Aller au contenu
Forum Minefield
TheTsarevitch

[Accepté] Le Comté de Landërvitch

Recommended Posts

885755TitreComtdeLandrvitch.png

 

:goldblock: Introduction

 

Fiers seigneurs de l'Empire depuis de nombreuses générations, fervents adorateurs du culte de la Sainte coupette et courageux défenseurs de leur domaine, les Comtes de la famille Vitch ont de tous temps su accorder leurs intérêts et ceux de leurs voisins pour protéger les marges extérieures de leurs territoires. Ce projet axé sur mon histoire et sur mon personnage me tenait à cœur depuis déjà pas mal de temps et c'est avec fierté que je vous le présente aujourd'hui, en espérant recueillir vos conseils, points de vue et éventuels soutiens.

Ce projet peut se distinguer de nombreux autres en ce qu'il n'a pas vocation à créer une communauté, je cherche surtout à vraiment aborder le côté roleplay proposé par Minefield et à l'utiliser de manière amusante et surtout sans me casser la tête. Comme vous allez pouvoir le constater le Comté ne comprendra aucune ville ou village, le projet se concentrant principalement sur le Castel et les quelques métairies en y ajoutant une maisonnette de garde chasse et un campement d'ouvriers.

 

:goldblock: Informations techniques

 

Commençons sans plus attendre par quelques données chiffrées pour vous présenter le Comté dans ses grandes lignes :

 

Nom : Comté de Landërvitch

Dimensions: 150*250

Hauteur : 50

Zone de construction : surface terrestre/souterrain (cryptes du château)

Objectifs du Projet : Roleplay/Habitation/Décoration

Personne responsable du projet : TheTsarevitch

Plans du territoire :

 

313407Cartegnrale.png

Plan des frontières

 

 

733508Cartedtaille.png

Plan du Comté

 

 

:goldblock: A propos de la famille Vitch

 

La famille Vitch répond à des considérations purement Rp, les références à des joueurs existants sont pour moi un moyen de remercier les joueurs avec qui je partage ou j'ai pus partager mon expérience sur le serveur ( j'ai demandé à tous leur accord pour ces références, cela va de soit ). L'arbre généalogique permet de mieux situer les personnages du Roleplay entre eux, et fut de plus une expérience amusante à mon sens, pour ce qui fut de trouver des noms originaux.

 

:goldblock: Roleplay

 

L'origine de la famille Vitch remonte aux anciens temps, dans les hautes terres du Landërgaard, au Nord de l'Empire. Là pendant de nombreux siècles regnèrent les Rois Itch, veillant sur leurs pics montagneux et leurs toundras enneigées. C'est avec l'arrivée de grands froids et d'abominations infernales que la dynastie nordique périclita, les derniers seigneurs s'enfuyant vers le Sud. Le dernier Roi, Lilhoë Stitch eu à faire aux plus grandes calamités et ses derniers sujets durent se résigner à s'en aller pour sauver leurs vies et leurs lignées. Les trois fils du vieux souverain prirent chacun des directions différentes, le dernier, Nogavitch décidant d'aller vers l'Empire.

 

:book:Chapitre premier : Nogavitch et la création du Comté de Landërvitch

 

Nogavitch marcha durant de long mois avec sa femme, ses trois enfants et ses serviteurs, ils poursuivirent leur route sans relâche vers le Sud, avec détermination ils affrontèrent toutes les épreuves qui se présentèrent à eux. Ils durent se défendre des loups blancs du Landërgaard, repousser les bandits de grand chemin des hauts pics enneigés du Hildegaard, ils durent subir la faim et la soif des toundras désertes qui séparent les terres du Nord des royaumes stendeliens...

 

Enfin ils arrivèrent dans les vertes prairies des territoires qu'ils appelaient "Sud", ils découvrirent de nouvelles coutumes, de nouvelles gens qui s'habillaient étrangement, là les hommes ne portaient pas les fourrures, et avaient le teint plus chaud, ils découvrirent l'immensité des royaumes des Empereurs, là ils décidèrent de s'installer et d'écrire une nouvelle page de l'histoire des Itch.

