Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Débat'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur Minefield !
    • L'Ambassade des nouveaux arrivants
    • Demande de grade/de statut social
    • Vie pratique
  • Univers de Minefield
    • Stendel
    • New Stendel et ses terres
    • Nabes
    • Nether - l'enfer et ses dangers
    • Nimps - le monde freebuild
    • Nihil
    • Donjons
    • Clans et peuples
  • La place principale
  • La taverne
  • Le commerce
  • Multigaming
  • Support
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Website URL


Localisation


Pseudo minecraft

Found 3 results

  1. Bonjour, bonsoir, chers camarades Minefieldiens. Si je prends ma plume ce soir (cette nuit ?), c'est dans l'optique et l'idée de respecter une tradition, et d'en respecter une autre. La première, c'est la tradition que, de temps en temps, un vieux con vienne faire un immense post long de trente-cinq pieds de long (zavez vu, j'utilise même des unités désuètes tellement je suis vieux !), afin de parler du « avant », du « maintenant », et du « et ensuite ? ». La seconde, c'est de venir râler et dire « c'était mieux avant, ohlala ». Néanmoins, il me parait essentiel de préciser et clarifier quelques points avant de rentrer dans le vif du sujet. En commençant par quelques conseils : Premièrement, si vous êtes fatigués, pas dans votre assiette, ou pas attentif : allez vous coucher, détendez-vous, et revenez plus tard. J'aimerais, dans l'idéal, que tout ce roman soit lu, et soit lu sans être mal compris. Deuxièmement, si vous êtes énervé, ronchon, révolutionnaire, ou membre de la CGT : allez frapper un sac de sable, marcher une petite heure au calme, écoutez un peu de musique (je vous conseille du Beethoven), et revenez lorsque vous serez apte à lire et réagir aux lignes qui suivent de manière réfléchie, posée, et non impulsive. Je souhaiterais que ce post soit un lieu de discussion, d'échange, et de compréhension. Si vous souhaitez déverser votre sainte croisade de mécontentement, j'aimerais autant que vous vous en absteniez pour le moment. Après, faites ce que vous voulez hein, c'est juste que j'aimerais mieux. ^^ Troisièmement : dans l'idéal, lisez tout. Je sais que j'en écris vite des tonnes, mais sans toute ma pensée, votre réaction pourrait être biaisée. Je sais que c'est fastidieux de lire des lignes et des lignes sur un écran de PC/portable/tablette, mais ça me semble essentiel. (D'avance, Dok, désolé, vraiment.) Quatrièmement, et enfin, préparez des gouttes pour vos yeux, un casse-dalle, une boisson fraiche, et nourrissez le légendaire Bubulle le poisson : ça promet d'être long. Vous êtes prévenus. Ensuite, j'aimerais apporter quelques précisions qui me semble essentielles pour la lecture de ce post – et de ce topic en général : Je fais ce post en réaction, majoritairement, au traitement de la candidature Chevalier de Marie, et des réactions qui ont suivies. Je préfère le dire d'emblée et être honnête avec vous, car la franchise sera l'un de mes mots d'ordre ici. Je ne cache pas que la démarche est, dans un premier temps, très égoïste. J'aurais pu aborder ces sujets bien avant, et je ne l'ai pas fait – majoritairement par flemme, disons-le – avant d'être plus ou moins directement concerné. Par le biais d'une amie, dans ce cas. Considérez donc ceci lors de votre lecture. Je tenterai d'être le plus objectif que possible dans mes propos, mais avoir ce point de vue en tête vous aidera peut-être à parfois le nuancer. De même que mon honnêteté et mon souhait de parler de ça si tôt devrait également vous faire nuancer votre nuancement... Ouais, ça devient compliqué. Je n'ai pas réponse à tout. Nul part. Jamais. Ni personne, je pense, qui répondra à ce topic. Ce que je dis, je le dis sans avoir nécessairement tous les éléments. J'ai toujours lu assidument le forum, mais ne suis pas partout, pas tout le temps là (surtout ces dernières semaines/mois), je n'ai pas tous les points de vue, pas toutes les infos. Ce que je dis, je le dis suivant les éléments que j'aie, ou que je stipule (ce que je précise, en général). Si j'ai faux, dites-le. Je ne m'en offusquerai jamais, d'autant moins sur des faits avérés, et