Jump to content

[Accepté][Bûcheron] Brin-d'Hyl - Bismuth_Bi


Bismuth_Bi
 Share

Recommended Posts

Spécialisation : Bûcheron
Nom de l'échoppe : Brin-d'Hyl
Localisation : Capital de Stendel, quartier bûcheron

Présentation:

 

Bien le bonjour! Je me (re)présente, Bismuth_Bi, Minefieldien québécois depuis maintenant un peu plus de deux ans (Minefieldien, québécois, ça doit bien faire 22 ans maintenant). IRL, je suis toujours étudiant en agronomie, et j'ai toujours un amour grandissant pour les histoires (Roleplay, lecture, séries, etc.).

 

En jeu, je consacre la très grosse majorité de mon temps à Tolistar, que ce soit pour remplir les stocks de chêne, ou pour les vider.

 

Depuis mon arrivée sur le serveur, à part Tolistar, j'ai participé à quelques évents et donné des coups de main par-ci par-là.

 

Voici les liens vers les différents posts importants de mon parcours en jeu:

 

(Présentation)

 

(Candidature villageoise)

 

(Demande de projet pour Tolistar: 1er essaie)

 

(Demande de projet pour Tolistar: le retour)

 

(Candidature citoyenne)

 

(Campagne de collecte de Tolistar)

 

Ainsi que quelques screens:

Divulgacher

(Ambassade de Tolistar)

mBawtjb.png

YVLixFx.png

(Château de sable du Club MED)

qWayv4O.png

(Char du carnaval)

blSwJBu.png

(Coup de main donné à Ny'Heter)

gOwmfc2.png

58IrYd7.png

(Tolistar; chaos de diverses étapes de croissance)

YglnEhj.png

uuejSX5.png

qdv5UW8.png

xF9DZ8e.png

 

 

Motivations:

 

Bon, pourquoi vouloir soudainement devenir Commerçant? Il n'y a pas si longtemps, le ratio de commerçant et de non-commerçant était tel que, même sans être commerçant, suffisamment de joueurs étaient commerçants pour pouvoir vendre du bois à l'aide de Pa. Mais avec l'arrivée assez importante de nouveau joueur, le ratio s'est inversé, et c'est maintenant rendu plus difficile d'effectuer les transactions puisqu'il y a moins souvent de commerçants d'impliquer. Devenir commerçant me permettra donc de me remettre à commercer avec la totalité des joueurs (et la vraie totalité cette fois, pas seulement les commerçants).

 

De plus, une licence commerçante (et éventuellement quelques échoppes par-ci par-là) m'offrirait une meilleure visibilité, me permettant donc d'aider encore un peu plus les différents projets étant à la recherche d'un bûcheron pour tailler leurs 448 bûches de sapin.

 

Et finalement, bien entendu, cette licence commerçante me permettra de faire avancer encore un peu plus Tolistar. Par les PAs que ramasserai, certes, mais aussi par la visibilité que j'acquerrai, me permettant d'accumuler encore plus de livres.

 

Ah, et pour ceux qui se demanderont "Pourquoi bûcheron et pas d'autre chose?", passez donc faire un tour à Tolistar, vous comprendrez rapidement l'utilité d'une maîtrise avancée du bois (et d'une hache sertie de jade).

 

 

Pourquoi moi?:

 

Bien que ne possédant pas déjà de licence commerçante, j'effectue déjà diverses transactions et tâches liées au domaine sylvestre. Je suis, notamment Ingénieur naval bûcheron auprès du Middenheim, leur fournissant un bois de qualité selon leurs besoins et leurs demandes. Je livre en plus régulièrement des stocks de bois par-ci par-là, en plus d'user de mes connaissances acquises pour tailler des troncs d'arbre dans les montagnes naines (ou plutôt le cratère pour l'instant) non loin de Tolistar).

 

Finalement, je passe mon temps en forêt, ne serait-ce que parce que Tolistar demande un stock IMMENSE de bûche et de feuilles. J'ai donc acquis une connaissance du milieu me permettant de satisfaire pleinement les divers besoins de mes éventuels clients.