 

Ayant traversés la capitale ils s'installèrent quelques lieues plus au Nord, sur une petite île qu'ils nommèrent Landërvitch. Avec leurs servants ils construisirent de petites masures au toit de chaume, où ils s'installèrent pour enfin se reposer de leur long périple. Pendants plusieurs printemps ils agrandirent leurs chaumières, construisirent des palissades autours des habitations et commencèrent à cultiver les champs d'orge et de blé. L'activité s'intensifiant dans cette petite contrée, les terres de Landërvitch attirèrent l'attention des seigneurs de New Stendel et même des plus hautes autorités gouvernantes qui y furent accueillies de manière chaleureuse. Des relations commerciales furent établies entre les villes alentours et le petit village de Landërvitch, permettant l'échange du blé et de l'acier stendelien, le transfert de bois de Sapin, et l'arrivée de travailleurs de tout l'Empire au village de Nogavitch.

 

C'est à cette époque que les démons arrivèrent sur les terres de l'Empire, depuis les marges orientales jusque vers les royaumes civilisés. Les légions infernales marchaient sur la capitale semant la désolation partout où elles passaient. Les grands seigneurs de l'Empire s'allièrent dans cette lutte pour préserver leurs domaines. Nogavitch décida d'engager ses fidèles dans la défense des frontières Nord. Les combats furent éprouvants et de valeureux guerriers périrent. Nogavitch et avec lui tous ses suivants obtinrent le respect des plus grandes personnalités de Stendel. Vers la fin des conflits, remarqué par les Empereurs eux mêmes, ces derniers lui accordèrent le titre de Comte et Landërvitch devint définitivement son domaine.

 

Avec son titre de Comte, Nogavitch décida de faire bâtir un château pour sa famille et ses descendants à venir. Les Empereurs proposèrent l'aide de leurs meilleurs bâtisseurs et envoyèrent quelqu’uns de leurs maîtres d’œuvre sur les terres de Nogavitch. Jamais on ne vis plus de travailleurs à la tâche sur la petite terre limitrophe de la capitale, l'effervescence y était si importante que les récoltes peinèrent à nourrir tous les ouvriers. Le chantier dura plusieurs années mais peu à peu le château aux briques orangées commença à s'élever, de plus en plus haut, de plus en plus grand et bientôt s'érigea le fier Castel Nogavitch qui dominait toutes les terres alentours. Une grande cérémonie vint asseoir la légitimité définitive du Comte, quelques gouverneurs se rendant même vers les terres de ce nouveau vassal à la couronne impériale où il l'intronisèrent Comte de Landërvitch, défenseur des marges occidentales de la Capitale.

 

Ainsi s'ouvrit une nouvelle ère de prospérité dans les terres qu'on pouvait à présent nommer Comté de Landërvitch. Le commerce et l’artisanat ne furent jamais aussi florissant et nombreux furent les étrangers à venir s'installer sur l'île de Nogavitch. Dame Moonavitch et ses servantes accueillaient les pèlerins et pensaient les blessés, le Comté voyait sa réputation de havre de paix s'étendre à tout l'Empire. C'est aussi durant cette période que Romanovitch et Leonidovitch se marièrent lors de fastueuses festivités. Le premier choisit pour épouse la fille héritière de la famille Dicsi ( plus tard appelée grany Dicsi en raison de son talent pour la cuisine des céréales, elle est à l'origine de la toute première barre de céréales, à l'époque distribuée aux paysans pour leur permettre de les faire tenir plus longtemps au dur labeurs qu'on leur imposait ). Le second se maria à la fille d'un grand seigneur nevain, Miti le XIème, les noces furent célébrées dans la grande cathédrale du duché et les époux restèrent dans la grande cité quelques temps où ils purent y rencontrer nombre de nobles lords de tout l'Empire. Tout était pour le mieux, Nogavitch pouvait être fier de ses fils et de son Comté.

 

Pourtant avec le temps, le Comte commençait à se faire vieux et le poids des années à l'accabler. Nogavitch mourru par une nuit de pleine lune, une nuit d'hiver, et les cris des loups se firent entendre partout dans l'Empire. De nombreux seigneurs vinrent aux obsèques du vieux Comte et c'est avec tristesse que fut enterré le premier des Seigneurs Vitch.