je me rectifierai sans soucis. Cela vaudra, je pense, pour tous ici. J'appelle (j'implore, même, connaissant les facilités des débats à partir vite très fort, très loin) à un dialogue calme, réfléchi, et construit. Je ne veux en aucun cas que l'on se tape dessus. Pitié. Je n'ai aucunement l'intention de faire un énième « État des lieux » comme on a pu en voir ça et là. Le dernier et légendaire en date, celui de Tybalt, posait un constat : c'était mieux avant, quéquonfait ? De fait, je me propose ici, plus que d'inviter au débat, de soulever les problèmes, d'une part (ceux qui me semblent en être, d'une part), les bons côtés si je juge nécessaire de le faire, et essayer, compte tenu des problèmes soulevés, proposer des solutions. Je réserve une catégorie pour vos suggestions à la fin : partagez librement vos avis, et je les mettrai en spoiler, sans soucis, histoire de synthétiser. EDIT : Suite à quelques réactions (internes et externes au sujet), il m'a semblé clair de clarifié un point. En effet, si ce topic tient son origine de l'affaire Marie, il n'a pas pour but d'en parler. L'idée, c'est de soulever des idées et des solutions de manière plus générale. Certes, je pense que ces problèmes/solutions touchent de manière plus globales les causes, raisons et fondements de cette affaire, mais je pense que ce n'est pas le sujet. Plus que le point à aborder, c'est un élément déclencheur, un point de départ. Nullement un sujet à débat ou un but. Et, de fait, trop s'attarder là-dessus ici me semble superflu. J'ai été honnête avec vous en vous en parlant, parce que ça me semblait indispensable, afin de nuancer et expliquer mes raisons et mon propos. Mais, à mon sens, ça s'arrête là. Cela étant dit, passons au vif du sujet... Sur ce, je pose une zone des Suggestions des lecteurs : ... et je vais pioncer. Mes amis, puissiez-vous entendre mon appel, et puissions-nous, ensemble, travailler sur cette tâche, qui loin d'être facile, je l'espère, nous rendra plus forts. Amicalement et littérairement, Un Dom revenu d'Allemagne et exténuezzzzzzzzzzZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzet qui vous aime très fort. Kiss. EDIT : ajout d'idées, d'un spoiler et d'un disclaimer supplémentaire.
  2. Bonjour à toutes et à tous, J'entends déjà des ricanements et autres petits trolls mais oui, ceci est bien un, énième, débat sur l'économie minefieldienne. Mais contrairement aux précédents topics, nous allons essayer en tant que personnes matures et censées de limiter la casse et j'invite donc tous les gens qui ne sont pas intéressés par l'économie à fermer cette page et à ne pas venir noyer le débat avec des posts inutiles et inadaptés. Quant aux trolls qui risquent de venir polluer le débat, j'irai vous voir personnellement. Je tiens à préciser que je n'ai pas la prétention de donner des directives à tout le monde ni de penser que je sais mieux que vous quoi faire pour résoudre cette « crise ». J'essaie simplement de m'appuyer sur mon expérience de joueurs et sur les travaux (observations et analyses) que j'ai fourni sur l'économie lorsque j'étais rédacteur dans le journal « Le Vagabond Enchaîné ». Mon avis et mon ressenti Tout d'abord, qu'est-ce-qui me motive à lancer un tel débat et surtout qu'est ce qui me pousse à vouloir tant sauver notre économie et son modèle ? Et bien je pense qu'à l'heure actuelle, nous allons droit dans le mur. Les prix sont en véritable chute libre depuis quelques temps et nous avons franchi aujourd'hui le cap du diamant à 2 Pas, ce qui est très (voir trop) bas. Or, des prix bas vont à terme pénaliser tout le monde, qu'on soit commerçants ou non, casseurs de prix ou non. Je m'explique. Prenons une ressource quelconque, vendu initialement à 1 PA/u. Un commerçant A suit ce prix et la vend à 1 PA/u en capitale. Son concurrent, le commerçant B, décide de la vendre à 0,75 Pas pour se différencier et attirer les clients. Un autre commerçant C, voyant tout ça, se dit que vendre la ressource à 0,5 Pas/u lui permettrait d'avoir le dernier mot et d'attirer tous les acheteurs. Chaque commerçant utilise une technique de vente pour écouler son stock d'un stack de cette même ressource. Au bout d'un mois, le commerçant A