Jump to content

Venusvitrix

Minefieldien
  • Posts

    62
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Venusvitrix

  1. Yeah, j'attends ca avec impatience alors, merci pour le taf
  2. Hey ! Je n'ai pas trouvé sur le fow, il va y avoir une version pour Minefield actuelle (1.11.2) ? ^^ Merci !
  3. Bonjouuuur ! Je viens plussoyer aujourd'hui le_nain_visible Lugnasad car c'est un joueur investi et actif, sympathique, prêt à répondre aux demandes des nouveaux joueurs comme des plus actifs ! Je te souhaite une bonne continuation, et n'hésite pas à me contacter si tu veux un shop à Nydria
  4. Hello ! Je viens apposer mon +1 sur cette candidature ! Parce que... Euh... Bah parce que j'adore le nom du shop ! :3 Plus sérieusement, Chopine est un joueur très présent sur le serveur, serviable, n’hésitant pas à aider quelqu'un en galère *remember*. En plus, il offre des bières, et ca, c'est cool. Bonne continuation, et ne change pas !
  5. Hello ! *Non non, je ne suis pas en retard ! Tout dépends du référentiel... !* Je viens ce jour plussoyer Fliky, qui est un joueur très inversti sur le serveur ! Il nous a énormément aidés sur Nydria et pour cela, je lui en suis reconnaissante, ayant des horaires ne me permettant pas de passer trop de temps sur MF ^^ C'est également un joueur très actif, amical, parfois drôle (oui, je regrette déjà d'avoir mis ca. Mais parfois. Parfois hein.) eet je pense qu'il a tout à fait sa place en tant que commerçant. De plus, il vient renforcer le métier de fermier qui est complètement à l'abandon, beaucoup de personnes -dont je fais parti- préfèrent les métiers disponibles après l'ascension au grade de citoyen. Fliky reste sérieux dans ce qu'il fait, je sais donc qu'il saura gérer ses échoppes à la perfection, et qu'il y aura rarement des panneaux vides. En soit, c'est un gros +1 que je lui accorde ! Je te souhaite une bonne continuation
  6. - Pseudo en jeu : Venusvitrix - Spécialisation : Maçon - Lien vers votre topic marchand : https://www.minefield.fr/forum/topic/60747-accept%C3%A9ma%C3%A7on-la-longubrick/ - Lien vers votre skin : http://mcskinsearch.com/skin/Venusvitrix
  7. Coucou, le quartz sculpté n'est plus mentionné dans les items vendables par les maçons, mais le pillier sculpté en quartz l'es, normal ou oubli ?
  8. Pseudo IG : Venusvitrix Spécialisation : Maçon Numéro de parcelle : 2
  9. Enchère remportée, je fais le virement
  10. Bonsoir, j'enchéris à 500 PA
  11. Je viens ce soir plussoyer nono, mon cher voisin sur Nimps ! Je pense que nous avons tous pu s’apercevoir de sa persévérance, au vu du repost et la nouvelle attente avant l'inspection de sa nouvelle candidature. Et déjà, rien que ca, cette qualité, le rendra bon commerçant. Il sait aussi se rendre disponible pour un craft, et essayera d'aider au mieux les gens. Bon jeu et bonne continuation !
  12. Bonjour, je viens soutenir Dark-Hoshin dans sa future ascenssion ! C'est un joueur motivé, souvent connecté et grâce auquel nous avons pu reprendre Nydria ! Bonne chance, et on te construira un shop sur Nydria
  13. Bonjour ! Je viens ce jour plussoyer la candidature de Magicarp, que je croise souvent dans le chat, et que j'ai déjà vu passer à Nydria : Ce joueur est très actif, connecté presque tout les jours (voire tout les jours !), sympathique et sait se donner à fond dans ce qu'il entreprend comme le montrent ses screens. Ainsi, j'appose mon +1, et lui souhaite bonne chance pour la suite !