 

:book:Chapitre second : Romanovitch, le fratricide

 

Comme Comte, Nogavitch n'avait eu de cesse d'instituer le fonctionnement de son domaine, de créer des règles justes qui s'imposeraient à tous, par des lois et des règlements il vint ordonner la vie sur ses terres. Le seigneur avait pourtant décidé d’omettre la question de sa succession considérant que ses fils seraient assez sages et raisonnés pour s'accorder sur l'avenir du Comté. Pourtant, durant leur enfance Romanovitch et Vercingétovitch avaient par de nombreuses occasions montré leur antagonisme, cette hostilité entre les deux frères ne fit que s'intensifier avec l'âge et après la mort de leur père personne ne savait ce qu'il allait advenir du fier Comté de Landërvitch. L'interrogation ne perdura pas longtemps, les épées furent sorties de leurs fourreaux, le combat devenant inévitable. Leonidovitch prit, lui, de la distance avec le conflit, préférant se retirer dans la chapelle.

 

Chacun de leurs côtés Romanovitch et Vercingétovitch réunirent leurs hommes d'armes, fermement décidés à ne pas laisser un pouce de terrain du domaine de leur père. De nombreuses escarmouches eurent lieu de part tout le Comté, chacun des deux ennemis cherchant à priver l'autre de précieuses ressources qui pourraient lui garantir la victoire. De nombreuses fermes furent pillées, des commerces détruits, les affrontements se déplacèrent même jusque dans le village, aucun des deux camps ne souhaitant abandonner à l'adversaire cette position stratégique ils y mirent le feu et ainsi fut détruit l'ancienne bourgade qui avait fait la renommée de la petite île. Romanovitch décida d'en finir avec cette sanglante lutte et défia son frère à venir l'affronter dans les plaines du Comté. Les armées se rencontrèrent en l'an de grâce 77 devant Castel Nogavitch, et la bataille fut terrible, de nombreux chevaliers parmi les plus valeureux périrent, à l'apogée des affrontements les deux frères se battirent l'un contre l'autre en combat singulier devant le grand escalier du château. Après plusieurs heures d'un duel acharné, Romanovitch trouva dans ses dernières ressources la force d'asséner un coup fatal à son cadet qui s'écroula dans l'herbe verte des contrées de Landërvitch, ainsi mourru Vercingétovitch, fils de Nogavitch, Comte de Landërvitch. Les fidèles du vaincu se retirèrent et quittèrent le Comté, plus jamais on entendit parler d'eux. Cette nuit là, les cris des loups se firent entendre pour la deuxième fois durant le même hiver.

 

La paix était de retour sur l'île, mais à quel prix ? Tellement de gens avaient péris, tellement d’habitation avaient été détruites, tant de la splendeur du Comté avait été perdue avec cette lutte fratricide, il serait bien dur de relever le domaine de tant de heurts. Leonidovitch qui était resté à l'écart des combats n'avait cessé de prier pour les morts, il avait fait de la chapelle un sanctuaire contre la violence et le sang. C'est depuis cette époque troublée que les seigneurs du Loup n'ont plus le droit de porter l'épée en la sainte chapelle du clan Vitch. Romanovitch, nouvellement nommé Comte, entreprit de relever le Comté et fit aider les serfs pour la reconstruction des métairies. Le manque de moyens et de main d’œuvre fit abandonner la reconstruction du village, et ne restèrent à son emplacement que quelques rares ruines alors que les cendres étaient emportées par les vents.

 

Avec le temps, les blessures furent guéries, les fermes reconstruites et les batailles oubliées. Le Comté de Landërvitch aspirait plus que tout à la paix et les années suivantes allait la lui accorder : s'ensuivit la période la plus paisible de toute l'histoire du domaine, le commerce s'étant interrompu et les marchands ne souhaitant plus s'arrêter sur les terres du « fratricide » ils ne faisaient que passer, payant une maigre taxe au vieux Comte. Romanovitch restait reclus dans ses hautes tours et ne sortait que très peu, c'est sa femme Grany Dicsi qui s'occupait du domaine et réglait les conflits entre paysans où assurait l'entretien des jardins de Castel Nogavitch. Romanovitch lui donna deux enfants qui furent connus plus tard pour leur caractère diamétralement opposé à celui de leur père : autant il était belliqueux et taciturne, autant ils montrèrent leur joie de vivre et leurs vision pacifique du monde. Les Vitch se reposaient des heurts du passé et c'est dans le plus haut donjon que le Comte Romanovitch mourut, éloigné de tous et fatigué d'une vie si longue et si dure.