s'est donc fait 64 Pas, le commerçant B s'est fait 48 Pas, et le commerçant C 32 Pas pour la même quantité vendue. Jusque-là rien de bien grave, si ce n'est que le commerçant C doit vendre tout de même 2 fois plus (en terme de quantité) pour obtenir la même somme que le commerçant A. Là où ça devient problématique, c'est que (dans mon exemple) ces commerçants vont racheter cette ressource à des joueurs, admettons paysans. Tous ces commerçants leur rachètent moitié prix de leur prix de vente. Le commerçant A la rachète donc 0,5/u, le commerçant B 0,375/u et le commerçant C 0,25/u cette ressource. Donc, un paysan gagne en vendant son stack de cette ressource quelconque, 32 Pas avec le commerçant A, 24 Pas avec le commerçant B, et seulement 16 Pas avec le commerçant C. C'est un exemple très simplifié qui ne prend pas en compte certains paramètres (comme les commerçants qui ne rachètent pas mais farment eux-même leurs ressources) mais il permet d'imager simplement ce que j'essaye de vous expliquer : vendre moins cher non seulement n'aide pas le paysan, bien au contraire. Si tous, et je dis bien tous, les prix augmentent, tout deviendra beaucoup plus accessible aux nouveaux joueurs. Reprenons mon exemple et admettons que ma ressource n'est plus à 1 mais 2 Pas/u suite aux réformes entreprises dans ce topic et grâce à l'accord de tous. Et bien le commerçant A ne la vendant plus 1, mais 2 PAs/u, il ne la rachète plus 32 mais 64 PAs/stack. Donc le commerçant ET le paysan se font + d'argent pour la même quantité vendue. Et ce paysan pourra se payer beaucoup plus facilement son cuboïde. Et s'il a plus rapidement son cuboïde, il va plus rapidement acheter des ressources pour sa maison, comme de l'ardoise pour son toit, des rubis pour son intérieur. Et ces ressources, il les achète où ? Chez les commerçants. Il pourra aussi acheter plus facilement les ressources nécessaires pour les quêtes, et au bout du compte, tout le monde y gagne, quelque soit sa spé. L'avantage de remonter les prix est aussi qu'on évite la saturation trop rapide du marché notamment pour certaines spés. Remplaçons dans mon exemple la ressource quelconque par une chaise. Une chaise est un item non consommable et par conséquent qui ne disparaît pas au cours du temps : vous avez besoin d'une chaise, vous l'achetez, et puis vous n'avez plus besoin d'en acheter (contrairement à de la nourriture par exemple). Si vous en vendez +, vous allez certes vous faire de l'argent à court terme, mais lorsque tout le monde n'aura plus besoin de meubles, il n'y aura plus de ventes : le marché sera saturé. Et s'il est saturé, vous ne gagnerez plus rien sur le long terme. Les problèmes relevés Des problèmes actuellement, il y en a pas mal et on pourrait les classer en deux catégories : les problèmes rencontrés par les commerçants, et ceux rencontrés par les joueurs. Chez les commerçants : Premier problème : deux clans s'opposent. On a : - les corporatistes, fervants défenseurs des organismes du même nom ; - les nouveaux commerçants, à l'assaut des prix. Je simplifie voir caricature un peu et je sais qu’il y a, bien sûr, des exceptions dans chacun des « clans » mais l'idée est que, depuis quelques mois maintenant, se déroule une guerre entre les vieux commerçants voulant garder des prix hauts et les nouveaux commerçants qui au contraire veulent les baisser. En discutant avec des commerçants des deux parties, je me suis rendu compte que le problème était à la fois que les vieux commerçants membre d'une corpo n'écoutaient pas forcément les nouveaux commerçants lorsqu'ils voulaient modifier les prix de la corpo (pour diverses raisons) et/ou ne souhaitaient pas faire de concessions, et à la fois aussi que les nouveaux commerçants rentrent parfois trop dans « le lard » et ne cherchent pas non plus à écouter l'expérience des vieux commerçants et pensent savoir comment gérer leur commerce et l'économie seuls. On en arrive alors à la situation suivante : aucune des deux parties ne s'écoute, et font leurs petites affaires de leur côté tout en se déclarant la guerre. Bref, le dialogue est rompu et on en arrive à des tacles de prix et à des destructions de corporations. Pour moi, les deux parties sont