 

 

Pourquoi Brin-d'Hyl?:

 

1. Une brindille est une branche courte, très fine et légère;

2. Un brin, en sylviculture, est un jeune arbre provenant soit d'une graine, soit d'une souche coupé

3. Hyl- est un préfixe faisant référence au bois

4. Un Brin de "Hyl" devient donc aussi un petit morceau de bois (une brindille)

 

N'ayant pas l'intention de devenir un gros commerce en mode multinational, et voulant respecter la nature et l'environnement, ces petits mots mis ensemble viennent faire référence à mon petit apport dans le domaine sylvestre, à la petite touche de bois. Et pour ceux lisant le Roleplay (déjà merci ^^), vous trouverez peut-être un lien de plus ;) 
C'est donc pour cela que mon échoppe (et plus largement les services que j'offrirai avec ma licence commerçante) est intitulée Brin-d'Hyl.

 

 

Roleplay:

 

La première partie est "pré-licence" et explique le pourquoi du comment Bismuth souhaite obtenir une licence commerçante. La seconde est une "journée" type de Bismuth travaillant grâce à sa licence.

 

Bonne lecture! o/

 

Divulgacher

Alors que la nuit tombait en cette douce nuit d’été, le soleil laissait sa place aux lueurs nocturnes habituelles. Les étoiles commençaient à briller dans le ciel, la une miroitait près du rivage, quelques lucioles voltigeaient entre les arbres et non loin d’un arbre de grande taille vacillait la lueur d’une bougie.

-     Bon, il commence à se faire tard! Finis pour aujourd’hui.

Installé depuis maintenant un moment sur cette île et prenant soin d’un mystérieux arbre, naguère une toute petite pousse, Bismuth avait pris pour habitude de prendre des notes de sa journée lorsque le soleil commencé à caresser l’horizon (lorsqu’il ne passait tout simplement pas sa journée le nez plongé dans les livres) et aujourd’hui encore, il ne divergeait pas de son habitude.

-     Et voilà tout rangé ici, il ne me reste plus qu’à aller ranger ces livres, lança-t-il en se levant.

Mais comme de plus en plus souvent ces temps si, il eut de la difficulté à atteindre son but, tant les racines de l’arbre tricotaient parmi les installations souterraines. Après avoir finalement atteint son objectif, ses pensées divaguèrent vers sa première installation sur l’île, sa maison, qui servait plutôt d’entrepôt pour le moment.

-     Des travaux s’imposent! lança-t-il finalement. Il est temps de rendre utilisable cette vieille maison. Tu as trop grandi mon grand. Mais avant tout ça, il faut du bois, les stocks sont vides. Je me rappelle en avoir remarqué quelques-uns qui pourraient bien être…

Et replongeant dans ses pensées, il prépara son matériel, puis partit le lendemain vers une forêt éloignée pour aller chercher du bois.

 

*****

 

-       Parfait! Ça devrait être suffisant comme ça, et je dois tout ramener, donc ça suffit amplement. Demain avant de partir j’irai faire un tour de l’autre côté de la colline, la forêt était superbe, il le petit lac dans la clairière était bien apaisant. Autant en profiter avant de repartir.

Cela faisait bientôt 2 semaines qu’il était parti en forêt pour récolter du bois. Bien entendus, n’importe qui serait revenu après quelques jours, mais Bismuth prend le temps de tout observé, et ait facilement distrait par une talle de champignon, ou le scintillement d’un scarabée volant dans la lumière clairsemée de la canopée. Et comme il l’avait prévu, dès les premières lueurs du soleil le lendemain, il se leva et se prépara à aller faire un tour de l’autre côté de la colline.

-       Allez, je ne veux pas manquer le lever de soleil. Ça doit être magnifique du haut de la colline.

Il se mit alors en marche vers la colline, alors que le jour se levait et chassait doucement la nuit. À cette heure de la journée, les oiseaux commencent leurs sérénades et toutes les petites bêtes de la forêt se réveillent et la forêt regorge de bruit. Mais pas cette fois. Encore une fois ce matin, seuls quelques craquements rapides dans les fourrer accompagnait les pas de Bismuth, ainsi que le croassement d’un corbeau, seul compagnon de ces deux semaines en forêt. Évidemment, Bismuth s’en était rendu compte, ce qui expliquait en partie son séjour de longue durée. La forêt était tranquille depuis son arrivée, trop tranquille. Et pourtant, il n’avait aucune explication exacte alors.

Cette raison le frappa de plein fouet, lorsqu’après plusieurs minutes de marche, il arriva enfin sur le haut de la colline.

