Jump to content

Ezdrincker

Minefieldien
  • Posts

    145
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Ezdrincker

  1. Cette après midi nous avons assister à une révélation, une véritable épiphanie ! Un nouveau messie c'est révélé au monde, apportant la parole et la lumière sur tous. Le premier et pas le moindre de ses miracles est d'avoir sût apporté la bonne parole à des lapins, créatures des plus pathétique à l’intellect pourtant très limité. Cependant mes frères, regardez l'attention infini de ces créatures stupides, observé l'intelligence qui s'éveille dans leur esprit misérable ! Et ce grâce au discours plein de sagesse et de bonté de Khantyer, dit l'homme qui chuchotait à l'oreille des lapins. La crainte principale en lien avec ce nouveau culte serait la transmission à une armée de lapin fanatisé de la folie furieuse de cet homme vie à vie des maisons abandonnées. Imaginez un instant des légions de lapin, assoiffé de sang et de vengeance, prenant d'assaut Stendel pour purifier le monde de l'immondice et de l'inactivité. Pour l'instant le discours de Khantyer reste pacifiste et les lapins, après une séance de discutions hautement philosophique sont rentré chez eux dans le calme. Cependant l'inquiétude subsiste, que deviendra le monde si des millions de lapins sont touchés par l'intelligence ? Quel conséquence pour l'économie et la politique ? Nous n'en savons rien, mais le sujet reste sensible et les autorités hésite encore sur la position à adopter. L'affaire reste à suivre.
  2. T'inquiète j'ai le coup de hache précis. On a fait ça vite et Miti l'a confessé avant sa mort.
  3. Les deux première envois du lourd ! GG à toi. PS effectivement la version un peu modifié avec Lightroom est encore plus classe.
  4. Comme je te l'ai dis in game je trouve ça vraiment sympa, même si je préfère celle où l'objet d'origine n'est pas du tout visible, la 3 est pour cela parfaite. Hâte de voir la suite =)
  5. Tout est dans le titre il s'agirait de détruire le petit quai en bois juste derrière le Galinacéen (Ou à côté du magasin pêcheur d'Arawn comme vous voulez). La raison est simple, il est moche, il est vieux, il ne mène nul part, n'apporte rien et il prend de la place. En somme, rien, c'est mieux que ce quai en planche (tellement vielle qu'elles sont buguées, incassable à la hache). C'est pas un gros projet, en trois minute c'est plié, mais il faudrait le faire je pense, ça ferais de la place. Cordialement Ezdrincker. PS : Je t'attend Khantyer avec t'es puissants arguments en faveur du classement de ce truc au patrimoine historique Névain =)
  6. Salut ! A ajouter aux débats passionné la destruction violente, immédiate et irrémédiable, du petit quai de planche (fait en dalle de planche bugué soit dit en passant) qui ce trouve juste à côté de la boutique d'Arawn.
  7. Bienvenu sur le serveur ami rôliste ! On est plus si nombreux de nos jour ! N'hésite pas comme l'ont dit mes prédécesseurs à passer sur le mumble pour discuter, c'est comme ça qu'on fait ça place au mieux dans la communauté.
  8. C'est dommage que tu t'en aille Stal, mais tu passera de temps en temps sur mumble pour discuter n'est-ce pas ?
  9. Impôt payé ce jour jusqu'a la fin de l'année. Ainsi que pour l'année prochaine :
  10. Petit plussoiement pour Carnegie, qui est paysan depuis quelque chose comme 2 ans. Il aide depuis tout ce temps Nevah et si il n'est pas déjà villageois c'est simplement qu'il à peur des Rp...
  11. Je plussoie, c'est un gars sérieux et un bon bâtisseur.
  12. Merci beaucoup pour vos soutient et pour l'acceptation ! A bientôt sur Nevah !
  13. Le volcan avance bien, toutes les lignes posé ont été remplit. Livraison de 30 stacks de gravier à la demande de Miti.