en tort. Si l'économie s'écroule, c'est à cause des vieux ET des nouveaux commerçants car aucun accord n'est trouvé : chacun veut garder sa part du steak et les négociations piétinent. Deuxième problème : Les corporations fonctionnent parfois mal Plusieurs choses semblent ne pas aller dans le système actuel des corporations. Il arrive que certaines d'entre elles soient très fermées voir sélectives, ne permettant pas à de nouveaux commerçants de les rejoindre. D'autres font entrer « de force » des commerçants (par divers moyens) dans une corporation et leur font appliquer les principes et surtout les prix de cette dernière. Certaines même sont presque « gouvernées » par une seule personne. Bref, de multiples dérives de ce système font que la corporation, à l'heure actuelle, vit des heures plutôt sombres. On ne compte plus les corporations mortes ou démantelées, alors que ce sont elles qui ont relevé l'économie il y a 2 ans. Troisième problème : Les casseurs de prix. Autant certains commerçants restent soft et appliquent seulement de petits pourcentages de réductions pour se différencier de leurs concurrents, autant d'autres sont clairement là pour casser les genoux à tous les tarifs qu'ils ont sous la main. Je ne citerai aucun nom car je ne compte pas faire de la publicité à ces gens-là, mais je n'en ai sans doute pas besoin. Si ces commerçants, qui se reconnaîtront sans doute et que j'inviterai de toute manière durant les négociations, sont prêts à faire de vraies concessions (tout comme les autres commerçants en feront), je pense sincèrement que l'on peut trouver une issue au problème que rencontre notre économie. Chez les joueurs : la difficulté d'acheter. De plus en plus de joueurs se plaignent de la difficulté de trouver certains items en vente dans les spés très riches en craft (forgerons, menuisiers, souffleurs, tisserands …). Cela vient à la fois, je pense, d'une mauvaise répartition des crafts dans certains spés (privilégiant les crafts ou items qui rapportent) ainsi qu'à une mauvaise publicité et/ou information (à travers des topics commerçants sur le forum qui se font de plus en plus rares). C'est bête mais si les gens trouvaient plus facilement leurs ressources en vente dans des magasins (même si ce ne sont pas ceux du spawn), ils seraient sans doute moins tenter de faire des crafts, ce qui constitue en soi une fuite parfois énorme de Pas. Les solutions proposées Relever les problèmes c'est bien, les résoudre, c'est mieux. Voici quelques solutions proposées par des joueurs et moi-même lors d'un petit débat organisé ce matin sur mumble et qui pourrait nous aider à relever l'économie. Première solution : remonter et/ou ajuster les prix. Chaque spé doit revoir sa grille de tarif et remonter leurs prix. Si vous ne comprenez pas pourquoi c'est si important, je vous reporte à mon explication au début de ce topic. On a atteint parfois des prix réellement trop bas (1,89 Pas le diamant wtf) et ça peut pas durer à la longue. Après, c'est comme dans tout, il y a des exceptions. Certaines spés devraient au contraire en profiter pour baisser un peu leurs prix, ou simplement les réajuster par rapport aux nouveaux pratiqués dans les autres spés et qui fixent les leurs. Par exemple, si le prix du fer remonte, le prix du tonneau va logiquement lui aussi remonter, nécessitant du fer pour son craft. Deuxième solution : modifier en profondeur les corporations. Tout n'est pas a jeté dans les corporations mais le principe de fonctionnement et le modèle économique qu'elles promeuvent s’essoufflent. Cela peut passer par : - Une variation autorisée des prix entre commerçants corpés (permettre de faire varier de 10 % par exemple, autour d'une valeur fixée, le prix d'un item au lieu de fixer un unique prix à appliquer en capitale) - Une répartition plus contrôlée et donc plus équitable des items à vendre en magasin (pour éviter les doublons et/ou les commerçants qui s'accaparent tout ce qui se vend bien) - Instaurer des réunions plus régulières en présence des commerçants et des non-commerçants de la spé, mais aussi des gens qui ne sont pas de la spé. On peut même imaginer que cette réunion serait aiguillé par un commerçant qui n'est pas