Jump to content
Dracos911

[Accepté] Candidature citoyenne de MrFalcar

Recommended Posts

fMkaI0d.jpg

 

 

I. Les anciennes candidatures :

 

Paysanne : https://www.minefield.fr/forum/topic/61527-pr%C3%A9sentation-de-dracos911/#comment-496190

Villageoise : https://www.minefield.fr/forum/topic/61680-accept%C3%A9-candidature-villageois-mr-falcar-dracos911/#comment-498008

 

II. La vie IRL :

 

        Rien n’a changé depuis, je suis toujours un jeune Toulousain encore au lycée qui aime passer du temps avec ses amis en IRL comme faire des sorties au cinéma ou aller brûler des écoles maternelles. Des activités normales somme toutes. Aller retrouver des gens pas très urbains sur Mumble ou encore manger des… chocolatines par exemple. Comme passe-temps j’aime bien le sport (BMX, muscu, snow ou ski etc…) et le jeu vidéo surtout PC.

 

        Pour avoir quelques informations supplémentaires sur moi, j’aime bien faire la cuisine mais la cuisine ne m’aime pas. Mes trois animaux préférés sont : les loutres, les chats et les gerbilles. J’ai la compétence “Accent du sud”.

 

III. En jeu jusqu’ici :

 

        En un an et demi, je me suis surtout occupé dans un premier temps de ma maison personnelle sur Stendel, puis je me suis beaucoup investi dans le projet de Simurgh où j’ai pus y faire mes preuves en architecture mais aussi en terraforming. Comme le quartier des ambassades, le quartier artistique, le port ou encore l’extension. Il m'arrive également de faire des maquettes pour les joueurs ayant la flemme. Les screens parleront d’eux mêmes :

 

Ma maison en campagne de Stendel :

Révélation

BOfrdq5.jpg

 

Château de Napo50 :

Révélation

SwpVd6Z.jpg

 

Simurgh :

Révélation

GgdDWPg.jpg

 

s8n7scF.jpg

 

Rénovation de l'académie :

Révélation

3byzcpm.jpg

 

Création d'un village dans l'extension :

Révélation

l8Ysp8o.jpg

 

Et récemment, ma maison dans l'extension de Simurgh :

Révélation

91QLz5Z.jpg

 

 

IV. Pourquoi j’aimerai changer de grade ? :

 

        Mes motivations sont plutôt classiques. Bien évidemment l’accès à l’intégralité des métiers disponibles même si je n’ai pas encore fais mon choix. Le droit à une maison en capitale et les montures citoyennes m’intéressent également beaucoup. Mais aussi pour que la moitié de la communautée de Stendel arrête de me demander quand es que j’allais m'y mettre.

 

 

V. Roleplay :

 

Précédemment :

 

Révélation

        Mr Falcar était un jeune adulte d’une vingtaine d’années qui habitait dans un petit village avec sa compagne en tant que bûcheron. Le domaine appartenait à la famille Silverberg, une famille en concurrence avec la lignée naine des Von Krayn, commerçants eux aussi. Quand le conflit éclata, il fut enrôlé dans une armée provisoire pour aller se confronter à l’armée venue du pays des nains. Malheureusement, l’armée des Silverberg se fit massacrer et le village du jeune homme brûler. Ce dernier survivra à tout cela grâce au soin d’une paysanne qui l’abrita chez elle et une fois remis sur pied il partit en direction de son village où il ne trouva que désolation et chaos. Dans les ruines de sa bourgade, il rencontra une vieille femme qui lui apprit une nouvelle plus triste encore. Cassandra, la compagne du jeune bûcheron avait été retrouvée morte après la destruction du village. Le jeune homme avait pour but de se venger et partit en direction du pays voisin appelé Stendel.

 

 

Partie 1 : La rencontre :

 

Révélation

        J'ouvris les yeux sur le levé du soleil depuis ma chambre d’auberge, la rue commerçante était déjà vivante et les oiseaux chantaient leur mélodie. Je m’extirpais du lit entièrement remis des blessures de la bataille contre les nains. J’enfilais un sac sur mes épaules de quoi prendre quelques provisions pour m’éloigner du quartier de l’auberge dans l’objectif d’un rapprochement avec une personne qui pourrait m’aider dans l’objectif d’une vengeance contre la famille Von Krayn.

 

 

        La ville que je découvrais n'avait rien à voir avec mon village natal. Des rues somptueuses avec des soldats du royaume habillés d'armures flamboyantes. Des commerçants qui ne savaient même plus où mettre leurs marchandises. Les habitants que je croisais n'avaient pas l'air de personne sachant se servir d'une épée mais surtout ne se souciaient de rien, comme si la misère et la famine ne les inquiétaient pas. Mais la plus grande différence n'est pas là. Même si la vie ici semblait tranquille et sans risque, il y avait tout de même une ambiance oppressante. Les habitants ici ne paraissaient pas libre de leur mouvement. Par l'intermédiaire des soldats, le gouverneur semblait avoir une main de fer sur la population. La vie ici est bien différente de mon ancienne vie.