 

:book:Chapitre troisième : Saint Leonidovitch et le péril pourpre

 

A la mort de son frère, c'est Leonidovitch qui repris sa succession, fermement décidé à ne plus jamais laisser la guerre entrer au Comté. Lui et ses trois fils entraînèrent les Vitch vers la découverte de nouvelles sciences, et fut entamée la rédaction de l'histoire Itch par Machiavitch. Durant le règne de Leonidovitch le château fut agrandit, en cause : les nouvelles nécessités des érudits du domaine. La grande bibliothèque de Castel Nogavitch fut créée à la demande de Machiavitch, pour y entreposer ses nombreux grimoires, les histoires du clan, des traités de philosophie politique nordique et maints autres écrits qu'on ne listera pas ici. Sur la façade nord du château fut ouvert dans le toit un observatoire d'astronomie pour Copervitch, c'est là qu'il théorisa sa vision du système planétaire. Enfin Clovitch était, des trois frères, le plus pieux et il consacra son existence à prier et à aider les plus démunis suivant en cela l'exemple de son père.

 

La tranquillité du domaine n'était plus à démontrer quand de curieux événements eurent lieu sur ces terres pourtant si paisibles. Leonidovitch eu vent d'une concentration anormale de corbeaux dans les sapins, on lui annonça aussi un étrange incident dans la banlieue est de la capitale, un couple d'artisans avait dit-on « perdu » leur fille, elle avait disparu sans donner de nouvelles, le froid la nuit n'était plus celui qu'on connaissait alors, il était plus sec, un froid de mort. Les Vitch ont une très grande connaissance de l'hiver, de ses vents et de ses climats, cet hiver là n'avait rien de naturel, de sombres puissances étaient à l’œuvre, ce qui ne pouvait qu'inquiéter le Seigneur de Landërvitch.

 

Ce sont des paysans qui retrouvèrent la jeune fille, ou plutôt son cadavre : elle avait été tuée, vidée de son sang, mordue à la gorge... On prétexta une attaque de loup mais Leonidovitch savait qu'il n'en était rien. La nuit de sourds grognements en provenances des plus profondes cryptes du château réveillèrent Clovitch, rien de tel ne s'était jamais produit. Le lendemain il en parla à son père qui s'enfermait dans un mutisme de plus en plus inquiétant, le Comte ne dit rien et renvoya son fils prier à la chapelle. La nuit venue le vieux seigneur parcouru lentement les jardins du domaine en direction de la mer, il arriva ainsi au bord des flots et s'agenouilla pour prier. Combien de temps s'écoulèrent ainsi ? Il ne put jamais le dire. S 'apprêtant à se relever il constata un anormal tourbillonnement au milieu des vagues, il s'approcha, une lumière bleutée montait des profondeurs. Il vit apparaître une main, puis le corps d'une magnifique femme à la peau bleutée et aux yeux ébène. Effrayé Leonidovitch voulut s'enfuir mais une voix le retint : « Je ne te veux aucun mal, Leonidovitch, fils de Nogavitch, héritier des Seigneurs du Nord, je ne souhaite que t'apporter mon aide en ces heures troublées...

- Qui êtes-vous ?

- Je suis la dame des flots, la princesse de l'air, je suis la vie et quitte ma demeure en cette nuit pour venir te donner mon soutient, tu ne pourras le vaincre seul, tu le sais...

- Cette chose ne peut être tuée, la magie du Nord est obscure et démoniaque, on ne peut repousser ses enfants.

- As-tu donc perdu espoir, toi celui qui suivit ton père depuis Landërgaard jusqu'à ces vertes prairies ? As-tu oublié les morts ? Souhaites tu voir périr tes descendants ? Je te donne cette coupette, verse y ton sang et offre-le à la créature, ce sacrifice vous plongera tous deux dans un sommeil éternel mais tel est le prix de la sauvegarde des être qui te sont cher. »

Aussitôt l'étrange apparition disparu dans les flots laissant au Comte cette petite coupette qui flottait au gré des vagues. Silencieux il s'en saisit et retourna d'un pas déterminé vers le château.