  14. Magnifique projet que voici, avec surement des heures de construction et réflexion derrière ^^ Je donne mon +1 également, j'ai hate de voir ce que cela donnera
  15. Je viens plussoyer CouetteCouette car c'est une joueuse engagée sur le serveur, souvent présente et très sympathique, toutes les conditions nécessaires pour être un bon commerçant
  16. Bonsoir, je viens plussoyer Junie-June, joueuse très active et impliquée que j'ai pu rencontrer à travers plusieurs marchés lorsque j'accompagnais Artheriom et qu'elle accompagnait LordMick En plus, elle a décidé de s'implanter à Nydria, donc comment ne pas venir la plussoyer ? Bonne chance, et bienvenue à Nydria :3 (En fait je suis obligée de faire ce post sinon LordMick va m'enfermer dans de la roche)
  17. Bonjour, je plussoie Dark qui est un joueur très impliqué et sympathique (et en plus, il va miner du marbre pour moi, alors comment ne pas plussoyer son esclave personnel ? o/) +1 !
  18. Spécialité : Maçon Nom de l’échoppe : La longu’Brik Localisation : Nydria Alors j’ai désormais 19 ans, je suis finalement en licence biologie, je vis avec Artheriom (eh oui… Pas de chance… :3) et j’ai deux écureuils de Corée et un petit chaton trop mignon qui a de grandes compétences en chirurgie de la main ! Sinon niveau loisirs, je ne fais pas grand-chose, j’ai dû arrêter mes activités suite à une blessure il y a 4 ans qui me fait encore mal à l’heure actuelle et où j’ai subi 2 opérations… Pour les séries, je suis plutôt du genre fiction et médical, voire policier… Je regarde (en gros hein, y’a pas tout) Bones, NCIS, Mentalist, Game of Thrones, Vikings, Les Revenants, Grey’s Anatomy, Dr House…. Présentation paysan Candidature villageoise Candidature citoyenne Candidature à Kutzenbach [RP Nydria] Mes motivations sont tout d’abord de gagner des PA's, mais aussi de faire des marchés pour rencontrer du monde, élargir mes horizons en découvrant de nouvelles villes, faire connaître mon projet (Nydria) en y attirant du monde. De plus, les PA gagnés permettront de financer le cubo global de Nydria ainsi qu’un éventuel Splash et des Golems. Pas grand-chose depuis ma candidature citoyenne car j’ai eu un gros problème de pc, j’ai donc dû arrêter Minefield pas loin de 8 mois, mais je recommence à travailler sur Nydria depuis peu. J’ai également aidé à créer le shop Stendel d’Artheriom. Agrandissement de la grange sur Nydria : Echoppe d'Artheriom sur Stendel : Mon échoppe à Nydria : En capitale : Hors capitale : Après l’annonce de l’acceptation de sa candidature citoyenne, Venusvitrix commença sa formation pour devenir forgeronne. Après une journée de 8h à travailler les différents points de fusion des métaux, le maniement du marteau, les différentes façons d’obtenir du laiton, Venusvitrix retournait chez elle, près d’Honeor. Un jour, alors qu’elle arrivait à sa maison, à sa grande surprise, Artheriom était en pleine effervescence. Il cherchait partout ses stocks d’indigène, alors qu’elle lui rappelait que tout était rangé par pôles. Mais pourquoi tu cherches tout ça d’un coup ? Je suis devenu commerçant ! Je suis devenu commerçant ! s’écria-t-il sans arrêt Et tu as un shop ? Gaudis m’en a réservé un à Kutzenbach, et j’ai des vues sur une place inoccupée à Stendel ! Hurlant et sautant dans tous les sens, le spectacle était pour ainsi dire… Hilarant. En effet, s’étant proposés pour aider sur le grand et merveilleux projet de Kutzenbach, TheGaudis leur avait réservé à chacun une échoppe. Ils se mirent donc en route vers Kutzenbach pour installer le premier shop de Chimic’Lava. Les semaines passèrent, et Venusvitrix, désormais forgeronne, commença à s’ennuyer… Quelques personnes ayant besoin de ses services lui demandèrent des crafts, notamment à base de laiton et de fer, mais Artheriom n’avait au final pas tant besoin de cerclages que cela… Un stack de cerclages lui suffisait pour un mois entier, et au final, ce métier ne plaisait pas tellement à Venusvitrix. Elle s’intéressait aussi au pourquoi Artheriom lui avait caché ses dessins lorsqu’il l’avait trouvée. Avait-il peur qu’elle retourne chez elle ? Ce serait un peu bizarre, car ils venaient de se rencontrer… Alors pourquoi ? Pendant cette réflexion, tout en marchant dans les rues de Stendel, Venusvitrix passa devant les échoppes marchandes, alignées les unes