Jump to content

Tales Of Minefield


Tybalt
 Share

Recommended Posts

On est tous des disciples du graaaaaand Tolkien ! \o/

 

*prie en se tournant vers le Gondor* (me demande pas ou c'est ^^")

 

Plus sérieusement, je pense que sa référence vient de là en effet.

 

(Et sinon j'aime bien ta référence à "norman fait des videos" xp)

Link to comment
Share on other sites

Vive master pratchett , baladons nous sur des elephants qui se balade sur des tortues !!!!!

Euh .... Ouais bon , je sais pas trop comment te faire de pub moi sinon, mais tu as un fantastique talent d'écrivain, sache le .

Link to comment
Share on other sites

Les éléphants qui sont sur le dos d'une tortue, c'pas originaire de la mythologie hindoue ou qqch comme ça? Selon laquelle la terre serait portée par des éléphants, eux-mêmes supportés par une tortue.

Link to comment
Share on other sites

Tiens un projet est née dans ma tête, sans doute inspirée par les dieux, je dois recréer la grande A'tuin sur minefield !!!

Ouais bon ...

Non mais ca serait cool comlme projet, nan ?

Si quelqun de sérieux s'y mettait (par la je ne parle pas de moi et donc je parle de quelqun d'autre )

Ca serait cool une ville sur un disuqe porté par quatres lamasticots portés eux même par ....

A'tuin ..

Bon je pense que nous (je en fait) dérivons du sujet de base étant "regardons les belles histoires du monsieur "

...

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

Chroniques lacustres

 

Par Tybalt l'Ancien

 

 

 

"Allez grand père, raconte nous encore une fois, teuplait !"

 

Les deux gamins n'avaient eu de cesse de harceler notre héros vieillissant, Tybalt, toute la journée. Excédé par autant de popularité, il décida de répondre à leurs attentes.

 

"Okay okay les mômes, vous allez l'avoir votre histoire mais vous la connaissez par cœur non?"

"A vrai dire grand père, tu ne racontes jamais toutafay la même..."

 

"ouh sale piti.... [Homer spotted] hum bref, allons y. *tousse tousse* broum broum"

 

 

 

Mon histoire se déroule en l'an 12 des quatre empereurs, alors que le Lac D'Emeraude avait assis sa domination sur le mon....

 

1er gamin : "mais t'avais pas dit que le Lac D'Emeraude n'avait jamais eu la célébrité qu'il méritait?"

2ème gamin : " assis sur quoi?!"

Tybalt : "oh merde, laissez moi raconter !"

 

 

Je disais donc, c'était en l'an 12 des quatre empereurs. En cette époque bénie, les oiseaux gazouillaient et l'eau clapotait tandis qu'on entendait au loin les suppliciés mourir dans la lave du Ragnarock. Ah mes enfants, je vous le dis, c'était le bon temps !

 

Nous sommes en Septembre, très exactement le 10 février, bref c'est l'été et en ce soir de Noel un homme mystérieux entouré de mystères débarqua au port lacustre. J'étais en poste à la douane voyez vous, je fus donc le premier à communiquer avec lui et je dois dire que ça aurait pu tourner au drame si je n'avais pas su faire preuve de sang froid.

 

 

 

1er gamin : mais grand père, tu n'as pas de sang !

2ème gamin : assis sur quoi???

Tybalt : Tonnerre !

 

 

L'homme s'avança sur le quai désert et rejoint le bâtiment douanier. S'ensuivit un discours plus ou moins banal sur ses droits et ses devoirs en ces terres. Et alors que je commençai la fouille au corps, je détectai un relief métallique dans sa poche ventrale. Je l'interrogeai alors sur la teneur de l'objet en question.

 

Il s'avérait que c'était le premier spécimen de bombe aérosol à propriété déodorisante. Les premières lois contre le terrorisme de l'odeur n'ayant pas été encore appliquées je n'avais aucune raison de lui refuser le passage avec ce "dého".