  14. Qui suis-je ? Dans la vraie vie je suis un étudiant en histoire (histoire de l'art et géographie, même si l'histoire de l'art c'est pas intéressant), actuellement en deuxième année de licence. J'ai 19 ans, je suis fan de Fantaisie, de Tolkien, de la série de livre The Witcher (plus que des jeux), d'animation japonaise, de jeu de rôle, de jeu vidéo, notamment les jeux de grande stratégie. En jeu je suis Ezdrincker, un ancien nouveau sur Minefield, j'ai été plutôt actif entre 2012 et 2014 puis plus rien jusqu'à il y a un peu plus d'une semaine maintenant. Mes anciennes communautés s'étant dissoute ou éparpillé j'ai cherché une nouvelle communauté et c'est à ce moment précis que Miti m'est tombé dessus. A l'origine il était juste question de construire une montagne, puis on m'a donné une cave dans le sous-sol d'une guilde de chasseur (je n’avais pas de maison voyez, j'avais pas le choix, mais c'était quand même gentil, il parait qu'avant c'était dans les égouts pour les gens comme moi) puis j'ai discuté avec la communauté sur Mumble et au final je suis resté. Mes motivations. Concrètement c'est surtout de mieux m'intégrer à la communauté, en plus j'ai pas mal de petites idées que je ne pourrais que difficilement mettre en place moi-même, par contre dans le cadre d'un projet comme Nevah, avec du territoire, une gosse communauté et des soussous il devient envisageable de se faire un peu plaisir. Les Nevains sont sympa, parfois un peu étrange mais au fond ils sont gentils (sauf Rt, il est chelou et il me fait un peu peur), du coup je ne vois pas vraiment de raison de ne pas vouloir vous rejoindre. Mon histoire : Qui suis-je ? Les noms n’ont jamais eu pour moi une grande importance, j’ai rapidement comprit que le nom ne fait pas tout, à dire vrais il ne fait même rien. Vous ne me suivez pas bien n’est-ce pas ? Allez, je vous aime bien, je vais vous faire une confidence, j’ai eu beaucoup d’autre nom avant, on m’a appelé Lux passé un temps, en rapport avec la petite sphère de lumière que j’invoquais le soir pour lire. Lux était probablement pour les gens qui l'entourait une curiosité, mais ils auraient été bien plus surpris s’ils avaient rencontré son prédécesseur, avec eux je travaillais le jour et ne me consacrait à la lecture que la nuit, mais ce ne fut pas toujours le cas. A cette époque je vivais avec des nains, des gens fort sympathiques au demeurant, un peu bruyant et peu verser dans l’hygiène corporelle ou l’érudition, mais ils étaient simples et surtout francs. Voyez-vous la franchise est pour moi une chose importante, mais ça je vous l’expliquerais quand je vous parlerais de mon premier nom. Un peu avant cela, bien loin des terres des Empereurs j’étais simplement Aeris le voyageur, une sorte de vagabond un peu fou, attirant autant la curiosité que la méfiance. On ne me faisait pas vraiment confiance, on n’avait pas non plus peur de moi, on se contentait généralement de m’éviter. Un homme passant son temps à fouiller de vieille ruine, à déchiffrer d’ancien manuscrit ou à tracer des plans au charbon sur un parchemin ne pouvait être de bonne fréquentation. Les terres au-delà des limites de votre monde sont étonnante vous savez ? Pas particulièrement hostile ou sauvage, simplement différente, les gens là-bas ne s’intéresse pas à l’art, au passé ou aux belles lettres, ils sont simples, terre à terre, ils vivent leur vie comme elle vient et s’évertue à la prolonger le plus longtemps possible. Bien sûr je généralise, il y avait bien quelque esprit éclairé qui sortait du lot, mais ils n’avaient pour eux ni bibliothèque, ni université, ni soutient, si bien que même les plus sages d’entre eux n’avait finalement pas beaucoup plus de connaissance qu’un étudient sérieux en troisième année dans n’importe quelle université d’Embrume, ou pour votre compréhension, de Stendel. Cependant ces terres regorgeaient de trace de civilisation perdu, de monument gigantesque, de ruine tentaculaire, de temples oubliés c’était pour quelqu’un comme moi, verser dans l’architecture et l’histoire un monde fascinant à explorer et par certain côté le désintérêt total de ses habitants pour mon domaine avait protégé la plupart de ces lieux des intrusions. Enfin bref, Aeris le voyageur était un explorateur et un magicien, pas très compétent à dire vrai, mais suffisamment bon pour assurer sa survie, malgré une fâcheuse tendance à chercher les ennuis. Mais avant d’être Aeris le voyageur, j’étais un homme totalement