Jump to content

[Accepté][Extension] Galianör la cité naine


Ankorkibil
 Share

Recommended Posts

519536140623110632811436.jpg

 

Bien le bonjour !

 

A ce jour, Galianör la cité naine est terminée. Toutes les salles souterraines sont désormais finit. C'est pour cella qu'aujourd'hui je suis ici pour demander une extension de la ville des nains car nos vielles pioches prennent la poussière.

 

496111140623094856394242.png

 

Voici le territoire que nous convoitons :

 

217559Map2.png

 

Dans ce nouveau territoire se situera :

En jaune, le pont qui servira d’accès aux nouvelles salles.

En orange, le quartier industriel.

En rouge, la mine.

En bleu, la salle du cristal.

En gris, l’académie.

En marron, la salle du trône.

 

De plus sur ce territoire, une nouvelle montagne verra le jours qui complètera la montagne actuel :

 

660436Map.png

 

 

233998140623094907779245.png

 

Voici les nouvelles constructions qui verrons le jours :


  • [*:332w8rfv]La salle du trône :
     
62918920140624182621.png38581520140624182637.png50937620140624182703.png
 
 
[*:332w8rfv]L’académie :
 
L’académie sera en cercle au tour d'un très grand stalactite au dessus d'un gouffre, comme le montre se dessin :
921705acadmine.jpg
Voici une image de l'aspect des futurs bâtiments :
75031920140624182511.png
 
 
[*:332w8rfv]La mine :
 
La mine sera creusée et organisée de cette façon :
711375Erebor6.png
Les nains serons accroché par des cordes et minerons dans les immenses gouffres de grands filons d'or et autres minerais plus ou moins précieux.
 
 
[*:332w8rfv]Le quartier industriel :
 
Le quartier industriel sera la salle, comme son nom l'indique, le centre du traitement des produits miniers.
Voici des images des différentes machines :
-Les fours :
54138820140624182847.png
-Le système hydraulique :
88534720140624183010.png
-Le pressoir à lingot :
83233320140624182856.png
- Les cheminées qui se trouveront sur la montagne :
39641920140624193345.png
-Les grues :
99183620140624182951.png
-Les engrenages :
71673420140624182907.png
 
 
[*:332w8rfv]La salle du cristal :
 
Cette salle comme son nom l'indique, abrite un cristal géant qui est impossible d'extraire a cause de sa taille.
Voici deux images :
75275420140624182745.png
93894820140624182817.png
 
 
[*:332w8rfv]Le pont :
 
Le pont sera la route d'accès a toutes les nouvelles salles.
Voici une image :
63292320140624183039.png

 

428952140623110633815915.png

 

Nom : Galianör la cité naine.

Dimensions : Environs 300x300

Hauteur : Environs 200 blocs de hauteurs (taille de la montagne).

Plan de votre territoire : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=700261Map2.png

Zone de construction : principalement sous terre, mais extérieur également(cheminée et montagnes).

Objectif du Projet : terraformation, décoration.

Personnes responsables du projet : The_dionysos (roi de la ville) et Polichaud (intendant de la ville).

 

Accords territoriaux :

 

Yorez : Ok, (vu sur mumble avec Stoltheds)

Citadelle des mercenaires : Ok, (vu par MP forum avec Tyroine)

Symia : Ok, (vue avec Gibbon-boy)

Mémorial de Gauchiste : Ok, (vue avec Gauchiste)

 

951703140623110638798315.png

Place au RP maintenant :

 

A Galianör tout était calme, la vie des nains s’écoulait paisiblement dans la mine.

Mais des événements dramatiques allaient marquer la fin de cette belle époque.

 

Tout commença quand Zil’gurax leva une armée contre les nains et nos dieux pour tenter de prendre la relique des titans et conquérir le monde.