 

Arrivé dans le hall il entendit les hurlements sourds provenant des souterrains, il s'arrêta puis s'orienta lentement vers l'escalier qui menait aux sous-sols. Il descendit les marches une à une en prenant bien soin de ne pas faire de bruit. Il traversa les caves, dépassa l'entrée de la salle au trésor et se dirigea vers les cryptes que Nogavitch avait fait creuser en son temps. Les grognements devenaient de plus en plus forts, de plus en plus glaçants. Discrètement il quitta l'escalier et entra dans la longue salle. Il avança lentement dépassant les piliers un par un et se rapprochant du fond de la salle. Elle était bien là la créature qui lui faisait si peur, agenouillée dans la pénombre, elle hurlait, comme peuvent le faire les grands loups blancs des terres du Landërgaard, elle hurlait au martyre avec des cris si rauques, si effrayant, un terrible spectacle se dessinait devant le pieux Leonidovitch. Draculitch le dernier Vampire du Nord, son oncle maudit était venu réclamer son tribut jusqu'ici sur les terres des Empereurs.

« Je t'attendais cher neveu, sois le bienvenu...

- Quel est donc ce droit qui t'autorise à me souhaiter la bienvenue en mes propres terres ?

- Je me suis toujours tenu éloigné des lois humaines ne te rappelles-tu pas ?

- C'est pour cela que mon grand père t'avait banni de son royaume ne te rappelles-tu pas ?

- Je ne suis là que pour réclamer le prix du sang et de la vengeance, je ne repartirais qu'un fois ma demande exaucée...

- Que veux-tu ?

- La vie du plus jeune de tes fils et ton sang, rien de plus qui ne puisse t'être impossible de m'accorder...

- Mon sang est trop vieux, celui de mon fils trop jeune...

- Il ne te reviens pas d'en juger petit ...Comte... »

Leonidovitch présenta la coupette bénite, s'ouvrit les veines du bras et versa le sang. Le sombre seigneur s'empara avec empressement de la coupe et avala son contenu d'un trait... Il eut à peine le temps de déglutir qu'il se mit à trembler de tous ses membres, sa peau blanche comme la neige se mit à geler, ses yeux se convulsèrent et il s'écroula face contre terre... Leonidovitch, épuisé se sentait se vider de son énergie vitale, il s'allongea et se laissa mourir, avec la conviction profonde qu'il avait sauvé son domaine et ses proches. Ainsi mourut le dernier Vitch ayant connu les rudes étendues gelées du Landërgaard, depuis longtemps les loups ne s'étaient rassemblés dans l'Empire, cette nuit là les meutes hurlèrent en l'honneur du vieux seigneur.

 

:book:Chapitre quatrième : Papyvitch, un nouveau départ pour la famille Vitch

 

Au lendemain de cette triste nuit, le domaine retrouva le calme et la sérénité, le froid s'adoucit et les corbeaux s'envolèrent vers d'autres horizons. Les gens du château découvrirent le corps inanimé de leur seigneur dans les cryptes, ils l'emmenèrent refermèrent les portes d'acier des salles souterraines. Les trois frères pleurèrent longtemps leur père mais dame Miti trouva le courage de sécher ses larmes et demanda à Papyvitch de succéder à son mari défunt, le jeune menuisier ( à l'époque ) accepta dans la peine et promis de poursuivre l’œuvre de paix de Leonidovitch. Le Comté retrouvait la sécurité qui lui avait fait défauts les semaines précédentes et la vie repris son cours.

 

Machiavitch continua de rédiger ses écrits et de veiller sur les manuscrits de la grande bibliothèque, on peut encore l'y trouver, le vieil érudit aux yeux fuyants, classifiant les archives, étudiant les traités de ces ancêtres. S'il vous arrivait de le croiser en faisant un saut à la bibliothèque, ne soyez pas trop effrayé par ses manières bourrue et ses grognements en demi-teinte, le vieux Machiavitch a bon fond et il saura vous aider si vous ne trouvez pas un parchemin.

