Jump to content
Sign in to follow this  
Tonacs

[RP] La tragédie des nymphes

Recommended Posts

*Texte retrouvé au milieu des offrandes dans le monument des nymphes*

 

Acte I

 

Scène 1

Dans la nature, sous les arbres. Phéla sous sa forme humaine avec Hypomé.

 

-Hypomé: Mère, pourquoi les hommes sont-ils ainsi? Pourquoi me fixent-ils de leur regard dès qu'ils le peuvent?

-Phéla: Hypomé, ma fille, c'est ta beauté qui séduit tant les hommes. En regardant tes cheveux blonds et ton visage heureux, l'amour vient dans le cœur des hommes comme un soleil qui se lève.

-Hypomé: Mère, dois-je laisser les hommes m'admirer?

-Phéla: C'est à toi de choisir, ma fille. Mais avant, tu dois savoir que quand l'amour est dans le cœur d'un homme, ils deviennent fous! Certains peuvent aller jusqu'à mourir pour toi, ma fille.

-Hypomé: Mère, pourquoi un homme voulant vivre avec moi se mettrait en danger au point de se tuer? Il ne pourra plus vivre avec moi s'il reste à l'Axorès.

-Phéla: Je t'ai dit, les hommes peuvent devenir fous par amour. Ils ne se reconnaissent plus eux-mêmes, ta beauté les rend comme ivres.

-Hypomé: C'est à dire que je peux amener un homme à faire ce que je veux? En utilisant seulement ma beauté?

-Phéla: Oui. Mais, ma fille, il ne serait pas raisonnable d'utiliser l'état d'ivresse amoureuse d'un homme pour le contrôler.

-Hypomé: Que ce soit moi ou l'amour, il sera bien contrôlé par quelqu'un d'autre...

-Phéla: Hypomé, l'amour fait faire aux hommes des choses impossibles, ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère.

-Hypomé: Oui mère.

 

Scène 2

Hypomé rencontre un homme au temple de Phéla.

 

-Hypomé: Bonjour, vous aussi vous priez Phéla?

-L'homme: Oui, je m'appelle Firas et vous?

-Hypomé: Je suis Hypomé, la Nymphe...

Firas se mit à genoux devant elle.

-Firas: Oh! Hypomé, fille de Phéla. Je suis heureux de vous rencontrer.

-Hypomé: Vous savez, quand vous êtes debout face à moi c'est plus facile de vous parler...

Firas se leva.

-Firas: Votre visage est magnifique, vos cheveux sont comme le soleil doré qui se couche!

-Hypomé: Merci... Vous priez pour quoi?

-Firas: Pour l'amour! Je demande tous les jours à Phéla de placer une jeune et jolie femme sur ma route pour me marier. Et je pense l'avoir trouvée...

-Hypomé: Cette femme... c'est moi?

-Firas: Oui, Nymphe Hypomé, tout ce que vous voudrez sera à vous!

-Hypomé: Le voilà devenu fou... Firas, ferez-vous vraiment ce que je veux?

-Firas: Pour vous je peux tout faire!

-Hypomé: Firas, suivez-moi, pour commencer.

-Firas: A vos ordres, Nymphe Hypomé.

 

Scène 3

Au marché, beaucoup de villageois passent entre les échoppes.

 

-Firas: Que voulez-vous, ma Déesse?

-Hypomé: Je ne suis pas une Déesse.

-Firas: Mais vos pouvoirs sont tout aussi puissants!

-Hypomé: Vous voyez ces bijoux que vend cette femme?

-Firas: Je vous achète tout ce qu'elle vend!

-Hypomé: Non, gardez votre argent.

-Firas: Que voulez-vous donc?

-Hypomé: Vous allez me récupérer discrètement cette bague en or et le collier avec la pierre bleue.

-Firas: Vous... Voulez-vous que je vole ces bijoux pour vous?

-Hypomé: N'avez-vous pas dit vouloir faire tout pour moi?

-Firas: Je vais voler ces bijoux si tel est votre désir!

Firas s'approcha de la table aux bijoux, il regardait attentivement la femme qui les vendait. Il prit un anneau d'argent en main.

-Firas: Combien coûte cet anneau?

-Vendeuse: 56 pièces monsieur.