 

 

        Après deux heures de marche dans la capitale, j’aperçus au détour d’une rue le point de rendez-vous avec mon contact. Personne à l’horizon, je décidai donc de m’adosser au mur d’une maison pour patienter. Tapis dans le recul d’une maison, je finis finalement par remarquer une personne cachée sous un chaperon de couleur sombre. Je restai pendant une trentaine de secondes sans bouger en la fixant en me demandant si c’était la personne que je cherchais avant qu’elle finisse par traverser la rue pour se rapprocher de moi. Je vis venir un homme qui n’avait pas plus de la trentaine, des cheveux mi-longs couleur châtaigne. À part son capuchon, ses habits étaient plutôt proches du corps mais tout de même d'une certaine valeur, cela me laissait supposer qu'il était issu d'une famille plutôt aisée. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander pourquoi une personne aussi plutôt riche prendrait le risque de m'aider...

 

 

 

        Au fil de notre discussion, j’appris qu'il faisait partie d'une famille noble qui avait été chassée de son royaume par la même famille naine qui avait éradiqué mon village natal. Cela répondit donc à ma question antérieure. Il se nommait Vendis et venait d'accéder au rôle de Duc à la mort de son père. Il m'avait également expliqué que cet assassinat avait affaibli la ville et les nains en avaient profité pour faire des attaques aux endroits sensibles et ainsi prendre la ville facilement. De plus, il m'apprit que sa ville était protégée par une barrière magique mais également par ce qu’on appelait des gardiens. Ce sont des créatures proches de la roche qui sont alimentées magiquement. Le tout était distribué à partir d'un prisme appelé gemme de pouvoir. Il m'a affirmé qu'il serait capable, s'il récupérait cette gemme, de m'aider dans ma quête.

 

 

 

Partie 2 : Opération infiltration :

 

Révélation

 

        Je me retrouvais de nouveau à vagabonder vers la sortie de Stendel en direction de l’ouest avec un nouvel objectif en tête : devoir infiltrer le manoir du Duc Vendis. D’après ce dernier, je me trouvais à une journée de marche peu après la sortie des frontières de Stendel. Je ne transportais pas énormément de matériel sur moi. Un peu de nourriture, ma gourde, un peu de matériel surtout pratique. Mais surtout, je gardais toujours sur moi mon épée que j’avais depuis mes quatorze ans, offerte par mon père.

 

        Sur la route, au fur et à mesure que je m’éloignais de la Capitale, je croisais de moins en moins de monde mais surtout de plus en plus de personnes en armes. L'atmosphère se rafraîchissait. Le brouillard avait pris le dessus sur le soleil mais surtout un calme de plomb venait de s'installer. Le vent était tombé et les oiseaux s'étaient tus. Il ne restait plus que le bruit de mes pas sur le pavé qui devenait de plus en plus épars.

 

        Le jour était en train de décliner. Au bout d’un moment à marcher dans cette purée de pois, j’avais rencontré une petite patrouille de soldat. Heureusement pour moi, eux avaient des armures bruyantes contrairement à moi. J’eus à peine le temps de me jeter dans des broussailles avant de les voir passer devant moi. Il s’agissait de mercenaires nains. Je compris que la zone d'influence de Stendel avait pris fin et qu’à partir de maintenant je devrai rester sur mes gardes.

 

        Après avoir fait quelques centaines de mètres depuis ma précédente rencontre, je commençais à percevoir les murs de l'enceinte de la ville. Entrer dans la forteresse aurait été difficile si le Duc ne m’avait pas donné des conseils pour infiltrer la forteresse qu’il connaissait par cœur. M'infiltrer par une grille qui donnait dans les égouts m’avait-il dit. Même si cela me donnait la nausée, je n’avais pas le choix. La grille s'enleva sans trop de problèmes et je pus m'engouffrer dans les tunnels sous la ville. Les égouts étaient humides, une odeur indescriptible habitait les lieux et puis encore et toujours ce brouillard qui me donnait du mal à faire la différence entre poubelles ou vagabonds ivres morts. Peut-être les deux. Mais heureusement pour moi, la sortie qui m'intéressait n’est pas très loin et je pus enfin sortir.

 

        Je venais de passer les murailles et par la même occasion la barrière magique. J’aimerais pouvoir dire, “Il ne me reste plus qu’à dérober la gemme” mais le plus dur restait encore à faire : arriver à infiltrer le manoir du Duc et ici je pouvais oublier l’aide des égouts. En évitant les rues principales, me déplacer dans cette petite ville était plutôt évident mais maintenant je me retrouvais devant la palissade du fameux manoir. Plusieurs solutions se présentaient devant moi : passer par les fenêtres, mais toutes étaient fermées, essayer de grimper sur le toit était très difficile et si je glissais, la chute le serai encore plus. Heureusement j’entendis arriver une charrette dans la rue voisine, et ni un ni deux je me cachai dans les ombres. Au passage de la petite caravane,  je me recouvris d’un drap qui protégeait des livres en tous genres. Le convoi s'arrêta au moment de passer les portes de la cour intérieure, j’entendis les pas des gardes se déplacer en ma direction. Mon pouls s'accélérait, l'adrénaline réduisait mon champ de vision. Ils étaient beaucoup trop nombreux. je commençais à rapprocher ma main de la garde de mon épée, à préparer un appui pour pouvoir bondir à l’instant où je serai découvert. Je commençais à entrevoir la main du soldat agripper le seul drap qui me dissimulait. Une phrase vint rompre le silence. Un soldat un peu plus gradé venait de lancer :

 

        "Laissez-le passer ! C’est un habitué.”