Des trois frères Copervitch devint le plus discret après les tragiques événements qui s'étaient déroulés sur la petite île. Il s'enferma dans son observatoire et poursuivit son étude des astres, peu de gens l'ont revu depuis ce jour, certains racontent qu'il serait mort, d'autres affirment le contraire. On raconte que par les nuits sans Lune, une ombre à longue barbe vient se glisser dans les cuisines du château et que le lendemain des poulets, jambon et autres saucisses viennent à manquer dans les chambres froides...

Clovitch lui récupéra la coupette bénie auprès de son père et la déposa dans une vitrine au sein de la chapelle, en souvenir de son père et au nom de cette relique, il créa l'ordre des Chevaliers de la Sainte Coupette dont il fut le premier grand maître sous le nom de l'abbé Clovitch. Cette confrérie aurait pour but la préservation du domaine des Vitch, la sauvegarde des plus faibles et des opprimés et la chasse des entités démoniaques.

Des trois frères aucun ne se maria et n'eut de descendance, personne ne put l'expliquer, toujours est -il qu'aucun ne réclama la succession de leur père et le titre de Comte fut conservé par Papyvitch, ces descendants constitueraient désormais la branche principale de la famille Vitch.

Pastavitch et Papyvitch n'aspiraient aucunement à la grandeur comme ce put être le cas pour leur père Romanovitch, dans le passé. Les deux frères vivaient des choses simples de la vie, ils avaient la bonté de leur oncle et la bienveillance de leur mère pour eux. Le premier se passionnait pour l'art culinaire, et avec lui furent crées de nouvelles recettes toutes les plus étranges que les autres. Avec ce vrai virtuose des plats de renom et des mets les plus raffinés les tables de Castel Nogavitch virent leurs plus beaux festins.

 

Pastavitch était d'un naturel passionné, toujours en quête de nouveauté, partout il répandait sa bonne humeur et redonnait le sourire aux gens qu'il croisait. Cette bonté d'âme charma la délicieuse Mamy Noisette, après quelques mois ils furent mariés par l'abbé Clovitch dans le chapelle de la Sainte Coupette, le repas servi fut dit-on le plus savoureux à des dizaines de lieues à la ronde depuis des décennies ! Depuis le temps il est toujours maître des fourneaux et reste fidèle au poste quand il s'agit de recevoir au Comté comme il se doit des visiteurs de haut rang. A l'occasion allez le voir aux cuisines, il ne vous refusera une ses créations favorites les pâtes à la sauce de poulpe !

 

Fin du Rp en cours de rédaction

 

:goldblock: Explications du projet

 

Le Comté de Landërvitch est, comme dit précedement, un projet à vocation roleplay, axé sur mon clan, ma famille et qui me permet de faire vivre un peu plus que mon simple personnage. C'est avant tout l'aboutissement de mon vécu sur le serveur, une façon pour moi d'incorporer à mon roleplay les personnes que j'ai rencontré et apprécié pendant plus de deux ans et aussi de constituer un centre névralgique à toutes mes possessions sur les terres minefieldiennes.

 

En principe je serais le seul habitant du Comté, étant donné que le projet n'a pas vocation à faire vivre une communauté. Biensûr toute aide est la bienvenue et c'est avec plaisir que j'accepterais l'aide des personnes qui souhaiteraient apporter leur pierre à l'édifice. Tout ceci veut donc dire qu'aucune hiérarchie ne sera présente pour ce projet, je resterais le seul maître des terres de Landërvitch.

 

De manière générale le projet comprend surtout le chateau, Castel Nogavitch, quelques fermettes et quelques autres rares bâtiments, le tout entouré de forêts de chênes et de sapins. Le projet s'incorpera le mieux possible au décor préexistant ce qui ne suppose presque aucun terraforming ( excepté des bouts de plages qui seront embellis ).