 

Cependant il y avait quelque chose de louche et de mystérieux dans ce bonhomme. Je décidai donc de lui interdire l'accès au Lac D'Emeraude pour raison déodorisante.

 

Faché et hargneux il me répondit que quoi quoi qu'est ce que c'était que cette déodorisophobie dans les douanes de nos jours. J'hésitai à appeler du prompt renfort, mais connaissant les talents guerriers des lacustres, je m'abstins, justement parce que les talents en question étaient inexistants.

 

Bien décidé à me rallier à sa cause, il dégaina son engin de mort et me visa (non pas le moyen de paiement avec lequel papy tybalt achète les PA petit fils numéro 2). Terrorisé à l'idée de terminer ma vie dans un poste de douane, je pris mes jambes à mon cou (l'inverse étant nettement moins pratique) et détalai en direction de ma maison.

 

Mais l'homme encapuchonné ne voulait rien savoir, et ni une ni deux

 

2ème gamin : ni cinq ?

 

Ni cin... mais non abruti ! Bref il me poursuivait donc. De moins en moins rassuré par cette présence menaçante, je m'enfermai à double tour et creusai un trou au fond de ma mine dans lequel je me fis le plus discret possible (épreuve ardue quand on est un semi creeper qui a des problèmes gastriques).

 

Au bout de quelques temps, mon horloge interne me fit savoir que le soleil se levait (mon horloge interne c'est mon estomac, et il avait faim, j'en déduisis donc qu'il était l'heure du p'tit déj). J'osai donc un pas hors de ma planque. Puis deux.

Je m'arrètai pour reprendre mon souffle avant mon troisième et c'est le moment que choisit mon agresseur pour me sauter dessus, le lache, il profitait de mes faiblesses !

 

Il me plaqua donc contre un mur de ma maison, dans le coin le plus sombre. Il s’apprêtait à ouvrir son immense imper'. Figé de peur, je poussai un hurlement suraigu. A mon grand désespoir les rares passants savaient qu'un semi creeper habitait ici, donc un cri si aigu ne pouvait venir de lui. C'est donc naturellement qu'ils pensèrent à une farce d'un gamin.

 

Je n'avais plus d’échappatoire, j'allais mourir désintégré dans un nuage parfumé. Je décidais donc de fermer les yeux.

 

J'attendis

 

Mais il ne se passait rien. Dans un élan de courage, j'ouvris les yeux et constatait que le bonhomme avait enlevé sa capuche et ouvert son imper'. Il était rempli (l'imper', pas le bonhomme) de bombes aérosols de la marque Pachèr, d'ailleurs il m'en tendait avec l'air jovial de celui qui a trouvé un bon pigeon.

 

Tybalt : et oui mes petits, je suis le premier minefieldien à avoir subit le harcèlement publicitaire des vendeurs ambulants, ces charlatans qui ont aujourd'hui quasiment pris le pouvoir du commerce dans nos terres. Et l'aérosol, je l'ai conservé sur notre cheminée, juste ici.

 

1er gamin : whaou !

 

2ème gamin : assis sur quoi?????

Link to comment
Share on other sites

Hunplussainégaltroa

 

Par Tybalt l'Ancien

 

 

 

Tybalt attendait depuis maintenant 3 heures sur le quai de la gare d'Hypérion. Il commençait sérieusement à perdre patience et n'en pouvait plus de tourner en [barrer]rond[/barrer] carré.

 

Le soufre était toujours en train de lui monter au nez quand une paire d'oreille poilues et pointues fit son apparition, suivie de près par ce qui semblait une grosse fourmi grossièrement déguisé en un héros de dessin animé. De toute évidence elle avait oublié la formule magique du gogo gadgéto déguisement !