 

        Je vis la main du soldat se retirer et je sentis le chariot se remettre en mouvement. Je pris une grande inspiration tout en essayant de rester discret en me rendant compte que je venais de frôler la mort. Après une petite centaine de mètres, la caravane s’était à nouveau arrêté et ce coup-là définitivement. J’attendis de ne plus entendre de vie autour de moi pour me glisser dans un buisson du jardin de la bâtisse. J’avais atteint la cour intérieure, maintenant il me fallait rejoindre la salle des arcanes où se trouvait la gemme.

 

        Je passais par une porte dérobée et j'arrivais dans un vestiaire qui doit sans doute être utilisé par les serviteurs. Cette pièce débouchait sur une série de couloirs qui me semblait interminable mais étonnamment sans aucun garde. Vendis m’avait averti que je ne risquais pas de rencontrer beaucoup de résistance une fois à l’intérieur des murs de sa résidence, seule la ville les intéressaient. J’arrivais enfin devant une porte qui semblait différente des autres. La porte n’était même pas fermée à clé. je compris que cette salle était tenue secrète et que tout le monde n’était pas au courant de l’existence de cette gemme.  La pièce n’était pas très grande mais plus que ça, je ne voyais aucune source de lumière et dehors il faisait nuit. De plus, l'architecture de la pièce était totalement différente du reste du bâtiment comme si la pièce n'appartenait pas au château. Il y avait même une sorte de porte mais cloisonnée à l’opposée de l’entrée de la pièce, ce qui est étonnant vu que de l’autre côté du mur il y avait la cour intérieure, mais je n’avais pas le temps de me poser de question. Mon sang ne faisait qu’un tour. Tendue mais enthousiaste à la fois, ma main se dirigeait vers la gemme qui lévitait légèrement au-dessus de son piédestal. J’avais enfin atteint cette fameuse gemme !

 

Partie 3 : Victoire ? :

 

Révélation

 

        Ma main se déposa sur la pierre qui ne faisait que dix petits centimètres et était d’une couleur octarine. La pierre fit les derniers centimètres jusqu'à ma main qui se referma sur elle. Je pensais avoir réussi mais au bout de quelques instants, la lumière de la pièce s’était soudainement éteinte et par l'oeil-de-boeuf, les reflets de la barrière magique s'effondraient. Le rempart magique avait été désactivé et toute la ville avait sans doute alerté la garde et je n’allais pas tarder à me faire repérer. Je partis de la pièce en longeant les murs pour retourner à la cour intérieure. Sur la route, j'entendis l’alarme retentir et je vis des gardes en contrebas se diriger vers la sortie principale. Je pouvais oublier la discrétion, je devais agir vite pour éviter de me retrouver encerclé. J’entendis des soldats monter par l’escalier où je me dirigeais et je fis demi-tour en manquant de déguster ce délicieux carrelage.

 

        Après avoir été contraint dans ma fuite de monter au niveau des combles, j’arrivais dans un couloir ou je vis un soldat qui me tournait le dos. Avant qu’il ne me remarqua, je me jetai dans une pièce avoisinante qui malheureusement ne donnait sur aucune autre pièce. J'entendais les pas lourds des soldats à mes trousses. Ma seule issue était une fenêtre qui donnait sur la rue mais étant au deuxième étage, je ne pouvais pas sauter au risque d’y rester. Il y avait bien le toit d’une maison en fasse mais aller était à trois ou quatre mètres. c’était risqué mais je n’avais pas le choix, si je ne faisais rien, j’étais fini.

 

        J’ouvris la fenêtre et me positionnai au bord avec comme bruit de fond l’arrivée des gardes. J’étais si haut qu’à cause du brouillard, je ne distinguais même plus le sol et j’arrivais à peine à distinguer la maison d’en face. Je me retournai une dernière fois pour voir les gardes passer l’encadrure de la porte et me crier “Halte !”. Je retins ma respiration, pris une impulsion et m'élançai par-delà le vide.

 

        Une fois hors d’appui, je ne pensais plus à rien, comme si j’étais en sécurité mais la pause fut de courte durée. Je me fracassai sur l’ardoise mais pas le temps de me remettre du choc, je me relevai et pris mes jambes à mon cou. En courant sur le toit, je voyais passer à coté de moi des flèches tirées par des archers qui m’avaient repéré. Le toit suivant n’était même pas à un mètre d'écart, cela aurait été facile si je ne m’étais pas pris une flèche dans le genou au moment de sauter. La flèche me stoppa nette dans mon élan et mon autre pied manqua le toit d’en face. Le haut de mon corps s'effondra sur la toiture. Ma respiration se coupa et pendant un moment d'inattention, je sentais mon corps perdre ses appuis. Quand je repris mes esprits, je n’étais plus agrippé au toit que par ma main gauche. Avec l’autre main j'essayais de prendre prise aux supports de toit. Malgré ma vision trouble due au choc, j'apercevais une prise. Je tendis ma main prête à m’agripper juste avant de sentir une douleur froide dans la seule main encore agrippée et avant que je compris que mes doigts avaient lâchés prise, je me sentais en chute libre.