 

:goldblock: Screenshots

 

22615520131118151147.png

Façade du chateau

 

 

35914420131118151241.png

Ecuries du Comté

 

 

31120420131118152238.png

Arrière du chateau

 

 

42495520131118152303.png

Chapelle de la Sainte Coupette

 

 

31659520131123162052.png

Maisonnette du garde-chasse

 

 

32808620131123162028.png

Camp des ouvriers

 

 

62580720131120205405.png

Métairie

 

 

14360820131120205155.png

Façade de Castel Nogavitch, de jour

 

 

27341520131130021446.png

Vue globale du chateau

 

A noter qu'ici la map solo pour les tests est une flat grass mais que le chateau si il est construit sur New Stendel tiendra compte du relief et cherchera à s'y inclure le mieux possible.Concernant les dimensions, l'ensemble écuries + chateau fait environ du 70*70 et les autres petits bâtiments épars ne dépassent pas les 12*12 ou 15*15 grand maximum

 

Merci d'avoir consulté cette demande de projet, n'hésitez pas à commenter, poser vos questions ou même apporter votre soutien si l'envie vous prend !Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement, TheTsarevitch

 

 

354402Blasondeflittle.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kolwako   

Bonjour !

 

Et bah dis donc, il était temps que je balaie cette réservation pour laisser place à mon entier soutien pour mon très cher ami TheTsarevitch.

 

J'ai eu la chance, et l'honneur, d'être l'un des premiers à être mis au courant concernant le Comté de Landërvitch. Les premières esquisses m'avaient déjà subjugué car plus que les bâtiments et autres constructions qui composent le projet, c'est le style que je trouve vraiment classe, superbe. Il a allié le sapin, le cuivre et la tuile d'une manière magnifique, et c'est un style qu'il s'est crée.

 

Bien sûr, je suis tout autant amoureux des bâtiments. On est en plein dans le luxe, dans la classe d'une famille Vitch qui en impose par sa réputation et par son arbre généalogique délirant, qui m'a particulièrement plu. Toutes les constructions, même les plus petites, ont un niveau de détail et de finition que je n'ai que très rarement vu, et je n'exagère pas du tout. Tout est réfléchi, rien n'est laissé au hasard, et il faut bien s'en rendre compte.

 

Ce qui m'impressionne aussi, c'est d'avoir maîtrisé tous ces nouveaux blocs après plusieurs mois de "pause". En seulement un mois, et avec mon aide et mes explications sur tout ce qu'il avait pu raté, il a rattrapé son retard à une vitesse ! TheTsarevitch est vraiment un excellent architecte, et je le pense depuis que je le connais à Labes. Dès le début il avait innové pour sa maison et le style architecturale actuel de Labes lui doit bien quelque chose, car fortement inspiré.

 

Et le rôle-play est succulent. Je ne m'étendrai pas trop dessus pour éviter de spoiler d'éventuels lecteurs, mais on allie pointes d'humours et rebondissements, et cela faisait un moment que je ne m'étais pas autant régalé sur une lecture.

 

Enfin, je n'ai même pas besoin normalement de m'étendre sur ces qualités personnelles, mais il est bon de noter que c'est quelqu'un d'acharné au travail, de perfectionniste et surtout doué d'une créativité sans limite. Donnez-lui une maison de bric et de broc et il vous la transformera en palais. Si vous ne croyez pas à sa motivation, il suffit de regarder sa demande de projet elle aussi très travaillée. Vraiment, le Comté de Landërvitch a été réfléchi de A à Z, et c'est amplement suffisant pour lui accorder la chance de le bâtir sur les contrées minefieldiennes.

 

Plus qu'un soutien, c'est une sincère révérence que je te dédie, Tsar. Je te tire bien bas mon vieux chapeau d'aventurier, maigre salut face à un travail d'une qualité remarquable. Je serai le premier à te proposer mon aide et je suis fier de savoir que les Vitchs sont intéressés par les secrets de l'Archipel du Kri'h'Per.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et hop, je me permet de poser ma petite patte sur ce topic pour venir "plussoyer" (dieux que j'aime pas cette expression) le projet de tsar.

Tsar' est une personne sympathique et amusante avec qui on prends plaisir à jouer. Après une petite pause du à ses études il décide de revenir avec des moyens moindres que lorsqu'il avait quitté le serveur. Je suis sure que ce projet lui permettra de retrouver une motivation et un plaisir pour le serveur.