de la spé (donc neutre), pour éviter les soucis avec certains commerçants qui en viennent à contrôler complètement leur corporation ainsi que les conflits entre commerçants corpés. - Modifier l’appellation de « corporation » qui dans la tête de beaucoup est associée à « cartel ». Soit on trouve une nouvelle appellation (comme « Association de commerçants » par exemple) ou alors chaque spé trouve un nom pour son regroupement (tel que les « Compagnons du meuble » chez les menuisiers par exemple). Quelques suggestions Parmi les solutions que l'on m'a demandé de mentionner dans ce topic, certaines constitueraient de véritables suggestions à implémenter dans le jeu. - Permettre de vendre dans un panneau un « bundle » de plusieurs items (par exemple un kit pour décorer sa maison (des escaliers en laine + un lampion) En conclusion Au final, la principale solution pour remettre l'économie du serveur à flot serait de renouer le dialogue à la fois entre les commerçants corpés et les casseurs de prix, mais aussi entre les commerçants de spés, afin de prendre des décisions communes et appliquées à tous. Il suffit que chacun fasse une petite concession (être d'accord pour baisser ou augmenter un peu ses prix, partager les items à vendre etc) et tout le monde s'en portera mieux. Certains diront, et disent déjà « Oui mais on est dans un jeu faut pas se prendre la tête ». Mais justement, on est pas là pour se bagarrer, pour tacler les prix ou pour dénigrer les casseurs de prix. Ces décisions, ces tentatives de remettre l'économie sur pieds sont justement prises parce qu'on est dans un jeu et qu'on est pas dans la vraie vie. Je vous invite donc à votre tour à réagir à ce que je viens de dire, à partager votre point de vue sur l'économie, les raisons qui poussent vos choix afin de faire de ce débat un débat constructif. Merci d'avoir pris la peine de lire ce topic, et à bientôt !
  3. Minefield participe à l'élévation de l'Humanité "Minefield participe à l'élévation de l'Humanité". Drôle d'affirmation lancée ainsi de but en blanc me direz vous. Et puis d'abord ça veut dire quoi "élévation de l'humanité" ? Ajouterez vous de votre air d'autoroute jovial. L'élévation de l'Humanité à mon sens, c'est notre capacité en tant qu'êtres humains à nous surpasser pour nous éloigner de nos instincts primaires animaux. En clair, c'est notre capacité à réfléchir plus, voir plus loin, vivre ensemble, inventer, créer... Bref, tout un tas de verbes. Mais alors, que vient faire Minefield là dedans ? insisterez vous sous mon regard courroucé par tant de questions. Et pour être honnête, il s'agirait plutôt de "En quoi Minefield participe t il à cette élévation ?" Et là on commence enfin à se poser les bonnes questions. Alors analysons un peu ce que Minefield nous a apporté et nous apporte encore. Tout d'abord, un certain savoir du vivre ensemble. Cette idée peut paraître bateau, mais je m'en voudrais de vous noyer aussi rapidement après le début de mon texte (krrkrrkrr). Ainsi, nous avons tous appris à respecter un certain nombre de règles, que vous connaissez tous, pour vivre virtuellement de manière harmonieuse. Les fameuses règles des projets, des installations de nos maisons individuelles. Le tout dans l'objectif que chacun puisse démarrer sa vie de cube de manière égale à son voisin, dans les mêmes conditions de départ. Dans le même genre, on a appris (ou redécouvert), parfois à nos dépends, à se respecter les uns les autres. Chacun ayant ses propres arguments et convictions, la tâche n'est pourtant pas aisée. Et pourtant, il y a eu bon nombre de débats intéressants, sur forum, en jeu ou sur mumble. Parfois même extrêmement productifs. Voilà pour la partie navire bateau, un peu obvious et gnangnan. En creusant un peu plus dans ce qu'est ou a été Minefield (ce qui est un sacré comble, creuser, Minecraft ahah.. hm), il y a d'autres éléments O combien intéressants. Notamment ce qui avait cours autrefois, les 3 PAs par jour de connexion. C'était une idée formidable, abandonnée pour des raisons qui ont déjà été évoqués et je n'ai pas but à les critiquer. Nous gagnions donc 3 PAs par jour, tous les jours, à partir de notre inscription. Si on s'attarde sur le