 

Cet étrange couple se mit à courir dans sa direction. Complètement affolé, il courut se réfugier quelques branches plus haut. Fort heureusement ses camarades lacustres qui l'accompagnaient le rassurèrent en affirmant que c'était les deux personnalités qu'on attendait.

 

Un peu honteux, Tybalt redescendit de son perchoir, et leur fit savoir, mais un peu tard, qu'il n'avait aucun grief contre eux et qu'ils étaient bien évidemment les bienvenus dans la région.

 

C'était l'heure des présentations, et Tybalt, jamais à l'aise dans ce genre de situation, prit une teinte [barrer]rouge[/barrer] jaune (bawi n'oubliez que c'est un peu un creeper, donc vert + rouge = jaune). Les deux énergumènes, après prise de renseignement, se prénommaient Operamundi et Super Lapin et étaient ici afin d'étudier une alliance commerciale entre le Lac D'Emeraude et Bel-O-Kube, citée myrmicéenne située à l'autre bout du monde.

 

Les fourmis avaient elles compris que les lacustres finiraient par dominer le monde? Et que donc une alliance avec eux était nécessaire à leur survie? Quoiqu'il en soit, Operamundi s'écria :

Opera : Bon alors Tybalt, et si au lieu de faire le zouave, tu nous faisais un peu visiter?

Tybalt : Ah moi je fais le zouave? ZOUAVE ?... MOI ?!... Zouave !... Zouave !... Oser me traiter de zouave !... C'est trop fort !... Ah ! Mais ça ne se passera pas comme ça !... Des excuses !... J'exige des excuses immédiates !...

 

 

Heureusement, SL intervint à temps et tout le monde recouvra ses esprits, Tybalt retrouva sa teinte naturel, ce vert pâle qui lui allait si bien. Et la visite commença.

 

Complètement ébahis par tant de beauté et de plussoyance, les fourmis passèrent la visite les yeux pleins d'étoile et le menton toujours levé. Tybalt en profita donc, mais juste une fois (ou peut être deux) pour fouiller leurs poches.

 

Le petit groupe arriva enfin devant la mairie, et l'incident diplomatique fut évité de très peu. En effet, Super Lapin avait eu la drôle d'idée de poser ses cake (c'est une métaphore) devant la mairie. Et comme son nom pouvait le laisser deviner, ce n'était pas des crottes de souris mais des Supers Bouses (c'est un euphémisme).

 

Notre héros semi creeper entra alors dans une rage folle, sortit son Pliz©, son chiffon, cracha dans ses mains et entama un nettoyage dans un fol tourbillonnement qui ferait rougir de honte Taz le Diable de Tasmanie.

 

Quatre secondes et une poignées de dixièmes plus tard, il n'y en avait plus trace. Mais Tybalt semblait prêt à se fâcher tout jaune. Il exigea alors, pour réparer le préjudice subit, que SL soit précipité du haut de la Tybaltine, engin de mort fraichement inventé.

 

Le Lapin n'ayant plus vraiment le choix, il se résolut à finir sa vie sur les fameux cactus du Lac. Tybalt, satisfait, entraina la petite troupe et le Lapin pâle vers le point le plus haut du village en entamant une chanson de sa création :

Ce matin, un creeper, a tué un lapiiiiiin

 

Le Lapin fut exécuté sans ménagement, et Tybalt retrouva sa sérennité. Opera se confondit en excuses, non sans proposer aux lacustres de venir visiter la citée fourmi. Nos Lacustres, fier de la leçon donnée aux fourmi acceptèrent avec dédain...

 

 

 

 

To be continued...

Link to comment
Share on other sites

Hahahaha !! Excellent la visite du lac d'émeraude ! J'adore tes histoires bourrées d'humour minfieldo-minecraftien, à quand la suite ? T'es un super conteur Tybalt en tout cas.

Et ça mérite un *** !!

 

En conclusion :

Assis sur quoi ?
Link to comment
Share on other sites

Tybald? TYBALD????