Firas laissa tomber l'anneau qui roula sur la table et tomba aux pieds de la vendeuse. Elle se baissa pour le ramasser et Firas vola la bague en or et le collier à la pierre bleue.

-Firas: Trop cher pour moi, bonne journée madame...

Firas retourna voir Hypomé.

-Firas: Voilà vos bijoux, Hypomé.

-Hypomé: Merci

Elle mit la bague à son doigt et le collier autour de son cou.

-Firas: Pouvons-nous nous marier maintenant?

-Hypomé: Pas encore, retrouvez-moi demain matin au temple de Phéla.

-Firas: Je serai là!

 

Scène 4

Hypomé face à Phéla.

-Hypomé: Mère, connaissez-vous Firas?

-Phéla: Oui, il prie pour moi tous les jours...

-Hypomé: Vous avez raison, les hommes peuvent tout faire par amour!

-Phéla: Je t'ai dit, ma fille, de ne pas utiliser ta beauté pour avoir ce que tu veux.

-Hypomé: Quand c'est pour avoir de beaux bijoux comme ça, je ne vais pas m'en empêcher...

-Phéla: Hypomé, les hommes deviennent fous par amour. Toi tu deviens folle pour avoir tous les hommes à tes pieds...

-Hypomé: Mère, je n'ai pas de pouvoirs divins me permettant de faire de l'amour une chose enviée de tous, mon seul pouvoir réside dans ma beauté.

-Phéla: Hypomé, n'utilise plus ta beauté à de telles fins...

Elle ne répondit pas.

 

Scène 5

Le lendemain, dans le temple de Phéla.

-Firas: Je suis à vos ordres, Hypomé.

-Hypomé: Firas, venez avec moi.

 

Scène 6

Au bord du lac.

-Hypomé: Vous voyez cet homme ici qui pêche?

-Firas: Voulez-vous que je vole ses poissons?

-Hypomé: Non seulement vous volerez ses poissons, mais vous allez aussi lui faire visiter l'Axorès!

-Firas: Vous... vous voulez que je tue cet homme?

-Hypomé: Ainsi il ne vous verra pas voler ses poissons.

-Firas: Si tel est votre désir...

Firas s'approcha de l'homme qui pêchait, il prit un couteau par terre qui servait à égorger les poissons. Il tua le pauvre pêcheur avant de jeter son corps dans le lac et de récupérer le seau de poissons.

-Firas: Le pêcheur dort au fond du lac et vient d'entrer dans l'Axorès, voici vos poissons.

-Hypomé: C'est très bien, vous m'avez prouvé que vous êtes capables de tout pour moi.

-Firas: Pouvons-nous aller nous marier devant Phéla?

-Hypomé: Vous pensez que je vais m'arrêter là? Non, il reste une dernière chose à faire...

-Firas: Tout ce que vous voudrez ma Nymphe!

-Hypomé: Rendez ces poissons au pêcheur!

-Firas: Je crois qu'il est impossible pour moi de faire ça...

-Hypomé: Si, il est à l'Axorès, allez-y et donnez-lui ce seau.

-Firas: Hypomé, comment voulez-vous que j'aille à l'Axorès?

-Hypomé: Vous venez d'y envoyer un homme, non? Faites pareil.

-Firas: Vous voulez, que je me tue?

-Hypomé: Pas seulement, gardez ce seau avec vous pour le remettre au pêcheur.

-Firas: Non, vous... vous ne pouvez pas...

-Hypomé: Vous avez dit que vous feriez tout pour moi. Faites-le!

-Firas, en pleurs: Hypomé, je... je vous aime... mais...

-Hypomé: Si vous ne voulez pas, c'est que vous ne m'aimez pas. Et je vais donc vite partir à la recherche d'un autre homme...

-Firas: Je vous aime... si c'est ce que vous désirez, je vais rendre ce seau au pêcheur...

-Hypomé: Faites vite!

-Firas: Je... je prends le couteau du pêcheur... Mon cœur est prêt à s'en retrouver percé... Hypomé, je vous aime!

Il planta le couteau dans son cœur et tomba en arrière. Hypomé s'approcha.

-Hypomé: Le seau est toujours là, il n'a pas fait ce que j'ai demandé!