à côté des autres… Elle remarqua la beauté du marbre et des vases exposés chez les maçons, la variété de plantes chez les herboristes ; mais aussi les potions assez drôles tout de même qui y sont vendues, les minerais purs chez les mineurs, les shops de plus en plus vides de ses anciens camarades fermiers, et les sceptres fascinants des enchanteurs… Tout cela l’attirait… Elle allait devoir faire un choix, et économiser pour se payer la formation nécessaire à l’exercice d’un de ces beaux métiers. Secouant la tête, dépitée, elle rentra dans sa demeure proche d’Honeor. Le marché d’Egeon allait bientôt commencer, et elle prévoyait d’aller y faire un tour pour rendre visite à certains commerçants qu’elle appréciait tels que Glieps, Gibbon-Boy, et Lord Mick… Alors que les organisateurs du marché d’Egeon étaient en train d’établir la propriété des shops Artheriom prit une parcelle d’indigène libre et constituait désormais ses stocks. Tiens, tu participes finalement ? Demanda la forgeronne Oui, je n’avais pas vu qu’il y avait un marché, autant en profiter maintenant que les gens commencent à me connaître... Et puis, à la fin du week end, je pourrais peut-être enfin m’acheter la parcelle sur Stendel ! Tout content, il la chargea de tout son barda, gobeurs, obsidienne, glowstone purifiée, verrues du nether, du fer pour refaire des cerclages… C’est donc chargée comme une mule que Venusvitrix l’accompagna dans les contrées de Stendel. Le marché commença bien vite, et les deux personnages purent assister à un magnifique feu d’artifice ainsi que des concerts tous plus brillants les uns que les autres. Alors que le marché touchait à sa fin, Artheriom pu acquérir sa parcelle à Stendel. Le marché avait été si bénéfique qu’il avait amassé plus de 500Pa. Pour fêter l’évènement, il fit de grosses promotions sur le reste du marché, allant jusqu’à passer ses gobeurs à 1.2Pa/u. A la fin du marché, Artheriom et Venusvitrix retournèrent à Stendel, la capitale, afin de construire la seconde échoppe de Chimic’Lava. Après une nuit entière de travail, et quelques dizaines d’aller-retours dans leur maison afin de remplir les stocks, le magasin allait pouvoir ouvrir. Le jour suivant, Venusvitrix décida de se rendre une fois de plus dans la forêt de Bou’dumonde, seule. Elle aimait cet endroit. Elle ne s’y sentait pas en sécurité, mais elle aimait la présence de tous ces arbres, bien que certains l’eurent trouvée un peu… « flippante ». De plus, son dernier flash-back avait eu lieu sur ce chemin, et c’était là qu’elle avait découvert ce qu’Artheriom lui avait caché ; ses dessins. Avant de partir, elle prit soin de s’armer et de se protéger avec une armure. Elle se souvenait que là-bas, les monstres étaient présents de jour comme de nuit, et qu’il fallait donc être très prudent. De plus, depuis des mois, elle s’entraînait dur pour devenir combattante aguerrit. Une fois prête, elle partit à dos de piaf en direction de cette ville mystérieuse, en travaux depuis 3 ans et gérée par des mages un peu louches. Sur le chemin, elle put observer les terres de Stendel. Cependant, une fois arrivée à destination, Venusvitrix retomba à terre. Elle longea le chemin, de long en large, sans rien se rappeler. Elle commença à aller dans la forêt, tua quelques araignées et autres zombies, mais toujours rien. Mais à quoi pensait-elle ? Comme si la mémoire pourrait revenir comme ça, juste en se promenant. Tout ça parce qu’elle s’était rappelée de quelques bribes sur ce chemin ! Elle s’asseyait dos contre un tronc d’arbre lorsqu’elle entendit un craquement dans la forêt. Prête au combat, s’attendant à voir une araignée géante débarquer, elle dégaina son arme et se redressa à demi, aux aguets. Elle entrevit le passage d’une jambe, vêtue d’un vêtement souple noir et, sans qu’elle ne se l’explique et sans réfléchir, elle trancha le membre, arrachant des hurlements de douleur au propriétaire de ladite jambe. L’homme désormais à terre, Venusvitrix eut quelques secondes pour le détailler. Grand, vêtu de larges vêtements quadrillés, avec une énorme épée au poing et une bourse à la ceinture, cet homme avait tout d’un bandit. A peine eût-elle remarqué cela que deux autres personnes lui sautèrent dessus. Certaines choses lui revinrent. Elle reconnaissait l’homme à terre, ainsi que l’un des deux qui