différent, Aeris de Sombrécume, fils bâtard du seigneur d’Embrume, la plus grande et la plus belle cité qui m’est été donné de voir. Croyez-moi, les envolé lyrique et la nostalgie ne font pas partie de mon caractère, mais Embrume était véritablement une ville exceptionnelle. Je me souviens encore des fontaines de marbre blanc sur la place des Rois, de l’alignement parfait des manoirs le long de l’avenue de la Reine-mère, du chao si parfaitement imparfait des faubourgs qui s’étendaient au pied de la grande muraille de Marchal, le premier Roi. Je me souviens aussi très bien du regard de mon père, je pouvais voir le dégout et le regret ans chacun de ses regards assassins. J’étais la preuve vivante d’une erreur de jeunesse, un vilain petit monstre qui venait lui rappeler chaque jour qu’il avait commis une grave erreur un soir de désespoirs à la veille d’une bataille. Mais la tradition l’obligeait à m’élever, pas comme son propre fils, non mais comme un neveu, le fils d’un frère un peu attardé que l’on cache et que l’on efface des portraits de famille. Vous commencez à voir le tableau non ? Une superbe ambiance familiale et je ne vous est pas encore parlé de ma belle-mère… Alors pour échapper à la merveilleuse ambiance du palais j’ai passé beaucoup de temps à la bibliothèque, en vérité je dormais presque là-bas chaque soir et ce jusqu’à l’âge de 17 ans. Mais toute chose à une fin, en l’espace de quelque mois mon petit monde c’est écroulé, mon père est mort pendant l’hivers, je mentirais en disant l’avoir pleuré, mais ça mort signifiait l’avènement de son fils, mon très cher demi-frère, dont je préfère ne pas parler, disons simplement que ma position à la cour est passé d‘inconfortable à très dangereuse. Au printemps c’est le vieux bibliothécaire Erborn qui est mort, nous n’étions pas liés par le sang mais s’il y avait bien une personne que je pouvais considérer comme un père c’était lui. Le vieux Erborn avait une excellente réputation, c’était un homme influent et il était l’une des dernières choses qui m’avait évité un assassinat de couloir à la cour, mais ça bien sûr je ne pouvais pas le savoir. Quelques jours après sa mort je reçu une visite des plus déplaisante, un individu c’était introduit dans mes appartements, cagoulé et portant ce ridicule costume de cuir moulant que tous les assassins de basse-cour ce sentent obliger de revêtir pour faire leur salle besogne. Je soir là j’écopais de ma première blessure sérieuse, un coup de poignard dans l’épaule, douloureu mais peu de chose en comparaison de la magnifique désintégration du bras de mon agresseur. Je ne devrais peut-être pas vous le dire, mais le sort que je comptais lancer aurait dut stopper la lame, la désintégration n’a été au final qu’un lamentable effet secondaire de l’un de mes nombreux sors raté. Ce soir-là j’ai compris deux choses, il allait me falloir un médecin et un passeur pour quitter la ville au plus vite. C’est ainsi après moult péripétie passionnantes mais hors de propos que je suis arrivé sur New-Stendel. Enfin, j’ai séjourné quelque temps à New Stendel, mais l’atmosphère étouffante de la cité et le manque d’ouverture d’esprit de ses habitants vis-à-vis de mes connaissances m’a poussé à quitter la capitale. Après une errance que je détaillerais peut-être un autre jour j’ai fini par succomber au besoin naturel de m’installer, d’avoir un chez-moi ainsi qu’une grande quantité d‘ouvrage à ma disposition. Or il y a bien peu de bibliothèque sur ce plan qui puisse me satisfaire en dehors peut être de celle d’un certain duché centenaire, Nevah. Nevah est une ville unique, avec une architecture grandiose, une activité florissante et un passé aussi passionnant que sous exploité dans les travaux historique que j’ai pu réunir, sans compter le saint des saints, la grande bibliothèque, presque aussi grande que celle d’Embrume, ce qui croyez-moi n’est pas un mince exploit. Je pense m’établir ici un moment, l’air est pur, les filles sont jolies et les livres accessibles, je devrais pouvoir exercer mon art dans cette communauté où richesse, ouverture d’esprit, esprit d’entreprise et amour de la connaissance se côtoie comme il se doit dans toute ville véritable. Nevah, Nevah, Nevah qu’as-tu donc de nouveau à m’offrir ? Me donneras-tu de quoi écrire un chapitre de mon existence, trouverais-je entre t’es murs la sécurité et le bonheur ? Je me demande, quel nom vais-je choisir pour cette nouvelle histoire ? Chroniques d’un voyageur.