concept, cela revient à dire de manière économique, que nous jouons tous à un jeu de carte. Et que ces 3 PA par jours représentent un As dans notre jeu personnel. Ce qui signifie, que chacun d'entre nous est capable de faire au moins un pli, indépendamment du reste de son jeu. Certes, quelques uns auront plus de chances ou de capacités pour réussir plus d'un pli, mais au départ, à la base, il existe une légère égalité des chances. Et ça c'était formidable. (NB : ce concept est à l'étude à l'échelle nationale et/ou internationale, je vous enjoins à googliser "Revenu D'Existence" si vous souhaitez aller plus loin) Plus ou moins dans la même idée d'égalité des chances, Minefield à travers ses systèmes de candidatures notamment, nous a démontré que nous pouvions être importants. Certains joueurs sont ainsi passés modérateurs, voire même jusqu'à administrateur, alors qu'au départ ils ne présentaient peut être pas spécialement de talent inné pour "diriger". D'autres, à travers les projets, se sont découverts des points de charisme dont ils n'avaient peut être même pas idée, lors de la création et l'envol dudit projet. Minefield (et Minecraft) nous ont aussi appris à être créatifs, à se surpasser dans ce domaine, mois après mois, pour proposer des idées architecturales ou des concepts toujours plus uniques. Mieux encore, cette créativité propre à chacun, nous l'avons faite progresser au contact de nos compagnons, certaines endossant le rôle de mentor, poussant toujours plus loin les capacités des joueurs. La multiplication des projets et des maps ont également fortement participé à nos envie de découverte, exacerbant notre curiosité. Minefield nous a regroupé au travers de nombres de confédérations, fraternités, confréries, plus ou moins secrètes. Pis encore, face à l'adversité, nous fumes soudés, notamment grâce au mouvement This Is Minefield et bien avant les manifestations pour la liberté d'expression, nous montrions juste notre amour pour ce serveur à travers des dessins et des regroupements, pacifiques. (et un point Charlie, UN) Minefield a forgé une génération de gens (jeunes ou moins jeunes) dans ces valeurs ci. Des valeurs qui sont largement transposables au monde réel. Et là on touche au but. Une tripotée de gens bons est passée par là (RPZ opéramundi pour le jeu de mots), et je suis intimement persuadé qu'ils peuvent apporter à l'Humanité entière les valeurs qu'ils ont pu découvrir / acquérir / améliorer en ces terres de cubes virtuels. Alors pourquoi. Pourquoi est ce que je me lance dans des envolées lyriques maintenant ? insisterez vous lourdement. Simplement parce que j'approche les 4 ans sur ce serveur (j'aurais aimé posté le 10 février prochain mais j'avais peur de perdre des idées en route). 4 ans certes plus ou moins actifs mais toujours avec un oeil qui trainait par ici. Je ne souhaitais pas faire de topic de remerciements classique. Donc 4 ans. 4 ans c'est 1/6 de ma vie et de mes presque 24 ans. C'est la moitié de ce que j'appelle ma "vie virtuelle" (depuis quand j'ai accès à un PC avec internet et tout le tintouin), que j'estime avoir démarré à 16 ans. Et ça c'est juste énorme. Parce que j'ai grandi/évolué/mûri (arrête de te marrer au fond) avec vous. Merci à toi Minefield (staff + joueurs, tout le monde quoi), pour ces moments et ceux à venir. Je voulais par ailleurs créer quelque chose d'original et surtout ramener sur le forum un débat captivant, comme on n'en voit que trop peu récemment. Aussi finirai je par ces quelques lignes qui rattraperont une discussion démarrée sur Twitter il y a peu (et twitter ne se prête guère à la chose) : On a vu que Minefield pouvait apporter quantité de valeurs, comportements, choses, renouvelables dans le monde réel. Cependant, ici nous ne sommes pas en démocratie, ici nous avons des leaders "éclairés" qui nous orientent pour pas qu'on fasse de bêtises. Ma question est donc la suivante : pensez vous que ce modèle politique puisse être transféré "IRL" ? Comment ? Pourquoi ? Qui a volé l'orange ? Je s'appelle Groot ? Vous avez deux heures. Et j'installe un petit compteur juste ici : Points Godwin : 0 Points Charlie : 1 Nombre de joueurs ayant perdus au jeu : 6
×
×
  • Create New...