-       Ma… … Qu…

Et c’est sur ces paroles qu’il s’assit par terre pour reprendre son souffle. Le soleil était juste au-dessus de l’horizon et miroitait à merveille sur le petit lac dans la clairière. Sa surface lisse comme un miroir reflétait à merveille le paysage environnant. Pas une oscillation ne venait troubler sa surface. Le problème, c’est que le lac se trouvait encore à une bonne distance du haut de la colline, et que seule la clairière devrait se dessiner parmi la cime des arbres. Mais face à Bismuth ne se trouvait non pas des arbres composant une forêt abritant des animaux de toutes sortes, mais bien tout l’opposé. À perte de vus, il n’y avait plus que clairière. Plus aucun arbre, plus d’oiseaux chantonnant dans les airs ou d’écureuils sautillant d’arbre en arbre. Mais il était facile de deviner où il était parti. Jonchant le sol de la clairière, souche, brindille et trace de chariot donnez une claire explication de ce désastre. Et on devinait même où ses bûcherons, si on pouvait encore les appeler ainsi, avaient dressé leur campement.

Après avoir repris son souffle, Bismuth se remit en marche vers le lac, constatant toujours plus les dégâts tout au long de sa marche. Il s’arrêta finalement près du lac. Regardant autour de lui, puis de nouveau vers le lac :

-       Sacré changement de décor par ici. Tu dois te sentir bien seul maintenant, lâcha-t-il d’un ont faible, toujours le regard plongé dans le lac. Je n’arrive pas à croire que des gens puissent encore faire ça. Détruire de la sorte une si magnifique forêt. Je comprends que le bois soit nécessaire à la construction et bien d’autres raisons, mais il est tout de même possible de respecter la forêt qui nous offre ce bois. Comment vont-ils faire maintenant pour avoir du bois? Ils traverseront la colline, et iront toujours plus loin pour détruire la forêt…

Plongée dans ses pensées, une brindille qu’il n’avait pas remarquée avant attira son regard lorsqu’elle cogna la rive du lac, non loin de lui. La ramassant, il poursuivit ses pensées :

-       Et je ne peux rien faire pour les arrêter. Je ne suis qu’un petit bûcheron de rien. Je n’ai ni licence, ni aucun pouvoir pouvant les arrêter… Je peux bien entendus en parler autour de moi, mais ce n’est pas suffisant, du moment que les gens achètent du bois, ces… bouchers continueront leur travail.

Et sur cette dernière phrase, une lueur revint dans ses yeux. Regardant la brindille qu’il tenait toujours en main, il murmura :

-       Tant que les gens achètent… Mais oui, ça peut marcher! Et en plus, j’aurais plus de pouvoir!

Et l’espoir revenu, il fit demi-tour et s’élança vers son campement, bien déterminé à régler ce problème et aider les forêts. Et sans s’en rendre compte, mettant l’insignifiante brindille qu’il tenait toujours à la main dans sa sacoche.

 

Divulgacher

Alors que le soleil commençait à descendre à l’horizon, allongeant de plus en plus les ombres des arbres de la forêt, profitant de ce moment idéal de la journée, un petit hérisson sorti de son terrier pour aller se cherche un petit-déjeuner pour bien commencer sa journée, ou plutôt, sa nuit. Sentant une odeur alléchante non loin, il s’y dirigea et tomba rapidement nez à nez avec un escargot bien appétissant. Commençant son repas, il entendit non loin de lui quelqu’un qui semblait prendre des relevés. Cette activité ne le dérangeait plus, il avait entendu, et parfois vu, cet étrange personnage qui venait fréquemment s’occuper des arbres de ce secteur de la forêt.
-       Circonférence à 1 mètre du sol… 64,7 centimètres. L’écorce semble en bon état, le feuillage aussi. Une seule tête pour l’instant, donc pas de taille nécessaire pour le moment. Le reste semble bien aussi… - Parfait!, conclut-il en fermant rapidement son livre, faisant sursauter le petit hérisson.

-       Bon, il commence à se faire tard, et ça fait un moment que je suis ici, je devrais aller faire un tour à la boutique. J’en profiterai pour refaire mes stocks. C’est décidé, retour à la base pour ce soir, puis départ demain à la première heure, conclut-il en finissant de ranger son matériel d’observation.