désormais l’attaquaient. Elle avait bien eu le temps de les dévisager avant qu’ils ne la battent et la laissent pour morte au bord de la route. Désormais bouillante de rage, elle acheva l’homme au sol avant de se tourner vers les deux autres. Maintenant qu’elle était entrainée, et surtout armée, elle pouvait rivaliser. Elle se débarrassa vite de l’homme qu’elle n’avait pas reconnu puis, désarmant l’autre, elle le poussa à se retrancher contre un arbre, bloqué entre le tronc de celui-ci et l’épée de la jeune femme. Qui êtes-vous ? Pourquoi m’avoir attaquée il y a un an ? Vous faites erreur… Nous ne nous sommes jamais rencontrés, moi et mes compagnons traversions juste la forêt… Répondit l’homme, tremblant. Je me souviens. Ou plutôt, j’ai su quand je vous ai vus, toi et celui à qui j’ai coupé la jambe. Et si vous passiez juste, pourquoi étiez-vous à l’affut, l’arme au poing ? Je… Je ne voulais pas… C’est les deux autres qui m’ont poussé… Je ne vous aurais jamais fait de mal… Je vous en supplie, laissez-moi partir ! C’est moi qui en décidera. Vous étiez le premier à attaquer. Combien de gens avez-vous tabassé au juste ? Tous ceux qui ne nous donnaient pas leur bourse… avoua le bandit, résigné Parfait. J’ai tout ce qu’il me faut. Alors que l’homme commençait à se sentir soulagé, Venusvitrix enfonça son épée, transperçant de part en part le bandit, le laissant se vider de son sang par terre. Lorsqu’elle s’éloigna pour retourner vers Bou’dumonde, la jeune femme ressentit comme une sorte de soulagement. Finalement, ce voyage n’aura pas été si inutile que ça. Elle se rappelait d’un autre moment de sa vie. De plus, elle savait désormais qui l’avait attaquée, et qu’ils ne recommenceraient pas le lendemain. Traversant un cours d’eau, elle plongea son épée dans l’eau claire, afin de la rincer. Il ne faudrait pas que les gardes l’interpellent avec une épée dans cet état. Les bandits ne seraient jamais retrouvés, et cela était tant mieux. Elle reprit le voyage jusqu’à Stendel, pour retourner chez elle, près d’Honéor. Désormais, sa maison était là-bas, ses plus clairs souvenirs aussi. A peine arrivée à Hoénor, un messager de la vénérable guilde des chevaliers d’industrie l’attendait. En effet, Arthériom avait du s‘absenter quelques jours pour une réunion de la plus haute importance, et avait préféré prévenir sa nouvelle colocataire de cette absence. Elle rentra donc à l’intérieur pour se préparer à manger, ainsi que s’occuper de sa nouvelle monture, Goldheim, fraichement acquise au marché de Stendel. La nuit tomba rapidement, les monstres commencèrent à roder. Venusvitrix décida donc d’aller se coucher, mais impossible pour elle de trouver le sommeil : en effet, la question de ses fameux dessins la tourmentait. Que représentaient-ils ? Qu’y était-il inscrit ? Pourquoi les avoir cachés ? Et où étaient-ils ?! Elle commença donc à chercher dans la bibliothèque d’Artheriom. Heureusement, n’étant pas un grand lecteur ni un grand érudit ; celle-ci était plutôt mince et le travail ne fut donc pas très compliqué. Malheureusement, aucune trace des dessins dans la bibliothèque. Elle descendit alors au 4ème sous-sol où était situé l’espace de travail d’Artheriom et se mis à chercher dans les coffres. Jamais elle n’avait vu tant de désordre depuis des années ! Des cristaux de glowstone étaient mélangés à des morceaux de quartz, eux-mêmes mélangés à des restes de lave et de tant d’autres choses dont elle ne voulait pas connaître la provenance… Après plusieurs heures à chercher, elle trouva trois rouleaux de papier. Situés sous un sac de verrues absolument dégoutantes, elle eut du mal à les sortir sans déchirer le fragile papier. Elle referma les coffres, sans se préoccuper de remettre quoique ce soit à sa place, vu que rien n’avait de place particulière, et remonta avec ses rouleaux. Au rez-de-chaussée, elle retira les couverts sur la table afin de pouvoir étaler les papiers. Le premier document n’était pas vraiment un plan mais plutôt une liste de prix ou d’incantation bizarres qu’Artheriom devait détenir depuis des années sans qu’il les ait réellement utilisées ou touchées… Le connaissant il avait tout simplement établi cette liste de prix au hasard avec quelques personnes puis l’avait rangé dans un coffre et n’avait jamais tenu compte de ce qui était écrit dessus. Le