 

Scène 7

Quelques jours plus tard, en haut d'une montagne.

-Hypomé: Allez-y, si vous m'aimez vraiment, sautez!

-Homme: Si c'est que vous voulez, l'Axorès sera ma nouvelle demeure!

L'homme sauta du haut de la montagne.

-Hypomé: Le voilà mort, lui aussi a rejoint les autres! Une nouvelle étoile brille dans le ciel grâce à moi! Mère, écoutez-moi! Je ne suis qu'une Nymphe, pas une Déesse. Je n'ai pas de pouvoirs divins me permettant de brûler ce que je regarde, de voler dans les airs ou de tuer ce que je veux. Mon seul pouvoir, c'est ma beauté, ma beauté qui m'a été offerte par vous, mère! J'ai une partie de votre pouvoir, tous les hommes qui me regardent tombent amoureux, vous m'avez aussi transmis l'immortalité. Oh mère! Pourquoi avez-vous épousé père, c'est un humain! Vous auriez mieux fait de prendre un Dieu afin de faire de moi une vraie Déesse! Mais non, je ne suis qu'une chimère, enfant d'une Déesse croisée avec un homme... Savez-vous ce que je peux ressentir? Je vous vois tous les jours en train de faire naître l'amour entre deux êtres, moi je ne peux rien faire! Rien à part avoir tous les hommes à mes pieds en un regard, ma vie sans fin doit-elle rester comme ça indéfiniment? Je préfère tout de suite rejoindre l'Axorès et faire briller beaucoup plus mon étoile à côté de celles de mes sœurs plutôt que de devoir faire ça tous les jours. Je suis une Déesse aux yeux des hommes, à mes yeux aussi désormais. Je suis la Déesse des hommes illégaux, des hommes qui volent et qui tuent! Je ne suis plus une Nymphe conçue de l'amour d'une Déesse et d'un simple humain. Aujourd’hui je m'élève dans les cieux pour rejoindre Lythis et Lyphé sans qui je ne serais pas!

Phéla arriva, en descendant des cieux.

-Phéla: Ma fille, ta beauté t'a rendue encore plus folle que tous les hommes que tu as manipulés jusqu'ici. Tu joues avec l'amour comme un enfant avec son jouet et je peux t'assurer que jouer avec l'amour est bien plus dangereux que de jouer avec le feu...

-Hypomé: Mère, le feu ne peut pas me blesser, l'amour non plus...

-Phéla: Beaucoup d'hommes tombent amoureux de toi, et toi tu ne les aimes pas, tu les utilises pour te faire passer pour une Déesse. Désormais tu ne pourras plus aimer personne, en tant que Déesse de l'amour je ferai ce qu'il faut...

-Hypomé: Mère, je n'ai pas besoin d'aimer pour être une Déesse. Rejoignez les cieux, ne revenez jamais!

-Phéla: Ton pouvoir t'es monté à la tête, je ne suis pas un homme enivré par ta beauté, je ne suis pas à tes ordres... C'est comme si tu n'avais plus de cœur, va rejoindre les hommes pour utiliser ce que tu penses être ton pouvoir. Pour moi tu n'es pas une Déesse...

 

Rideau

 

Acte II

 

Scène 1

Dans la nature, sous les arbres. Phéla sous sa forme humaine avec Loumaé.

 

-Loumaé: Mère, pourquoi les hommes sont-ils ainsi? Pourquoi me fixent-ils de leur regard dès qu'ils le peuvent?

-Phéla: Loumaé, ma fille, c'est ta beauté qui séduit tant les hommes. En regardant tes cheveux noirs et ton beau visage, l'amour vient dans le cœur des hommes comme un soleil qui se lève.

-Loumaé: Ils veulent faire tout ce que je leur demande.

-Phéla: Refuse, laisse-les partir. Il ne faut jamais jouer avec l'amour, regarde ce qu'est devenue ta soeur. C'est vraiment ce que tu veux? Avoir tous les hommes à tes pieds comme des esclaves?

-Loumaé: Je ne veux pas finir comme ma sœur, je vais fuir les hommes pour éviter d'avoir les mêmes envies qu'elle!

-Phéla: C'est ce que tu dois faire, ma fille.