Autrefois nain, il faisait parti des maitres des runes dans la cité de Galianör. Il était alors en charge de la bibliothèque de la ville. On ne sait pour quelle raison il sombra dans la folie mais on suppose qu’il était devenu avide de pouvoir et désirait obtenir la puissance de la Hanche des Titans, relique des dieux nain sur terre. Il quitta alors la ville et pris pour nom maléfique Zil’gurax.

 

Les premiers signes de cette probable attaque ne furent au départ que des rumeurs de taverne, des bruits selon lesquels des villages humains étaient attaqués par des orcs. Rien de bien alarmant car ce n'était que des rumeurs de poivrots après tout.

Mais Polichaud, intendant de Galianör, avait déjà vu cela dans un temps reculé alors qu’il vivait dans un lointain royaume. Cela avait déjà commencé par des rumeurs mais … avait fini par du sang.

 

C’est à partir de ce moment que je vais vous conter l’histoire de la montagne ouest, la montagne des Titans.

 

Polichaud inquiet de ces nouvelles, bien que ce ne fussent que des rumeurs, alla d’urgence demander audience au Roi de Galianör, Dionysos.

Après leur entretien, ils en conclurent que, bien que peu réalistes, ces rumeurs valaient la peine d’être vérifier. Le roi mis à disposition de l'intendant 10 nains de sa garde d’élite pour aller enquêter sur cette histoire.

 

L’enquête fut assez longue a mener car les villages dont étaient parti ces rumeurs ne se trouvaient pas sur la colline voisine. Il fallait bien compter 5 à 7 jours pour s'y rendre si, je dis bien si, il n’y avait aucun problème sur la route.

 

Bien sur, il y en eut.

 

Après 2 jours de route, nos nains tombèrent dans une embuscade, menée par des brigands à la recherche de quelque fortune à voler.

Tout se passa très vite. Ils étaient environ une vingtaine, tous armés jusqu’aux dents et prêts à en finir rapidement avec les nains. Mais ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’était qu'ils étaient des nains de Galianör et les nains de Galianör ne se faisaient pas avoir si facilement. En un peu moins de 2 minutes, il n’était plus question pour les brigands de savoir comment attaquer mais à qui s’enfuirait le plus vite; après 5 à 6 pertes du côté des voleurs, même la supériorité de leur nombre n’était vraisemblablement plus un avantage. Malgré leur nombre plus faible, les nains étaient décidément trop forts.

Une fois ce petit problème réglé la compagnie se remit en marche.

 

A la surprise générale les nains arrivèrent à destination après seulement 5 jours.

Ils aperçurent au loin un nuage de fumée qui s'échappait de derrière la colline. Une inquiétude se dessina sur leur visage et très vite après avoir franchi la frontière des terres qui bordent le village, les nains ne virent que désolation et désespoir à perte de vue. Les champs autrefois fertiles étaient dévastés et les fermes en feu. Le village n'existait plus. Seuls les restes des charpentes calcinées des maisons témoignaient de l’existence passée du village.

La compagnie compris rapidement que les rumeurs étaient belles et bien fondées et qu'il fallait agir rapidement.

Ils n'étaient pas au bout de leur surprise, le pire se trouvait encore à quelques lieux de là, mais ça, ils ne le savaient pas encore.

Horrifiée par ce spectacle la compagnie allait faire demi-tour pour rentrer d’urgence afin d'alerter le roi de ce qu'ils avaient découvert sur ce territoire ami, lorsqu'un groupe d’orcs qui était resté aux abords du village en embuscade dans l’espoir de coincer un groupe d’humains pour les … enfin je vous laisse deviner, se jetèrent sur eux. Mais là, ce n’était pas un groupe de voleurs piètrement entrainé comme nos brigands de tout à l'heure, non, c'était un groupe d’orcs constitué de féroces guerriers. Le combat allait s’annoncer difficile. Les premières flèches d'orcs volèrent dans les airs et aussitôt les deux camps engagèrent le combat.