  15. Je participe à la chasse aux bonbons, même si je n'ai aucune idée de ce que c'est.
  16. Eh bien moi aussi ^^ Merci pour l'accueil !
  17. Merci pour le conseil, j'irais jeter un œil la dessus ! Edit : Pourquoi il met la moitié en Anglais ?
  18. Bonjour à tous ! Moi c'est Ezdrinker (pas de nom IRL désolé), j'ai 19 ans, je suis étudient en histoire et aussi un ancien citoyen du serveur d'il y a 2 ans (Luciole97 à l'époque,) j'ai participer à monter la monstrueuse montagne de Galaoud pour sa citée naine dont j'ai oublié le nom (Il me semble que c'était Ultharik ou un truc dans ce style), vous n'avez pas idée de ce travail à la chaîne, c'était un vrais tyran ce type (j’espère qu'il ne lira pas ça), toute la montagne est en Stone, pas en terre ni en cobble, en Stone, il fallait tout faire cuir, massacrer des centaines d'arbres, mais je m'égare. On avait aussi monté un petit village de péon à la frontière avec une cité Japonaise. J'ai un peu l'impression de faire mon grand Papy gâteux, mais c'était une autre époque, le S.P.L.A.S.H était une nouveauté absolu, Arcande n'était qu'un énorme tas de bouse (c'est classe maintenant) et Namnis n'avait pas de muraille. Bref j'ai perdu mon compte Minecraft (je l'ai oublié, rapport au fait que j'ai pas touché au jeu depuis 2 ans), du coup j'ai racheté le jeu et est décidé de revenir sur Minefield, l'envie ma reprit soudainement pendant un cour d'histoire de l'art médiéval sur l'architecture religieuse il y a une semaine, je m'emmerdais suffisamment pour me demander comment reproduire l'Abbaye du Toronay dans Minecraft. Après avoir méchamment galéré avec le Quizz paysan (j'ai cru que mes souvenir suffiraient, bah non j'ai fait comme tout le monde avec le codex). Me revoilà, petit paysan qui va passer une semaine à faire le tour de Stendel pour voir comment tout ça à évolué. J'ai pour projet d'en rejoindre un, j'avais pensé à un village de Style Asiatique puisque c'est le genre de bâtiment que je fais en ce moment, mais ça va être dur de choisir, ça a poussé comme des champi depuis la dernière fois. Sinon pourquoi pas monter mon propre projet, ou retourner à Namnis ou Ultharik si les dirigeants sont toujours là. Je crois bien que c'est tout. Ah, je suis un joueur qui apprécie le Rp, j'écris des histoires et fait du jdr. Bisou à vous ! PS : Je suis toujours aussi mauvais en orthographe, mille excuses.
  19. Si je suis ici c'est parce que mon très estimé camarade nain Ptipain54 m'a donné une forte somme d'argent pour que je vienne ici et une nouvelle somme pour que je le dépeigne sous son meilleur jour. Malheureusement pour ce cupide personnage si on peut acheter ma présence on en peut pas acheter ma voix et je tient à dire que ce nain n'a rien d'un bon commerçant et encore moins d'un bon mineur. Contrairement à dionysos qui avait au moins des capacité pour le moins douteuse pour ce faire de l'argent notre bon ami nain n'a pas l'intellect suffisamment développé pour faire un commerçant. Déjà il nous fallut plusieurs longs mois de travail pour faire entrer dans sa caboche de granite que le diamant était nettement plus rentable que la cobel, cobel dont il remplissait nos coffre en permanence pour prouver sa "valeur". De la part d'un elfe l'erreur aurait été pardonnable, prendre de la pierre pour de l'or, mais pour un nain c'est tout bonnement inacceptable!!! Je vous conjure de ne pas commettre l'erreur irréparable et atroce de confier à ce nain à l’intelligence moindre ( déjà que le nain de base c'est pas une flèche ) un magasin et une licence impérial de commerçant. Tout cela pour dire que oui c'est un idiot et oui c'est un nain mais non ce n'est surement pas un commerçant. Cependant, vue la somme d'argent covenable qu'il y a maintenant dans ma poche je vous demande de faire fi de ses défauts et d'en faire un commerçant. Cordialement, Luciole97. J'ai faillit m'étrangler sur la dernière phrase....
  20. Dionysos est donc en passe de devenir commerçant ? Une fois de plus je nage en pleine perplexité , comment par tout l'or de nains pourrait on justifier l'accetion d'un être aussi abjecte à un tel grade ? Il serait intéréssant d'énumérer toutes les qualités de ce nains , mais je n'en ai trouvée aucune digne de se nom et ce n'est pas faute d'avoir chercher . Heureusement pour lui il dispose de tout un panel de défaut qui permettent à des commerçants peu scrupueux de se remplir les poches rapidement . Avare , esclavagiste , manipulateur et insensible au malheur des gens , voilà sur quoi notre ami Dionysos devra s'appuyer pour remplir ses coffres de l'argent qu'il aura lâchement sous-tiré au pauvre gens . En bref un commerçant prometteur du côté obscure de la force .
×
×
  • Create New...