 

        Après quelques secondes à me remettre de ma chute, je m'aperçus que ma chute avait été amortie par des caisses vides et pots en céramiques. Mais malgré tout, une douleur froide me traversait la cage thoracique. Je pris vingt secondes caché dans les ombres pour retirer les flèches que j’avais reçues pendant ma fuite. Une fois mes blessures bandées, je longeais les murs pour retourner aux égouts tout en esquivant les patrouilles me cherchant toujours avec la même technique du buisson. La traversée des égouts se fit sans mal tout comme le retour à Stendel même si la fatigue et la douleur m’ont donné du mal sur la fin.

 

        Je n’avais rendez-vous avec le Duc Vendis que le lendemain de mon retour en ville. J’en ai donc profité pour me reposer et faire soigner mes plaies. J’ai prétendu à l’hôpital ce n’était qu’un bête accident de chasse. Après une nuit de repos, bien que j’eus besoin d’éloigner la pierre de mon lit car elle me donnait un sentiment de malaise. Je devais retrouver au petit matin le Duc toujours dans la même ruelle de notre première rencontre.

 

        À l’heure prévue, il était dans le même angle sombre à m’attendre. Ce coup-là aucune hésitation. À peine arrivé, il s’approcha de moi avec un large sourire comme s’il savait que j’avais réussi. À son arrivée, j’avais commencé à sortir la pierre de ma poche mais il m’attrapa la main en me disant qu’il y avait des yeux indiscrets ici. Je le suivis jusqu’à une maison où il m'ouvrit la porte. Un homme d’un âge plutôt avancé était à l'intérieur et me fit un accueil comme s’il me connaissait depuis longtemps. Ils m'expliquèrent que la gemme que j’avais récupéré servait au château comme prisme pour canaliser la magie en un seul point pour alimenter les protections de la ville. Ils m’ont également appris la pierre a également une mémoire, pour un sort par exemple. Ils m'expliquèrent également que malheureusement, seul un mage puissant pouvait maîtriser une telle magie et que cela aller prendre un peu de temps mais que je leur avais rendu un service en incapacitant les défenses ennemies et qu’ils seraient prêt à m’aider par tous les moyens qu’ils ont. Le vieil homme se retourna pour attraper un parchemin dans un tiroir et me le tendit. il s’agissait d’un acte de propriété pour une maison dans la ville de Stendel. Il me dit que cela lui permettra de me joindre plus facile pour l’avancée de ma quête et également que l’attente me sera plus agréable qu’une chambre d’auberge.

 

        Me voilà maintenant avec un pied-à-terre sur Stendel, une pierre qui me sera utile mais je ne savais pas encore comment, et surtout des alliés de choix qui sont influents et ont les moyens de peser dans la balance. J'approchais de mon but, la cité Von Krayn était à ma porté et je sentais que ce n’était que le début.

 

Fin de RP !!

 

VI. Remerciements :

 

À l’équipe de Simurgh :

Rikka…… Bon déjà je la remercie d’avoir corrigé ma candidature mais surtout merci pour tous ces miaulements. Je n’en ai pas assez avec un démon à la maison.

Stalroc, car je dois bien avouer que si Stal n’avait pas insisté, cette candid ne serai jamais sortie.

Ecrelynf, qui nous fait le suspens à chacune de ces déconnections de savoir si c’était la dernière fois que nous le voyons. Merci !

 

Aux projets copains :

Poupek, parce ce qu’il faut bien quelqu’un qui a des goûts musicaux déviants.

Jihair, à qui j’ai appris la sorcellerie.

Ewina, qui risque sa vie tous les jours sur son caillou.

Pencroff, qui a beaucoup de courage avec la troupe qu’il se promène.

Nono, et son magnifique guide du petit communiste.  

Ghideon, qui essaye toujours d’avoir de l’autorité.

Wendy, lanceuse de tabourets de mère en fille.

 

À tous les autres :

Squirkiz, le modo officiel de Simurgh

StearnZ, le prof d’histoire et la seule personne à avoir remarquée que j’étais persécuté par Rikka :’(

Chopine, en buvant toutes les bières, il nous évite donc de consommer de l’alcool et préserve notre santé. Tout le monde devrait lui être reconnaissant.

 

Et à ceux qui mon aidés à commencer sur MF :

SalemRollin, DarkHoshin, Bulijan, Couettecouette et FlikyFlec merci !!!!!

 

Et également à toi, oui toi qui lis ma candidature et je peux affirmer que tu es quelqu’un de très urbain.

 

Bonne soirée,

MrFalcar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir messieurs et mesdames,


Tout d’abord, FIRST.
Ensuite, je viens plussoyer Placard le Flacard du Falcar, parce que si il y a bien quelqu’un qui le mérite, c’est lui. Bon j’avoue, j’écris ce plussoiement à peine 1h30 de l’heure fatidique à laquelle il postera sa demande de citoyenneté, pour le prestige de hurler « first » ( cf. ligne 2).