second document était par contre bien plus intéressant. Il s’agissait d’une espèce de plan, représentant un grand bâtiment, quelque chose construit en marbre, glowstones et autres matériaux riches et précieux. En dessous il y avait une lettre en guise de paraphe, un « V », pour Venusvitrix. Enfin, le dernier document quant à lui était beaucoup plus explicite, il s’agissait d’un ordre de mission en quelque sorte, qui avait été ordonné par le roi de Jinkönnus, pour la construction d’un manoir en hommage à son prédécesseur. Ainsi, elle ne savais toujours pas à pourquoi Artheriom l’avait caché.. Elle avait bien une idée en tête, mais elle préférait lui demander afin de ne pas juger trop rapidement. Ainsi donc, elle était capable de façonner le marbre… Cette perspective la réjouissait plus que nécessaire, et alors qu’elle se demandait pourquoi, elle eut soudain une révélation. Elle voulait changer de métier, car forgeron ne lui plaisait pas tant que ca. Et les échoppes maçonnes l’avait beaucoup attirée lorsqu’elle avait fait le tour des quartiers de Stendel… Ayant toutes ces informations en tête, elle décida de s’orienter tout naturellement vers le métier de maçon et se demandait bien quelle était sa réputation autrefois. Elle décida également de partir éventuellement voir le roi de Jinkönnus pour obtenir plus de renseignements. Puis elle alla ranger ses documents. Cependant, elle avait envie de garder les documents la concernant près d’elle. Ainsi, elle ne les remit pas dans le coffre avec la liste des prix, mais plutôt à un endroit où Artheriom n’irait jamais les chercher, un endroit où il n’avait pas l’habitude d’aller. La bibliothèque semblait être une excellente cachette. Elle prit un livre au hasard, l’histoire de Minefield racontée en 48 tomes, volume 24. Elle pensa que c’était l’endroit idéal pour ranger un tel livre. Artheriom n’aurait jamais le temps ni de lire ce genre de livre, et encore moins d’arriver jusqu’au 24ème. Elle plaça donc soigneusement les deux plans vers le milieu du livre tout en faisant attention à ce qu’ils ne soient pas visibles de l’extérieur et que cela ne forme pas une trop grande ouverture. Puis, elle le rangea entre le tome 23 et le tome 25, ce dernier étant bien évidemment rangé à côté du tome 34, démontrant la logique de rangement d’Artheriom. Elle alla se coucher, ayant enfin une réponse à ce qu’elle cherchait. Le lendemain, elle se leva et se rendit compte qu’Artheriom n’était toujours pas rentré. Elle alla à Honéor prendre le piaf allant jusqu’à Stendel pour glaner plus d’informations concernant le métier de maçon. Une fois arrivée à Stendel, elle vit qu’un événement avait lieu sur la place publique : Un prisonnier allait être exécuté en place publique par le bourreau. Peu avare de ce genre d’événements et ayant déjà gouté au sang le jour précédent, elle passa son chemin et pris la direction du quartier maçon. La dernière chose qu’elle entendit furent les vivats de la foule alors que la guillotine achevait son œuvre. Une fois au quartier maçon, elle fit le tour des échoppes. Elle ne trouva que the_dionysos pour la renseigner. Une fois qu’il lui ait parlé du métier, et voyant qu’elle avait l’air bien plus convaincue que nécessaire, il lui proposa de rejoindre la corporation des maçons une fois sa formation terminée. Venusvitrix accepta avec grande joie, et fonça au château des gouverneurs demander à changer de métier. Les gouverneurs acceptèrent, sous réserve qu’elle fasse une formation d’une semaine. Lors de cette formation, Venusvitrix appris les bases du métier de maçon : Comment tailler le marbre, fabriquer des tuiles, des vases, etc. A la fin de la formation, elle reçut son diplôme, son tout premier four de maçon ainsi qu’un marteau et un burin. Elle retourna à Honéor, dans sa maison, où l’attendait Artheriom à qui elle avait fait passer un mot au début de sa formation. Elle lui expliqua donc son changement de métier, qu’elle voulait se rapprocher plus de sa formation de base, qui est architecte, car ce métier n’existe pas dans ce pays, et qu’elle souhaite pouvoir aider les gens dans leur décoration intérieure en vendant des vases, embellir l’extérieur de leur maison avec des toits d’ardoise ou de brique, proposer de lisser gratuitement les toits des personnes chez qui elle irait pour des travaux, et