 

Scène 2

Au village, Loumaé est entourée d'hommes

-Homme 1: Oh, jolie demoiselle! Marions-nous!

-Homme 2: Vous êtes une Déesse, je suis à vos ordres!

-Homme 3: Je peux faire ce que vous voulez!

-Loumaé: Non, je ne veux rien, ne m'approchez pas!

Elle s'enfuit dans la forêt.

 

Scène 3

Hypomé arriva, au milieu de la forêt.

-Hypomé: Pourquoi tu t'enfuis? Ils peuvent faire tout ce que tu veux!

-Loumaé: Hypomé, vas-t-en! Ne reste pas là, je ne veux pas jouer avec l'amour!

-Hypomé: Jouer avec l'amour? Notre mère m'a dit la même chose... Avant de me jeter sa malédiction.

-Loumaé: Les hommes deviennent tes esclaves, tu ne trouves pas ça horrible?

-Hypomé: Ce qui est horrible c'est de ne pas pouvoir profiter d'avoir une telle beauté, ma soeur.

-Loumaé: Non, c'est encore plus horrible de ne pas pouvoir tomber amoureuse, comme toi.

-Hypomé: Ça ne sert à rien de tomber amoureuse quand tous les hommes sont tes esclaves.

-Loumaé: Je veux pouvoir tomber amoureuse d'un homme ayant les mêmes sentiments, me marier et vivre heureux ensemble. Je ne veux pas faire de cet homme mon esclave.

-Hypomé: Loumaé, tu n'es pas une humaine. Aucun homme ne résiste à ta beauté, il sera impossible de te marier à un homme qui n'est pas ivre de ta beauté.

-Loumaé: Je vais y arriver, et toi tu seras déçue et jalouse de ne pas pouvoir avoir la même chose!

Hypomé s'enfuit sans rien dire.

 

Scène 4

Loumaé retourne au village en fête de nuit.

-Homme: Belle demoiselle, voulez-vous danser avec moi?

-Loumaé: Vous... vous ne me demandez pas de vous donner des ordres?

-Homme: Je peux le faire si c'est ce que vous voulez.

-Loumaé: Non! Allons danser, quel est votre nom?

-Homme: Je suis Reyi, et vous?

-Loumaé: Je suis... Loumaé... La Nymphe...

-Reyi: Oh! Je vais danser avec une fille des Dieux, quel honneur!

-Loumaé: Faites comme si j'étais une humaine, Reyi.

Ils allèrent danser ensemble.

 

Scène 5

Quelques jours plus tard, dans la nature, la nuit, Reyi et Loumaé sont couchés dans l'herbe.

-Loumaé: Vous voyez ces trois étoiles rouges qui brillent plus que les autres? Celle du milieu est mon étoile.

-Reyi: Elle est belle, tout comme vous, Loumaé.

Ils s'embrassèrent, Hypomé était cachée derrière un arbre pour les regarder.

 

Scène 6

Au village, Hypomé entre dans la maison de Reyi.

-Reyi: Bonjour jolie demoiselle, puis-je vous aider?

-Hypomé: Prenez ce vase sur le bord de votre fenêtre.

Reyi prit le vase en main.

-Hypomé: Jetez-le par terre!

-Reyi: Mais, il va se casser...

-Hypomé: C'est pour ça que vous devez le jeter.

-Reyi: Non, je suis désolé, je n'ai pas envie de le jeter.

-Hypomé: Jetez-le et nous pourrons nous marier devant Phéla.

-Reyi: J'ai déjà prévu de me marier avec une autre...

-Hypomé, criant: JETTEZ CE VASE! TOUT DE SUITE!

Reyi jetta le vase qui se brisa.

-Hypomé: Quel est votre problème? Pourquoi mettez-vous autant de temps à obéir?

-Reyi: Je... je ne sais pas.

-Hypomé: Venez avec moi.

Reyi la suivit.

 

Scène 7

Au bord du lac

-Hypomé: Jetez-vous dans l'eau!

-Reyi: Non, mes vêtements vont être mouillés...

-Hypomé, criant: PLONGEZ! TOUT DE SUITE! ET NE REMONTEZ JAMAIS!

Reyi se jeta dans l'eau. Loumaé arriva en courant.