 

*****

 

-        Bon j’ai 50 hectares en chêne actuellement, séparé en 10 secteurs de croissances… Selon les différentes analyses de sol, j’aurai besoin de rajouter un peu de...

*Gligling*

Ses réflexions et ses calculs furent interrompus par le bruit que faisait la clochette lorsque quelqu’un ouvrait la porte de la boutique.

La vision qu’offrait la boutique au nouvel arrivant était certes assez différente de la vision classique d’une boutique de bûcheron. Hormis l’enseigne près de la porte à l’extérieur, on croirait plutôt entrer dans la boutique d’un alchimiste ou d’un sorcier particulier. Quelques troncs de grande taille ornaient le centre de la pièce, sinon les étagères remplies de branche de toutes sortes, intercalées de pot rempli de terre, de granule étrange et de solution opaque. Une hache posée sur le mur près de l’arrière-boutique venait compléter ce décor.
Pourtant, le nouvel arrivant ne semblait pas du tout choqué par ce décor. Au contraire, il semblait parfaitement habitué et tout de suite après avoir fermé la porte, il se dirigea vers la porte de l’arrière-boutique, voyant qu’il n’y avait personne au comptoir. Avant même que le nouvel arrivant ai pu parcourir la moitié de la distance le séparant du fond de la boutique, la porte de l’arrière-boutique s’ouvrit.

-        Ah, Bismuth, les nouvelles que j’avais entendu en ville étaient donc vraies! Ça fait un moment qu’on ne t’avait pas vu par ici, lui lança rapidement l’inconnu lorsqu’il vit le propriétaire de la boutique traverser le seuil de la porte de l’arrière-boutique.

-        Ah, bonjours Yanick, et oui, j’ai décidé de passer en ville. J’ai suffisamment de relevés à analyser pour quelque temps et je dois remplir mes stocks avant d’y retourner. Puis, j’ai quelques commandes en cours, je profite de mon passage pour venir livrer tout ça en même temps.

-        J’ai bien fait de passer alors! De quoi as-tu besoin?

-        J’aurais principalement besoin de chaux pour l’instant. Le reste j’en ai encore en stock.

-        Parfait, j’en ai encore une bonne quantité en stock, j’en ai un bon filon, c’est pratique! Tu penses rester en ville combien de temps?

-        J’en ai pour une semaine environ, après je retourne en forêt.

-        Super! Si tu as besoin de quelque chose d’autre, fais-moi signe. Pour le reste, je devrais venir te le porter dans 2 jours. À la prochaine, lui lança finalement Yanick, repartant comme il est rentré, laissant la boutique silencieuse.

-        Bon, la boutique va être plus active, je vais m’installer au comptoir pour faire mes calculs.

Alors qu’il prenait le nécessaire dans l’arrière-boutique, le bûcheron entendit à nouveau le tintement de la clochette de la porte de la boutique.

-        Je suis à vous dans un instant, je ne serai pas long!, lança-t-il par-dessus son épaule à l’intention du nouveau venu.

Ramassant ce qu’il lui manquait, il sortit de l’arrière-boutique et vint déposer ses cahiers et instruments sur le comptoir.

-        Bien le bonjour, mon bon monsieur, comment puis-je vous aider?

-        Bonjour, un ami m’a parlé de votre boutique, c’est possible de passer une commande?

-        Mais bien sûr! Dites-moi l’essence de bois désiré et son utilité, ainsi que la quantité désirée et je me charge du reste! Une fois que j’aurai votre commande, je pourrai venir vous la porter ou vous pourrez venir la chercher à la boutique, j’ai toujours les commandes avec moi en arrière-boutique.

-        Très bien, je rénove actuellement mon manoir, j’aurais donc besoin de chêne pour les planchers et des meubles, ainsi que de l’acajou pour le reste de mon mobilier. Je dirais une charrette de chêne et une demi-charrette d’acajou. Ah, et pendant que j’y pense, je prendrais aussi une dizaine de grandes poutres de pin, le plus large possible.

-        Parfait, passerez-vous le prendre en boutique ou préférez-vous que je livre à domicile?

-        Informez-moi lorsque la commande sera prête, et je vous ferai parvenir les charrettes.

-        Excellent, je vous enverrai une missive lorsque tout sera prêt.