travailler ce si beau matériau qu’est le marbre. Ensuite, Artheriom lui raconta son absence. Ils avaient discuté de leur implantation, des prix du marché, des fournisseurs et tout un tas d’autres informations commerciales relatives à leur guilde. Ils avaient également parlé d’une pénurie de larmes de Ghast, bâtons de Blazes, et autres crânes de Wither Squelettes. De par cette information, ils décidèrent tout deux d’aller dans le Nether de Stendel pour chercher les fameuses fermes à Ghast et à Blazes. L’aventure se déroula sans encombres, ils étaient seuls et aucun danger ne planait à l’horizon. Après avoir tué plusieurs dizaines de blazes, une cinquantaine de ghast et quelques 20 withers, ils tombèrent nez à nez avec un bandit. Voyant qu’ils étaient deux, et lourdement armés, le bandit n’insista pas trop lorsqu’il vit ses quelques premiers coups d’épée contrées et partit en courant se réfugier dans la ville. En rentrant de cette expédition, ils furent contactés par LordMick qui invitait tous les passants à fêter l’inauguration de son nouveau shop (et pas que…) au quartier tavernier, proposant des bières gratuites à tous les assoiffés. Une telle invitation, ca ne se refuse pas. Ainsi, les deux compères se déchargèrent dans un de leur coffre puis rejoignirent les quelques 6 pèlerins ayant répondu présent, la plupart étant alcooliques et venus juste pour l’alcool et la barre de pôle dance en sous-sol. Quelle déception lorsqu’ils virent que Junie June s’était absentée ! Après avoir bien arrosé l’inauguration, ainsi que l’ensemble du shop et son propriétaire, LordMick se vit obligé de refaire l’ensemble de son parquet et de racheter la moitié de son stock de verres, la plupart ayant été balancés sans préavis dans la rue. Artheriom et Venusvitrix, quant à eux, décidèrent de retourner à Honéor pour une bonne nuit de sommeil. Quelques jours passèrent où rien de bien folichon ne se passa… Artheriom contrôlait ses stocks pour ses shops, et Venusvitrix rêvait de plus en plus de faire de même. Elle imaginait déjà le fonctionnement de son échoppe… Du marbre fourni par les meilleurs mineurs du coin, une clientèle toujours fidèle et qui passait, même juste pour dire bonjour… La fabrication des tuiles, de plus en plus nombreuses, avec de grands fours à maçons, pour alimenter les stocks. Le farming du gravier aussi, afin de récupérer le silex pour créer de l’ardoise pour les toits, les vases ornés de jolies plantes fournies par les herboristes… Et la présence dans la pièce à côté d’Artheriom, lui aussi occupé à faire ses crafts pour ses propres magasins, la possibilité de faire des marchés à ses côtés. Et pourquoi pas une collaboration plus importante sur les marchés et les tarifs ? En tout cas, elle prévoyait déjà des promotions, tous les 26 du mois, afin de fidéliser sa clientèle, et faire visiter les villes où elle s’était implantée… Pour l’instant il n’y avait pas de ville particulière... Nydria ? Peut-être… Si le projet reprenait vie… Artheriom y avait déjà un shop, alors pourquoi pas ? Cette ville semble à l’abandon depuis que Asauske et ArkyZax sont partis à la recherche du Nydrium sous la ville… Apparemment, il suffisait d’en parler pour que cela bouge côté Nydria ! DarkHoshin, un jeune villageois, venait en effet de contacter Artheriom pour évoquer une reprise du projet, Asauske et ArkyZax étant portés disparus depuis de longs mois. Après proposition d’Artheriom et intéressée par le projet, les toits étant tous faits d’ardoise, et y ayant déjà contribué par le passé, Venusvitrix se joignit à la reprise. Ainsi, ils se dirigèrent accompagnés de DarkHoshin plaider leur cause au château des gouverneurs. Quoi de mieux alors qu’une telle occasion pour s’installer sur ce projet, si riche et prometteur ?! Après avoir récupéré le projet en bonne et due forme, Venusvitrix resta au château afin de postuler pour une licence commerciale qui la faisait tant rêver et qui désormais, semblait très proche. En attendant la réponse des gouverneurs, Venusvitrix commença à installer son shop à Nydria, profitant d’être parmis les dirigeants et de la création nouvelle des shops troglodytes, priant pour que sa candidature soit acceptée… Remerciements à Artheriom comme d'habitude pour les images illustrant ma candidature Venusvitrix, Drowin de Nydria, citoyenne maçonne.