-Loumaé: Reyi! Non!

-Hypomé: Trop tard ma soeur, il repose avec les poissons maintenant.

Loumaé regardait le lac, espérant voir Reyi remonter, mais rien ne se passait...

-Loumaé, pleurant: Hypomé... Pourquoi as-tu fait ça? Ce n'est pas en tuant mon futur époux que la malédiction de notre mère va partir!

-Hypomé: Ce n'est pas ce que je veux, il s'est tué tout seul parce que ma beauté le rendait fou, si tu l'avais épousé, il aurait fait la même chose avec toi!

-Loumaé: Non! C'était le seul qui n'était pas complétement ivre de ma beauté! C'est pour ça que je l'aime... Comment je vais pouvoir continuer à vivre en sachant qu'il est mort?

-Hypomé: Tu es triste? Tu veux que tout le monde pleure avec toi? Tu sais comment faire.

-Loumaé: Non! Hypomé, jamais je ne ferai de mal à quelqu'un!

-Hypomé: Où est le problème? Si c'est le seul que tu peux aimer... tu n'as plus besoin d'aimer personne.

-Loumaé: C'est ce que tu veux?! Tu veux que moi aussi j'ai cette malédiction? Je l'aimerai toujours!

Hypomé partit sans rien dire.

 

Scène 8

Au village

-Homme: Jolie demoiselle, pourquoi pleurez-vous?

-Loumaé: J'ai perdu le seul homme que je pouvais aimer!

-Homme: Voilà une situation bien triste...

-Loumaé: Pleurez... pleurez avec moi! Partagez ma tristesse!

L'homme se mit aussi à pleurer. Loumaé préférait ne pas être la seule à pleurer. Elle fit alors pleurer tous les hommes du village.

 

Scène 9

Dans la forêt

-Hypomé: Alors, c'est mieux de pleurer à plusieurs, non?

-Loumaé: Oui...

-Hypomé: Tu utilises ta beauté pour rendre les hommes tristes.

-Loumaé: Oui...

Phéla arriva en volant entre les arbres. Hypomé s'enfuit

-Phéla: Ainsi donc, Loumaé, tu as rejoint ta sœur...

-Loumaé: Mère, je suis triste. Le seul homme que je pouvais aimer a été tué par ma propre sœur! Pensez-vous vraiment que je puisse tout oublier et redevenir heureuse? Non. Je serai triste toute ma vie et les hommes le seront aussi en me voyant!

-Phéla: Toi aussi tu utilises ta beauté pour faire des hommes tes esclaves et toi aussi tu crois que c'est un pouvoir qui fait de toi une puissante Déesse. Tu ne tomberas plus amoureuse de personne, je m'en charge, si la seule chose que tu veux c'est rendre tout le monde triste, vas-y...

 

Rideau

 

Acte III

 

Scène 1

Dans la nature, sous les arbres. Phéla sous sa forme humaine avec Amalaé.

 

-Amalaé: Mère, pourquoi les hommes sont-ils ainsi? Pourquoi me fixent-ils de leur regard dès qu'ils le peuvent?

-Phéla: Amalaé, ma fille, c'est ta beauté qui séduit tant les hommes. En regardant tes cheveux roux et ton beau visage, l'amour vient dans le cœur des hommes comme un soleil qui se lève.

-Amalaé: C'est ce que font mes sœurs, elles utilisent leur beauté pour contrôler les hommes?

-Phéla: Oui, et tu ne dois pas finir comme elles! Regarde Hypomé, elle a tout ce qu'elle veut, les hommes volent et tuent pour elle, mais même avec tout ça, elle n'est pas heureuse car elle ne peut plus aimer. Loumaé est triste depuis que le seul homme qu'elle aimait est mort. Tu dois être forte et ne pas te laisser faire, tu es belle et les hommes t'aiment, choisis celui que tu aimes et ne t'amuse pas à utiliser ta beauté comme tes sœurs.

-Amalaé: Oui, mère...

 

Scène 2

Au temple de Phéla, un homme priait et Amalaé arrivait.

-Homme: Phéla, la femme que j'aime ne m'aime pas. Que dois-je faire?

-Amalaé: Vous priez Phéla?

-Homme: Oui, elle m'aide et me guide dans mes problèmes.