En effet, ce cher Falcar ( « dlp » de son petit nom ) est un personnage que j’affectionne, qui est incontestablement généreux et gentil, neutre même en cas de conflit, raisonné tout en étant comique. Et je ne dis pas là la simple routine qu’il est bon de faire apparaître dans un plussoiement plus ou moins politiquement correct, mais bel et bien la vérité, que j’aurai même étoffé d’anecdotes pour que personne ne puisse la réfuter si toutefois j’avais réussi a choisir parmi ces dernières.

Car oui, Placard s’avère être un véritable acolyte quand il s’agit de dépanner des meubles ou de la redstone, de jouer à Rocket League après un peu de champagne ( l’abus de Rocket League est dangereux pour la santé, à consommer avec la modération ), pour se déplacer à grands coups d’élytres pour le simple plaisir de rire avec nous, ou encore pour avoir la bonté de ne pas trop se moquer de mon désastreux sens de l’orientation.

Mais n’allons pas croire que Dracos911 ( suite de numéros particulière, tu essayais d’appeler les secours ? ) flâne constamment auprès de Freiwald et moi-même, ou qu’il déserte Simurgh une seule seconde, car c’est un projet qu’il chérit ostensiblement et à qui il consacre beaucoup de temps et de passion, comme en témoigne son évidente implication. Je ne dis pas là non plus qu’il s’acharne au travail, s’isolant dans un channel jusqu’à ce que mort s’en suive, car ce bonhomme, armé de son accent du sud et d’une montagne de privates jokes ( Falcar de la Daurade, l’église Ikea, l’antivol pour bûche…) n’hésite pas à profiter d’une bonne poilade avec nous. Ah oui, parce qu’il est prudent, il mets même des antivols sur ses bûches. Et encore, là je me retiens de m’étaler, de raconter l’histoire du chien, du carton derrière l’église, et bien d’autres. On ne s’ennuie pas avec Placard Flacard Falcar ( enfin je sais plus trop, on confonds souvent ), même si franchement tu fais trop la meuf quoi.
Et puis, oserai-je ajouter que je le plussoie presque a contre-cœur, car s’il arbore le bleu, je ne pourrai plus me moquer de son grade actuel, m’enfin il le mérite !


Falcar est un ami avec qui il est toujours bon de discuter et de rigoler, et je pense que c’est quelque chose d’important pour, je l’espère, un futur citoyen.


Ainsi, il regroupe toutes les qualités et plus encore d’un citoyen digne de ce nom, et sa motivation quant à la rédaction de cette candidature ne fait que me conforter d’avantage dans cette idée.

 

Mon cher Falcar911, tu as mon +1
Allez, « tard-plus ».


PS : Dans ton cœur, on sait que tu appartiens un peu a Freiwald, et tu y sera toujours le bienvenu <3

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir bonsoir,

 

Pour commencer, j'aimerai que tout le monde prenne un stylo pour noter cette date quelque part. Car oui, les constellations sont toutes alignées, Chopine a été sobre 3 minutes sans le savoir, et oui bordel de dieu MrFalcar vient de sortir ENFIN sa candidature Citoyenne. 

 

Bon, maintenant passons donc au coeur du sujet. MrFalcar est un très bon ami, un joueur acharné et très doué avec qui je prend plaisir à jouer et aussi à m'engueuler avec pour une histoire d'escalier de banque ou bien la couleur du mur. C'est un joueur que j'ai pu accueillir il y a maintenant presque 2 ans sur Simurgh (ou bien peut-être 1 ans et demi), il a su très vite montrer ses talents d'architecte et ses qualités de joueur pour gravir très rapidement les échelons hiérarchiques dans la ville.

 

Aujourd'hui, Conseiller de Simurgh en charge de l'architecture en ville, il a su maîtriser et améliorer le bébé que j'ai pu créer il y a plus de deux ans et demi de ça. Les constructions de l'extension, le nouveau théâtre de Simurgh, la rénovation de l'extérieur de l'académie ... Tout ses points montrent encore les points forts de ce bon Falcar.

 

Néanmoins bien que son accent toulousain soit agréable, il saura très vite énervé la population avec ses maudites chocolatines. (Même mon T9 ne détecte pas ce mot).

 

Hors Minefield, c'est une personne très agréable avec qui discutait de tout type de sujet. C'est une personne qui aime les gens et qui adore parler. Sa voix grave lui donne même crédibilité face à StearnZ :P

 

Bref tout pour dire que MrFalcar merite amplement le rang de citoyen. C'est mon p'tit gars ! Celui qui le touche, on le bute avec Rikka ! Voilà donc mon +1 Falcar.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin ! Même après les épisodes où je disparaissais pendant des mois, Falcar continuait d'arborer cette couleur verte.