 

*court chercher son tromblon*

 

 

Quelle bande de mal élevés ces fourmis (elles ont même pas essuyé leurs 6 pattes à l'entrée de nos maison, nan mais j'vous jure)

 

 

:D

 

Sinon merci pour les gentils commentaires, mon ego en raffole !

Link to comment
Share on other sites

Ahaha! J'ai tout lu en une fois et j'ai pleuré de rire lors du "on les a poutré" pour la sainte éponge et pour la fin tragique de SL mais bon c'est pas une grosse perte :)

Sinon continu c'est génial.

 

PS: Non je plaisante SL, tu ne sera plus une grosse perte que lorsque tu auras terminé de produire ta drogue qui se nomme "SL Chronicle".

Link to comment
Share on other sites

Yop ;)

 

J'ai enfin pris le temps de lire toutes tes chroniques et j'ai passé un très agréable moment. Le récit est efficace, amusant, limpide et bourré de référence, jeux de mots et calembours. L'histoire du creeper repenti est d'un classicisme détestable mais tu as su la rendre originale, amusante et unique en son genre, félicitations !!!!

 

J'ai question cependant : la boule de diamant = la Lune ?

 

Sinon j'ai beaucoup aimé tes inspirations, tant dans tes titres que dans tes écrits. Le "y a quoi au dessus de la honte" très généraliste (euh... Maréchal pardon, mais j'étais dans le déni :P) est excellent, mais par dessus tout j'ai aimé certains passages de La poutre et l'éponge qui me rappellent une double page que j'adore dans Astérix chez les Goths :D!

 

Continues comme ça, j'aime beaucoup ;)

 

PS : Assis sur quoi???

PS2 : Merci pour le coup de la drogue Wenbist :D

Link to comment
Share on other sites

moi tout ce que j'attends c'est que tu m'écrives la suite avec le déplacement des lacustres en terres Fourmies :roll:

 

 

Mais malheureusement, c'est vrai que si on enlève mes (trop?) nombreuses références, il ne reste plus grand chose ^^'

Link to comment
Share on other sites

Euh oui il faut que je m'occupe de ça...

 

Non mieux !!!!! je n'ai pas trop le temps, je confierai bien la tâche à Opera... :roll: tenté M. Gadgeto ?

 

En tout cas la je n'ai pas d'inspiration pour la visite de BoK, mais je finis toujours par trouver (si Opera ne trouve pas avant moi) ne t'inquiète pas :D

Link to comment
Share on other sites

Opera se souvient à présent d'une recommandation que lui fit un jour un singe bouddhiste : "fuis le lapin blanc !"

Mais trop tard ! SL est là, et il toise Opera d'un regard terrifiant (enfin il tente de l'être, mais les mirettes du lapinou sont si mimi que s'il a le malheur de faire les gros yeux, tous les amoureux des animaux et de la nature tombent sous le charme... ce qui est encore plus terrifiant !).

 

Alors moi qui commençait justement à me dire qu'il me manquait une bonne occasion pour faire un récit. Parce je m'en suis rendu compte il y a peu, mais en général, il me faut une raison pour écrire, à défaut d'une idée. C'est pour ça que j'aime les candid' :mrgreen:

 

Donc, écrire la visite pourquoi pas, mais y a comme un hic (comme dirait le pillier de bar... *hic*) :

J'étais pô là !

 

C'est comme si tu demandais à quelqu'un qui ne t'as jamais vu de faire ton portrait !

Ou alors, on se trouve sur meumebeule, et tu me racontes tout ça, père lapinpin ;)

 

Et moi je peux cocher la case "quota de jeux de mots pourris atteint".

Link to comment
Share on other sites

Ta nouvelle histoire en route, j'espère qu'elle respecte un peu les limitations de vitesse, parce que j'ai encore un paquet de RP à lire ;)

 

Et je suis actuellement sur le récit de la visite[barrer]des crado[/barrer] des lacustres.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...