-Amalaé: Quel est le problème avec cette femme?

-Homme: Elle ne m'aime pas, elle ignore mon existence, comme toutes les autres femmes...

-Amalaé: Les autres femmes ne vous aiment pas?

-Homme: Je veux être aimé autant que le sont les filles de Phéla, vous connaissez l'histoire? Leur beauté leur permet d'avoir tout ce qu'elles veulent.

-Amalaé: Je connais l'histoire des filles de Phéla. Avoir tout ce qu'on veut avec la beauté n'est pas une bonne chose...

-Homme: Comment pouvez-vous dire ça? Vous ne savez pas ce que c'est...

-Amalaé: Si, je suis Amalaé, fille de Phéla, soeur d'Hypomé et Loumaé...

-Homme: Alors c'est ça que ressentent les hommes voyant les Nymphes? Je m'attendais à pire...

-Amalaé: Vous ne me trouvez pas belle?

-Homme: Si, mais pas au point d'être votre esclave.

-Amalaé: Et c'est mieux pour vous, beaucoup d'hommes sont morts après avoir été enivrés par la beauté de mes sœurs.

-Homme: Quel est mon problème? Vous pensez que quelqu'un peut m'aimer?

-Amalaé: Je pense qu'il y a une femme qui serait prête à tout pour vous avoir.

-Homme: Mais où est-elle?

-Amalaé: Devant vous.

-Homme: Vous... vous trouvez que j'ai le même pouvoir que les Nymphes avec vous? Vous feriez tout pour moi?

-Amalaé: Oui.

Amalaé enleva sa robe et la fit tomber au sol. L'homme pensait avoir le pouvoir des Nymphes.

 

Scène 3

Dans la forêt, les trois sœurs se parlent

-Hypomé: Tu t'es déshabillée pour qu'il soit ton esclave? Voilà une méthode originale...

-Amalaé: Je n'ai pas envie d'utiliser ma beauté comme vous, je préfère faire croire aux hommes que je leur appartiens, c'est l'inverse.

-Loumaé: Ma sœur, ne tombe pas amoureuse de cet homme! Je ne veux pas que tu sois aussi triste que moi.

-Amalaé: C'est lui qui tombe amoureux, et c'est à ce moment-là qu'il est à moi et que je peux l'utiliser!

 

Scène 4

Au village

-Homme 1: Vous êtes resplendissante!

-Homme 2: Belle Nymphe, je ferai ce que vous voulez!

-Amalaé: C'est moi qui vais faire ce que vous voulez.

Elle enleva ses vêtements à nouveau.

 

Scène 5

Sur la montagne

-Phéla: Ma fille, ce que tu fais est encore pire que ce que font tes sœurs!

-Amalaé: Mère, laissez-moi m'amuser...

-Phéla: Amalaé! Ce sont des humains, pas des jouets! On n'utilise pas la luxure pour attirer un homme dans le but d'en faire son esclave!

-Amalaé: Ils ne sont pas mes esclaves, c'est moi leur esclave!

-Phéla: Je ne veux pas en entendre davantage, Amalaé, je pensais que tu étais différente de tes sœurs, mais je vais faire la même chose qu'avec elles. La "malédiction de Phéla", comme elles l'appellent, est jetée sur toi...

Phéla s'enfuit.

 

Scène 6

Phéla, seule dans son temple.

-Phéla: Il est bien triste de voir que les filles de la Déesse de l'amour ne peuvent plus aimer... Mon devoir m'a éloigné d'elles et les voilà maintenant transformées à jamais, mais c'est ce qu'elles veulent... Je leur ai transmis un don qui leur permettait de trouver les hommes dont elles avaient besoin. Le pouvoir leur est monté à la tête et les voilà maintenant folles! Hypomé continue de faire ce qu'elle veut des hommes, des vols, des meurtres, des suicides... Loumaé continue de pleurer et de faire pleurer tous les autres... Et Amalaé, Nymphe de la luxure, s'offre elle-même aux hommes. Mes propres filles sont tout ce qui s'éloigne de l'amour, les hommes leur ont construit un monument et des autels, elles sont des Déesses à leurs yeux et elles aiment être vénérées autant...

 

Rideau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...