Les nains foncèrent avec férocité vers les premiers orcs qui se présentaient à eux. Les nains, la hache levée, tranchèrent bien des têtes avant que le premier nain ne mette genoux à terre. Les monstres désorganisés, se brisèrent contre la défense naine. Ce combat pris fin lorsque les quelques orcs restant prirent la fuite en direction de la forêt. Dans sa fuite, un des agresseurs peu agile tomba au sol lorsqu'il trébucha sur les racines d’un arbre qui sortaient de terre et se cassa la jambe.

Les nains, après bien des délibérations, décidèrent d'enchainer l’orc prisonnier dans le but de l’interroger une fois rentrés à Galianör. Mais, l'orc décida de se suicider en sautant de la falaise la plus proche. De cette action, il conserva le secret de façon radicale.

Mais avant de repartir, il fallait honorer la mémoire des quelques nains tombés au champ d’honneur. La compagnie les enterra après avoir fait une prière aux Titans et tout particulièrement à Tharik, titan de la guerre: puisse-il accueillir leurs âmes dans le royaume d’Ulther :

 

Oh Ulther, sainte et éternelle source de vie !

 

Donne-nous mille espoirs et mille envies afin que l'aurore soit plus belle

Donne-nous mille cœurs et mille esprits afin de ressentir ton appel

 

Repousse les portes de notre perception afin qu'il n'y ai plus d'illusions

Fait-nous pousser des ailes, que nos destins soit à jamais réels

 

Soulève nos boucliers, nos armes effilées

Soulève nos volontés, nos âmes enchaînées

 

Oh Ulther, ardent et vif feu de vie !

Accueille leurs âmes dans ton royaume infini.

 

Après cette cérémonie et un moment de recueillement, les nains se remirent en route.

 

Après bien des détours la compagnie arriva à Galianör.

Hélas, les effets de la dévastation des villages humains commençaient déjà à se faire sentir. Les visages des nains étaient tristes et pales et le risque de famine planait sur le la ville des nains.

La compagnie fut immédiatement reçue par le roi afin de faire son rapport.

Après leur récit, qui provoqua une crise de panique au conseil, le roi se retira avec son intendant pour discuter de tout cela, dans le calme, pendant que le conseil débattait à propos de sujets qui n’avaient que peu d’importance :

« Alors mon vielle ami, quel est votre ressenti sur ces événements ?

-Je ne sais quoi dire. Mais une chose est certaine, c’est que ces villages n’ont pas été détruits sans raison, ils l'ont été pour nous affaiblir.

-Nous affaiblir dans le but d’une attaque …Oui, j'y ai bien songé, mais pour quelles raisons ?

-Il est trop tôt pour le savoir à mon avis, nous devrions attendre.

- Oui, tu as raison, attendre que notre ennemi se manifeste de lui-même. Mais vas vite transmettre le message au chef de garde qu’il faut impérativement doubler la garde et dis aux forgerons de la ville de commencer la fabrication de nouvelles armes et de nouvelles armures en prévision d'une attaque plus que certaine.

 

Une fois la discussion terminée, le roi retourna au conseil et y donna l’ordre d’envoyer un messager dans chaque cité de l’alliance afin de les prévenir de leur délicate situation et afin de leur demander de bien vouloir leur donner des armes et des denrées qu'ils pourraient faire passer avec sécurité par les réseaux sous terrain car le peuple avait faim. Il fallait être fort pour combattre !

 

Peu de temps après, des messagers venant de villages humains proches de Galianör arrivèrent en ville portant tous le même message, un message que le roi craignait par dessus tout : celui demandant de l’aide car ils subissaient une attaque. Mais Galianör ne pouvait se séparer d’une partie de son armée car, en envoyant des soldats aider les villages voisins, la ville devenait trop vulnérable à une attaque surprise. Alors, Dionysos décida d’envoyer un messager dans chaque village humain attaqué pour dire aux survivants de venir se réfugier derrière les lourdes portes de pierres de la cité des nains.

 

Cette situation demeura pendant quelques semaines le temps parfait pour recevoir les armes et la nourriture provenant des autres citées naines. Accédant à la requête qu'avait demandé le roi, les cités alliées envoyaient en même temps que les denrées et les armes, des soldats pour épauler l’armée Galéör.