  19. Je plussoie, joueur actif et participe à la vie du serveur !
  20. Je plussoie ! Joueur très impliqué dans la communauté,rencontré lors de marchés où j'accompagnais Artheriom. Très sympathique, voire même drôle (quand il réussit ses blagues !). Il est également souvent connecté ce qui est un plus pour tout commerçant qui se respecte.
  21. Présentation : Êtes vous une communauté ? Un joueur isolé ? Joueur isolé mais je vis avec Artheriom qui souhaite aussi devenir parrain Pseudos Forum, IG et Mumble des parrains. Venusvitrix partout Lieu où sera accueilli le filleul (avec les coordonnées). Une maison de 25*25 entre les terres d'Hallebard et Honéor sur Stendel (coordonnées : -3298 ; 64 ; 541) Vos motivations pour accueillir les nouveaux (vous pouvez oublier l'esclavagisme et le recrutement de masse) J'aimerais aider les nouveaux à s'intégrer et à devenir des joueurs plus actifs, leur fournir un toit afin qu'ils commencent bien le jeu et puissent comprendre le fonctionnement du jeu au lieu de se décourager et ne plus revenir. Les moyens techniques mis à disposition du filleul (coffre cubo etc...) et les éventuels autres avantages (facultatifs) que vous souhaitez lui apporter (fourniture d'épées, de PAs, de loot, etc...). Le filleul profitera d'une pièce de 5*9 entièrement cuboïdée à son nom (sous-cubo dans notre maison, sous-sol 2), avec deux lits, 5 coffres sans fonds, 1 établis, un four, des torches, une table, un portoir d'armure, une bibliothèque ainsi qu'une chaise et un banc. Il profitera aussi d'un dropper de pommes de terres cuites dans le couloir devant sa chambre. L'ensemble de la décoration peut être revue par le filleul à condition de remettre en état lors de son départ ou tout du moins de redonner les meubles. Il aura aussi accès à un stand d'alchimie, un chaudron, une salle d'enchantement optimisée et à un enderchest. En cas de demande justifiée, je pourrais aussi fournir au filleul de quoi s'armer ou se protéger, dans la limite du raisonnable. La nourriture sera fournir par le dropper. Je peux aussi fournir quelques PA au début, pour les déplacements notamment. Fréquence et nombre de filleuls Je pourrais accueillir 1 filleul. Pour la fréquence, tout dépendra de celui-ci à l'allure où il s'intégrera, son activité etc.
  22. Je plussoie le nain, c'est un joueur agréable (bien qu’alcoolique, LordMick pourra confirmer... :3) et je n'ai jamais beaucoup d'inspiration pour les plussoiements donc j'en reste ici ! Bon jeu
  23. Alors oui, j'ai toutes les alertes, le bouton "changer de spécialité" apparaît bien, le bouton "changer" juste après aussi, et une alerte m'indique "Êtes-vous sûr de vouloir changer de métier ? Ceci est irréversible !". Par contre, après la confirmation, tout les caractères spéciaux deviennent bizarres. http://puu.sh/l36aB/a482fff267.png
×
×
  • Create New...