-        Merveilleux! Je vous laisse à… vos calculs, conclut-il en jetant un œil au relevé du bûcheron. Passez une excellente journée.

-        Et vous de même, une agréable journée.

 

Le reste de la journée se poursuivit ainsi sans tracas. Le propriétaire de la boutique effectuant des calculs et consignant ses données, prenant une pause le temps de servir un client, puis se replongeant dans ses calculs.

 

-        Bon, la journée tire à sa fin. Je vais fermer boutique un peu plus tôt aujourd’hui, je dois aller passer mes commandes de fumier et de poudre d’os. Je dois aussi aller porter les missives pour dire à mes clients que j’ai leur commande. Et je ferai mes autres livraisons demain.

Le bûcheron ramassa son matériel, mit un peu d’ordre dans la boutique, puis ferma la boutique. Il se dirigea ensuite vers le quartier fermier, alors que le brouhaha de la ville diminuait peu à peu, mettant fin à sa première journée de son séjour en ville.

 

*****

 

Et jour après jour, il visitait ses différentes boutiques, partageant son temps entre son arbre et les arbres de sa forêt. Discutant avec les clients, leur apportant leurs commandes pile comme ils la désiraient, et luttant à sa façon pour protéger les forêts.

 

 

Échoppe(s):

 

Pour l'instant, une seule échoppe sera mise en place après obtention de la candidature. Elle sera située en capitale de Stendel. Cette boutique offrira toutes les différentes essences de bois, mais sans plus. Le reste étant bien entendu accessible en me contactant.

 

Divulgacher

La parcelle que je viserais, pour donner une idée de l'environnement autour de l'échoppe:

je7lrXq.png

 

Un petit tour extérieur:

A92vISf.png

v3op85V.png

b9mjnLA.png

 

Et intérieur de la boutique:

(sous-sol)

yj5kCYX.png

(rez-de-chaussé)

476zcBA.png

(Étage: boutique et bureau)

TobohNZ.png

ESUVaSz.png

9rat4eD.png

(Grenier, servant de chambre lors de mes passages en capitale)

S0moA55.png

 

Il n'est pas du tout impossible que d'autres boutiques viennent s'ajouter dans le futur (très probablement une à Tolistar, quand le secteur pour les boutiques sera construit), mais l'ensemble des boutiques gardera globalement le même style. Bien qu'elles s'adapteront évidemment au style de l'environnement dans lesquels elles seront, elles auront toujours un style assez simple. Mon objectif n'est pas d'effectuer la majorité de mes ventes par les boutiques, mais plutôt par commandes et livraisons.

 

 

Prix et services:

 

Les prix en boutique seront toujours légèrement plus élevés que les prix disponibles pour les commandes.

À titre d'exemple, je vends le stack de bûches (peu importe l'essence) à 3-4 Pa le stack, alors qu'il serait plutôt à 4-5 Pa le stack en capitale.

Pour les commandes, toutes spécificités bûcheronnes seront disponibles. Que ce soit une quantité effroyable de bûches, des crafts spécifiques (qui seront simplement fournis dans le cas des quantités "normales". Et par normale, j'entends quelques stacks allant jusqu'à un inventaire plein. Mais pour 3 bottomless de panneau en bois d'aventurier, faudra voir ;p) ou bien le taillage de bûche.

 

 

 

Merci d'avoir pris le temps de lire ma candidature,
Au plaisir de se croiser en jeu,

Bismuth_Bi

Edited by Bismuth_Bi
Corrections
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Quel plaisir ! De voir un bûcheron qui souhaite devenir commerçant, c’est ce qu’il nous fallait. ^^ Bien que ça soit très intéressant d’avoir un bûcheron commerçant actif, je connais tout de même un peu Bismuth avec qui j’ai pu expérimenter ma lame en pvp même si celui ci me l’a rapidement brisée. En tout cas, je te soutiens à fond ! 
 

ps: si tu as besoin de shops n’hésites pas à me le faire savoir ^^

 

Amicalement,

 

Grand conseiller du Royaume de Simurgh

Gérant des tavernes « à la Si ´ Murge mélodique « 

Citoyen de l’Empire

Link to comment
Share on other sites

Salutations Bonsoir !