 

C'est avec plaisir que je constate qu'aujourd'hui il est résolu à devenir citoyen. Falcar est tout d'abord un architecte de talent, il est capable de réaliser des choses que je ne peux pas faire. Pour cela il suffit de contempler son immense travail sur Simurgh, de contempler également la minutie avec laquelle il travaille sur chaque projet sur la ville. Falcar sait également se montrer responsable, et il est amplement capable de mener un projet de A à Z.

Falcar est quelqu'un de convivial, qui s’intéresse toujours à la personne en face de lui, son rôle de conseiller de Simurgh reflète son importance au sein du projet. Il a donc sa place sur Minefield, et je ne pense pas être le seul à penser que le grade de citoyen reflète parfaitement cela.

 

Je supporte donc MrFalcar de son entreprise pour devenir citoyen, +1 pour cette saveur de l'année.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon tour de plussoyer mon petit Falcar!

 

Bon alors, avant de le tarir d'éloges, faut que je lui remonte les bretelles... J'ai en effet relu le RP de sa candid (je me retire la responsabilité de l'orthographe sur son RP, j'ai déjà bien corrigé), par contre, je n'avais pas fait attention au reste. Quelle erreur! Mes yeux me brûlent! 

Il y a 10 heures, Dracos911 a dit :

des gens pas très urbain

des gens pas très urbainS

Il y a 10 heures, Dracos911 a dit :

Pour avoir quelque information supplémentaire sur moi

Pour avoir quelqueS informationS supplémentaireS sur moi

 

Je m'arrête là, j'ai trop de peine...

 

 

 

Bref, passons à la partie chouette :

 

Que serait Simurgh sans ce petit Falcar? C'est grâce à lui que de nombreux bâtiments ont pop dans la ville et dans l'extension, et que les façades de l'académie ont retrouvé une seconde jeunesse. Je note également que le Falcar, quand il se sent seul, creuse des trous dans le sol tel un petit chien. C'est ainsi que pendant les 5 mois où je n'étais pas présente, il a creusé un énorme trou dans l'extension, pour y créer un petit village.

 

Toujours volontaire et motivé, c'est un plaisir de venir jouer sur MF et avancer sur Simurgh avec lui. De plus, je ne pense pas prendre de risques en disant qu'on ne peut pas ne pas l'apprécier : sa bonne humeur et son rire sont contagieux, jamais un mot plus haut que l'autre, il possède une maturité qui me sidère vu son (jeune) âge. Personnellement, je considère MrFalcar comme mon petit frère (mais je lui demande de m'appeler Tata Rikka, tout est logique, Nord Pas de Calais RPZ), et malgré mes 10h de décalage horaire pendant ces 5 mois, c'était toujours un plaisir de le retrouver sur Mumble de parler de tout et de rien. Je souligne également son courage de nous supporter Stal et moi, on est conscient que ça doit pas être évident tous les jours ! 

 

C'est également un véritable plaisir de jouer avec lui sur d'autres jeux, tels que GTA V (motomotomoto), Black Desert Online (même si ce jeu est compliqué pour la coop) ou Guild Wars 2. Vous l'aurez compris, mon petit Falcar n'est pas juste un simple joueur à mes yeux, mais aussi un camarade de jeu, un ami, et mon petit frère de coeur. 

 

C'est pourquoi je lui lance un gros +1 pour son passage au rang de citoyen, ça nous permettra de l'exploiter encore plus sur Simurgh !

 

PS : inutile d'essayer de le recruter dans d'autres projets, si je détecte des propositions, vous le regretterez, croyez-moi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle joie de voir ce très cher monsieur Falcar se décider ce soir à enfin nous poser sa candidature à la citoyenneté ! Bien que je me sois engagé à te plussoyer, je ne saurais par où commencer ? 

Je pourrais tout d’abord venter les mérités de cet incroyable personnage haut en couleur, et démontrer par a + b que MrFalcar est quelqu'un d'indispensable pour le projet dans lequel il joue, un builder de qualité tellement supérieure, je ne saurais compter le nombre de bâtiments, ou encore le travail incroyable qu'il a pu accomplir dans l’extension de Simurgh, une chose est certaine, son travail ne peux laisser personne indifférent. Un joueur également toujours prêt à aider son prochain, mais aussi a aider les nouveaux arrivants comme il a pu le démontrer en fessant parti d'une communauté marraine ! 

C'est également un joueur avec qui j'ai beaucoup de plaisir à partager  des partis sur d'autres jeux divers et variés, enfin bref, tout ceci pour dire que MrFalcar, c'est le citoyen qu'il vous faut ! 

Bien évidemment tu as tout mon soutien pour ta candidature, mais aussi pour la suite ! 



Un trèèès gros +1 !  

 

"c'est pas très urbain"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, 

 

Et bien que de candidature en ce moment ! 

C'est super de voir des candidatures en nombres comme ça, cela prouve l'implication et l’intérêt que les joueurs ont pour le serveur.

En parlant d'implication il va sans dire que Falcar est très impliqué sur le serveur. Conseillé de Simurgh et chargé de l'architecture son implication n'est plus à démontrer.

Pour l’intérêt qu'il porte au serveur il y a un exemple qui me vient en tête. Vous ne le savez peut-être ou pas mais Falcar fait parti de l'anna ce qui prouve très bien l’intérêt qu'il porte au serveur.