Son projet est sympa, simple et décoratif, pour moi ça sera un plaisir de venir le visité une fois fini .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
miti16   

Un retour à la hauteur du personnage puis-je dire !

 

Au delà du côté architectural propre, soigné, joli (à travers lequel on ressent d'ailleurs un gros travail), cela fait vraiment plaisir de voir un projet nous amenant à découvrir un peu plus l'histoire de notre cher TheTsar.

 

Un RP, une histoire, une vie passé. C'est finalement tout cela que nous propose ce projet.

 

Enfin, plus je regarde cette demande, et plus je me rends compte de la présence de sentiments, tant à travers les bâtiments qu'à travers cette histoire. Chose très belle.

 

Aussi, je ne peux que soutenir ce très beau projet !

 

 

Edit : 1500ème message !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon Dieu, architecturalement parlant ce projet claque sa maman grave. Ce que tu nous montre s'intègre parfaitement dans la zone que tu convoites. Un RP super, des photos magnifiques, j'ai vraiment hâte de voir ça sur le serveur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LordMick   

Bonsoir,

 

enfin un projet esthétique et magnifiquement RP !

J'apporte tout mon soutien pour que cette importante dynastie ait sont propre toit.

Architecture noble et soignée, un RP bien travaillé,

pas de raison de ne pas plussoyer ! :P

 

LordMick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gontran   

C'est vraiment beau j'espère que ce projet va ce faire +1 je suivrais son avancement avec plaisir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir ,

 

Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas vue un projet avec une architecture aussi innovante ! :)

 

Rien que pour son coté architecturale magnifique: +1

 

Bon courage !

 

Prismyque , Gardien d'Almarïs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shqnks   

C'est vraiment sublime, j'ai hâte de voir ce projet accepté pour pouvoir suivre l'évolution. De tels architectures sont vraiment bénéfiques pour l'image du serveur! Bonne chance :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dicsi   

Très beau projet, j'adore.

Et puis, connaissant Tsar, je sais qu'il ira jusqu'au bout de son idée. ^^

 

(Et puis, y'a Grany Dicsi dans le RP, tout de même).

 

<3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ashugeo   

Mamy Noisette appose en ce jour son soutien total et absolu pour un ami de longue date dont les projets fougueux ont toujours été des réussites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Uhwan   

Super projet, pour moi, il est juste parfait, autant pour l'architecture que pour le RP (tous les deux assez (voir beaucoup) travaillés!)

 

bref,

 

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

En tant que papa de ce jeune homme, je me dois d'apporter un soutien pa-pa-pa-paternel à ce projet fort bien ficelé, à l'architecture intéressante et au RP entraînant.

 

Je plussoie donc.

 

+1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussois ce projet et j'ai hâte de voir ce que ca donnera une fois fini :)

 

Ça a de la poigne et j'aime beaucoup le style !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
akis01   

Je plussois, c'est une suberbe superbe architecture! J'adore le mélange buche et brique de cuivre! Et le RP n'en parlons pas! Magnifique!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

La demande est bien travaillée, le RP basée sur l'arbre généalogique (idée géniale, au passage) est bien sympa, et l'architecture est bien travaillée, cet aspect rouge/orangé est pas mal. Faire ça tout seul risque de prendre un peu de temps, non ? Bien que je pense que tu sauras trouver de l'aide sur le serveur.

 

Il faudrait les accords des projets voisins (St-Trident et le Caislean), je ne les ai pas vu sur ce topic. Pour les banlieues c'est à nous (la modération) de donner l'accord, et sauf erreur de ma part, c'est bon pour ce territoire (je confirmerai quand même au cas où).

 

Une fois les accords confirmés, ça sera bon pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

J'avais oublié de mettre les validations des projets adjacents :

 

Caislean and Nightmares :

937665MpTheSpitfire.png

 

Saint-Trident :

865488MpKimunixchan.png

 

Je remercie tous ceux qui m'ont apporté leur soutien mais que je n'ai pas encore pu saluer, à bientôt IG !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stalroc   

Un projet sublime qui mérite amplement de voir le jour sur Minefield.

 

+1 pour le projet de TheTsarevitch

 

Puis l'Arbre généalogique est juste Epic x)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×