 

Un matin, une division d’orcs arriva devant les portes de Galianör réclamant une audience avec le roi. Leur demande fut acceptée et très vite, ils rencontrèrent le dirigeant des nains :

« Mes salutations, NAIN ! » S’exclama un des orcs.

« Que voulez vous créature ?

-Ce que nous voulons ? Notre maitre Zil’gurax souhaite vous rencontrer, seul … »

Évidement cette demande étonna tout le monde mais la réaction du roi étonna encore plus l'assemblée car celui ci accepta immédiatement malgré la farouche opposition de ses conseillers. Il quitta alors la ville avec le groupe d’orcs mais quand même accompagné d'une dizaine de gardes d’élite de la ville pour garantir sa sécurité.

 

Après quelques heures de marche, ils arrivèrent au campement ennemi. Le roi fut alors conduit vers la tente du chef Zil’gurax. Le roi entra dans la tente et croisa immédiatement le regard du-dit chef. Ils s’affrontèrent du regard pendant quelques secondes avant que l’un deux engage la conversation. Ce fut Zil’gurax qui commença :

« Alors vous voila enfin devant moi. Je ne pensais pas que vous viendriez car les rois préfèrent se cacher derrière leurs murs de pierre se croyant à l’abri.

-Vous voyez je suis pourtant en face de vous actuellement

-De toute évidence. En chemin vous avez surement pu apercevoir mon armée, n'est ce pas ? »

En effet, le chemin vers la tante avait été scrupuleusement préparé pour que le roi galéör l’aperçoive.

« Humpf » grogna le roi

« Apparemment oui. Pour nous épargner bien des mots je vais aller droit au but. Ce que je convoite ce n’est ni l’or ni les joyaux des nains, ça, je vous les laisse ; ce que je convoite c’est la toute puissante hanche des Titans. Et c’est pour cela que je vous ai fait venir. Ce que je vous propose est simple, vous me donner la hanche et nous repartirons aussitôt, sans heurt ni victime. Dans le cas contraire nous devrions la prendre par la force et vous ne souhaitez surement pas faire souffrir votre peuple inutilement je pense.

- Je connais très bien la raison pour laquelle vous voulez la hanche. Vous avez été autrefois maitre des runes de Galianör et vous avez été corrompu par leurs puissances et vous souhaitez vous en emparer afin d’exercer un pouvoir sans limite. Vous ne pensiez tout de même pas que j’accepterai de vous remettre l’artefact le plus puissant des nains comme ça j'espère.

-Je retire ce que j’ai dit, vous êtes comme tous les rois, trop sûr d’eux.

Sur ces mots The_dionysos se retourna en quitta la tente aussitôt. Le roi savait très bien qu'il devrait tôt ou tard affronter cette créature prétentieuse mais il n'avait pas le choix, lui donner cette hanche était tout simplement impensable.

 

Après ces événements, l’atmosphère de la ville était pesante et le peuple craignait une attaque surprise. Toute l’armée de Galianör était mobilisée, en état d'alerte permanent et se préparait à la guerre. Des divisions venant des cités alliées campaient non loin de là, prêtes à prendre l’ennemi par surprise.

 

Peu de temps après, le siège de Galianör commença. Les catapultes des orcs se dirigeaient vers la porte des nains et les canons de fer et d’acier de la ville étaient pointés vers les orcs en attendant que l’un des deux camps attaque.

Sur un cheval noir se dressait Zil’gurax devant toute son armée et regardait sa cité natale qu’il imaginait déjà en feu.

