins avec écrit dessus "Si vous voulez revoir votre femme rendez-vous à la dernière lune de mars au rocher de la tortue si vous arrivez en retard, vous ne la reverrez Jamais" J'avais exactement 3 jours avant le rendez-vous. Chapitre 3 : Le voyage Après de longue minutes de réflexions, je pris mon sac et parti vers le lieu décrit dans la lettre. Après plusieurs heures de routes, je vis une montagne, une énorme montagne. Fallait-il la contourner , non çà prendrait trop de temps, j'étais donc contrains de la franchir. Je commença donc à la gravir, mais la nuit était presque tombé je dû donc trouver un abri pour dormir. Au petit matin, je poursuivis mon ascension il neiger en abondance, il faisait si froid, je ne sentais plus mes cubes . En début d'après-midi, j'atteignis le sommet de se pic. Mais il rester encore 30 kilocube et il ne me restait que 2 jours, quand soudain une idée me vin à l'esprit. Je pris des bûches, me fis une table de craft et me crafta un bateau. Comme un peu de glace avait fondu au sommet, un courant d'eau se format, je posas mon bateau dessus m'y installas et en seulement 5 minutes je suis descendus au pied de la montagne, et me pris un cochon, mon bateau se détruisit. Devant moi se dressait un village paysans j'y trouvas quelques carottes, un peu de vivres, des livres et une scelle. Je retroussa mes manches et je poursuivis le cochon, je finis par l'attraper et lui installa la scelle, mais ce fourbe attrapa mes carottes et les mangeas. Heureusement j'en sauvas une, la mis au bout d'un bâton avec une corde et me dirigeas avec cet outil. Avec cette monture, je pus rejoindre le point de rendez-vous à temps. Il n'était encore que midi et la lettre me préciser d'attendre la tomber de la lune. j'en profita pour miné, histoire de me faire une épée, au cas où Enfin, le soleil se couche, je vais pouvoir revoir ma bien aimé Je vis les homme en noir approcher -Ou est elle ?! -en sécurité ne t'inquiète pas -Montrer là moi ! -Alors viens la chercher Je sorti mon épée et me jeta avec toute la rage possible sur eux, quand soudain ..... [La suite dans le tome 2] Cordialement valnat17
×
×
  • Create New...