Je viens ici soutenir Bismuth dans requête pour devenir commerçant. Tout d'abord il manque cruellement de bûcheron actif et motivé et Bismuth pourra très bien remédier à ce problème par son activité. De plus, je suis sûr qu'il saura gérer son commerce d'une main de maître. Je te souhaite de voir ta demande accepté et je t'apporte tout mon soutien.

PS : Ton nom de commerce est juste trop cool :D

 

Cordialement,

Lugnasad,

Commerçant outillleur,

Citoyen de l'Empire

Chevalier Dolenti,

Citoyen du Royaume de Dolgarund.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, 

 

Alors voir une candidature commerçante Bûcheron me fait vraiment très plaisir ! 

ça va repeupler un peu le quartier bûcheron qui c'est un peu vidé ces dernières années x) 

Alors j'ai déjà pus croiser Bismuth quelques fois IG et sur Discord, c'est un joueur très agréable, actif et qui m'a l'air extrêmement motivé aussi bien pour faire avancer Minefield que pour devenir commerçant !

Son métier de bûcheron à l'air de lui plaire vu qu'il construit un arbre géant donc un arbre pour le construire il faut du bois (<=== ce génie)  donc son métier de bûcheron lui plaît et la réputation des farmeurs québécois est sauvée !    

 

Je pense et même j'affirme que Bismuth mérite sa chance pour devenir commerçant bûcheron ! 

 

Bonne chance à toi, tu as tout mon soutien

 

Sabowh

Link to comment
Share on other sites

Tagazok !

 

Il va de soi que je viens soutenir Bismuth dans sa démarche pour obtenir sa licence. En tant que son ancien parrain je ne peux que le soutenir. C'est une personne impliquée dans la vie (de nuit) du serveur et est très investi dans l'évolution de son projet.

Je suis certain qu'il fera un bon commerçant, et apportera un peu de nouveau dans un métier moribond.

 

Ankorkibil Branazril; Roi de Galianör la grande et du Royaume d'Argent; Seigneur nain de la nation naine de Kil'nura; Membre de la noblesse impériale Stendelienne; Scribe de l'Empire de Stendel,;  Gérant de la "Brique Naine", Pourfendeur de tonneaux et Nain chiant.

Link to comment
Share on other sites

Hello hello!

 

Voici qui est finalement fait! Ça aurait dû être fait plus tôt, mais ça s'est glissé dans les limbes de l'oublie et de la procrastination... (oups)

Enfin bref! Voici maintenant la version relie et corrigée pour tous ceux qui ont les yeux plus sensibles!

 

Bismuth

Link to comment
Share on other sites

Moi qui attendais la version corrigé pour répondre... Me voilà !

Je viens aujourd'hui apporté mon soutien à Bismuth à l'obtention de la licence commerçante ! 
Lorsqu'il s'agit d'agir pour autrui, Bismuth est l'un des candidats idéals. Ses prix et les affaires qu'il proposeront seront fort probablement plus à l'avantage de l'acheteur ! 
Ces donc pour cette raison que je le soutiens, je sais qu'il sauras tenir un commerce digne de ce nom et qui feras fière allure !

Yanicklol
Conseiller d'Al-Maagik
&
Conseiller de Tolistar

Link to comment
Share on other sites

Le 25/03/2020 à 21:00, Bismuth_Bi a dit :

différents projets étant à la recherche d'un bûcheron pour tailler leurs 448 bûches de sapin.

Rien que pour ça, mon soutien est acquis haha ! 

 

Le projet innovant de Tolistar avec différentes croissance, les livres édités remplis d'histoire ce ne sont pas les raisons qui manquent pour prouver que Bismuth à déjà pris ses marques sur le serveur ! 

 

le Quartier bûcheron est un peu dépeuplé en effet, et c'est bien dommage ! Et le shop prévu semble bien mignon! 

Plussain assurément ! 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Ta candidature est complète et soutenue, j'ai donc le plaisir de l'accepter, félicitations !
 

Afin de valider ton nouveau statut, je te demanderai d'effectuer le paiement des 300 pa au serveur puis de m'envoyer un mp une fois que cela sera fait afin que je t'ajoute ta licence. Tu peux également utiliser ton crédit cubo pour payer ta licence si tu le souhaites.

À bientôt,

Yann.

Link to comment
Share on other sites

  • Yann291 changed the title to [Accepté][Bûcheron] Brin-d'Hyl - Bismuth_Bi
  • Yann291 locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...