Du côté des nains, les bataillons étaient prêts pour le combat. Nous pouvions entendre les derniers ordres du chef des armées :

« Nous y voila ! Derrière les portes se trouve l’armée de Zil’gurax et ses répugnants orcs. Que ce soit clair, ce combat peut être notre dernier car si nous tombons ce sera la fin de notre cité. Alors donnez tout ce que vous avez et accrochez vous bien. Un avertissement cependant: si la bataille tourne mal, nous serons obligés de fermer les portes pour protéger la population et ces portes se fermeront peut-être sans vous alors si l’ordre est donné vous n’aurez peut être pas le temps de revenir »

Avant de partir pour la guerre la tradition naine veut que les guerriers prient Tarik, le tout puissant Titan de la guerre, pour qu’il leur donne de la force et du courage.

Le roi et son conseil montèrent sur leurs chevaux, équipés des plus belles armures des nains, prêts au combat. En ce moment décisif le roi, d’une voix solennelle, dit ces mots :

« Mes amis, mes frères, si la race des nains doit disparaitre, si Galianör doit tomber, si je trépasse au combat, je serais honoré de mourir à vos côté la hache à la main. Mais nous ne disparaitrons pas sans qu’ils comprennent à qui ils ont affaire ! »

 

Soudain, les portes s’ouvrirent et les premiers coups de canons se firent entendre. Les orcs envoyèrent des projectiles sur l’armée naine qui approchait. Se fut un torrent de feu qui s’abattit sur les deux camps. Les boulets de canons fusaient au dessus des armées qui courraient l’une vers l’autre. Nous pouvions entendre le cri de guerre des nains: baruk khazâd! khazâd ai-mênu ! Il retentissait dans toute la vallée et rebondissait sur les parois rocheuses qui ont vu grandir tous ces nains sur le champ de bataille. Les premiers coups de hache et d’épée furent donnés, les premières goutent de sang versées. Dès le début, il y eu beaucoup de pertes des deux côtés que ce soit chez les nains ou chez les orcs. Le bruit du choc des armes couvrait tout autre bruit hormis le bruit des canons. Les haches volaient et vlan ! Et tac ! Le maniement de la hache dont les nains sont experts causait d’énormes dommages aux orcs. Plus le temps passait, plus le nombre de morts des deux camps augmentait. Zil’gurax voyant que la bataille s’éternisait, entra dans la combat en usant de magie obscure. Ces coups envoyaient les nains dans les airs qui retombaient 20 mètres plus loin.

Malgré la magie du mage noir les orcs étaient en déroute. Puis, l’ordre fut donné, les armées des cités alliées attaquèrent sur les autres fronts. L’armée ennemie dépassée par le nombre de nains se désorganisa ce qui signa leur défaite.

A ce moment là, Zil’gurax voyant que la bataille était perdue décida d’utiliser son plan de réserve : la graine monde. Ancienne relique des Titans, elle fut volée puis corrompue par le mage noir dans le bute d’en créer une effroyable arme de destruction. Il ne comptait pas l’utiliser sur le champ de bataille, non, il fallait l’utiliser à proximité de Galianör dans le but de la détruire.

Alors il monta sur son cheval noir, en galopant vers les portes de la ville. Il fut tout de suite pris en chasse par un maitre d’armes qui souffla dans son cor pour donner l’alerte. Un groupe de soldats le rejoignant le prirent en chasse. Heureusement pour les nains, un tireur nain compris ce qu’il se passait et tira un boulet de canon dans la direction de l’assaillant. Le souffle de l’impact fit tomber Zil’gurax de son cheval. Entouré de nains il n’eut d’autre choix que de se rendre. La graine monde devint instable car le choc de la chute l’abima. Voyant une lueur sombre se dégager de sa sacoche, il tenta de sortir la graine pour la jeter au sol dans le but de la déclencher.

Un jeune soldat fut très rapide et rattrapa la graine avant qu’elle n’eut touché le sol. Ouf, s'en était fini !

Une fois Zil’gurax enchainé, le roi arriva sur les lieux ainsi que son conseil pour le juger. A ce moment là, la lumière qui émanait de la graine devint de plus en plus forte ce qui signalait que l’enchantement allait se déchainer d’une minute à l’autre. Alors, avec courage, le roi prit la graine, l’installa dans une catapulte orc la plus proche de lui, réorienta la trajectoire vers la plaine la plus éloignée de la ville et tira.