 

Bonne chance à toi ! 

 

Amicalement,

Fairyme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Buenas tardes !

 

Bon, comme vous l’aurez deviné, je suis ici pour plussoyer ce cher Falcar (et oui je le nomme ainsi car n’étant pas encore citoyen, je ne puis l’appeler Mr). Bref.

 

Falcar est un joueur dont l’implication sur le serveur ne fait aucun doute, tout d’abord car c’est une personne active et très impliquée dans le projet qu’il a rejoint et qui n’hésite pas à servir son prochain !

Aussi, comment parler de Falcar sans vanter ses talents en architecture, qui selon moi ne sont plus à prouver avec l’excellent travail que ce monsieur a accompli sur Simurgh et sur son extension.

C’est aussi une personne avec qui il est agréable de discuter, avec qui on peut facilement passer des soirées sans voir les heures défiler. C'est également un joueur avec qui je prends plaisir à jouer, sur minefield et également sur d’autres jeux.

 

Selon moi, ce joueur mérite donc d’être citoyen, c’est donc avec plaisir que j’accorde tout mon soutien à ce gars pas très urbain !

 

Cordialement

Darklane

 

Edit : Je me suis rendu compte à l'instant que ce joueur ne possédait pas de coffre, oubliez donc  tout ce que je viens de dire !

Edited by The-Darkalne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je viens soutenir aujourd'hui MrFalcar dans sa candidature citoyenne. Nul doute qu'il mérite pleinement ce grade, de part son implication IG et sa présence constante sur mumble où l'on peut bien rigoler et discuter. Comme plusieurs personnes l'ont dit plus haut, il est également vraiment doué en architecture, et ses idées sont toujours très bien accueilli. Il a su redonner un second souffle à nos voisins de Simurgh et je pense sans nul doute qu'il continuera sur cette voie.

 

Il a tout mon soutient/+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour !

 

Je viens par la présente soutenir MrFalcar, dans sa demande pour devenir un sacré citoyen !
Comme cité au-dessus, il es présent et investie dans ce qu'il fait, et Simugh ne pourra pas dire le contraire, contraint de refaire sortir les outils à Stalroc !
Pour ce qui est du travail sur le terrain, les preuves sont faites malgré un défaut que nous avons en commun " les décorations d’intérieurs " xD
Pour l’intégration, tu n'hésites pas à venir pour les évents, te déplacer sur les chan' mumble et pour la plupart des joueurs qui joue quotidiennement depuis plus d'un an,

ton pseudo n'est pas inconnue. x

 


Beaucoup de courage pour la suite ! FFlec.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, réservé.

Hasta siempre.

...

...

...

 

Oh bonne mère.

Falcar veut devenir citoyengue, peu chère.

Et il va bien falloir que je le plussoie, ce bon Flalcarlarcal. Il est en possession d’informations compromettantes sur moi, je risque gros si je ne m’y attelle pas de ce pas.

Cependant, parce que mes amis se sont ligués contre moi pour me voler mon muffin hier à la cantine, je suis pris d’une rage destructrice que je peine à contenir. Bouillant de colère, il m’est difficile de caresser Falcar dans le sens du poêle, c’est pourquoi je vais préférer le mettre au four thermostat Hate.

Venons-en au fait.

Commençons par la fiche technique du produit :

·        Nom : Falcar ; Flacar ; Cafard ; Placard : peushair

·        Qualités : Studieux, fidèle, doux au toucher, hypoallergénique.

·        Attributs principaux: Accengue du sud, bonnet de schtroumpf, rire virile.

·        Mise en garde : À consommer en solution ionique.

L’humour et les gouts musicaux sont vendus séparément. Ne convient pas aux enfants de moins de trois ans. En cas de contact avec les yeux, rincer abondamment.

 

En témoigne sa note sur Rotten Tomatoes, Falcar est un divertissement appréciable en famille. Un polar poignant et touchant, à l’intrigue complexe. Une comédie à mourir de rire. Une satire de la société moderne ultraviolente, mêlant torture mentale et moloko plus. Tout ça à la fois, oui.

Falcar pourrait être la personne banale par excellence, qui dit « bonjour » le jour, « bonsoir » le soir, et « bonne année » l’année. Qu’elle n’a pas été ma surprise quand j’ai appris à connaître ce fringuant jeune homme, à la chevelure ténébreuse et au charme sudiste (la touche se situant entre le j et le l sur mon clavier étant cassée, je ne ferais pas de blagues sur le mot sudiste). Amical comme pas deux, et pour cause, il n’est pas deux, Falcar sait se montrer accueillant, et on ne l’a jamais vu aboyer sur le facteur venant apporter le troisième rappel de facture impayées. Ouvert d’esprit et tolérant, il n’a pas non plus tiré à vue sur les huissiers qui venaient lui saisir sa boutique à Freiwald, pour cause de loyer impayé.

Ce ne sont pas là les seules qualités dudit Placard. À la manière du célèbre mais toutefois connu Alekseï Grigorievitch « Weepix » Stakhanov, emblème du prolétariat Freiwaldi, Falcar travaille sans relâche pour son peuple, construisant à lui seul des quartiers entiers de Guenet, ville dans laquelle il a élu domicile.