 

La graine vola dans les airs pendant quelques secondes puis retomba très loin du champ de bataille.

Aussitôt que la graine eut touché le sol, un grand tremblement se fit sentir et une lumière aveuglante illumina le ciel. Cela ne dura que quelques secondes mais, pendant ces quelques secondes, une nouvelle chaine de montagne était née. Ainsi, la graine autrefois donnée par les Titans aux nains dans le but de régénérer la terre retrouva son pouvoir premier et ouvra une nouvelle perspective aux nains et à leur industrialisation. L’exploitation de cette nouvelle terre permis à Galianör d’affirmer son pouvoir militaire et économique grâce aux filons de minerais qui furent découvert.

Ainsi le royaume des nains s’agrandit pour coloniser cette nouvelle chaine de montagne offerte par les Titans.

Mais pour Zil'gurax la fin n'est pas aussi joyeuse. Il fut enfermé dans les plus froids et les plus sombres cachots de Galianör pour toujours.

 

Voila les jeunes. Désormais vous connaissez l’histoire des montagnes de l’ouest et de la bataille contre les forces démoniaques de Zil’gurax.

Et n’oubliez jamais que les Titans veillent sur nous.

 

 

 

Merci d'avoir pris le temps de lire tout ça et merci à Erazat pour son image.

Cordialement,

The_dionysos Roi de Galianör ainsi que son conseil.

Link to comment
Share on other sites

c'est très simpa tout ça ( pour des nains bien sur)! cependant je ne peut apporter mon soutient à ce projet en effet quand ca Monte on dit stakagMite et quand ca Tombe on dit stalagTite.

 

mais bon un gros +1 quand meme

Link to comment
Share on other sites

Étant moi-même un nain de Galianor, je ne peux qu'apporter mon soutien à l'agrandissement (j'ai la pioche qui me démange avec tout cet espace qui serait potentiellement à creuser). En plus Dionysos est pour moi quelqu'un de très sérieux qui saura mener à bien cette extension. +1 et vive Galianor la Grande.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Je suis totalement d'accord pour l’agrandissement de Galianor car étant nain je sait ce que sa fait de boire des bières à longueurs de journée. Et je peut vous dire que si je suis aussi gros, c'est bien la faute de la bière mes amis..

C'est pourquoi nous doublon de volume, et nous prenons plus de place. De plus avec les nouveaux qui rejoigne la cité nous somme maintenant comme "enfermé dans une boîte de sardine". Alors je soutient donc cette agrandissement tout sa pour dire: à nos pioches poussiéreuses !

Link to comment
Share on other sites

Etant donné que je travaille régulièrement sur Galianör, je me dois, même si je ne fais pas partie du projet officiellement, d'apporter mon soutien pour cette agrandissement !

 

En effet les futurs ajouts m'ont l'air tous prometteurs et j'ai surtout hâte d'attaquer les travaux à grand coups de pioche et de hache !

 

Bref, un gros +1 pour ces gros travaux !

Link to comment
Share on other sites

J'ai demandé directement à Gauchiste et Tyroine s'ils avaient bien donné leur accord, il ne manque plus que la preuve que Yorez a bien accepté ta demande. Ce serait bien qu'il m'envoie un mp forum / ingame / mumble pour confirmer, à défaut d'avoir posté dans ce topic.

 

Sous réserve d'avoir son accord, votre demande d'extension est validée.

Link to comment
Share on other sites

Yaptaz t'as pas l'impression que t'as posté pour rien ? ^^

 

Confirmation de l'accord de Stoltheds à l'instant sur mumble.

 

Projet accepté. Pour les montagnes, attendez-vous à ce qu'on vienne surveiller régulièrement qu'elles soient jolies, s'intègrent bien dans le paysage et qu'elles ne soient pas creuses si vous ne prévoyez rien dedans.

 

Au boulot !

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...