Pour finir, Falcar est vraiment quelqu’un d’exceptionnel. Quelqu’un qu’on ne peut confondre avec quiconque. Pas même Jihair. Ni Stalroc. Ni Zayhr, ni nono, ni Rikka, ni Stranger, ni même ma go. Non sérieusement, je sais pas comment je fais pour confondre autant le nom des gens, c’est impressionnant. Toujours est-il que c’est un bon gars, il mérite son grade. En plus de cinq ans sur le serveur, je n’ai jamais croisé de paysan qui méritait autant de passer villageois.

Ce sont donc toutes ces qualités qui me poussent à soutenir sa candidature chevalière, car selon moi il ferait un très bon commerçant.

Si tu as des questions, n’hésite pas à passer mumble, je me ferais un plaisir de te faire découvrir le serveur :)

 

 

 

 

Plutôt que de déblatérer plus que l’intérêt ne le voudrait, voulant intéresser mon lecteur plutôt que déballer des inepties, je choisis de finir ce soutien ici. De plus, à quelques jours de mon bac blanc, il serait risqué de passer des heures à chercher des jeux de mot plutôt que de faire une fiche que de révision que je lirais une fois sur une lecture analytique soporifique.

Ainsi donc, je conclurais ce soutien par un

 

 

Un gros +1 pour MrFal…

(À suivre, j'ai pas eu eu le temps de finir, à cause des cours, vous savez...)

Edited by poupek
J'aim'rais trop qu'elle m'aimeuh, mademoiselle Valériiiiiie

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ouvrant la porte de mon bureau, je ne pu que me montrer satisfait que l'odeur de vivres et de bière envoyés en "pot-de-vin" par le dernier candidat à la citoyenneté aient disparus.

Les équipes de nettoyage du château de Stendel sont remarquables, réussir à nettoyer cette "chambre" sans crainte, à proximité directe d'un générateur rédonnien est un exploit... ou d'une stupidité sans égale.

Ils ont même étés jusqu'à frotter le sable sur mon rédoptère de secours, bon l'un des employés trop curieux à passé le portail et s'est retrouvé dans les airs au dessus de Kallonis, une enquête à été ouverte pour comprendre les raisons de l'accident ce qui m'a forcé à désactiver mon portail de fuite... saletés de larbins...

Bien passons, le coursier du matin m'a apporté un document sur la demande d'accession à la citoyenneté d'un... qu'un quoi déjà... architecte exilé de son village en quête de vengeance contre des guerriers nains... ca sent pas très bon tout ca, la dernière fois que des nains sont entrés en guerre il à fallu passer des mois à réparer les dégâts qu'ils ont causés, soit disant sous l'influence de l'alcool.

Étudions ca quelques minutes, oui ca peut aller, bon on dirait qu'il à déjà emménagé dans la capitale, une bonne amende pour "squating" devrait faire l'affaire, j'y enverrai quelques gardes pour percevoir la somme, on ne dit pas non quand on à quelques épées pointés vers soi.

 

Bien, signature, tampon, cire, sceau, voila qui est fait.

Je vais tout de même prévenir les nains de ce qui se prépare, j'ai pas envie d'avoir une bande d'ivrognes dans les rues.

 

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Oui ta candidature est complète, des soutiens qui pour une fois méritent ce nom, et un RP assez intéressant (sérieux l'ambiance à Stendel est si oppressante que ca :o )

Quelques erreurs dans les premiers chapitres de ton RP cela dit, rien de "énorme"

mais j'ai la nette impression que tu à un peu fait le dernier chapitre à la va vite de peur que les premiers ne soient pas suffisants (genre vite vite tout le monde fait des RP de 200 lignes je doit faire pareiiiilll !!!) c'est assez dommage :/

 

- Il y avait bien le toit d’une maison en fasse mais aller était à trois ou quatre mètres.

- Il y avait bien le toit d’une maison en face mais elle était à trois ou quatre mètres.

 

- La flèche me stoppa nette dans mon élan

- La flèche me stoppa net dans mon élan

 

- et que cela aller prendre un peu de temps

- et que cela allait prendre un peu de temps

 

- cela lui permettra de me joindre plus facile pour l’avancée de ma quête

- cela lui permettra de me joindre plus facilement pour l’avancée de ma quête

 

Bon c'est des petites erreurs également c'est pour ca que je vais pas refuser ta candidature pour quelques détails, mais la prochaine candidature que tu fera ca passera pas, hésite pas à faire corriger par des gens, dans la section forum des ventes de services il y à des gens qui corrigent complètement tes candidatures, ils le font très bien et pour une poignée de PA (entre 100/200 dépendant les gens et le temps passé dessus) franchement faut pas hésiter les PA c'est facile à gagner hein ^^

 

Bon comme dit tu passe citoyen, félicitations

Quand tu aura choisi un métier, contacte un modérateur pour qu'il te le change (gratuitement pour cette fois :P ) ou fait un ticket en le signalant.

Bon jeu, et attentions aux nains, ils sont prévenus maintenant :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...